Revue de presse marocaine du 07/07/2014

0 commentaires, 07/07/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les quotidiens nationaux parus lundi 07 juillet.:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– SM le Roi Mohammed VI procède à l’inauguration de nouveaux projets solidaires à Kénitra. SM le Roi Mohammed VI a procédé, samedi à Kénitra, à l’inauguration de deux projets solidaires qui traduisent la ferme volonté du Souverain de promouvoir les conditions socio-économiques des femmes et des jeunes et sa disposition à rester à l’écoute des préoccupations spécifiques de cette frange de la société. SM le Roi a ainsi inauguré un centre de formation et de qualification des femmes au quartier Saknia et un autre de formation professionnelle pour jeunes au quartier Ouled Oujih, des projets réalisés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour un investissement global de 13 millions de dirhams.

– Vente immobilière en l’état futur d’achèvement: les recommandations du CESE. Saisie par le président de la Chambre des conseillers le 29 avril dernier afin d’émettre son avis sur le projet de loi n 107-12 modifiant et complétant le dahir du 9 Ramadan 1331 (12 août 1913) formant Code des obligations et des contrats, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a rendu son verdict la semaine dernière. Réunie lors de la 39e session ordinaire du Conseil, tenue le 26 juin dernier à Rabat, l’assemblée générale du CESE a émis à l’unanimité un avis assez critique vis-à-vis de l’arsenal juridique relatif à la vente d’immeuble en l’état futur d’achèvement. Selon le Conseil, plusieurs dysfonctionnements persistent dans le secteur et créent un certain déséquilibre au niveau de la relation entre le promoteur et l’acquéreur.

L’Economiste.:

– Marchés publics: le grand ménage se poursuit. Le gouvernement continue de mettre de l’ordre dans la réglementation relative aux marchés publics. Un projet de décret portant cahier des clauses administratives générales applicables aux marchés de travaux vient d’être mis en consultation publique au niveau du SGG. Il s’agit d’une refonte de la réglementation, en vigueur depuis 2000, « qui connaissait un certain nombre d’insuffisances et de dysfonctionnements, auxquels il a été jugé nécessaire de remédier », peut-on lire dans la note de présentation. L’objectif est de garantir un meilleur équilibre des contrats, tout en assurant une meilleure maîtrise de l’exécution des travaux.

– Agrumes-Afrique: la contrebande « s’organise ». L’informel réussit là où le secteur structuré tâtonne toujours. L’export des agrumes, via les circuits parallèles, vers l’Afrique ne cesse de prendre de l’ampleur. Pas moins de 400 tonnes d’oranges et autres fruits et légumes sont expédiées chaque jour vers le continent. Le tout, en vrac et non normalisé. En retour, c’est des sacs de billets de banque, toutes devises confondues, qui sont rapatriés. Alors que le circuit organisé tarde à capter la forte demande adressée notamment aux oranges.

Aujourd’hui Le Maroc.:

– Tourisme: le Maroc a toujours la cote. Durant les cinq premiers mois de l’année, le volume des arrivées aux postes frontières a atteint 3,57 millions de touristes, en progression de 9% par rapport à l’année 2013. A fin mai 2014, les nuitées totales réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés ont enregistré une hausse de 10% par rapport à la même période de 2013. Les recettes générées par l’activité touristique des non-résidents au Maroc se sont élevées à 2,17 milliards de dirhams contre 21 milliards de 2013, soit une progression de 3,2%.

– Personnes en situation de handicap: les associations rejettent le projet de loi. Le Collectif pour la promotion des droits des personnes en situation de handicap et plusieurs ONG ont tenu samedi un sit-in devant le parlement pour protester contre le projet de loi-cadre n 97-13. Les manifestants ont appelé le gouvernement à retirer ce projet de loi jugé discriminatoire et qui ne garantit pas les droits de cette frange de la société. Ils estiment que la nouvelle loi marginalise et exclut ces personnes au lieu de contribuer à leur intégration dans la vie sociale et civile. Les associations reprochent également au gouvernement de ne pas les avoir consultés dans l’élaboration de ce texte.

L’Opinion.:

– Veolia réagit au choix des communes de racheter les contrats de Redal et Amendis: « C’est aussi notre volonté ? ». Veolia Maroc a rendu public un communiqué dans lequel il annonce que le choix des communes de racheter les contrats de ses filières au Maroc, Redal et Amendis, correspond à sa volonté de céder ses activités. Le communiqué précise toutefois que Redal et Amendis attendent la notification officielle des autorités délégantes pour que le processus de rachat puisse s’enclencher, et s’engagent pour garantir la continuité et la qualité de service.

– En pronostiquant une croissance économique aux alentours de 4% en 2014: la DTFE plus optimiste que le HCP, Bank Al-Maghrib et le CMC. La guerre des chiffres autour de la croissance économique au Maroc se poursuit. La Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE) vient de prévoir à son tour, pour l’année 2014, un taux de croissance légèrement inférieur à celui enregistré en 2013, soit 4%, alors que le HCP table lui sur 2,5%, Bank Al-Maghrib sur un taux entre 2,5 et 3%, et le Centre marocain de conjoncture (CMC) sur 2,7% seulement.

Libération.:

– L’USFP exige que les concertations sur les échéances électorales soient sérieuses. Intervenant lors du VIIIème congrès de la Chabiba Ittihadia tenu en fin de semaine dernière, le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a mis les points sur les « i » en exigeant que les concertations sur les prochaines élections soient sérieuses et raisonnables et ouvrent la voie à une nouvelle étape, sinon le parti les boycotterait.

– Les femmes des camps de Tindouf se soulèvent contre le polisario. Des dizaines de femmes des camps de Tindouf se sont rebiffées jeudi contre les abus auxquels les soumettent les dirigeants du polisario. Quatre mois après la diffusion d’une vidéo dans laquelle une sahraouie accusait un dirigeant du polisario de harcèlement sexuel, voilà que la chaîne tv de Laâyoune diffuse un nouvel enregistrement annonçant la création d’une Coordination qui se veut une alternative à la prétendue Union nationale des femmes sahraouies. Cette nouvelle annonce vient consolider la dissidence dans les rangs d’une jeunesse sahraouie, de plus en plus hostile aux dirigeants du polisario.

Al Bayane.:

– Session de rattrapage du baccalauréat: la perche tendue à 176.000 candidats. Dès demain, mardi 8 juillet, ce sont environ 176.000 candidats qui braveront les épreuves de la session de rattrapage du bac sur l’ensemble du territoire nationale. Cette 2e session que le ministère de l’Education nationale organise jusqu’au 10 juillet permettra de repêcher les candidats ayant démérité lors de la session ordinaire du bac, soit 44,31% du total des candidats ayant passé la 1ère session.

– Gouvernement: le bilan à mi-mandat sous la loupe des députés. Le bilan du gouvernement à mi-mandat sera présenté demain mardi devant les députés de la nation au parlement. Il sera question également de la feuille de route du reste de la législature. Cette séance spéciale du parlement, qui débutera à 22h, sera mise à profit par la majorité en vue de défendre son bilan, notamment ses réalisations depuis son installation au début de l’année 2012.

Al Massae.:

– Hassad élargit la carte des caïdats et des cercles. Dans le sillage des concertations lancées par le gouvernement sur les échéances électorales prochaines, le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad a élaboré un projet de décret visant à créer de nouvelles circonscriptions administratives, plus précisément des caïdats et des cercles, dans certaines provinces et préfectures du Royaume. En vertu de ce texte, dont la délibération est prévue lors du prochain conseil du gouvernement, 3 cercles et plus de 30 caïdats seront créés dans le ressort d’une préfecture et de 19 provinces.

– Manifestation contre un projet de loi sur les handicapés. La Collectif pour la promotion des droits des personnes en situation de handicap et d’autres ONG nationales ont organisé samedi à Rabat une manifestation devant le Parlement en signe de protestation contre ce qu’elles ont qualifié d’exclusion et de discrimination des handicapés. Les manifestants ont également dénoncé le projet de loi-cadre n 97-13 relatif à la protection et à la promotion des droits des personnes en situation de handicap, le jugeant « honteux » et ne garantissant pas les droits et la dignité des handicapés.

Attajdid.:

– Le ministère des finances prévoit une croissance de 4% en 2014. Le taux de croissance national devrait se situer à 4 pc en 2014, soit un niveau légèrement inférieur à celui enregistré en 2013, selon la Direction du trésor et des finances extérieures (DTFE) relevant du ministère de l’Economie et des finances. Cette prévision est confortée par la confirmation de l’hypothèse d’une campagne céréalière moyenne conjuguée au bon comportement des autres cultures, notamment l’arboriculture fruitière, explique la DTFE dans sa note de conjoncture pour le mois de juin.

– Trois quarts des migrants marocains vivent en Europe, selon une publication de la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger. Cette nouvelle publication, intitulée « Marocains de l’extérieur » 2013, indique que l’immigration marocaine a évolué durant les dernières années, précisant que le nombre d’immigrés marocains a atteint plus de 4 millions.

Al Assima Post.:

– Baccalauréat: une marocaine aurait la première moyenne en France. Myriam Bourhail, une française d’origine marocaine, pourrait bien avoir la meilleure note de France au bac. Cette élève du Lycée européen de Villers-Cotterêts a obtenu le meilleur résultat de toute l’académie de Picardie, selon L’Union, un quotidien français. La pire note qu’elle ait eue, c’est celle en sport: un 15. Cette lycéenne a aussi eu 18 en histoire-géographie et 19 en philosophie « qui font presque tâche à côté de tous les 20, en anglais, en espagnol, en physique, en mathématiques et en SVT (Sciences de la vie et de la terre) », précise la même source.

– Charafat Afailal, ministre chargée de l’eau, a affirmé que le Maroc avait accompli d’importantes réalisations en matière de gestion des ressources en eau, faisant de lui une référence voire un exemple à suivre sur les plans continental et régional. Afailal s’exprimait au cours d’une rencontre organisée par l’association Meknès Al Khadra dans la ville de Meknès.

Assabah.:

– Le ministre de l’Economie et des finances Mohamed Boussaid est parvenu à un accord avec ses opposants de la majorité à la Chambre des représentants, qui annule l’amendement adopté par la commission des finances se rapportant au contrôle parlementaire des comptes spéciaux. Cet amendement sera révisé lors du renvoi du projet de loi organique relatif à la loi des finances à la séance plénière. L’amendement prévu maintiendrait le contrôle parlementaire des autres fonds à l’exception des comptes spéciaux de certains départements sensibles.

– Benkirane défend son bilan de mi-mandat devant les parlementaires. Conformément à l’article 101 de la Constitution, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane compte présenter mardi devant le parlement le bilan d’étape du gouvernement.

Al Khabar.:

– Les chioukhs et les notables sahraouis s’opposent à la décision de l’Union africaine de désigner un « envoyé spécial » pour le dossier du Sahara marocain. Dans un communiqué portant 18 signatures, ces personnalités affirment qu’elles ne sont pas concernées par cette décision unilatérale rendue par une organisation subordonnée à certaines parties qui cherchent à entraver le processus du règlement du différend.

– Les accidents mortels ont accusé une baisse de 7,53% durant l’année en cours, indique Najib Boulif, le ministre délégué chargé du transport, lors d’une conférence de presse vendredi. Ce recul est le résultat des efforts assidus déployés par tous les intervenants dans le domaine de la sécurité routière, explique Boulif.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Driss Lachgar, premier secrétaire de l’USFP, a menacé de boycotter les prochaines élections au cas où les concertations électorales que va lancer le gouvernement avec les partis ne seraient pas « sérieuses et raisonnables » et n’ouvriraient pas la voie à « une nouvelle étape « . Lachgar s’exprimait à l’ouverture du 8ème congrès national de la Chabiba ittihadia, qui a eu lieu les 5et 6 juillet à Bouznika.

– Le Maroc continue de figurer parmi les principales destinations moyen-courrier des touristes français avec une hausse de la tendance des départs entre décembre 2013 et mai dernier, selon le syndicat national français des agents de voyage (SNAV). La tendance des départs des Français vers le Maroc a connu une hausse de 6 pc en termes de passagers durant cette période, contre une baisse ou une stagnation pour les autres destinations moyen-courrier à savoir la Tunisie (-13 pc), l’Espagne (-2 pc), l’Italie (-3 pc) et la Grande-Bretagne (0 pc), précise le SNAV qui vient de publier son baromètre sur « La tendance des ventes tourisme par les agences de voyages de décembre 2013 à mai 2014 ».

Rissalat Al Oumma.:

– Bilan des commissions de contrôle durant les trois premiers jours du ramadan: 31 tonnes de denrées impropres à la consommation ont été saisies, selon un communiqué du ministère chargé des Affaires générales et de la gouvernance.

– Nouveau projet de loi pour réformer le secteur minier. Le conseil du gouvernement examinerait, au cours de cette semaine, un projet de loi qui abrogera l’actuel règlement minier datant du 16 avril 1951. Le nouveau texte, qui vise notamment à donner un nouvel élan à l’industrie minière et étendre le champ d’application de la législation minière à d’autres substances minérales, comporte des sanctions atteignant jusqu’à 5 ans de prison à l’encontre des auteurs d’infractions.

Al Alam.:

– SM le Roi Mohammed VI a procédé, samedi, à Kénitra, à l’inauguration de deux projets solidaires qui traduisent la ferme volonté du Souverain de promouvoir les conditions socio-économiques des femmes et des jeunes et sa disposition à rester à l’écoute des préoccupations spécifiques de cette frange de la société. SM le Roi a ainsi inauguré un centre de formation et de qualification des femmes au quartier Saknia et un autre de formation professionnelle pour les jeunes au quartier Ouled Oujih, des projets réalisés par la Fondation Mohammed V pour la solidarité pour un investissement global de 13 millions de dirhams.

– Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal Hamid Chabat souligne la nécessité d’accélérer la publication des décrets relatifs au découpage électoral et de remédier aux dysfonctionnements du passé. Chabat, qui s’exprimait vendredi à Fès, a mis en garde contre « la création sur mesure » des partis et des cartes électorales.

Al Haraka.:

– SM le Roi Mohammed VI a adopté un style particulier qui a permis au Maroc de s’adapter à la modernité, écrit le magazine mensuel international « Afrique Magazine », dans sa dernière livraison. La publication, qui consacre un dossier spécial au Royaume sous le titre « Maroc: regards sur quinze ans de règne », indique que le Souverain a mené plusieurs réformes et initiatives qui ont fait changer le Maroc, citant, entre autres, l’Instance équité et réconciliation (IER) et la réforme de la Moudawana, qui « a fait bouger un statut de la femme et de la famille que l’on croyait immuable ». Le mensuel s’arrête aussi sur la réforme de la Constitution qui a « permis au Royaume de s’inscrire dans le cycle des changements provoqués par le printemps arabe », outre l’organisation d’élections libres, relevant que le Maroc reste « un pays d’une vraie liberté de ton et de débat ».

– Le quotidien indien à grand tirage, Times of India, a mis en avant dans un article paru jeudi, la pertinence de la stratégie mise en œuvre par le Maroc dans le domaine de lutte contre l’extrémisme et le terrorisme. « Des pays comme le Maroc ont mis en œuvre des stratégies intéressantes dans le domaine de lutte contre l’extrémisme et le terrorisme à travers la promotion des valeurs de tolérance et de modération », indique le journal. La stratégie du Maroc mérite d’être étudiée, note la publication, appelant les autorités indiennes à s’inspirer de l’expérience marocaine dans le domaine de la promotion des valeurs de modération d’autant plus que le sous-continent, estime la publication, n’est pas à l’abri de la menace terroriste qui plane sur le monde entier.

Al Mounaataf.:

– La stabilité politique dont jouit le Royaume est confortée et garantie depuis de longs siècles par « une monarchie forte et très populaire », indique le « Royal United Services Institute » (RUSI) dans une analyse qui vient de paraître à Londres. Le Maroc demeure l’un des rares pays de la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord (MENA) à jouir d’une « stabilité durable », souligne le Think-thank britannique spécialisé dans les questions de défense et de sécurité. Situé dans une région secouée par les événements du Printemps Arabe, le Royaume a initié des réformes politiques et économiques ayant consolidé davantage sa stabilité et sa cohésion sociale contrairement à la situation d’autres pays de la région, ajoute l’analyse du « RUSI ».

– Une étude du Haut-Commissariat au plan intitulée « Femmes marocaines et marché du travail : caractéristiques et évolution » révèle que plus de la moitié des femmes âgées de 15 ans et plus sont analphabètes, et que parmi 12 millions, 60,3% résident en zones urbaines. Le rapport souligne que cinq femmes sur dix n’ont jamais été inscrites dans une école et trois sur dix ont un niveau de l’enseignement primaire.

Sahifat Annass.:

– Dans le cadre des préparatifs aux prochaines échéances, le ministère de l’Intérieur a créé 3 nouveaux cercles et 31 nouveaux caïdats. Ainsi le nombre de cercles devrait passer de 190 à 193 sur l’ensemble du territoire national alors que le nombre de caïdats de 639 à 670 conformément à un projet de décret qui sera examiné par le conseil du gouvernement durant cette semaine.

– Intervenant à l’ouverture des travaux du VIIIe congrès de la chabiba ittihadia, samedi à Bouznika, le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a souligné que le PJD recourt à l’instrumentalisation politique de la religion.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le Royaume du Maroc a fermement condamné les deux attentats terroristes ayant ciblé, vendredi, une patrouille de la sécurité saoudienne près du poste-frontière Al-Wadiaa et un bâtiment gouvernemental dans le sud de l’Arabie saoudite.

– A cause de la montée en flèche des prix des fourrages, des professionnels affirment que le secteur du lait n’est plus rentable et que la production a régressé de 40% cette année. Le président de la coordination régionale des éleveurs des vaches et des producteurs de lait de la région du Grand Casablanca, Chaouia-Ourdigha et Abda-Doukkala, Ahmed Boukrizia, a indiqué que 30% des éleveurs de vaches et de producteurs de lait se sont retrouvés dans l’obligation de vendre leurs vaches étant donné que le litre du lait était vendu à un prix variant entre 2,80 et 3,20 dirhams.

Assahrae Al Maghribia.:

– SM le Roi Mohammed VI a procédé, samedi à Kénitra, à l’inauguration de deux projets solidaires qui traduisent la ferme volonté du Souverain de promouvoir les conditions socio-économiques des femmes et des jeunes et Sa disposition à rester à l’écoute des préoccupations spécifiques de cette frange de la société. SM le Roi a ainsi inauguré un centre de formation et de qualification des femmes au quartier Saknia et un autre de formation professionnelle pour jeunes au quartier Ouled Oujih, des projets réalisés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour un investissement global de 13 millions de dirhams.

– L’Institution Pays-Bas pour l’assistance des rapatriés à Berkane a indiqué que les autorités hollandaises ont mis en application le jugement consistant à restituer 40% des allocations d’orphelins et de veuves avec effet rétroactif à partir de ce mois. L’Institution a souligné, dans un communiqué, que la Caisse de prévoyance sociale néerlandaise a entamé l’exécution du jugement émis par la cour d’appel d’Utrecht et que certaines personnes qui en sont concernées ont perçu effectivement les sommes dues avec effet rétroactif depuis le 1er janvier 2013.

Bayane Al Yaoum.:

– SM le Roi Mohammed VI est dépositaire de la spécificité du Maroc et de la voie de réformes qui distinguent le Royaume dans un environnement régional marqué par les répercussions du Printemps arabe, a souligné le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi dans une interview diffusée, vendredi, par le Middle East Monitor, un centre de recherche basé à Londres. « Les réformes initiées sous le leadership de SM le Roi ont consolidé la stabilité du Maroc, au moment même où les autres pays du voisinage du Royaume étaient en proie à des périodes prolongées de soubresauts et à l’incertitude », a souligné El Khalfi, en faisant observer que le Maroc « se prévaut d’une longue tradition d’un pluralisme politique réel et effectif, comme en atteste, entre autres, l’existence de pas moins de 100.000 ONG actives dans une variété de domaines ».

– La ministre délégué, chargée de l’Eau, Charafat Afilal, a affirmé, samedi à Meknès, que le Maroc a accompli d’importantes réalisations en matière de gestion des ressources hydriques, faisant de lui « une référence » et un exemple à suivre au niveau africain et régional. « Nous exportons aujourd’hui l’expertise en matière de gestion des ressources hydriques à plusieurs pays du voisinage notamment les pays arabes et africains » grâce à la politique proactive initié par le Royaume, notamment la construction des barrages qui a permis de surmonter les périodes de sécheresse au milieu des années quatre-vingt et aux années quatre-vingt-dix, a jouté la ministre qui s’exprimait lors d’une conférence initiée par l’Association « Meknès Al Khadrae » autour du thème de la politique hydrique et environnementale.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *