Revue de presse marocaine du 14/05/2014

0 commentaires, 14/05/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les journaux parus mercredi 14 mai:.

AUJOURD’HUI LE MAROC:

– Le ministre de la Santé signe une circulaire pour plus de sévérité envers les absences injustifiées des médecins. El Houssaine Louardi a fait diffuser hier mardi une circulaire promettant plus de sévérité et d’intransigeance envers les absences injustifiées, un phénomène qui a pris de l’ampleur au sein du ministère de la Santé. Le ministre accuse certains fonctionnaires d’utiliser les certificats médicaux pour s’absenter et d’autres de profiter de leurs absences pour s’adonner à des activités libérales génératrices de revenus dans le secteur de la médecine privée. Louardi a demandé aux responsables de mettre en œuvre les procédures disciplinaires légales en cas de constatations d’une absence injustifiée en menaçant les auteurs de ces actes d’une suspension immédiate.

– Camps de Tindouf: L’hystérie répressive du polisario se poursuit. Plusieurs manifestations ont éclaté dans les camps de Tindouf depuis l’après-midi du dimanche 11 mai suite à l’arrestation d’un jeune sahraoui, et qui ont donné lieu à une répression sauvage de la part du polisario pour étouffer ce mouvement de protestation. Cette arrestation arbitraire a été à l’origine d’une série de sit-in. Selon des sources proches du Mouvement des jeunes pour le changement à Tindouf, cette interpellation par les services des séparatistes du jeune Boumrah est due au fait que ce dernier a osé afficher publiquement sa volonté d’ouvrir un magasin commercial de fortune dans ces camps où règne l’injustice sociale.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:

– SM le Roi préside à Mohammedia la cérémonie de signature de 7 conventions pour la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, mardi à Mohammedia, la cérémonie de signature de sept conventions visant l’accélération de la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique. Il s’agit de trois contrats d’application pour la période 2014-2020 relatifs à l’amélioration de la compétitivité logistique des flux de matériaux de construction, d’import-export et de distribution interne, d’un contrat d’application pour la période 2014-2020 relatif au développement de la formation et des compétences logistiques, d’une convention cadre pour la mobilisation du foncier public pour le développement du réseau national des zones logistiques multi-flux, d’une convention entre l’Etat et la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) relative à l’organisation et au fonctionnement de l’Observatoire marocain de la compétitivité logistique (OMCL) et une convention de partenariat pour l’aménagement de la desserte nord du port de Casablanca à la zone logistique de Zenata.

– 9éme congrès national du PPS: Les prétendants se bousculent au portillon du secrétariat général. Le PPS tient son 9e congrès national à Bouznika du 30 mai au 1er juin prochains. Cinq candidats ont affiché leur volonté de succéder à Nabil Benabdallah à la tête du parti du livre. Ce dernier préfère prolonger le suspense en entretenant l’incertitude sur sa candidature pour un second mandat. Contacté par le Matin, M. Benabdallah a affirmé que s’il était amené à se présenter, la décision ne serait pas prise dans le cadre d’une approche individuelle.

L’ECONOMISTE:.

– Décompensation: Enfin, une première baisse du fuel. Le prix industriel et de l’essence sans plomb devrait baisser ce vendredi 16 mai. Pour le premier, le recul sera de 85 dirhams la tonne. De quoi soulager un peu les industriels qui, depuis l’abandon du système de compensation, n’ont cessé de tirer la sonnette d’alarme sur le renchérissement des coûts de production car, depuis juin 2012, le prix du fuel a augmenté de 56pc. Sur la période 2008 à 2012, la consommation du fuel est passée de 1,5 million de tonnes à 978.280 tonnes. Une baisse qui s’était néanmoins accompagnée d’une hausse des subventions sous l’effet de la hausse des cours à l’international. Le deuxième, l’essence, connaîtra une baisse de 19 centimes le litre. Le prix de ce produit qui représente 5,3pc de la consommation des produits pétroliers a augmenté de 0,20 centime le litre quinze jours au premier mai.

– Stratégie gazière: L’approvisionnement logé dans une entité publique. L’étude sur le gaz naturel est finalisée et remise dans les délais au ministère de l’Energie. Réalisée avec le Boston Consulting Group, elle a proposé que la société d’approvisionnement en gaz reste sous le contrôle de l’Etat pendant au moins 10 ans et ce, pour permettre au pays d’accéder au gaz à un tarif compétitif. Et aussi pour donner le temps au régulateur comme au côté réglementaire d’acquérir un niveau de maturité raisonnable. Des propositions que le département de l’Energie examinera certainement. L’unique certitude aujourd’hui est que ce ministère prépare une feuille de route pour le gaz.

L’OPINION:.

– HCP/conjoncture: La confiance des ménages en berne. La moitié des ménages n’arrivent pas à couvrir leurs besoins par leurs revenus et quasiment 95pc des ménages n’arrivent pas à épargner de leurs revenus. Les résultats de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages, menée par le Haut-Commissariat au plan (HCP), montrent que l’Indice de confiance des ménages (ICM) aura enregistré, au cours du premier trimestre de 2014, une quasi-stagnation par rapport au quatrième trimestre de 2013 et une baisse de 1,7 point par rapport à son niveau du premier trimestre de l’année 2013.

– Lutte anti-terroriste: Tamek met en garde contre l’engagement actif des membres du polisario dans les rangs d’AQMI et du MUJAO. Les groupes terroristes qui sévissent dans la région sahélo-saharienne font désormais cause commune avec les partisans du séparatisme comme en témoigne l’engagement actif de pas moins de cent membres du « polisario » au sein d’Al-Qaeda dans le Maghreb Islamique (AQMI) et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), a mis en garde, lundi à Washington, le délégué général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, Mohamed Salah Tamek. « Cette alliance est d’autant plus alarmante que les réseaux d’AQMI et du Mujao ont pris une si grande envergure, a souligné M. Tamek lors d’une conférence organisée par le think tank américain « The Washington Institute for Near East Policy ».

LIBERATION:.

– Jeu de chaises musicales parmi les magistrats ?. Les rangs des magistrats devront connaître un large mouvement dans les semaines qui viennent, apprend-on de sources judiciaires. C’est un des plus importants mouvements que l’on prépare pour le corps de la magistrature au Maroc, confie-t-on à Libération. Début de la semaine prochaine, la commission chargée de cette mission, composée de onze magistrats, doit se réunir au Conseil supérieur de la magistrature afin d’entamer ses premiers travaux pour l’examen de la liste des magistrats qui seront concernés par le prochain mouvement, selon les mêmes sources judiciaires. Ces dernières précisent que des changements internes seront effectués au niveau de plusieurs tribunaux du Royaume, notamment ceux de Casablanca, Marrakech et Rabat.

– La tension sociale surclasse un semblant de dialogue social. Les trois centrales syndicales, à savoir la FDT, la CDT et l’UMT, ont exigé, dans une lettre adressée au chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, l’ouverture d’un véritable dialogue social aboutissant à des résultats signifiants. Abdelhamid Fatihi, membre du bureau central de la FDT a affirmé à ce propos que les conseils nationaux des trois centrales se réuniront à la fin du mois courant avec un ordre du jour commun, et pourraient prendre des mesures au cas où l’Exécutif ferait fi des appels réitérés des centrales syndicales en vue d’ouvrir un dialogue sérieux et responsable.

AL BAYANE :.

– Programme intégré de développement urbain de Rabat: Une vision globale pour faire de cette ville la « Capitale marocaine de la Culture ». Le Programme intégré de développement urbain de la ville de Rabat 2014-2018, baptisé « Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture », se veut un projet ambitieux et un nouveau jalon qui participe d’une vision globale pour ériger cette cité en « Capitale Marocaine de la Culture. Ce mégaprojet intégré, dont la cérémonie de signature de la convention cadre a été présidée, lundi à Rabat, par SM le Roi Mohammed VI, s’inscrit dans le cadre des Hautes instructions Royales relatives au développement du tissu urbain du Royaume selon une vision cohérente et équilibrée en harmonie avec les aspirations des populations. 

– Lancement à Rabat de la stratégie nationale sur les droits humains et le VIH/Sida. Le ministère de la Santé a lancé, lundi à Rabat, la stratégie nationale sur les droits humains et le VIH/Sida, en partenariat avec le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), dans le but de promouvoir les droits liés à cette maladie et en droite ligne avec la vision « Zéro nouvelles infections, Zéro décès et discrimination liés au sida ». Cette stratégie vise à mettre en place un cadre harmonieux d’action et de programmation intégrant une approche des droits de l’Homme, pour assurer une riposte efficace à ce fléau, susceptible de réduire la stigmatisation et la discrimination et de protéger les droits des catégories à risque, en situation de vulnérabilité et des personnes vivant avec le Sida.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– La situation financière des ménages se détériore, selon le HCP. Les résultats de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages, menée par le HCP, montrent que l’Indice de confiance des ménages (ICM) aura enregistré une quasi-stagnation au cours du premier trimestre de 2014. D’après une note d’information du Haut-Commissariat au plan, 77,4pc des ménages anticipent une hausse du nombre de chômeurs pour les 12 mois à venir, près de 54pc des ménages marocains considèrent que le moment n’est pas opportun pour faire des achats de biens durables et 37,1pc d’entre eux déclarent s’endetter ou puiser dans leurs épargnes pour couvrir leurs dépenses.

– L’ODT appelle à une grève mercredi. la détérioration de la situation financière de la classe ouvrière, l’érosion du pouvoir d’achat, le taux de chômage élevé, des salaires insuffisants et l’absence de protection sociale constituent les principales raisons qui justifient cette grève dans le secteur de la Fonction publique, précise Ali Lotfi, secrétaire général de l’Organisation démocratique du travail.

AL MASSAE:.

– Chambre des représentants: La séance mensuelle des questions ajournée. Cette décision a été éditée par la divergence de vues des groupes parlementaires sur la nature des questions à poser au chef du gouvernement. Lundi, les présidents des groupes ont convenu de préparer un document qui précise la nature des questions qui peuvent être posées au chef du gouvernement, d’autant que le Conseil constitutionnel avait accordé le droit au bureau de la Chambre pour vérifier si les questions à poser se rapportent à un secteur particulier ou à la politique générale, selon une source informée.

– Lahcen Haddad et Mohand Laenser se mobilisent pour le poste de secrétaire général du Mouvement populaire, dont l’élection est prévue lors du prochain congrès du parti. Lors d’une réunion, Haddad a promis au courant des « mécontents », conduit par Mhamed Mrabet, de redresser le parti et de consacrer la prééminence des institutions. Laenser, quant à lui, a promis aux mécontents qui s’étaient retirés du parti depuis 2009 de surmonter les erreurs commises dans le passé et d’amender les statuts du MP.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Ramid appelle à sanctionner les responsables reconnus coupables de violations des droits et des libertés. Au cours de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des représentants, tenue mardi, le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, a reconnu une certaine régression en matière des droits et des libertés, affirmant que certains responsables commettent des violations et doivent être sanctionnés.

– Plan de SM le Roi pour transformer Rabat en Ville lumière. Après Tanger et Casablanca, le moment de développer la capitale est venu: SM le Roi Mohammed VI a lancé plusieurs projets structurants destinés à assurer un développement urbain et touristique de la capitale du Royaume mobilisant des investissements de plus de 18 milliards de dirhams (MMDH).

ASSABAH:.

– Ramid: Le gouvernement n’abolira pas la peine de mort. Intervenant mardi lors de la séances hebdomadaire des questions orales à la Chambre des représentants, le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, a expliqué que le droit à la vie, prévu dans la Constitution, ne signifie pas l’abolition de la peine capitale, soulignant que cette problématique est mondiale et ne concerne pas uniquement le Maroc.

– Mesures antidumping: Le gouvernement s’attaque à l’insuline danoise. Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi, a demandé le soutien du chef du gouvernement, du ministre de l’Economie et des finances et du ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique pour mettre en œuvre le décret relatif aux mesures de défense commerciale, afin de mettre un terme aux pratiques de dumping, en appliquant un droit de douane anti-dumping contre l’insuline en provenance du Danemark.

AL HARAKA:.

– Signature de conventions pour la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, mardi à Mohammedia, la cérémonie de signature de sept conventions visant l’accélération de la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique. Il s’agit de trois contrats d’application pour la période 2014-2020 relatifs à l’amélioration de la compétitivité logistique des flux de matériaux de construction, d’import-export et de distribution interne, d’un contrat d’application pour la période 2014-2020 relatif au développement de la formation et des compétences logistiques, d’une convention cadre pour la mobilisation du foncier public pour le développement du réseau national des zones logistiques multi-flux, d’une convention entre l’Etat et la CGEM relative à l’organisation et au fonctionnement de l’Observatoire marocain de la compétitivité logistique et une convention de partenariat pour l’aménagement de la desserte nord du port de Casablanca à la zone logistique de Zenata.

– Le Département de la Pêche maritime a décidé récemment de lever l’interdiction sur la collecte et la commercialisation des coquillages au niveau de la lagune de Oualidia. Selon un communiqué du département de la Pêche maritime, cette levée d’interdiction a été prise sur la base des résultats d’analyses effectués par l’Institut national de recherche halieutique (INRH) qui ont montré une stabilité du milieu et une purification totale des coquillages au niveau de ladite zone. Le département recommande aux consommateurs de ne s’approvisionner qu’en produits conditionnés, portant les étiquettes sanitaires d’identification et commercialisés dans les points de vente autorisés.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.

– SM le Roi préside à Mohammedia la cérémonie de signature de 7 conventions pour la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, mardi à Mohammedia, la cérémonie de signature de sept conventions visant l’accélération de la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique. Il s’agit de trois contrats d’application pour la période 2014-2020 relatifs à l’amélioration de la compétitivité logistique des flux de matériaux de construction, d’import-export et de distribution interne, d’un contrat d’application pour la période 2014-2020 relatif au développement de la formation et des compétences logistiques, d’une convention cadre pour la mobilisation du foncier public pour le développement du réseau national des zones logistiques multi-flux, d’une convention entre l’Etat et la CGEM relative à l’organisation et au fonctionnement de l’Observatoire marocain de la compétitivité logistique et une convention de partenariat pour l’aménagement de la desserte nord du port de Casablanca à la zone logistique de Zenata.

– Accidents de la route en 2013: la mortalité en baisse. Selon des données officielles parvenues au journal, le taux de mortalité due aux accidents de la circulation survenus durant l’année écoulée a diminué de 12,15 pc, par rapport à 2012, à la faveur des efforts déployés par les services de sécurité. Les services de sûreté ont enregistré 1.378.452 cas d’infractions au code de la route et rédigé 656.007 procès-verbaux, alors que 722.445 amendes à l’amiable ont été recouvrées, relèvent ces données, soulignant que les sommes perçues durant cette période ont été estimées à 256.634.150 DH.

SAHIFAT ANNAS:.

– Salah Tamek: Les groupes terroristes dans la région sahélo-saharienne soutiennent les séparatistes. Le délégué général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, Mohamed Salah Tamek, a souligné que les groupes terroristes qui sévissent dans la région sahélo-saharienne font désormais cause commune avec les partisans du séparatisme. Lors d’une conférence organisée par le think tank américain « The Washington Institute for Near East Policy », Tamek a révélé l’engagement actif de pas moins de cent membres du « polisario » au sein d’Al-Qaeda dans le Maghreb Islamique (AQMI) et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao).

– Le Maroc abrite les 18 et 19 septembre prochain à Casablanca le sommet annuel Heartland, une rencontre internationale dans le domaine des relations publiques, ayant connu un grand succès dans dix pays.

AL KHABAR:.

– Le gouvernement retire les prérogatives de l’échange électronique du ministère chargé des Nouvelles technologies et les confie à l’Administration de la défense nationale. Le gouvernement Benkirane poursuit, de jour en jour, la cession de ses prérogatives en confiant à la Direction générale de la sécurité des systèmes d’information, relevant de l’Administration de la défense nationale, l’échange électronique des données juridiques, dont étaient en charge le ministère chargé des Nouvelles technologies et l’Agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT). Ladite Direction sera chargée de la délivrance des autorisations, de la gestion des déclarations relatives aux services de codage, de l’approbation des systèmes de création et de la vérification de l’authenticité de la signature électronique.

– Le groupe socialiste à la Chambre des représentants et le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, se sont engagés mardi lors de la séance des questions orales, dans un débat houleux sur l’examen de deux projets de loi. Le premier est relatif à la violence conjugale et le second porte sur la protection des dénonciateurs. Hasnaa Abou Zayd, députée socialiste, a accusé le ministère d’avoir reculé en matière de protection des femmes et le gouvernement d’avoir pris du retard dans l’adoption du projet de loi relatif à la lutte contre la violence à l’égard des femmes.

AL ASSIMA POST:.

– Louardi menace les médecins absentéistes de révocation. Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, a annoncé, mardi, la publication d’une circulaire concernant l’absence injustifiée au travail, l’exercice par les fonctionnaires d’activités privées génératrices de revenus, ainsi que la délivrance de certificats médicaux à des fins autres que le traitement. Selon la circulaire, tout exercice d’une activité privée lucrative sans autorisation ou motif légal ou toute absence injustifiée au travail seront considérés comme un manquement au devoir professionnel passible d’une sanction, conformément à l’article 73 des statuts de la fonction publique qui stipule qu' »en cas de faute grave commise par un fonctionnaire, qu’il s’agisse d’un manquement à ses obligations professionnelles ou d’une infraction de droit commun, l’auteur de cette faute peut être immédiatement suspendu par l’autorité ayant pouvoir disciplinaire » et « en cas de suspension, le conseil de discipline doit être convoqué dans les plus brefs délais ».

– Mustapha El Khalfi: Le niveau du produit médiatique des radios privées est faible. Le ministre de la Communication a déclaré, mardi devant les représentants, que le ministère a pris plusieurs mesures visant l’amélioration du niveau du produit médiatique de ces radios, notamment la formation des journalistes et la prise en charge par le ministère des frais d abonnement aux services fournies par l’Agence MAP.

ATTAJDID:.

– Ramid dément que la justice soit une institution pour le règlement des comptes. Intervenant, mardi à la Chambre des représentants, le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, a affirmé que l’instrumentalisation de la justice pour le règlement des comptes est la pire des choses, précisant que son département dispose d’un mécanisme spécial pour le suivi des rapports de la Cour des comptes, au cas où ils ne seraient pas transmis à la justice.

– Le Maroc a besoin de 16.287 enseignants l’année prochaine. Un document émis par la direction de la stratégie et de la planification au ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle révèle que le secteur de l’enseignement aura besoin, l’année prochaine, d’un total de 16.287 enseignants, dont 3.806 au primaire et 5.850 au secondaire collégial. La seule région du Grand Casablanca figure en tête avec un besoin de 2.620 professeurs.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Les groupes terroristes qui sévissent dans la région sahélo-saharienne font désormais cause commune avec les partisans du séparatisme comme en témoigne l’engagement actif de pas moins de cent membres du « polisario » au sein d’Al-Qaeda dans le Maghreb Islamique (AQMI) et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), a mis en garde, lundi à Washington, le Délégué général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, Mohamed Salah Tamek.

– Les ménages marocains sont insatisfaits de leurs conditions de vie. Une note d’information relative aux résultats de l’enquête de conjoncture auprès des ménages au premier trimestre 2014, réalisée par le Haut-Commissariat au plan, a annoncé des chiffres alarmants pour le gouvernement. Le HCP a indiqué que la situation financière des ménages marocains s’est détériorée.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, a affirmé, mardi à la Chambre des représentants, que le gouvernement ne prévoit pas l’abolition de la peine capitale, mais cherche plutôt à réduire son champ d’application.

– Une étude portant sur l’élaboration de la stratégie ferroviaire nationale à l’horizon 2040 « Plan Rail Maroc 2040 » a été lancée récemment à Rabat, selon un communiqué du ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique. Cette étude a pour objectif de définir la configuration future du réseau ferroviaire, à savoir les lignes conventionnelles, les lignes à grande vitesse et les services régionaux, et ce pour accompagner le développement socio-économique du Maroc et contribuer à l’amélioration de la compétitivité des secteurs productifs, a précisé le communiqué.

AL ALAM:.

– Les universitaires accusent Daoudi d’abandonner l’université en tant service public et l’un des socles de la souveraineté nationale. Le syndicat national de l’enseignement supérieur, qui a lancé un mot d’ordre de grève nationale les 13 et 14 mai, critique dans un communiqué la détérioration du système de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, imputant au ministre de tutelle la responsabilité de la situation de l’université marocaine. Le syndicat a souligné que le recours du ministère au partenariat dans la gestion constitue un indicateur de l’incapacité du gouvernement à trouver de véritables solutions à la crise des universités nationales.

– Suspension de deux médecins exerçant à Meknès. Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, a décidé de suspendre deux médecins avec arrêt de salaire à cause de leur refus d’assurer la permanence pour les besoins de service et les urgences et ce, malgré les appels répétés des responsables du secteur dans cette ville.

AL MOUNAATAF:.

– Le Programme intégré de développement urbain de la ville de Rabat 2014-2018, baptisé « Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture », se veut un projet ambitieux et un nouveau jalon qui participe d’une vision globale pour ériger cette cité en « Capitale marocaine de la culture ». Ce mégaprojet intégré, dont la cérémonie de signature de la convention cadre a été présidée, lundi à Rabat, par SM le Roi Mohammed VI, s’inscrit dans le cadre des Hautes instructions Royales relatives au développement du tissu urbain du Royaume selon une vision cohérente et équilibrée en harmonie avec les aspirations des populations.

– Le torchon brûle entre Ramid et les magistrats. Le Club des magistrats du Maroc vient de constituer une commission chargée de faire le suivi des procès disciplinaires intentés par l’inspection générale du ministère de la Justice et des libertés contre les magistrats du Club. La mission de cette commission consiste à détecter les irrégularités qui entachent les séances d’audience de même que le déroulement des procès.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *