Revue de presse marocaine du 07/10/2013

0 commentaires, 07/10/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce lundi 07 octobre:

AUJOURD’HUI LE MAROC :.
– Indexation des prix à la pompe : le FMI se félicite de la décision du Maroc. Le Fonds monétaire international s’est félicité de la décision du gouvernement marocain d’indexer les prix de la majorité des produits énergétiques sur le marché mondial, une « mesure bienvenue » dans la perspective d’une réforme globale « tant nécessaire » du système de compensation. Dans un rapport publié cette semaine, le FMI estime que les autorités marocaines ont réagi de manière appropriée au « dérapage fiscal de 2012 » en mettant en œuvre des actions significatives pour renforcer l’environnement fiscal et réduire l’impact des fluctuations du marché mondial des matières premières sur le budget de l’Etat.

– L’UC tire à boulets rouges sur Benkirane. Lors de son congrès extraordinaire, tenu à samedi à Rabat, le secrétaire général de l’Union constitutionnelle a qualifié la rentrée politique de « particulière et étrange », mettant l’accent, entre autres, sur l’indexation, le maintien du GMT+1, la situation économique devenue de plus en plus complexe et l’absence de perspectives d’avenir claires et la publication des listes des bénéficiaires d’agréments.

– Meeting de l’USFP : Driss Lachgar réussit son examen de passage. Le premier secrétaire de l’USFP a réussi, samedi au Complexe Moulay Abdallah, à mobiliser les troupes de son parti contre la politique gouvernementale. Si les amis d’Ahmed Zaidi n’ont pas fait de détour, il y avait d’anciennes figures comme Mohamed El Yazghi et Khalid Alioua, des espoirs en rupture comme Ahmed Chami, les leaders des partis socialistes nouvellement ralliés Bouzoubâa et Benatik ainsi que trois responsables de l’Istiqlal. Pourtant, à y voir de près, il n’y avait rien de nouveau dans l’allocution du leader de l’USFP. Du moins rien de particulier qu’il n’ait dit au cours de sa dernières conférence.

L’OPINION :.
– Les résultats des élections à Moulay Yacoub marquent le début de l’effondrement de l’empire imaginaire de Benkirane. S’exprimant devant la 3ème session du comité central du PI, le secrétaire général du PI, Hamid Chabat, a souligné que la victoire de son parti aux élections partielles dans la circonscription de Moulay Yâacoub a été rendue possible grâce à l’importante action menée par les militants istiqlaliens tout au long de la campagne électorale, et aussi grâce à la prise de conscience des citoyens qui ont découvert la vérité sur « les marchands d’utopie qui donnent des promesses mensongères ». Le SG du PI a affirmé que « la popularité imaginaire que le chef de gouvernement prétendait détenir s’est évaporée après les graves décisions prises gratuitement contre le peuple marocain ».

– 6ème assemblée générale de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux : Renouvellement des instances et reconduction de Noureddine Miftah à la présidence. Le directeur de publication de l’hebdomadaire « Al Ayam », Noureddine Miftah, a été réélu, à l’unanimité, président de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ), à l’issue de la 6ème assemblée générale ordinaire, tenue vendredi à Casablanca, et consacrée à l’élection de nouveaux organes de décision et l’amendement de ses lois constitutives.

L’ECONOMISTE :. 
– Le réveil de l’USFP ? C’est « contre le chantage politique et l’appauvrissement social » que les militants de l’USFP sont venus nombreux, de plusieurs régions du Maroc à Rabat, samedi dernier, pour le meeting de leur parti. Avec ce rassemblement, ils ont voulu montrer à Benkirane leur capacité de mobilisation et leur engagement à constituer une opposition forte. L’USFP aura mobilisé bien plus que l’Istiqlal lors de son rassemblement. Il y avait ce jours-là plus de 15.000 participants dans une salle qui pouvait en accueillir 13.000. Le reste était massé à l’extérieur.

– Marchés publics: l’Etat nettoie ses circuits. Pourquoi une réforme des marchés publics? « C’est un processus continu pour se mettre au diapason des standards internationaux », répond le trésorier général du Royaume, qui était jeudi dernier l’invité de la Chambre française du commerce et d’industrie au Maroc. Et l’enjeu est de taille : les marchés publics mobilisent annuellement 180 milliards de DH. Ce montant inclut les commandes de l’Etat, des entreprises publiques et des collectivités territoriales.

LIBERATION:.
– Meeting de l’USFP: la leçon ittihadie. Le parti de la rose a tenu samedi à Rabat un meeting contre « le chantage politique et la paupérisation ». Les banderoles et autres pancartes affichées sur les murs du stade Moulay Abdallah, les slogans entonnés et les tracts distribués attestent de l’ampleur du meeting contre la politique du gouvernement. Invités à ce rassemblement, les syndicats ont lancé un cri d’alarme, dénonçant la politique antisociale et anti populaire du gouvernement Benkirane depuis son investiture et ses méfaits sur les classes laborieuses.

– L’Ire des militants de la cause Amazighe : l’amazighité mise sciemment en veille. Les textes ne valent que par leur application. Les défenseurs de la cause amazighe et tous les démocrates l’ont bien compris. Ils s’impatientent ainsi de voir l’officialisation de la langue Amazighe. Consacrée par la constitution en juillet 2011, l’Amazighité reste toujours en attente du fait d’une opacité de la production législative. C’est pour cela que les activistes amazighs ne comptent pas baisser les bras devant cette tergiversation et cette lenteur injustifiées.

AL BAYANE:.
– PPS: douzième session du CC le samedi 12 octobre à Salé. Le Parti du progrès et du socialisme (PPS) tiendra le samedi 12 octobre 2013 à Salé la 12e session de son comité central. Un seul et unique point figure à l’ordre du jour de cette session: il s’agit de l’organisation d’un congrès extraordinaire dans le but d’assurer la conformité du statut du règlement intérieur du parti avec les nouvelles dispositions prévues dans la loi relative aux partis politiques, indique un communiqué du PPS.

– Clôture des travaux du 4ème congrès de CGLU : pour un monde pacifique. Le congrès de l’organisation des Cités et gouvernements locaux unis (CGLU), tenu à Rabat du 1 au 4 octobre sous le thème « imaginer la société, construire la démocratie », a clos ses travaux vendredi.

Selon le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser, ce sommet mondial des autorités locales et régionales a permis aux élus locaux marocains de tirer profit des expériences pionnières dans le domaine de la décentralisation et les stratégies réussies dans la gestion de la chose locale.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.
– Marchés publics : un nouveau décret dès janvier 2014. La Trésorerie générale du Royaume et le Secrétariat général du gouvernement planchent actuellement sur la refonte du cahier des clauses administratives générales et les arrêtés d’application de ce texte, très attendu par les opérateurs privés. Le nouveau sur les marchés publics a introduit des mesures en faveur des entreprises nationales pour leur faciliter l’accès à la commande publique.

– Quatrième Sommet mondial des dirigeants locaux et régionaux: le pouvoir local et le nouvel ordre politique mondial. Le quatrième congrès de l’organisation des Cités et gouvernements locaux unis (CGLU), qui s’est tenu à Rabat du 1-er au 4 octobre, a été un succès. Le CGLU est le porte-parole unique des villes qui œuvrent pour la décentralisation au service des citoyens et pour la diplomatie des villes et la coopération décentralisée. Les partenariats noués avec des organisations mondiales comme la Banque mondiale, le Glocal Forum, ONU-Habitat, toutes représentées à Rabat, en ont fait une instance incontournable.

ANNAHAR AL MAGHRIBIA:.
– Chabat appelle Benkirane à démissionner et s’excuser aux Marocains. Lors d’une réunion du comité central du Parti de l’Istiqlal, samedi, le secrétaire général Hamid Chabat a appelé le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane à démissionner et présenter des excuses au peuple marocain, prétendant que le chef de l’exécutif a gaspillé deux années de la vie des Marocains dans la construction des utopies.

– Lachgar appelle à une vaste mobilisation pour protéger l’avenir des Marocains. Le premier secrétaire de l’USFP Driss Lachgar a mis en garde contre les tentatives de laminer le pouvoir d’achat des Marocains, estimant que la politique du gouvernement ne sert pas de larges catégories sociales et fait embarquer le pays dans le tunnel. Lors d’un meeting, organisé samedi par l’USFP, Lachgar a déclaré que le gouvernement avait fait reculer le Maroc trente ans en arrière, avec le regain du spectre de l’ajustement structurel.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.
-Lachgar lors d’un meeting à Rabat: Nous ne resterons pas les bras croisés face à un gouvernement qui tire le pays vers l’abysse. Le premier secrétaire de l’USFP a appelé samedi à l’action pour empêcher que « l’actuelle déchéance ne se poursuive » dans la champ politique. Lachgar a en outre critiqué le gel du dialogue social par l’actuel gouvernement, le non respect des engagements pris par le passé, la non mise en œuvre des dispositions de la Constitution, l’adoption des mesures hostiles à l’égard des masses laborieuses et l’imposition d’une réforme unilatérale de la Caisse des retraites.

– Benkirane mène mollement les négociations, risque de faire face à une motion de censure. Une source informée a indiqué que le facteur du temps n’est plus en faveur du chef du gouvernement, notant qu’à défaut de la formation d’une majorité gouvernementale à la rentrée parlementaire, Benkirane risque de faire face à une crise qui l’obligera à démissionner ou à succomber à une motion de censure.

AL MASSAE :.
– La poursuite de la grève des employés de Casa Tram menace de paralyser le transport. La centrale syndicale de l’Union des fédérations nationales des chauffeurs et professionnels du transport au Maroc (UFNCPT) menace de hausser le ton et de généraliser cette grève au secteur du transport sur le plan national si l’administration de la société du tramway s’obstine à refuser le dialogue avec le bureau syndical du syndicat de Casa-Tram.

– Le FMI salue l’application du système d’indexation des prix des produits pétroliers. Le Fonds monétaire international s’est félicité de la décision du gouvernement marocain d’indexer les prix de la majorité des produits énergétiques sur le marché mondial. Dans un rapport publié cette semaine à Washington, le Fonds estime que les autorités marocaines ont mis en œuvre des actions significatives pour renforcer l’environnement fiscal et réduire l’impact des fluctuations du marché mondial des matières premières sur le budget de l’Etat.

AL KHABAR:.
– Chabat accuse Benkirane de tentative de s’emparer du pays. Lors d’une réunion du comité exécutif du Parti de l’Istiqlal, organisé samedi à Rabat,le Secrétaire général du parti de la balance Hamid Chabat a accusé le chef du gouvernement d’être autoritaire, de saper le principe de la concertation et de fouler aux pieds les revendications sociales.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA :.
– Impôts : 80 pc de l’impôt sur les sociétés proviennent de 2 pc des sociétés, 73 pc de l’IGR des prélèvements à la source sur les salaires tandis que les 2/3 des sociétés déclarent un déficit chronique.

– Elections partielle: le PJD porte sa défaite à Fès devant la justice. Slimane El Amrani , le deuxième adjoint du secrétaire général du PJD, a affirmé que le parti de la lampe a décidé de former un recours devant la Conseil constitutionnel au sujet de la victoire des Istiqlaliens qui ont remporté un siège à la circonscription de Moulay Yacoub à Fès.

AL ALAM :.
– Visa des pays européens: de simples conditions pour les Marocains. La Commission européenne a annoncé, la semaine dernière, avoir proposé au Conseil de l’Union européenne d’entamer des négociations avec le Maroc afin de conclure un accord visant à atténuer la procédure d’octroi des visas pour un séjour à court terme. Selon un communiqué de la Commission, cette mesure s’inscrit dans le cadre du partenariat pour la mobilité signé, novembre dernier, entre l’UE et le Royaume.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIYA:. 
– Formation du nouveau gouvernement: des surprises indicibles! Des sources informées ont indiqué qu’il est très probable que Saad Dine El Otmani quitterait le ministère des Affaires étrangères et de la coopération et qu’Aziz Akhannouch reste à la tête des Finances aux cotés de Driss Azami El Idrissi et que Salaheddine Mezouar dirige le portefeuille des AE. En revanche, une source du PJD affirme qu »on a l’impression que plusieurs parties ne veulent pas que ce gouvernement voit le jour et préfèrent qu’il reste le plus longtemps possible un gouvernement minoritaire « .

– Les médecins résidents poursuivent leur politique de bras de fer avec le ministère de la Santé, en prolongeant leur grève de trois semaines en raison de la « tentative du gouvernement de se dérober derrière la crise économique pour atermoyer sa réponse aux revendications ». D’autre part, l’association des consommateurs s’inquiète des répercussions de la grève sur la santé des citoyens.

EL ASSIMA POST:.
– Benkirane: le sort du gouvernement est entre les mains de Dieu. Dans une déclaration au journal, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane s’est abstenu de donner des détails sur la constitution d’une nouvelle majorité en répondant laconiquement que l’issue finale des négociations « est entre les mains de Dieu ».

ASSABAH :.
– Chabat appelle Benkirane à démissionner. Lors du de la 3ème session du comité central du PI, tenue samedi à Rabat, le SG du PI, Hamid Chabat, a qualifié de « téméraire » la décision du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane d’appliquer le système d’indexation, qui n’a pas fait l’objet d’un débat démocratique au sein des institutions constitutionnelles. Il a appelé Benkirane à s’armer de courage pour démissionner et présenter des excuses au peuple marocain.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.
– Les élections partielles dominent les travaux du congrès des avocats du PJD. Lors de cette rencontre, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a accusé le Parti de l’Istiqlal de recourir à des fauteurs de trouble et à des mercenaires des élections, d’utiliser de l’argent et de former des alliances douteuses. Il a en outre affirmé que personne ne peut renverser un gouvernement qui a obtenu la majorité des suffrages aux élections de 2011.

ATTAJDID:.
– Aid Al Adha : hausse prévue des prix du mouton. L’Association nationale des éleveurs de moutons s’attend à des hausses des prix de moutons pour cette année, estimant qu’ils varieraient entre 40 à 50 dirhams le kilo, contre 38 à 45 dirhams l’année précédente. L’association impute cette augmentation au renchérissement des prix du fourrage et des carburants.

– Benkirane : l’Istiqlal a obtenu le siège de la circonscription de Moulay Yacoub d’une manière contraire à l’éthique. Lors de l’ouverture des travaux du congrès des avocats du PJD, dimanche à Rabat, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a critiqué les résultats des élections partielles organisées dans la circonscription de Moulay Yacoub, et qui se sont soldées par la défaite du parti de la lampe. Il a de même foudroyé les moyens utilisés par le Parti de l’Istiqlal pour l’obtention de ce siège, en avançant que l’opération s’était déroulée contrairement à l’éthique.

AL MOUATAF :.
– Le FFD met en garde contre les conséquences catastrophiques des hausses des prix sur l’économie nationale et l’activité de l’entreprise. Dans un communiqué publié à l’issue d’une récente réunion de son secrétariat général, le Front des forces démocratiques a appelé toutes les forces vives de la société à unir leurs voix et renforcer les rangs autour d’un programme militant homogène.

RISSALAT AL OUMMA :.
– Réforme: l’UC plaide pour des politiques harmonieuses. Lors de son congrès national extraordinaire, tenu samedi à Bouznika, l’Union constitutionnelle a appelé à l’adoption de politiques synergiques pour mener à bien une réforme exhaustive, soulignant que cette démarche serait la véritable issue pour s’extraire à la crise économique et financière.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *