Revue de presse marocaine du 14/06/2014

0 commentaires, 14/06/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les quotidiens parus samedi 14 juin.:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– SM le Roi préside la cérémonie de présentation du « Plan de soutien » à l’encadrement religieux au niveau local. Dans le cadre de la haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure la chose religieuse, le Souverain a présidé, vendredi à Rabat, la cérémonie de présentation du « plan de soutien » à l’encadrement religieux au niveau local, indique un communiqué du Cabinet royal. Ce plan représente un nouveau jalon sur la voie de la réforme du champ religieux qu’Amir Al Mouminine n’a eu de cesse d’entourer d’une sollicitude particulière, depuis son accession au Trône de ses glorieux ancêtres, ce qui a fait que le modèle marocain de gestion de la chose religieuse suscite l’intérêt aux plans continental et international, ajoute la même source. Il intervient en application des orientations royales pertinentes visant à promouvoir et moderniser le champ religieux.

– L’UMT, la FDT et la CDT maintiennent la pression sur le gouvernement. Les trois centrales reviennent à la charge et mettent la pression sur le gouvernement Benkirane. Ce dernier a beau consentir une revalorisation du SMIG de 10% en deux tranches à la veille du premier mai, au grand dam du patronat. L’UMT, la FDT et la CDT ne sont pas satisfaites pour autant. Les trois centrales syndicales ont tenu une réunion dans l’objectif de resserrer les rangs et coordonner les actions à mener ensemble pour « pousser le gouvernement à honorer ses promesses ».

L’Opinion.:

– Prévention et lutte contre la corruption: L’ICPC change de nom et gagne en « pouvoir ». Le projet de loi organique n 113.12 relatif à l’Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption est finalisé et sera prochainement soumis au conseil de gouvernement. Le projet fixe les attributions de cette instance créée en vertu de l’article 36 de la Constitution et qui remplacera l’Instance centrale de prévention de la corruption (ICPC) dès l’adoption dudit projet. Le texte stipule l’obligation de la consultation de l’Instance sur les projets de loi, les décrets et les propositions de lois se rapportant à la prévention et à la lutte contre la corruption avant leur soumission à la procédure d’approbation.

– Augmentation du SMIG à compter du 1er juillet. Le conseil du gouvernement, réuni jeudi, a approuvé le projet de décret n 2-14-343 portant revalorisation du salaire minimum dans l’industrie, le commerce, les professions libérales et l’agriculture. Ce texte, présenté par le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, intervient dans le cadre de « l’exécution des résultats du dialogue social mené entre le gouvernement et les partenaires économiques et sociaux au courant du mois d’avril », a annoncé l’Exécutif dans un communiqué lu par le porte-parole du gouvernement.

Libération.:

– Driss Lachgar met en garde contre la dualité des positions gouvernementales devant les deux Chambres du parlement. Au cours de la réunion de la commission de la justice et de la législation, tenue mercredi sur le projet de loi organique relatif à la Cour constitutionnelle, le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a fait part de la dualité des positions du gouvernement quant aux modifications présentées par les députés sur les projets de lois organiques soumis au pouvoir législatif. Lors de cette réunion à laquelle avait pris part le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, Lachgar a indiqué qu’il y a des modifications sur des lois qui étaient rejetées par le gouvernement à la Chambre des représentants et approuvées au niveau de la Chambre des conseillers.

– Casablanca croule sous les ordures. Décidément la crise des ordures fait toujours la Une à Casablanca. En cause, les services rendus par les nouvelles sociétés délégataires ne sont pas encore efficaces sur le terrain. Depuis plusieurs semaines les populations font face à cette crise. Les amoncellements des ordures non ramassées n’épargnent aucun quartier de la capitale économique. Les populations avaient espéré que les choses allaient s’améliorer avec l’arrivée, en mars dernier, de la société libanaise Averda qui a pu décrocher le contrat de gestion déléguée pour la collecte des ordures au niveau de sept arrondissements de la ville. La société en question adopte une gestion archaïque et ne dispose même pas de moyens logistiques nécessaires pour assumer sa mission de rendre leurs quartiers plus propres.

Al Bayane.:

– Le Maroc dispose de plans proactifs de lutte contre le syndrome de coronavirus MERS. Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, a assuré, jeudi, qu’aucun cas du Syndrome respiratoire du Moyen-Orient (coronavirus MERS) n’a été enregistré jusqu’à présent au Maroc, faisant savoir que les délégations provinciales disposent de plans pour la mise en place d’un mécanisme proactif de lutte contre cette maladie. Cité dans un communiqué lu par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, à l’issue du conseil de gouvernement, Louardi a ajouté que le ministère de la Santé a intensifié les mesures préventives et de détection du virus, faisant état de contacts permanents avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour suivre tous les développements liés à ce syndrome.

– Adoption du projet de décret n 2-14-391: Nouvelles facilités pour dynamiser la cession de 37.000 biens du domaine privé de l’Etat. Le conseil de gouvernement a adopté jeudi le projet de décret n 2-14-391 modifiant le cahier des charges et conditions annexé au décret n 2-90-196 du 13 Joumada I 1414 (29 octobre 1993) autorisant la vente de gré à gré par l’Etat (domaine privé) des appartements sis dans des immeubles domaniaux de l’habitat à leurs occupants. A travers ces nouvelles facilités de cession de ces appartements à leurs occupants, le gouvernement cherche surtout à accélérer la vente du parc de logement à faible rendement dont l’entretien et les charges dépassent de loin les recettes.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Boussaid fait appel au chef du gouvernement pour dissuader la majorité de la suppression des « caisses noires ». Le ministre de l’Economie et des finances Mohamed Boussaid s’emploie énergiquement à persuader la majorité afin qu’elle revienne sur son amendement soumettant les comptes spéciaux du Trésor au contrôle du Parlement et à la discussion générale lors de l’examen des lois de finances. Boussaid a exposé le sujet au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane sous prétexte que les dépenses de ces comptes revêtent un caractère sensible.

– Ramid présente sa vision pour la réforme de la politique pénale. Le ministère de la Justice et des libertés a conçu un avant-projet loi relatif au Code de procédure pénale qui prévoit l’assistance d’un avocat durant les interrogatoires. Ce texte, clément, prévoit également la réduction de la durée de la détention préventive et la transaction entre les parties au conflit.

Al Massae.:

– Le ministre de la Justice et des libertés Mustapha Ramid a affirmé que l’avant-projet de loi relatif au Code de procédure pénale prévoit de limiter le pouvoir discrétionnaire concernant la détention préventive. Le texte stipule également la réduction de cette détention et en accentue le caractère exceptionnel, en disposant que cette mesure ne doit être adoptée qu’à défaut d’alternative.

– L’Office chérifien des phosphates a signé « un accord définitif » pour acquérir 10 pc de Fertilizantes Heringer S.A, société basée au Brésil, pour un montant de près de 145 millions Réal brésilien (64,9 millions US), selon les deux groupes. Cette opération permettra à Heringer d’accroitre ses capacités de blending pour ses marchés cibles.

Al Assima Post.:

– L’universitaire et futurologue marocain, Mahdi El Manjra, s’est éteint vendredi à Rabat, à l’âge de 81 ans des suites d’une longue maladie. Le défunt était notamment membre ou consultant de plusieurs organisations et académies internationales.

– Nouvelle procédure pénale pour réaliser l’équilibre entre la prévention du crime et la sauvegarde des droits. Le ministre de la Justice et des libertés Mustapha Ramid a déclaré au cours d’une conférence, vendredi, sur l’avant-projet de loi relatif au Code de la procédure pénale que ce texte, réglementant les procédures relatives aux droits et aux libertés, est de nature à réaliser un équilibre difficile entre la conciliation nécessaire entre la prévention de la société de la criminalité et la protection de sa sécurité et stabilité d’une part, et la sauvegarde des droits et des libertés des personnes d’autre part. Pour le ministre, cet avant-projet de loi est dans une large mesure parvenu à atteindre cet objectif.

Assabah.:

– Investigations judiciaires avant les élections. Cette démarche est de nature à réhabiliter l’action politique en entier et à renforcer la transparence dans les conseils élus. Le ministère de l’Intérieur envisage de limiter les pouvoirs financiers des élus au sein des collectivités territoriales.

– L’opposition soutient les syndicats dans leur lutte contre le chef du gouvernement. Le groupe PAM à la Chambre des conseillers a déposé une proposition de loi portant abrogation de l’article 288 du Code pénal qui punit quiconque porte atteinte au libre exercice de l’industrie ou du travail.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le conseil du gouvernement a approuvé jeudi le projet de décret portant revalorisation du salaire minimum dans l’industrie, le commerce, les professions libérales et l’agriculture. Ce texte intervient dans le cadre de l’exécution des résultats du dialogue social mené entre le gouvernement et les partenaires économiques et sociaux au courant du mois d’avril, à l’issue duquel il a été décidé de promouvoir la situation financière des salariés dans les secteurs public et privé, a souligné le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, dans un communiqué lu à l’issue du conseil.

– L’OCP acquiert 10 pc du capital de Fertilizantes Heringer. L’Office chérifien des phosphates a signé un accord définitif pour acquérir 10 pc de Fertilizantes Heringer, société basée au Brésil, pour un montant de près de 145 millions Réal brésilien (64,9 millions US), indique, jeudi, un communiqué de l’OCP, en précisant que cette opération permettra à Heringer d’accroitre ses capacités de blending pour ses marchés cibles. Les deux groupes ont également signé un accord pour l’approvisionnement à long-terme en produits phosphatés, qui prendra effet dès la finalisation de l’opération d’augmentation de capital.

Al Alam.:

– Des amendements sur le Code de procédure pénale risqueront de provoquer une controverse. Ces amendements de l’avant-projet de loi relatif au Code de procédure pénale, dont le contenu a été présenté au cours d’une conférence de presse organisée par le ministère de la Justice et des libertés, restreint la peine, prévoit des peines alternatives et renforce la position des victimes.

– L’Afrique doit revenir aux Africains et émerger par ses propres moyens. Intervenant au cours d’un Colloque, jeudi à Rabat, Mohammed Derouiche, secrétaire général de la Fondation Fikr pour le développement, la culture et les sciences, a ajouté que le Maroc joue un rôle important dans les projets et les programmes de développement auxquels aspirent les peuples africains.

Rissalat Al Oumma.:

– Le directeur des affaires pénales au ministère de la Justice et des libertés, Mohamed Abdennabaoui, dévoile les grandes lignes de l’avant-projet de loi relatif au Code de procédure pénale: le ministère public est séparé du pouvoir exécutif et placé sous l’autorité au procureur général du Roi près la Cour de cassation. Le texte souligne la nécessité de placer la police judiciaire sous la direction du ministère public et du juge d’instruction. Il dispose également que les officiers de la police judiciaire ne reçoivent les instructions que de leurs chefs, selon les propos d’Abdennabaoui tenus vendredi au cours d’une conférence consacrée à la présentation de ce texte.

– La CGEM a attribué son label pour la Responsabilité sociale d’entreprise (RSE), au titre du premier semestre de l’année en cours, à 20 entreprises nationales, une reconnaissance du respect par les entreprises du Maroc de leur engagement à observer les principes universels de responsabilité sociale et de développement durable dans leurs activités économiques et leurs relations sociales.

Al Khabar.:

– La ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Soumia Benkhaldoun, a exposé, jeudi à Tunis les grandes orientations des réformes menées par le Maroc en matière de promotion de l’enseignement supérieur. Cette présentation a eu lieu dans le cadre d’une conférence internationale organisée sous le thème « de la vision à l’action: renforcer le lien entre la gouvernance et l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur de la région MENA ».

– Le gouvernement adopte la promotion de 53.000 fonctionnaires et décide de passer à la vitesse maximale dans sa relation avec le patronat à travers l’adoption d’un projet de décret fixant le SMIG dans le secteur privé parallèlement à la suppression de deux échelles administratives.

Assahrae Al Maghribia.:

– Des experts ont mis en exergue les dimensions humaine et économiques des initiatives royales envers l’Afrique lors d’un colloque international sur le Maroc et l’Afrique à Rabat. L’expert international sénégalais, Landing Savané, a affirmé, dans ce sens, que « le Maroc, attaché à son ancrage africain, est devenu désormais une source d’inspiration pour plusieurs pays africains en matière de développement ».

– Le Maroc a réalisé des avancées qualitatives en matière des droits de l’Homme et la protection des droits et des libertés, a affirmé le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, qui présentait, jeudi devant le conseil de gouvernement, un exposé sur les allégations de tortures infligées par les autorités sécuritaires.

Al Haraka.:

– Un plan visant à définir les contours et les grands choix de l’aménagement de l’agglomération de Rabat-Salé-Témara à l’horizon 2040 est en cours de réalisation, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire, Mohand Laenser, qui présidait les travaux de la 13ème session du conseil d’administration de l’agence urbaine de Rabat-Salé.

– Le Maroc a réussi à s’imposer comme un modèle à suivre en Afrique dans le domaine du développement des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, ont souligné, jeudi à Dakar, les participants au Forum africain sur l’énergie « Africa Power Forum » (APF). Grâce à la volonté politique exprimée au plus haut niveau de l’Etat qui confère la priorité aux énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, une meilleure approche de gouvernance et la mise en œuvre de lois régissant le secteur, le Royaume s’est érigé en un cas d’école pour les pays africains, ont indiqué les intervenants à la 8è édition de l’APF.

Sahifat Annass.:

– L’ex-président de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques, Mohamed El Faraa, sort de son mutisme: « Je suis innocent. Le détournement de 117 milliards de centimes est un grand mensonge. »

– Le ministre de la Justice et des libertés, Mustafa Ramid, lance la feuille de route pour la réforme de la procédure pénale. Vendredi, le ministre a révélé les nouveautés que propose la mouture du nouveau Code de procédure pénale. L’avant-projet de loi relatif au Code de procédure pénale prévoit notamment des peines alternatives et l’enregistrement audiovisuel des interrogatoires des personnes placées en garde à vue .

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Intervenant lors d’un colloque international sur « Le Maroc et l’Afrique: passé, présent et devenir », dont le travaux ont été ouverts jeudi à Rabat, le président de la Fondation Fikr pour le développement, la culture et les sciences, Mohamed Derouich, a indiqué que « le Maroc joue un rôle central en matière d’appui à la paix, à la stabilité et à la sécurité en Afrique ».

– Le ministère des Habous et des affaires religieuses a mis en place un mécanisme permettant aux candidats au pèlerinage 1435H (2014), s’étant déjà acquittés des frais, et ne pouvant pas l’effectuer pour des raisons de santé, d’introduire des demandes auprès des délégations des Affaires islamiques, soit pour renoncer à accomplir le Haj et récupérer les frais engagés, soit pour reporter l’accomplissement de ce rite à la saison prochaine. Cette mesure intervient suite au communiqué du ministère de la Santé relatif au virus du coronavirus MERS.

Bayane Al Yaoum.:

– Le conseil de gouvernement adopté jeudi le projet de décret n 2-14-391 modifiant le cahier des charges et conditions annexé au décret n 2-90-196 du 13 Joumada I 1414 (29 octobre 1993) autorisant la vente de gré à gré par l’Etat (Domaine Privé) des appartements sis dans des immeubles domaniaux de l’habitat à leurs occupants. Ce texte stipule la vente de 37.308 unités d’habitation et commerciales incluses dans une liste fixée par décision aux locataires pour un prix variant entre 150 et 300 DH/m2 pour les unités d’habitation et entre 300 et 900/m2 pour les unités commerciales, selon un communiqué lu par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

– Le chef du gouvernement a donné des instructions claires aux services concernés pour durcir les contrôles pendant le mois de Ramadan, afin d’éviter la commercialisation de produits impropres à la consommation ou périmés et faire face aux tentatives de contrebande des produits alimentaires, a indiqué, jeudi, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *