Revue de presse marocaine du 11/04/2014

0 commentaires, 11/04/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiennes parus ce vendredi 11 avril:

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Maroc Vert : La petite agriculture bien servie. 492, tel est le nombre de projets lancés depuis 2010, soit 720.000 bénéficiaires et 733.000 hectares exploités. La moyenne de projets engagés, sur les quatre dernières années, est de 90 projets pour plus de 140.000 bénéficiaires par an. Inscrit dans le cadre des plans agricoles régionaux, le pilier II a pu révéler le potentiel agraire d’un grand nombre de zones fragiles telles que les montagnes, oasis, plaines et plateaux semi-arides. Cinq régions se sont distinguées à fin mars 2014. Elles se voient allouer une enveloppe budgétaire de 6,65 milliards de dirhams prévus à l’horizon 2020.

– Les élections du secrétaire général du PPS virent à la confrontation. Benkirane à Grine: « Si on me cherche, on va me trouver ». Le ton entre Mohamed Nabil Benabdallah, l’actuel secrétaire, l’actuel secrétaire général, et son rival, M’hammed Grine, membre du bureau politique, s’est nettement durci. A la suite de la parution d’informations dans certains médias selon lesquelles un membre du cabinet ministériel du secrétaire général du PPS serait intervenu pour empêcher la diffusion d’une déclaration de son rival à la télévision. Contacté par le journal, Benabdallah n’y est pas allé par quatre chemins. « Le membre de mon cabinet dont il est fait référence est Karim Taj. Si on s’attaque à Taj, c’est qu’on s’attaque à moi et si on s’attaque à moi, on me trouvera », dit-il.

ATTAJDID:.

– La bourse de Casablanca classée 7ème arabe. La bourse de Casablanca a été classée 7ème arabe au niveau de la valeur du marché, avec environ 55,3 milliards dollars à fin 2013, selon un rapport du Fonds monétaire arabe.

– La ministre déléguée aux Affaires étrangères et à la Coopération Mbarka Bouaida a affirmé jeudi que la régionalisation élargie est le prélude à la mise en œuvre de l’autonomie dans les provinces du sud. Mme Bouaida, qui était l’invitée du Forum de la MAP, a souligné en outre que le pan autonomie est la concrétisation de la régionalisation élargie.

AL HARAKA:.

– Le ministère de la Communication dément une prétendue intervention de M. El Khalfi pour interdire la diffusion d’une déclaration d’un responsable d’un parti politique sur la chaine « Al Oula ». Le ministère de la Communication a démenti catégoriquement les informations relayées par certains médias avançant que le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, aurait eu un quelconque contact ou serait intervenu pour interdire la diffusion d’une déclaration d’un responsable d’un parti politique à la chaîne « Al Oula » à propos du prochain congrès de l’un des partis nationaux, indique mercredi un communiqué du ministère.

– Mohamed Ouzzine: Le Maroc érige en priorité la promotion des conditions des jeunes. Le Maroc a fait de la promotion des conditions de la jeunesse une priorité majeure en adoptant des politiques et des stratégies « intégrées et participatives » qui tiennent compte des aspirations de cette frange de la société, a souligné, mercredi à Washington, le ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine. « La question de la jeunesse se taille une place importante dans les priorités du gouvernement qui veille à associer les jeunes dans l’élaboration des stratégies visant la promotion de leurs conditions », a indiqué M. Ouzzine qui intervenait lors d’une conférence organisée par le +Carnegie Endowment for International Peace+ sous le thème « L’inclusion des jeunes au Maroc ».

AL BAYANE:.

– Sahara: Le plan marocain d’autonomie « sérieux, crédible et réaliste » (Administration Obama). Le plan d’autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, est « sérieux, crédible et réaliste », a réaffirmé « clairement » le sous-secrétaire d’Etat adjoint US chargé des affaires du Proche-Orient, William Roebuck, lors d’une audition à la Chambre des représentants du Congrès des Etats-Unis consacrée à la politique américaine vis-à-vis du Maroc. « Au sujet du plan marocain d’autonomie, nous avons clairement affirmé que ce plan est sérieux, crédible et réaliste et qu’il constitue une approche potentielle à même de satisfaire les aspirations des populations du Sahara à gérer leurs propres affaires dans la paix et la dignité », a souligné le haut responsable américain devant la sous-commission en charge du Moyen-Orient et de l’Afrique du nord relevant de la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants.

– Réalisation de 20.000 logements destinés à la classe moyenne à l’horizon 2016. Une convention cadre relative à la réalisation de 20.000 logements destinés à la classe moyenne à l’horizon 2016 a été signée, mercredi à Rabat, entre le ministère de l’Habitat et de la politique de la ville et la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI). Paraphée par le ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, Nabil Benabdallah, et le président de la FNPI, Youssef Benmansour, la convention vise à faciliter l’accès d’une population dont le revenu est inférieur à 20.000 dirhams, à un logement entre 80 et 150 m² à céder à 6.000 DH HT, à réduire le déficit en logements et à diversifier et intensifier l’offre en logements. Cette convention s’inscrit également dans le cadre des orientations du programme gouvernemental visant la réduction du déficit en logements à près de 50 pc à l’horizon 2016.

L’ECONOMISTE:.

– Afrique: deux révolutions en douceur. Après les télécoms, celle de l’agriculture est en marche. La prochaine révolution en marche sur le continent africain sera agricole. Le groupe OCP qui nourrit de grandes ambitions africaines et qui va investir dans une usine d’engrais dédiée entièrement à l’approvisionnement du continent, y va avec beaucoup d’humilité. Le prix de l’engrais départ usine, même trop bas, devient très élevé à l’arrivée, faute de circuits de distribution structurés. Il faut donc faire preuve d’imagination, conseille Karim El Aynaoui directeur de l’OCP Policy center.

– Enquête L’Economiste-Sunergia: Benkirane II épinglé sur son faible rendement. Sur deux dossiers seulement, les grands chantiers et la sécurité, le gouvernement recueille une majorité d’opinions positives. Cependant, l’enquête L’Economiste-Sunergia fait ressortir un déficit de rendement pour de nombreux autres domaines. Tout particulièrement l’emploi, l’éducation, la santé et même la décompensation où les sondés sont sévères. Des résultats qui ont peut-être nourri les rangs de mécontents mais pas au point où l’espère l’opposition.

SAHIFAT ANNAS:.

– Le Secrétariat général du gouvernement a remis aux ministres un projet de loi relatif à la création d’un fonds destiné à l’indemnité pour perte d’emploi. Le texte pourrait être mis en délibération lors du conseil de gouvernement prochain.

– L’UE débloque 60 millions d’euros pour la réforme de la justice au Maroc. L’Union européenne (UE), représentée par le Groupe interservices d’appui à la qualité, a approuvé un projet d’aide de 60 millions d’euros au Maroc, une contribution financière inscrite au titre de leur coopération bilatérale dans le domaine de la gouvernance et des droits de l’homme.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Mbarka Bouaida: le CS appelé à faire prévaloir la « solution politique ». La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mbarka Bouaida, a appelé, jeudi à Rabat, le Conseil de sécurité de l’ONU à faire prévaloir la « solution politique » de la question du Sahara, lors du prochain vote sur la prorogation du mandat de la MINURSO. « Nous demandons au Conseil de sécurité de se focaliser sur la solution politique » à ce différend plutôt que sur « des questions secondaires », a déclaré Mme Bouaida, invitée du Forum de la MAP sur « la question des droits de l’Homme au Sahara et le système des Nations unies, l’interaction marocaine ». Interrogée sur les attentes du Maroc par rapport à cette échéance, la ministre a indiqué que le Royaume aspire en particulier à ce que la résolution onusienne, qui sera votée dans quelques semaines, soutienne l’initiative marocaine accordant une large autonomie aux provinces du Sud, qui pourra constituer « un premier pas » permettant de « trouver une solution politique » au différend autour du Sahara.

– Ouverture de la session printanière: le parlement doit accélérer le rythme de la production législative. La session printanière du parlement s’ouvre aujourd’hui sous le signe de la nécessité d’accélérer le rythme de l’action législative. Une responsabilité qui incombe aussi bien au gouvernement qu’au parlement. On s’attend à ce que les projets de loi organique dont l’adoption accuse un grand retard ainsi que les textes électoraux soient au cœur des discussions parlementaires. Au niveau du contrôle, le fait marquant sera, sans aucun doute, la présentation par le Chef de l’exécutif de son très attendu bilan à mi-mandat, après la redéfinition des priorités gouvernementales.

AL MOUNAATAF:.

– IRCAM: La grogne des experts contre l’hégémonie de l’administration. Les experts de l’IRCAM ont observé, mardi dernier, une grève 4 heures en signe de protestation contre l’hégémonie de l’administration.

– Sahara marocain: la Chambre des conseillers exprime sa profonde préoccupation et ses vifs regrets suite à la motion adoptée par le Sénat italien. La Chambre des conseillers a exprimé, mercredi, sa profonde préoccupation et ses vifs regrets suite à l’adoption par le Sénat italien, le 3 avril, d’une motion sur le Sahara marocain. Dans un communiqué, la Chambre a qualifié ladite motion de « partiale de manière flagrante et étrange » particulièrement au moment où le gouvernement italien qui s’apprête à assurer la présidence tournante de l’Union européenne, avait exprimé sa détermination à instaurer une politique européenne forte et ambitieuse vis-à-vis des pays de l’espace méditerranéen.

BAYANE AL YAOUM:.

– La baisse des prix des médicaments: le ministère de la Santé publie sa liste. La liste des médicaments concernés par la baisse des prix a été publiée au Bulletin Officiel le 8 avril conformément à l’arrêté du ministère n 787-14. La liste a été distribuée aux professionnels de l’industrie pharmaceutique avant sa publication.

– Benabdallah: les villes produisent 75 pc du PIB. S’exprimant lors d’une conférence de presse, le ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, Nabil Benabdallah, a indiqué mardi que les villes attirent 70 pc des investissements, produisent 75 pc du PIB et abritent 43 pc de la population active. Avec le développent accru des villes, plusieurs défis restent à relever, citant pour exemple l’espace fragmenté, la pauvreté et l’exclusion sociale et les infrastructures et systèmes de transports insuffisants, a-t-il expliqué.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

– Logement Social: SM le Roi lance à Tanger le projet immobilier intégré Ibn Khaldoune. SM le Roi Mohammed VI a procédé, jeudi à la Commune urbaine Gueznaya (Préfecture de Tanger), au lancement des travaux de réalisation du projet immobilier intégré Ibn Khaldoune, portant notamment sur la construction de 766 logements sociaux. Partie intégrante du programme national d’habitat social, ce projet, doté d’une enveloppe budgétaire de 330 millions de dirhams, traduit la sollicitude constante dont le Souverain entoure les classes moyennes et ménages à revenus limités, en leur permettant d’accéder à un logement décent à des conditions avantageuses.

– Poussière noire à Kénitra, les usines scrutées. Un important lot d’articles vestimentaires de contrebande a été saisi, mardi vers 23h30, par des éléments des brigades de Fès et de Kénitra dans la région d’Akrach, selon un communiqué de l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII). Dans le cadre de leur mission de lutte contre la contrebande, des éléments des brigades de Fès et de Kénitra ont intercepté sur la route reliant Sala Al Jadida à Rabat (la région de Akrach), un important lot d’articles vestimentaires de contrebande transporté dans deux fourgons et un véhicule léger, escortés par deux autres moyens de transport avec à leur bord des hommes de mains et des assaillants.

AL MASSAE:.

– A cause de la crise, les cimentiers s’entre-dévorent. Après la fuite, en début de semaine, d’informations indiquant que les cimentiers Lafarge et Holcim ont entamé des pourparlers pour parvenir à un accord de fusion, la société Betomar serait absorbée, aux termes d’une fusion simplifiée, par Ciments du Maroc, a annoncé mercredi Le Cimentier dans un communiqué.

– Les observateurs du paysage politique national braquent leurs regards sur le parlement. La Chambre des représentants sera le théâtre d’une lutte intense entre le candidat de la majorité au perchoir, le Rniste Rachid Talbi Alami, et son rival de l’opposition, l’Istiqlalien Karim Ghellab. Au moment où Ghellab a souligné que sa candidature à la présidence de la Chambre des représentants est un moment démocratique pour préserver le principe de séparation des pouvoirs, le président du groupe PJD à la Chambre, Abdellah Bouanou, a indiqué dans une déclaration au journal que ces déclarations « renferment des velléités autoritaires ».

ASSABAH:.

– L’Istiqlal dément les allégations de Bouanou. Le Parti de l’Istiqlal a démenti les allégations du groupe PJD à la Chambre des représentants, Abdellah Bouanou, qui avait accusé Karim Ghellab de financer sa campagne aux frais du parlement. Le parti de la balance a présenté des documents qui confirment que l’actuel président de la Chambre a payé de ses deniers les frais de la conférence de presse, tenue pour annoncer sa candidature.

– Présidence de la Chambre des représentants: Rachid Talbi Alami perce les rangs de l’opposition. Des sources de la majorité gouvernementale ont révélé que Rachid Talbi Alami a obtenu des promesses de vote en sa faveur de la part de plusieurs députés de l’opposition avec lesquels ils nouent des relations d’amitié.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Les centrales syndicales se consultent pour répondre à l’invitation du chef de gouvernement à une réunion mardi prochain. La rencontre, qui a réuni mercredi les dirigeants des trois centrales syndicales (UMT, CDT et FDT), a été consacrée à l’examen des déclarations irresponsables de certains membres de gouvernement qui avaient qualifié de « politique » la marche du 6 avril.

– Le Maroc limite l’importation des armes blanches. Les ministère de l’Intérieur et du Commerce ont mis en application une décision commune sur l’importation des armes blanches pour circonscrire leur prolifération. Aux termes de cette décision, une autorisation serait obligatoire pour importer ces armes, notamment celles dont la longueur de la lame est égale ou supérieure à 12,7 centimètres.

AL KHABAR:.

– Le ministère de l’Intérieur, agissant au nom de l’Etat, dépose une plainte auprès du tribunal de première instance de Rabat contre les trois auteurs de plaintes contre le DG de la DGST pour des allégations de torture de même que contre l’association Acat.

– Les groupes de l’opposition à la Chambre des représentants contestent pour « incompatibilité » la candidature de Rachid Talbi Alami (RNI), puisqu’il est le président de la région Tanger-Tétouan, selon des sources du journal.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Scandale: Ghellab aurait profité des projets de l’association des œuvres sociales des fonctionnaires du ministère de l’Equipement et du transport. Selon un rapport rendu public récemment par l’Inspection générale des finances, Karim Ghellab a bénéficié des grands projets réalisés par l’association, précisant qu’il est parvenu à s’acquérir une villa d’une superficie de 700 mètres carrés à Ain Diab à Casablanca, ainsi qu’un appartement à Hay Riad et un lot de terrain zone villa à Sahb Dahab à Rabat.

– Fièvre Ebola: Mobilisation dans les points de passage frontaliers. Des instructions strictes ont été également données aux pilotes et aux hôtesses afin de lettre contre ce fléau. La Direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies au ministère de la Santé affirme qu’il n’existe aucun cas d’Ebolavirus au Maroc.

RISSALT AL OUMMA:.

– Bouaida: les séquestrés de Tindouf, privés des droits les plus élémentaires. La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Mbarka Bouaida, qui était jeudi l’invité du Forum de la MAP, a affirmé que les séquestrés dans les camps de Tindouf « vivent dans des conditions inhumaines », imputant à l’Algérie la responsabilité d’entraver l’action du HCR concernant le recensement des séquestrés dans ces camps.

– Le PAM interpelle Hassad et El Yazami. Les conseillers du PAM convoquent le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad et appellent Driss El yazami, président du CNDH, à entendre certains citoyens de la province de Chefchaouen qui avancent être victimes des violations de leurs droits, selon une correspondance signée le 8 avril par Hakim Benchemmas, président du groupe PAM à la Chambre des conseillers.

AL ASSIMA POST:.

– Des altercations et un échange d’accusations précèdent l’élection du président de la Chambre des représentants. Le candidat du RNI a de grandes chances pour occuper ce poste. Karim Ghellab a fustigé Abdellah Bouano, qui avait accusé le premier d’exploiter les fonds de la Chambre dans sa campagne électorale. En réaction, Ghellab l’a accusé de « duperie », de « mensonge » et de « diffamation ».

– Mohamed Hanine, l’un des leaders du RNI, estime que Karim Ghellab a fait outrage aux députés lorsqu’il s’est adressé à eux à travers une conférence de presse. Afin d’éviter pareille pratique, explique Hanine, le candidat de la majorité a, par respect, contacté directement les représentants et les présidents des groupes parlementaires.

AL ALAM:.

– L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Office des Nations unies à Genève, Omar Hilale, a annoncé mardi à Rabat que la Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, Navi Pillay, effectuerait une visite officielle en mai au Maroc. M. Hilale, qui était l’invité du Forum de la MAP a indiqué en outre que le Maroc a également adressé, en janvier 2014, une invitation à trois rapporteurs spéciaux des droits de l’Homme pour visiter le Royaume. Il s’agit des rapporteurs sur la question des obligations relatives aux droits de l’homme se rapportant aux moyens de bénéficier d’un environnement sûr, propre, sain et durable, à l’indépendance des juges et des avocats et à la liberté de religion ou de conviction.

– Le ministère de la Justice et des libertés a annoncé mercredi qu’un total de 184 adouls, âgés de plus de 70 ans, ont été révoqués pour limite d’âge. Ces adouls, dont 41 non-identifiés, 44 n’exerçant plus, 21 dans l’incapacité d’exercer, 6 n’ayant pas rejoint leurs postes, et 72 en exercice, n’ont pas produit de certificats médicaux attestant de leur aptitude à continuer leurs activités normalement au premier trimestre 2013, selon un communiqué du ministère de la Justice et des libertés.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Le gouvernement élabore un projet de loi relatif à l’indemnité pour perte d’emploi. Selon ce texte, le dédommagement sera valable pour une durée de 6 mois pour les salariés ayant travaillé au moins deux ans et demi, le montant versé sera l’équivalent de 70 pc du salaire perçu.

– La majorité gouvernementale met ses députés sur leurs gardes afin d’éviter une élection surprise de Karim Ghellab à la tête de la Chambre des représentants. Des sources du journal ont minimisé l’effet de la candidature de Ghellab sur les chances du candidat de la majorité, précisant que les députés du PJD, dont le nombre serait plus de 100 lors du vote, sont un bloc solide d’autant qu’ils se soumettent aux décisions du parti.

L’OPINION:.

– L’indexation des prix du fuel industriel et la filière sucrière: des mesures urgentes « s’imposent ». L’impact important de l’indexation des prix du fuel industriel nécessite des mesures urgentes d’accompagnement pour sauvegarder l’équilibre économique global de la filière sucrière, a indiqué à Rabat, le président de la Fédération interprofessionnelle marocaine du sucre (Fimasucre), Mohamed Fikrat. « L’augmentation des prix du fuel intervenue en juin 2012, conjuguée à l’indexation des prix du fuel industriel avec une hausse globale de plus de 2.000 dirhams-tonne de fuel, affectant l’équilibre économique de la filière et freinant les investissements programmés dans le contrat-programme, ce qui a nécessité des mesures urgentes d’accompagnement pour sauvegarder l’équilibre global de la filière », a insisté M. Fikrat, qui intervenait lors d’une conférence sous le thème « R&D et innovation, leviers d’amélioration de la productivité de la filière sucrière ». Dans ce cadre, le responsable a relevé que la R&D et l’innovation constituent les catalyseurs de la compétitivité de la filière sucrière au Maroc, en raison de la concurrence acharnée que connait ce secteur à l’échelle nationale et internationale.

– Washington met en avant la « libéralisation graduelle » du système politique marocain sous le leadership de SM le Roi. Sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, le système politique marocain a connu une « libéralisation graduelle », le Souverain étant le Chef d’Etat à avoir mis en place « la première commission de vérité et de réconciliation (NDLR : Instance Equité et Réconciliation) dans le monde arabe », a déclaré, mercredi dans l’enceinte du Congrès américain, le sous-secrétaire d’Etat adjoint chargé des affaires du Proche-Orient, William Roebuck. « Le Roi Mohammed VI a été le fondateur de la première commission de vérité et de réconciliation dans le monde arabe » dans le but de jeter la lumière sur les violations passées des droits de l’Homme, comme Il a initié des réformes pour consolider et élargir les droits des femmes, a tenu à rappeler le haut responsable américain, lors d’une audition devant la sous-commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants consacrée à la politique américaine vis-à-vis du Maroc.

LIBERATION:.

– Le gouvernement veut limiter l’usage des CDI. Plus de 10 ans après l’adoption du Code du travail, le ministère de l’Emploi et des affaires sociales a finalisé un avant-projet de décret relatif à la définition des secteurs et des cas relatif à la définition des secteurs et des cas exceptionnels pour lesquels il sera permis de conclure des contrats de travail à durée déterminée. A cet égard, il faut rappeler que l’article 16 de la loi n 65-99 relative au Code du travail, promulguée en 2003, avait défini deux formes de contrat, celui conclu pour une durée indéterminée (CDI) et celui dont la durée est déterminée (CDD).

– La grogne ne cesse de monter dans les camps de Tindouf. La grogne sociale ne cesse de monter dans les camps de Tindouf et le nombre de mouvements de protestation de s’amplifier. Après avoir hissé des dizaines de drapeaux marocains dans ces camps, les jeunes Sahraouis viennent de rendre public un communiqué via Youtube pour dénoncer les pratiques des dirigeants séparatistes. A travers ce communiqué, un mouvement qui s’est fait appeler les « Jeunes du changement » « désavoue les manœuvres du chef de la sécurité des camps, le dénommé Griago (Brahim Biadillah) et de ses bandes criminelles, et les accusations infondées qu’il porte à l’endroit des jeunes afin de salir leur réputation et attenter au bien-fondé de leurs messages ».

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *