Revue de presse marocaine du 12/09/2014

0 commentaires, 12/09/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les quotidiens parus ce vendredi 12 septembre:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Naissance à Rabat de l’Union des jeunes parlementaires africains. Cette instance, qui a pour ambition d’obtenir le statut d’observateur auprès du Parlement africain, vise à réunir les jeunes leaders des différents parlements du continent africain. Son siège permanent sera situé à Rabat. Il s’agit d’une nouvelle plateforme politique d’échange et de débat autour des problématiques freinant le développement de l’Afrique, notamment celles touchant les jeunes qui représentent 65 pc de la population africaine, un pourcentage qui dépasse largement la moyenne mondiale.

– L’OMPIC planche sur le capital immatériel des entreprises. L’Office marocain de la propriété intellectuelle et commerciale mène actuellement une réflexion pour développer un modèle spécifique devant mesurer le capital intellectuel des sociétés. « Nous avons impliqué dans le processus des experts de renom afin de développer un modèle de calcul pertinent », a déclaré au journal Adil Maliki, DG de l’OMPIC, en marge d’un séminaire organisé jeudi à Casablanca. La valorisation du capital immatériel des entreprises permettrait au Maroc d’améliorer son classement dans l’Indice global de l’innovation.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Rentrée scolaire 2014-2015: 6,8 millions d’élèves en classe. Quelque 6.791.000 élèves ont rejoint les bancs des écoles mercredi. Les effectifs sont en légère augmentation par rapport à l’année précédente où ils étaient quelque 6.775.000 à être inscrits, soit 16.000 élèves de plus. L’encadrement pédagogique des élèves est assuré par 230.822 enseignants. L’opération « Un million de cartables » profitera à 3,915 millions d’élèves. Le nombre total des établissements scolaires s’est élevé à 10.667 contre 10.390 l’année précédente. – La FDT maintient l’appel à la grève générale. Malgré les tensions internes au sein de la Fédération démocratique du travail (FDT), le syndicat est décidé à faire une rentrée sociale fracassante. L’appel à une grève générale dans le secteur public avant fin septembre est maintenu. L’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) est le seul qui a effectivement manifesté sa disposition à faire partie de la grève. « Nous avons convenu avec l’UGTM d’une réunion de nos organes exécutifs vendredi 12 septembre, qui devrait aboutir à un communiqué commun fixant la date de la grève », a confirmé Abdelhamid Fatihi, secrétaire général de la FDT.

Al Bayane.:

– La réforme de la TVA risque d’affecter l’industrie pharmaceutique. La réforme de la TVA pour la limiter à seulement deux taux d’imposition, 10 pc et 20 pc, conformément aux propositions contenues dans le projet de budget 2015 et aux recommandations des dernières assises sur la fiscalité, serait préjudiciable pour l’industrie pharmaceutique. Le risque est de voir les prix de vente des médicaments subir de nouvelles hausses au moment où le département de tutelle a durement milité pour baisser les prix d’une grande partie des médicaments.

– Trois conventions relatives à la couverture médicale de base et à la prévention ont été signées, mercredi à Rabat, par le ministère de la Santé et des institutions œuvrant dans ce secteur. La première convention porte sur l’élaboration et la diffusion de dix protocoles thérapeutiques annuels, qui seront adaptés en tant que mécanisme de contrôle médical et de qualité de services. La deuxième permettra aux organismes gestionnaires de participer aux activités de prévention contre les affections de longue durée (ALD) et les maladies coûteuses. La troisième convention concernera des actions d’accompagnement, de formation et de communication dans le cadre du Régime d’assistance médicale pour les économiquement démunis (RAMED).

L’Economiste.:

– Tourisme: L’ONMT cible les Chinois. Nouveau tournant pour le secteur du tourisme. Le Maroc a été choisi pour abriter le sommet de la Fédération mondiale des villes touristiques prévu en septembre 2015, devançant de grandes destinations comme Rome, Washington et Los Angeless. C’est l’Office national marocain du tourisme (ONMT) qui a mené cette opération marketing. La candidature du Maroc (Rabat et Fès) a été soutenue par la Chine, surtout que c’est le maire de Pékin qui préside la Fédération, a fait savoir Fathallah Oualalou qui fait partie de la délégation marocaine conduite par Abderrafie Zouiten, DG de l’ONMT. Les enjeux de cet évènement sont de taille: le Maroc aura l’occasion de présenter ses atouts afin de drainer avantage de touristes.

– Innovation: Le Maroc bon élève mais peut mieux faire. Le Maroc est classé 9e dans le groupe des pays à revenus moyens inférieurs et 15e dans la région Mena dans le classement 2014 du Global Innovation Index (GII). Parmi les faiblesses en la matière: la collaboration entre entreprises et universités en ce qui concerne la recherche (111e), le score moyen du top 3 des universités (70e), la connaissance des travailleurs (121e) ou encore la composition globale des médias (54e).

L’Opinion.:

– Economie solidaire: Sortir les coopératives du joug artisanal. Le directeur général de l’Office de commercialisation et d’exportation croit dur comme fer en la capacité de Maroc Taswiq à se transformer en véritable incubateur de coopératives et machine à développer des COPAG (coopératives agricoles et agroalimentaires). Sa manière de présenter la nouvelle stratégie de Maroc Taswiq ne manque pas d’enthousiasme et témoigne de sa conviction de faire de cet établissement, organisme public spécialisé dans l’agrégation, la valorisation, la commercialisation et l’exportation de produits de l’économie solidaire, un bras opérationnel d’un secteur qu’il qualifie de grand potentiel économique à grand impact social.

– Le 4ème Sommet mondial des villes touristiques: Un couronnement des réalisations accomplies. La désignation de Fès et de Rabat pour abriter en septembre 2015 le 4ème Sommet de la Fédération mondiale des villes touristiques (World Tourism Cities Federation-WTCF) est le couronnement des réalisations accumulées par le Maroc dans les domaines politique, économique et social, a affirmé le vice-président de la commune urbaine de Fès, Allal Amraoui. Ce choix porté sur les villes marocaines par rapport aux autres métropoles à énorme potentiel touristique telles Rome, Washington ou Los Angeles, consacre la politique d’ouverture du Maroc et renforce amplement son image de marque à l’extérieur, a indiqué mercredi M. Amraoui à la presse.

Libération.:

– L’offensive menée contre les droits de la classe laborieuse depuis l’investiture du gouvernement Benkirane n’a pas laissé de choix aux centrales syndicales. « Le gouvernement Benkirane est celui de toutes les régressions enregistrées ces deux dernières années, que ce soit au niveau politique, économique, social ou des droits humains ». Les propos d’Abdelhamid Fatihi sont on ne peut plus clairs. Lors de la conférence de presse organisée jeudi au siège de la centrale à Casablanca, le secrétaire général de la Fédération démocratique du travail (FDT) a estimé que l’exécutif a stoppé l’élan du champ politique stipulé par la Constitution de 2011. Ce qui a impacté la qualité du discours et le rôle des acteurs politiques et conduit à la marginalisation du débat démocratique. Selon le secrétaire général de la FDT, le gouvernement est parvenu à geler le dialogue social et a procédé à des augmentations récurrentes des prix des produits de première nécessité et des impôts. Pis, il a osé même s’attaquer au droit des Marocains à une retraite paisible puisque la réforme des caisses afférentes en gestation actuellement est susceptible de gonfler les rangs des couches sociales démunies, notamment celle des retraités.

– L’industrie photovoltaïque: Le Maroc sur la bonne voie. L’industrie photovoltaïque a de beaux jours devant elle au Maroc comme au Chili. Ces deux pays sont en train de devenir des marchés importants sur ce segment très prometteur. C’est ce que relève le cabinet conseil Eclareon dans un rapport intitulé « Pv Grid Parity monitor ». Selon cette étude, la quatrième à s’intéresser à la parité entre les tarifs de l’électricité produite par voie conventionnelle et celle d’origine photovoltaïque, les tarifs évoluent dans le sens d’un rapprochement bénéfique pour ces deux pays. En d’autres termes, l’écart entre les prix de l’énergie de base et des énergies solaires photovoltaïques se réduit de plus en plus comparativement à d’autres pays du monde où cet écart demeure important.

Al Massae.:

– Le maire de Casablanca, Mohamed Sajid, va poursuivre en justice la société turque Unuer qui a décidé unilatéralement de résilier le contrat de gestion des abattoirs. Sajid a eu le feu vert de saisir la justice lors des travaux de la session extraordinaire du conseil communal tenue mercredi dernier.

– Des ittihadis en colère créent une nouvelle organisation pour « rectifier le tir ». Plusieurs ittihadis en colère cherchent à créer une organisation ittihadie parallèle pour, disent-ils, remettre sur les bons rails le parti de la rose qui vit au rythme de conflits internes et de dissensions.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Benkirane désigne 10 inspecteurs pour contrôler les établissements pénitentiaires. Le chef du gouvernement a désigné, sur proposition du délégué général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, Mohamed Saleh Tamek, 10 fonctionnaires relevant de l’inspection générale des prisons pour effectuer des visites d’inspection aux établissements pénitentiaires et faire un audit de leur situation financière et administrative.

– L’Agence française de développement (AFD) a octroyé au Maroc un prêt de 500 millions de dirhams pour le financement du programme « Emploi et développement des compétences ». Ce prêt fait suite à un autre accordé auparavant par la Banque mondiale au profit du même secteur.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le syndicat national de l’enseignement supérieur décide de mener une grève nationale du 23 au 25 septembre courant. Le syndicat a affirmé dans un communiqué qu’il a pris cette décision après avoir épuisé toutes les voies de dialogue avec le ministère de tutelle.

– Le secrétaire général de la Fédération démocratique du travail (FDT), Abdelhamid El Fatihi, a considéré que le gouvernement Benkirane a déclaré une guerre d’anéantissement contre les acquis de la classe laborieuse marocaine. Fatihi a ajouté, lors d’une conférence de presse organisée jeudi au siège de la centrale à Casablanca, que l’exécutif a freiné l’élan de développement du champ politique imprimé par la Constitution de 2011.

Al Alam.:

– Les professionnels du secteur des taxis vont organiser une marche, mercredi prochain devant la wilaya de Tanger-Tétouan, pour protester contre l’aggravation de leurs problèmes. Ils déplorent la prolifération du transport clandestin et les dépassements enregistrés au niveau de certaines lignes de bus.

Al Haraka.:

– Plusieurs citoyens ont été surpris par la montée en flèche des prix de l’eau et de l’électricité qui coïncide avec la rentrée scolaire. Les augmentations ont atteint dans certains cas 250 dirhams. La coordination de lutte contre la hausse des prix a annoncé des sit-in dans différentes villes en protestation contre ce « coup dur » porté aux bourses des citoyens.

– Le ministère de la Justice et des libertés a affirmé que la publication par des supports médiatiques des noms de certains établissements et collectivités territoriales en relation avec les enquêtes ordonnées par le ministère, sur fond du rapport de la Cour des comptes pour l’année 2012, « est faite de façon aléatoire et contraire à la réalité ». Le ministère, « soucieux d’informer l’opinion publique », a souligné l’impératif du respect du principe de la présomption d’innocence, affirmant que ce qui a été publié par certains supports médiatiques « pèche par manque de précision et ne mérite pas d’être pris en compte ».

Al Ahdath Al Maghribia.:

– SM le Roi Mohammed VI a donné, mercredi à l’école « Omar Ibn Al Khattab » à M’diq, le coup d’envoi officiel de la rentrée scolaire 2014-2015, et lancé l’Initiative Royale « Un million de cartables » qui bénéficiera cette année à près de 4 millions d’élèves. Il s’agit là de la parfaite illustration de la haute sollicitude dont le Souverain ne cesse d’entourer les professionnels de l’enseignement, hommes et femmes, et le système éducatif national. Ce geste royal traduit également la volonté de SM le Roi de promouvoir et de réhabiliter le système éducatif afin qu’il permette aux jeunes d’affûter leurs talents, de valoriser leur créativité, de remplir les obligations de citoyenneté qui sont les leurs et d’apporter leur concours au processus de développement global du Royaume.

– Un protocole d’accord pour la formation de 500 imams guinéens au Maroc a été signé mercredi à Rabat, en présence du Premier ministre guinéen, Mohamed Said Fofana. Le protocole a été paraphé par le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, et le secrétaire général du ministère guinéen des Affaires religieuses, Hadj Abdellah Jassi.

Assahrae Al Maghribia.:

– Quelque 2.624 étrangers en situation irrégulière au Maroc ont obtenu un titre de séjour et 549 demandes d’asile ont été agréées, selon les résultats provisoires de l’opération extraordinaire de régularisation.

– L’offre scolaire durant l’année scolaire 2014-2015 s’est considérablement accrue avec la création de 246 établissements scolaires, dont 68 écoles primaires, 114 lycées collégiaux et 64 lycées qualifiants, selon des statistiques publiées par le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle.

Bayane Al Yaoum.:

– La RAM saluée devant le conseil de sécurité. Le ministre libérien de la Défense nationale, Brownie J. Samukai, a indiqué devant le Conseil de sécurité des Nations unies que la Royal Air Maroc est l’une des deux seules compagnies aériennes internationales à maintenir ses vols à destination du Liberia en proie au virus de l’Ebola. Aujourd’hui, seules deux compagnies aériennes internationales, SN Brussels et Royal Air Maroc, ont maintenu leurs vols vers et depuis le Liberia , a déclaré le ministre qui s’exprimait dans le cadre d’une séance de l’organe exécutif consacrée à la situation au Liberia.

– Université annuelle du Parti du progrès et du socialisme (PPS): La sécurité est le nœud du débat. Le parti du livre sonne la mobilisation de ses structures en vue de la réussite de sa prochaine université annuelle dont le débat sera focalisé, le 27 septembre courant, sur « La sécurité et l’Etat de droit ».

Al Assima Post.:

– Le ministère de la Justice et des libertés a affirmé que la publication par certains supports médiatiques des noms de certains établissements et collectivités territoriales en relation avec les enquêtes ordonnées par le ministère après le rapport de la Cour des comptes pour l’année 2012, « est faite de façon aléatoire et contraire à la réalité ». Le ministère de la Justice et des libertés a souligné dans un communiqué l’impératif du respect du principe de la présomption d’innocence, affirmant que ce qui a été publié « ne mérite pas d’être pris en compte ».

Attajdid.:

– Le décrochage scolaire a coûté à l’Etat 3,5 milliards de DH en 2005 et 2,5 milliards en 2011, selon le rapport analytique sur l’application de la Charte nationale de l’éducation et de la formation 2000-2013, élaboré par le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique. Le nombre d’élèves qui ont abandonné l’école avant la 3ème année du cycle secondaire collégial, entre 2000 et 2012, a atteint 3 millions, dont la moitié n’ont même pas achevé leurs études primaires.

– Après plusieurs décennies pendant lesquelles l’Office national des chemins de fer (ONCF) travaillait de manière quasi indépendante du ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique, le département de Aziz Rebbah a commencé, pour la première fois, à chercher les moyens de créer une direction ou un service chargé du suivi et de la supervision du transport ferroviaire au Maroc.

Al Mounaataf.:

– La gestion des abattoirs communaux de Casablanca a été confiée à la société de développement local « Casa veille et contrôle » pour une année, en attendant la préparation d’un projet intégré avec un cahier des charges en bonne et du forme et une stratégie à long terme qui soient en mesure de valoriser le secteur des viandes rouges de Casablanca. Mais les professionnels avertissent: ils comptent mener une marche de protestation au cas où ils seraient marginalisés.

– La commission des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement à la Chambre des représentants s’est penchée mardi sur la sécurité dans le transport ferroviaire et une proposition de loi relative aux carrières. Concernant la sécurité ferroviaire, les députés ont pointé du doigt les incidents qui surviennent dans les trains, notamment des pannes de courant et des incendies, et l’utilisation de trains usagés importés de l’étranger.

Al Khabar.:

– Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a salué, mercredi à Genève, l’interaction du gouvernement avec ses rapports et ses recommandations visant une meilleure prévention contre toute forme de détention et de mauvais traitement. Cette déclaration a été faite par le secrétaire général du CNDH, Mohamed Sebbar, lors du dialogue interactif avec le Groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire, à l’occasion de la présentation de son rapport devant le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU.

– Le conseil de gouvernement a adopté jeudi un projet de loi relatif aux établissements touristiques et aux autres formes d’hébergement touristique. Ce texte vise à améliorer la compétitivité des établissements touristiques et la qualité de leurs services. Il tend également à hisser l’offre touristique au niveau des standards internationaux et des besoins des touristes, en adaptant la classification hôtelière au développement que connaît l’offre d’hébergement touristique.

Rissalat Al Oumma.:

– L’Agence française de développement (AFD) a octroyé au Maroc un prêt de 50 millions d’euros pour le financement du programme « Emploi et développement des compétences ». Ce prêt a fait l’objet d’une convention signée, mercredi à Rabat, par le ministre de l’Economie et des finances, Mohammed Boussaid, et la directrice générale de l’AFD, Anne Paugam. Cette convention vise à améliorer l’adéquation des compétences produites par le système de formation professionnelle aux besoins du marché du travail et l’efficacité des services d’intermédiation, incluant les politiques actives du marché du travail.

– Le Groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire s’est félicité, mercredi, de l’engagement et des efforts du Maroc en faveur de la consolidation de la culture des droits de l’Homme. Présentant son rapport devant la 27e session du Conseil des droits de l’Homme (CDH) à Genève, le groupe de travail a dit « apprécier le vaste processus de réformes structurelles » dans lequel s’est engagé le Royaume durant les dernières années.

Assabah.:

– La divulgation dans la conjoncture actuelle des listes des collectivités territoriales impliquées dans des crimes financiers risque d’affecter le cours normal de l’opération électorale, surtout que certaines listes d’accusés de corruption financière et administrative comportent des noms de présidents de communes urbaines et d’arrondissements, selon une source du journal. Le ministère de la Justice et des libertés a mis l’accent sur le droit des accusés à la présomption d’innocence.

– Quelque 6.791.000 élèves rejoignent les établissements scolaires. Le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle a indiqué que ce chiffre a augmenté de 2,3 pc par rapport à l’année scolaire précédente.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *