Revue de presse marocaine du 17/05/2014

0 commentaires, 17/05/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les journaux parus samedi 17 mai:.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:

– SM le Roi inaugure le nouvel aéroport de Beni Mellal, d’un coût global de 195,5 MDH. SM le Roi Mohammed VI a procédé, vendredi, à l’inauguration du nouvel aéroport de Beni Mellal après des travaux de reconstruction et de réaménagement ayant nécessité une enveloppe budgétaire de 195,5 millions de dirhams. Ce projet, objet d’une convention signée le 1er avril 2008 sous la présidence de SM le Roi, s’inscrit dans le cadre des actions menées par le Souverain en faveur du désenclavement et de l’amélioration de l’accessibilité de la région de Tadla-Azilal, tout en lui assurant un développement global, équilibré et durable.

– Standard & Poor’s améliore la notation du Maroc. L’agence de rating américaine relève la perspective de la note BBB- attribuée au Maroc, de négative à stable. Une amélioration qu’elle attribue essentiellement aux efforts déployés pour réduire les déficits jumeaux. Standard & Poor’s table ainsi sur un déficit budgétaire de 5,2pc du PIB cette année et de 4pc d’ici 2017. De même, le déficit courant, qui a baissé de 10pc du PIB en 2012 à 7,5pc l’année suivante, devrait encore reculer à 6,2pc cette année, en raison de la stabilisation du déficit commercial. Enfin, l’agence prévoit une croissance de 4pc, soit 0,5pc de moins qu’en 2013.

L’OPNION:

– Forum économique Maroc-Mali : Appel à la mise en place d’une banque de projets d’investissement. La présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Meriem Bensalah Chaqroun a appelé, mercredi à Bamako, à la mise en place d’une banque maroco-malienne de projets d’investissements, devant permettre de cibler et de suivre concrètement et de manière efficiente tous les projets publics et privés, à même de créer de la richesse et favoriser l’emploi.

– Rapport d’Amnesty International : Rabat rejette avec force des classements injustes. Le gouvernement regrette le manque de crédibilité et d’objectivité du rapport d’Amnesty International concernant le Maroc, tout en réitérant sa détermination à poursuivre les efforts et renforcer les réformes structurelles dans lesquelles le Royaume s’est engagé de manière constante, y compris la réforme de la justice, le renforcement des mécanismes nationaux de protection des droits de l’Homme d’une manière générale et la prévention de la torture en particulier.

LIBERATION:

– Le chef du gouvernement parle de pressions et tire sur les associations qui reçoivent des subventions. Après une année chaotique où les portes ont claqué, les défections se sont multipliées et les démissions enregistrées, le dialogue national sur la société civile a achevé ses travaux et ses initiateurs en ont présenté jeudi soir les principales recommandations. On peut se poser des questions. Surtout lorsque l’on sait que des associations de premier plan, incontournables dans la société civile ont boycotté ce dialogue qui augurait d’une mise sous tutelle du mouvement associatif, rappelle un acteur majeur de la société civile.

– Le Réseau marocain de défense des biens publics tire à boulets rouges sur Benkirane. Dans une déclaration au journal, Mohamed Meskaoui, président du Réseau marocain de défense des biens publics, affirme que la corruption et la dilapidation des biens publics se sont aggravées lors du mandat du gouvernement Benkirane, qualifiant la situation actuelle de très préoccupante. « Tous les rapports, aussi bien nationaux qu’internationaux, témoignent de ce constat alarmant », a indiqué Mohamed Meskaoui.

AL BAYANE :

– La nouvelle politique migratoire du Maroc vivement saluée à Stockholm. Plusieurs délégations prenant part à la 7ème Conférence du Forum mondial sur la migration et le développement (FMMD), qui se tient à Stockholm, ont salué jeudi la nouvelle politique migratoire du Maroc. Les délégations de la Turquie, de la France et de la Suisse ont salué la décision de SM le Roi d’initier une nouvelle politique migratoire, qui est une première dans un pays du Sud et dans un Etat arabe et qui va encourager d’autres pays du continent à adopter le même traitement vis-à-vis des migrants africains, ainsi que la création d’un département en charge des affaires migratoires qui sera confié au ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger, a indiqué l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale.

– Barrages : le taux de remplissage des barrages a atteint 71,2 pc au 12 mai 2014. Les retenues des barrages du Royaume ont atteint environ 11,2 milliards de m3 à la date du 12 mai 2014 avec un taux de remplissage de 71,2 pc, a fait savoir la ministre déléguée auprès du ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, chargée de l’eau, Mme Charafat Afailal. La ministre, qui présentait un exposé sur la gestion des ressources hydriques au Royaume lors du Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat sous la présidence du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a souligné que ce taux permettra de satisfaire les besoins en eau potable et en eau d’irrigation pour les grands périmètres irrigués à partir des barrages dans les meilleures conditions, indique un communiqué lu, à l’issue du Conseil, par le ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des finances chargé du Budget, Idriss Azami Al Idrissi.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Les entreprises évitent de déclarer leurs employés, environ 1,5 million, à la Caisse nationale de la sécurité sociale, selon les résultats d’une étude présentée lors d’une rencontre sur la réforme des Caisse des retraites. Les participants à cette conférence ont critiqué la stagnation persistante des allocations familiales et des pensions des retraites octroyées par la CNSS.

– La justice donne gain de cause à Benkirane en annulant la décision de la Haca sur la retransmission des « droits d’informer ». Le tribunal administratif de Rabat a donné un camouflet à la Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA), et en particulier à l’opposition, en jugeant nulle la décision de cette autorité qui avait autorisé la diffusion télévisée des « droits d’informer ».

AL MASSAE:.

– Vers la hausse des prix de l’électricité pour sauver l’ONEE. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane compte annoncer lundi les détails d’un contrat-programme que le gouvernement va présenter à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE). Ce contrat de quatre ans comporterait un nouveau plan financier qui permette à l’Office de surmonter sa crise et d’appuyer les projets qu’il va entreprendre dans les années à venir. Le plan de sauvetage est de nature à assurer 40 milliards de dirhams à travers la cession des biens immeubles de l’Office et la hausse des prix de l’électricité.

– Le ministère de la santé élabore un texte pour l’assistance médicale à la procréation. Au cours d’une rencontre, jeudi à Casablanca, le ministère de la Santé a fait état de l’élaboration d’un projet de loi relatif à l’assistance médicale à la procréation afin d’aplanir les difficultés que rencontrent les couples pour avoir des enfants. Hafida Yartoui, de la Direction de la population au ministère de la Santé, a indiqué que ce projet de loi est dans un stade avancé de son élaboration et sera adopté après les consultations avec les professionnels.

ASSABAH:.

– Le premier secrétaire de l’USFP Driss Lachgar a demandé l’appui de l’administration territoriale du ministère de l’Intérieur pour régler des désaccords organisationnels éclatés au sein d’une section du parti et discipliner ses opposants, qui l’accusent d’intervenir pour imposer l’élection de responsables locaux. Lachgar avait adressé une lettre au wali de la région Chaouia-Ouardigha Mohamed Moufakir en lui demandant de délivrer le document au secrétaire de la section locale de l’USFP à Berchid, croit savoir le journal, soulignant que la délivrance de cette lettre a été retardée dans l’attente de voir Lachgar et ses opposants dissiper leur différend.

– Le gouvernement ouvre le dossier du chômage en milieu rural. Les ministères du Tourisme et de l’Education nationale ont signé vendredi une convention de partenariat portant sur la « formation par apprentissage » au profit des jeunes du monde rural en vue de garantir l’accès de ces jeunes déscolarisés aux métiers de l’hôtellerie et du tourisme. Pour le ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle Rachid Belmokhtar, cette convention revêt une importance particulière vu la proportion du décrochage scolaire et le taux de chômage parmi les jeunes du monde rural.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Des personnalités religieuses, des érudits et des adeptes de la Tariqua Tijania ont rendu un vibrant hommage à SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, pour le soutien constant à la Tariqa et ce, à l’occasion de la tenue à Fès du troisième forum international des disciples de la confrérie.

– La mission onusienne cherche à Rabat une issue à la crise libyenne. Le Maroc joue un rôle de premier plan dans l’appui de la Libye afin de l’aider à l’édification de l’Etat de droit, indique le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu, chef de la Mission d’appui des Nations unies en Libye, Tarek Mitri.

SAHIFAT ANNAS:.

– Benkirane poursuit ses offensives. S’exprimant jeudi à l’occasion de la présentation des recommandations du dialogue national sur la société civile, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane n’a pas hésité à transmettre des messages codés aux parties concernées. Benkirane a indiqué que l’Etat ne craint plus ceux qui ne redoutent pas l’Etat.

– La gent féminine du Mouvement populaire (MP) soutient Laenser dans sa course pour être reconduit comme secrétaire général du parti. Révélant cette position lors d’un meeting à El Jadida, elle a réclamé, en revanche, une représentativité équilibrée des femmes au sein du conseil national et du bureau politique.

AL ALAM:.

– Transport public urbain: la hausse prévue des prix des tickets angoisse les usagers. Au moment où les sociétés du transport public urbain s’apprêtent à hausser les prix des tickets, le gouvernement garde le silence vis-à-vis de ce sujet. Par cette attitude du gouvernement, accusé par les professionnels de ne pas avoir tenu ses engagements, les citoyens attendent cette éventuelle augmentation ou un communiqué qui couperait court à l’équivoque.

– Le Réseau marocain pour la protection des biens publics a estimé que les déclarations du chef du gouvernement sur la corruption consacrent l’impunité des coupables de détournement des deniers publics. Dans un entretien accordé au journal, le président de ce Réseau a estimé que ces déclarations sont contraires aux aspirations du peuple marocain.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Le groupe parlementaire socialiste proteste contre l’absence du gouvernement aux séances des questions orales. Le groupe USFP à la Chambre des représentants a adressé une lettre au président de la Chambre dans laquelle il soulève les absences injustifiées du gouvernement lors des séances des questions orales. Le groupe estiment que ces manquements sont aux antipodes des objectifs tracés par la Constitution.

– La modification du régime des prix d’accès des fruits et légumes marocains aux marchés de l’Union européenne n' »aura pas d’incidence majeure » sur le partenariat global liant Rabat et Bruxelles, a affirmé l’ambassadeur de l’UE à Rabat, Rupert Joy. Dans un entretien accordé à la presse, Joy a souligné que cette modification est conforme au nouveau régime contenu dans le Code des douanes communautaire.

AL ASSIMA POST:.

– Dans une lettre adressée au président de la Chambre des représentants, l’USFP proteste contre l’absentéisme des ministres lors des séances des questions orales, critique la politique générale du gouvernement et accuse l’Exécutif de restreindre le contrôle parlementaire. Dans un entretien accordé au journal, le premier secrétaire du parti de la rose a estimé qu’en transformant les séances de contrôle du gouvernement au contrôle d’un nombre restreint de ministres, le PJD, qui dirige le gouvernement, a fait le choix d’une méthodologie qui ne prend pas en considération le compromis relatif aux mécanismes d’action.

– Les associations marocaines souffrent de « harcèlements, d’insuffisance de ressources et d’absence d’une démocratie réelle ». Telles sont les principales conclusions du dialogue national sur la société civile, révélée lors d’une rencontre tenue mercredi à Rabat en présence du chef de gouvernement.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Le gouvernement persiste à éroder le pouvoir d’achat des citoyens. Une nouvelle augmentation des prix des produits laitiers en moins de six mois. Les citoyens ont été surpris, jeudi, par une hausse inopinée dans les prix de certains produits laitiers devant le mutisme du gouvernement qui, dans une tentative de se soustraire à ses obligations, n’a pas réagi à ce sujet.

– Des membres du conseil administratif de la CMR dénoncent la situation catastrophique de la Caisse. Quatorze jours après la tenue de la dernière session ordinaire du conseil d’administration de la Caisse marocaine des retraites, des membres de ce conseil ont dénoncé le silence suspect du chef du gouvernement, en sa qualité du président effectif et premier responsable de la gestion de cette Caisse. Ces membres reprochent à Benkirane son silence vis-à-vis de la mauvaise performance de l’administration.

AL HARAKA:.

– Le conseil des ministres arabes de l’information a salué, lors de sa 45ème session, tenue jeudi au Caire, les efforts déployés par l’Agence Bayt Mal Al Qods en soutien à la résistance des maqdessis ainsi que sa contribution à l’amélioration de leurs conditions de vie dans les domaines économique, social, culturel et éducatif, a assuré le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. Lors de son débat sur la cause palestinienne, le conseil a mis l’accent sur les résultats de la dernière session du comité Al Qods, présidée par SM le Roi Mohammed VI et sanctionnée par des décisions portant sur le renforcement des efforts arabes et islamiques pour la défense d’Al Qods, la lutte contre les plans de colonisation et des politiques de judaïsation de la ville sainte et la préservation de son identité arabo-islamique ainsi que la mise en place de politiques concrètes d’accompagnement, a affirmé El Khalfi dans une déclaration à la presse.

– L’acquisition par l’opérateur émirati Etisalat de 53 pc des parts du groupe français Vivendi dans le capital de Maroc Telecom « s’inscrit pleinement dans la recomposition en cours au sein du secteur des télécommunications en Afrique et au Moyen-Orient », a écrit mercredi le quotidien français « La Tribune ». « Plus qu’un simple passage de relai ou qu’un jeu de mécano capitalistique, le départ du français et l’arrivée de l’émirati au capital de Maroc Telecom illustrent aussi un changement d’époque, et s’inscrit pleinement dans la recomposition en cours au sein du secteur des télécommunications en Afrique et au Moyen-Orient », souligne la publication dans un article signé par l’économiste Alexandre Kateb.

BAYANE AL YAOUM:.

– La Commission des finances, des équipements, de la planification et du développement régional à la Chambre des conseillers, réunie mercredi, sur invitation de quelques groupes parlementaires, a souligné la nécessité de renforcer le contrôle de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) chargée de la gestion des dépôts, qui ont atteint 80 milliards de dirhams (MMDH) en 2013. Intervenant à cette rencontre, consacrée à la discussion du bilan d’activité de la CDG, le président du groupe parlementaire de la Fédération démocratique du travail (FDT) à la Chambre des conseillers, Mohamed Daidiaa, a assuré que la CDG, en tant qu’établissement public, n’est soumise à « aucun » contrôle, appelant à adopter les mesures nécessaires en matière de la bonne gouvernance et de la transparence des finances publiques.

– Le gouvernement a regretté le manque de crédibilité et d’objectivité du rapport d’Amnesty International concernant le Maroc, tout en réitérant sa détermination à poursuivre les efforts et renforcer les réformes structurelles dans lesquelles le Royaume s’est engagé de manière constante, y compris la réforme de la justice, le renforcement des mécanismes nationaux de protection des droits de l’Homme d’une manière générale et la prévention de la torture en particulier. Le gouvernement qui rappelle le lancement par Amnesty International de sa campagne mondiale contre la torture dans cinq pays qu’elle considère porteurs d’espoir, dont le Maroc au niveau de l’Afrique du Nord et du Moyen Orient, note que si le choix porté sur le Maroc constitue en lui-même une reconnaissance des réformes et des efforts entrepris par le Royaume en matière de lutte contre les violations graves des droits de l’Homme, y compris la torture, il exige une vérification des données publiées afin d’éviter les jugements hâtifs avant d’entreprendre une analyse objective et équitable de toutes les réalisations et acquis, surtout que le rapport est allé jusqu’à dévaloriser le travail accompli par l’Instance Equité et Réconciliation qui constitue désormais l’un des cinq modèles de référence au niveau international.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

– SM le Roi Mohammed VI a procédé, vendredi, à l’inauguration du nouvel aéroport de Beni Mellal après des travaux de reconstruction et de réaménagement ayant nécessité une enveloppe budgétaire de 195,5 millions de dirhams (MDH). Ce projet, objet d’une convention signée le 1er avril 2008 sous la présidence de SM le Roi, s’inscrit dans le cadre des actions menées par le Souverain en faveur du désenclavement et de l’amélioration de l’accessibilité de la région de Tadla-Azilal, tout en lui assurant un développement global, équilibré et durable. Situé à huit kilomètres au Nord-Ouest de la ville de Beni Mellal, le nouvel aéroport traduit également la volonté de SM le Roi de doter Tadla-Azilal d’un aéroport permettant de développer un trafic international avec les pays d’Europe émetteurs de touristes et ceux accueillant une forte population de MRE originaires de cette région du Centre du Royaume.

– Des personnalités religieuses, des érudits et des adeptes de la Tariqua Tijania ont rendu un vibrant hommage à SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, pour le soutien constant à la Tariqa, et ce, à l’occasion de la tenue à Fès du troisième forum international des disciples de la confrérie. Ces personnalités ont également mis exergue la Haute sollicitude dont le Souverain n’a eu de cesse d’entourer les disciples de la Tariqa Tijania, dans le sillage de l’accueil chaleureux qui a été réservé au vénéré fondateur de cette confrérie, Cheikh Sidi Ahmed Tijani, dès son arrivée à Fès. Ils ont également rappelé le rôle historique joué par cette confrérie dans la consolidation des relations d’amitié et de fraternité entre le peuple marocain et ceux de l’Afrique subsaharienne et la promotion des valeurs d’amour, de convivialité et de solidarité entre les différents peuples.

AL KHABAR:.

– Une société américaine compte lancer bientôt l’exploration du pétrole au large de Safi. La société « Chevron Morocco Limited », spécialisée dans l’exploration du pétrole, a tenu, jeudi au port de Safi, une rencontre d’information avec les professionnels de la pêche côtière, en présence des représentants des autorités locales et des responsables du port. Au cours de cette réunion, la société a annoncé qu’elle va lancer très prochainement ses opérations d’exploration du pétrole au large de Safi au Cap Beddouza (ancien Cap Cantin) et à Al Walidia.

– L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a souligné, jeudi à Stockholm, que la migration doit devenir un facteur de développement, appelant les pays du Nord et du Sud à réfléchir aux moyens de permettre aux migrants de participer au processus de développement économique, culturel et social dans leurs pays respectifs. Le diplomate marocain, qui a co-présidé une table ronde organisée dans le cadre de la 7ème Conférence du Forum mondial sur la migration et le développement (FMMD) avec la secrétaire générale espagnole de l’immigration au ministère de l’Emploi et de la sécurité sociale, Maria Del Corral Tellez, a souligné l’importance de la mobilité circulaire des migrants et mis l’accent sur la nécessité de se pencher sur les moyens de faire de la migration un vecteur de développement.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *