Revue de presse marocaine du 13/06/2014

0 commentaires, 13/06/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les quotidiens parus vendredi 13 juin.:

Aujourd’hui le Maroc.:

– El Khalfi suspend les spots publicitaires du Loto à la télé. Les spots publicitaires du Loto vont disparaître des écrans de la télévision dès cette semaine. L’annonce a été faite par le ministre de la Communication lors des travaux de la commission de l’enseignement, de la culture et de la communication relevant de la Chambre des représentants. Aucune des chaînes publiques n’aura plus le droit de passer un spot publicitaire pour les jeux de hasard. Si la suspension de ces spots représente indéniablement un manque à gagner pour les chaînes publiques, le ministère de tutelle leur a déjà promis une compensation. El Khalfi a proposé aux professionnels du secteur le soutien de son département dans l’objectif de créer un observatoire national de la publicité. L’instance sera chargée du suivi des pratiques publicitaires, de la régulation de la profession et du contrôle du respect des dispositions de la Constitution, de la loi et de l’éthique de la profession.

– Ramadan: Pas de pénurie en vue. Les Marocains n’ont pas à paniquer durant le mois de Ramadan. Le marché national sera bien approvisionné en produits à forte consommation et l’offre sera suffisante pour répondre à la demande. C’est ce qu’a déclaré mercredi, 11 juin à Rabat, le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, qui a présidé la Commission interministérielle chargée du suivi et de l’état d’approvisionnement des marchés durant le mois de Ramadan. Ce dernier a tenu à rassurer davantage les citoyens en annonçant que les prix « ne subiront aucun changement et pourront même baisser », notamment pour les tomates, l’oignon, les agrumes et les viandes. Le chef du gouvernement a également assuré que le marché national dispose de quantités suffisantes de blé, de céréales et d’épices.

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Le projet de loi sur l’indemnité pour perte d’emploi adopté: Les bénéficiaires auront droit à des mensualités plafonnées au SMIG. Dernière ligne droite pour la mise en œuvre de l’indemnité pour perte d’emploi (IPE). La Chambre des conseillers a adopté à l’unanimité, mardi 10 juin, en séance plénière, le projet de loi relatif à cette allocation chômage. Mais l’application du dispositif reste suspendue à la réforme des statuts de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), puisque l’IPE fera partie de ses prestations. Un point qui sera certainement abordé lors de la prochaine session de son conseil d’administration.

– Le parlement adopte le projet de loi sur les commissions d’enquête. La Chambre des représentants a adopté en deuxième lecture mercredi dernier le projet de loi organique sur les modalités de gestion des commissions d’enquête parlementaires. Approuvé à la majorité en séance plénière, le texte stipule notamment qu’il ne peut être créé de commissions d’enquête par les deux Chambres du parlement sur la même question. De même, le texte interdit la création de commissions d’enquête lorsque les faits sont l’objet de poursuites judiciaires et aussi longtemps que ces poursuites sont en cours.

L’Economiste.:

– Budget 2015: Le patronat prépare son attaque. De quelle marge de manœuvre dispose le patronat pour formuler des requêtes fiscales dans le cadre du projet de loi de Finances 2015 ? Le cru 2014 n’avait pas été à la hauteur des attentes de la CGEM. L’Organisation compte peser de tout son poids cette année pour faire passer quelques mesures « compensatoires », même si Abdelkader Boukhriss, président de la Commission fiscale, s’est gardé de lâcher l’expression en intervenant au cours de la deuxième assemblée générale ordinaire du mandat du binôme Bensaleh-Kadmiri. Parmi les dispositions sur lesquelles le patronat mettra l’accent, figure l’écotaxe. Une mesure fiscale adoptée en 2013 qui est entrée en vigueur en janvier 2014 et fortement contestée par la CGEM. Le patronat compte également faire le forcing sur l’intégration de mesures d’intégration du secteur informel qui grève sérieusement la compétitivité des entreprises transparentes.

– Un plan Marshall pour les oasis. Ce sont plus de 92 milliards de DH, dont 84 déjà prévus par les différentes stratégies sectorielles, qui vont être déployés pour le développement intégré des zones oasiennes et de l’arganier. Et pour cause, ces zones, qui représentent plus de 40% du territoire et dans lesquelles vivent près de 15% de la population marocaine, affichent un indice de développement humain bien en deçà de la moyenne nationale. L’agence de tutelle compte mettre en valeur les potentialités économiques dont regorge la zone afin de maintenir les populations et de stabiliser les régions.

L’Opinion.:

– SM le Roi inaugure à Rabat le nouveau siège du Conseil constitutionnel. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi à Rabat, à l’inauguration du nouveau siège du Conseil constitutionnel appelé, conformément à l’article 177 de la constitution de 2011, à continuer à exercer ses attributions jusqu’à’ l’installation de la Cour Constitutionnelle. Traduisant l’attachement profond du Maroc à promouvoir l’état de droit, la Cour constitutionnelle statue, selon l’article 132 de la Constitution sur la régularité de l’élection des membres du Parlement et des opérations de référendum. De même, les lois organiques avant leur promulgation et les règlements de la Chambre des représentants et de la Chambre des conseillers, avant leur mise en application, doivent être soumis à la Cour constitutionnelle qui se prononce sur leur conformité à la Constitution.

– Transport aérien: Milan-Béni Mellal bientôt par RAM. La Compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) annonce que le premier vol reliant Milan à Beni Mellal sera inauguré le 21 juillet prochain. La RAM prévoit trois dessertes hebdomadaires (lundi, jeudi et samedi), souligne la Compagnie dans un communiqué. Cette nouvelle liaison directe entre l’Italie et le Maroc fait suite à l’inauguration, en mai dernier, du nouvel aéroport de Béni Mellal et vise à répondre à la demande croissante des Marocains résidant en Italie, originaires de cette région du Royaume et à promouvoir le tourisme dans les zones centrales du pays.

Libération.:

– Les centrales syndicales haussent le ton contre le gouvernement Benkirane. Samedi 21 juin est la date fixée par la FDT, la CDT et l’UMT pour adopter les mesures de protestation adéquates contre l’indifférence et les atermoiements du gouvernement Benkirane. Lors d’une réunion tenue mercredi dernier au siège central de la CDT à Casablanca, les dirigeants de ces trois centrales syndicales ont décidé d’appeler leurs conseils nationaux à se réunir le samedi 21 juin pour discuter d’un ordre du jour commun et prendre des décisions et mesures identiques.

– Réunion houleuse du Conseil supérieur de la fonction publique. Visiblement le bras de fer du gouvernement et les centrales syndicales devrait perdurer. Les dernières déclarations d’Abdelilah Benkirane à l’occasion de l’ouverture, mardi dernier, de la réunion du Conseil supérieur de la fonction publique ont mis en colère les syndicalistes des trois centrales les plus représentatives. Dans une déclaration à « Libération », Abdelhamid Fatihi de la FDT n’a pas mâché ses mots. « Le chef de gouvernement devait focaliser son intervention sur la question de la révision globale du statut général de la fonction publique. Mais il a été complétement hors sujet. Pire, il n’a pas hésité à mettre à l’index les fonctionnaires marocains », a-t-il affirmé. « Dans son intervention, le chef du gouvernement a soutenu que le fonctionnaire de l’administration marocaine, en général, ne méritait pas que l’on lui attribue la note 18 sur 20 », a-t-il ajouté. L’ODT s’est retirée des travaux de cette réunion au motif que les propos tenus par le chef du gouvernement étaient attentatoires à la dignité de l’ensemble des fonctionnaires marocains.

Al Bayane.:

– Le président de l’Instance centrale de prévention de la corruption (ICPC), Abdeslam Aboudrar, a affirmé, lors d’une conférence de presse mercredi à Rabat, que le projet de loi relatif à l’Instance nationale de probité, de prévention et de lutte contre la corruption (INPPLC) sera bientôt examiné en conseil de gouvernement. Evoquant les réalisations de l’ICPC, il a rappelé que sur les 7 missions dévolues à l’Instance, deux ont posé problème : il s’agit du suivi et de l’évaluation de la politique gouvernementale en matière de prévention de la corruption et de la collecte d’informations en relation avec le phénomène de la corruption.

– Marhaba 2014: Des mesures pour assurer le bon déroulement de l’opération dans le nord-est du Royaume. Une série de mesures ont été adoptées au niveau des points de transit de Nador, Oujda et Al Hoceima, en vue d’assurer le bon déroulement de l’accueil des Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération Marhaba 2014 lancée le 5 juin courant, a affirmé le directeur régional des Douanes de la région nord-est du Royaume, Rachid Lmimouni. Ces mesures concernent notamment la mise en place des moyens logistiques nécessaires et la mobilisation de 77 éléments supplémentaires de la douane, ce qui porte le nombre total à 270 éléments au niveau des différents points de passage, à savoir Bab Melilia, les ports de Beni Nsar et d’Al Hoceima, les aéroports d’El Aroui, d’Oujda-Angad et d’Acharif Alidrissi (Al Hoceima), a relevé M. Lmimouni.

Bayane Al Yaoum.:

– Les denrées de consommation courante assurées pendant ramadan. Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a affirmé mercredi que le marché national sera bien approvisionné en produits à forte consommation durant le mois sacré de ramadan et l’offre sera suffisante pour répondre à la demande, soulignant que le gouvernement luttera contre l’introduction clandestine et le trafic de produits alimentaires périmés.

– Loto: La publicité interdite dans les chaines publiques. Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustafa El Khalfi, a affirmé mercredi que la diffusion des spots publicitaires du Loto dans les chaînes publiques sera suspendue à partir de la semaine prochaine.

Assabah.:

– Suppléant aux syndicats, le patronat revendique l’adoption de loi sur la grève. La présidente de la CGEM, Meriem Bensalah Chaqroun, a demandé au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane d’adopter le projet de loi organique relatif à la grève. 69 actions de grève ont été enregistrées durant le premier trimestre de l’année en cours.

– Ouzzine: pas d’inconvénients si l’Intérieur supervise les élections. Mohamed Ouzzine, membre du bureau politique du Mouvement populaire, déclare qu’il n’a aucun problème de voir le ministère de l’Intérieur se charger de la surveillance des prochaines élections, précisant que ce département avait à plusieurs reprises montré sa capacité à organiser des élections justes et transparentes.

Al Khabar.:

– Un dirigeant de l’UNMT appelle Daoudi à démissionner. Mohamed Khouja, secrétaire général de Fédération nationale de l’enseignement supérieur (UNMT), a appelé le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la Formation des cadres, Lahcen Daoudi, à quitter la politique du fait que rien ne l’attache encore au PJD. Daoudi « n’est pas un ministre politique mais un technocrate ni plus ni moins. Il ne respecte pas les engagements pris dans le programme du gouvernement concernant l’enseignement supérieur et se charge seulement de la gestion formelle du ministère de la formation des hauts cadres », a-t-il déclaré au journal.

– Presse écrite: Cinq journaux francophones accaparent plus de 30 pc de publicité dans le secteur de la presse écrite, a déclaré le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, au cours d’une réunion de la commission de l’enseignement de la culture et de la communication à la Chambre des représentants.

Al Massae.:

– Dialogue sur la société civile: Benkirane exige un rapport sur l’argent dépensé. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane réclame un rapport sur le 1,7 milliard de centimes dépensé pour le dialogue national sur la société civile. Le département du chef du gouvernement et la Banque mondiale y avaient participé chacun par 700 millions de centimes au budget de ce dialogue, et la Banque africaine de développement par 300 millions de centimes, selon des sources bien infirmées.

– Sans une cession à bas prix, la commune de Marrakech aurait encaissé 60 milliards de centimes. La commune urbaine de Marrakech, représentée par le maire Fatima Ezzahra Al Mansouri, a vendu à 10 DH le mètre carré un bien immeuble sis à l’avenue de France, dans l’un des quartiers les plus huppés de la ville ocre. Cette cession a fait perdre au budget de la commune une bagatelle de 60 milliards de centimes, selon des documents officiels mis à la disposition du journal.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Les syndicats ouvrent un nouveau front avec le gouvernement. L’allocution prononcée lundi par le chef du gouvernement à l’ouverture des travaux de la réunion du Conseil supérieur de la fonction publique a fomenté une nouvelle phase d’affrontement entre le gouvernement et les centrales syndicales. Après le retrait de certaines d’elles de cette réunion, elles se sont dites opposées aux idées suggérées par Benkirane, promettant des ripostes après la réunion de leurs instances décisionnelles, prévue dans les jours à venir.

– El Khalfi: on cherche à mettre fin au monopole dans le marché de la publicité. Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustpaha El Khalfi, a affirmé que le dossier de la publicité, qui draine des investissements estimés à près de 720 millions de dollars, a été ouvert afin de le réglementer et mettre un terme au monopole qui y prévaut. Intervenant au cours de la réunion de la commission parlementaire à la Chambre des représentants, El Khalfi a souligné que son département cherchait à créer un Bureau de vérification de la publicité à l’instar de l’Organisme de justification de diffusion.

El Assima Post.:

– Le gouvernement vend ses appartements à leurs occupants. Le conseil de gouvernement a adopté jeudi un projet de décret autorisant la vente de gré à gré par l’Etat des appartements sis dans des immeubles domaniaux de l’habitat à leurs occupants. Ce texte, qui renforce un processus lancé depuis 20 ans et révisé en 2002, vise à traiter la problématique des logements possédés par l’Etat, et construites dans les années cinquante, a déclaré le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, à l’issue de la réunion du conseil.

– Craignant le coronavirus, les candidats au pèlerinage peuvent récupérer leur argent. Le ministère des Habous et des affaires islamiques a annoncé dans un communiqué que les candidats au pèlerinage 1435H (2014), s’étant déjà acquittés des frais, et ne pouvant pas l’effectuer pour les raisons de santé évoquées dans le communiqué rendu public par le ministère concerné, sont priés d’introduire des demandes auprès des délégations des Affaires islamiques, soit pour renoncer à effectuer le Haj et récupérer les frais engagés, soit pour reporter l’accomplissement de ce rite à la saison prochaine.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Driss Lachgar met en garde le gouvernement contre sa duplicité concernant les amendements que les députés ont proposé d’introduire aux projets de lois organiques, précisant que le gouvernement avait rejeté des amendements à la Chambre des représentants et les avait par la suite acceptés à la Chambre des conseillers.

– Le ministère de la Communication s’emploie à assister les professionnels pour créer un observatoire national de la publicité. Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a indiqué que cette instance sera chargée d’assurer le suivi des pratiques publicitaires, la régulation de la profession et le respect des dispositions de la constitution, de la loi et de l’éthique de la profession.

Al Haraka.:

– Le président du conseil d’administration de l’agence palestinienne de presse (WAFA), Ali Hussein, a salué, mercredi, les efforts louables et constants déployés par SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, pour préserver l’identité de la ville d’Al-Qods. Les grands efforts de SM le Roi Mohammed VI en faveur de la ville d’Al-Qods et de la cause palestinienne doivent être salués et reconnus, a souligné Ali Hussein dans une déclaration à la presse au terme des travaux de la 23ème assemblée générale de l’Alliance des agences méditerranéennes de presse (AMAN), tenue les 10 et 11 dans la ville espagnole d’Alicante. Après avoir rappelé la dernière réunion du Comité Al-Qods, tenue en janvier dernier à Marrakech, le président de l’agence WAFA a affirmé que le Souverain ne ménage aucun effort pour préserver l’identité de la ville d’Al-Qods et son cachet civilisationnel arabo-islamique.

– Le ministre délégué auprès du ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Abdelâdim El Guerrouj, a souligné mercredi que la formation continue constitue un levier essentiel pour améliorer et renforcer la compétitivité nationale, en valorisant les compétences au niveau de chaque entreprise. Dans une économie de savoir en perpétuel développement du fait notamment des évolutions technologiques et des marchés, le Maroc se doit de relever le défi de la compétitivité, elle seule garante de la continuité et de l’essor des entreprises nationales, a-t-il indiqué en marge de l’Assemblée générale ordinaire de la CGEM, ajoutant que la compétitivité de notre tissu économique ne peut évoluer que grâce à la formation.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Intervenant lors d’un point de presse à l’issue de la réunion de la commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement du marché national en produits de base au cours du mois de Ramadan, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a indiqué que les conclusions des réunions de coordination entre les départements concernés ont démontré que les marchés seront bien approvisionnés au cours de ce mois et que les prix « ne subiront aucun changement et pourront même baisser ».

– La Chambre des représentants a adopté à la majorité, mercredi en plénière, le projet de loi organique sur les modalités de gestion des commissions d’enquêtes parlementaires, en deuxième lecture. Le texte a été adopté par 55 voix pour et 30 abstentions.

Al Alam.:

– Après que le ministère de la Santé avait conseillé aux personnes âgées, celles souffrant de maladies chroniques graves, ainsi que les femmes enceintes et les enfants de reporter le pèlerinage en vue d’éviter de contracter le coronavirus, le ministère des Habous et des affaires islamiques a annoncé, dans un communiqué, que les candidats au pèlerinage 1435H (2014), s’étant déjà acquittés des frais, et ne pouvant pas l’effectuer pour les raisons de santé évoquées dans le communiqué rendu public par le ministère concerné, sont priés d’introduire des demandes auprès des délégations des Affaires islamiques, soit pour renoncer à effectuer le Haj et récupérer les frais engagés, soit pour reporter l’accomplissement de ce rite à la saison prochaine.

– Des syndicalistes s’apprêtent à mettre le chef du gouvernement devant ses responsabilités. Les dirigeants des trois centrales syndicales, UMT, CDT et FDT, ont tenu mercredi une réunion à Casablanca consacrée à l’examen du sort du dossier social. Abderrahmane Azzouzi, secrétaire général de la FDT a indiqué, dans une déclaration au journal, que les trois organisations syndicales ont publié un communiqué dans ce sens et adressé une lettre au chef du gouvernement dans laquelle ils lui ont rappelé ses engagements.

Attajdid

– Le conseil d’administration de l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM), relatif à l’Assurance maladie obligatoire (AMO), tenu mercredi à Rabat sous la présidence du ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, s’est prononcé aussi sur la révision du taux de cotisation qui est une conséquence directe et nécessaire à cette extension, laquelle décision prendra effet le 1er Janvier 2016, selon un communiqué de l’Agence.

– Le ministre de l’Equipement, du Transport et de la logistique, Abdelaziz Rebbah, a indiqué, à l’ouverture du 9ème congrès national de la route, organisé mercredi à Skhirat que le Maroc est en train d’élaborer un plan national pour les deux prochaines décennies, qui sera mis en œuvre après la parachèvement du programme de construction et de maintenance des autoroutes et des routes rurales ainsi que les autres ouvrages, tels que les ponts et les barrages.

Sahifat Annas

– Médi 1 TV ne suspendra pas la publicité du Loto. Une source autorisée au sein de la chaîne a indiqué que la publicité du Loto ne sera pas suspendue, soulignant que la diffusion de ces spots sera interrompue uniquement au cours des mois de Chaaban et de Ramadan. Le ministre Mustapha El Khalfi a promis de démissionner du ministère au cas où les chaînes du pôle public continueraient de diffuser les spots publicitaires du Loto.

– L’Instance centrale de prévention de la corruption critique la faiblesse de l’interactivité des autorités judiciaires particulièrement en ce qui concerne le retard de l’annonce des mesures prises au sujet des plaintes qui lui ont été déférées.

Rissalat Al Oumma.:

– Les centrales syndicales battent les tambours de guerre contre Benkirane. L’UMT, la CDT et la FDT ont adressé, jeudi, une lettre de rappel au chef du gouvernement et décidé de réunir ses conseils nationaux pour décider d’une action commune.

– Des informations font état d’éventuelles négociations avec les distributeurs des bonbonnes de gaz à la suite de l’atermoiement du gouvernement, et ce, afin d’éviter les impacts de la grève de quatre jours prévue à partir de mardi prochain. Bouazza Kharrati, président de la Fédération national des droits du consommateur, a indiqué que le gouvernement est appelé à s’asseoir autour de la même table du dialogue avec les distributeurs des bonbonnes de gaz dans l’objectif de parvenir à une solution consensuelle afin d’éviter de porter atteinte au pouvoir d’achat du consommateur.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *