Revue de presse marocaine du 14/03/2014

0 commentaires, 14/03/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des Revue de presse marocaine quotidiennes parus ce vendredi 14 mars:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Redéfinition des priorités de l’Exécutif: la nouvelle feuille de route gouvernementale sera annoncée en avril prochain. Après une dizaine de réunions, la commission technique chargée de réviser le programme gouvernemental vient d’achever sa mission. La balle est désormais dans le camp des chefs de file des quatre partis politiques de la coalition gouvernementale qui doivent valider le document ficelé par la commission technique. Il ne s’agit pas d’une révision du programme gouvernemental, mais plutôt d’une redéfinition des priorités. Le Chef du gouvernement devra annoncer les nouvelles grandes lignes de l’action gouvernementale lors de la session parlementaire d’avril.

– Notation pays: le warning de Moody’s. Après avoir abaissé les perspectives de la note souveraine du Maroc de « stable » à « négative », l’agence de rating pourrait récidiver. Tout dépendra de la mise en œuvre des réformes annoncées par le gouvernement, notamment celles des retraites et de la Caisse de compensation.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– L’armée revoit sa justice. Le tribunal militaire n’est plus compétent pour juger les civils. C’est l’une des grandes nouveautés d’un nouveau projet de loi examiné jeudi par le Conseil de gouvernement. Sur hautes instructions royales, la loi relative à la justice militaire vient d’être modifiée de façon à ne plus considérer les civils comme justiciables devant un tribunal militaire.

– Le Ramed en quête d’un second souffle. Lhoussaine Louardi a saisi le 2ème anniversaire du Ramed pour critiquer à nouveau le principe de séquençage des attributions, qu’il avait dénoncé au tout début de son mandat. Pour lui, le ministère de la santé n’a ni les moyens financiers ni les ressources humaines suffisantes pour s’occuper concomitamment des médicaments et des soins, et de ceux qui en bénéficient. Il a aussi jugé que la multiplicité des intervenants nuit à la fluidité de la gestion du système et qu’il est temps de confier ce management à une agence autonome. Comme il a pointé du doigt un autre aspect de cette gouvernance en critiquant vivement les chevauchements entre le Ramed et l’AMO.

AL BAYANE:.

– Vers la fermeture de plusieurs cliniques privées? Le ministère de la Santé, aussi que les autres autorités compétentes viennent de prouver qu’ils ne badinent plus avec la santé des citoyens. Des décisions de fermeture de plusieurs cliniques auraient été ordonnées, selon des informations concordantes. Ces décisions, précisent ces sources, seraient motivées par le non-respect des normes en vigueur et infraction à certaines dispositions réglementant le secteur.

– Conseil des ministres arabes de l’Intérieur: Adoption de la Déclaration de Marrakech pour la lutte contre le terrorisme. Le Conseil des ministres arabes de l’Intérieur, réuni mercredi à Marrakech dans le cadre de sa 31è session, a adopté à l’issue de ses travaux, la « Déclaration de Marrakech de lutte contre le terrorisme ». Dans cette déclaration, le Conseil réitère son rejet catégorique du terrorisme, quelles qu’en soient les raisons et les méthodes, ainsi que sa condamnation du discours sectaire qui nourrit le terrorisme et incite à la haine et au chaos et sa ferme condamnation de tous les actes terroristes dont sont victimes les pays membres.

L’OPINION:.

– Conseil des ministres arabes de l’Intérieur: la lutte contre le terrorisme en priorité. Le Conseil des ministres arabes de l’Intérieur, réuni mercredi à Marrakech dans le cadre de sa 31ème session, a approuvé la création d’un « Bureau arabe de sécurité intellectuelle » qui sera basé à Ryad. Les ministres arabes ont adopté, en outre, les rapports relatifs à l’état d’avancement de la mise en œuvre par les pays arabes des stratégies arabes en matière de lutte contre le trafic de drogue, des stupéfiants et du terrorisme et celles relatives à la sécurité routière et la protection civile, indique un communiqué du Secréterait du Conseil.

– Le Maroc choisi pour accueillir le 13ème Sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEN-SAD. Le Conseil exécutif de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (CEN-SAD) a choisi le Maroc pour abriter le 13ème Sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement membres de ce groupement régional. Cette annonce a été faite au terme de la 20ème session ordinaire du Conseil exécutif de la CEN-SAD, mercredi à Khartoum. La date de tenue de ce Sommet sera fixée ultérieurement par le secrétariat général de la CEN-SAD.

LIBERATION:.

– Le projet de délation des jugements dénoncé par Adala. L’association Adala s’en est prise indirectement au projet visant à contrôler les jugements rendus par les tribunaux du Royaume qui a, apparemment, reçu l’aval du ministre de la Justice et des Libertés. Elle vient de publier un communiqué dans lequel elle s’est démarquée de ce projet en expliquant qu’elle travaillait depuis un an et demi sur un projet similaire dans le cadre d’un partenariat avec la Délégation ministérielle des droits de l’Homme portant sur l’analyse des jugements rendus par les tribunaux du Royaume et la publication de ceux d’entre eux qu’elle estime être bons.

– Le Ramed souffle sa deuxième bougie sans avoir mis fin à ses maux. Si le dispositif semble avancer tant bien que mal, nombreux sont les points noirs qui handicapent son évolution et plombent la gestion de ce projet. C’est le cas des critères d’éligibilité. Les observateurs sont unanimes à considérer qu’il est temps de revoir ces conditions d’autant que la pratique a démontré que certaines d’entre elles sont devenues absurdes.

L’ECONOMISTE:.

– Le prix de l’essence baisse à la pompe. Le mécanisme d’indexation des prix des produits pétroliers commence petit à petit à être rodé. Le litre d’essence va baisser de 13 centimes à partir du dimanche 16 mars. Le prix du gasoil ne bouge pas. Pour les industriels, la tonne de fioul baisse de 90,32 dirhams.

– Butoir TVA: les doutes de la CGEM. Plus de deux mois après la publication de la loi de Finances, le décret précisant les modalités de remboursement des crédits structurels de la TVA (butoir) n’est toujours pas publié. Le patronat s’inquiète du peu d’empressement du gouvernement à régler un problème qui menace pourtant plusieurs PME et redoute de « se faire rouler dans la farine ». Sur les 14 milliards de dirhams de butoir de TVA, 1/3 concerne le secteur privé. La filière avicole et les exportations sont particulièrement touchées.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

– Ramed: 6,5 millions de bénéficiaires en deux années. Deux années après le lancement de l’opération de la généralisation du système Ramed, ciblant 8,5 millions de personnes défavorisées, un bilan s’impose. C’était l’objet d’une rencontre tenue, jeudi dernier, par Lhoussaine Louardi, ministre de la Santé. Selon le ministre, le nombre de bénéficiaires est passé à 6,5 millions de personnes.

– Social: 15 pc des coopératives sont gérées par des femmes. S’exprimant lors de l’ouverture d’une exposition de produits d’artisanat réalisés par des femmes artisanes marocaines, la ministre de l’Artisanat, de l’économie sociale et solidaire, Fatima Marouane, a indiqué que 15 pc des coopératives sont gérées par des femmes, précisant que 80 pc des artisanes travaillent à la confection des tapis et des habits traditionnels.

AL KHABAR:.

– Le bras de fer se durcit entre les boulangers et le gouvernement. Selon le président de la Fédération des boulangers-pâtissiers du Maroc (FBPM), El Houcine Azaz, les boulangers pourraient suspendre la production du pain dès la semaine prochaine si le gouvernement ne répond pas au mémorandum soumis au Chef de gouvernement.

– Maroc: Les accidents de la route tuent plus que les maladies dangereuses. Selon une étude de l’université de Michigan qui a concerné 193 pays, les accidents de la route tuent plus que les maladies dangereuses. Ainsi, 3pc des mortalités sont dues aux accidents de la route.

AL ASSIMA POST:.

– Le gouvernement décide d’interagir rapidement et efficacement avec les propositions du CNDH et de ses délégations régionales. Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du Chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, a décidé d' »interagir rapidement » et de « répondre efficacement » aux plaintes et propositions émanant du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et de ses délégations régionales au niveau national, particulièrement celles des provinces du sud du Royaume, à Laayoune, Dakhla et Tan-Tan, indique un communiqué lu par le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi

– Louardi réclame l’accès des bénéficiaires du RAMED au secteur privé. Lors d’une rencontre tenue, jeudi dernier, le ministre de la Santé, Lhoussaine Louardi, a souligné l’importance d’accorder l’accès des bénéficiaires du RAMED au secteur privé, tout en appelant à fournir un financement stable à ce régime. *AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Allégations concernant l’occupation illégale de biens fonciers: Le ministère de la Justice ordonne une enquête. Le ministère de la Justice et des libertés a annoncé, mercredi, avoir ordonné une enquête sur le bien-fondé des informations publiées par deux journaux au sujet du dossier de l’occupation illégale de biens fonciers. La réaction du ministère fait suite, selon un communiqué de ce département, « à ce qui a été publié par le journal Al Osbouaa Assahafi dans son numéro 778 datant du 27 février 2014 sous le titre « Est-ce que la force occulte est intervenue pour sauver les opprimés de la justice? » et par le quotidien Al Ittihad Al Ichtiraki (numéro 10.648 du 11 mars 2014) dans sa Une sous le titre « quelle est la position du ministre de la Justice face aux interventions de la force occulte dans la justice? ».

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Casablanca: Les Pjdistes d’El Fida-Mers Sultan s’insurgent contre Benkirane. Lors d’une rencontre tenue récemment à Casablanca, des pjdistes ont décidé d’intenter un procès contre Benkirane suite à la décision du parti de dissoudre le secrétariat provincial d’El Fida-Mers Sultan.

– Le Conseil des ministres arabes de l’Intérieur approuve la création d’un « Bureau arabe de sécurité intellectuelle ». Le Conseil des ministres arabes de l’Intérieur, réuni mercredi à Marrakech dans le cadre de sa 31ème session, a approuvé la création d’un « Bureau arabe de sécurité intellectuelle » qui sera basé à Ryad. Les ministres arabes ont adopté, en outre, les rapports relatifs à l’état d’avancement de la mise en œuvre par les pays arabes des stratégies arabes en matière de lutte contre le trafic de drogue, des stupéfiants et du terrorisme et celles relatives à la sécurité routière et la protection civile, indique un communiqué du Secréterait du Conseil.

AL HARAKA:.

– Grogne des chauffeurs contre l’octroi des agréments. Des chauffeurs et exploitants des taxis ont observé, jeudi dernier, un sit-in devant le siège du ministère de l’Intérieur pour dénoncer la dernière opération d’octroi d’agréments, conduite par la wialaya de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Agriculture: pertes importantes dans la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz. Les agriculteurs de la région ont réclamé, dans une correspondance soumise au ministre de tutelle, des compensations suite aux pluies diluviennes quoi se sont abattues sur la région, provoquant des dégâts importants.

– Madrid souligne l' »énorme effort » déployé par le Maroc dans la lutte contre l’immigration illégale. Le ministre espagnol des Affaires étrangères et de la coopération, José Manuel Garcia-Margallo, a mis en exergue, mercredi, l' »énorme effort » déployé par le Maroc dans la lutte contre l’immigration illégale. Le Maroc, devenu également « un pays d’accueil » de l’immigration en provenance des pays subsahariens, déploie un « énorme effort » pour contrôler les flux migratoires illégaux et en même temps procède à la régularisation de la situation des migrants se trouvant sur son territoire, a dit M. Margallo dans un entretien à la radio espagnole « Cope ».

AL MOUNAATAF:.

– Le Maroc est en train de gagner la lutte contre le terrorisme à travers la diffusion d’un Islam modéré (journal). Le Maroc est « en train de gagner » la bataille contre le terrorisme à travers notamment l’encouragement et la diffusion d’un Islam modéré comme « antidote à l’intégrisme religieux », écrit le quotidien italien « Il Foglio » qui revient sur la dernière tournée africaine de SM le Roi Mohammed VI. La publication ajoute dans son édition de mercredi que le Maroc s’est engagé depuis plusieurs années dans la lutte contre l’intégrisme religieux et le terrorisme, une démarche qui trouve aujourd’hui « toute sa portée dans les choix stratégiques » du Royaume, rappelant dans ce contexte la tournée en Afrique de l’Ouest de SM le Roi.

ATTAJDID:.

– La direction générale des impôts: des millions de dirhams partent en fumée en raison d’une erreur informatique. Une source a indiqué que le système informatique utilisé actuellement par la Direction générale des impôts n’a pas été mis à jour pour introduire la modification relative à la cotisation minimale de l’impôt sur les sociétés qui est passée de 1.500 dirhams à 3.000 dirhams.

– Peu de documents relatifs à l’urbanisme ont été réalisés durant les 100 dernières années (Laenser). Le ministre de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire national, Mohand Laenser, a indiqué que peu de documents relatifs à l’urbanisme ont été réalisés durant les 100 dernières années. Laenser qui s’exprimait à l’occasion d’une journée d’étude organisée jeudi à Rabat autour des « documents de l’urbanisme », a souligné que le nombre total des documents réalisés jusqu’à 2013 ne dépassait guère 2.000.

SAHIFAT ANNASS:.

– USFP: le courant « Démocratie et Ouverture » dément tout accord avec la direction. Dans une lettre adressée à ses membres dans les différentes provinces et régions, le courant « Démocratie et Ouverture » a démenti qu’un accord ait été conclu concernant des sièges dans la commission administrative ou dans le bureau politique avec la direction du parti de la rose.

– L’Algérie poursuit sa politique d’expulsion des réfugiés syriens vers le Maroc. Des sources informées ont indiqué qu’un nouveau groupe de 32 réfugiés syriens, dont 8 femmes et 17 enfants, a été refoulé vers les frontières marocaines.

ASSABAH:.

– Santé: mesures disciplinaires contre 4 cliniques et 8 médecins. Le ministre de la Santé, Lhoussaine Louardi, a envoyé une missive au Secrétariat général du gouvernement et à l’Ordre national des médecins pour la fermeture de trois cliniques et le retrait de la licence d’une quatrième. Ces cliniques seraient impliquées dans des infractions pouvant porter atteinte à la santé des citoyens.

– Le syndicat du PJD accuse Benkirane de contourner la Constitution. Dans le communiqué final de son conseil national, la Fédération nationale des fonctionnaires de l’enseignement (FNFE), affiliée à l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM), bras syndical du PJD, a donné la priorité à la mise en œuvre des dispositions de la Constitution relatives aux langues et a cessé de les contourner.

AL ALAM:.

– Le parti libéral hollandais demande l’abrogation de l’accord bilatéral entre le Maroc et les Pays-Bas sur la sécurité sociale. Cette demande suscite des interrogations étant donné qu’elle vise uniquement les marocains et non pas les autres nationalités.

– Les départements de la santé, de l’Intérieur et des Finances évaluent Ramed. Le ministre de la Santé, Lhoussaine Louardi, a souligné que ce dispositif demeure fictif s’il n’a pas d’impact réel sur la vie quotidienne des citoyens.

AL MASSAE:.

– Le Conseil des ministres arabes de l’Intérieur réitère son rejet catégorique du terrorisme. Le Conseil des ministres arabes de l’Intérieur, réuni mercredi à Marrakech dans le cadre de sa 31ème session, a adopté à l’issue de ses travaux la « Déclaration de Marrakech de lutte contre le terrorisme » dans laquelle il condamne fermement les actes terroristes ciblant les forces de sécurités dans les pays arabes et cite également le cas d’actes terroristes qui ont visé des éléments de la sécurité en Tunisie, en Algérie, en Arabie Saoudite, en Libye, en Egypte, au Yémen, ainsi qu’en Irak, pays où des milliers d’agents de sécurité ont péri dans cette violence.

– Les distributeurs des bonbonnes de gaz haussent le ton. Les distributeurs des bonbonnes de gaz menacent d’escalade en signe de protestation contre la politique d’atermoiement adoptée par le gouvernement dans le traitement de leur dossier. Le président de l’Association nationale des distributeurs des bonbonnes de gaz, Mohamed Benjelloun, a indiqué que les distributeurs vont tenir une réunion cette semaine qui sera suivie d’une assemblée générale pour examiner la décision de suspendre l’approvisionnement du marché en bonbonnes du gaz.

BAYANE AL YAOUM:.

– Les chinois proposent d’ériger les villes marocaines en espaces intelligents. Le groupe chinois Huawei s’est dit disposé à lancer les services des villes intelligentes au Maroc, notamment l’e-gouvernement et les services relatifs aux secteurs de l’enseignement, du tourisme et du transport.

– Le rapport de la mission d’enquête épingle les dysfonctionnements dans le pôle audiovisuel public. La présidente de de la commission de l’Education, la culture et la communication à la Chambre des représentants, Guejmoula Bent Abbi, a accusé certaines parties d’entraver le travail de la mission d’enquête parlementaire pour faire l’état des lieux du pôle audiovisuel public.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Nouvelle tension entre le ministère de l’Education nationale et les syndicats. Une Nouvelle tension se profile entre le ministère de l’Education nationale et les cinq syndicats les plus représentatifs à cause de la grève des professeurs titulaires de licences, qui réclament l’avancement de grade par diplôme, qui a dépassé les 100 jours.

– USFP: le courant de Zaïdi remonte au créneau. Le porte-Parole du courant « Démocratie et Ouverture », Mehdi Mounchid, a indiqué, dans une déclaration au journal, que l’accalmie du premier secrétaire du parti, Driss Lachgar, n’est qu’un recul stratégique pour gagner plus de temps. Mounchid a affirmé que le courant est prêt à l’affrontement même si ses membres encourent la menace d’être expulsés, ajoutant que Lachgar tente d’assiéger l’USFP en préparation du congrès prochain.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *