Revue de presse marocaine du 17/11/2014

0 commentaires, 17/11/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens parus lundi 17 novembre.:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– La facture de la compensation baisse de 11% à fin aout. L’allègement des dépenses de subvention reflète l’évolution des cours des produits pétroliers et alimentaires sur les marchés internationaux mais aussi les effets de la décompensation de certaines produits pétroliers. Pour la première fois, le montant des subventions accordées au gaz butane a dépassé celui destiné aux produits pétroliers. Entre janvier et aout, sa facture s’est élevée à plus de 9,572 milliards de DH, contre 9,508 milliards de DH pour les produits pétroliers, selon les dossiers reçus par la Caisse de compensation.

– Exploration pétrolière: lancement du forage du puits de Tamanar dans la province d’Essaouira. Cette opération de forage ne constitue qu’une des étapes composant le processus de prospection pétrolière ou gazière », a indiqué le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement Abdelkader Amara. Ces travaux, entrepris par une compagnie pakistanaises en partenariat avec une compagnie chinoise, devront durer entre deux et trois mois suivant la nature du sol, fait savoir Amina Benkhadra, directrice génale de l’Office national des hydrocarbures et des mines.

Aujourd’hui le Maroc.:

– La Chambre des représentants adopte dimanche le PLF 2015. Les députés ont introduit de nombreux amendements au texte initial. Les plus en vue sont ceux concernant la TVA sur les pâtes alimentaires et le riz, ainsi que l’amendement concernant les avantages fiscaux octroyés aux entreprises. Mais il y a également des amendements adoptés parfois à l’unanimité mais qui sont passés inaperçus, dont 3 retiennent particulièrement l’attention. Ils ont pratiquement tous un lien avec le secteur ‘immobilier.

– Le Maroc en fête. L’un des évènements phares de ce mois est sans conteste le mariage de SAR le Prince Moulay Rachid. Durant trois jours de fête, le peuple marocain a exprimé sa grande joie en cette heureuse occasion. Plus d’un millier de personnes étaient conviées à ce mariage. Les festivités qui ont débuté jeudi ont été marquées par la cérémonie de présentation des vœux et des offrandes (Lahdiya) et celle de la « berza ».

Al Bayane.:

– Les agriculteurs soulagés par les dernières pluies. Les précipitations qu’a connues de le Royaume le week-end dernier et particulièrement depuis le mois courant ont procuré espoirs aux agriculteurs les exhortant à reprendre du service. Pour espérer une bonne récolte en fin de saison, l’Etat doit subventionner davantage les prix des semences certifiées, les fertilisants et les pesticides, tout en assurant une bonne formation des agriculteurs ainsi que leur protection sur le marché local, estiment plusieurs spécialistes.

– Football : La CAN-2015 divise les Equato-Guinéens. L’opposition équato-guinéenne ne semble pas apprécier la décision de leurs responsables d’accueillir la CAN 2015 et a appelé à un référendum pour avoir l’avis du peuple vis-à-vis de l’organisation, surtout avec le risque de propagation du virus Ebola.

L’Economiste.:

– Budget 2015. Le projet a été transféré à la Chambre des conseillers. Là aussi, le planning d’examen a déjà été arrêté : le ministre fait son exposé devant la Commission des finances, présidée par Mohamed Karimine, aujourd’hui lundi. Les conseillers auront jusqu’à vendredi pour démarrer les débats.

– Ce que rapporte la baisse du baril. La dégringolade du prix du pétrole depuis l’été va faire du bien aux comptes publics. Le baril est descendu sous la barre de 80 dollars la semaine dernière. Depuis vendredi, le cours est reparti la hausse. Pour le Maroc, le repli des cours a permis d’alléger la charge de Compensation. Sa lourdeur a contribué au dérapage du déficit budgétaire ces dernières années

L’Opinion.:

– Chambre des représentants: Le groupe istiqlalien fustige un projet de loi de finances 2015 qui « manque de visibilité ». Le groupe istiqlalien pour l’unité et l’égalitarisme l’a qualifié d' »improvisation ». Critiquant « le manque de l’identité politique et de la vision économique et sociale dans ce projet de loi », il a qualifié ses dispositions de « fractionnées » et d' »isolées » qui ne sont pas en mesure d’édifier les bases d’un véritable développement.

– Nouveau coup de filet anti-terroriste à Marrakech. Les services de la police judiciaire de la ville de Marrakech, agissant sur la base de renseignements fiables fournis par la Direction Générale de la Surveillance du Territoire National, ont procédé samedi à l’arrestation de cinq personnes d’obédiences extrémistes soupçonnées d’implication dans des activités terroristes, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur. Trois parmi les individus arrêtés s’apprêtaient à rallier les rangs des organisations terroristes en Syrie et en Irak, particulièrement « l’Etat Islamique », précise la même source.

Libération.:

– Le PJD joue au corbeau: Abdellah Bouanou, le délateur-complice. Le PJD s’est trouvé un nouveau rôle. En l’occurrence celui de délateur public. En effet, il n’a pas manqué ces derniers temps de déballer sur l’espace public des affaires de corruption ou de trafic d’influence.

– La justice espagnole ouvre une information judiciaire contre « El Pais ». La justice espagnole a accepté la requête du gouvernement marocain d’ouvrir une information judiciaire contre « El Pais ». Selon le ministère de la Justice et des Libertés, l’Audience nationale, la plus haute juridiction pénale espagnole, a décidé de rouvrir l’enquête sur ce quotidien qui a diffusé des assertions à caractère terroriste contre le Maroc.

Assabah.:

– L’Intérieur désamorce la crise avec les boulangers. Les résultats des réunions continues entre les représentants du ministère de l’Intérieur et les associations des patrons boulangers ont réduit la tension qui régnait au sein du secteur. Le ministère de l’Intérieur s’est engagé à lutter contre les boulangeries clandestines, permettre aux professionnels de bénéficier du tarif préférentiel d’électricité et créer une école pour former les ouvriers des boulangeries. Cette dernière revendication figurait en tête des priorités des professionnels. La hausse des prix du pain n’a pas encore été discutée.

– Les banques abandonnent le financement des promoteurs immobiliers. Ces établissements poursuivent leur politique prudentielle à l’égard de ces promoteurs. L’encours des crédits accordés aux promoteurs immobiliers entre janvier et septembre derniers a atteint seulement 64,5 milliards de dirhams, en recul de 6% par rapport à la même période de l’année écoulée, selon les récentes statistiques fournies par Bank Al Maghrib. Cette régression est imputable aux risques majeurs au auquel est confronté le marché immobilier en raison d’un déséquilibre entre l’offre et la demande.

Bayane Al Yaoum.:

– Benkirane appelle les dentistes à réduire les prix. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a exhorté les médecins dentistes à tirer profit du climat de la stabilité et de l’exception politique et sécuritaire dont jouit le Maroc. Benkirane les a également appelés à bénéficier du progrès enregistré sur le plan économique pour promouvoir la profession et permettre à tous les citoyens d’accéder aux prestations contre des prix raisonnables. Benkirane s’exprimait lors des deuxièmes assises des médecins-dentistes, dont les travaux ont été achevés samedi.

– Des responsables et des acteurs de la société civile ont affirmé lors d’une rencontre que le projet de la loi organique relative à la loi de finances constitue un pas important sur la voie de l’amélioration de la transparence des finances publiques. Le pari majeur qui reste à gagner après son adoption définitive se rapporte à la mise œuvre de ses dispositions, estiment-ils lors de cette rencontre organisée par Transparency Maroc.

Al Mounaataf.:

– La crise de la CMR est due à l’absence de la transparence et de la reddition des comptes. Mohamed Bouzekri, membre du conseil d’administration de cette Caisse, indique que « cette crise a été dramatisée pour faire passer de nouvelles mesures ».

– Le bilan des trois années du mandat du gouvernement sous la loupe de l’ODT. Le conseil national de l’Organisation démocratique du travail a imputé au gouvernement la détérioration des indicateurs économiques, financiers et sociaux. Pour cette centrale syndicale, le gouvernement est resté prisonnier des mêmes approches traditionnelles et a recouru à l’improvisation et aux solutions provisoires.

Assahra Al Maghribia.:

– Casablanca: 110 millions de dirhams pour améliorer la circulation et renforcer la sécurité. De ce montant, 40 millions de DH (MDH) ont été affectés à l’équipement de la ville de caméras de surveillance, 20 MDH à l’établissement et au fonctionnement d’un centre de coordination de la circulation routière et 50 MDH à l’acquisition du matériel aux forces de l’ordre afin d’optimiser leurs capacités d’intervention. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de couverture des priorités pour l’année 2014.

– Une cérémonie de remise du label « Global Geopark », décerné en septembre dernier par l’UNESCO au Géoparc du M’Goun situé dans la région de Tadla-Azilal, a été organisée samedi à Azilal.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, affirme que le Code de la presse et de l’édition parviendra au gouvernement en décembre prochain. S’exprimant lors d’un séminaire organisé par l’Association Adala, le ministre a indiqué que la 6ème version de ce Code sera soumise à l’exécutif après l’introduction des observations des professionnels et des parties concernées, tout en affirmant son attachement à l’approche participative pour l’élaboration de ce projet.

– Le gouvernement augmente de 8 centimes le prix de l’essence. Le ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa affirme que la révision des produits pétroliers dans le cadre de la compensation s’effectue selon des calculs techniques très rigoureux. Il a ajouté que les baisses enregistrées actuellement dans les marchés des produits pétroliers au niveau mondial se répercuteront sur les prix en décembre prochain.

Rissalat Al Oumma.:

– Le président du groupe de l’Union constitutionnelle (UC) à la Chambre des représentants Chaoui Benassal souligne que le projet de budget 2015 est dépourvu de créativité et ne comporte pas de véritables solutions au développement.

– L’expert international au Centre de Politique de Sécurité de Genève (GCSP) , Mohammad Mahmoud Ould Mohamedou a affirmé que le rôle du Maroc est incontournable et capital pour faire face aux défis sécuritaires et du développement auxquels font face les pays africains.

Al Assima Post.:

– Mohamed Moubdi, ministre délégué chargé de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration, appelle à l’élaboration de lois incitant les Marocains résidant à l’étranger (MRE) à contribuer à l’économie nationale. Lors d’une rencontre à Fkih Bensaleh, Moubdi a plaidé pour la mise en place de mécanismes incitatifs, dont le dispositif législatif et règlementaire, dans le but d’encourager les MRE à investir dans la mère-patrie.

– La Déclaration de Tanger adoptée à l’issue des travaux du 5e forum international MEDays appelle à conjuguer les efforts aux niveaux international et régional pour faire face aux différents dangers qui menacent la stabilité et la sécurité des pays arabes et africains, notamment le terrorisme, l’extrémisme et les conflits séparatistes. La Déclaration a mis l’accent sur l’importance de la politique efficiente adoptée par le Maroc dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, à la faveur de la sagesse et de la clairvoyance de SM le Roi Mohammed VI. Cette politique est fondée sur des approches réalistes et des orientations efficientes et permanentes.

Al Khabar.:

– Projet du budget 2015. Le président du groupe istiqlalien pour l’unité et l’égalitarisme à la Chambre des représentants, Noureddine Mediane, estime que ce projet est dépourvu d’aspect politique du fait qu’il ne reflète pas la teneur, les choix et les orientations du programme gouvernemental grâce auquel le gouvernement a bénéficié de la confiance des représentants de la nation. Selon lui, la loi de Finances 2015 consacre la politique du « Maroc utile et du Maroc inutile ».

– Le secrétaire général de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN, David Hobbs a souligné que le Maroc accumulé une expérience précieuse en matière de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme qui mérite bien d’être partagée avec les pays de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN). Hobbs a fait cette déclaration en marge de la visite d’une délégation de diplomates marocains au siège de l’AP-OTAN à Bruxelles.

Attajdid.:

– Projet de loi de Finances 2015: Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid souligne que le gouvernement a veillé à tenir compte des différents amendements proposés par les groupes de l’opposition et de la majorité. Le ministre a rappelé que l’exécutif a accepté 30 amendements au projet de budget dont 50 pc ont été proposés ou votés par l’opposition.

– La Fédération nationale des fonctionnaires de l’enseignement critique la gestion du dialogue sectoriel par Benmokhtar. Ce syndicat a réitéré ses revendications, dont la nécessité de prendre en considération les conditions de travail du personnel de l’enseignement dans le cadre de toute réforme des pensions civiles entreprise par le gouvernement ainsi que l’activation de l’application des dispositions restantes de l’accord du 24 avril 2011.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– La Chambre des représentants consacre 210 millions de dirhams au « nouveau look » de ses bâtiments et 200 millions de dirhams aux indemnités des députés. Le budget de la première Chambre s’est avéré généreux envers les groupes parlementaires. Après les 8 millions de dirhams du ministère de l’Intérieur pour soutenir les partis, Talbi Alami vient d’allouer plus de 7 millions de dirhams pour soutenir les activités de huit groupes parlementaires durant l’année prochaine, notamment celles relatives aux études, consultation et journées d’études.

– Les propos d’Abdelaziz Rabbah concernant une coalition avec le PAM suscitent la colère du PJD. Khalid Rahmouni, membre du secrétariat général du parti de la lampe, a indiqué que la « coalition politique avec le PAM » est une ligne rouge pour le PJD, soulignant que la position de Rabbah est « irresponsable ».

Al Massae.:

– Talbi Alami: Le vote du PLF 2015 par 250 députés seulement est honteux. Le président de la Chambre des représentants a demandé aux présidents des groupes parlementaires de lui transmettre les listes des députés présents pour entreprendre les mesures adéquates contre ceux qui se sont absentés. Par ailleurs, le gouvernement Benkirane a recouru à l’article 79 pour faire tomber un amendement visant à interdire d’importer ou d’exporter des marchandises vers Israël. La majorité s’est opposée également à un amendement présenté par l’opposition visant à majorer la taxe sur les produits de luxe.

– Le Club des magistrats du Maroc exhorte le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, à donner au parquet des instructions écrites, pas orales. Pour le président du Club, Abdellatif Chentouf, cette disposition est inscrite dans la Constitution.

Al Alam.:

– Le régime actuel des salaires est injuste et déséquilibré, a indiqué Abdelkader El Kihel, membre du groupe istiqlalien pour l’unité et l’égalitarisme, lors de la discussion du budget sectoriel du ministère de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Administration.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a souligné lors du IV congrès provincial du parti de la rose à Taroudant, que le projet de loi de Finances pour 2015 comporte plusieurs taxes et impôts « qui vont être payés par les pauvres ».

Al Haraka.:

– Le président du groupe haraki à la Chambre des représentants, Nabil Belkhayat, a indiqué, lors de la discussion du PLF 2015, que l’investissement est la principale entrée pour créer une dynamique économique et de développement durable, ajoutant que le PLF 2015 intervient dans une conjoncture mondiale marquée par la vulnérabilité.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *