Revue de presse marocaine du 08/04/2014

0 commentaires, 08/04/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des Revue de presse marocaine quotidiennes parus ce mardi 08 avril:

L’OPINION:.

– L’enseignement s’enlise davantage dans une médiocrité inquiétante. Malgré la mise en garde du Souverain dans son discours de 20 août 2013, le gouvernement actuel se montre toujours incapable de trouver des solutions efficientes donnant une impulsion nouvelle à la réforme. L’enseignement s’enlise davantage dans une médiocrité inquiétante: inefficience, déphasage par rapport aux attentes du tissu économique marocain, incapacité de trancher sur des dossiers épineux par une vision claire commune celui de la politique linguistique des langues d’enseignement, l’encouragement de l’excellence et la gestion rationnelle des ressources humaines. L’ambiguïté et le manque de vision de l’Exécutif ne peut qu’aggraver une situation déjà illisible, même pour les professionnels de l’éducation.

– Chabat: le bilan négatif de l’actuel gouvernement est dû à l’arrogance, au manque d’expérience et à la mauvaise gestion. S’exprimant au 15è congrès national de l’Association des bâtisseurs, le Secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a indiqué que les options et orientations impopulaires du gouvernement Benkirane, consistant en l’augmentation des prix des carburants et des produits de base, en l’atteinte au pouvoir d’achat des citoyens, le gel du recrutement dans la fonction publique, la suspension du dialogue social, le gel des salaires et la suppression de nombre d’investissements publics sont dus à l’arrogance, au manque d’expérience et à la mauvaise gestion du gouvernement actuel ainsi qu’à son refus d’écouter les autres acteurs et non pas à la conjoncture internationale difficile.

AL KHABAR:.

– Perchoir de la Chambre des représentants: Benkirane aurait soutenu la candidature de Mansouri. S’exprimant devant les députés de son parti, le chef du gouvernement et secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, a déclaré: « On avait évoqué le nom de Mansouri, mais la majorité n’a pas pu se mettre d’accord et nous avons fini par octroyer notre accréditation à Rachid Talbi Alami ».

– Médias: El Khalfi défend le rapport de son ministère. S’exprimant lors d’un débat organisé par l’Association pour la liberté d’information et d’expression (HATEM/OLIE), le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a appelé les associations à publier des rapports parallèles qui contribuent à créer un environnement critique qui prend en considération les véritables défis du secteur.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Présentation d’un projet de loi relatif à la sûreté et à la sécurité nucléaire et radiologique et à la création de l’agence chargée d’en assurer le contrôle. Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a présenté, lundi devant la Commission des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement, le projet de loi n 142.12 relatif à la sûreté et à la sécurité nucléaire et radiologique et à la création de l’agence chargée d’en assurer le contrôle. Ce projet de loi vise à qualifier l’arsenal législatif et réglementaire, à sensibiliser le public, à élaborer un plan national d’intervention pour faire face à toute situation d’urgence radiologique ou nucléaire et à mettre en place un système national de protection physique des installations nucléaires et des matières nucléaires.

– Les consommateurs se plaignent de la mauvaise qualité des produits alimentaires. Le président de l’association de protection du consommateur « Uniconso », Ouadiî Madih, a indiqué que l’association a reçu 8.025 plaintes à l’encontre des commerçants et des industriels, ajoutant que 95pc des commerçants et des industriels ne respectent pas les lois en vigueur.

LIBERATTION:.

– FDT, CDT et UMT en conclave pour décider de la suite à donner à l’invitation du Chef du gouvernement. Trois réunions pourraient être programmées à partir de la deuxième moitié du mois courant à Rabat entre les représentants de l’Exécutif et les partenaires sociaux (la première réunion regroupera Benkirane avec les représentants de l’UMT, la CDT et la FDT, la seconde avec l’UGTM et la troisième avec l’UNTM), chacune de ces centrales a présenté son propre mémorandum. C’est du moins ce qui ressort d’une déclaration publiée par le quotidien arabophone du PJD. Selon une source citée par ce journal sous le sceau de l’anonymat, un comité de coordination aurait été désigné par le département du Chef de gouvernement pour prendre contact avec les départements concernés, étudier chaque doléance et préparer les réponses appropriées.

– Le SDCT appelle à l’amélioration de la situation des fonctionnaires des collectivités territoriales. Toute politique de régionalisation ne saurait porter ses fruits sans l’amélioration de la situation des fonctionnaires des collectivités locales. C’est la profonde conviction du Syndicat démocratique des collectivités territoriales (SDCT) affilié à la FDT qui a tenu la fin de la semaine dernière son 3ème Congrès national à Marrakech. Lors de cette rencontre, les congressistes ont débattu d’une panoplie de mesures visant à améliorer la situation des différentes catégories travaillant dans le secteur des collectivités territoriales. Ils réclament, par exemple, la révision totale du système de notation et de promotion pour tous les fonctionnaires des collectivités territoriales sans exception, l’augmentation de leurs salaires, la création d’une association unifiée des œuvres sociales et la mise en place d’un système d’acquisition de logements sociaux au profit de ces fonctionnaires.

ATTAJDID:.

– Choubani s’en prend à la décision de la HACA d’autoriser la diffusion des droits d’informer. Le ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile, Habib Choubani, a indiqué que la décision de la HACA d’autoriser la diffusion des droits d’informer ne répond pas à la véritable problématique, ajoutant que la HACA n’a pas pris en considération les deux décisions du Conseil constitutionnel qui ont estimé que les droits d’informer sont inconstitutionnels puisqu’ils portent atteinte à l’équilibre entre les pouvoirs.

– Le Maroc figure parmi les pays arabes les plus exposés aux menaces électroniques. Selon une carte publiée récemment par la société « Kaspersky Lab », le Maroc occupe la 38e position au classement mondial des pays exposés aux menaces électroniques ou aux programmes informatiques malveillants.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Amara: le Maroc prend toutes les précautions nécessaires pour faire face à une attaque terroriste à la « bombe sale ». Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a dévoilé, lundi, à l’occasion de la présentation du projet de loi relatif à la sûreté et à la sécurité nucléaire et radiologique devant la Commission des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement à la Chambre des représentants, que le Maroc a commencé à prendre toutes les précautions nécessaires pour faire face à une attaque terroriste à la « bombe sale ». Amara a souligné que des manœuvres ont eu lieu dans deux sites à Tanger et à Marrakech où il a été question de simuler une attaque à la bombe sale.

– Le gouvernement suspend la taxe d’importation sur le lait en poudre. Le gouvernement a décidé de suspendre provisoirement la taxe d’importation sur le lait en poudre écrémé pour faire face à une éventuelle pénurie en mois de Ramadan.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Les détenus marocains en Italie pourront être rapatriés s’ils le souhaitent (ministre italien de la Justice). « Nous venons de conclure deux accords de coopération avec le ministère marocain de la Justice dans le but de renforcer la coopération entre les juridictions des deux pays. La première convention porte sur les modalités de transfert des détenus marocains dont les affaires ont déjà été jugées et qui, en vertu de cet accord, pourront désormais être rapatriés, s’ils le veulent, à leurs pays d’origine afin qu’ils puissent purger leurs peines près de leurs familles et faciliter par conséquent leur réintégration au sein de la société », a indiqué le ministre italien de la Justice, Andrea Orlando, dans un entretien accordé au journal.

– Le Maroc menacé par certaines maladies à transmission vectorielle. « De par sa proximité géographique avec les pays subsahariens, le Maroc se trouve menacé par des maladies à transmission vectorielle, comme la fièvre du Nil occidental, la fièvre de la vallée du rift, compte tenu de sa proximité de la Mauritanie où plusieurs cas ont déjà été identifiés. A cela s’ajoutent, la filariose lymphatique et le chikungunya qui constituent de réelles menaces pour le pays », a souligné le représentant de l’OMS au Maroc. Ce dernier a exhorté les gouvernements à assumer leurs rôles dans la préservation de la santé publique et de prendre les mesures nécessaires pour prévenir ces maladies ainsi que de renforcer les mécanismes de détection y afférents.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Les banques tiennent bon. Si l’ensemble des résultats reflète un ralentissement du marché, avec un chiffre d’affaires consolidé de l’ensemble de la cote en recul de 0,5 pc, le secteur bancaire fait preuve de résilience. Le produit net bancaire consolidé de l’ensemble du secteur bancaire ressort en hausse de 7,9 pc pour se chiffrer à 47,886 milliards de dirhams. La capacité bénéficiaire du secteur bancaire s’est altérée essentiellement par la forte montée du risque dont la charge s’est alourdie de 34,5pc pour s’établir à 6,246 milliards de dirhams.

– Marche du 6 avril: 11 manifestants arrêtés. Quelque 11 manifestants ont été arrêtés, dimanche matin, lors de la marche pacifique organisée par les trois centrales syndicales, FDT, CDT et UMT, à Casablanca, apprend-on d’une source policière. Selon la même source, ces manifestants ont été arrêtés suite à l’usage de violence contre les éléments de la force publique.

AL BAYANE:.

– L’accord de pêche maroc-russe gagne en prestige. Les travaux de la 2ème session de la Commission maroco-russe en matière de pêche maritime ont démarré, lundi à Agadir, au bord du prestigieux voilier-école russe, le Kruzenshtern. Cette rencontre s’inscrit dans le prolongement du nouvel Accord de pêche, signé en février 2013 dans la capitale du Souss, en marge du salon international des pêches Halieutis. Ce fut le 6e accord signé depuis 1992.

– Nouvelle taxe aérienne: Bras de fer entre le ministère et les compagnies aériennes. La nouvelle taxe aérienne introduite par le gouvernement dans le cadre de la loi des finances 2014 suscite toujours la polémique. Son entrée en vigueur, initialement prévue au 1er avril, n’a pas eu lieu pour cause de non publication du décret d’application dans le bulletin officiel à temps. Les compagnies aériennes refusent pour le moment de l’appliquer sur leurs clients et préfèrent attendre la publication de l’arrêté.

L’ECONOMISTE:.

– La CDG dévoile ses méga-investissements. Après avoir significativement relevé ses investissements depuis le démarrage du plan Oufoq 2015 (enveloppe de 63 milliards de dirhams sur 5 ans), la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) ne compte plus ralentir la cadence. Le groupe prévoit un programme d’investissements colossal (directs et indirects) de l’ordre de 235 milliards de dirhams à l’horizon 2030. Cela devrait permettre la création de 250.000 emplois supplémentaires à cette échéance.

– L’aéronautique met le turbo. Doubler la taille du secteur sur les 5 à 7 ans à venir. C’est l’ambition des industriels de l’aéronautique. Ce secteur figure au cœur du Pacte national pour l’émergence industrielle dans sa nouvelle mouture, signée mercredi 2 avril, en présence du Souverain, en marge des Assises de l’industrie. D’ici 2020, les opérateurs tablent sur l’implantation de plus de 200 entreprises, la création de 20.000 emplois et pas moins de 2 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

BAYANE AL YAOUM:.

– Baccalauréat international: après le français, l’espagnol! Le ministère de l’Education nationale et de la fonction professionnelle s’apprête à lancer un baccalauréat international option espagnol, à l’image de ce qui avait été décidé pour le français. C’est ce qui ressort d’un entretien tenu dimanche entre le ministre de l’Education nationale, Rachid Belmokhtar, et l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, José de Carvajal. Selon le ministère, ce projet qui s’inscrit dans la perspective de la création d’un baccalauréat international « option espagnol », vient renforcer la politique du ministère visant à diversifier l’offre en matière de baccalauréat international en intégrant toutes les langues étrangères adoptées dans le curriculum marocain.

– Quasi-stagnation du résultat net consolidé du groupe CDG en 2013. Le résultat net consolidé du groupe de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) a atteint 964 millions de dirhams (MDH) en 2013 contre 976 MDH au titre de l’année précédente, soit une quasi-stagnation, a indiqué, lundi à Rabat, le directeur général de la CDG, Anass Houir Alami. « Ce résultat s’explique par des contributions aux évolutions contrastées des différents secteurs opérationnels », a relevé Alami, précisant que les activités aménagement, immobilier et tourisme ont enregistré une amélioration significative, alors que les secteurs de la banque-activités financières et de l’assurance et de la réassurance ont connu une légère baisse.

AL HARAKA:. 

– Le Maroc a accumulé une excellente expérience dans le domaine du développement des compétences des jeunes. Le Maroc a accumulé une excellente expérience dans le domaine du développement des compétences des jeunes, a déclaré lundi à Amman, le ministre délégué auprès du ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Abdeladim Guerrouj. Le Royaume a également élaboré une vision stratégique pour le développement de la formation professionnelle, qui a occupé une place de choix dans les dispositions de la Constitution du 1er juillet 2011 et dans les politiques gouvernementales, en particulier au cours des dix dernières années, une initiative qui traduit l’attention particulière qu’accorde SM le Roi Mohammed VI à ce secteur, a indiqué le ministre, dans une allocution prononcée lors de l’ouverture d’une conférence sous le thème « Compétences humaines… accroître les possibilités d’emploi pour les jeunes ».

– Provinces du sud: les commissions régionales œuvrent à la sensibilisation aux droits de l’Homme. Le développement des connaissances en matière de droits de l’Homme et l’élaboration d’un projet global relatif à la culture et à la langue hassanie qui incarne la personnalité sahraouie sont au cœur du travail entrepris par les commissions régionales des droits de l’Homme dans le sud du Maroc, a souligné le président de la commission régionale des droits de l’Homme de Rabat-Kénitra, Abdelkader Azrïi. Ces commissions s’attèlent à la mise en œuvre des dispositions de la Charte nationale pour l’éducation et la formation notamment concernant la promotion de la culture hassanie au sein des établissements scolaires dans les provinces du Sud, a affirmé M. Azrïi.

AL ALAM:.

– Rapport de la Cour des comptes sur la caisse de compensation: la mauvaise gestion du gouvernement coûte aux pauvres 12 milliards de dirhams et le système d’indexation n’a pas permis de trouver des solutions à la problématique de la compensation, mais peut contribuer à la persévérance du caractère structurel de ces charges.

– L’e-commerce progresse rapidement au Maroc. La société MasterCard vient de publier les résultats de son enquête sur les comportements d’achat en ligne pour l’année 2014. Le rapport de l’enquête révèle que le Maroc connait une croissance rapide de l’achat en ligne. Sur les personnes interrogées par MasterCard dans le pays, plus de la moitié indiquent qu’ils procèdent de plus en plus à l’achat sur Internet, pour des services comme les billets d’avion, la réservation de chambre d’hôtel, l’achat de cadeaux.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– 4ème round de négociations de l’ALECA: L’UE espère que les échanges seront constructifs. L’Union européenne espère que les échanges seront « constructifs » lors du 4ème round de négociations de l’accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) qui réunit les experts marocains et européens du 7 au 11 avril à Bruxelles. « L’UE espère que les échanges seront constructifs afin de continuer à avancer vers un accord qui marquera un véritable tournant dans les relations commerciales entre l’UE et le Maroc », a indiqué, vendredi, la Délégation de l’UE à Rabat dans un communiqué.

– La Bourse de Casablanca se dotera d’ici la fin de l’année de nouveaux mécanismes permettant d’améliorer la liquidité. La Bourse de Casablanca se dotera d’ici la fin de l’année de nouveaux mécanismes qui constitueront un levier pour améliorer la liquidité, aujourd’hui « trop faible », a affirmé le Directeur général de la Place, Karim Hajji, soulignant que ce dispositif devra être plus attractif pour les investisseurs. « Nous travaillons avec le gouvernement à la création d’un cadre légal créant de nouveaux mécanismes qui devraient voir le jour d’ici la fin de l’année, à savoir notamment le pré-emprunt de titres. Ce sera un levier important pour améliorer la liquidité trop faible aujourd’hui », a précisé M. Hajji dans un entretien publié lundi sur le site de l’hebdomadaire français « L’Usine Nouvelle ».

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

– SM le Roi inaugure la Maison de la presse à Tanger. Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, lundi à Tanger, à l’inauguration de la Maison de la presse, un complexe socio-culturel devant favoriser l’intégration des professionnels des médias marocains dans leur espace arabe et méditerranéen. Première structure du genre au niveau du monde arabe et de l’Afrique, ce complexe constitue un lieu de rencontres et d’échange pour les journalistes, offrant de multiples services en matière de formation, de renforcement des compétences et de loisirs.

– Nul ne peut contester l’évolution remarquable du Maroc en matière des droits de l’Homme (experts italiens). Nul ne peut contester l’évolution remarquable du Maroc en matière des droits de l’Homme « objet d’un processus qui a connu depuis l’intronisation du Roi Mohammed VI une accélération ayant eu des retombées positives aussi bien sur le plan interne qu’externe », ont souligné deux spécialistes italiens des questions arabes. « Durant ces dernières années j’ai effectué plusieurs visites dans les provinces du sud du Maroc et pu arriver jusqu’aux frontières avec la Mauritanie, ce qui m’avait permis de découvrir une situation complétement différente de ce que j’imaginais auparavant et de ce que décrivaient certains médias occidentaux », a déclaré à la MAP le journaliste et spécialiste italien des questions sécuritaires et de terrorisme, Massimiliano Boccolini.

ASSABAH:.

– Cherki Drais, ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, alerte walis et gouverneurs pour combattre la criminalité. « Tcharmil » a pressé le ministre de l’Intérieur de tenir des réunions marathoniennes avec les différents organes et les citoyens afin de rétablir la sécurité.

– La coalition Lachgar-Chabat s’évapore à la Chambre des représentants. Les partis de l’USFP et de l’Istiqlal se sont mis front à front pour la présidence de la commission des dépenses publiques à la Chambre des représentants, indiquent des sources parlementaires, estimant que cet affrontement auraient torpillé les efforts des dirigeants des deux partis visant à rapprocher les membres du groupe USFP et du groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme.

AL MASSAE:.

– Maladies à transmission vectorielle: le Maroc avance. Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi a indiqué lundi que le Maroc a réalisé d’importantes avancées en matière d’éradication de certaines maladies à transmission vectorielle. S’agissant des efforts déployés par le ministère à cet effet, un comité sectoriel a été créé pour évaluer les insecticides utilisés dans le secteur de la santé, a précisé Louardi à l’ouverture d’un colloque consacré aux dangers sanitaires des insectes vecteurs de maladies, organisé à l’occasion de la Journée mondiale de la santé.

– Les Fédérations membres de la CGEM menacent de s’en retirer. La CGEM couve une situation de désaccord entre ses membres suite aux récentes déclarations du ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Mly Hafid Elalamy qui avait qualifié les mesures lancées par le patronat sur la compétitivité des entreprises d’une « liste de boutiquier », selon des sources informées. Sur ce, les présidents des Fédérations sectorielles ont menacé de se retirer de la CGEM au cas où cette association ne serait pas en mesure de défendre les intérêts des entreprises qui y sont affiliées, relèvent ces sources, faisant savoir que les Fédérations reprochent à Miriem Bensaleh de ne pas pouvoir obtenir des résultats positifs et de s’être empêtrée dans des conflits inutiles avec le gouvernement.

EL ASSIMA POST:.

– Le ministère de l’Intérieur appelé à réduire la criminalité. SM le Roi a donné ses Hautes Instructions au ministère de l’Intérieur afin de coordonner étroitement les actions des différents services de sécurité, et à leur tête l’administration territoriale, dans le but de déployer davantage d’efforts pour faire face aux phénomènes criminels qui menacent la sécurité et la quiétude des citoyens, indique lundi un communiqué du ministère de l’Intérieur. Ces Hautes Instructions Royales interviennent suite à la recrudescence des actes de vandalisme dans les terrains de sport et leurs alentours et suite à la publication sur des réseaux sociaux d’informations et d’images d’individus exhibant des armes blanches et exposant des sommes d’argent tout en se vantant de les avoir obtenues en se livrant à des actes illicites ce qui laisse un sentiment d’insécurité auprès des citoyens, poursuit la même source.

– Benabdallah: le PPS est socialiste, moi communiste. Nabil Benabdallah, secrétaire général du PPS, a déclaré que le PPS « est un parti de gauche, qui croit encore à ses principes. Et moi, je demeure communiste ». S’exprimant au cours d’une conférence de presse, tenue lundi à Rabat par le bureau politique du parti du Livre, Benadballah a souligné en outre que la transition démocratique est tellement complexe que le PPS s’est cantonné dans une mission politique délicate. Benabdallah a de ce fait jugé impératif que son parti fasse preuve de clairvoyance, s’attache à ses principes et gère les contradictions politiques pour pouvoir distinguer le principal et l’accessoire.

AL MOUNAATAF:.

– Les défenseurs des ressources maritimes dans la région de Dakhla mettent en garde contre les procédés illicites utilisés dans l’exploitation des produits halieutiques. Mohamed Benan, président de l’Association pour la protection des ressources maritimes à Dakhla, a déclaré que ce genre de pratiques et le laisser-aller des responsables du secteur favorisent la poursuite de ces pratiques néfastes qui risquent de porter atteinte au stock à l’instar de ce qui s’est passé dans les villes de Safi et de Tan Tan.

– Campagne de solidarité avec Mohamed El Haini, un magistrat convoqué pour être traduit devant l’inspecteur général du ministère de la Justice et des libertés. Pour Yassine Moukhli, président du Club des magistrats du Maroc, cette convocation, qui ne cite pas le motif, « est une pratique illégale ».

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:

– Les drapeaux marocains envahissent les camps de Tindouf en réaction à la campagne du Polisario visant à imposer le drapeau du Front à chaque maison. Après leur tentative de contraindre les habitants à déployer le drapeau du Polisario sur chaque maison, les dirigeants du Front ont été pris de panique et ont échangé des accusations en remarquant une présence massive des drapeaux marocains dans les camps de Raboni.

– La coordination entre l’Istiqlal et l’USFP échoue dans la Chambre des représentants. La présidence de la commission des dépenses publiques à la Chambre des représentants a déclenché un conflit entre le groupe USFP et le groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme, chaque partie s’attachant à présider cette commission.

SAHIFAT ANNASS:.

– Des membres du Conseil de Casablanca menacent de publier des listes comprenant des noms de sociétés, d’institutions et d’individus redevables envers le Conseil de 3,24 milliards de dirhams. Cette menace intervient suite à la note de la commission chargée du développement des recettes, qui révèle que les impayés de la commune ont augmenté de 186pc par rapport à 2012.

– Benchemass appelle à lancer une dynamique de réforme et de réconciliation avec la région du Rif et les agriculteurs du cannabis. Le président du Conseil national et porte-parole du PAM, Hakim Benchemass, a appelé, à l’occasion d’une table ronde initié par son parti avec des instances politiques et des droits de l’Homme à Chefchaouen, l’Etat à lancer une dynamique de réforme et de réconciliation avec la région du Rif et les agriculteurs du cannabis.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *