Revue de presse marocaine du 18/04/2014

0 commentaires, 18/04/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce vendredi 18 avril:.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– OCP lève 1,55 milliards de dollars. La levée des fonds de l’Office chérifien des phosphates (OCP) à l’international a été une réussite avec un emprunt de 1,55 milliard de dollars sur différents marchés financiers. Arrivant à échéance dans 30 ans, l’opération a été souscrite 4 fois et les obligations OCP ont été largement plébiscitées par près de 300 investisseurs internationaux de diverses nationalités.

– La présidence du groupe parlementaire divise toujours l’USFP. Lachgar semble lâcher du lest. Certes il affirme que la nomination de Hasna Abouzaid à la tête du groupe parlementaire est une décision de la commission administrative, mais il adopte un nouveau discours: « L’organisation de ce groupe est l’affaire des députés », souligne-t-il. Une réunion de dénouement devait avoir lieu jeudi soir entre Zaidi et Lachgar sur une médiation d’Abdelouahed Radi, un ancien Premier secrétaire du parti. D’ailleurs la majorité des députés du parti s’attache à ce que Zaidi soit reconduit dans son poste de président de groupe USFP à la Chambre des représentants.

L’OPINION:.

– Le secteur marocain des assurances enregistre un bon taux de pénétration. Organisée par la Fédération marocaine des sociétés d’assurances et de réassurances avec l’appui du ministère de l’Economie et des finances, la première édition des Rendez-vous de Casablanca de l’assurance dont les travaux ont démarré mercredi dernier, a mis l’accent sur l’état actuel du secteur, ses projets en cours ainsi que sur ses perspectives d’avenir en termes de conquête de nouveau espaces et de placement de couverture de risques. D’emblée, on retiendra qu’avec un taux de pénétration (la part des primes dans le PIB) de 3,1 pc en 2012 contre 2,9 en 2011, le marché marocain de l’assurance affiche la meilleure performance dans la région MENA et la deuxième sur le continent africain après l’Afrique du sud.

– Promotion des droits de l’homme: la RAM s’implique. Le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) et Royal air Maroc (RAM) ont signé jeudi une convention portant sur un programme de formation en matière des droits de l’homme au profit du personnel de la compagnie aérienne nationale. Ce partenariat signé par les présidents des deux institutions, Driss El Yazami et Driss Benhima, s’inscrit dans la volonté du CNDH et de RAM de renforcer les rapports de coopération, de concertation et de coordination entre les deux parties pour promouvoir les valeurs universelles des droits de l’homme et pour faire valoir les idées d’ouverture et de tolérance au sein des personnels de la compagnie aérienne nationale.

L’ECONOMISTE:.

– Guerre déclarée à l’import informel. A partir du 1er mai, les règles d’admission temporaire (AT) des fourgonnettes changent. Désormais toute personne qui a sa résidence fiscale à l’étranger ne sera plus autorisée à importer en AT des camionnettes transportant une marchandise destinée à la revente. La mesure figurait dans la loi de finances pour 2014. A travers la modification de la réglementation, la Douane veut combattre le commerce informel à l’origine d’un gros manque à gagner en termes de recettes fiscales et douanières. Les inspecteurs de la Douane se plaignent régulièrement du flot quotidien des fourgonnettes qui débarquent au Maroc. Les estimations parlent d’une moyenne de 150 véhicules de cette nature qui traversent chaque jour les frontières.

– Marché obligataire: le Trésor moins boulimique. Après les rentrées du premier acompte de l’impôt sur les sociétés, la vente de 6 pc de BCP va en plus soulager le Trésor. Elle récupère 2 milliards de DH suite à son désengagement du capitale de la banque. Le montant, quoique moins important, contribue à limiter la présence de l’institution sur le marché. La diminution des levées du Trésor sur le marché est peut-être le signe d’une amélioration de la situation financière de l’Etat.

LIBERATION:.

– La discrimination du genre, un obstacle au développement. Les stéréotypes de genre, notamment ceux liés aux femmes, restent l’une des principales barrières à l’abolition totale de la discrimination à l’égard de ces dernières . C’est la conclusion d’une étude initiée par l’ONG italienne au Maroc ProgettoMondo Mlal en partenariat avec Amnesty International-Maroc dans le cadre du projet intitulé la force des femmes et présenté mardi par Viera Schioppetto, responsable de ProgettoMondo Mlal, lors d’une journée de formation pour les cadres de la FDT et l’UGTM organisée en partenariat avec l’Institut syndical italien de coopération et de développement (Iscos) et la région de Marches (Italie).

– Les associations de consommateurs disent non au projet de loi sur les agents d’affaires. Est-ce que le projet de loi 88-12 régissant le métier d’agents d’affaires rédacteurs d’actes sous seing privé protège le consommateur marocain ? Quelle est la garantie que porte ce projet à la sécurité contractuelle du consommateur ? Aucune, selon le président d’Uniconso, Ouadi Madih et vice-président de la fédération nationale des associations de consommateurs. Au niveau de la fédération, nous avons fait une lecture de ce projet. Nous considérons que le texte doit être revu si ce n’est annulé. Car nous pensons que les intérêts des consommateurs ne seront pas protégés si le projet est adopté tel qu’il a été publié , indique Ouadi Madih, lors d’un point de presse organisé, le jeudi 17 avril à Casablanca.

AL BAYANE:.

– Export des fruits et légumes : les négociations entre le Maroc et l’UE reprendront sur de nouvelles bases. Le sujet a fait couler beaucoup d’encre. Depuis mercredi dernier, la question des exportations des fruits et légumes semble changer d’angle et laisse entrevoir quelques lueurs d’espoir. Même s’il est difficile de tenter le destin de la mesure de restriction prise, il y a une semaine, par l’UE à l’égard des produits agricoles marocains, il est toutefois acquis aujourd’hui que les négociateurs des deux parties vont bientôt se mettre à table pour revoir le fond du dossier. Non pas pour remettre en cause les termes de la nouvelle politique agricole commune, mais plus dans le sens d’en atténuer les impacts négatifs sur les exportations marocaines.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– L’entretien téléphonique entre SM le Roi et Ban Ki-moon : une grande clarification des enjeux et des positions » (Huffington Post). L’entretien téléphonique, samedi dernier, entre SM le Roi Mohammed VI et le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon est « une grande clarification des enjeux et des positions à la veille d’échéances décisives », écrit jeudi le journal « Huffington Post » dans sa version française. Ces échéances sont la publication du rapport de l’ONU et la prolongation du mandat de la Minurso, note la publication, rappelant que la diplomatie algérienne, partie prenante de ce conflit, qui avait tout fait pour proposer d’élargir le mandat de cette mission aux droits de l’Homme, n’est pas parvenue à un changement des règles du jeu onusiennes et qu’un refus net et catégorique d’une telle initiative lui avait été opposé.

– Commerce extérieur : les factures alimentaire et pétrolière se renchérissent. Après une accalmie en 2013, les factures alimentaire et pétrolière marqueraient un retour cette année. Ce qui impacterait le déficit commercial. C’est du moins ce que l’on constate au vu des chiffres du commerce extérieur relatifs au premier trimestre de cette année. En effet, d’après l’Office des changes, les importations ont progressé de 7,2 pc dépassant 98 milliards de dirhams, soit le plus haut niveau enregistré durant le premier trimestre des cinq dernières années.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Le gouvernement répond aux syndicats: pas de hausse de salaires, le pays encore en crise financière. Au moment où tout le monde accueille avec satisfaction la poursuite du dialogue social entre le gouvernement et les syndicats, le ministre de l’emploi et des affaires sociales Abdeslam Seddiki a déclaré au journal que le gouvernement ne pouvait pas satisfaire les revendications en relation avec le budget de l’Etat, notamment la hausse des salaires. Le Maroc « n’est pas encore sorti de la crise financière », selon le ministre.

– Mahjoub El Haiba: Le Maroc attaché aux mécanismes onusiens relatifs aux droits de l’homme. Le délégué interministériel aux droits de l’Homme, Mahjoub El Haiba a indiqué, jeudi à Rabat que l’interaction du Maroc avec le système des Nations Unies concernant les droits de l’Homme est un « choix stratégique ». Le Délégué interministériel aux droits de l’Homme, qui était l’invité du Forum de la MAP sur le thème « L’interaction du gouvernement marocain avec les mécanismes onusiens des droits de l’Homme », a affirmé que cette interaction s’inscrit aussi dans le droit fil de l’engagement ferme pris par le Maroc pour renforcer les droits de l’Homme dans le pays.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– L’USFP soutient la marche nationale de l’ODT. S’appuyant sur des recommandations de la commission administrative, qui s’est réunie le 13 avril, le parti « exprime sa solidarité absolue avec les manifestations organisées par les syndicats et appelle dans ce sens tous ses militants et les citoyens à soutenir la marche ouvrière » annoncée par l’Organisation démocratique du travail pour le 20 avril courant.

– Le Royaume sélectionné pour abriter l’Observatoire africain de la mutualité. Le Maroc a été choisi mardi, lors de la réunion du comité directeur de l’Union Africaine de la mutualité (UAM) à Rabat, pour abriter l’Observatoire africain de la mutualité, selon un communiqué de l’UAM.

AL MASSAE:.

– Le conseil de la ville de Rabat « risque de s’effondrer » après que le Maire Fathallah Oualaou eut accepté, au cours d’une réunion mercredi, l’inscription à l’ordre du jour d’un point relatif à la démission de son 9ème adjoint Abdeslam Ballaji (PJD), laissant voir un « affrontement véhément » entre le PAM et le PJD qui risque de mettre fin à l’expérience du bureau élargi.

– Ali Lotfi, secrétaire général de l’Organisation démocratique du travail, fait savoir qu’une société internationale procède à embaucher 400 employés de nationalité asiatique dans une unité industrielle à El Jadida. Lotfi s’interroge ainsi sur le mutisme du gouvernement relatif à l’accueil d’Asiatiques pour travailler au Maroc au moment où des centaines de milliers des jeunes marocains rencontrent des difficultés majeures à trouver un emploi.

AL MOUNAATAF:.

– Prévue initialement au mois de mars dernier, la mise en application de l’Indemnité pour perte d’emploi va encore attendre des mois. Parallèlement à la reprise du dialogue social avec les centrales syndicales, le conseil du gouvernement a approuvé jeudi un projet de loi qui stipule la création de cette indemnité au profit des salariés du secteur privé.

– Milouda Hazib, présidente du groupe PAM à la Chambre des représentants, affirme que le gouvernement Benkirane a montré son impuissance à mettre en œuvre la Constitution. « Le bilan est catastrophique sur tous les plans, législatif, social et économique », a-t-elle estimé. (entretien)

ASSABAH:.

– Le premier secrétaire de l’USFP Driss Lachgar menace d’un « retrait politique » de la Chambre des représentants au cas où le président de la Chambre aurait admis la liste d’Ahmed Zaidi, selon une déclaration d’un dirigeant USFP au journal. Le président de la Chambre des représentants Rachid Talbi Alami compte saisir le Conseil constitutionnel pour régler cette question.

– Un tribunal de Casablanca a fixé pour lundi le début du procès du président de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc (FNSPM) qui avait qualifié de « trahison » l’accord sur la réduction des prix conclu entre le ministère et les industriels, menaçant de boycotter et de réduire en cendre des produits pharmaceutiques.

RISSALT AL OUMMA:.

– Le Maroc veut faire de la Casablanca Finance City (CFC) une passerelle pour les flux de capitaux en direction des marchés africains, indique l’Oxford Business Group (OBG) dans une étude qui vient de paraître.

– Le gouvernement va-t-il tenir ses promesses données aux distributeurs du gaz ? Les consommateurs attendent avec impatience le résultat de la réunion, prévue samedi à Casablanca, par ces distributeurs qui pourraient arrêter l’approvisionnement en bonbonne de gaz.

ATTAJDID:.

– La région du Grand Casablanca, la plus contributrice à l’export à fin 2012. La région du Grand Casablanca figure en tête de liste des régions avec un taux de participation de 27,1 pc des exportations en 2012, affirme l’Office des changes dans sa dernière publication, notant que 81,8 pc d’exportations totales du Royaume en se concentrent dans cinq régions.

AL ALAM:.

– Inauguration de projets sociaux à Tétouan : Forte impulsion Royale aux programmes de l’INDH. SM le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi à Tétouan, à l’inauguration d’un Complexe social au quartier Jbel Dersa et d’un Centre de formation et de renforcement des compétences des femmes au quartier Jamaâ Mezouak, réalisés dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Mobilisant des investissements de l’ordre de 22 millions de dirhams, ces projets, destinés à renforcer les équipements de proximité au niveau de la ville, à développer les compétences des jeunes et des femmes, et à favoriser leur intégration socio-professionnelle, procèdent de la vision éclairée du Souverain plaçant l’élément humain au cœur de tout processus de développement.

– Les leaders syndicaux en attente d’une réponse du gouvernement avant le 1er mai. Le coordinateur général de l’UGTM, Mohamed Kafi Charrat, a indiqué, dans une déclaration au quotidien, que le chef de gouvernement s’est engagé à tenir une deuxième séance de dialogue pour discuter de la réponse du gouvernement aux revendications des ouvriers. Le SG de la FDT, Abderrahmane Azzouzi, a espéré, quant à lui, que le 1er mai serait une occasion pour célébrer les résultats du dialogue social et non pour continuer à protester.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Najib Boulif risque de saper le dialogue entre Benkirane et les syndicats. Najib Boulif a écrit sur sa page Facebook que la marche du 6 avril était  » minable, faible et scandaleuse en dépit du ralliement des partis et des associations aux syndicats ». Le SG de la FDT, Abderahmane Azzouzi, a indiqué, dans une déclaration au journal, que « si le ministre avait la vue courte, ça sera normal qu’il qualifierait la marche de faible ».

– El Haiba : le Maroc n’acceptera pas d’élargir la mission de la Minurso à l’observation des droits de l’homme. Le Délégué interministériel aux droits de l’Homme, Mahjoub El Haiba, qui était jeudi l’invité du Forum de la MAP, a souligné que le Maroc n’acceptera pas d’élargir la mission de la Minurso pour inclure l’observation des droits de l’Homme, étant donné que cette mission ne constitue pas un mécanisme permanent et indépendant.

SAHIFAT ANNASS:.

– 2M dénonce vivement l’interdiction par Alger de la chaine de couvrir l’élection présidentielle. La chaîne de télévision 2M a dénoncé vivement l’interdiction par les autorités algérienne d’une équipe de ses journalistes de couvrir l’élection présidentielle, tenue jeudi en Algérie.

– L’ODT organise une marche nationale dimanche à Rabat. L’Organisation démocratique du travail (ODT) a annoncé dans un communiqué qu’elle va organiser une marche nationale dimanche prochain pour protester contre « l’injustice, l’autoritarisme du gouvernement et la propagation de fléaux sociaux néfastes tels que la corruption, la rente et la culture des privilèges ». Commentant la rencontre du chef du gouvernement avec les représentants des trois centrales syndicales (FDT, CDT et UMT) mardi dernier, le SG de l’ODT Ali Lotfi a souligné qu’il s’agissait plutôt d’un simulacre de dialogue social.

AL ASSIMA POST:.

– Affaire Choubani : El Khalfi propose de saisir les tribunaux. Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a indiqué, lors du point de presse tenu jeudi à l’issue du conseil de gouvernement, que « les lois régissant la presse au Maroc sont claires, et qu’en cas de préjudice, la partie lésée peut saisir les tribunaux ». Répliquant, le président du syndicat national de la presse marocaine (SNPM), Youness Moujahid, a souligné, dans une déclaration au quotidien, que l’engagement de poursuites judiciaires est un droit qui n’est pas subordonné aux recommandations d’un ministre ».

– Mahjoub El Haiba : la majorité des recommandations de l’Instance Equité et Réconciliation ont été mises en œuvre. Le Délégué interministériel aux droits de l’Homme, Mahjoub El Haiba, qui était jeudi l’invité du Forum de la MAP, a souligné que la majorité des recommandations de l’Instance Equité et Réconciliation (IER) ont été mises en œuvre, notamment en matière de réparation des préjudices, rappelant que ces recommandations ont constitué une référence pour la Constitution dans le domaine des droits de l’Homme.

AL KHABAR:.

– Conseil de la ville de Rabat : 24 conseillers demandent le limogeage du Pjdiste Abdeslam Bellaji pour faute grave. Vingt-quatre conseillers du conseil de la ville de Rabat ont demandé, dans une lettre adressée au maire de la ville, le limogeage du neuvième vice-président Abdeslam Bellaji (PJD) pour faute grave. Ces conseillers reprochent à Bellaji la conclusion de plusieurs accords de partenariat avec certaines associations en dehors du Conseil, ce qui a permis à ces associations de percevoir des sommes dépassant parfois les 100.000 dirhams. Bellaji a récusé, dans un déclaration au quotidien, ces « accusations gratuites et mal fondées ».

– 57pc des Marocains estiment leurs salaires insuffisants. 57pc des Marocains estiment leurs salaires insuffisants et 79pc prévoient une augmentations du coût de la vie durant les 6 prochains mois. C’est ce qui ressort des résultats de l’étude réalisée par Bayt.com en collaboration avec YouGov Siraj.

AL HARAKA:.

– Inauguration de projets sociaux à Tétouan : Forte impulsion Royale aux programmes de l’INDH. SM le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi à Tétouan, à l’inauguration d’un Complexe social au quartier Jbel Dersa et d’un Centre de formation et de renforcement des compétences des femmes au quartier Jamaâ Mezouak, réalisés dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Mobilisant des investissements de l’ordre de 22 millions de dirhams, ces projets, destinés à renforcer les équipements de proximité au niveau de la ville, à développer les compétences des jeunes et des femmes, et à favoriser leur intégration socio-professionnelle, procèdent de la vision éclairée du Souverain plaçant l’élément humain au cœur de tout processus de développement.

– La chaîne de télévision 2M a dénoncé vivement l’interdiction par les autorités algériennes d’une équipe de ses journalistes de couvrir l’élection présidentielle tenue jeudi en Algérie. Dans un communiqué, 2M indique avoir adressé le 07 avril courant une demande à l’ambassadeur d’Algérie à Rabat en vue d’autoriser deux envoyés spéciaux de la direction de l’Information, Abdelhamid Morabit et Nabil El Baradai, à couvrir cette élection.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

– L’interaction du Maroc avec le système onusien des droits de l’Homme, un « choix stratégique ». L’interaction du Maroc avec le système des Nations Unies concernant les droits de l’Homme est un « choix stratégique », a indiqué, jeudi à Rabat, le Délégué interministériel aux droits de l’Homme, Mahjoub El Haiba. M. El Haiba, qui était l’invité du Forum de la MAP sur le thème « L’interaction du gouvernement marocain avec les mécanismes onusiens des droits de l’Homme », a affirmé que cette interaction s’inscrit aussi dans le droit fil de l’engagement ferme pris par le Maroc pour renforcer les droits de l’Homme dans le pays.

– Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et la Royal Air Maroc (RAM), ont signé, jeudi à Rabat, une convention de partenariat portant sur un programme de formation en matière des droits de l’Homme au profit du personnel de la compagnie aérienne nationale. S’inscrivant dans le cadre de la volonté du CNDH et de la RAM de renforcer les rapports de coopération, de concertation et de coordination pour promouvoir les valeurs universelles des droits de l’Homme, cette convention a été signée par le président du CNDH Driss El Yazami et le président directeur général de la RAM, Driss Benhima. Il s’agit également à travers cette convention de faire valoir les idées d’ouverture et de tolérance au sein des personnels de la compagnie aérienne nationale.

BAYANE AL YAOUM:.

– Hausse de 8,1 pc de la contribution du secteur touristique au PIB en 2014. Le secteur touristique a représenté 8,6 pc du PIB marocain en 2013, pour atteindre 9,5 milliards de dollars (77,13 milliards de dirhams) et devrait augmenter de 8,1 pc en 2014, selon le rapport du Conseil mondial du voyage et du tourisme pour 2014. Cette part connaîtrait un taux de croissance annuel moyen de 5,6 pc entre 2014 et 2024, pour représenter à terme 141,5 milliards de dirhams (MMDH), soit 9,7 pc du PIB, explique le rapport, cité par un communiqué du ministère du Tourisme. En ce qui concerne les emplois, le secteur comptait un effectif de 814.000 personnes en 2013, soit 7,6 pc de l’emploi total. Cette contribution devrait augmenter de 6,1 pc en 2014 et de 2,7 pc annuellement à l’horizon 2024, pour arriver à 1,13 million d’emplois directs (soit 8,8 pc de l’emploi).

– L’Espagne salue les mesures adoptées par le Maroc en matière de respect des droits de l’homme. Le gouvernement espagnol a salué, mercredi, les mesures adoptées par le Maroc pour la défense et le respect des droits de l’homme. « L’Espagne salue les mesures entreprises par les autorités marocaines en matière des droits de l’homme », souligne un communiqué du ministère espagnol des Affaires étrangères et de la coopération, en réaction au dernier rapport du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, sur le Sahara.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *