Revue de presse marocaine du 09/10/2013

0 commentaires, 09/10/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce mercredi 09 octobre:

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Un front national contre Louardi. Les médecins montent de nouveau au créneau pour faire entendre leur voix. Ils ont même créé un front national pour renforcer leurs positions. Ils se mobilisent contre le projet de loi 94-10 règlementant l’exercice de la médecine au Maroc. Il s’agit d’un dossier très épineux qui a déjà créé des tensions entre le corps des médecins et les responsables gouvernementaux.

– Partenariat de plus en plus performant entre la BAD et le Maroc. 16 millions d’euros de subsides pour le Ramed? Au cours du point de presse ayant suivi mardi la présentation de la revue annuelle de la performance du portefeuille des opérations de la BAD au Royaume, la représente-résidente du groupe de la BAD à Rabat a affirmé que la performance grandissante des opérations réalisées par le Maroc grâce aux prêts de l’institution financière le désigne plus que jamais aux premières places de ses clients. Amani Abou-Zeid a annoncé un possible octroi de 16 millions d’euros à la 3ème phase de la Ramed.

LIBERATION:.

– Gouvernement Benkirane II: signe extérieurs d’une reprise en main. C’est une véritable course contre la montre qui a commencé. Des informations laissent indiquer que la nomination du gouvernement Benkirane II pourrait avoir lieu avant vendredi 11 octobre, date de l’ouverture de la session d’automne du parlement. L’inauguration par le Souverain de la nouvelle année législative pourra-t-elle se faire avec un gouvernement sortant? Hier mardi, les contacts avaient toujours lieu entre le chef de la majorité et ses alliés alors que les va-et-vient se poursuivaient.

– Le tram casablancais face à ses dernières embûches: la grève prorogée de 94 heures et Casa Trame en quête de nouvelles recrues. 300.000 DH est le montant des pertes enregistrées par la société Casa Tramway pour chaque débrayage depuis l’entame de la grève observée par le personnel de cette société depuis mercredi dernier. Exaspérée par ce mouvement de grève qui a fini par paralyser de moyen de transport auquel les Casablancais commencent à s’habituer, la direction de Casa Tram a lancé un avis de recrutement pour des managers polyvalents d’exploitation, des conducteurs, des contrôleurs ainsi que des superviseurs.

– Abdelaziz obligé de quitter ses bureaux pour fuir les manifestants. Des populations ont installé un campement devant la pseudo-présidence où siège Abdelaziz, au camp Chahid El Hafed, exigeant la libération des deux hommes interpelés par une patrouille des douanes algériennes qui, après avoir saisi leur camion et cargaison, les a arrêtés. Acculé par ce mouvement et incapable d’imposer aux autorités algériennes pareille requête, le chef du polisario n’avait d’autre solution que de s’enfuir à bord d’un véhicule banalisé. Il s’est rendu au camp de Dahla à plus de 100 km du lieu de rassemblement des mécontents.

 L’ECONOMISTE:.

– Taxe sur le sable: un top fiscal. A fin 2013, les recettes de la taxe spéciale sur le sable atteignent à peine 42 millions de DH. Or, en introduisant cette taxe en 2013, le gouvernement tablait sur des rentrées annuelles de l’ordre de 900 millions de DH. A trois mois de la fin de l’année, même s’il s’agit de chiffres provisoires, l’objectif ne devrait pas être atteint.

L’OPINION:. 

– Indice Global Age Watch 2013: le Maroc classé 81ème sur un total de 91 pays. 80 pc des personnes âgées au Maroc ne bénéficient d’aucune retraite. Sur une liste de 91 pays, le Maroc est classé 81ème en terme d’indice « Global Age Watch index de 2013 », élaboré par l’ONG américaine Help Age International. C’est un indice qui classe les pays par la façon dont leurs populations vieillissantes se débrouillent. Pour le Maroc, le rapport de l’ONG estime à 2,8 millions le nombre de personnes âgées au Maroc, soit 8,6 pc de la population du pays, dont seuls 10 pc savent lire et écrire et 80 pc ne bénéficient d’aucune retraite.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Exclusif : l’horizon radieux de l’aéroport Mohammed V. La nouvelle stratégie de développement de l’aviation civile commence à prendre forme. La direction générale de l’aviation civile relevant du département du transport vient d’arrêter les axes de ce plan qui courra jusqu’en 2035. Son objectif positionner le Maroc en tant que principale référence d’Afrique du Nord dans le transport aérien et l’aviation civile. La note de cadrage de la stratégie de projet définit huit axes opérationnels, dont le repositionnement de Casablanca comme aéroport de référence en Afrique du Nord, la consolidation des dessertes aériennes du marché européen afin d’assurer les objectifs de la vision 2012 du tourisme, la promotion du transport aérien domestique, la création d’un pôle de formation spécialisée dans l’aviation civile et un arsenal juridique pour booster la libéralisation du secteur.

– L’usine Renault Tanger devient la plus grande en Afrique. L’usine Renault-Nissan de Tanger franchit un nouveau cap. Un an et demi après le démarrage de ses activités, la seconde ligne de production a été inaugurée officiellement hier le 8 octobre. Cette montée en puissance va permettre à la plate-forme industrielle d’atteindre une capacité de production de 340.000 véhicules par an dès 2014, faisant d’elle la plus grande usine d’Afrique.

AL BAYANE:.

– Fête de l’Aïd Al Adha : l’offre estimée à environ 8,3 millions de têtes et de bon état sanitaire. Les disponibilités en animaux devant être sacrifiées durant l’Aïd Al Adha 1434 couvrent la demande avec une offre qui s’élève à 8,3 millions de têtes, dont 4,83 millions d’ovins mâles et 3,47 millions d’agnelles et de caprins, indique un communiqué du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime.

– Benabdellah appelle à la suspension de la poursuite contre les jeunes écoliers. Nouveau rebondissement dans ce « feuilleton » des adolescents ayant posté sur le réseau social Facebook des photos où ils s’embrassaient. Lundi, ils ont été libérés dans l’attente de leur procès qui devrait démarrer vendredi prochain. « Même si ces jeunes écoliers ont été libérés et remis à leurs parents, il va falloir suspendre immédiatement leur poursuite et abandonner ce processus qui frôle le ridicule », s’insurge Mohamed Nabil Benabdellah, secrétaire général du PPS.

– Coalition marocaine contre la peine de mort: appel à abolir la peine capitale. La Coalition marocaine contre la peine de mort a appelé à l’adoption par le Maroc du deuxième protocole facultatif se rapport au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort, considérée comme « une peine inhumaine, dégradante et non conforme au statut actuel du Maroc ».

RISSALAT AL OUMMA:.

– Mustapha Ould Sidi Mouloud a rejeté la décision du Haut-Commissariat aux réfugiés de le transférer vers la Finlande, indiquant que cette mesure a été prise de « façon unilatérale ». Dans un entretien accordé au journal, Ould Sidi Mouloud a en outre affirmé que les dirigeants du « polisario » sont des mercenaires sans appartenance et tiennent leur pouvoir du régime algérien.

ATTAJDID:.

– Louardi : plus de 10.000 migrants africains ont bénéficié de tests de dépistage du sida. Lors d’un atelier de réflexion sur la promotion de la santé des populations migrantes en situation administrative irrégulière au Maroc, tenu mardi à Rabat, le ministre de la Santé Lhoussaine Louardi a affirmé que les immigrés bénéficient de toutes les prestations de santé attribuées aux Marocains.

AL MASSAE:.

– Mezouar et Benkirane aplanissent leurs différends, le portefeuille des Finances revient au président du RNI. Dans un nouveau développement, des sources bien informées ont révélé que le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et Salaheddine Mezouar se sont accordés sur tous les points en suspens qui constituaient une pierre d’achoppement pour un accord global sur la composition du nouveau gouvernement. Les derniers contacts se sont soldés par l’octroi du portefeuille des Finances au patron du parti de la colombe.

– Indexation: Yatim menace de descendre dans la rue au cas où le gouvernement ne remplirait pas ses engagements. Le secrétaire général de l’UNTM, Mohamed Yatim a menacé d’organiser des manifestations de masse à moins que le gouvernement ne s’engage à baisser les prix des carburants en cas de recul des cours mondiaux.

– Casablanca: la grève des conducteurs du Tram inflige à la société une perte de 30 millions de centimes. La grève des employés de CasaTram s’est soldée en une perte quotidienne de 30 millions de centimes. Une responsable de la compagnie a indiqué que plusieurs réunions avaient été organisées avec les employés et toutes leurs revendications avaient été satisfaites, à l’exception de l’augmentation de 50 pc des salaires et la levée de sanctions à l’égard de certains employés.

– Le Marché de la publicité enregistre une forte croissance. De nouvelles statistiques révèlent que le marché de la publicité a enregistré, au mois de septembre, une croissance de l’ordre de 25 pc par rapport à la même période de l’année précédente. Les médias audio ont reçu la part du lion, soit une hausse de 132 pc, suivie des médias vidéos (+19 pc), alors que la presse écrite a accusé une baisse significative, estimée à plus de 4,3 pc. Un rapport s’attend à ce que le marché publicitaire augmente de 9,6 pc au cours des trois prochaines années et estime que le Maroc est le plus grand marché publicitaire dans la région du Maghreb.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Politiciens et parlementaires analysent la première rentrée politique avec le premier gouvernement de minorité dans l’histoire du Maroc. Des hommes politiques ne voient aucun inconvénient, du point de vue constitutionnel et légal, à ouvrir la session parlementaire, notant toutefois qu’une telle initiative reste difficile du point de vue politique. Ils ont jugé possible qu’un gouvernement de minorité exerce ses fonctions dans l’attente de la formation d’une nouvelle coalition.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Mustapha Ould Sidi Mouloud a rejeté la décision du Haut-Commissariat aux réfugiés de le transférer vers la Finlande, indiquant que cette mesure a été prise de « façon unilatérale ». Dans un entretien accordé au journal, Ould Sidi Mouloud a en outre affirmé que les dirigeants du « polisario » sont des mercenaires sans appartenance et tiennent leur pouvoir du régime algérien.

ATTAJDID:.

– Louardi : plus de 10.000 migrants africains ont bénéficié de tests de dépistage du sida. Lors d’un atelier de réflexion sur la promotion de la santé des populations migrantes en situation administrative irrégulière au Maroc, tenu mardi à Rabat, le ministre de la Santé Lhoussaine Louardi a affirmé que les immigrés bénéficient de toutes les prestations de santé attribuées aux Marocains.

AL MASSAE:.

– Mezouar et Benkirane aplanissent leurs différends, le portefeuille des Finances revient au président du RNI. Dans un nouveau développement, des sources bien informées ont révélé que le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et Salaheddine Mezouar se sont accordés sur tous les points en suspens qui constituaient une pierre d’achoppement pour un accord global sur la composition du nouveau gouvernement. Les derniers contacts se sont soldés par l’octroi du portefeuille des Finances au patron du parti de la colombe.

– Indexation: Yatim menace de descendre dans la rue au cas où le gouvernement ne remplirait pas ses engagements. Le secrétaire général de l’UNTM, Mohamed Yatim a menacé d’organiser des manifestations de masse à moins que le gouvernement ne s’engage à baisser les prix des carburants en cas de recul des cours mondiaux.

– Casablanca: la grève des conducteurs du Tram inflige à la société une perte de 30 millions de centimes. La grève des employés de CasaTram s’est soldée en une perte quotidienne de 30 millions de centimes. Une responsable de la compagnie a indiqué que plusieurs réunions avaient été organisées avec les employés et toutes leurs revendications avaient été satisfaites, à l’exception de l’augmentation de 50 pc des salaires et la levée de sanctions à l’égard de certains employés.

– Le Marché de la publicité enregistre une forte croissance. De nouvelles statistiques révèlent que le marché de la publicité a enregistré, au mois de septembre, une croissance de l’ordre de 25 pc par rapport à la même période de l’année précédente. Les médias audio ont reçu la part du lion, soit une hausse de 132 pc, suivie des médias vidéos (+19 pc), alors que la presse écrite a accusé une baisse significative, estimée à plus de 4,3 pc. Un rapport s’attend à ce que le marché publicitaire augmente de 9,6 pc au cours des trois prochaines années et estime que le Maroc est le plus grand marché publicitaire dans la région du Maghreb.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Politiciens et parlementaires analysent la première rentrée politique avec le premier gouvernement de minorité dans l’histoire du Maroc. Des hommes politiques ne voient aucun inconvénient, du point de vue constitutionnel et légal, à ouvrir la session parlementaire, notant toutefois qu’une telle initiative reste difficile du point de vue politique. Ils ont jugé possible qu’un gouvernement de minorité exerce ses fonctions dans l’attente de la formation d’une nouvelle coalition.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Akhennouch cherche 10 milliards de dollars pour financer le Plan Maroc vert. Cinq ans après le lancement du Plan Maroc vert, le Royaume est à la quête de financement pour les six prochaines années. Cette annonce a été faite par le ministre le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhennouch, en marge de sa participation au 13e forum économique international sur l’Afrique. Il a ainsi précisé que ce projet stratégique requiert un soutien financier de 10 milliards de dollars.

– Les Syndicats s’organisent pour ouvrir un front de protestation contre le gouvernement. Les centrales syndicales préparent une rentrée sociale houleuse. Plus d’un mois après l’expiration de la session de septembre pour le dialogue social, les syndicats sont rentrés en phase de coordination pour ouvrir un front de protestation contre le gouvernement de Benkirane après la fermeture des voies du dialogue avec les acteurs syndicaux. Une source syndicale affirme que les syndicats ne peuvent rester sans mot dire à l’égard de conditions sociales qui empirent de jour en jour en raison de l’absence de perspective du gouvernement concernant la question sociale.

– Mezouar désavoue les tentatives de pression de Benkirane. Des sources proches du chef du RNI ont affirmé que Mezouar désavoue la manière avec laquelle le traite le chef du gouvernement. La source affirme que le leadership du parti de la colombe a découvert que Benkirane est impuissant après avoir cru que le processus de négociations sera aisé et que le RNI serait « une courte échelle » pour passer au gouvernement Benkirane II.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Azaz: le prix du pain sera fixé à l’aune de chaque région. A l’issue d’une réunion mardi, le président de la Fédération nationale de la boulangerie et pâtisserie du Maroc, Lahoussine Azaz, a déclaré que le prix du pain serait fixé en fonction du pouvoir d’achat de chaque région.

– Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane demande au ministre de l’Intérieur Mohand Laenser d’ouvrir une enquête au sujet des élections partielles qui se sont déroulées dans la circonscription de Moulay Yacoub, notamment après les accusations portée par le PJD contre les agents et les auxiliaires d’autorité, leur reprochant leur « neutralité négative » .

ASSABAH:.

– Le RNI s’accroche au portefeuille des finances en entier. Le RNI a affirmé que la réalisation d’avancées au niveau des négociations sur la deuxième version du gouvernement Benkirane demeure tributaire de la réponse du chef du gouvernement aux suggestions et aux revendications du parti de la colombe. S’accrochant au portefeuille des Finances, le parti de la colombe a vivement critiqué le chef du gouvernement, l’accusant d’hésitation et de manque d’audace à trancher sur les points convenus.

– 2,5 millions de Marocains perçoivent un salaire en dessous du SMIG. 2,5 millions de travailleurs perçoivent moins de la moitié du SMIG et 40 pc des lauréats des universités n’ont pas d’emploi. Telles sont les conclusions d’un rapport de l’Organisation démocratique du travail à l’occasion de la 6è journée mondiale pour le travail décent.

– Crise au sein du PJD à cause d’El Azami. La tâche de Benkirane est devenue plus ardue. Des sources au PJD soulignent que le parti de la lampe est en crise en raison des voix qui se sont élevées pour mettre en garde contre le prix élevé à payer pour garder un ministère délégué.

BAYANE AL YOUM:.

– Benabdellah appelle à attacher de l’importance aux grands dossiers au lieu de vétiller sur « le baiser du Facebook ». Le secrétaire général du PPS a appelé à l’abandon des poursuites contre les mineurs arrêtés pour avoir posté sur Facebook des photos les montrant en train de s’embrasser, estimant que « ce fait nous fait revenir des décennies en arrière à l’heure où il y a une multitude de dossiers à traiter au lieu de chicaner sur la vie privée des adolescents ».

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *