Revue de presse marocaine du 05/10/2013

0 commentaires, 05/10/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce samedi 05 octobre:

LIBERATION:.
– Les Forces populaires condamnent avec vigueur la politique antisociale du gouvernement Benkirane. L’USFP décide, dans une initiative forcément populaire, d’appeler à dénoncer et contrecarrer une politique des plus impopulaires.

– Gouvernement Benkirane II : dernier round des négociations pour un Abdelilah Benkirane en quête d’une majorité gouvernementale. Le compte à rebours a commencé pour la formation d’un nouveau gouvernement qui, tout l’été, a joué l’arlésienne. Jeudi, le chef de file de la majorité affichait un certain optimisme à défaut de sa légendaire jovialité.

– Les élections partielles infligent un camouflet au PJD. Lors des élections partielles tenues jeudi dernier à Settat et Moulay Yacoub, le candidat du parti majoritaire, en l’occurrence le PJD, a essuyé un cuisant camouflet.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.
– Quel mix énergétique pour le Maroc d’ici 2030? La Fédération de l’énergie CGEM organise le 27 novembre à Casablanca une conférence sur le mix énergétique optimal à long terme. L’idée est d’analyser l’évolution de l’offre et de la demande en énergie ainsi que la place des énergies renouvelables, du gaz naturel, mais aussi du nucléaire dans le panier énergétique.

– 4.459 cas de rage recensés dans la métropole. Une conférence organisée, jeudi, à l’initiative de l’Institut Pasteur révèle que Casablanca a enregistré 4.459 cas de consultations durant l’année 2012. Il s’agit des personnes ayant été mordues, griffées ou enterrées en contact avec un chien, un chat, un rat ou autres et qui n’ont dû s’orienter vers un centre de santé qu’après apparition de symptômes inquiétants. Pire, même ceux exerçant un métier à risque ne sont pas réellement à cheval sur la vaccination. Les personnes exposées sont les vétérinaires, les personnels des laboratoires vétérinaires chargés des analyses bactériologiques, les employés de la fourrière, les ramasseurs de chiens et même les agriculteurs.

L’OPINION:.
– Marche à Casablanca contre la stigmatisation de la santé mentale. Des Associations de familles de malades souffrant de troubles psychiques organisent une marche à Casablanca, le dimanche 6 octobre à Aïn Diab à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la santé mentale. Des associations constatent une pénurie chronique des médicaments dans les centres de santé.

– Lahcen Chehbi de l’Istiqlal remporte le scrutin haut la main. Le candidat du Parti de l’Istiqlal, Lahcen Chehbi, a remporté les élections partielles tenues le 3 octobre dans la provinces de Moulay Yacoub en vue de pourvoir un siège vacant à la Chambre des représentants.

AL BAYANE:.
– L’inflation touche aussi le mouton. La spirale inflationniste prend de plus en plus d’ampleur pour s’étendre au secteur de l’élevage d’ovins et de caprins. Le constat fait état aujourd’hui de la hausse des prix de vente du mouton par rapport à l’année écoulée.

– El Khalfi : le rapport US est partial, réducteur et déséquilibré. « Le rapport du département américain sur les droits de l’Homme au Sahara adressé à une commission sectorielle du Sénat est « partial, réducteur et déséquilibrée », a affirmé, jeudi, M. Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement lors d’un point de presse à l’issue du conseil du gouvernement. « Ce rapport contient des généralités non documentées par des preuves précises et claires telles la fermeture de sites électroniques, la tenue de procès non public et des arrestations pour délit d’opinion », a dit le ministre.

AL ALAM:.
– Rapport du Conseil de la concurrence: dysfonctionnements dans différends secteurs. Dans son rapport annuel, le Conseil de la concurrence indique que le Maroc figure encore parmi les pays les plus enfermés, qui excluent l’accès aux professions libérales. En matière d’assurance, le Conseil relève une concurrence déloyale pratiquée par les établissements bancaires. Il a également indiqué que le marché des grandes surfaces est encore concentré dans certains périmètres géographiques, ce qui limite la concurrence au sein de ce marché avec les commerces de proximité. Dans la branche des huiles de table, le rapport note un hausse des prix de 40 pc entre 2004 et 2008, en raison du renchérissement des cours mondiaux.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.
– Benkirane entre dans une nouvelle bataille pour récupérer 77 mille hectares des domaines publics. Le gouvernement va probablement vers une nouvelle confrontation avec les personnes occupant les domaines publics

– Le Médiateur fait état d’application défectueuse de la procédure d’expropriation. Dans son rapport 2012, l’Institution du Médiateur évoque des dysfonctionnements, dont la non-exécution de jugements, l’application défectueuse de la procédure d’expropriation et des complications entachant la régularisation de certains dossiers.

ANNAHAR AL MAGHRIBIA:.
– Chabat bat Benkirane lors de la première bataille électorale. Le PJD a récolté des zéros lors des élections partielles qui ont eu lieu, jeudi, dans les circonscriptions de Moulay Yacoub et Settat. Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal a infligé une défaite retentissante à son rival le PJD lors de la première bataille électorale après le retrait des istiqlaliens du gouvernement.

– L’USFP inaugure la naissance d’un front social. Le parti de la Rose organise, ce samedi, au Complexe sportif Moulay Abdallah à Rabat, un meeting contre ce qu’il qualifie de provocation politique et la paupérisation sociale. Le parti aspire à favoriser les conditions d’une large mobilisation sociale pour défendre les acquis du pays et préserver son processus constitutionnel et politique ainsi que la paix sociale.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.
– Les Rnistes excédés par Benkirane et craignent de se trouver devant le fait accompli. La colère règne au sein des dirigeants du RNI en raison de l’absence d’une réponse du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, aux propositions de Salaheddine Mezouar. Certains Rnistes craignent que l’opération dans sa globalité ne serait pas en faveur du parti de la Colombe. – Les Casablancais encore d’autres jours sans tramway. Une mauvaise nouvelle pour des milliers de clients qui utilisent ce nouveau moyen de transport pour se déplacer dans les différents endroits de la capitale économique. Selon une source du bureau syndical de Casa Tram, jusqu’à jeudi l’administration faisait la sourde oreille au dialogue sur le cahier revendicatif du syndicat.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.
– Après une compétition entre les anciens alliés, le Parti de l’Istiqlal remporte le siège de Moulay Yacoub, le PJD conteste les résultats.

BAYANE AL YOUM:.
– Le ministre de l’Habitat, de l’urbanisation et de la politique de la ville, Nabil Benabdellah, indique que 62 pc des Marocains vivent dans 2 pc du territoire. Lors de sa visite au stand du ministère dans le salon tenu à l’occasion du 4ème congrès des Cités et gouvernements locaux unis, qui a pris fin vendredi 4 octobre, M. Benabdellah a précisé que ces villes produisent 75 pc du PIB et attirent 70 pc des investissements.

– Le gouvernement critique le rapport du département américain des Affaires étrangères sur les droits de l’Homme au Maroc. Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement indique que le rapport du département d’Etat américain sur les droits de l’homme au Sahara adressé à une commission sectorielle du Sénat « est partial, réducteur et déséquilibré ».

ASSABAH:.
– Chabat inflige un camouflet à Benkirane à Moulay Yacoub. Le parti de la lampe a échoué à récupérer son siège à Moulay Yacoub occupé par son candidat Mohamed Youssouf pendant près d’un an avant que son élection ne soit annulée par le Conseil constitutionnel. Le PJD parle de l’utilisation de « l’argent sale ».

– Résolution de l’énigme des vols des pièces de rechange au ministère de l’Equipement et du transport. La police judiciaire de Salé a déféré jeudi, au procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat, cinq personnes accusées d’association de malfaiteurs et de vol de pièces de rechange des voitures à l’Office national des transports.

– Sâad Dine El Otmani retarde la formation du nouveau gouvernement. Selon une source partisane bien informé, l’échec du chef du gouvernement à écarter le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération serait à l’origine du retard de l’annonce du nouveau gouvernement.

– Le gouvernement Benkirane fin prêt la semaine prochaine. Selon des sources proches du chef du gouvernement, le dernier round des concertations pour la formation d’une nouvelle majorité reprendra lundi et le gouvernement sera prêt à la fin de la semaine prochaine, avant l’ouverture de l’année législative vendredi prochain. Des sources du PJD indiquent que Benkirane pourrait attribuer à Aziz Akhennouch, le ministère de l’Economie et des finances tandis que Mezouar pourrait être nommé à la tête d’un département qui ne serait pas de moindre importance.

– Justice transitionnelle: des Palestiniens s’inspirent de l’expérience marocaine. Des politiciens et acteurs des droits de l’Homme palestiniens étaient en conclave, jeudi à Mohammedia, pour examiner les moyens de régler le différend politique palestinien, tout en s’inspirant de l’expérience du Maroc en matière de justice transitionnelle, notamment à la lumière de l’Instance équité et réconciliation qui a constitué une étape singulière dans l’histoire de la réconciliation politique au Maroc.

EL ASSIMA POST:.
– La Libye demande au Maroc une assistance sécuritaire. Le chef du gouvernement libyen, Ali Zidane, va effectuer dimanche une visite de travail au Maroc afin d’examiner plusieurs questions dont, en premier lieu, la demande d’une assistance en matière de sécurité au profit de son pays, en proie à l’insécurité.

– Ahmed Brija : Il n’y a pas de crise au conseil de la ville de Casablanca. Dans un entretien au journal, l’adjoint du maire de la capitale économique a indiqué qu’il n’y a aucune crise au sein du conseil de la ville, qui fonctionne normalement et dont les sessions sont devenues plus régulières, faisant remarquer que seuls les services compétents sont habilités à enquêter sur d’éventuelles irrégularités entachant la gestion de la ville.

RISSALAT AL OUMMA:.
– Tractations politiques : des voix au sein des partis de la coalition gouvernementale appellent à briser le silence autour des résultats des négociations entre Benkirane et Mezouar.

AL MASSAE:.
– Elections partielles à Moulay Yacoub: Chabat met Benkirane KO. Après une âpre compétition avec le PJD, le candidat du Parti de l’Istiqlal a remporté les élections partielles tenues le 3 octobre dans la province de Moulay Yacoub en vue de pourvoir un siège vacant à la Chambre des représentants. Le parti de la lampe conteste et avance que l’opération a été entachée par l’utilisation de « l’argent sale ».

– Mutations des médecins : les médecins irrités par le retard des résultats. Un climat de mécontentement règne dans les rangs des médecins dans les hôpitaux publics en raison du retard de l’administration dans l’annonce des résultats du mouvement des mutations et dans le règlement des dossiers en suspens.

AL KHABAR:.
– Chabat bat Benkirane dans son fief à Moulay Yacoub, Laensar réhabilite la majorité à Settat. Le PI a laminé le PJD dans la première bataille électorale entre le deux partis depuis l’annonce par Chabat du retrait de son parti du gouvernement. Le candidat de la balance a gagné l’enjeu des élections partielles dans la circonscription de Moulay Yacoub avec 7.654 voix contre 5.250 pour le candidat du PJD. Le Mouvement populaire a, quant à lui, réhabilité la majorité gouvernementale en remportant le siège à Settat.

– Benkirane poursuit la réduction des dépenses de fonctionnement des administrations publiques. Dans la lettre de cadrage de la loi de finances 2014, le chef du gouvernement a appelé à maîtriser les dépenses et à les maintenir à un seuil minimum, en instituant le principe de l’utilisation commune et solidaire des moyens existants entre les départements ministériels, notamment pour ce qui est du parc automobile de l’Etat.

– Le syndicat national des finances décide d’observer des grèves et d’organiser des sit-in mensuels. Le syndicat national des finances, affilié la CDT, a décidé d’entamer une rentrée sociale « chaude » au ministère de l’Economie et des finances, en organisant des sit-in mensuels et d’intenter des actions en justice afin d’annuler la décision portant sur les prélèvements abusifs sur les salaires opérés sur les fonctionnaires grévistes, selon son communiqué.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *