Revue de presse marocaine du 13/09/2014

0 commentaires, 13/09/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les quotidiens parus ce samedi 13 septembre:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– SM le Roi Mohammed VI a procédé, vendredi au quartier Lamsala à Tétouan, à la pose de la première pierre d’une mosquée. D’une capacité de près de 3.000 fidèles, cet édifice religieux sera réalisé par le ministère des Habous et des affaires islamiques dans un délai de 20 mois, avec une enveloppe budgétaire globale de 23 millions de dirhams.

– Avant-projet de loi organique sur la région: L’association des régions du Maroc rejette le texte. Pour le président de cette association, Said Chbaatou, ce projet de loi constitue « une régression par rapport à la vision ambitieuse sur ce grand chantier tant attendu par le Maroc et même par rapport au texte de loi de 1997 relatif à l’organisation de la région ». Chbaatou, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse, vendredi à Rabat, indique que ce texte, élaboré sous la houlette du ministère de l’Intérieur, n’a pas pris en considération les propositions émanant de la commission consultative de la régionalisation.

Al Bayane.:

– Ecole publique: Taux de déperdition scolaire et pertes financières alarmants. Le nombre d’élèves ayant quitté l’école durant la période 2000/2012 et avant la dernière année du cycle collégial a avoisiné les 3 millions d’élèves, selon un rapport du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique. En outre, des pertes en milliards de dirhams sont parties en fumée durant la période allant de 2000 à 2013. Le rapport souligne que les pertes financières, dues notamment au niveau élevé de décrochage scolaire, font perdre chaque année l’équivalent de 10 pc du budget total consacré au fonctionnement de département de l’Education nationale.

– Embargo russe sur des produits alimentaires: Une opportunité pour les exportateurs marocains. Le chef de la mission économique de la Russie au Maroc, Viatcheslav Khrulev, a assuré que le Maroc doit profiter de cet embargo, décrété par plusieurs pays occidentaux, pour augmenter la quantité de ses exportations et fournir des produits alimentaires industriels. Khrulev a affirmé que la Russie a reçu une très grande demande de la part des opérateurs marocains de tous les secteurs concernés par cet embargo.

L’Opinion.:

– Le Maroc, seul pays africain à avoir réussi à endiguer les courants jihadistes radicaux. Le Maroc est le seul pays africain à avoir réussi à endiguer les courants jihadistes radicaux, grâce à la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI, écrit mercredi le quotidien indien « The Times of India » dans sa version électronique. Dans un article intitulé « Boko Haram annonce la création d’un califat en Afrique: Un nouveau front dans la lutte contre le terrorisme », le journaliste Rudroneel Ghosh relève que la lutte contre un phénomène comme « Boko Haram » requiert des pays africains une grande sagesse, à l’image du Maroc qui, grâce à la conduite éclairée et visionnaire de SM le Roi Mohammed VI, a fait preuve de grande sagesse dans le traitement du terrorisme.

– Tanger Med 1 gagne 18 places dans le classement mondial. Le port Tanger Med 1 a gagné 18 places dans le classement mondial et se hisse déjà au 55ème rang au lieu de la 72ème place l’année précédente, selon le classement mondial à fin 2013, établi par le magazine spécialisé britannique « Containers Management ».

Libération.:

– Les présidents de régions rejettent le projet de loi organique sur la régionalisation. Les élus régionaux se rebiffent. Ils rejettent en bloc le projet de loi organique sur la régionalisation avancée. La mobilisation a commencé et l’Association marocaine des présidents de régions organise la résistance. Les débats s’annoncent houleux et la fièvre ne fait que monter. Said Chbaatou, le président de l’association, ne décolère pas. L’avant-projet de loi organique sur la régionalisation avancée préparé par le gouvernement Benkirane est tout simplement irrecevable. Il ne faut pas, explique-t-il, faire perdre son temps au Parlement avec un texte qui est d’emblée anti-constitutionnel car en flagrante contradiction avec l’article 146 de la Constitution de juillet 2011.

– Contestant les décisions iniques de Benkirane, le SNESUP recourt à la grève. La rentrée universitaire 2014-2015 s’annonce chaude et agitée. Les enseignants-chercheurs du Syndicat national de l’enseignement supérieur (SNESUP) comptent observer une grève nationale de 72 heures, du 23 au 25 septembre courant. A travers ce débrayage décidé par la commission administrative du SNESUP, ils comptent protester pour faire valoir leurs droits, vu le dialogue de sourds qui persiste entre eux et la tutelle et le nombre de revendications en suspens.

– Régularisation massive de femmes migrantes en situation irrégulière. Les 5.060 femmes migrantes ayant déposé un dossier de régularisation administrative peuvent désormais récupérer leurs cartes de séjour. L’information a été communiquée jeudi dernier lors d’une réunion d’information tenue à Casablanca entre des officiels marocains et les représentants des associations de ressortissants subsahariens.

Al Massae.:

– En dépit des rapports quotidiens de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui font état d’une propagation rendant difficile l’endiguement du virus, le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, défend le maintien des vols de Royal Air Maroc (RAM) vers des pays africains touchés par l’épidémie de l’Ebola. Benkirane avait affirmé, lors de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement tenue jeudi à Rabat, que cette attitude est une marque de « fraternité et d’amitié réelle » envers les pays sinistrés.

– Une commission parlementaire enquête sur des anomalies dans les sites de dragage de sable relevant de la société Drapor. Une commission parlementaire a entamé, vendredi, une mission d’enquête provisoire sur des anomalies relatives aux opérations de dragage de sable dans les sites de Mehdia et de Larache relevant de la société Drapor, et leur impact sur l’environnement.

Akhbar Al Yaoum.:

– Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et son équipe seront, ce week-end, en conclave à Ifrane pour préparer la rentrée politique. Le projet de loi de finances 2015, les préparatifs pour les prochaines échéances électorales et la question de l’emploi seront les principaux sujets abordés lors de cette réunion.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Belmokhtar ouvre un nouveau front contre les enseignants et reste attaché à la décision de leur refuser l’autorisation de poursuivre leurs études universitaires. Le ministre de l’Education nationale, Rachid Belmokhtar a réitéré, jeudi, son refus d’autoriser les enseignants à poursuivre leurs études supérieurs « au regard de l’impact négatif de leur absence sur l’apprentissage des élèves ».

Al Alam.:

– Les syndicats démentent les informations faisant état de la tenue d’une réunion avec Abdelilah Benkirane. Les centrales syndicales ont indiqué qu’elles n’ont reçu aucune invitation de la part de Benkirane comme à l’accoutumée, précisant que les syndicats les plus représentatifs reçoivent habituellement une invitation pour tenir une réunion avec le chef du gouvernement en avril et en septembre, ce qui n’a pas été le cas cette fois-ci.

– Marrakech croule sous les ordures et le conseil communal de la ville pointe du doigt la société en charge de la propreté. Le conseil a imputé les dysfonctionnements enregistrés dans la collecte des ordures à la société délégataire de la gestion du secteur de la propreté qui « a manqué à ses devoirs ».

Al Haraka.:

– Le ministre de l’Education nationale, Rachid Belmokhtar, a souligné, jeudi, son refus d’autoriser les enseignants à poursuivre leurs études supérieurs « au regard de l’impact négatif de leur absence sur l’apprentissage des élèves ». M. Belmokhtar a indiqué, lors du point de presse du ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, tenu à l’issue du conseil de gouvernement, que l’enseignant est un « fonctionnaire qui est responsable devant le ministère et aussi devant les élèves (…) ». Le ministre a affirmé qu’il ne donnera pas son feu vert à « ceux qui désirent poursuivre leurs études au niveau du master ou du doctorat pour améliorer leur situation administrative au détriment des élèves ».

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Dans plusieurs villes marocaines, les ménages dénoncent la flambée des prix de l’eau et de l’électricité et refusent de payer les factures tant que les prix y figurant ne sont pas justifiés. Le gouvernement avait décidé une hausse des prix de l’électricité qui est entrée en vigueur en août dernier.

– L’opération de recensement en arrêt depuis trois jours à Chefchaouen, notamment dans le milieu rural, à cause du manque de formulaires. Des sources ont affirmé que les recenseurs ne disposent plus des formulaires nécessaires pour accomplir leur travail et que le taux de réalisation dans cette région n’a pas dépassé les 50 pc jusqu’à vendredi soir.

Assabah.:

– Les professeurs s’insurgent contre le refus du ministre de l’Education nationale de leur accorder l’autorisation de poursuivre leurs études supérieures. Fatima Afid, secrétaire générale de l’Organisation démocratique du travail (ODT), a estimé que le ministre avait attenté à l’un des droits les plus importants de l’enseignant en le privant de l’apprentissage, de la promotion et du développement de ses capacités. Allal Belarbi, secrétaire général du syndicat national de l’enseignement, souligne que la poursuite des études est un droit humain que le ministre est tenu de respecter.

– Al Hoceima: Les listes du logement social sous la loupe. Les commissions de l’Intérieur et des Finances procèdent au contrôle et à la vérification de la première expérience du logement économique, lancée fin 2009 à Al Hoceima, afin de relever les défaillances constatées dans ce genre de projets destinés à assurer le logement de personnes de condition modeste.

Al Assima Post.:

– La BNPJ démantèle une cellule terroriste qui enrôle des combattants pour « l’Daech ». La Brigade nationale de la police judiciaire a procédé, sur la base d’informations précises recueillies par la Direction générale de la surveillance du territoire national, au démantèlement d’une cellule terroriste de sept individus, dirigée par un instituteur. Les membres de cette cellule s’activaient à Fès, Outtat El Haj et Zayou dans l’embrigadement de combattants pour rallier l’organisation « l’Daech » en Syrie et en Irak, selon un communiqué du ministère de l’Intérieur.

– Le Maroc maintient les vols de la RAM vers les pays touchés par le virus Ebola. Le gouvernement a appuyé et salué cette décision prise par la RAM, soulignant que cette démarche « reflète la position du Royaume qui fonde ses relations avec les pays africains sur des bases d’amitié réelle, de confiance, de fraternité et de solidarité dans les moments difficiles ».

Rissalat Al Oumma.:

– Enseignement supérieur: Les professeurs engagent un débrayage de 72 heures. Le syndicat national de l’enseignement supérieur a décidé d’observer une grève de 72 heures, du 23 au 25 septembre courant. Cette décision a été prise après avoir épuisé tous les mécanismes du dialogue avec le ministère de tutelle, selon un communiqué de son conseil national.

Assahrae Al Maghribia.:

– 50.000 mosquées se trouvent dans le Royaume, dont 37.000 en milieu rural, avec une capacité estimée à 7 millions de fidèles. La pose par SM le Roi Mohammed VI, vendredi à Tétouan, de la première prière pour la construction d’une mosquée au quartier Lamsala, traduit l’intérêt tout particulier accordé par le Souverain à la chose religieuse en vue de garantir les conditions d’une pratique idéale des préceptes de l’Islam, la diffusion de la paix spirituelle et la sauvegarde de l’identité religieuse des Marocains.

– L’Association des régions du Maroc a présenté vendredi ses observations concernant l’avant-projet de loi organique sur la région. Pour son président Said Chbaatou, qui intervenait lors d’une conférence de presse vendredi à Rabat, ce texte est en contradiction avec la Constitution. M. Chbaatou a appelé à se conformer aux dispositions de l’article 146 en adoptant une seule loi régissant les collectivités territoriales.

Bayane Al Yaoum.:

– Le président directeur général de la RAM, Driss Benhima, a affirmé que les vols de la RAM vers les pays touchés par le virus Ebola ne seront suspendus qu’en cas d’une interdiction par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de tous les vols à destination de ces pays. Intervenant lors d’une rencontre de presse, vendredi, Benhima a indiqué qu’en l’espace de dix jours, sa compagnie a transporté environ 30 tonnes de médicaments et d’aide humanitaire à trois pays africains en proie à l’épidémie.

Al Khabar.:

– Le port Tanger Med 1 a gagné 18 places dans le classement mondial et se hisse déjà au 55ème rang au lieu de la 72ème place l’année précédente, selon le classement mondial à fin 2013, établi par le magazine spécialisé britannique « Containers Management ». Le port a enregistré, après seulement 6 ans d’activité, une forte augmentation de 40 pc en volume traité, suivi du port de Mundra en Inde avec 28 pc, indique un communiqué de l’Autorité portuaire de Tanger Med, rendu public jeudi.

– L’indice des prix à la production a enregistré une hausse de 1 pc dans le secteur des « Industries manufacturières » au cours du 2ème trimestre 2014 par rapport à la même période de 2013, selon le Haut-commissaire au plan (HCP). Cette évolution est le résultat notamment d’une augmentation de 4,7 pc de la production des « industries alimentaires », de 4,9 pc du « raffinage de pétrole » et de 4 pc des « machines et appareils électriques », a expliqué le HCP dans une note relative à l’indice de la production industrielle, énergétique et minière (IPPIEM) pour le 2ème trimestre.

 

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *