Revue de presse marocaine du 10/04/2014

0 commentaires, 10/04/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce jeudi 10 avril:
LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Course au perchoir de la Chambre des représentants: Karim Ghellab table sur l’indiscipline des députés de la majorité pour sa réélection. Le perchoir de la Chambre des représentants attise les convoitises aussi bien de la majorité que de l’opposition. La candidature inattendue de Karim Ghellab pour la présidence de la première Chambre risque de chambouler les plans de la majorité, malgré sa force numérique. Pour resserrer les rangs, les quatre chefs de file de la coalition gouvernementale prévoient de tenir une réunion élargie, cet après-midi, avec tous les députés de la majorité.

– Terres collectives: 15 millions d’hectares, 4.600 tribus bénéficiaires, 10 millions de personnes concernées. La deuxième rencontre régionale sur les terres collectives s’est clôturée hier à Ifrane. Auparavant, Oujda avait abrité la première rencontre où les participants avaient insisté notamment sur l’importance de la réforme de l’arsenal juridique régissant ce dossier tout en appelant à un renforcement des institutions représentatives des ayants droit.

AL BAYANE:.

– Le Maroc et Oman, deux ponts au service du rapprochement des continents et des peuples. Il existe entre le Royaume du Maroc et le sultanat d’Oman de profonds liens « basés sur le respect mutuel » vieux de plusieurs siècles, mais aussi une histoire commune. Les deux Etats accomplissent également la « mission de rapprochement des continents et des peuples » pour la similitude de leur situation géographique au nord-ouest de l’Afrique et dans le golfe. C’est avec ces propos que le ministre des Habous et des affaires religieuses de l’émirat d’Oman, Cheikh Abdallah Ben Mohamed Ben Abdallah Assalimi, a résumé l’état des lieux des relations maroco-omanies dans une déclaration au journal.

– Effet de la hausse de la chaleur sur la campagne agricole: Risque d’évaporation rapide du sol et d’accélération de la maturité des céréales. C’est le retour de la canicule. Le thermomètre affiche des niveaux très hauts en cette saison de printemps. La chaleur qui sévit depuis lundi et qui se poursuit jusqu’à la fin de la semaine en cours risque d’affecter les cultures maraichères, les agrumes et l’arboriculture. La chaleur va endommager aussi les céréales en accélérant leur maturité du coup, la moisson dans les zones bours devra commencer plutôt que prévu vers la fin de ce mois d’avril et au plus tard début du mois de mai prochain.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Des députés de l’opposition voteraient également pour le candidat RNI à la présidence de la première Chambre parlementaire: Toute la majorité pour Talbi Alami. En plus des voix des quatre groupes parlementaires de la majorité, des parlementaires de l’opposition pourraient également appuyer la candidature de l’ancien ministre RNI. Des doutes planent sur le respect des consignes de vote données par les partis de l’opposition, alors que Talbi Alami peut déjà compter sur les voix de la majorité dont il est le seul candidat. Le PJD va encore plus loin en accusant l’actuel président « d’utiliser les moyens de la Première Chambre pour promouvoir sa candidature pour un nouveau mandat ».

– La liste des médicaments dont les prix vont être réduits a été publiée au Bulletin officiel: Enfin la baisse! Le ministre de la santé, Lhoussaine Louardi, a tenu ses engagements en publiant la liste des médicaments dont les prix ont été revus à la baisse avant le 19 avril. Cette liste qui concerne 800 médicaments, comporte les principes, les génériques et les biosimilaires, avec le PPM et le PPV en officine et en milieu hospitalier. En d’autres termes, on y trouve les prix avant et après la révision. Ladite liste concerne les anticancéreux, antibiotiques, antidouleur, médicaments pour les pathologies cardiovasculaires. La baisse peut aller de 50 à 60 pc pour certains médicaments, notamment les anticancéreux. En analysant les prix avant et après la révision, on constate que cette baisse n’aura pas un grand impact sur le budget des patients qui doivent débourser des sommes colossales pour leur traitement.

LIBERATION:.

– Candidat de l’opposition, Ghellab compte sur le vote blanc des déçus du PJD et du RNI. La candidature de Karim Ghellab à la présidence de la Chambre des représentants a provoqué une véritable onde de choc dans les états-majors partisans. L’Istiqlalien est officiellement candidat à sa propre succession. Soutenu par les partis de l’opposition parlementaire (Istiqlal, USFP, PAM et UC), il se présente contre le candidat de la majorité, le Rniste Rachid Talbi Alami, qui dispose d’un lit de voix confortable sauf une surprise qui peut venir du vote blanc de certains représentants de la majorité.

– La Confédération syndicale internationale tance le gouvernement Benkirane. La Confédération syndicale internationale vient d’envoyer une lettre dans laquelle elle appelle le gouvernement marocain « à écouter d’urgence le message des travailleurs ». Dans sa lettre, la CSI a tenu à souligner que la « politique gouvernementale menée par le PJD continue d’attiser un mécontentement social grandissant, notamment en raison des augmentations successives des produits de première nécessité, ainsi que des violations croissantes du droit syndical ».

– La SNEsup menace de recourir à la grève. Un débrayage de 48 heures et un sit-in prévus au cas où Lahcen Daoudi continuerait à faire la sourde oreille. Le torchon continue de brûler entre le Syndicat national de l’enseignement supérieur (SNEsup) et le ministère de l’Enseignement supérieur. La commission administrative du SNEsup a menacé à la fin de la semaine dernière d’observer une nouvelle grève dans le secteur au cas où le ministère de tutelle continuerait d’ignorer les revendications des enseignants depuis presque un an. L’une des principales revendications du SNEsup a trait au projet du ministère qui vise à « tuer » l’université publique marocaine. Sous prétexte que celle-ci ne produit que les diplômés chômeurs, le gouvernement veut la sacrifier sur l’autel des universités privées qui auront la possibilité d’octroyer des diplômes nationaux.

L’ECONOMISTE:.

– Enquête L’Economiste-Sunergia: Benkirane perd la moitié de ses fans! Après deux années au pouvoir, ce n’est pas si mal de n’avoir perdu « que » la moitié de ses électeurs. Réalisée avec beaucoup de soins, sur un grand échantillon, l’enquête de Sunergia montre des mouvements de fonds. En réalité il y a, d’abord et avant tout, une sorte de migration vers l’indifférence, puis vers l’insatisfaction. Et à l’intérieur de cette migration, il y a des inversions de place. En 2014, les hommes soutiennent le Chef du gouvernement alors que les femmes (qui le soutenaient il y a deux ans) sont devenues plus hésitantes. Même phénomène si on regarde les classes d’âge. Le leader du PJD plaisait plus aux jeunes. Deux ans plus tard, ses soutiens sont davantage chez les adultes.

– Croissance: l’optimisme est de retour. Bonne nouvelle. Fitch Ratings et le Fonds monétaire internationale (FMI) sont positifs sur la croissance du Maroc. Si le premier place la progression du PIB à 4,2pc en 2014, le second la maintient au niveau de 4pc. Le pays profiterait, selon ces institutions, du bond de 20pc réalisé par le secteur agricole dans le PIB ainsi que la reprise dans les pays de la zone euro. A cela s’ajoutent les premiers effets de la décompensation entamée en 2013 qui permettra de réduire le déficit budgétaire.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

– Criminalité: 46 arrestations à Casablanca. Les services de sécurité de la ville de Casablanca ont procédé à l’arrestation de 46 individus dans le cadre de l’enquête menée contre la communauté des adeptes de « Tcharmil ».

– Les acteurs du secteur pharmaceutique s’engagent à mettre en application la baisse des prix des médicaments concernés dans les délais impartis. Au cours d’une réunion de coordination avec les acteurs de l’industrie pharmaceutique nationale, présidée mardi par le ministre de la santé El Houssaine Louardi, les acteurs du secteur pharmaceutique ont réitéré leur engagement à mettre en application la baisse des prix des médicaments concernés dans les délais impartis, pour un accès équitable de la population aux traitements médicamenteux, indique un communiqué du ministère de la Santé.

L’OPINION:.

– Ghellab, candidat pour le perchoir. Karim Ghellab a reconnu qu’il est du droit du gouvernement de coordonner avec sa majorité pour la désignation du candidat de la majorité, mais de là à vouloir faire croire que la question de la présidence est close et que c’est un fait accompli, c’est une chose qu’il estime inacceptable. La présidence de la Chambre se décide par vote à bulletins secrets. Le principe du secret du vote est une préservation de la Chambre de toute hégémonie et de tout interventionnisme et une sauvegarde de la liberté du choix du député.

– L »Istiqlal: mobilisation totale « contre les décisions gouvernementales attentatoires à l’économie nationale ». Les membres du Comité exécutif de l’Istiqlal ont affirmé, dans le communiqué ayant sanctionné les travaux de la réunion hebdomadaire du Comité tenue mardi dernier, que l’ensemble des istiqlaliens poursuivent leur mobilisation totale et leur combat permanent pour contrecarrer toutes les décisions et mesures gouvernementales portant atteinte au pouvoir d’achat des citoyens et à l’économie nationale et hypothéquant le pays sous le poids de la dette extérieure.

AL HARAKA:. 

– Ghellab: ma candidature à la présidence de la première Chambre est en phase avec les dispositions de la Constitution. Lors d’une conférence de presse, Karim Ghellab a affirmé, mardi à Rabat, que sa candidature à la présidence de la Chambre des représentants est en phase avec les dispositions de la Constitution, faisant savoir qu’il n’existe aucune garantie pour décrocher ce poste. Il a, par ailleurs, rejeté les allégations faisant état de négociations secrètes avec les partis de la majorité pour voter en sa faveur. – Hassad appelle à coordonner les efforts des services sécuritaires pour maintenir l’ordre public et la sécurité des citoyens. Le ministre de l’Intérieur, Mohammed Hassad, qui présidait mardi une séance de travail au siège de la wilaya de Rabat, a appelé les différents services de sécurité à renforcer la coordination locale en vue d’harmoniser les actions, dynamiser le rôle des commissions régionales de la sûreté et instaurer un espace de concertation et de prise de décisions. Il a, de même, plaidé pour le renforcement de la surveillance au niveau des quartiers, tout en accordant un intérêt particulier aux réseaux de trafic des armes blanches.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Groupe parlementaire de l’UC: le président reste dans ses fonctions. Chaoui Belassal a été reconduit à la tête du groupe parlementaire de l’Union constitutionnelle (UC) à la première Chambre.

– Le conseil régional des pharmaciens du sud pour la baisse des prix des médicaments. Dans un entretien au journal, Abderrazak Manfalouti, président du conseil régional des pharmaciens d’officine de sud, a souligné que les pharmaciens n’étaient pas opposés à la décision de la baisse des prix des médicaments, mais à l’approche adoptée dans la prise de cette décision.

BAYANE AL YAOUM:.

– Parlement: la session d’avril s’ouvre au rythme de la concurrence pour la présidence de la Chambre des représentants. La session parlementaire de printemps, qui sera ouverte vendredi prochain, sera marquée par l’élection du président de la Chambre des représentants. Cette élection laisse augurer une concurrence entre l’ex-président, l’Istiqlalien Karim Ghellab, en tant que candidat de l’opposition, et Rachid Talbi Alami, du RNI. qui a remplacé le Parti de l’Istiqlal après son retrait du gouvernement.

– Les pharmaciens s’engagent à réduire les prix des médicaments. Au cours d’une réunion de coordination avec les acteurs de l’industrie pharmaceutique nationale, présidée mardi par le ministre de la santé, El Houssaine Louardi, les représentants du secteur pharmaceutique ont réitéré leur engagement à mettre en application la baisse des prix des médicaments concernés dans les délais impartis, pour un accès équitable de la population aux traitements médicamenteux, indique un communiqué du ministère de la santé.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Les militants des droits de l’Homme craignent des abus des forces de sécurité sous couvert de lutte contre « Tcharmil ». Le président du Forum « Al Karama », Abdelali Hami Eddine, a indiqué dans une déclaration au quotidien que « la lutte contre le phénomène du Tcharmil doit se faire conformément à une gouvernance sécuritaire ». Pour sa part, le président de l’Association marocaine des droits de l’Homme, Ahmed El Hayej, a demandé des garanties afin d’éviter les atteintes aux droits de l’Homme lors des campagnes sécuritaires. L’Association Alwassit pour la démocratie et les droits de l’homme a publié un communiqué dans lequel elle met en garde contre l’exploitation du climat d’insécurité pour renforcer l’emprise sécuritaire et porter atteinte aux droits de l’Homme.

– Présidence du groupe socialiste: l’USFP au bord de l’explosion. Vingt-deux membres du groupe socialiste à la Chambre des représentants viennent d’élaborer un communiqué dans lequel ils attestent qu’ils n’ont signé aucun document avec le Premier secrétaire du parti, allusion faite à la correspondance de Driss Lachgar envoyée au bureau de la Chambre des représentants, contenant leurs signatures et informant que l’élection du président du groupe socialiste aura lieu lundi prochain. Ces membres ont accusé Driss Lachgar de contourner la loi régissant l’élection du groupe socialiste.

SAHIFAT ANNASS:.

– Ghellab: Je dispose de grandes chances pour décrocher le perchoir. A l’occasion d’une conférence de presse tenue mardi pour annoncer sa candidature à la présidence de la Chambre des représentants en présence des présidents des groupes de l’opposition, Karim Ghellab s’est dit rassuré de gagner, soulignant que l’élection peut renverser les pronostics.

– Le spectre de la scission plane sur l’USFP. Intervenant lors de la réunion hebdomadaire du bureau politique du parti, le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a menacé d’exclusion les opposants à ses directives ou au parti de la Rose . « Ou Zaïdi ou moi au sein de ce parti », a-t-il averti.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Le gouvernement prévoit de contracter de nouveaux emprunts. Le gouvernement s’apprête, encore une fois, à emprunter 3,44 milliards de dollars pour maintenir le déficit budgétaire en deçà de 5pc. Les déclarations du ministre de l’Economie et des Finances, qui a pris part mardi aux travaux des réunions annuelles des institutions financières arabes à Tunis, à ce propos ont été interprétées comme une préparation de l’opinion publique à cette mesure.

– Plus de 5 MMDH consacrés par les partenaires privés à l’investissement dans le secteur des hydrocarbures et des mines en 2014. Une enveloppe financière de plus de 5 milliards de dirhams (MMDH) sera allouée par les partenaires privés, au titre de l’exercice 2014, pour l’investissement dans le secteur des hydrocarbures et des mines, au moment où le Royaume connaitra, au titre de la même année, le forage de près de 27 puits dans les différents bassins sédimentaires onshore et offshore, a annoncé, mardi à Rabat, la directrice de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra.

AL MASSAE:.

– Nouveau scandale: le maire de Tanger autorise la construction de deux résidences sur une réserve naturelle. Le maire de Tanger a signé l’autorisation de construire deux résidences à proximité de la zone de Branes, au cœur de la forêt Rahrah, classée réserve naturelle selon le plan d’aménagement.

– Le gouvernement publie la liste des médicaments concernés par la réduction des prix. Le gouvernement vient de publier la liste des médicaments dont les prix ont été revus à la baisse. Les nouveaux prix seront appliqués à partir du mois de juin.

ASSABAH:.

– La popularité de Benkirane frôle les lignes de doute. L’enquête menée par L’Economiste-Sunergia a fait ressortir qu’après deux ans au pouvoir, Abdelilah Benkirane que la cote de popularité a chuté de la moitié, puisqu’il a pu récolter 45pc des voix contre 88pc au début du mandat de son gouvernement. Cette chute devrait se poursuivre avec un rythme annuel de 25pc jusqu’à franchir le seuil de danger à la fin du mandat, notamment à cause de la multiplication par quatre du nombre des citoyens déçus de sa politique.

– Ramid rassure les notaires. Des sources informées ont révélé que le ministre de le Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, s’est adressé aux membres de la Chambre nationale du notariat moderne au sujet du projet de loi portant organisation de la profession d’agent d’affaires-rédacteur d’actes sous-seign privé. Ramid a indiqué le projet de loi peut être écarté s’il s’avère qu’il ne servira pas l’intérêt général et si les notaires estiment nécessaire d’introduire des amendements au texte initial.

AL ALAM:.

– « Droits d’informer »: le gouvernement s’en prend à la HACA. Le gouvernement, par le biais du ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile El Habib Choubani, a déclaré que la décision de la HACA est contraire aux dispositions de la Constitution, précisant que l’article 100 de la Loi fondamentale prévoit que la séance est réservée aux questions et aux réponses, à l’exclusion des questions dans les « droits d’informer ». – La publication de la liste des médicaments concernés par la réduction des prix est décevante. Karim Ait Ahmed, président de la ligue des pharmaciens istiqlaliens, estime que la méthode adoptée par le ministère de la Santé pour la publication de la liste des médicaments concernés par la réduction des prix a été en deçà des attentes des Marocains. Le ministre de la Santé a manqué à ses promesses données sur les écrans de télévision et devant les députés, a-t-il dit.

AL KHABAR:.

– Elections du président de la Chambre des représentants: Ghellab accusé d’utiliser les moyens de la Chambre en sa faveur. Abdellah Bouano, président du groupe PJD à la Chambre des représentants, a demandé à Karim Ghellab de dévoiler le nom de la partie qui avait financé la conférence de presse durant laquelle il avait annoncé sa candidature. « On a appris que les dispositions de la réservation de l’hôtel, où la conférence de presse avait eu lieu, avaient été prises au nom de la Chambre des représentants et que les contacts avaient été effectués aux dépens de la Chambre et à ses moyens », a-t-il dit.

– Appel à enquêter sur les subventions accordées à des associations au Sahara. L’Instance nationale de protection des biens publics au Maroc a appelé le chef du gouvernement, le ministre de l’Intérieur et le ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile à ouvrir une enquête sur les subventions accordées à des associations et des coopératives dans la commune rurale de Taghjijt, dans la province de Guelmim.

AL MOUNAATAF:.

– L’opposition aiguise ses couteaux pour affronter Benkirane et l’interpeller à propos du programme et du bilan du gouvernement. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane devrait s’expliquer avant tout sur les projets de lois organiques qui, comme prévu par la Constitution, doivent avoir été soumises pour approbation au Parlement dans un délai n’excédant pas la durée de cette législature.

– Lekjaa, seul candidat pour la présidence de la FRMF. Après l’expiration du délai imparti aux dépôts de candidatures, Faouzi Lekjaa, le représentant de la RS Benkirane, est devenu le seul candidat à la succession d’Ali Fassi Fihri à la tête de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). A noter que l’assemblée générale, prévue dimanche, élira une liste de 10 membres comportant outre le président, des représentants des clubs d’Elite 1, des représentants des clubs d’Elite 2, des représentants des clubs amateurs et des présidents de Ligues régionales.

AL ASSIMA POST:.

– La candidature de Ghellab indispose la majorité. La candidature de Karim Ghellab pour succéder à lui-même à la tête de la Chambre des représentants semble avoir contrarié la majorité. « Ghellab a apporté une nouvelle conception de la démocratie lorsqu’il a dit que le président de la Chambre des représentants devrait normalement être neutre », a commenté avec sarcasme Abdellah Bouano, président du groupe PJD à la Chambre des représentants.

– Compétition acharnée prévue entre les dirigeants du PPS lors du prochain congrès. Les déclarations et les sorties médiatiques de Mohamed Grine, membre du cabinet politique du PPS, ont dénoté d’une forte opposition au dirigeant actuel du parti, ce qui annonce que le prochain congrès va connaitre une âpre compétition entre les dirigeants contrairement aux propos de Nabil Benabdallah faisant état d’un consensus sur le déroulement du congrès.

ATTAJDID:.

– Jamila El Mossalli, membre du PJD à la Chambre des représentants, a dénoncé la campagne électorale menée par Karim Ghellab sa sur le site officiel de la Chambre avant de la retirer mercredi. Dans une déclaration au journal, El Mossalli, a estimé que la démarche de Ghellab était politiquement immorale et constituait une prévarication.

– Daoudi: la maîtrise de la recherche scientifique créerait des emplois. Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a indiqué que la maîtrise de la science et de la recherche scientifique permettrait de réduire le gap entre le Maroc et le reste du monde en cette matière et, par conséquent, créer davantage de richesses et de postes d’emploi. S’exprimant lors d’une cérémonie organisée à l’occasion du 36ème anniversaire de l’Université Mohammed Ier d’Oujda, Daoudi a affirmé que le Maroc « est un pays d’ouverture, de stabilité et de juste-milieu, et porte dans son histoire et sa civilisation tout ce qui lui permet de maîtriser la technologie ».

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Contre les souhaits de Lachgar, Zaidi de nouveau président du groupe USFP à la Chambre des représentants. Les députés USFP ont accordé de nouveau leur confiance à Ahmed Zaid pour succéder à lui-même à la tête du groupe socialiste à la Chambre des représentants, en désaccord avec les positions du Premier secrétaire du parti de la Rose, Driss Lachgar qui avait poussé la députée Hasnaa Abou Zaid à rivaliser avec Zaidi.

– Choubani: la session d’avril sera riche au niveau législatif. Le ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile, El Habib Choubani, a indiqué que la session parlementaire d’avril connaîtrait une accélération du rythme de mise en œuvre des engagements du gouvernement sur le plan législatif.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *