Revue de presse marocaine du 23/06/2014

0 commentaires, 23/06/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les quotidiens nationaux parus ce lundi 23 juin.:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Plus de 1,8 million de bénéficiaires du Programme de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées. Un total de 1.808.280 de personnes ont bénéficié du Programme de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées depuis son lancement durant la saison 2000-2001 jusqu’à la saison 2013-2014, a indiqué Ahmed Talbi, chef de la division de lutte contre l’analphabétisme relevant de la direction de l’enseignement traditionnel du ministère des Habous et des affaires islamiques. Ce chiffre, qui représente un taux de réalisation de 122,68 %, dépasse l’objectif fixé au départ qui était de l’ordre de 1.473.886 de bénéficiaires, a-t-il ajouté dans un exposé présenté lors des travaux de la 18ème session ordinaire de printemps du Conseil supérieur des oulémas qui se tient à Ouarzazate (20-21 juin) avec la Haute approbation de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, Président du Conseil supérieur des oulémas.

– Protection des données personnelles: Plus de 75 plaintes déposées auprès de la CNDP. La Commission nationale chargée du contrôle de la protection de données à caractère personnel (CNDP) s’emploie à la mise en œuvre de la loi 09-08 relative à la protection des données à caractère personnel. En effet, après le lancement en janvier d’une opération de grande envergure visant la sensibilisation d’une centaine de sites à la nécessité de se conformer à la loi, l’heure est désormais au bilan. Nous avons choisi dans le cadre de cette opération de sélectionner les sites web ayant le plus souvent recours pour leur fonctionnement à la collecte de données. Il s’agit notamment de sites offrant des deals d’achat en ligne, des annonces d’achat et de vente, des offres d’emploi et des chambres d’hôtels. Notre action visait en effet à vérifier si les exploitants des sites Internet contrôlés traitaient dans le respect des principes de la loi 09-08, notamment en matière d’information des internautes , a indiqué Said Ihraï, président de la Commission. Dans le cadre des missions qui lui ont été attribuées, la CNDP a pu traiter plus de 75 plaintes contre l’abus d’utilisation de données et d’atteinte à la vie privée.

Aujourd’hui le Maroc.:

– La dette stabilisée à partir de 2015. Selon le ministre de l’Economie et des finances, la dette commencera à se stabiliser en 2015 pour être régulée en 2016. Une situation qui reste tributaire de la conjoncture internationale. Pour M. Boussaid, s’endetter ou non, là n’est pas la question. C’est plutôt la bonne gestion de cet endettement qui importe puisque les équilibres macro-économiques permettront de le surmonter. « La structure de la dette du Trésor est en ligne avec le portefeuille benchmark, ce qui permet de contenir les risques relatifs au refinancement de la dette, aux taux d’intérêt et aux taux de change », explique l’argentier du Royaume.

– Exportations marocaines vers l’UE: Ca s’arrange ! La problématique des exportations des fruits et légumes vers l’Union européenne commence à voir le bout du tunnel. Le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, et le commissaire européen à l’agriculture, Dacian Ciolos, se sont entretenus lors d’une conférence téléphonique jeudi 19 juin. Il en ressort que le commissaire européen a informé M. Akhannouch que l’une des pistes proposées par le département de l’agriculture marocain lors des discussions entre les deux parties a été retenue par la Commission européenne. Ainsi, les deux parties continueront leur coopération pour suivre de près la mise en place de ce nouveau système.

L’Economiste.:

– Arriérés de paiement: Boussaïd engage sa responsabilité. Le ministre de l’Economie et des finances Mohamed Boussaïd a déclaré que toutes les PME créancières de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) seraient remboursées avant la fin de l’année. Invité du Club de l’Economiste, le ministre a affirmé que les 2 milliards de dirhams destinés à la recapitalisation de l’Office et le remboursement partiel du crédit TVA iront exclusivement au paiement des arriérés de cette entreprise. Les difficultés de l’ONEE en particulier ont impacté le tissu d’entreprises, constitué de PME, qui gravitent autour. L’électricien public doit 2,3 milliards de dirhams à 1.422 entreprises locales et 181 firmes étrangères !

– Accord agricole: Un compromis, et après ? Rabat et Bruxelles ont finalement trouvé un compromis sur la mise en application du nouveau régime d’accès des exportations marocaines de tomates sur le marché UE. Le prix d’entrée sera désormais calculé sur la base de valeurs forfaitaires à l’importation mais pour toutes les variétés. Ce qui interdit de facto le recours au dédouanement dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce. Une pratique qui a permis jusqu’à présent le développement de l’export marocain des tomates.

L’Opinion.:

– L’Algérie développe une réelle phobie à l’égard des mécanismes du Conseil des droits de l’Homme (CDH) et des ONG internationales, a affirmé vendredi le chargé d’affaires du Maroc à Genève, Hassane Boukili. Le diplomate s’exprimait lors d’un débat sur les situations qui retiennent l’attention du conseil, dans le cadre de son droit de réponse suite à une intervention de l’ambassadeur algérien qui a évoqué le Sahara marocain dans des termes politiques tendancieux. La fixation sur le cas spécifique du Sahara marocain est une vaine fuite en avant de l’Algérie qui vise à détourner l’attention de ce conseil sur sa fermeture aux mécanismes onusiens des droits de l’homme et ses déficits internes en matière de respect des droits de l’Homme, a indiqué M. Boukili.

– L’Istiqlal appelle à une commission indépendante de supervision des élections. Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, qui a présidé samedi 21 juin à Rabat, la sixième session du Comité central du parti, a attiré l’attention sur la gravité de la non association des partis politiques aux préparatifs de ces élections conformément au texte et à l’esprit de la Constitution. Chabat a, à cet égard, réclamé une commission indépendante de supervision des élections dans toutes leurs étapes estimant que le gouvernement n’assume pas son rôle et qu’il importe de s’impliquer sur le terrain pour mobiliser les citoyens afin que leur participation aux prochaines élections soit conséquente.

Libération.:

– Driss Lachgar: « Il faut faire face au prosélytisme du PJD »! Intervenant à l’ouverture du congrès constitutif du secrétariat provincial de l’USFP, tenu samedi à Sidi Slimane, le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a demandé à l’assistance de faire la comparaison entre les bilans du gouvernement El Youssoufi et Benkirane dans le but de permettre aux citoyens de procéder à une évaluation rationnelle de ceux-ci et de renforcer leur capacité à faire face au prosélytisme du PJD.

– UMT, CDT et FDT déplorent l’absence d’une vision gouvernementale de réforme à portée sociale. Les instances décisionnelles des trois centrales syndicales (UMT, FDT et CDT), qui ont adopté samedi dernier l’ordre du jour unifié qui avait été approuvé par leurs bureaux exécutifs respectifs, ont déploré l’absence d’une vision gouvernementale de réforme à portée sociale. L’Exécutif se limite à imposer des mesures techniques faciles pour remédier aux déficits financiers quitte à noyer le pays dans un processus d’endettement à travers des emprunts contractés auprès des banques internationales. En dépit des appels et des correspondances continus de la part des trois centrales, le gouvernement tient à ne pas respecter ses engagements envers ses partenaires sociaux concernant notamment la poursuite d’un dialogue social sérieux et productif ayant pour but d’arriver à des conventions sociales engageant toutes les parties.

Al Bayane.:

– PPS: Transformer le comité central en conseil national. Le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdallah, a suggéré de transformer le comité central actuel du parti en conseil national qui préserve toutes ses prérogatives actuelles dont l’élection du secrétaire général du parti, du bureau politique et de la commission nationale de contrôle financier, tout en lui octroyant une nouvelle attribution lui permettant d’élire parmi ses membres un comité central doté d’un pouvoir précis et de réelles possibilités de contrôle du bureau politique.

– Les réalisations du Royaume en matière des droits humains reconnues. L’organisation au Maroc, en novembre prochain, du deuxième Forum mondial des droits de l’Homme (FMDH) est une reconnaissance internationale des réalisations du Royaume dans ce domaine, a souligné, samedi à Casablanca, le président du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) Driss El Yazami. La tenue de cet événement mondial à Marrakech (27-30 novembre) est aussi une reconnaissance de la vitalité des institutions nationales et des organisations de la société civile œuvrant dans le domaine des droits de l’Homme, a-t-il ajouté dans une déclaration à la presse en marge du premier séminaire international préparatoire du FMDH.

Sahifat Annas.:

– Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal Hamid Chabat a accusé le gouvernement d’impuissance et d’hypocrisie politique, précisant que « toutes les promesses se sont évaporées » et que le gouvernement « n’a réalisé rien de concret ». Ces propos ont été énoncés au cours d’un meeting tenu vendredi à Tanger à l’occasion du 44ème anniversaire du décès d’Abdelkhalek Torrès.

– Le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique My Hafid Elalamy a déclaré que le gouvernement ne compte pas combattre le secteur informel par la violence mais, conscient des graves périls de cette approche, il a décidé d’assister les opérateurs dans ce secteur afin qu’ils puissent avoir accès au secteur formel.

Al Massae.:

– Mohand Laenser a été réélu, samedi à Rabat, secrétaire général du Mouvement populaire (MP), lors du 12è congrès national du parti, en obtenant 1.961 voix sur un total de 2123 exprimées, alors que 29 votes ont été annulés. Laenser, qui était le seul candidat à ce poste, présidera ainsi aux destinées du MP pour un nouveau mandat de quatre ans.

– Benabdallah évince Nouzha Skalli du bureau politique, s’apprête à tenir un congrès extraordinaire. Le secrétaire général du PPS Nabil Benabdallah est parvenu à se débarrasser de ses anciens adversaires lors du dernier congrès du parti, l’ancienne candidate au secrétariat général du parti du livre Nouzha Skalli ayant été éliminée samedi lors de l’élection du bureau politique. De ce fait, le PPS envisage de tenir un congrès extraordinaire en septembre prochain afin d’amender ses statuts et transformer son comité central en un conseil national.

Assabah.:

– Les femmes mécontentes de Hakkaoui. Les mouvements féministes ont demandé, à travers la coalition Printemps Féministe pour la démocratie et l’égalité, d’interpeller Bassima Hakkaoui, ministre de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, sur le retard qu’a pris l’adoption du projet de loi organique portant création de l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes formes de discrimination.

– Laenser: le bilan du gouvernement au-dessous de la moyenne. Mohand Laenser, réélu samedi secrétaire général du Mouvement populaire, a indiqué que le bilan du gouvernement « est modeste » et que le rythme de son rendement « est en-deçà des attentes ». Ces propos ont été tenus à l’ouverture des travaux du 12ème congrès du parti de l’Epi, samedi à Rabat.

Al Assima Post.:

– Des élections exceptionnelles et inédites dans l’histoire des médecins. Les élections des membres de l’Ordre national et des conseils régionaux des médecins ont eu lieu dimanche matin dans les différentes régions du Maroc. Ces élections, qui se déroulent sur la base de la nouvelle loi régissant l’Ordre national des médecins, ont connu un engouement sans précédent, selon des sources syndicales.

– La concurrence fait défaut dans le congrès du Mouvement populaire, Mohand Laenser ayant été le seul candidat au poste du secrétaire général après le retrait de Lahcen Haddad, dirigeant du parti et ministre du Tourisme. Intervenant par ailleurs à l’ouverture du congrès, Laenser a critiqué le retard qu’ont pris les réformes en raison de « heurts et d’antagonismes politiciens ».

Al Khabar.:

– Mohand Laenser, réélu secrétaire général du Mouvement populaire, s’exprime en se rangeant du côté de l’opposition: « On ne vous le cache pas: nous sommes insatisfaits du retard des réformes substantielles à entreprendre à cause de heurts et antagonismes politiciens inutiles ». Benkirane réplique à Laenser: « Votre parti est étrange: vous avez un seul candidat. Et c’est ça votre démocratie ».

– Abdelhak El Ayassi, président de l’Amicale Hassania des juges, a déclaré que « les juges ne craignent pas la diffusion des décisions judiciaires et ne s’embarrassent pas des jugements qu’ils prononcent », soulignant au cours d’un colloque que le commentaire des jugements et arrêts risque de nuire à la crédibilité et à l’intégrité des juges.

Al Alam.:

– Le président palestinien appelle les Arabes et les musulmans à suivre l’exemple de SM le Roi Mohammed VI concernant le soutien d’Al Qods. Le président palestinien Mahmoud Abbas a salué les grands efforts consentis par le Maroc en faveur d’Al Qods, précisant qu’à la faveur de ces efforts, plusieurs projets ont été réalisés au profit de la protection d’Al Qods et des Maqdessis. Abbas, qui s’exprimait samedi devant des journalistes arabes et étrangers à Ramallah, a mis en exergue les actions majeures accomplies par l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, appelant les Arabes et les Musulmans à suivre l’exemple du Maroc et fournir le soutien nécessaire à Al Qods et ses habitants.

– Chabat plaide pour une observation indépendante des élections. Intervenant samedi lors de la 6ème session du comité central du Parti de l’Istiqlal, le secrétaire général du PI Hamid Chabat a réclamé la mise en place d’une commission indépendante d’observation des élections, précisant que son parti a déjà commencé à étudier cette option avec des experts en la matière.

Attajdid.:

– Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement et secrétaire général du PJD, déclare: » La surveillance des élections revient au chef du gouvernement et non au ministère de l’Intérieur ». Ces propos ont été tenus au cours d’un congrès organisé par le secrétariat régional du PJD dimanche.

– La société américaine Google exploitant le moteur de recherche sur internet a classé le Maroc parmi les pays les plus avancés en matière d’innovation à l’échelon arabe, exprimant sa volonté d’apporter son concours au Royaume afin qu’il accomplisse plus de progrès d’autant qu’il reste un grand pôle touristique, scientifique et technologique.

Al Haraka.:

– Le secrétaire général du Mouvement populaire, Mohand Laenser, a affirmé, dimanche à la clôture des travaux du 12ème congrès du parti de l’épi, que les militants MP ont démontré une fois de plus qu’ils étaient à la hauteur des défis de l’étape actuelle et qu’ils étaient capables de surmonter leurs dissensions. « Certains s’attendaient à ce que le congrès soit une étape d’implosion, mais, Dieu merci, grâce à votre lucidité, vous démontrez encore une fois votre attachement à votre parti et aux sacralités de notre pays », a-t-il dit à leur adresse.

– L’ambassadeur du Maroc au Mexique, Abderrahmane Leibek, a renouvelé l’engagement du Royaume à consolider ses relations avec les pays membres de l' »Alliance du Pacifique », et à soutenir les idéaux et objectifs de ce bloc régional. Dans son intervention, à l’occasion du 9ème Sommet de l’Alliance vendredi à Punta Mita (Etat du Nayarit-Mexique), Leibek a souligné que le Maroc et les pays membres du bloc régional font face aux mêmes contraintes imposées par la situation économique internationale et les défis du développement humain. Le Royaume, qui déploie des efforts considérables pour la promotion de la coopération Sud-Sud, est disposé « à renforcer ses relations avec tous les pays de l’Alliance du Pacifique, en vue de jeter les bases d’initiatives concrètes dans le cadre d’un dialogue constructif, et partant « mieux s’adapter aux nouvelles évolutions de notre environnement », a-t-il dit.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Les trois centrales syndicales reviennent à la charge contre le gouvernement. L’UMT, la CDT et la FDT ont publié, samedi, un communiqué conjoint dans lequel elles s’en prennent au gouvernement, critiquant sa façon de gérer les « grands dossiers » et lui imputant la responsabilité de la détérioration de la situation dans le pays.

– Benkirane met en garde les gouverneurs contre l’immixtion dans les prochaines élections. Benkirane a révélé, à l’occasion d’un meeting tenu dimanche à Salé, des détails qui lui ont permis de se charger de la « supervision politique » des concertations relatives aux lois électorales, indiquant qu’un « désaccord » survenu entre lui et le ministre de l’Intérieur a été dissipé en accordant au ministère de l’Intérieur la gestion des élections et au département du chef de gouvernement leur surveillance.

Al Mounaataf.:

– Le dossier des « dérives criminelles » du polisario vient d’être porté devant la Commission africaine des droits de l’Homme, a indiqué une ONG internationale lors d’une conférence vendredi à Genève. « La commission a été saisie par plusieurs Etats qui accusent le polisario de collusion avec le terrorisme international et d’autres filières criminelles », a révélé le président de l’Action pour la paix et le développement dans la région des Grands Lacs (AIPD), Maurice Katala. Ce militant congolais s’exprimait au cours d’une conférence-débat sur « l’autonomie au Sahara, aboutissement d’un processus » qu’il animait aux côtés de défenseurs des droits de l’Homme marocains et étrangers, en marge des travaux du Conseil des droits de l’Homme.

– Une piste proposée par le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime dans le cadre des discussions entre le Maroc et l’Union européenne sur les exportations des fruits et légumes a été retenue par la commission européenne, annonce vendredi ce ministère dans un communiqué. Lors d’un entretien téléphonique jeudi, le commissaire européen à l’Agriculture Dacian Ciolos a informé le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch qu’une des pistes proposées par le département de l’Agriculture marocain lors des discussions entre les deux parties « est acceptée » par la Commission européenne, précise le communiqué.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– S’exprimant à l’ouverture du congrès constitutif du secrétariat provincial de l’USFP tenu samedi à Sidi Slimane, le premier secrétaire du parti de la Rose, Driss Lachgar, a affirmé que son parti ne ménage aucun effort pour mettre en œuvre les dispositions de la Constitution. Lachgar a souligné que le gouvernement recourt à l’emprunt sans aucune vision de développement et sans projets étudiés.

– Mohamed Driouch, secrétaire général de la Fondation Fikr pour le développement, la culture et les sciences, a indiqué que le Maroc a choisi de reprendre l’initiative sur le plan africain, ajoutant que le Royaume a opté pour plusieurs approches qui ne consistent pas en la distribution des sommes d’argent ici et là mais qui se basent sur les différentes formes de la diplomatie, les potentialités du Maroc et son expérience en matière religieuse, économique et sociale.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Les syndicats appellent leurs bases à la mobilisation. L’UMT, la CDT et la FDT ont annoncé dans un communiqué conjoint leur attachement aux revendications qu’elles ont soumises au gouvernement, appelant l’ensemble des responsables syndicaux et des salariés à se mobiliser pour empêcher le gouvernement d’adopter unilatéralement des mesures durant cet été.

– Le dossier des « dérives criminelles » du polisario vient d’être porté devant la Commission africaine des droits de l’Homme, a indiqué une ONG internationale lors d’une conférence vendredi à Genève. « La commission a été saisie par plusieurs Etats qui accusent le polisario de collusion avec le terrorisme international et d’autres filières criminelles », a révélé le président de l’Action pour la paix et le développement dans la région des Grands Lacs (AIPD), Maurice Katala.

Rissalat Al Oumma.:

– Le câblage est une filière mature de l’industrie marocaine, avec un chiffre d’affaires à l’export de plus de 15,7 milliards de dirhams et plus de 41.000 postes d’emplois, a souligné, jeudi au siège de l’Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC) à Casablanca, le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy.

– Le président du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), Driss El Yazami, a souligné, samedi à Casablanca, que l’organisation au Maroc, en novembre prochain, du deuxième Forum mondial des droits de l’Homme (FMDH) est une reconnaissance internationale des réalisations du Royaume dans ce domaine. La tenue de cet événement mondial à Marrakech (27-30 novembre) est aussi une reconnaissance de la vitalité des institutions nationales et des organisations de la société civile œuvrant dans le domaine des droits de l’Homme, a-t-il ajouté dans une déclaration à la presse en marge du premier séminaire international préparatoire du FMDH.

Assahrae Al Maghribia.:

– Le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, a salué, vendredi à Rabat, le rôle d' »acteur majeur que joue le Royaume du Maroc dans le développement de la coopération Sud-Sud ». M. Compaoré, dont le pays est l’invité d’honneur du Forum international de Crans Montana, qui s’est tenu à Rabat, a exprimé « sa profonde gratitude » à SM le Roi Mohammed VI qui a bien voulu accorder son haut patronage à cet événement, placé sous le thème « Cap sur le Sud-Sud: Plus qu’une stratégie, une nécessité ».

– Quelque 142 candidats concourent pour décrocher 24 postes lors des élections des membres du Conseil national de l’Ordre national des médecins (CNOM) qui ont démarré dimanche soir. Ces élections interviennent 8 ans après la nomination de Moulay Tahar Alaoui à la tête du CNOM, selon des sources médicales.

Bayane Al Yaoum.:

– Le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdallah, a souligné, lors de la deuxième session du comité central du parti du Livre, que le 9ème congrès du parti a constitué une étape réussie politiquement, intellectuellement et médiatiquement et a permis le couronnement d’un long processus de préparation et de larges et sérieuses discussions, par l’adoption de tous les documents qui lui ont été soumis, contenant les orientations politiques, économiques, sociales, culturelles, environnementales et organisationnelles du parti de même que la stratégie de l’action partisane.

– Le Maroc se compare plutôt favorablement avec les autres pays en terme de poids de la dette, avec une dette extérieure publique estimé à 25,4 pc du PIB en 2012, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre de l’Economie et des finances, Mohammed Boussaid. « La structure de la dette du trésor est en ligne avec le portefeuille benchmark ce qui permet de contenir les risques relatifs au refinancement de la dette, aux taux d’intérêt et aux taux de change », a relevé Boussaid lors d’une conférence de presse.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *