Revue de presse marocaine du 24/06/2014

0 commentaires, 24/06/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les quotidiens nationaux parus ce mardi 24 juin.:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Projet de loi sur l’Instance de la probité et de la lutte contre la corruption: La nouvelle formule lui accorde le pouvoir de s’autosaisir et de mener des investigations. Depuis sa création en 2008, l’Instance centrale de prévention de la corruption (ICPC) s’emploie tant bien que mal à lutter contre ce fléau. Si le bilan est globalement positif, le président de l’ICPC, Abdeslam Aboudrar, n’en demeure pas moins convaincu que l’adoption du projet de loi organique relatif à l’Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption permettra à cette instance constitutionnelle de s’acquitter de sa mission plus efficacement. Le nouveau texte stipule notamment l’obligation de la consultation de l’Instance sur les projets de loi, les décrets et les propositions de loi relatives à la prévention et à la lutte contre la corruption avant leur soumission à la procédure d’approbation tout en lui permettant de mener des enquêtes et des investigations sans lui opposer le principe du secret professionnel ou lui refuser la coopération.

– Transport public à Rabat: Vers la création d’une société pour la gestion des déplacements urbains. Les habitants de la ville de Rabat et sa région peuvent-ils espérer une amélioration du transport urbain ? En tout cas, le Groupement d’amélioration du transport « Al Assima » affiche de grandes ambitions pour résoudre la problématique qui caractérise toujours le transport en commun, malgré les multiples solutions adoptées, en vain. D’après Abdellatif Soudou, l’un des responsables de ce groupement, il existe une orientation pour changer la vocation de la future société de développement locale. Cette dernière est en phase de devenir la société qui gère les deux services du tramway et du bus. Quant à la mission de l’exploitation, elle sera déléguée à des concessionnaires.

L’Economiste.:

– Fiscalité agricole: Faux départ ? Des difficultés à la pelle surgissent en ce qui concerne la mise en pratique de la fiscalité agricole. Le flou est quasi-total aussi bien quant à la qualité du contribuable et des bases imposables. « L’article 46 du Code général des impôts introduisant la fiscalisation du secteur agricole est jugé politiquement très fort, mais difficile à mettre en pratique », constate Brahim-Bhamad, expert-comptable. Même la circulaire 722 de la Direction générale des impôts sur les nouvelles dispositions de la loi de finances 2014 maintient le flou sur plusieurs aspects. A commencer par la définition des contribuables et du périmètre des activités imposables.

– Saïdia étoffe sa capacité litière. La société de développement de Saïdia (SDS) vient de lancer une opération d’envergure pour un budget de 1,5 milliard de dirhams. Elle lance simultanément 4 projets qui viendront, dès 2017, conforter l’attractivité touristique de la station balnéaire de Saïdia. Il s’agit de 3 unités hôtelières, cinq étoiles, et d’un aquaparc, dont les premiers coups de pioche ont déjà été donnés. Cette nouvelle infrastructure hôtelière mettra à disposition une capacité additionnelle d’un millier de chambres qui s’ajoutent aux 3.100 existantes.

Aujourd’hui le Maroc.:

– La RAM sur orbite. La RAM a dépassé les engagements fixés avec l’Etat et s’affirme désormais en tant qu’opérateur aérien performant recentré sur son cœur de métier. A fin avril, le trafic international a affiché une évolution de 10%. Pour les cinq premiers mois de l’année, les recettes passagers ont grimpé de 1%. Le coefficient de remplissage s’est amélioré de 4 points à fin mai.

– L’ONSSA renforce son contrôle sanitaire. A la veille du ramadan, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) renforce son dispositif de contrôle sanitaire. Dans un communiqué publié lundi, l’Office signale que ses brigades de contrôle seront mobilisées sur le terrain pour l’inspection des points de vente, des lieux de restauration collective et des établissements agroalimentaires. Les services chargés du contrôle sanitaire aux postes frontaliers au niveau de Casablanca, Agadir, Tanger, Nador et Dakhla doubleront de vigilance pour le contrôle à l’importation de produits alimentaires.

L’Opinion.:

– HCP/Conjoncture: Optimisme prudent. L’appréciation des chefs d’entreprises des secteurs de l’industrie manufacturière, de l’énergie, des mines et du bâtiment et travaux publics (BTP) a fait l’objet d’une récente enquête du Haut-Commissariat au plan (HCP), publiée lundi. Cette étude porte sur l’évolution de l’activité au cours du premier trimestre 2014 ainsi que sur les pronostics pour le deuxième trimestre. Les chefs d’entreprises affichent un optimisme prudent. Pour ceux qui s’activent dans le BTP, ils annoncent que la production de ce secteur aurait connu, au cours du 1er trimestre 2014, une stabilité selon 55% des patrons interviewés. Quant à l’industrie de transformation, la production aurait baissé selon 47% des patrons, augmenté selon 21% et stagné selon 32%. En ce qui concerne les secteurs de l’énergie et des mines, la production aurait connu une baisse.

– RAM: 6 millions de passagers et un bénéfice net de 168 MDH. La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a réalisé, en 2013, un bénéfice net de 168 millions de dirhams, a indiqué, lundi à Casablanca, le PDG de la RAM Driss Benhima lors de la présentation des résultats du transporteur aérien national. La compagnie a dégagé un bénéfice net de 168 MDH alors que le résultat net 2012 était déficitaire en raison d’importantes sommes provisionnées pour la dépréciation de plusieurs avions. Près de 6 millions de passagers ont été transportés par la compagnie en 2013, en baisse de 3% par rapport à 2012 due principalement à une diminution de 13% du trafic point à point, la compagnie ayant opéré un retrait de ce marché conformément au contrat-programme.

Al Bayane.:

– Les médecins élisent leur conseil national. Cela fait plus de trente ans que l’élection des membres des conseils de l’Ordre national des médecins n’a pas eu lieu. C’est aujourd’hui chose faite. Les élections se sont déroulées dimanche dernier et la mobilisation du corps médical était massive pour désigner les nouveaux membres des conseils régionaux et du conseil national. La nouvelle liste devrait être annoncée mardi pour les conseils régionaux et au plus tard jeudi ou vendredi pour le conseil national.

– Retraites: préserver les acquis. L’UMT, la FDT et la CDT ont renouvelé, dans un communiqué conjoint, leur attachement à une réforme globale des régimes de retraite selon une approche qui préserve les acquis des salariés et des retraités, rejette toute mesure dont le cout matériel sera payé par la classe ouvrière et annule la dimension sociale de la réforme attendue. Selon ce communiqué rendu public à l’issue des réunions distinctes de leurs conseils nationaux, les trois centrales syndicales rejettent donc les propositions du gouvernement « comme elles s’opposent aux mesures visant le démantèlement du système de la fonction publique ».

Libération.:

– La Marina d’Agadir en phase de couler le port de pêche. Que se passe-t-il au port de pêche d’Agadir ? Va-t-on vers une destruction de ce site ? Servira-t-il, dans un futur proche, de simple extension à la Marina ? Les dernières déclarations d’Abdelaziz Rabbah, ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, concernant ce site rassurent-elles sur l’avenir de ce port ? Autant d’interrogations qui témoignent des multiples ramifications de ce dossier qui sent le soufre et qui dissimule des enjeux et des intérêts à la fois contradictoires et d’une grande importance.

– L’emploi en berne au premier trimestre 2014. L’emploi ne semble pas avoir eu le vent en poupe au premier trimestre 2014. Loin s’en faut. Selon la note du Haut-Commissariat au plan afférente aux résultats de ses enquêtes de conjoncture, il aurait même été en berne tant dans le secteur du BTP que dans celui de l’énergie et des mines, voire dans les industries de transformation où sa quasi-stabilité est appelée à perdurer durant le second trimestre de l’année en cours. La cause : une production en dents de scie qui fait broyer du noir aux patrons.

Al Massae.:

– Abdellah Bouano, président du groupe PJD à la Chambre des représentants, a appelé à l’octroi d’une aide directe aux catégories précaires et pauvres, après que le système de compensation avait dévié de sa vocation originelle de stabilisation des prix de denrées de base. S’exprimant au cours de la discussion autour du dernier rapport de la Cour des comptes, Bouano a souligné que les deux tiers des crédits autorisés sont versés au profit des producteurs, des professionnels et du secteur public tandis que les ménages ne bénéficient que du tiers des subventions.

– Les entreprises marocaines reconnaissent une baisse de production durant le1er trimestre 2014. Les résultats des enquêtes de conjoncture réalisées par le Haut-Commissariat au plan révèlent que la production dans les secteurs de l’industrie manufacturière, de l’énergie, des mines et du Bâtiment et travaux publics (BTP) a connu une baisse au terme du 1er trimestre 2014.

Bayane Al Yaoum.:

– Le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, a souligné, samedi à Rabat, l’importance de parier sur l’image du « Maroc pluriel » pour promouvoir le tourisme national qui s’impose comme un modèle sur la scène touristique régionale. « L’idée que le Maroc est une destination exotique est révolue. Il faut aller vers le Maroc pluriel », a affirmé Haddad, qui modérait les débats d’un panel organisé sous le thème « le tourisme est un moteur essentiel du développement économique et de l’intégration régionale », tenu en marge des travaux du 25è forum de Crans Montana.

– Le ministre chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, El Habib Choubani, a invité, samedi à Madrid, les Marocains du monde à contribuer et à participer activement au processus de développement lancé dans le Royaume. Le Maroc a besoin de ses compétences et de ses cadres résidant à l’étranger qui sont appelés plus que jamais à participer au développement du pays et à la gestion de la chose publique, a dit Choubani lors d’une rencontre avec les présidents et représentants du réseau associatif marocain en Espagne sous le thème « Les Marocains du monde et le processus du dialogue national sur la société civile et les nouvelles prérogatives constitutionnelles ».

Assahrae Al Maghribia.:

– La compagnie aérienne Royal Air Maroc a accompli avec succès son plan de restructuration en dépassant les objectifs fixés par le contrat-programme signé avec l’Etat en septembre 2011, a affirmé, lundi à Casablanca, le PDG de la RAM Driss Benhima. Les opérations de départ initiées dans le cadre de ce plan de restructuration ont abouti à une réduction drastique des effectifs passant de 5.352 en 2010 à 2.737 à fin avril 2014 et les ratios de productivité ont été largement améliorés passant d’un ratio de 100 employés par avion en 2011 à celui de 58 en 2014, a précisé le PDG, estimant que cette performance place la RAM parmi les meilleures compagnies sur ce registre devançant largement les compagnies majors (régulières) et se rapprochant du niveau des grandes compagnies low cost qui, pourtant, ne disposent pas de réseau de vente propre.

– La FDT vit au rythme d’une intense dissension interne. Le bureau central du syndicat vient de suspendre trois dirigeants, accusés d’avoir retiré180 millions de centimes du compte de la Fédération sans que le secrétaire général et le bureau central n’en soient informés.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Des fonds privés pour aider les partis politiques qui peinent au niveau de leur trésorerie. C’est l’une des pistes avancées récemment par Mohamed Hassad, ministre de l’Intérieur, qui s’exprimait lors de la discussion du dernier rapport de la Cour des comptes. Le PJD a réfuté cette proposition estimant que l’Etat doit rester le seul à financer les partis politiques.

– La Royal Air Maroc retrouve sa santé financière et réalise son meilleur bilan durant les 20 dernières années grâce à un bénéfice net de 16,8 milliards de centimes en 2013.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *