Revue de presse marocaine du 06/11/2014

0 commentaires, 06/11/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens parus jeudi 06 novembre:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI visite mercredi le chantier de restauration de Borj Sidi Bounafae. Ce projet fait partie intégrante du programme de restauration et de réhabilitation des monuments historiques de l’ancienne médina de Fès, doté d’une enveloppe budgétaire globale de 285,5 millions de dirhams (MDH). Ce programme porte sur la restauration de 27 monuments historiques, notamment des médersas, des borjs, des foundouks, des tanneries, des remparts et des ponts. Quatorze projets des vingt-sept prévus au titre de ce programme quadriennal (2013-2016) sont en cours de réalisation.

– Réforme des retraites: Le CESE s’attire les foudres des centrales syndicales. Optant pour un départ à la retraite à 63 ans ainsi qu’une augmentation des cotisations, l’avis du CESE a été mal accueilli par les syndicats qui appellent à un retour au dialogue. Pour Abderrahmane El Azzouzi, secrétaire général de la Fédération démocratique du travail (FDT), les avis du Conseil économique, social et environnemental (CESE) doivent rester dans le cadre consultatif qui lui est accordé par la Constitution. Ce syndicaliste a précisé que l’âge de départ à la retraite après 60 ans « doit être optionnel et non obligatoire ». Pour Mohamed Kafi Cherrat, secrétaire général de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), le CESE n’a fait que reproduire la version de réforme défendue par le gouvernement. Ali Lotfi, secrétaire général de l’Organisation démocratique du travail (ODT), réitère son refus du projet des recommandations établies par le CESE.

Al Bayane.:

– Campagne agricole 2014-2015: 2,7 milliards de dirhams de subventions directes au profit des agriculteurs. Akhannouch a indiqué mardi que le ministère envisage de réviser son système de subventions versées aux agriculteurs par le Fonds de développement agricole, d’augmenter le volume de subventions allouées aux unités d’encouragement des exportations et de continuer à subventionner les importations. Dans un autre registre, le ministre a souligné que son département s’attèlera à poursuivre la mise en œuvre du programme national de reconversion de l’irrigation gravitaire à l’irrigation localisée sur une superficie de 63.000 hectares pour atteindre l’objectif global de 460.000 hectares à fin de 2015.

– Louafa dément toute hausse des prix du pain. Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Louafa, a démenti toute hausse des prix du pain dans les différentes régions du Royaume. Louafa a affirmé que les patrons des boulangeries ne peuvent pas augmenter le prix du pain fixé à 1,20 DH sans concertation et sans l’approbation du gouvernement qui, selon lui, s’est engagé de réduire le coût de production du pain pour protéger le pouvoir d’achat des citoyens.

L’Opinion.:

– 39ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte: Marche soutenue sur le chemin de l’unité consolidée, de la stabilité, du progrès et du développement. C’est aujourd’hui que l’ensemble du peuple marocain, mobilisé derrière Sa Majesté le Roi Mohammed VI, célèbre le 39ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte. Moment fort et solennel, cette célébration dont tout un chacun s’enorgueillit à juste titre, grâce à ses enseignements et à sa profonde portée, nous conforte dans notre conviction sincère que la monarchie marocaine est le garant de l’unité de la Nation et qu’elle incarne la symbiose qui la lie aux différentes composantes du peuple.

– Pour mettre fin à la répression du polisario contre les manifestants à Tindouf: Mustapha Salma appelle à une intervention urgente de la communauté internationale. Le militant sahraoui, interdit de retourner à Tindouf pour son soutien à la proposition d’autonomie au Sahara, a indiqué que la manifestation, organisée samedi devant le bureau de Mohamed Abdelaziz dans la localité de Rabouni, a été violemment réprimée par les milices du polisario. Il a précisé qu’une dizaine de participants ont été blessés à divers degrés, et que 13 personnes ont été arrêtées au cours des deux derniers jours et conduites à la prison « Dhibiya » à Tindouf, où elles sont privées de tout contact avec leurs familles et avec l’extérieur.

– Situation du marché de travail au troisième trimestre 2014: Le chômage passe de 9,1 pc à 9,6 pc au niveau national. La note d’information du Haut-commissariat au plan relative à la situation du marché du travail au troisième trimestre de l’année 2014, rendue publique mercredi, révèle que le nombre de chômeurs s’est accru de 64.000 personnes (40.000 en milieu urbain et 24.000 en milieu rural), portant le volume global du chômage au niveau national à 1.140.000 personnes.

Libération.:

– SM le Roi Mohammed VI adressera, ce jeudi, un discours à la nation à l’occasion du 39ème anniversaire de la Marche Verte, annonce un communiqué du ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie. Le discours Royal sera diffusé sur les ondes de la radio et à la télévision à 20h30.

– ?Eau et électricité: La grogne contre Benkirane s’amplifie. Les protestations contre les factures « gonflées » de l’eau et de l’électricité prennent de plus en plus d’ampleur. Dans plusieurs régions, les citoyens crient leur colère contre ce qu’ils qualifient d' »injustice ». Jusqu’ici, ils refusent de payer les factures et réclament une révision de leurs montants jugés « exorbitants ». Le chef du gouvernement avait exprimé, lors d’une réunion au Parlement avec les élus de son parti, sa disposition à aller à la rencontre des protestataires, mais jusqu’à présent, les manifestations se poursuivent sans qu’une visite de sa part ne soit encore effectuée.

– Driss Lachgar: Le Maroc connaît une orientation vers un libéralisme sauvage sans précédent. « Le Maroc connaît une orientation vers un libéralisme sauvage sans précédent ». C’est ce qu’a annoncé le Premier secrétaire de l’USFP lors de la journée d’étude organisée lundi par le groupe socialiste à la Chambre des conseillers. Tout en précisant qu’un plan global a été établi pour la mise en œuvre de cette politique à travers le projet de loi de finances 2015 soumis au Parlement et qui comporte des mesures antisociales portant gravement atteinte au pouvoir d’achat des Marocains.

Assahra Al Maghribia.:

– Marche Verte: Evènement du siècle par excellence. En pareil jour, une marée humaine de 350.000 volontaires civils, venant de toutes les régions du Royaume, a répondu à l’appel lancé par feu SM Hassan II et convergé vers Tarfaya dans une véritable illustration de la parfaite symbiose qui unit le glorieux Trône alaouite et le peuple marocain.

– Maroc/UE: Signature du protocole d’accord relatif au nouveau cadre unique d’appui 2014-2017. Ce protocole d’accord relatif au nouveau cadre de coopération entre l’Union européenne (UE) et le Maroc a été signé, mercredi à Rabat, pour un budget indicatif de 8 à 10 milliards de dirhams (MMDH). Ce nouveau protocole prévoit le financement de trois secteurs prioritaires, à savoir l’accès équitable aux services sociaux de base, le soutien à la gouvernance démocratique, à l’Etat de droit et à la mobilité, et l’appui à l’emploi et à la croissance durable et inclusive.

Bayane Al Yaoum.:

– PPS/Marche Verte: Hommage au peuple marocain. Le bureau politique du PPS affirme que le Maroc demeure attaché au plan d’autonomie sous souveraineté marocaine, en tant qu’unique solution au conflit artificiel autour du Sahara marocain.

– Le montant des subventions directes accordées aux agriculteurs au titre de la campagne agricole 2014-2015 s’élève à 2,7 milliards de dirhams, a annoncé mardi le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch. Le ministère envisage de réviser son système de subventions versées aux agriculteurs par le Fonds de développement agricole, d’augmenter le volume de subventions allouées aux unités d’encouragement des exportations et de continuer à subventionner les importations, a-t-il indiqué devant les députés.

Assabah.:

– Les travaux des commissions parlementaires menacés de « blocage ». La discussion du PLF 2015 suscite des inquiétudes en raison des tensions entre la majorité et l’opposition. Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, est tenu d’accommoder le différend afin d’assurer le libre exercice des séances plénières et des réunions des commissions, selon une source de la Chambre.

– Prix du pain: El Ouafa menace les patrons boulangers. Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa, a fait savoir que toute hausse sans autorisation préalable de la part des autorités concernées sera considérée comme illégale et exposera son auteur à une amende qui pourrait atteindre 300.000 DH.

Al Mounaataf.:

– Le mouvement féministe s’apprête à manifester contre le retard de l’adoption du projet de loi sur la discrimination et la violence à l’égard des femmes. La coalition Printemps de la dignité, qui regroupe diverses associations de défense et de promotion des droits des femmes, s’apprête à organiser une manifestation le 6 décembre prochain pour interpeller le gouvernement sur la législation relative aux droits des femmes.

– Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, a tenu une rencontre avec une délégation de l’association des barreaux du Maroc, consacrée à l’examen des revendications des avocats relatives au projet du Code de procédure civile, notamment le monopole de représentation des parties. Cette réunion, tenue le 27 octobre dernier, a été l’occasion de présenter la conception de l’association autour de l’assistance judiciaire et sa proposition de réformer la loi régissant la profession d’avocat.

Al Alam.:

– Le ministère chargé des Affaires générales et de la gouvernance recourt au jeu des notes d’explication concernant la participation à la grève du 29 octobre. Des sources ont confirmé que ces notes d’explication ont été adressées par une partie qui ne dispose d’aucune délégation, précisant que la note de service a été signée par le président de la division administrative et financière.

– Le communiqué final du congrès régional de la jeunesse istiqlalienne des trois provinces du Sud tenu à Laâyoune appelle le gouvernement à mettre fin aux hausses énormes dans les prix des produits de base que le Parti de l’Istiqlal considère comme ligne rouge. Le communiqué a en outre dénoncé les agressions répétées de l’armée algérienne sur les citoyens marocains à la frontière.

Al Massae.:

– La guerre des communiqués éclate au sein de l’USFP. Le premier secrétaire du parti vient d’ouvrir un nouveau front de confrontation avec le maire d’Agadir Tariq Kebbaj et la députée Saâdia Bahi, après les avoir accusés de semer la discorde dans les rangs du parti en présentant des propositions d’amendement sans avoir l’aval du parti. Lachgar a appelé dans un communiqué « à faire face à toutes les formes de perturbation et de rébellion ». Kebbaj et Bahi ont publié un communiqué de leur côté qualifiant les accusations portées contre eux de « fortuites » et « irresponsables ».

– Le président de la Cour des comptes, Driss Jettou, refuse de prendre part aux débats d’ordre politique des parlementaires. Jettou a indiqué, lors de la présentation du budget sectoriel des tribunaux chargés des affaires financières pour l’année 2015, qu’il présentera le budget propre à la Cour des comptes et écoutera les interventions des représentants de la Nation tout en s’abstenant de répondre aux questions à caractère politique.

– Le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rebbah, a révélé que le gouvernement va consacrer plus de 30 milliards de dirhams pour renforcer l’infrastructure du transport en 2015. Le ministre a précisé lors de la présentation, mardi à la Chambre des représentants du budget de son département, que le budget des investissements des établissements publics prévu par le PLF 2015 s’élève à 24,3 milliards de dirhams.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– La glorieuse Marche Verte, dont le peuple marocain célèbre jeudi le 39ème anniversaire dans la liesse et la fierté et dans un climat de mobilisation nationale continue sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, est une épopée historique remarquable dans le registre d’or du patriotisme marocain, a affirmé M. Abdelhak Lamrini, historiographe du Royaume et porte-parole du Palais royal. « Cet évènement, porteur d’innombrables leçons, revêt de grandes significations qui illustrent la forte cohésion entre le Trône et le peuple et traduisent l’unanimité autour des constantes et des valeurs sacrées de la nation marocaine », a souligné M. Lamrini dans un entretien à la MAP.

– Des documents parvenus au journal dévoilent les plans du gouvernement Benkirane visant à se désengager du secteur de l’enseignement. Le gouvernement compte céder des établissements scolaires et des actifs immobiliers de l’Etat (140 au total) à des investisseurs dans le secteur de l’enseignement privé.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– La formule du gouvernement pour désamorcer la crise de la hausse des factures de l’eau et de l’électricité. Suite à la prolifération des protestations contre la hausse des factures de l’eau et de l’électricité, le gouvernement a prévu un plan pour absorber la colère de la rue. Ce plan consiste à équiper les habitations informelles par des compteurs autonomes et à répartir la consommation en parts égales entre les habitants des immeubles (copropriété)

– Péage: Augmentation d’un dirham sur chaque 100 kilomètres d’autoroute à partir de 2015. Le ministre délégué chargé du Budget, Driss El Azami El Idrissi, a confirmé cette augmentation en la justifiant par « la situation difficile » que connaît la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM).

Al Haraka.:

– La glorieuse Marche Verte est une épopée historique remarquable dans le registre d’or du patriotisme marocain, a affirmé M. Abdelhak Lamrini, historiographe du Royaume et porte-parole du Palais royal. « Cet évènement, porteur d’innombrables leçons, revêt de grandes significations qui illustrent la forte cohésion entre le Trône et le peuple et traduisent l’unanimité autour des constantes et des valeurs sacrées de la nation marocaine ».

Al Khabar.:

– L’ambassadeur représentant permanent du Royaume à Genève, M. Mohamed Aujjar, a indiqué mardi que le Maroc confirme son rôle d’acteur et de partenaire respecté dans la lutte contre la torture et la promotion de la pleine mise en oeuvre de la convention internationale y afférente. Le diplomate marocain s’exprimait lors d’un panel de haut niveau de commémoration du 30ème anniversaire de l’adoption de la Convention contre la torture organisé à Genève avec la participation d’éminentes personnalités.

– Plus de 45.000 litiges individuels enregistrés dans les secteurs de l’industrie, du commerce et des services durant l’année dernière, contre plus de 33.000 en 2012, soit une hausse de 33 pc, a fait savoir le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki. Par ailleurs, a-t-il ajouté, 226 grèves ayant été observées durant les 9 premiers mois de 2014, ont fait perdre aux secteurs précités quelque 158.000 journées de travail.

Rissalat Al Oumma.:

– Une source syndicale digne de confiance a indiqué que l’Union marocaine du travail (UMT), la Confédération démocratique du travail (CDT) et la Fédération démocratique du travail (FDT) comptent de nouveau mener une escalade contre le gouvernement en annonçant une deuxième grève nationale de 48 heures ou de 72 heures dans tous les secteurs publics, semi-publics et privés, ou en organisant une marche nationale et des marches régionales en signe de protestation.

– Le marché britannique est un marché « stratégique pour le tourisme du Maroc » qui ambitionne de faire de ce secteur un levier du développement socioéconomique, a souligné le directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), Abderrafie Zouiten. Dans une déclaration à la presse à l’occasion du « World Travel Market », le Salon mondial du tourisme, qui se tient à Londres du 3 au 6 novembre, M. Zouiten a souligné l’importance que revêt l’Angleterre pour le Maroc qui s’est classé en 2013, pour la toute première fois, en tête des destinations africaines au départ du Royaume Uni, devançant des pays comme l’Egypte ou l’Afrique du Sud, destinations considérées comme anglophiles.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Après la grève générale, les syndicats affûtent « l’arme » des grèves sectorielles en protestation contre l’attitude du gouvernement qui continue à ignorer leurs revendications, et à leur tête la relance du dialogue social. Abdeslam Lebbar, de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), a indiqué que les syndicats « n’ont d’autre choix que de poursuivre l’escalade en optant pour de nouvelles formes de contestation ». Parmi les actions à entreprendre, M. Lebbar a cité « une série de grèves régionales dans des secteurs vitaux ».

– Proposition de loi sur l’observation indépendante des élections: L’opposition obtient gain de cause. A l’issue de concertations entre les leaders des partis de l’opposition et le ministre de l’Intérieur, il a été décidé de soumettre au débat la proposition de loi relative à la création d’une instance indépendante chargée de surveiller les élections, laquelle proposition avait été présentée par les groupes socialiste et istiqlalien à la première Chambre et soutenue par le Parti authenticité et modernité (PAM) et l’Union constitutionnelle (UC).

Al Assima Post.:

– L’enquête en cours dans l’affaire du ressortissant français (B.F.) et du franco-marocain (A.A), affiliés à l’organisation de « l’Etat islamique », arrêtés le 27 octobre dernier à Kénitra, a mis en évidence le degré de gravité du plan terroriste qu’ils projetaient d’exécuter, a indiqué mercredi un communiqué du ministère de l’Intérieur. Les deux suspects, ont planifié la constitution d’une cellule terroriste dans la ville de Kénitra pour attaquer plusieurs sites sensibles dans le Royaume, ajoute la même source.

– Justice/parité: Augmentation du nombre des femmes juges. Ce nombre est passé de 645 en 2010 à 940 en octobre 2014, selon un rapport du ministère de la Justice et des libertés dévoilé mardi à l’occasion de la présentation du projet de budget du ministère devant la Chambre des représentants. Par contre, le nombre des femmes nommées à des postes de responsabilité dans les tribunaux ne dépasse pas 11 sur un total de 211 postes.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *