Revue de presse marocaine du 20/05/2014

0 commentaires, 20/05/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les journaux parus mardi 20 mai:.

AUJOURD’HUI LE MAROC:

– Guerre de tranchées au sein du Mouvement populaire. Lahcen Haddad s’est retiré, dimanche 18 mai 2014, des travaux du conseil national du parti, en protestation contre des « attaques personnelles » dont il affirme avoir fait l’objet « en raison de sa candidature au secrétariat général du MP ». Mohand Laenser minimise l’incident, affirmant qu’il est intervenu pour demander à l’assistance de ne pas transformer la réunion en une occasion pour viser personnellement des membres du parti. Pour Lahcen Haddad, quitter les travaux de cette réunion ne signifie, en aucun cas, qu’il renonce à briguer le poste de secrétaire général du MP.

– La ventilation des crédits bancaires maintient son trend ascendant. Le premier trimestre de l’année en cours a marqué un point dans ce sens. Les encours sont en constante progression d’un mois à l’autre. Les prêts se sont établis à 736,70 milliards de dirhams grimpant de 37 milliards en une année. L’état vient d’être établi par Bank Al-Maghrib qui a publié les statistiques monétaires des trois premiers mois de l’année. Par branche d’activité, le secteur tertiaire accapare le grand lot. 472,66 milliards de dirhams de crédit ont été versés au cours du premier trimestre 2014. Un encours qui est en progression de 27,4 milliards de dirhams par rapport à la même période de l’année précédente.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Administration publique : Mohamed Moubdi dresse une nouvelle liste de fonctionnaires fantômes. Bientôt, le statut de la fonction publique sera révisé. Le dossier sera soumis au conseil supérieur de la fonction publique qui se réunira en juin. C’est ce qu’assure Mohamed Moubdi, ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration. Dans un entretien accordé au journal, le responsable gouvernemental souligne également la nécessité de la révision de la loi relative aux nominations aux hautes fonctions et du renforcement des mesures de contrôle pour lutter contre l’absentéisme injustifié des fonctionnaires. Dans ce cadre, une nouvelle liste de 600 fonctionnaires fantômes a été établie.

– Partenariat : un nouveau cahier des charges pour le transport touristique. Un nouveau cahier des charges relatif à l’exercice du transport touristique a été adopté. Les documents y afférents ont été signés lundi dernier à Rabat par Lahcen Haddad, ministre du Tourisme, et Mohamed Najib Boulif, ministre délégué auprès du ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, chargé du Transport, en présence des professionnels du secteur. Ce nouveau cahier des charges vient concrétiser les efforts des deux départements pour l’amélioration et le renforcement de la compétitivité des transporteurs touristiques et leur accompagnement dans une démarche de qualité sur les standards internationaux. Le but également est de restructurer et professionnaliser davantage les entreprises de transport touristique.

L’ECONOMISTE:.

– Un plan anti-crise pour les agrumes. Liberté ne veut pas dire anarchie. C’est l’enseignement tiré des travaux de la dernière assemblée générale de la Fédération interprofessionnelle de la filière agrumicole (Maroc-Citrus). « La crise à laquelle est confronté l’export des agrumes a le mérite de fédérer l’ensemble des acteurs autour d’un plan d’action », se félicite Ahmed Darrab, secrétaire général de l’Association des producteurs d’agrumes du Maroc (Aspam). Perte de parts de marché en Europe, allongement des délais de paiement, érosion des prix aussi bien à l’export que sur le marché local, voilà des indicateurs de la tempête actuelle. Pour y remédier, les administrateurs de Maroc-Citrus qui regroupe l’ensemble des intervenants (producteurs, conditionneurs et exportateurs) ont décidé, après de longs débats tenus à Casablanca et Agadir, de procéder à la réorganisation de la filière. Une réorganisation qui sera basée sur « la régulation du marché en termes de volumes, de qualité des produits et, éventuellement, la définition, à titre indicatif, des prix de mise en vente », révèle Darrab.

– Maroc-France: Le tandem monte en puissance. Le Forum de partenariat France-Maroc ouvre ses portes aujourd’hui, mardi 20 mai. Une soixantaine d’entreprises françaises de différentes tailles viennent prospecter auprès de 300 sociétés marocaines. Trois secteurs d’activité sont fortement représentés (Industrie, Infrastructures et Transport). Tout l’enjeu consiste à donner une forte impulsion à la coopération tout en optimisant l’approche triangulaire vers l’Afrique via la plateforme Maroc.

L’OPINION:.

– Energies renouvelables: 19 MDH pour des projets dans le domaine du solaire thermique. Une enveloppe budgétaire de 19 millions de dirhams (MDH) a été consacrée, en vertu de conventions signées lundi à Rabat, au financement de six projets de recherche et développement appliquée dans le domaine du solaire thermique. Signées par le directeur général de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies renouvelables (IRESEN), Badr Ikken, et des partenaires scientifiques et industriels, ces conventions, qui font suite à l’appel à projets InnoTherm 2013, permettront d’attribuer une enveloppe budgétaire de 19 MDH à 6 projets innovants dans le domaine du solaire thermique.

– Commerce extérieur: L’automobile bat le record des recettes. Au terme des quatre premiers mois de l’année en cours, les transactions commerciales ont progressé de 4,1pc ou +7.746 millions de dirhams (MDH) à la suite d’une hausse des exportations et d’un ralentissement de la progression des importations. La hausse des exportations, qui s’est établie à 4,3pc, est en liaison avec la poussée des ventes des nouveaux secteurs, notamment le secteur automobile : +4.534MDH, soit 21,5pc du total des exportations (15,1pc un an auparavant). Les exportations de ce secteur dépassent largement celles des autres secteurs, tels le textile et cuir et les phosphates et dérivés. Hors phosphates et dérives, les exportations progressent de 9,1pc.

LIBERATION:.

– Lachgar dénonce la marginalisation de l’opposition parlementaire et l’affaiblissement de son action. Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, qui a présidé samedi la séance d’ouverture du 4ème congrès provincial de l’USFP à Sidi Kacem, n’a pas manqué d’exprimer sa dénonciation de la politique gouvernementale impopulaire allant à l’encontre des attentes et des aspirations du peuple marocain, et de certaines pratiques irréfléchies et insensées du chef de l’Exécutif visant la marginalisation de l’opposition parlementaire et l’affaiblissement de son action en usant de tous les moyens de la part de la majorité.

– La réforme du tribunal militaire atterrit au Parlement. Le projet de loi n 108-03 relatif à la justice militaire sera présenté ce mardi 20 mai devant la Commission de justice, de législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants en présence du ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid et du ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Défense nationale, Abdellatif Loudyi. Ce projet de loi qui a été entériné en Conseil de ministres en mars dernier, vise à harmoniser la législation nationale en matière de justice militaire avec les dispositions de la Constitution de 2011 et les principes internationaux en la matière. Selon ce même projet de loi, les civils ne seront plus déférés devant les tribunaux militaires quelle que soit la nature des crimes qu’ils ont commis en temps de paix et leur qualité.

AL BAYANE:.

-Tanger: Coup de filet dans les milieux salafistes. Les forces de sécurité de la ville de Tanger ont pris d’assaut, dimanche à 5h00 du matin, le quartier Mabrouka dans la zone de Beni-Mekada, selon des témoins sur place. Les mêmes sources ajoutent que l’opération policière a permis l’arrestation de plus de 20 personnes appartenant à la mouvance salafiste.

– Clôture du salon Auto-Expo 2014: Les attentes des professionnels loin d’être atteintes. La 9e édition du salon Auto-Expo 2014 a baissé le rideau dimanche après plus de 10 jours d’exposition. La clôture de cette manifestation haute en couleur et en nouveauté s’est faite dans la douceur. Malgré l’afflux des visiteurs et la multiplication des formules de promotion et de financement, les commandes n’ont pas suivi et les ventes sont restées en deçà des objectifs initialement fixés par les organisateurs. Selon les organisateurs présents sur place, la conjoncture de crise n’a pas manqué d’affecter le comportement des clients et clients potentiels. Du coup, le volume de ventes n’a pas suivi et reste largement en retrait par rapport aux attentes.

– Les séances des deux Chambres du Parlement seront retransmises à la télévision en langue des signes, à partir de ce mardi, annonce lundi un communiqué conjoint des présidents des Chambres des représentants et des conseillers.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Le PJD fixe des lignes rouges pour continuer dans le gouvernement. Afin de rester dans la coalition gouvernementale, le secrétariat général du PJD a évoqué pour la première fois des lignes rouges à ne pas dépasser, dont la transparence des élections communales prochaines. Bien qu’il n’a pas commenté cette nouvelle attitude, le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, n’a pas objecté non plus au cours de la dernière réunion du secrétariat général de son parti.

– Plan du gouvernement pour repêcher l’ONEE. Le gouvernement a conçu un plan pour extraire l’Office national de l’électricité et de l’eau potable de sa crise, dont la conclusion d’un contrat-programme de quatre ans susceptible d’assurer 40 milliards de DH assumés par l’Etat, l’Office et les clients, la mise en place d’un nouveau système de fonctionnement basé sur la bonne gouvernance dans la gestion des ressources, en plus de la cession des biens immeubles de l’Office.

ASSABAH:.

– Les syndicats menacent de descendre dans la rue au cas où le gouvernement ne reprendrait pas les réunions du dialogue social et ne satisferait pas leurs revendications cette année. Abderrahmane Azzouzi, secrétaire général de la FDT, regrette que le gouvernement ait trahi ses promesses, estimant que le chef du gouvernement ne poursuivrait pas le dialogue dans le cadre de la session d’avril.

– Salaheddine Mezouar, président du RNI, salue de manière inhabituelle le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane. Dans son rapport politique qu’il a présenté au cours d’une réunion du conseil national du parti de la Colombe, tenu samedi à Tanger, Mezouar a affirmé que Benkirane avait tenu « tous les engagements qu’il avait pris vis-à-vis de notre parti, exécuté tout ce qu’on a convenu et accéléré la mise en application de la charte de la majorité gouvernementale ».

AL MASSAE:.

– Mécontent, Lahcen Haddad, membre du bureau politique du MP, s’est retiré de la réunion du conseil national du parti, tenu dimanche à Salé. Haddad a dit avoir été vilipendé par certains participants qui, opposés à sa candidature contre Mohand Laenser pour le poste du secrétaire général du parti, réclamaient un remaniement ministériel pour l’évincer du gouvernement. A l’issue de son retrait des travaux du conseil, Haddad a déclaré qu’un dirigeant « connu » par les militants du parti de l’Epi chargeait des individus en dehors du conseil national de l’attaquer personnellement pour son audace à se porter candidat.

– Les investissements étrangers poursuivent leur recul. Malgré les mesures prises par le gouvernement depuis le début de l’année en cours, les investissements étrangers au Maroc ont poursuivi leur courbe descendante pour s’établir à 7,60 milliards de DH à fin avril dernier, contre plus de 9,70 milliards de DH durant la même période de l’année précédente, soit un recul estimé à 21,7 pc.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Le Qatar promet d’abolir le système de parrainage. Le gouvernement qatari a promis d’élaborer un projet de loi comportant plusieurs mesures relatives au marché du travail, dont l’abolition du système controversé de parrainage,  » la kafala », et l’introduction d’amendements au Code du travail afin d’améliorer les conditions de séjour des ouvriers dans ce pays.

– Le projet de loi organique relatif à la loi de Finances, dans ses dernières phases. Ce texte va être fin prêt pour être soumis à l’examen et au vote lors d’une séance plénière du Parlement avant la clôture de la session législative actuelle.

SAHIFAT ANNAS:.

– Des syndicalistes appellent à dévoiler l’argent détourné des caisses des retraites. Trois syndicats de l’enseignement ont appelé le gouvernement à faire la lumière sur les deniers pillés des caisses des retraites, à mettre fin à la dilapidation et à fournir aux acteurs sociaux les données et chiffres précis sur la situation des régimes des retraites au Maroc. Cet appel a été lancé lors d’une rencontre à Marrakech sur les systèmes des retraites au Maroc organisée par la Fédération nationale des fonctionnaires de l’enseignement, le syndicat autonome de l’enseignement au Maroc et la fédération démocratique de l’enseignement.

– Meknès: Louardi démet de ses fonctions une directrice d’hôpital. Le ministère de la Santé a démis la directrice de l’hôpital Banio de ses fonctions, suite à une visite d’une commission d’inspection centrale effectuée dans l’hôpital de la mère et de l’enfant à Meknès, après le tintamarre médiatique qui a accompagné la décision du ministre relative à la suspension de deux médecins, selon un communiqué du ministère.

AL MOUNAATAF:.

– La fraude angoisse les acteurs du secteur de l’enseignement. A l’approche des examens du baccalauréat, prévus les 10, 11 et 12 juin prochain, le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle a de nouveau durci les sanctions à l’égard des élèves qui seraient surpris en flagrant délit de fraude.

– Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 3,7 pc à fin avril 2014, atteignant 68,93 milliards de dirhams (MMDH), contre plus de 66,50 MMDH une année auparavant, selon l’Office des changes. Le taux de couverture des importations par les exportations a atteint 48,4 pc à fin avril, contre 48,2 pc durant la même période de 2013, précise l’Office des changes qui vient de publier les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour les quatre premiers mois de l’année en cours.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.

– Beni Mellal: Engagement royal à rehausser la région en pôle de développement socio-économique. La ville de Beni Mellal a vu ses infrastructures de base se consolider à la faveur des projets socio-économiques, inaugurés lundi par SM le Roi Mohammed VI et destinés à améliorer le cadre de vie des populations locales et à renforcer l’identité culturelle de la province. Le Souverain a ainsi procédé à l’inauguration du marché de gros aux poissons de la ville et de la Maison de la culture, une expression supplémentaire de la sollicitude dont SM le Roi entoure la région de Tadla-Azilal et Son ambition à en faire un pôle de développement socio-économique à part entière.

– Le ministre délégué chargé du Budget, Idriss Azami Idrissi a assuré, lundi à Casablanca, que le gouvernement s’attache à mettre à niveau le secteur des finances en accélérant la cadence des réformes. Intervenant en marge d’une visite effectuée au pôle financier « Casablanca Finance City » (CFC) par une délégation représentant la commission des finances, des équipements, de la planification et du développement régional à la Chambre des conseillers, le ministre a affirmé que ce pôle, créé en 2010, a déjà réalisé un progrès tangible sur les plans législatif, juridique et organisationnel, ajoutant que le projet de ce pôle s’inscrit dans le cadre des orientations stratégiques visant l’ouverture et la modernisation du secteur financier dans l’objectif de promouvoir la place du Maroc aux niveaux régional et international.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Mesures abusives à l’encontre des MRE aux Pays-Bas. Le gouvernement néerlandais compte soumettre au Parlement, en juin prochain, un projet de loi visant l’amendement de l’accord bilatéral de sécurité social. Selon les déclarations de juristes marocains établis aux Pays-Bas, faites sur la base de rencontres avec des responsables hollandais sur la nouvelle loi élaborée par le ministre de l’Emploi et du développement social, le gouvernement néerlandais est déterminé à annuler unilatéralement ledit accord signé avec le Maroc, faisant savoir que cette annulation privera les MRE de leurs droits acquis.

– La commission nationale des médecins internes et résidents au Maroc a dénoncé, dans un communiqué, la situation catastrophique qui prévaut dans le secteur de la santé et les politiques populistes du gouvernement conduites dans ce domaine, soulignant que chaque loi concernant la santé des Marocains doit être d’abord présentée aux citoyens. Le communiqué ajoute que les 5 pc du budget de l’Etat alloué au secteur de la santé reste un pourcentage en deçà du minimum recommandé par l’OMS, soit 12 pc du budget général.

AL ASSIMA POST:.

– Chabat renonce au secrétariat général de l’UGTM pour se consacrer à l’opposition. Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal et de l’UGTM, Hamid Chabat, compte renoncer au poste de secrétaire général de l’UGTM pour vaquer à l’action politique et à l’opposition, mettant fin ainsi au dédoublement fonctionnel.

– Le marché marocain des télécommunications a confirmé sa dynamique de croissance au premier trimestre 2014 et compte désormais plus de 43 millions d’abonnés au mobile. Même constat pour l’internet 3G qui continue sur sa lancée grâce à la baisse des prix.

ATTAJDID:.

– Les MRE réclament 70 sièges au parlement et 16 circonscriptions électorales. La Coalition des associations des Marocains d’Europe a demandé d’augmenter le nombre des circonscriptions électorales destinées aux MRE et de leur accorder 70 sièges à la Chambre des représentants. La Coalition propose également de créer une Chambre de la communauté marocaine résidant à l’étranger à l’instar de la Chambre de l’Agriculture.

– La logistique au Maroc: Perspectives prometteuses et chantiers ouverts. La Stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique, lancée par le Maroc, a pour objectif de gérer de façon optimale les flux grandissants de marchandises tant à l’import qu’à l’export et prévoit de réduire les coûts logistiques de 20 à 15 pc du PIB sur le moyen terme. Cette Stratégie contribuera également à l’accélération du développement du PIB avec une valeur ajoutée directe d’environ 20 milliards de dirhams.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Les flux des investissements directs étrangers (IDE) ont atteint environ 7,60 milliards de dirhams (MMDH) à fin avril 2014, contre 9,70 MMDH un an auparavant, soit une baisse de 21,7 pc, selon l’Office des changes. Cette évolution est attribuable à la régression de 47,3 pc des recettes d’IDE et de 77,8 pc des dépenses liées à ces investissements durant cette période, précise l’Office des changes

– L’indépendance du pouvoir judicaire, une responsabilité de tous. Les participants au débat national sur l’indépendance de l’autorité judiciaire, tenu à Rabat, ont appelé à fédérer les efforts de tous les intervenants pour un pouvoir judiciaire indépendant, qui soit au service du citoyen, protégeant ses droits et libertés, qui assure sa sécurité judiciaire, qui veille à une application saine de la loi et qui garantit les règles du procès équitable.

AL HARAKA:.

– Le secteur de l’offshoring contribue annuellement à hauteur de 2 pc dans le produit intérieur brut (PIB) du Maroc, a affirmé le Directeur général de Medz sourcing, filiale du groupe de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), Abderrafie Hanouf. S exprimant vendredi à Fès lors de l’ouverture de la 11ème édition du salon international des centres de contacts et d’appels au Maroc (SICCAM) , initiée les 16 et 17 mai à Fès, Hanouf a ajouté que le secteur génère également quelque 60.000 postes d’emplois, procure des ressources fiscales importantes à l’Etat et contribue à l’employabilité des jeunes dans d’autres pays étrangers et au renforcement de la notoriété du Maroc.

– La présidente du Club des femmes administrateurs d’entreprises au Maroc (CFA), Nezha Hayat, a plaidé en faveur de la présence davantage de femmes dans les conseils d’administration des entreprises privées et publiques marocaines. Intervenant jeudi à Varsovie lors d’un panel sur les femmes dans les affaires, organisé en marge des travaux de la 23ème session de l’assemblée annuelle de la BERD (Banque Européenne de la Reconstruction et le Développement), Mme Hayat a noté qu’une récente étude menée au Maroc a fait ressortir que sur 500 entreprises privées et 100 établissements publics à peine 7 pc des membres des conseils d’administration sont des femmes, précisant que 60 pc des conseils d’administration ne comptent aucune femme.

AL ALAM:.

– Hausses progressives des prix de l’électricité. Le gouvernement s’apprête à augmenter les prix de plusieurs produits de consommation et de services suite à la hausse prévue des prix de l’électricité, selon des sources du journal. L’Exécutif compte prendre cette décision de manière progressive afin d’esquiver le choc et riposter aux réactions non souhaitables.

– Les MRE avertissent Lahlimi: Leur exclusion du recensement est synonyme de l’exclusion d’un large pan de la population. Certaines associations des Marocains du monde ont exprimé leur préoccupation face à leur exclusion des préparatifs du recensement général de la population et de l’habitat, soulignant que l’importance de la communauté ne se limite pas aux aspects économique et politique, mais s’étend également au plan démographique.

BAYANE AL YAOUM:.

– Les participants à une journée d’études, organisée samedi dernier à Figuig, autour du thème « le développement agricole dans les régions oasiennes », ont appelé à qualifier les infrastructures des oasis et à opérer un diagnostic méticuleux de leurs potentialités en vue de valoriser leurs produits, mettant l’accent sur la nécessité de créer des mécanismes efficaces à même d’intensifier la communication avec tous les intervenants en matière de développement durable pour améliorer les conditions socio-économiques des habitants des oasis.

– Le ministre délégué chargé du Budget, Driss El Azami Idrissi, a affirmé que la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) est soumise au contrôle conformément aux dispositions en vigueur relatives aux établissements publics. S’exprimant devant la commission des finances, des équipements et de planification à la Chambre des conseillers, le ministre a précisé que la Caisse joue un rôle important en matière de gestion de l’épargne et contribue à la mise en place de plusieurs projets d’investissements.

AL KHABAR:.

– Le Royaume d’Arabie saoudite a décidé d’imposer des sanctions économiques contre plusieurs sociétés néerlandaises et exprimé son intention de réduire le nombre de visas d’entrée dans le Royaume octroyés aux hommes d’affaires hollandais, en représailles aux comportements du leader politique hollandais extrémiste Geert Wilders, portant atteinte à l’Islam. Une ordonnance royale a appelé les entreprises saoudiennes à « ne pas permettre aux sociétés hollandaises de participer aux projets d’avenir programmés en Arabie Saoudite, que ce soit directement ou indirectement tout en leur signifiant les raisons de cette décision.

– Les services de police de la préfecture de police Casablanca ont reçu, du 1er mai 2013 à fin mai 2014 plus de 132.000 appels téléphoniques inopportuns. Les statistiques réalisées par la préfecture de police de Casablanca sur la situation sécuritaire dans la capitale économique du Royaume démontrent que le fait incongru auquel les services de police ont fait face durant cette période n’est autre que les appels téléphoniques destinés soit à dénoncer des faits inexistants soit à perturber le travail de ces services.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *