Revue de presse marocaine du 18/03/2014

0 commentaires, 18/03/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce mardi 18 mars:

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Une Comanav bis en projet. Depuis la disparition de la Comanav, les flux maritimes de marchandises sont presque exclusivement assurés et accaparés par des opérateurs étrangers. Pour accompagner l’ouverture sur l’Afrique, entre autres, le Maroc a besoin d’une compagnie à même d’assurer les liaisons maritimes avec les ports africains. Ni totalement publique ni privée, la compagnie sera probablement un mélange des deux, un partenariat entre l’Etat et des opérateurs privés qu’on veut plus marocains qu’étrangers.

– Oualalou, Grine et Saâdi pressentis pour le secrétariat général du PPS: Benabdallah à rude épreuve. La course au fauteuil du leader du PPS est ouverte. Le dépôt de candidature pour le secrétariat général de l’ancien parti communiste a démarré depuis hier et devra se poursuivre jusqu’à l’ouverture du prochain congrès. Ce n’est pas encore officiel, mais l’actuel secrétaire général du parti et ministre de l’Habitat au gouvernement Benkirane II, Mohamed Nabil Benbdallah, briguera un deuxième mandat consécutif à la tête du parti du livre. Le hic, c’est que le chemin parait déjà semé d’embûches pour le secrétaire général de plus en plus critiqué par certaines figures du parti.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– La station « Noor Ouarzazate 1 » injectera de l’électricité dans le réseau national à partir d’août 2015. SM le Roi Mohammed VI a présidé, lundi au Palais Royal de Rabat, une séance de travail consacrée à l’examen de l’état d’avancement de la réalisation du Plan solaire marocain NOOR, ainsi que des moyens de son renforcement dans le futur, indique un communiqué du Cabinet Royal. Le Président du Directoire de la MASEN, Mustapha Bakkoury a exposé l’état d’avancement des travaux de réalisation de la première station NOOR Ouarzazate 1, qui se déroulent conformément au planning prévu, après le bouclage de toutes les étapes d’adjudication et de mise à disposition des financements. Les premiers kilowattheures de NOOR Ouarzazate 1, qui constitue la plus grande station de cette technologie au Monde, seront ainsi injectés dans le réseau électrique national à partir d’août 2015.

– HCP: 86 pc des femmes chefs de ménage n’ont pas de diplômes. Quelque 17 pc des ménages sont dirigés par des femmes: C’est ce qu’annonce le HCP dans sa récente publication intitulée « Femmes marocaines et marché du travail: caractéristiques et évolution ». Mais si ces dernières dirigent leur foyer, elles sont cependant généralement sans qualifications et donc sans emploi.

AL BAYANE:.

– Mise en détention inconditionnelle et sans caution des quatre présumés membres de la cellule terroriste démantelée par la police marocaine et espagnole. Le juge de l’Audience nationale, la plus haute juridiction pénale espagnole, Ismael Moreno, a décidé lundi la mise en détention inconditionnelle et sans caution des quatre présumés membres de la cellule d’envoi de jihadisets en Syrie, au Mali et dans d’autres foyers de tension, démantelée vendredi par la police marocaine et espagnole, a-t-on indiqué de sources judiciaires à Madrid. Le magistrat a ordonné la mise en prison des quatre prévenus, qui avaient été arrêtés à Melilia et à Malaga, à savoir le chef de la cellule, Mustafa Maya Amaya, un Espagnol d’origine belge, deux Français et un Tunisien.

– Le CHU de Marrakech réalise la première greffe hépatique au Maroc. Une greffe hépatique a été réalisée chez un enfant de 10 ans, à partir de donneur vivant, pour la première fois au Maroc au CHU Mohammed VI de Marrakech, indique lundi un communiqué du ministère de la Santé. L’intervention réalisée en urgence, le 13 février dernier, par le comité greffe hépatique du CHU en collaboration avec l’équipe de chirurgie hépato-biliaire du Pr. J. Belghiti de l’hôpital Beaujon de Paris représentée par le Docteur S. Dokmak, s’inscrit dans le cadre du développement du programme de greffe d’organes et de tissus humains du CHU Mohammed VI de Marrakech, précise la même source.

L’OPINION:.

– Moody’s attribue la note négative Ba1 au Maroc. Une mauvaise nouvelle. Moody’s Investors attribue la note Ba1 au Maroc, avec des perspectives négatives. « La perspective négative sur la note de Ba1 Maroc reflète la détérioration significative dans les comptes budgétaires et extérieurs », souligne l’agence de notation américaine dans son rapport annuel d’analyse de crédit sur le Maroc, fraîchement rendu public.

– Bac international: la posture schizophrène de l’Exécutif. C’est peu dire que les responsables du parti du Chef du gouvernement ont été cueillis à froid par l’annonce de leur position sur le baccalauréat international. Contre toute attente, les responsables du PJD se sont succédés pour dénoncer « une recolonisation linguistique ». Effet d’annonce qui suscite une totale incompréhension, une volte-face qui en dit long sur les positions et les postures démagogiques des amis de Benkirane.

LIBERATION:.

– « Je ne m’appelle pas Azzi »: une campagne nationale pour lutter contre le racisme ordinaire au Maroc. Une première. Une campagne nationale contre le racisme sera lancée le 21 mars au Maroc. A l’initiative de cette mobilisation, un collectif d’associations regroupées en une coordination pour la régularisation des sans-papiers en terre marocaine. Créée au lendemain de l’opération de régularisation des étrangers sans titre de séjour, « Papiers pour tous » -c’est son nom- elle a pour objectif la régularisation de toutes les personnes sans papiers.

– Pour une révision des lois régissant l’exploitation des ressources naturelles. « Il est temps de promulguer, adapter et réviser les lois régissant l’exploitation des ressources naturelles, conformément au principe de la répartition équitable des richesses et à l’exigence du respect de l’environnement ». Voilà la principale recommandation de la première conférence thématique tenue ce week-end à Ouarzazate, autour de « la régionalisation et la gestion des ressources naturelles », organisée à l’initiative de la Coalition pour une régionalisation démocratique.

L’ECONOMISTE:.

– Le chômage longue durée s’installe. Jeune citadin, diplômé et à la recherche d’un emploi depuis plus d’un an. C’est le profil type du chômeur au Maroc, d’après le dernier rapport du Haut-commissariat au plan sur le chômage pour l’année 2012. Plus d’un million de chômeurs ont été recensés en 2012, soit un taux de 9pc, en hausse de 1pc sur un an (10.000 chômeurs de plus entre 2011 et 2012). « Le chômage demeure un phénomène essentiellement urbain », relève le rapport. En effet, il y a deux ans, il s’est situé à 13,4pc en milieu rural. Quoique dans les campagnes, l’emploi non rémunéré fait rage.

– Le code qui n’a pas éclaté la famille! Les statistiques du ministère de la Justice et des Libertés vont à contresens des idées reçues. De 2000 à 2011, les mariages sont en hausse et les divorces en baisse. Si l’on se fie aux chiffres officiels, le cas des couples qui se séparent chute dès 2004. Une année qui marque l’entrée en vigueur du code de la famille. Bilan globalement positif pour une législation qui fête ses 10 ans. Son esprit a misé justement sur le maintien de la stabilité du foyer et l’égalité des droits entre les époux

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Chambre des représentants: Mansouri s’insurge contre le choix de Talbi Alami. Dans sa première réaction à la décision de la majorité de soutenir la candidature de Rachid Talbi Alami à la présidence de la première Chambre, l’ex-président du RNI, Mustapha Mansouri, a déclaré: « Je m’attendais à un tel comportement de la part de Salaheddine Mezouar ».

– Annonce éminente de la Fédération de la gauche démocratique (FGD). Les trois partis formant la FGD (le PSU, le PADS et le CNI) ont tenu récemment des réunions régionales, où ils ont examiné la feuille de route pour la l’annonce de la création de la Fédération de la gauche démocratique (FGD).

– Aggravation de 4,7 pc du déficit commercial à fin février 2014. Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués à fin février 2014, par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 4,7 pc, qui a atteint près de -31,40 milliards de dirhams (MMDH) contre environ -29,99 MMDH une année auparavant, selon l’Office des changes. Le taux de couverture des importations par les exportations a atteint 48,4 pc à fin février, contre 48,8 pc un an auparavant, précise l’Office des changes qui vient de publier les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs pour les deux premiers mois de l’année en cours.

AL ALAM:.

– HCP: 53 pc des Marocaines sont analphabètes. Plus de la moitié des Marocaines dites « en âge d’activité » (15 ans et plus) restent analphabètes, malgré les divers programmes mis en place au cours des dernières années, selon une étude du Haut-commissariat au plan (HCP). A fin 2012, 12,3 millions de femmes sont « en âge d’activité (15 ans et plus) », soit une progression de 25,7pc par rapport à 2000. Parmi elles, « plus de la moitié (52,6%) sont analphabètes », indique l’étude rendue publique mercredi et intitulée « Femmes marocaines et marché du travail: caractéristiques et évolution ».

– Le déficit commercial s’est aggravé de 4,7 pc à fin février 2014. Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués à fin février 2014, par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 4,7 pc, qui a atteint près de -31,40 milliards de dirhams (MMDH) contre environ -29,99 MMDH une année auparavant, selon l’Office des changes.

AL HARAKA:.

– La coopération Sud-Sud prônée par SM le Roi est d’une grande utilité pour le développement des économies africaines. La coopération et l’approche Sud-Sud, dont SM le Roi Mohammed VI a incontestablement fait Son créneau, est bien plus utile au développement des économies africaines, généralement insignifiantes à l’échelle mondiale, écrit l’hebdomadaire kinois « Le Télégramme du Congo ». Les économies de pays africains subsahariens, allusion faite aux pays dans lesquels le Souverain s’est rendu lors de sa dernière tournée, peuvent, au contact de pays dont les économies connaissent un dynamisme persuasif, se redimensionner à des proportions plus maîtrisables et donc porteuses, souligne la publication.

– Universitaire sénégalais: Le Maroc est un exemple qui doit être suivi en matière de promotion et de respect des droits de l’Homme. L’expérience marocaine en matière de respect et de promotion des droits de l’Homme est « fabuleuse », et le Royaume est un exemple qui doit être suivi dans ce domaine, a souligné le professeur Samba Thiam, directeur de l’Institut des Droits humains et de la Paix (IDHP) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). « A l’instar d’autres pays, le Maroc est en avance en matière des droits de l’Homme car, son allure en matière de développement prouve clairement que cela doit s’accompagner nécessairement, d’un certain niveau de respect des droits de l’Homme », a-t-il déclaré, à l’occasion de l’adoption vendredi par le conseil des ministres d’un projet de loi sur la justice militaire.

– Décisions sur la justice militaire et l’interactivité CNDH/gouvernement: l’Espagne salue une « avancée positive ». L’Espagne a salué, dimanche, l’adoption par le Conseil de ministres du projet de loi sur la justice militaire et la décision prise par le conseil de gouvernement sur le traitement des plaintes et propositions émanant du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH). L’adoption de cette réforme constitue « une avancée positive sur la voie de la promotion du respect des droits et des libertés au Maroc », souligne le ministère espagnol des Affaires étrangères et de la coopération.

BAYANE AL YAOUM:.

– Première greffe hépatique au Maroc. Une greffe hépatique a été réalisée chez un enfant de 10 ans, à partir d’un donneur vivant, pour la première fois au Maroc au CHU Mohammed VI de Marrakech, indique lundi un communiqué du ministère de la Santé.

– Création de l’Observatoire de l’emploi. Les travaux sont très avancés pour la mise en place de l’Observatoire de l’emploi, a annoncé, lundi à Rabat, le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki. Cet Observatoire constituera un dispositif stratégique qui aidera à la prise de décisions pertinentes en matière de promotion de l’emploi, a précisé le ministre, ajoutant que l’objectif est de relever les défis de l’emploi.

AL MOUNAATAF:.

– Les transporteurs de marchandises indexent leurs tarifs sur le prix du gasoil. La Fédération du transport de la CGEM (FT-CGEM) appliquera la fameuse formule d’indexation des tarifs contractuels de transport routier selon les variations du prix du gasoil. La Fédération a justifié cette démarche par le retard du gouvernement à honorer ses engagements relatifs au secteur ainsi que par la situation générée par l’application du système d’indexation partielle des prix des combustibles.

– Les femmes dirigent plus de 17 pc des ménages marocains. Quelque 1,2 million sur 6,8 millions de ménages (soit 17,7 pc) ont été dirigés par des femmes en 2012, indique le Haut-Commissariat au Plan (HCP) dans sa publication « Femmes marocaines et marché du travail: caractéristiques et évolution ». Par milieu de résidence, la proportion des ménages avec un chef de sexe féminin est plus importante en milieu urbain avec 19,6 pc qu’en milieu rural 14,1 pc, précise le HCP dans cette publication.

RISSALAT AL OUMMA:.

– L’UC défend le droit de scolarisation des enfants à besoins spécifiques. Le groupe parlementaire de l’Union constitutionnelle (UC) à la Chambre des représentants a soumis une proposition de loi visant à garantir le droit de scolarisation des enfants à besoins spécifiques et leur intégration dans la vie publique.

– La Haute Commission de l’Etat civil: Les citoyens désormais libres de choisir les prénoms de leurs enfants. Dans un communiqué publié lundi, la Haute commission de l’Etat civil a souligné la liberté du citoyen de choisir le prénom de son enfant, à condition qu’il n’attente pas à la morale ni à l’ordre public, sans distinction aucune entre les prénoms arabe, amazigh, hassani et hébraïque et ce, conformément aux dispositions de la loi relative à l’Etat civil.

– Le Réseau marocain de défense du droit à la santé fustige le Ramed. Dans un communiqué, le réseau a indiqué que le Ramed, qui vient de fêter son deuxième anniversaire, n’a pas réalisé ses objectifs, notamment en matière de fournir l’hospitalisation et les médicaments aux catégories démunies.

SAHIFAT ANNASS:.

– Après avoir abaissé en 2013 la note souveraine du Maroc, de « stable » à « négative », l’agence de notation américaine Moody’s vient dans son rapport de mise à jour de maintenir cette note. Désormais, le Royaume gardera sa note Ba1, en catégorie spéculative, tout en l’accompagnant toutefois de perspectives négatives.

ASSABAH:.

– Nouvelle discorde entre le groupe PJD et Karim Ghellab. Des sources indiquent qu’une nouvelle discorde a éclaté entre le président de la Chambre des représentants, Karim Ghellab et le groupe parlementaire PJD. Et pour cause, la présentation des résultats d’une étude menée par la Cour des comptes sur les procédés de dépenses des fonds alloués à la Caisse compensation. Alors que le groupe du parti de la lampe estime que cette étude doit être présentée et examinée au sein de la commission des finances et du développement économique, présidée par le député PJD, Saïd Khayroune, le président de la Chambre des représentants s’attache, lui, à ce que les résultats de cette étude soient examinés à la fois au sein de la commission de la Justice, de la législation et des droits de l’Homme et au sein de la commission des finances et du développement économique, afin qu’il puisse présider les deux commissions et avoir l’honneur de présenter l’étude lui-même, précisent les mêmes sources.

– MP vit au rythme des dissensions. Des conflits chroniques entre les dirigeants harakis commencent à peser lourd sur les instances du parti, à commencer par le Bureau politique et le groupe parlementaire. Dernier heurt en date, celui qui a opposé Driss Sentissi à Abdelkader Tatou, a donné lieu à des alignements au sein du groupe parlementaire du parti de l’épi.

– Un membre du PPS appelle son parti à se dissocier du PJD. L’ancien candidat au poste du secrétaire général et membre controversé du PPS, Mohamed Saïd Saadi, a plaidé, dans un document politique qu’il a présenté dans le cadre de la préparation du congrès national du parti du livre prévu en juin prochain, pour un retour du parti à sa place naturelle au sein des forces sociales qui militent pour un changement démocratique et une justice sociale, et pour un abandon de l’orientation de la direction actuelle qui a noué des coalitions suspicieuses et hybrides avec la droite religieuse et la droite traditionnelle.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Le groupe socialiste réclame l’audit des comptes spéciaux. Le groupe socialiste à la Chambre des représentants a formulé une demande au président de la Chambre des représentants, Karim Ghellab, pour solliciter un rapport d’audit de la Cour des comptes sur la conformité des dépenses des fonds alloués aux comptes spéciaux, au titre des lois de finances 2012 et 2013, aux critères de l’efficience et de l’efficacité et leur correspondance aux objectifs économiques et sociaux tracés.

– Lachgar: Gouvernement Benkirane, gouvernement des régressions et des atteintes aux acquis. Dans un entretien accordé au quotidien londonien « Al Arab », le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a affirmé que le gouvernement a manqué une grande opportunité pour drainer d’importants investissements étrangers et n’a pas réalisé des projets tant attendus, notamment la mise en place du cadre institutionnel de la nouvelle Constitution. Lachgar a ajouté que le gouvernement traite les questions sociales sans consulter les centrales syndicales.

AL AHDATH AL MAGHTIBIA:.

– Le bras de fer entre le gouvernement et les boulangers perdure. Alors que le président de la fédération nationale des boulangers-pâtissiers du Maroc (FNBPM), El Houcine Azaz, menace de fermer les boulangeries durant les prochains jours pour faire pression sur le gouvernement afin qu’il mette en œuvre le contrat-programme conclu avec le gouvernement Abbass El Fassi, le ministère chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Louafa, affirme que le gouvernement ne se pliera pas face aux pressions et va appliquer la loi contre quiconque qui augmente le prix du pain subventionné par l’Etat.

– Le parlement européen se prépare à adopter des mesures protectrices contre les légumes et agrumes importées du Maroc. Une rencontre décisive réunira les investisseurs et exportateurs marocains avec le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, mardi à Rabat, pour définir la position marocaine vis-à-vis des mesures juridiques que le parlement européen s’apprête à prendre.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

– Energie solaire: Le Maroc en passe de devenir un acteur de référence. Le Maroc est en passe de devenir un acteur de référence dans l’exploitation et l’utilisation des énergies propres, grâce notamment au projet phare de la station solaire d’Ouarzazate ‘Noor 1 », dont les premiers kwh seront injectés dans le réseau électrique national avant la fin 2015. Le Royaume a fait le choix irréversible d’exploiter de manière optimale son important gisement solaire et éolien, en vue de réduire sa dépendance énergétique et d’inscrire sa démarche dans une optique de développement durable et intégré des tissus social, économique et environnemental.

AL ASSIMA POST:.

– Parlement: une proposition de loi pour une « citoyenneté complète » des Marocains résidents à l’étranger. Le groupe istiqlalien de l’Unité et de l’égalitarisme vient de présenter une proposition de loi visant à modifier la loi organique relative à la Chambre des représentants pour permettre aux Marocains du monde de siéger au Parlement. Cette proposition prévoit de consacrer 60 sièges supplémentaires à la Chambre aux MRE et la mise en place de bureaux de vote à l’étranger pour leur permettre de voter à partir de leurs pays de résidence.

AL MASSAE:.

– Seddiki: Les syndicats doivent être une force de proposition au gouvernement. Le ministre de l’Emploi et des Affaires sociales, Abdesslam Seddiki, a appelé les centrales syndicales à s’ériger en une force de proposition et à ne pas se cantonner dans le rôle des instances qui défendent les revendications des travailleurs. Seddiki qui s’exprimait à l’occasion de l’ouverture des travaux de la 4éme réunion de la commission spécialisée relative aux entreprises d’emploi temporaire, lundi à Rabat, a souligné qu’il faut abandonner la logique du « bricolage » au profit de la logique du professionnalisme.

– Moukhli: La scène judiciaire connait de graves régressions. Le président du Club des magistrats du Maroc, Yassine Moukhli, a indiqué, à l’occasion d’un atelier organisé par l’observatoire national de l’indépendance du pouvoir judiciaire, que la scène judiciaire connait actuellement de graves régressions.

ATTAJDID:.

– FNBPM: pas de grève des boulangers mercredi prochain. Le président de la fédération nationale des boulangers-pâtissiers du Maroc (FNBPM), El Houcine Azaz, a démenti les informations relayées par certains journaux à propos de l’organisation d’une grève nationale le mercredi prochain. Joint par le journal, Azaz a précisé que la FNBPM est attachée au dialogue et refuse que certaines parties syndicales ou partisanes exploitent la lutte des professionnels.

– Participation politique de la femme: le Maroc 2e dans le monde arabe. Le Maroc est classé 2e, après le Soudan, au niveau des pays arabes en matière de la participation politique des femmes, selon un rapport de l’ONU-Femmes (organisation des Nations Unies consacrée à l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes) et de l’Union parlementaire internationale.

AL KHABAR:.

– Première mission d’enquête parlementaire au Sahara. La commission des Infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement à la Chambre des représentants a entamé, lundi, une mission d’enquête aux provinces du Sud. L’objectif étant de dresser le bilan des réalisations dans ces provinces et déterminer les besoins, notamment en matière d’infrastructures liées aux grands projets.

– Augmentation des cas de tuberculose en 2013. Des sources ont révélé que le ministère de la Santé a détecté 29.000 cas de tuberculose l’année dernière, soit 86 cas par 1.000 habitants, soulignant que le nombre de patients atteints de cette maladie a connu une augmentation par rapport à 2012 (27.000 cas).

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *