Revue de presse marocaine du 25/03/2014

0 commentaires, 25/03/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce mardi 25 mars:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Boulangeries-pâtisserie: Après la grève, le pain coûtera-t-il plus cher? La corporation des boulangers-pâtissiers persiste et signe. Après les grèves annoncées pour les 26 et 27 mars, elle compte en effet passer à la deuxième étape de son plan de riposte, à savoir une actualisation généralisée des prix du pain si le gouvernement n’honore pas ses engagements.

– Institution législative: Bilan en demi-teinte de l’expérience des jeunes parlementaires. En novembre 2011, quelque 30 jeunes ont pu accéder au parlement grâce à l’instauration, pour la première fois, du système de la liste nationale qui était jusque-là l’apanage des femmes. Durant les deux années écoulées, les jeunes députés ont-ils pu faire leurs preuves et démontrer l’efficience du choix du quota? En tout cas, certains d’entre eux se sont fait remarquer par leur verbe et leur dynamisme au sein de l’institution législative ainsi qu’au niveau du paysage médiatique. A l’inverse, plusieurs jeunes députés se contentent de marquer leur présence dans l’Hémicycle, sans jamais (ou presque) prendre vraiment la parole.

LIBERATION:.

– La société civile fourguée à une commission ministérielle. Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Voilà un proverbe qui colle bien au ministre El Habib Choubani, chargé des relations avec le Parlement et la société civile. A l’entendre parler, ce weekend à Rabat, de son « monologue associatif », l’on se rend compte combien il abonde dans son erreur. Choubani persiste et signe ainsi à exclure un pan entier de la société civile démocratique et à crier au triomphe de son approche unilatérale. Une manière de confirmer un esprit profondément imprégné par la culture de l’éradication.

– HRW s’oppose à l’expulsion de migrants subsahariens vers le Maroc. Human Rights Watch (HRW) agit par anticipation. Cette ONG internationale œuvrant dans le domaine des droits de l’Homme presse les autorités marocaines et espagnoles de ne pas mettre en pratique le mécanisme visant à expulser les migrants clandestins en vertu des dispositions d’un accord signé entre Rabat et Madrid en 1992.

L’ECONOMISTE:.

– Affaires primes des Finances: un procès de l’accès à l’information? Un procès à la portée politique très symbolique. Un recours en appel se fera à coup sûr contre le jugement rendu le 21 mars par le tribunal de première instance de Rabat. Abdelmajid Elouiz, haut fonctionnaire à la Trésorerie générale du Royaume, a écopé de 2 mois de prison avec sursis et d’une amende de 2.000 DH. Un autre prévenu, Mohamed Réda, ex-fonctionnaire du ministère des Finances, mué en entrepreneur depuis, a été acquitté. Ces deux personnes ont été poursuivies pour « violation du secret professionnel ». L’accusation leur reproche d’avoir communiqué des documents à la presse liés aux primes que sont versées mutuellement à l’ex-ministre des Finances, Salaheddine Mezouar, et le Trésorier général du Royaume, Noureddine Bensouda.

– Délais de paiement: année blanche. L’écrasante majorité des entreprises contactées affirment ne pas avoir appliqué les pénalités de retard prévues par la loi sur les délais de paiement. Entre les difficultés financières de certains secteurs et la volonté de ménager les clients, les entreprises sont dos au mur et s’exposent à un risque fiscal. Relevant du droit public, les indemnités de retard seront systémiquement intégrées dans les produits imposables.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Formation professionnelle: le niet de la CGEM! La CGEM ne veut pas souscrire à un schéma de gouvernance qui reproduirait les mêmes effets négatifs sur la formation continue en cours d’emploi (FCE). Le projet de loi proposé ne confère pas la responsabilité opérationnelle de la FCE aux représentants des entreprises conformément à la résolution de l’OFFPT. La CGEM appelle à mettre en œuvre une organisation agile, en capacité à s’adapter de façon dynamique aux mutations qui affectent le tissu économique.

– Le gouvernement débloque 2,3 milliards DH au secteur privé. Le gouvernement rassure les créanciers, notamment ceux du ministère de l’Education nationale. Un communiqué annonce dans ce sens que le ministère de l’Economie et des finances et le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle ont procédé au paiement des arriérés dus par les académies régionales aux entreprises contractantes (fournisseurs, prestataires ).

AL BAYANE:.

– Bilan Opération Transit-2013: record en termes de passagers et de véhicules. En dépit des circonstances particulières dans lesquelles s’était déroulée l’Opération Transit-13, le nombre de ressortissants marocains à l’étranger qui sont rentrés au pays pour les vacances d’été, en transitant par le territoire espagnol, a augmenté de 16,6pc par rapport à l’OT-2012. Cette hausse est enregistrée pour la première fois depuis 2007, indique un bilan total du ministère espagnol de l’Intérieur.

– Compensation: la Cour des comptes présente son rapport. Très attendu, le rapport de la Cour des comptes sur la Caisse de compensation, que présentera son président Driss Jettou, lundi prochain, devant les commissions de la Chambre des représentants, sera, sans doute, tenace. Très attendu, surtout que les recommandations de la Cour serviront à fixer quelques repères pour la réforme maintes fois annoncée et non exécutée à ce jour.

L’OPINION:.

– Drame écologique au Val d’Ifrane: déversement des eaux usées directement dans l’oued Tizguite. Samedi dernier, le Val d’Ifrane a été au rendez-vous avec une catastrophe environnementale et écologique due au déversement des eaux usées d’un grand hôtel de la ville directement dans le cours d’eau Tizguite qui traverse le site d’intérêt écologique et biologique de priorité qu’est le Val d’Ifrane. En cause: l’une des entreprises responsables des travaux en cours de protection contre les inondations à la ville d’Ifrane, au niveau du lac d’Aguelmam au centre-ville. Une enquête a été par ailleurs ouverte.

– Majorité et opposition se solidarisent avec le député Abdellah Bekkali. Abdellah Bekkali, membre de la commission de l’Enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, a réclamé, lors de la séance du lundi de ladite commission consacrée au sujet de la publicité, le report de cette réunion suite aux nouveaux rebondissements survenus en fin de semaine après la publication d’un communiqué du ministre de la Gouvernance et des affaires générales sur le programme « Massar » et la teneur du débat qui s’en est suivi le mercredi dernier au sein de la même commission.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Benkirane: l’augmentation du prix du lait provoquée par la confusion gouvernementale. En raison de la confusion qui régnait au sein de la majorité, le ministère de tutelle n’a pas répondu à une correspondance des professionnels, ce qui a provoqué cette augmentation, a précisé le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, lors d’une réunion du PJD, tenue dimanche dernier à Bouznika. Cette confusion a été suscitée par le retrait du Parti de l’Istiqlal du gouvernement et les négociations qui en ont découlé en vue de la constitution du gouvernement Benkirane II.

– Parc automobile de l’Etat: Benkirane remet de l’ordre. Les véhicules de l’Etat, les fameux M rouge, ne circuleront plus le weekend sauf autorisation. La mesure devrait faire l’objet d’une circulaire du chef du gouvernement qui sera diffusée dans les prochains jours. Le document est en cours de finalisation par les services du chef du gouvernement.

– Les boulangers menacent d’arrêter la production de pain. Après une année d’une guerre de déclarations et contre-déclarations entre la Fédération nationale de la boulangerie et pâtisserie du Maroc (FNBPM) et le gouvernement, les patrons des boulangeries ont décidé d’observer une grève nationale les mercredi et jeudi prochains.

AL HARAKA:. 

– Le Maroc a développé une approche globale et cohérente en Afrique (colloque). Le Maroc a développé une approche globale et cohérente en Afrique qui concilie entre le politique, le culturel et spirituel et l’économique, ont affirmé, samedi à Paris, les participants à un colloque sur « le partenariat maroco-européen comme levier développement pour l’Afrique ». Les intervenants à cette rencontre, organisée par l’Association des étudiants marocains de France, ont ainsi relevé que dans le cadre de cette approche que le Royaume contribue à la préservation de la sécurité du continent, à travers notamment sa participation à des opérations de maintien de la paix, citant à titre d’exemple la république centrafricaine et le Mali.

– Mezouar souligne l’importance de la réconciliation entre les pays arabes dans le contexte délicat actuel. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Salaheddine Mezouar a souligné, dimanche à Koweït City, l’importance de de la réconciliation entre les pays arabes et du dépassement de leurs différends, dans le contexte délicat actuel que traverse la Oumma arabe. Dans une déclaration à la presse en marge de sa participation à la réunion des ministres des affaires étrangères arabes, préparatoire du 25ème Sommet de la ligue arabe, tenu sous le thème « Solidarité pour un avenir meilleur », le ministre a également noté la nécessité de mettre fin aux violences et combats en Syrie et de protéger les civils, tout en soutenant le processus de négociations politiques, conformément aux recommandations de Genève 1.

AL MOUNAATAF:.

– Daoudi: le gouvernement n’a pas réussi à faire reculer le chômage. S’exprimant lors d’une rencontre avec les quatre coordinations signataires du PV du 20 juillet, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a souligné que le gouvernement n’a pas réussi à trouver des solutions efficientes pour faire reculer le chômage.

ATTAJDID:.

– Toufiq souligne la nécessité de promouvoir le rôle du waqf en matière de développement humain dans les pays islamiques. Le ministre des Habous et des Affaires Islamiques, Ahmed Toufiq, a souligné, lundi à Rabat, la nécessité impérieuse de promouvoir le rôle du waqf en matière de développement humain dans les pays islamiques, pour être fidèle au legs des ancêtres. S’exprimant à l’ouverture de la 3ème Conférence internationale du magazine koweitien « Awqaf » organisée sous le thème « les investissements habous, entre le rendement social et les normes jurisprudentielles et législatives », Toufiq a ajouté que l’organisation de cette conférence constitue une occasion d’examiner les moyens de favoriser ce développement, étant donné qu’elle se penchera sur diverses normes économiques, sociales et législatives relatives à ce type d’investissement, ainsi que sur des expériences variées dans ce domaine.

– ONDA: le trafic aérien des passagers a enregistré une hausse de 17,12 pc en février 2014. Le nombre des voyageurs ayant transité par les différents aéroports du Royaume a atteint, en février 2014, 1 176 203 passagers, soit une hausse de 17,12 pc par rapport à la même période de l’année précédente, selon l’office national des aéroports (ONDA).

RISSALAT AL OUMMA:.

– Agression des joueurs du WAC: les suspects devant le parquet. Les individus poursuivis dans le cadre de l’affaire de l’agression des joueurs et du staff du Wydad Casablanca en pleine séance d’entraînement, ont été traduits lundi devant le parquet. Selon les investigations, les suspects se seraient servis de Facebook pour coordonner leur attaque visant à terroriser les joueurs et l’entraîneur afin que l’équipe se redresse et arrête d’enchainer les mauvais résultats.

– Casablanca: les groups de la majorité au conseil de la ville déterminés à valider les rapports administratifs au titre de 2013. Les groupes de la majorité au conseil de la ville ont exprimé leur détermination à faire face à toutes les tentatives visant à entraver la validation des rapports administratifs au titre de 2013, inscrits à l’agenda de la session ordinaire du conseil de la ville, reportée le 27 février dernier à cause de retards dans l’élaboration de ces comptes administratifs.

AL KHABAR:.

– Louardi admet l’échec du programme gouvernemental contre la tuberculose. S’exprimant à l’ouverture d’une rencontre organisée sous le thème « Immigration et Stratégie de lutte anti-tuberculose » pour commémorer la journée mondiale de la tuberculose, célébrée le 24 mars de chaque année, le ministre de la Santé El Houssaine Louardi a indiqué que la réduction du taux de prévalence de la tuberculose est très faible, ne dépassant pas 3pc annuellement. Le ministre a appelé les médecins à se concentrer sur les mesures à même d’accélérer la réduction de la prévalence de la tuberculose.

AL ALAM:.

– Bruxelles: Khadija Zoumi plaide pour la création de réseaux de femmes parlementaires africaines. La parlementaire Khadija Zoumi, membre de la Chambre des conseillers, a plaidé vendredi à Bruxelles pour la constitution de réseaux de femmes parlementaires africaines en vue d’appuyer leur rôle en matière de législation, de représentation diplomatique et d’évaluation des politiques publiques. « Il importe d’inciter les parlements africains à constituer des réseaux de femmes parlementaires, à l’instar du Réseau des femmes parlementaires d’Afrique centrale, pour conforter et appuyer leur rôle de législation, de contrôle, de représentation diplomatique et d’évaluation des politiques publiques au sein de leurs parlements respectifs et pour adopter une politique commune en matière de l’égalité des genres », a dit Zoumi, qui est également membre de l’Union parlementaire africaine, lors de la réunion fondatrice du Crans Montana African Women’s Forum.

– Ghellab: la stratégie de développement de l’action de la Chambre des représentants porte ses fruits. La stratégie de développement de l’action de la Chambre des représentants a commencé à donner ses fruits avec la mise en œuvre de plusieurs réformes qui y figurent, a affirmé, vendredi à Rabat, le président de cette institution, Karim Ghellab. Ghellab, qui s’exprimait lors d’une rencontre avec les étudiants de l’Institut des Hautes Etudes de Management (HEM), s’est réjoui que la stratégie, mise en application depuis plus d’un an, ait réussi, entre autres, à réformer la séance des questions afin de rationaliser le temps qui lui est consacré et en optimiser le rendement.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

– Royale : Tanger se dote d’une Cité des sports à la mesure de ses ambitions. SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, lundi au quartier Ziaten à Tanger, au lancement du projet de réalisation d’une Cité des sports aux standards internationaux, une concrétisation supplémentaire du vaste programme Tanger-Métropole. Le Souverain a ainsi donné le coup d’envoi des travaux de réalisation d’un Complexe de tennis, d’une piscine olympique et d’un terrain de football, une des composantes de la Cité des sports qui sera réalisée sur 74 hectares et devra abriter, à terme, des salles couvertes multidisciplinaires, des terrains de rugby, basket-ball, volley-ball, et pétanques, une école de sport, une piste d’athlétisme, deux hôtels, une clinique sportive et une zone d’animation abritant un mall commercial réservé exclusivement aux articles de sport.

ASSABAH:.

– Le ministre délégué chargé des affaires générales et de la gouvernance, Mohammed Louafa a déclenché une crise au sein de la Chambre des représentants lundi, ce qui a amené le bureau de la Chambre à tenir en après-midi une réunion urgente à l’appel des députés du groupe istiqlalien afin de délibérer, selon Abdallah Bakkali, membre du groupe istiqlalien, des « graves accusations » que le ministre a portées contre lui et sa femme qui exerce dans l’enseignement. Au cours de la séance précédente de la commission de l’enseignement, tenue la semaine dernière, Bekkali avait vitupéré contre le programme informatique Massar.

– Mise en œuvre des nouvelles dispositions de la charte de la majorité. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a commencé la mise en œuvre des nouvelles dispositions de la charte de la majorité, approuvée récemment par la coalition de la majorité, en décidant de retirer le dossier des associations des attributions du ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile, El Habib Choubani. Selon une source de la majorité, cette décision répond aux revendications des autres composantes de la coalition gouvernementale qui avaient jugé nécessaire que la coalition discute des « grands dossiers », tout en adoptant le mécanisme des commissions interministérielles mixtes concernant les dossiers relevant des compétences de plusieurs secteurs gouvernementaux.

BAYANE AL YAOUM:.

– Louardi: 30 millions de dirhams pour la lutte contre la tuberculose. Intervenant à l’ouverture d’une rencontre tenue lundi à Casablanca pour commémorer la journée mondiale de la tuberculose, le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, a affirmé que le Maroc consacre un budget de 30 millions de dirhams pour assurer l’accès universel gratuit aux prestations de la lutte antituberculeuse, ajoutant que le ministère de la Santé prépare annuellement des programmes d’action sur la base du plan national pour la lutte contre la tuberculose.

– Benabdellah: le PPS continue au sein de la coalition. Mohammed Nabil Benabdellah, secrétaire général du PPS, a indiqué lors d’une rencontre d’information tenue samedi à Agadir que malgré les barricades dressées devant l’action de l’Exécutif, le PPS demeure fortement engagé au sein du gouvernement car motivé par les intérêts suprêmes de la Nation et la défense des droits des catégories défavorisées à une vie digne.

SAHIFAT ANNAS:.

– Une Fédération de la gauche démocratique voit le jour. Les partis de l’alliance de la gauche démocratique (le Parti de l’avant-garde démocratique et socialiste, le Congrès national Ittihadi et le Parti socialiste unifié) ont organisé dimanche à Rabat un meeting au cours duquel ils ont annoncé la création d’une Fédération de la gauche démocratique. Dans un communiqué, ces partis ont jugé cette nouvelle version organisationnelle comme une étape transitoire dans la perspective d’unifier le mouvement de la gauche marocaine et son entière fusion.

– Le Royaume influe moins sur les décisions du FMI. Le Maroc a occupé la 8ème place à l’échelle arabe dans l’indice des plus influentes économies dans la région MENA, publié récemment par le FMI.

AL MASSAE:

– Etude: Les pesticides agricoles utilisés dans la région du Gharb, délétères. Une étude scientifique sur les effets des pesticides utilisés dans le secteur agricole dans la région de Gharb-Chrarda-Beni Hssen a révélé de graves données sur une éventuelle incidence de ces produits sur la santé des personnes. Les analyses effectuées par un groupe de recherche ont fait état d’une hausse du taux d’utilisation de certaines substances chimiques par rapport aux proportions indiquées par l’OMS et la FAO.

– L’Intérieur suspend les subventions accordées aux associations. Quelques jours après l’appel lancé par le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, aux ministres et ministres délégués afin de remettre à la Cour des comptes les listes des associations qui bénéficient des subventions octroyées par les secteurs gouvernementaux et les administrations qui en relèvent ou placées sous leurs tutelles, une source informée a indiqué que le ministère de l’Intérieur a décidé de suspendre les versements des primes aux associations de la société civile dans plusieurs villes en vue d’assurer le principe d’égalité des chances devant tous les acteurs politiques.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Transgressant la loi, des dizaines de Syriens expulsés du Maroc. Selon des sources concordantes, les autorités marocaines ont décidé d’expulser les Syriens entrés illégalement au Maroc. Ces Syriens sont soupçonnés de mener des activités contraires à la loi et aux valeurs du Royaume, dont des tentatives de troubler la sérénité dans les lieux de culte et de convertir les Marocains au chiisme.

– La réforme de la justice militaire au Maroc conforte les garanties du procès équitable. Le centre du Caire pour les études des droits de l’Homme a affirmé que la réforme de la justice militaire au Maroc constitue une démarche très importante sur la voie du renforcement des garanties des procès équitables et de la réforme de la justice, soulignant que le projet de loi relatif à la justice militaire, adopté récemment en conseil des ministres, introduit des changements profonds visant à promouvoir la justice militaire en la distinguant du modèle du tribunal d’exception.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Vers la mise en place d’une commission de réflexion sur le mariage des mineures. Selon des sources du journal, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et le ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, Mohammed Nabil Benabdallah ont tenu une réunion sur le mariage des mineures, précisant que cette rencontre n’a pas débouché sur une solution au problème et que les deux hommes se sont accordés à former une commission de réflexion composée des députés des groupes PJD et PPS afin de s’arranger sur une solution médiane.

– Selon une source proche de la coalition gouvernementale, le gouvernement a traversé, durant les deux dernières années, une période tellement délicate qu’il avait failli ne pas payer les salaires des fonctionnaires avant l’adoption de certaines mesures telle que la décision de surseoir à l’exécution de 15 milliards de dirhams relatifs aux dépenses d’investissement au titre de 2013 et l’application du système d’indexation de certains combustibles.

EL ASSIMA POST:.

– La nouvelle charte de la majorité adoptée. La coalition de la majorité gouvernementale a adopté lors de sa dernière réunion la version finale de la charte de la majorité après l’introduction de propositions faites par le RNI. La nouvelle charte comprend quatre fondements à savoir la participation au travail, l’efficacité dans la réalisation, la transparence dans la gestion et la solidarité dans la responsabilité.

– Le Réseau marocain pour la défense du droit à la santé a condamné dans un communiqué la politique conduite par le gouvernement en matière de lutte contre la tuberculose qui se propage de plus en plus au Maroc. A l’occasion de la commémoration de la journée mondiale de la tuberculose, célébrée le 24 mars de chaque année, le Réseau a appelé à la mise en place d’une stratégie renouvelée et efficace pour dépister et traiter tous les cas afin de parvenir à la guérison totale de toute personne atteinte de la tuberculose.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *