Revue de presse marocaine du 07/06/2014

0 commentaires, 07/06/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les quotidiens parus samedi 07 juin.:

Le Matin du Sahara et du Maghreb:

– Le Forum sur la coopération sino-arabe salue le rôle important de SM le Roi Mohammed VI dans la défense de la Ville d’Al Qods. Les participants au Forum sur la coopération sino-arabe ont salué le rôle important et majeur de SM le Roi Mohammed VI dans la défense de la Ville sainte d’Al Qods et la préservation de son identité. Dans la « Déclaration de Pékin » sanctionnant la fin des travaux, jeudi, de la sixième conférence ministérielle du 10e Forum sur la coopération sino-arabe, les participants ont salué « le rôle important et majeur de SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al Qods, dans la défense du statut juridique de la ville d’Al Qods Asharif, la protection de ses sites et le soutien de la résistance de ses habitants ».

– Energies renouvelables: Le Maroc, 29e pays le plus attractif au monde. Le Maroc a gagné 2 places dans le nouveau baromètre trimestriel « Renewable Energy Country Attractivness Index » de Ernst & Young qui classe les 40 pays les plus attractifs au monde pour leurs opportunités d’investissement et de déploiement dans les énergies renouvelables. Il pointe au 1er rang dans la région MENA et 2e en Afrique. Le Royaume doit cette montée dans le classement au méga-programme éolien de 850 MW d’environ 1,7 milliard de dollars dont l’appel d’offres a été lancé par l’Office national de l’électricité et de l’eau potable en février dernier.

L’Opinion :

– Le BIT déterminé à accompagner les projets initiés au Maroc, « un modèle pour la région ». Le Bureau international du travail (BIT) a réaffirmé, jeudi, sa « détermination » à accompagner le Maroc dans ses projets de protection sociale et de promotion du travail productif et décent, en vue de conforter son statut de « pays modèle pour la région ». Lors d’une rencontre à Genève avec le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, le directeur général du BIT, Guy Ryder, s’est dit impressionné par « le dynamisme remarquable » de l’action syndicale dans le Royaume.

– Environnement: Le Maroc a mal dans ses écosystèmes. La géographe et doyenne de la faculté des lettres et des sciences humaines de Mohammedia, Rachida Nafaa, a tiré la sonnette d’alarme sur la fragilité des écosystèmes marocains. Dans une conférence organisée jeudi à l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement, l’académicienne s’est arrêtée sur les risques majeurs auxquels font face les écosystèmes au Maroc, notamment l’accélération du rythme de la sécheresse, l’érosion des sols, la désertification, la dégradation des terres et de la biomasse, l’envasement des retenues des barrages et l’intrusion de l’eau de la mer dans les eaux souterraines.

Libération.:

– A quand la mise en œuvre de lois organiques concernant la société civile ? Le gouvernement actuel n’a pas l’intention d’écrire la deuxième partie de la Constitution. La lenteur législative relative notamment aux lois organiques signifie que les dépositaires de cette mission ne veulent ni peuvent traduire l’esprit démocratique de ces lois dans la réalité. Le colloque organisé récemment à Maâmoura, à l’initiative de l’ONG marocaine Alternatives citoyennes (ALCI), a été l’occasion de réclamer, haut et fort, la mise en œuvre des lois organiques afférentes en particulier à la société civile.

– L’USFP adhère à la proposition du Réseau de parlementaires pour l’abolition de la peine de mort. Le groupe socialiste à la Chambre des représentants a retiré la proposition de loi relative à l’abolition de la peine de mort, mais adhère en même temps à celle proposée par un réseau composé de parlementaires qui s’était constitué pour adopter, entre autres, un texte législatif visant à abolir la peine de mort au Maroc. Cette décision du groupe a été prise lors d’une réunion entre son président Driss Lachgar et une délégation du collectif contre la peine de mort.

Al Bayane.:

– Baccalauréat 2014: Dernière ligne droite pour décrocher le précieux sésame. Cette année, ce sont plus d’un demi-million d’élèves de deuxième année baccalauréat, soit exactement 502.127 élèves qui braveront les épreuves unifiées du baccalauréat au titre de la session de juin 2014, selon une déclaration du ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Belmokhtar. Un chiffre qui s’est accru de l’ordre de 4,7pc par rapport à 2013, a-t-il précisé. Selon les statistiques du ministère de l’Education nationale, sur les 502.127 candidats, 310.833 élèves proviennent de l’enseignement public, 25.748 candidats de l’enseignement privé et 165.546 sont des candidats libres.

– Espagne: Le Maroc parmi les premières destinations du Roi Felipe VI. Le Roi Felipe VI de Bourbon et la reine Letizia projettent inclure le Maroc parmi leurs premières destinations à l’étranger après leur intronisation, prévue dans quelques semaines, a indiqué un porte-parole de la maison royale d’Espagne. Citée par l’agence officielle EFE, la même source ajoute que Felipe de Bourbon et son épouse étudient un agenda d’une tournée qui va les conduire au Maroc, en France et au Portugal, les trois pays les plus proches de l’Espagne.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le commissaire européen chargé du commerce, Karel De Gucht, a affirmé que les négociations entre le Maroc et l’Union européenne pour la conclusion d’un accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) avancent bien et des « progrès notables » ont été réalisés au 4ème de round. « Au 4ème cycle de négociations, qui s’est tenu à Bruxelles (7 au 11 avril), les discussions ont porté sur tous les chapitres de l’accord et des progrès notables ont été réalisés », a souligné le commissaire européen qui répondait à une question de l’eurodéputé socialiste Gilles Pargneaux sur l’avancement des discussions sur l’ALECA entre le Maroc et l’UE.

– Le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle a annoncé jeudi que 502.127 élèves passeront les examens du baccalauréat au titre de la session de juin 2014, dont 287.688 candidats, soit 57,3 pc, et 214.439 candidates, soit 42,7 pc de l’effectif global. Le nombre total des candidats a connu une hausse de 4,7 pc par rapport à l’année dernière, précise le ministère dans un communiqué.

Al Haraka.:

– Le directeur général de l’Office nationale des aéroports (ONDA), Zouhair Mohammed El Aoufir a annoncé jeudi que la stratégie de développement du secteur aérien au Maroc ambitionne de parvenir à une capacité aéroportuaire de 51 millions de passagers dans moins de dix ans à travers de nombreux projet d’investissement et d’extension. Intervenant à l’ouverture de la 11ème édition du Forum international Connect, organisé à Marrakech, El Aoufir a affirmé que le développement du secteur du transport aérien est le fruit d’une stratégie de développement clairement définie, concrétisée dès 2004 par la libéralisation du secteur et la signature d’un accord d’Open Sky avec l’UE en décembre 2006.

– Le ministre chargé du commerce extérieur, Mohamed Abbou a affirmé jeudi que le plan national de promotion des échanges commerciaux pour la période 2014-2016 vise à booster les exportations et à réduire les importations par le biais de la substitution. « Ce plan triennal tire son importance de la situation alarmante de la balance commerciale des biens et services » qui a enregistré, en 2013, un déficit de 125 milliards de dirhams (MMDH), a précisé Abbou, lors d’une conférence de presse. Le ministre a, d’autre part, indiqué que le déficit commercial des biens a dépassé le montant des exportations à partir de 2007, alors que l’excédent de la balance commerciale des services a connu un recul entre 2007 et 2011.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid a présidé jeudi à Rabat une réunion de la commission chargée d’examiner les cas des Français détenus au Maroc, mise en place sur hautes instructions royales. Intervenant à cette occasion, Ramid a indiqué que la commission examinera, à titre exceptionnel, toutes les situations humanitaires des détenus français purgeant leur peine au Maroc et qui réclament un transfèrement en France pour purger le reliquat de leur peine parmi les leurs.

– Le gouvernement prive les fonctionnaires de la pension de retraite avant l’âge de 60 ans. Le gouvernement a rompu jeudi avec les pensions de retraite dont bénéficiaient, avant l’âge de 60 ans, les fonctionnaires radiés des cadres de la fonction publique en raison d’une démission admise légalement. Le conseil de gouvernement a adopté jeudi un projet de loi modifiant et complétant la loi instituant le régime de pensions civiles, qui vise à reporter la jouissance de la pension de retraite jusqu’à l’âge légal de la retraite pour les fonctionnaires et agents qui ont acquis le droit à la pension de retraite et qui ont été radiés des cadres en raison d’une démission acceptée légalement, ou révocation sans suspension du droit à la retraite, ou la mise à la retraite pour incompétence professionnelle.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Benkirane s’apprête à réviser l’horaire continu adopté par les administrations publiques. Lors d’une réunion des dirigeants du PJD, le journal croit savoir que le secrétaire général du parti Abdelilah Benkirane a annoncé son intention de « revoir » cette mesure en raison des dysfonctionnements provoqués pas son application.

– Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a affirmé jeudi que la grève observée, les 4 et 5 juin, par l’Association marocaine des distributeurs des bonbonnes de gaz n’a pas eu un effet concret sur les besoins du marché national. S’exprimant lors d’un point de presse à l’issue du conseil du gouvernement, le ministre a assuré que l’exécutif ne peut pas accepter qu’il soit porté atteinte au pouvoir d’achat des citoyens.

Al Alam.:

– Après environ quatre ans d’absence, le conseil supérieur de la Fonction publique compte tenir son assemblée générale ordinaire mardi prochain sous la présidence du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane. Les travaux de cette assemblée seront consacrés à l’examen du projet de refonte des statuts de la Fonction publique et de plusieurs décrets relatifs à la gestion des ressources humaines dans l’administration publique. Il s’agit notamment du projet de décret relatif à la mobilité des fonctionnaires, du projet de décret relatif à la formation continue et du projet relatif au recrutement par contrat.

– Les exportateurs des légumes et fruits du Maroc menacent de saisir la justice au cas où l’UE persisterait à atermoyer la résolution de la crise des exportations agricoles déclenchée avec le Maroc. La modification des conditions d’accès des exportations marocaines au marché européen risque de provoquer la perte de près de150.000 emplois et la suspension de 70 pc des exportations de tomates. Le Maroc a appelé jeudi l’Union européenne à prendre ses responsabilités sans délai et à respecter ses engagements consignés dans les accords et traités signés avec le Royaume, dans le cadre des exportations des fruits et légumes marocains, qui se sont vu imposer un changement de régime décidé de manière unilatérale de la part de l’UE, selon un communiqué du ministère de l’Agriculture.

Al Khabar.:

– Bank Al-Maghrib a obtenu, jeudi, au terme de l’audit effectué en décembre 2013 par Bureau Veritas, une triple certification (Qualité ISO 9001, Santé & sécurité OHSAS 18001 et Environnement ISO 14001), au titre de son système de management intégré.

– La géographe et doyenne de la faculté des lettres et des sciences humaines de Mohammedia, Rachida Nafaa, a mis en garde la fragilité des écosystèmes marocains. Dans une conférence organisée, jeudi à l’Institut royal de la culture amazighe, à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement, l’académicienne s’est arrêtée sur les risques majeurs auxquels font face les écosystèmes au Maroc, parmi lesquels figure l’accélération du rythme de la sécheresse, l’érosion des sols, la désertification, la dégradation des terres et de la biomasse, l’envasement des retenues des barrages et l’intrusion de l’eau de la mer dans les eaux souterraines.

Assabah.:

– Le PJD réclame de nouvelles listes électorales. Les dirigeants du PJD insistent sur la nécessité de participer aux élections communales prochaines, prévues en 2015, sur la base de nouvelles listes électorales. Ces leaders veulent que l’enregistrement y soit effectué d’office.

– Un syndicat intente une action « internationale » contre le gouvernement Benkirane. L’Organisation démocratique du travail (ODT) vient de saisir l’Organisation internationale de travail, accusant l’Exécutif « d’abus de pouvoir, discrimination et violations des conventions ratifiées et des droits syndicaux et humains ».

Bayane Al Yaoum.:

– La baisse des prix des médicaments va entrer en vigueur dimanche. Plus d’un millier de produits pharmaceutiques de différentes familles seront vendus à des prix revus à la baisse. Cette baisse s’opère conformément au décret n 2-13-852 relatif aux conditions et modalités de fixation des prix des médicaments du 18 décembre 2013. La baisse touche 1.578 médicaments (320 médicaments ayant déjà bénéficié d’une baisse des prix en 2013 et 1258 médicaments concernés par le décret précité).

– Au cours d’un point de presse tenu jeudi à l’issue du conseil du gouvernement, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi a affirmé que le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane avait adressé une correspondance à la Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA) et à la comité d’éthique à la chaine de télévision 2M pour qu’ils donnent leurs avis concernant la diffusion d’émissions relatives au crime. Le ministre a mis en garde contre le risque de voir ces programmes susciter de la sympathie avec les délinquants ou encore banaliser la criminalité.

Al Massae.:

– Les parlementaires PJD appellent à auditionner Ali Fassi Fihri. Le groupe PJD à la Chambre des représentants a adressé une demande à la commission du contrôle des finances publiques pour qu’elle tienne une réunion sur l’impact prévu du contrat-programme signé récemment entre le gouvernement et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable. Citant des sources du groupe, le journal écrit que le dysfonctionnement de l’ONEE, qui a requis l’intervention du gouvernement, nécessite d’auditionner le premier responsable afin qu’il fournisse des explications.

Rissalat Al Oumma.:

– Les nouveaux prix des médicaments revus à la baisse vont entrer en vigueur dimanche. La baisse des prix s’opère conformément au décret n 2-13-852 relatif aux conditions et modalités de fixation des prix des médicaments du 18 décembre 2013. La baisse touche 1. 578 médicaments (320 médicaments ayant déjà bénéficié d’une baisse des prix en 2013 et 1258 médicaments concernés par le décret précité).

– Bank Al-Maghrib a obtenu, jeudi, au terme de l’audit effectué en décembre 2013 par Bureau Veritas, une triple certification (Qualité ISO 9001, Santé & sécurité OHSAS 18001 et Environnement ISO 14001), au titre de son système de management intégré.

Assahrae Al maghribia.:

Le journal revient sur la visite que vient d’effectuer dernièrement au Maroc la haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, Navi Pillay. La reconnaissance par Mme Pillay des avancées réalisées par le Maroc en matière des droits de l’Homme conforte le  »leadership » du Royaume en Afrique du Nord, estime mardi l’agence argentine  »Total News ». Dans une tribune du politologue argentin Adalberto Carlos Agozino, consacrée aux acquis du Maroc dans ce domaine, l’agence argentine souligne que la visite que vient d’effectuer Mme Pillay au Maroc entre les 26 et 29 mai, et au cours de laquelle elle a fait une évaluation positive des avancées réalisées par le Royaume dans le domaine des droits de l’Homme, témoigne de l’importance qu’accordent les responsables marocains à cette question.

– Le directeur de l’évaluation, de l’organisation de la vie scolaire et des formations communes entre les académies et du Centre national de l’évaluation et des examens, Mohamed Sassi, a déclaré, dans un entretien accordé au journal, que le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle a pris, en coordination avec les autorités concernées, toutes les mesures nécessaires pour « protéger » les épreuves du baccalauréat et faire face aux tentatives de perturbation de cette importante échéance nationale. Sassi a ajouté que le ministère est déterminé à mettre en oeuvre tous les moyens propres à lutter contre la fraude en vue de préserver la crédibilité du Bac marocain et garantir aux candidat le droit à l’égalité des chances.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *