Revue de presse marocaine du 06/09/2014

0 commentaires, 06/09/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens parus ce samedi 06 septembre:.

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Grâce à des renseignements précis fournis par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST): Saisie d’une quantité record de 226 kg de cocaïne pure par la police judiciaire à Marrakech, avec interpellation de six personnes impliquées dans ce trafic de drogues dures. La quantité de drogue, saisie à bord d’un camion frigorifique en provenance du Sud, était dissimulée dans des caisses de poisson, indique le préfet de la police de Marrakech, Mohamed Dkhissi.

– Incidents de Tanger. Le Doyen des ambassadeurs africains accrédités au Maroc M. Ismaila Nimaga: « Les autorités marocaines ont été à la hauteur des attentes du groupe africain dans la gestion des incidents survenus à Tanger. Non seulement elles ont su gérer cette crise, mais elles ont épargné beaucoup de vies humaines ».

– Caisse de compensation: la facture baisse de 8 pc au premier semestre de 2014. La charge de compensation a atteint 16,73 milliards de DH au 1er semestre, soit une baisse de 8 pc sur un an, selon les dossiers reçus par la Caisse de compensation au 31 août 2014. Les dépenses des subventions concernant les produits pétroliers, le gaz butane et le sucre poursuivent donc leur tendance baissière reflétant les évolutions du marché international et surtout la compensation de certains produits pétroliers.

– Infrastructures routières: Près de la moitié du réseau routier revêtu en mauvais état. D’après le rapport annuel du département de l’Equipement, 53,5 pc de ce réseau est dans un état bon à moyen, alors que 46,5 pc est en mauvais état.

– Maintien en poste des enseignants ayant atteint l’âge légal de la retraite: Les principales centrales syndicales dénoncent la décision du gouvernement. Une réunion d’urgence de la commission de coordination regroupant l’Union marocaine du travail (UMT), la Confédération démocratique du travail (CDT) et la Fédération démocratique du travail (FDT) a été convoquée mercredi dernier. Ces centrales ont exprimé leur rejet catégorique du texte publié au Bulletin officiel mardi dernier.

– Tourisme: Consécration de Rabat et Fès à Pékin. Ces villes ont été choisies, jeudi dernier à Pékin, pour abriter le prochain sommet de la Fédération mondiale des villes touristiques qui aura lieu en 2015. Le Maroc a devancé, en termes de votes, d’autres cités qui jouissent d’un énorme potentiel touristique comme Rome, Washington et Los Angeles.

Al Bayane:.

– Conseil de gouvernement: approfondir l’examen du projet de loi organique relatif au Conseil supérieur de l’autorité judiciaire. Le Conseil du gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du chef du gouvernement, a décidé d’approfondir, lors d’une réunion ultérieure, l’examen de ce projet de loi. Ce texte, élaboré dans le cadre d’une approche participative large, stipule que le Conseil supérieur de l’autorité judiciaire est une institution constitutionnelle indépendante jouissant d’un pouvoir discrétionnaire et d’une autonomie administrative et financière.

– Le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi assure et rassure: Aucun cas d’infection par le virus Ebola n’a été détecté au Maroc. Présentant un exposé sur les dangers de ce virus devant le Conseil de gouvernement, le ministre a indiqué que son département a pris une série de mesures visant à élever le degré de vigilance sanitaire en partenariat avec les différents départements concernés et à renforcer le contrôle au niveau des points frontaliers. M. El Ouardi a aussi fait état de l’adoption de mesures spéciales en perspective de l’organisation au Maroc de manifestations internationales dont celles à caractère sportif, en l’occurrence la Coupe du monde des clubs et la Coupe d’Afrique des nations.

– ONU: Le Maroc attire l’attention sur la situation dramatique des enfants des camps de Tindouf, victimes de toutes sortes de violations. Lors d’un débat interactif au Comité des Nations unies pour les droits de l’enfance à Genève, la ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Bassima El Hakkaoui, a appelé l’Algérie, en tant que pays d’accueil des camps, à assumer ses responsabilités en vertu des instruments internationaux des droits de l’Homme.

– « Un million de cartables »: Le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle paie la deuxième tranche aux librairies concernées. Ce département a affirmé avoir procédé à l’opération de règlement de la deuxième et dernière tranche du reliquat de paiement, soit 30 pc, au profit de toutes les librairies concernées par l’initiative royale « un million de cartables » à l’échelle nationale, et ce après avoir reçu, en août dernier, les allocations nécessaires de la part du ministère de l’Economie et des finances.

L’Opinion.:

– Affluence record des visiteurs à Marrakech: Plus de 7 millions d’arrivées en l’espace de 6 mois. Marrakech confirme sa place de capitale touristique du Royaume en continuant à améliorer ses performances en termes d’arrivées et de nuitées voire de recettes, en dépit d’un mois de juillet famélique, Ramadan oblige. Cette confirmation est bien là, se traduisant par un nombre éloquent d’arrivées, dépassant le seuil d’un million rien que dans les établissements touristiques classés en cette année 2014 (de janvier à juillet), soit une hausse de 9,06 pc par rapport à la même période de l’année précédente.

– Maroc-Corée: Une plateforme commune privilégiée pour la croissance de demain (M. Azoulay). L’exceptionnel momentum marocain en Afrique et sur la scène internationale crée une opportunité historique pour la Corée et ses grandes entreprises pour forger, avec le Maroc et à partir du Maroc, un partenariat stratégique de la nouvelle génération et de dimension régionale et continentale, a déclaré à Séoul M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi.

Libération.:

– La situation sociale préoccupante en 2013. « La question de l’emploi, avec notamment le chômage des jeunes et la participation des femmes, demeure l’un des principaux défis de cohésion sociale », soulignait récemment le Conseil économique, social et environnemental (CESE) dans son rapport annuel au titre de l’année 2013. Cette question « interpelle les politiques publiques en matière d’enrichissement du contenu en emplois de la croissance et concernant l’employabilité, particulièrement celle des jeunes et des femmes », estime cette institution dirigée par Nizar Baraka. On se souvient que ce dernier avait présenté en juillet dernier au Souverain, le rapport annuel du Conseil économique, social et environnemental (CESE) au titre de l’année 2013. Rapport qui apporte des éclairages riches d’enseignements sur l’évolution globale des principaux indicateurs économiques du Maroc. Tout particulièrement sur la situation sociale encore peu convaincante, bien que les indicateurs économiques soient globalement en progrès.

– Wafasalaf met le cap sur l’avenir. « Cap sur l’avenir »: Ce slogan générique dénote, à lui tout seul, des ambitions nourries par Wafasalaf et exposées à l’occasion d’un point de presse organisé à Casablanca, mercredi dernier, à l’occasion du 25ème anniversaire de ce leader du crédit à la consommation. « Nous sommes déterminés à aller de l’avant, avec optimisme et engagement », tels sont les maîtres-mots de la présidente du directoire de Wafasalaf, Laïla Mamou, lors de l’événement. Entre bilan des réalisations et perspectives d’avenir, les responsables de Wafasalaf se sont épanchés en annonçant une stratégie pour les prochaines années qui vise à positionner la société en tant que contributeur actif et engagé dans la dynamisation de l’économie nationale, l’accompagnement du mieux vivre des ménages ainsi que le soutien au développement durable.

Assabah.:

– Le Maroc déjoue les manoeuvres des ennemis de son intégrité territoriale à Genève. Des sources gouvernementales ont indiqué que le Maroc continuera à défendre son bilan en matière des droits et de démocratie loin de tout trouble que les séparatistes manipulés par Alger tenteraient de semer lors de la 27ème session du Conseil des droits de l’Homme, dont les travaux débuteront la semaine prochaine à Genève.

– Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a convaincu les membres du Conseil de gouvernement de faire fusionner les universités de Casablanca et de Mohammedia et celles de Rabat-Agdal et de Rabat-Souissi. Le ministre avait indiqué auparavant sur sa page Facebook que cette fusion a pour objectif d’améliorer le classement mondial des universités marocaines.

Akhbar Al Yaoum:

– Le gouvernement a-t-il enterré le projet de loi pour la lutte contre la violence à l’égard des femmes? Depuis le report de son adoption lors du Conseil de gouvernement tenu le 7 novembre 2013, le projet de loi pour la lutte contre la violence à l’égard des femmes n’a pas refait surface et la commission ministérielle, présidée par le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, chargée de l’amender, ne s’est pas encore réunie.

Al Haraka.:

– Le Maroc a attiré, jeudi à Genève, l’attention du Comité des Nations unies pour les droits de l’enfance sur la situation dramatique des enfants dans les camps de Tindouf, victimes de toutes sortes de violations. Lors d’un débat interactif avec le comité, la ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Bassima Hakkaoui, a appelé l’Algérie, en tant que pays d’accueil des camps, à assumer ses responsabilités en vertu des instruments internationaux des droits de l’Homme.

– Les villes de Rabat et Fès ont été choisies, jeudi à Pékin, pour abriter le prochain Sommet de la Fédération mondiale des villes touristiques (World Tourism Cities Federation-WTCF) qui aura lieu en 2015, devançant, en termes de votes, d’autres cités qui jouissent d’un énorme potentiel touristique comme Rome, Washington et Los Angeles. Les deux villes marocaines ont remporté 17 voix des 50 membres du comité exécutif de la WTCF, suivies de Washington avec 12 voix et de Riga avec 10 voix.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a eu des entretiens avec la secrétaire générale du Parti socialiste ouvrier espagnol du Cantabrie (PSC-PSOE) et candidate à la Présidence du gouvernement régional de Cantabrie (Nord de l’Espagne), Rosa Eva Diaz Tezanos, axés sur les relations bilatérales entre le Maroc et l’Espagne et les moyens de renforcer les liens de coopération et d’amitié entre les deux pays.

– Le secrétaire général du Syndicat national de l’enseignement, Abdelkarim Moudden, a averti que la rentrée universitaire sera boycottée par le syndicat si le ministère de tutelle ne met pas en exécution l’accord convenu à propos du dossier revendicatif, ajoutant qu’il sera procédé, dans ce cas de figure, à l’organisation d’une grève nationale de 72 heures. .

Al Alam.:

– Le coup d’envoi du festival national des jeunes et des étudiants sera donné dimanche. Quelque 5.000 jeunes représentant toutes les provinces du Royaume prendront part à cette manifestation qui se tiendra sous le slogan « Avec le peuple ». Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, présidera lundi la cérémonie d’ouverture de cette manifestation qui a pour objectif de lancer un dialogue sérieux et objectif sur les questions d’ordre régional, national et international intéressant les jeunes.

Al Mounaataf.:

– Ebola: Le Maroc brise l’isolement des pays africains affectés par l’épidémie. Le Maroc a décidé de briser « l’isolement » et « la mise en quarantaine » des pays africains touchés par la fièvre hémorragique due au virus Ebola en maintenant les dessertes aériennes de la compagnie Royal Air Maroc (RAM), alors que d’autres compagnies ont opté pour la suspension de leurs vols vers la zone ouest-africaine affectée, affirme mardi le journal ivoirien « L’Inter ».

Al Massae.:

– Quelque 14.000 étrangers ont visité les villes de Lâayoune et Dakhla de janvier à août 2014. « Ces étrangers, de 35 nationalités, ont circulé librement et communiqué avec l’ensemble de la population, y compris les personnes acquises aux thèses séparatistes », a affirmé, lors d’un point de presse à l’issue du Conseil de gouvernement de jeudi, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, démentant l’existence d’un quelconque siège sécuritaire dans la région.

– Le Parti authenticité et modernité (PAM) tire à boulets rouges sur Aziz Rebbah, président du conseil urbain de Kénitra, lui faisant endosser la responsabilité de la détérioration des services de propreté dans la ville. Par la voix de son conseiller à Kénitra Hassan Lekhbous, le PAM a mis en garde contre les conséquences de l’ignorance des plaintes des citoyens concernant la prolifération des ordures, faisant état d’une « grave dégradation » des prestations dans ce secteur vital.

– Des dizaines de coopératives forestières dans les régions de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer et du Gharb-Chrarda-Beni Hssen menacent de mener plusieurs actions de protestation, au cas où une entreprise opérant dans le secteur persisterait à vouloir procéder à une spéculation dans le but de vendre les produits forestiers desdites coopératives à des prix susceptibles de mener plusieurs d’entre elles à la faillite.

Assahrae Al Maghribia.:

– Les services de sécurité de Marrakech ont démantelé, tôt vendredi, un réseau international de trafic de cocaïne grâce à des renseignements précis fournis par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST). Cette opération a permis de saisir 226 kg de cocaïne pure dont la valeur marchande est estimée à plus de 22,6 milliards de centimes. Six personnes impliquées dans ce trafic de drogues dures ont été interpelées.

– Le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, appelle à poursuivre le travail en vue de la réalisation des objectifs tracés par SM le Roi Mohammed VI dans les deux derniers discours royaux. M. Benkirane a également souligné que les Orientations royales constituent un facteur d’encouragement pour le gouvernement pour qu’il surmonte les difficultés rencontrées.

Bayane Al Yaoum.:

– Le ministère de la Santé rassure: il n’y a pas d' »Ebola » au Maroc. Le ministère de la Santé a démenti catégoriquement les informations erronées diffusées par un site électronique prétendant qu' »un cas d’Ebola aurait été découvert à Marrakech ». Aucun cas d’infection par le virus Ebola n’a été détecté au Maroc, a assuré le ministre, ajoutant que les autorités sanitaires marocaines entretiennent un contact permanent avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ainsi qu’avec les pays ayant enregistré une propagation de la maladie. La vigilance permanente reste de mise au sein du ministère de la Santé pour suivre les derniers développements en rapport avec le virus Ebola, a-t-il indiqué.

– Le Comité de l’ONU pour les droits de l’enfant salue les réalisations du Maroc. Tous les experts membres du comité ont félicité le Maroc pour ses réalisations dans le domaine des droits de l’Homme et des droits de l’enfant en particulier, a affirmé Mahjoub El Hiba, délégué interministériel aux Droits de l’Homme, à l’issue d’un dialogue interactif lors de la 67e session de cet organe onusien à Genève.

Al Assima Post.:

– Réagissant aux critiques du Club des magistrats, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, a affirmé que la loi organique relative au Conseil supérieur de l’autorité judiciaire a été élaborée sur la base d’une approche participative et que toutes parties et instances concernées ont été contactées. Ce texte s’inspire de la constitution, des directives royales contenues dans les discours de SM le Roi Mohammed VI et des messages royaux, des dispositions de la Charte de la réforme de la justice et des principes et normes internationales relatifs à l’indépendance de l’autorité judiciaire.

Al Khabar.:

– Incidents de Tanger : Le gouvernement affirme son attachement au principe de l’égalité de tous devant la loi et de la non-discrimination dans son application. Un communiqué rendu public à l’issue du Conseil du gouvernement souligne que l’exécutif a veillé au respect de ces principes dans le cadre de la politique publique relative à la migration qui a été adoptée il y a près d’un an.

– Un enfant sauve deux hommes de la mort en leur faisant don de ses deux reins. Une équipe de médecins du Centre hospitalier Ibn Sina de Rabat a supervisé, il y quatre jours, une opération de greffe rénale à des patients souffrant d’insuffisance rénale, originaires de Tanger. L’administration de l’hôpital était entrée en contact avec la famille d’un mineur, en état de mort cérébrale suite à un accident de circulation, laquelle avait accepté de faire don des reins de son fils.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Répondant à des rumeurs véhiculées par le « polisario », le gouvernement a démenti l’existence d’un quelconque siège sécuritaire dans les provinces du Sud, soulignant, chiffres à l’appui, que le gouvernement garantit la liberté de circulation tant des étrangers que des personnes acquises aux thèses séparatistes.

– Les spéculations et la cupidité de certains investisseurs menacent l’équilibre écologique de la ville de Marrakech. Au courant de la semaine dernière, les habitants de Marrakech ont constaté de visu un « crime environnemental » dont la zone touristique de Guéliz a été le théâtre. Des ouvriers ont été mobilisés pour déraciner les arbres implantés le long de cette zone et ce, au vu et au su de tout le monde.

Rissalat Al Oumma.:

– Le gouvernement échoue à l’épreuve de la mise en oeuvre du plan législatif et montre qu’il est dépourvu de vision stratégique. L’expert économique Abdeslam Adib a relevé que le rythme de mise en oeuvre de ce plan, qui comprend 243 textes législatifs, est très en retard eu égard au peu de temps restant du mandat de l’exécutif, estimant que le gouvernement pourrait achever son mandat avant qu’il ne parvienne à traduire dans les faits son plan législatif.

– Trois syndicats se soulèvent contre le gouvernement de Abdelilah Benkirane et lui demandent d’abroger, dans l’immédiat, la loi élevant l’âge de la retraite à 65 ans. L’Union marocaine du travail (UMT), la Confédération démocratique du travail (UMT) et la Fédération démocratique du travail (FDT) ont, lors dune réunion urgente à Casablanca, exprimé leur refus du projet de décret-loi visant élever à 65 l’âge de retraite des enseignants.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *