Revue de presse marocaine du 20/03/2014

0 commentaires, 20/03/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce jeudi 20 mars:

LIBERATION:.

– Le RNI n’a pas participé au bilan d’étape de l’Exécutif rendu public mardi. Il l’a fait, et presque de manière inattendue. Le gouvernement Benkirane a confectionnée son premier bilan d’étape à la presse. Le porte-parole de l’Exécutif (et ministre de la Communication) a présenté ce bilan élaboré sous forme de rapport à l’occasion du forum de la MAP, un rendez-vous médiatique devenu intournable. La machine a donc commencé à tourner autour de ce qui a été appelé officiellement par l’équipe au pouvoir « L’action du gouvernement durant 2012-2013: impacts préliminaires et perspectives d’avenir ». Mustapha El Khalfi a rendu publiques les réalisations, les actions et les mesures d’une année du gouvernement Benkirane. Ce bilan d’étape concerne le gouvernement Benkirane I, avant le remaniement qui a vu l’entrée du RNI après que les Istiqlaliens ont claqué la porte de la majorité. « nous n’avons pas participé à l’élaboration de ce rapport consacré à l’action du gouvernement. Il faut rester cohérent. Nous ne pouvons être comptables de ces réalisations opérées entre 2012 et 2013. Nous étions à l’opposition », précise un cacique du RNI.

– Les tergiversations de Benkirane poussent les syndicats à durcir leurs positions. Mémorandum, appels au dialogue, ultimatum Les centrales syndicales semblent avoir usé de tous les moyens possibles pour convaincre l’Exécutif du bien-fondé de la reprise d’un dialogue social serein et constructif. Mais aucun de ces moyens ne semble avoir convaincu Benkirane de se départir de son intransigeance. Ce dernier continue à faire fi des appels incessants et répétitifs des syndicats en vue de débattre avec eux des problèmes sociaux et des moyens de leur trouver solution.

AL BAYANE:.

– Bilan de l’action du gouvernement durant la période 2012-2013: Des évaluations positives en termes de transparence, de réformes de la justice et d’amélioration des services de la santé. « L’action du gouvernement durant la période 2012-2013: premiers impacts et perspectives d’avenir », est l’intitulé du rapport publié par l’Exécutif, mardi dernier. Le bilan fait état de nombreuses réalisations multisectorielles. La santé, la transparence, la justice ou encore les performances d’ordre économique affichent certes, des améliorations et des avancées, néanmoins beaucoup reste à faire et l’engagement du gouvernement est loin d’être accompli.

– Saisie record de 75 kg de cocaïne à l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Les services de police du district de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca ont procédé, mardi soir, à l’arrestation de ressortissants subsahariens en provenance d’un pays d’Amérique Latine en possession de 75 kilogrammes de cocaïne. Cette saisie de drogues dures est la plus importante jamais réalisée ces derniers jours dans les différents postes frontières que compte le Royaume, a indiqué, dans une déclaration à la presse, le chef de la police judiciaire de l’aéroport, Abdelhadi Siba.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Maroc Vert: Les nouvelles priorités. « L’une de nos priorités pour les années à venir est la transformation et la commercialisation », a révélé le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch. D’où l’importance, à ses yeux, de réorganiser les marchés de gros des filières végétales, les marchés à bestiaux et les abattoirs. Revenant sur le Plan Maroc Vert, des craintes ont été exprimées quant à l’avenir de ce plan du point de vue juridique. Dans ce sens, les participants ont caressé l’espoir que les lois cadres soient prêtes en 2014. Les recommandations des professionnels seront prises en considération par le ministre de tutelle, qui a été de bonne écoute et les a appelés à s’organiser en interprofessions regroupant les opérateurs de chaque maillon de la chaîne de valeur.

– Le tourisme version Haddad a le vent en poupe. Malgré une conjoncture difficile, le secteur touristique se porte bien. Il a réussi à drainer un peu plus de 10 millions de touristes (+7pc) et à générer 60 milliards DH de recettes en devises. Les nuitées dans les établissements touristiques classés ont enregistré une hausse de 9,3pc par rapport à 2012. De même, le taux d’occupation national des établissements classés s’est amélioré de 4 points passant à 43 pc en 2013. Ces bonnes performances s’expliquent, entre autres, par les différents accords qui ont été conclus avec les compagnies aériennes. Ce qui a permis d’augmenter le nombre de passagers de 9,2 pc par rapport à 2012.

L’OPINION:.

– Avis du CES européen sur les relations Maroc-UE: l’Europe appelée à répondre au scepticisme de la société civile marocaine. Le comité économique et social européen a adopté récemment l’avis d’initiative élaboré sur le thème « les relations commerciales UE-Maroc ». Ce document passe en revue les relations entre les deux parties et établit, dans ses conclusions, plusieurs constats qui relèvent l’approfondissement des relations commerciales et recommandent que la société civile soit davantage associée à la conception et à la mise en œuvre des accords et plaide en faveur d’une intégration réelle et approfondie du développement durable.

– « L’Algérie observateur dans le différend sur le Sahara? C’est le mensonge du siècle ». L’ambassadeur du Maroc auprès de l’ONU à Genève, Omar Hilale, a dénoncé mardi comme étant « le mensonge du siècle » l’attitude de l’Algérie au Conseil des droits de l’Homme en se présentant en tant qu’observateur dans le différend sur le Sahara. « L’ambassadeur algérien prétend que son pays est observateur dans la question du Sahara marocain. N’en déplaise à l’Ambassadeur algérien, c’est là le mensonge du siècle », a déclaré Hilale qui s’exprimait au nom du droit de réponse à l’intervention du diplomate algérien lors du débat général du conseil à Genève. L’ambassadeur algérien a fait, plus tôt dans la journée, une déclaration consacrée entièrement au Sahara marocain, accusant le Maroc d' »atteintes quotidiennes aux droits de l’Homme » dans ses provinces du sud.

L’ECONOMISTE:.

– Zone franche de Tanger: fini l’imbroglio! Fin du suspens autour de la zone franche de Tanger. Les entreprises encore installées sur le site se sont vu accorder un nouveau répit. Au terme de longues tractations, un accord a été trouvé entre l’association des industriels de la zone franche du port et la douane, la DGI, l’Office des changes, le CRI et la wilaya. Il s’appuie sur la convention de délocalisation signée le 15 février 2011 et qui prévoit un délai de 22 mois pour les entreprises en place, à partir de la date d’attribution des terrains avant de déménager à Tanger free zone (TFZ). Or, certaines entités n’ont obtenu leur terrain qu’en mai 2013.

– Etat civil, changement de registre. Une page de l’histoire sera tournée. Telle est en tout cas l’ambition de la Haute commission de l’état civil où siègent les ministères de l’Intérieur et de la Justice. Les officiers chargés des registres civils doivent ainsi mettre au placard la fameuse circulaire dite « Basri » et l’application liberticide qui en a été faite. Il est également question de retirer la liste des prénoms « imposés » et lancer une campagne d’information. Aussi les officiers de l’état civil seront formés aux libertés et droits fondamentaux. L’heure constitutionnelle a enfin sonné.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Tourisme: les recettes en devises escomptés à l’horizon 2020 sont de 140 milliards de dirhams. Belle performance du secteur du tourisme en 2013. Les principaux indicateurs sont en effet en évolution en comparaison avec 2012. Le nombre des touristes a atteint pour la première fois le cap des 10 millions. L’activité touristique cumulée, au titre de l’année 2013 a enregistré une progression de 7pc par rapport à 2012, selon le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad. Il faut souligner toutefois que les marocains résidant à l’étranger (MRE) sont comptabilisés comme des touristes et qu’ils représentent 30pc du nombre global des arrivées. Autre zone d’ombre: la stagnation des recettes, en dépit de l’augmentation des arrivées. Lahcen Haddad, qui reconnait l’inadéquation entre les recettes et les arrivées, souligne que son département ministériel se penche sur les raisons qui expliquent ce phénomène.

– Les réalisations du gouvernement dans le domaine social mises en avant. Un nouveau rapport gouvernemental, rendu public mardi dernier, met l’accent sur les avancées réalisées en matière de politique sociale. Le document intitulé « l’action du gouvernement durant 2012-2013: impacts préliminaires et perspectives d’avenir » souligne les efforts de l’exécutif en vue de réduire les inégalités sociales, renforcer l’esprit de solidarité et lutter contre la pauvreté.

BAYANE AL YAOUM:.

– Les efforts du Maroc ont réduit de manière efficace la superficie des terres cultivées en cannabis. Durant l’année 2013, l’action des pouvoirs publics dans ce domaine a permis la saisie de 100 tonnes de résine de cannabis, 219 tonnes d’herbes de cannabis, de 14 kg de Cocaïne, 3 kg d’héroïne et plus de 450 000 unités de substances psychotropes. En plus, 19 aéronefs non identifiés utilisés dans le trafic de drogue ont été signalés durant la même année, a indiqué, vendredi, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des organisations internationales à Vienne, Ali El Mhamdi.

– Le groupe du PPS condamne l’agression contre le parlementaire Tourabi. Réagissant à l’agression dont a été victime dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15 mars le député Hafid Tourabi, membre du groupe du progrès démocratique à la Chambre des représentants (GPD-PPS), ce dernier exprime sa solidarité avec lui et condamne fermement cet acte criminel. Tourabi avait été victime d’une agression par un individu ayant des antécédents judiciaires armé d’un sabre, à l’issue de laquelle son épouse a été victime d’une hémorragie.

AL HARAKA:.

– Le tourisme génère 60 MMDH de recettes en devises en 2013 malgré une conjoncture géostratégique difficile. Le secteur du Tourisme a généré, durant l’exercice 2013, 60 milliards de dirhams (MMDH) de recettes en devises, malgré une conjoncture géostratégique difficile, a annoncé, mardi à Rabat, le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad. « En 2013, le secteur du Tourisme a enregistré de bonnes performances et ce malgré une conjoncture difficile, ce qui confirme sa position en tant qu’un levier important pour l’économie marocaine en participant avec 9 pc au PIB », a souligné M. Haddad, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan d’activité du secteur en 2013 et aux réalisations de la « Vision 2020 ».

– « Les mesures prises par le Royaume dernièrement pour le renforcement de l’Etat de droit », thème d’une rencontre avec la société civile dans la région de Laâyoune. « Les mesures prises par le Royaume dernièrement pour le renforcement de l’Etat de droit », est le thème d’une rencontre avec la société civile organisée, mardi, par la wilaya de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, en partenariat avec la commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) de Laâyoune-Es Smara. Intervenant à cette occasion, le wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, Yahdih Bouchab a indiqué que cette rencontre a pour objectif d’informer la population sur la décision du gouvernement d’interagir rapidement avec les propositions du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et l’adoption du projet de loi sur la justice militaire, qui consacrent l’engagement du Maroc dans le processus de renforcement des droits de l’Homme.

AL MOUNAATAF:.

– « The Explorers Club » de New York décerne la plus haute distinction à Sa Majesté le Roi pour « Sa vision et Son leadership ». « The Explorers Club » de New York a décerné la plus haute distinction à Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour « Sa vision et Son Leadership » en matière de promotion du monde de l’exploration et des découvertes, a annoncé son Président Alan Nichols. « C’est un grand honneur pour le Conseil d’administration de +The Explorers Club+ et moi-même, en tant que président, de décerner à Sa Majesté le Roi le +Presidential Explorers Club Benefactor+ de l’exploration en reconnaissance de Son leadership et de Sa vision à l’aune de l’âge d’or de la recherche scientifique en ce 21ème siècle », a dit M. Nichols.

– Hilale dénonce l’attitude de l’Algérie au Conseil des droits de l’Homme en se présentant en tant qu’observateur dans le différend sur le Sahara. « L’ambassadeur algérien prétend que son pays est observateur dans la question du Sahara marocain. N’en déplaise à l’Ambassadeur algérien, c’est là le mensonge du siècle », a déclaré mardi l’ambassadeur du Maroc auprès de l’ONU à Genève, Omar Hilale, qui s’exprimait au nom du droit de réponse à l’intervention du diplomate algérien lors du débat général au Conseil des droits de l’Homme à Genève.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– L’USFP réaffirme son alliance avec l’Istiqlal. Le bureau politique de l’USFP a souligné, dans un communiqué, que « l’alliance avec l’Istiqlal doit se poursuivre pour l’édification d’un large front démocratique ». Le communiqué dissipe les doutes suscités par le groupe parlementaire socialiste qui avait appelé à éviter toute coordination avec le parti de la balance.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Azoulay: Le Maroc est riche de la partie juive de son histoire et de son identité. Le Maroc est riche de la partie juive de son histoire et de son identité, a affirmé, lundi soir à Paris, M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi, soulignant que la Constitution de 2011 « dit et écrit » cette richesse. La Constitution de 2011 indique que l’unité du Maroc, forgée par la convergence de ses composantes arabo-islamiques, amazighe et saharo-hassanie, s’est nourrie et enrichie de ses affluents africain, andalou, hébraïque et méditerranéen, a rappelé M. Azoulay qui s’exprimait à l’ouverture des journées du judaïsme marocain, placées sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.

– Nouzha Chekrouni invite le FCMRC à se mobiliser pour développer la culture entrepreneuriale au sein de la communauté marocaine du Canada. L’ambassadeur du Royaume du Maroc à Ottawa, Mme Nouzha Chekrouni, a invité les membres du Forum des Compétences Marocaines Résidant au Canada (FCMRC) à se mobiliser dans le but de développer la culture entrepreneuriale au sein de la communauté marocaine du Canada. Lors d’une réunion de travail, tenue samedi à la Résidence du Royaume du Maroc à Ottawa, avec les membres, nouvellement élus, du Conseil d’administration du Forum, Mme Chekrouni a également insisté sur l’importance de créer des synergies entre le groupe d’encadrement et les Marocains porteurs de projets afin d’optimiser leurs chances de réussite, selon un communiqué de l’ambassade du Royaume au Canada.

AL ASSIMA POST:.

– RNI: La présidence de la chambre des représentants divise le parti. L’annonce du soutien à la candidature de Rachid Talbi Alami au perchoir de la première Chambre fait tâche au parti de l’Epi. L’ancien président du RNI, Mustapha Mansouri a annoncé officiellement sa candidature et plusieurs voix se sont élevées pour revenir aux instances du parti dans la prise de cette décision.

– Le Japon fait don au Maroc de 170 véhicules écologiques de nouvelle génération pour un montant de 50 millions de dirhams. Le Japon a fait don au Maroc de 170 véhicules écologiques de nouvelle génération pour un montant global de 50 millions de dirhams. Une cérémonie de remise des clés des voitures a été organisée, mercredi à Rabat, sous la présidence du ministre de l’énergie, des mines de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, et de l’ambassadeur du Japon au Maroc, Tsuneo Kurokawa. Ces voitures, dites propres, de la nouvelle génération ont été octroyées au gouvernement du Maroc dans le cadre d’un don Hors-Projets du gouvernement du Japon.

ATTAJDID:.

– Arrestation à Casablanca d’un ressortissant algérien en possession de plus de dix mille comprimés psychotropes. Les éléments de la brigade des stupéfiants de Casablanca Anfa ont mis hors d’état de nuire un ressortissant algérien, fournisseur présumé de psychotropes, avec en sa possession 10.662 comprimés (Rivotril et Valium).

– Santé: El Ouardi défend son bilan. S’exprimant à l’ouverture de la 1ère rencontre nationale des SAMU, le ministre de la santé, El Hossein El Ouardi a présenté les principales réalisations accomplies dans le cadre de ce plan, évoquant l’entrée en vigueur progressive du transport sanitaire héliporté dit « Héli-SMUR » (Services mobiles d’urgence et de réanimation), la création du numéro national unique des appels médicaux d’urgence « 141 », la rénovation et le renforcement du parc ambulancier avec l’acquisition d’ambulances hautement équipées, la création des Urgences médicales de proximité dans les zones insuffisamment desservies par le réseau hospitalier et la restructuration des services des urgences hospitalières.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

– Plan d’action des urgences médicales 2012-2016: El Ouardi vante les réalisations. Le ministre de la santé, El Hossein El Ouardi, qui intervenait à l’ouverture de la 1ère rencontre nationale des SAMU, a passé en revue les principales réalisations accomplies dans le cadre de ce plan, reconnaissant toutefois les lacunes et les dysfonctionnements liés à la mise en œuvre de ce plan.

– Casablanca: L’Intérieur se penche sur les contrats des panneaux publicitaires. Une source a indiqué que la commission d’inspection, diligentée par le ministère de l’Intérieur, s’est penchée sur les contrats de panneaux publicitaires dans la capitale économique, faisant savoir que la commission a découvert que certaines sociétés exploitent le domaine public par des panneaux publicitaires, sans verser aucun dirham à la trésorerie de la ville.

ASSABAH:.

– Communales: Le PJD s’oppose à la candidature des représentants (naîbs) des terres collectives. Des députés appartenant aux partis de la majorité gouvernementale ont accusé le PJD de chercher à couper la route aux représentants (naîbs) des terres collectives pour les empêcher de se présenter aux prochaines élections, vu leur capacité à mobiliser les populations et leur influence dans le monde rural. Des sources ont indiqué que la tentative d’exclure les représentants des terres collectives s’inscrit dans le cadre d’une stratégie du PJD visant à contrer l’influence des agents d’autorité en vue de parvenir à un certain équilibre dans le monde rural.

– Mezouar préside la 1ère réunion de la Commission mixte public-privé pour le suivi de la mise en œuvre des projets signés lors de la visite royale en Afrique. En application des Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI lors du dernier Conseil des ministres, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, a présidé, mercredi à Rabat, la première réunion de la Commission mixte public-privé pour le suivi de la bonne mise en œuvre des accords et la réalisation des projets de développement économique et social qui ont été signés ou lancés à l’occasion de la tournée royale dans plusieurs pays africains.

AL MASSAE:.

– Drogues dures: des instructions pour élever le niveau de contrôle aux aéroports. Tous les passagers en provenance des pays d’Amérique latine doivent dorénavant être soumis à une fouille minutieuse, même ceux en transit, révèle une source informée. Ces instructions ont été données après la saisie record de 75 kilogrammes de cocaïne, mardi soir, par les services de police du district de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca.

– Accord entre Hassad et le PJD sur une proposition de loi fixant les conditions et modalités de l’observation indépendante et neutre des élections. Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, est parvenu à un accord avec le groupe PJD à la Chambre des représentants concernant une proposition de loi fixant les conditions et modalités de l’observation indépendante et neutre des élections lors d’une réunion, tenue mardi, de la commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville.

– USFP/Istiqlal: coordination pour la prochaine rentrée parlementaire. Les directions des partis de l’USFP et de l’Istiqlal vont tenir une réunion de coordination pour préparer la prochaine rentrée parlementaire qui sera marquée par l’élection d’un nouveau président de la Chambre des représentants.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Le Plan Maroc Vert se heurte à des difficultés en matière de commercialisation. La plupart des filières agricoles présentent des « marges de progrès réelles et non encore exploitées », a affirmé, mercredi à Skhirat, le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch, qui s’exprimait à l’ouverture de la réunion annuelle du Comité gouvernement/professionnels de suivi des contrats-programmes filières (PMO). Le ministre a souligné, que l’une des priorités pour les années à venir est la transformation et la commercialisation, mettant l’accent sur la nécessité de réorganiser les marchés de gros pour les filières végétales, et les marchés à bestiaux et des abattoirs.

– Le Maroc 87é dans le classement mondial sur le climat des affaires. L’étude « Doing Business 2014 » de la Banque mondiale, couvrant 189 économies, a classé le Maroc à la 87è position, contre 97é l’année dernière. Cette étude souligne que malgré les aspects positifs dont témoigne le climat de l’investissement, il demeure des failles à combler en matière d’attraction de l’investissement.

AL ALAM:.

– CMR: crise ou pas crise! Contacté par le journal, le membre du conseil d’administration de la Caisse marocaine de retraite, Mohamed Bouzkiri, a affirmé que le budget de la Caisse présente un excédent, contrairement aux informations relayées, soulignant qu’aucune recommandation du conseil d’administration n’a fait mention d’un quelconque déficit depuis 2011.

– Deux ans après sa mise en place, le Régime d’assistance médicale (Ramed) est loin d’être au point. Et c’est Houcine El Ouardi, ministre de la Santé, qui a admis l’existence de plusieurs dysfonctionnements dans le système qui empêchent les citoyens concernés d’en profiter, et ce lors de son passage dans une émission diffusée, mardi, sur la chaîne Al Oula.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Dialogue social: début du compte à rebours. Les trois centrales syndicales (CDT, FDT, UMT) accusent le gouvernement de ne pas tenir ses engagements d’entamer des négociations collectives autour de leur mémorandum conjoint et lui accordent un nouvel ultimatum jusqu’à fin mars. Les centrales font brandir la menace d’une forte riposte si le gouvernement continue d’ignorer leurs revendications.

– L’opposition critique le retard d’élaboration du projet de loi organique relative à la loi de finances. Des groupes de l’opposition à la Chambre des représentants ont critiqué le gouvernement à cause du retard enregistré au niveau de la préparation du projet de loi organique relative à la loi de finances.

– Des familles sahraouies décident d’envoyer des aides alimentaires à leurs parents séquestrés dans les camps de Tindouf. Des sources ont indiqué que des familles sahraouies appartenant aux tribus de Rguibat-Souaed et Rguibat-Oulad Cheikh ont décidé d’envoyer des aides alimentaires à leurs parents séquestrés dans les camps de Tindouf sur le sol algérien. Le forum de soutien aux autonomistes des camps de Tindouf a souligné que cette décision des familles sahraouies intervient après une série de réunions consacrées à l’examen de la situation catastrophique qui sévit dans les camps de Tindouf.

SAHIFAT ANNASS:.

– Saisie record de 75 kg de cocaïne à l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Les services de police du district de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca ont procédé, mardi soir, à l’arrestation de ressortissants subsahariens en provenance d’un pays d’Amérique Latine en possession de 75 kilogrammes de cocaïne. Cette saisie de drogues dures est la plus importante jamais réalisée ces derniers jours dans les différents postes frontières que compte le Royaume.

– Le ministre de la Culture reçoit des représentants des troupes de théâtre exclues des subventions durant les deux dernières années. Ces représentants se sont plaints contre l’opacité qui caractérise le processus de sélection des œuvres qui bénéficient des subventions. Le ministre leur a promis de chercher des formes de subvention pour certaines œuvres exclues conformément à des procédures légales.

AL KHABAR:.

– Le mouvement féministe met Benkirane dans l’embarras. Des acteurs féministes ont envoyé, mardi, une lettre au Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, lui demandant de mettre en œuvre les dispositions de l’article 19 de la Constitution et de mettre en place « l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination (APALD).

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *