Revue de presse marocaine du 04/11/2014

0 commentaires, 04/11/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens parus mardi 04 novembre.:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– SM le Roi lance et inaugure de nouveaux projets à Benslimane. Le Souverain a procédé lundi au lancement des travaux de construction d’un centre de diagnostic au Centre hospitalier provincial (6,5 MDH) et à l’inauguration d’une salle couverte omnisports (9,2 MDH), deux projets qui viennent répondre aux attentes des populations locales et aux besoins liés à l’évolution urbaine et démographique de la province. Ces projets témoignent une fois de plus de l’engagement permanent de SM le Roi à créer les conditions favorables à l’accès de l’ensemble des citoyens aux soins de santé de base et à renforcer les infrastructures sportives au niveau des différentes régions du Royaume.

– Maroc Telecom lance les premiers tests de la 4G. L’opérateur historique a testé « avec succès » à Rabat un projet pilote de la 4G-LTE (Long Term Evolution). L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) s’apprête à lancer l’appel à concurrence pour octroyer les licences aux opérateurs pour le déploiement de la 4G au Maroc. A noter que début octobre 2014, le groupe a lancé la technologie 4G au Gabon, via sa filiale Gabon Telecom.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Hayatou refuse le report de la CAN. La CAF a refusé hier la demande de report de la CAN- 2015, formulée par le Maroc en raison de l’épidémie Ebola, laissant cinq jours au Royaume pour communiquer sa réponse définitive. Une commission s’est réunie immédiatement après l’annonce de la décision de la CAF pour que le Maroc puisse prendre position dans la même journée. Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi avait expliqué en termes clairs au journal que la santé des citoyens passe avant l’organisation de la CAN.

– Union parlementaire africaine: Talbi Alami élu président pour 4 ans. La présidence de l’Union parlementaire africaine sera assurée par le Maroc. Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, vient d’être élu à l’unanimité président de l’Union parlementaire africaine (UPA). L’élection a eu lieu à l’occasion du 37ème congrès et de la 65ème session de son comité exécutif. Cette élection est « une reconnaissance de l’effort consenti par le Maroc en faveur des causes africaines », selon Alami.

L’Economiste.:

– Energie: L’Etat ouvre les vannes…un peu plus. Bonne nouvelle pour les industriels. Maintenant que la loi n 54-14 -qui donne la possibilité aux grands auto-producteurs d’électricité, dont les besoins en puissance installée cumulée dépassent 300 MW, d’accéder au réseau de transport d’électricité- vient de passer l’étape du Conseil de gouvernement, l’Etat est sur le point de lâcher du lest sur la production d’électricité assurée par des organismes tiers, privés ou publics. Ce texte de loi prévoit en effet la possibilité d’autoriser des personnes morales de droit public ou privé, à leur demande, à produire, par leurs propres moyens, l’énergie électrique, avec droit d’accès au réseau électrique national.

– Cote alarmante pour les barrages: La réserve en eau est à moitié, y compris l’envasement et de bonnes précipitations sont prévues dès le week-end prochain. Bientôt du baume dans les campagnes: à partir de cette semaine, les températures vont s’inscrire en baisse accompagnées de quelques averses orageuses sur les hauteurs. Mais la bonne pluviométrie ne sera au rendez-vous qu’à partir du week-end prochain, prédit la météo nationale. Il était temps. La réserve de grands barrages, notamment à usage agricole, a atteint en effet une cote alarmante. Au 31 octobre, le taux moyen de remplissage de l’ensemble des barrages s’est établi à 52,5 pc contre 66,3 pc à la même période de 2013 et 60 pc il y a à peine deux mois.

– Projet de budget: Boussaid tacle le soutien à la demande intérieure. Le ministre des Finances a voulu en finir avec les attaques d’une partie de l’opposition qui l’accuse d’avoir préparé un projet de loi de finances d’austérité. Pour Mohamed Boussaid, « le texte ne réduit pas les dépenses. Le budget d’investissement progresse de 9 pc, les créations de postes budgétaires de 25 pc. La masse salariale a également augmenté ».

Al Bayane.:

– CAN-2015: Pas de report, le suspense perdure. La Coupe d’Afrique des nations (CAN-2015) est maintenue en janvier, en dépit de la demande de report du Maroc, pays hôte, a indiqué lundi à Rabat le directeur des médias de la Confédération africaine de football (CAF), Junior Binyam. Une nouvelle réunion aura lieu le 11 novembre au Caire, siège de la CAF, afin de « prendre les décisions qui s’imposent », a-t-il ajouté à l’issue d’entretiens avec les responsables marocains. Cette décision intervient lors d’une réunion, présentée au départ comme décisive, entre le président de la CAF, Issa Hayatou, et les autorités marocaines, qui a eu lieu lundi à Rabat, et dont l’objectif était de statuer sur un éventuel report de la CAN-2015 en raison de l’épidémie Ebola.

– Opération Haj 2014: La RAM a transporté 7 pc de plus qu’en 2013. L’opération « Haj » au titre de l’année 2014, organisée par Royal Air Maroc (RAM), a permis à 16.268 personnes de faire le grand pèlerinage, enregistrant une hausse de 7 pc par rapport à l’année écoulée. La compagnie aérienne nationale précise, dans un communiqué, que l’augmentation du trafic a été enregistrée en dépit de la baisse de près de 20 pc des quotas pèlerins accordés par l’Arabie saoudite à chaque pays en raison des travaux d’extension de la Mecque. La compagnie nationale a programmé pour cette opération, qui vient de s’achever le 29 octobre dernier, 136 vols dont 24 réguliers et 112 spéciaux, note la même source.

L’Opinion.:

– Tanger: Démantèlement d’un réseau criminel dirigé par un ancien combattant dans les rangs des organisations terroristes en Syrie. Les services de sécurité de la ville de Tanger ont démantelé, en étroite coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire national, un réseau criminel composé de quatre individus et dirigé par un ancien combattant dans les rangs des organisations terroristes en Syrie, et dont les membres perpétraient des agressions contre des citoyens pour leur extorquer leurs biens, a annoncé lundi un communiqué du ministère de l’Intérieur. Les membres de ce réseau étaient impliqués dans des actes criminels à l’aide d’armes blanches dans plusieurs quartiers de la ville de Tanger, a précisé la même source.

– 7ème édition de « Careers in Morocco » à Montréal: Une porte d’accès pour les cadres expatriés. A l’instar des précédentes éditions, le 7ème Forum des compétences marocaines en Amérique du nord « Careers in Morocco », tenu samedi à Dar Al Maghrib à Montréal, n’a pas dérogé à la règle, en accueillant des centaines de diplômés, de cadres et de porteurs de projets marocains établis au Canada, qui ont fait spécialement le déplacement pour profiter de cette plate-forme de rencontres et d’échanges avec les professionnels marocains sur les nouvelles opportunités d’emploi et d’entrepreneuriat dans le Royaume.

Libération.:

– ?La MGPAP décide d’augmenter les allocations de ses adhérents. L’assemblée générale de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) a approuvé à l’unanimité l’augmentation des allocations allouées aux adhérents. Lors de cette assemblée tenue récemment à Al Hoceima sous le slogan « Le renforcement de la culture de la mutualité en tant que capital immatériel est tributaire de l’opérationnalisation de la régionalisation et la politique de proximité », il a été décidé d’augmenter les allocations de décès de 30.000 DH à 50.000 DH, et les allocations de retraite de 20.000 DH à 30.000 DH. Il a été également décidé de créer une allocation de décès de l’adhérent retraité fixée à 20.000 DH, d’augmenter l’allocation de décès de l’époux/se à 6.000 DH, et celle du décès des enfants à 1.500 DH. En plus, l’assemblée générale a également approuvé à l’unanimité les rapports moral et financier de l’année 2013 ainsi que l’élection des membres de la commission de contrôle pour l’année 2014.

– L’affaire Mahjouba met le camp de Rabouni à feu et à sang. L’affaire Mahjouba Mohamed Hamdi Daff a pris une tournure autrement plus dramatique que sa séquestration par le Polisario. Les membres de sa famille et les militants du « Mouvement des jeunes pour le changement » ont, en effet, organisé un sit-in et planté des tentes devant le siège du Polisario au camp de Rabouni à Tindouf pour protester contre l’implication de Mohamed Abdelaziz dans la déportation de cette jeune fille vers l’Espagne. Les manifestants ont scandé des slogans appelant à le déférer devant la justice pour son application dans cette affaire, puisqu’il a lui-même reconnu qu’il était le premier responsable dans cette déportation et qu’il a donné à ses milices l’ordre de la faciliter.

Al Alam.:

– Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, a indiqué que les postes budgétaires sont créés pour répondre aux besoins de l’administration et que l’investissement demeure le principal moteur de l’emploi. Présentant, lundi, la réponse du gouvernement sur le PLF 2015 à la Commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants, Boussaid a affirmé que le projet de la loi de finances 2015 « n’est pas austère » et qu’il ne s’inscrit aucunement dans une approche comptable ou technique.

– L’opposition menace de se retirer des séances de discussion des lois électorales. De nombreuses pommes de discorde persistent entre la majorité et l’opposition en ce qui concerne les travaux de la commission de l’Intérieur à la Chambre des représentants. Adil Benhamza, membre du groupe parlementaire istiqlalien, a indiqué que l’opposition demeure attachée à l’application du règlement intérieur de la première Chambre, notamment l’article 128 stipulant l’examen des propositions et des projets de loi par ordre de présentation. Lors de leur réunion avec le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, les leaders de l’opposition ont fustigé l’attitude de la majorité déterminée à poursuivre les discussions autour d’un projet de loi qu’elle a élaboré en l’absence de l’opposition.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Le Fonds d’entraide familiale n’a versé que 25 millions de dirhams des 290 millions qui lui ont été alloués et des craintes que les veuves ne profitent pas du soutien financier promis par Benkirane. Répliquant à la polémique suscitée par la comparaison entre le soutien financier accordé aux femmes divorcées et celui accordé aux veuves, une source gouvernementale concernée par ce dossier a indiqué qu' »il y a une grande différence entre les deux expériences ». Le gouvernement avait institué, en 2011, un Fonds de solidarité familiale profitant à la mère divorcée et à chacun de ses enfants.

– Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, a indiqué, lundi devant la commission des finances à la Chambre des représentants, que les ventes des voitures de luxe ont augmenté de 23 pc en dépit de la hausse de la taxe. Par ailleurs, Boussaid a déploré l’accroissement des importations des chaussures, des produits cosmétiques, des parfums et des sacs en cuir.

Al Haraka.:

– Intervenant lors d’une conférence internationale sur les droits de l’Homme tenue lundi à Dakhla, le spécialiste des questions relatives au Sahara et au Maghreb, Abdelfattah El Fatihi, a indiqué que l’espace sahélo-saharien est en proie aujourd’hui à une situation d’insécurité et d’instabilité alimentée par le polisario et les groupes de terroristes et de trafiquants qui y opèrent. – S’exprimant lors d’une conférence consacrée à la discussion des nouveautés des lois électorales, le membre du bureau politique du parti du Mouvement populaire, Said Ameskane, a indiqué que le nouveau découpage n’a pas pris en compte les indicateurs sociaux-économiques. Mohamed Moubdii a souligné, quant à lui, que ce projet contient des dispositions importantes visant à consolider les principes de la démocratie locale.

Al Massae.:

– La Brigade nationale de la police judiciaire enquête sur des fortunes suspectes de politiciens et de fonctionnaires publics dans le Nord. Les éléments de la BNPJ ont entamé une enquête sur de nouveaux réseaux de blanchiment d’argent qui auraient acquis des maisons et des biens immobiliers à Al Hoceima, Nador, Tétouan et dans des campagnes jouxtant les villes du Nord.

– La Chambre des représentants commencera à appliquer une retenue sur les salaires des députés absents. La valeur de cette retenue atteint 1.000 dhs pour la séance des questions orales ou une séance législative. A noter que la Chambre des représentants assure aux députés toutes les conditions nécessaires pour mener à bien leurs missions, notamment en prenant en charge les frais de transport et d’hébergement dans les hôtels.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile se renseigne auprès des fonctionnaires de son département sur leur participation à la grève et les syndicalistes ripostent. Le document de demande d’explication ne comprend aucune signature du ministre bien qu’il soit émis par son département, et appelle les fonctionnaires qui ont observé la grève à préciser les motifs de leur absence le 29 octobre dernier. Le membre du bureau exécutif du syndicat autonome des fonctionnaires du ministère estime que cette attitude reflète la dérive autoritaire du gouvernement.

– L’Unesco devient la première Organisation onusienne à faire référence dans ses décisions à la notion du « capital immatériel » mise en valeur dans le discours de SM le Roi Mohammed VI à la 69ème session de l’Assemblée générale des Nations unies, indique un communiqué de la Délégation permanente du Maroc auprès de l’Unesco. Lors de la 195ème session de son Conseil Exécutif, qui s’est tenue du 15 au 31 octobre au siège de l’Organisation à Paris, l’Unesco a adopté un projet de décision présenté par le Maroc, et qui souligne que le capital immatériel est une composante fondamentale du développement humain.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– L’indemnisation des veuves pousse le mouvement féministe à presser le gouvernement à adopter le texte sur l’Autorité pour la parité. La Fédération de la Ligue démocratique des droits des femmes (FLDDF) a appelé le gouvernement à adopter le projet de loi relatif à l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes formes de discriminations. Ce mécanisme inscrit dans la Constitution « va remplir un rôle de surveillance », selon un communiqué de cette association.

– Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, qui vient d’être élu président de l’Union parlementaire africaine lors de son 37ème Congrès tenu dimanche à Rabat, a souligné que la confiance placée en sa personne, en sa qualité de président de la Chambre des représentants, et à l’endroit du parlement marocain, est une reconnaissance de l’effort inlassable consenti par le Maroc en faveur des causes africaines. Une rude tâche attend M. Talbi Alami, celle de redynamiser les instances des parlements africains.

Assabah.:

– Boussaid: Le pouvoir d’achat ne sera pas touché. Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, a affirmé devant les députés que le gouvernement n’a aucune intention de toucher au pouvoir d’achat des citoyens, soulignant que le relèvement de la TVA de certains produits de consommation ne vise pas cet objectif, mais s’inscrit parmi les mesures arrêtées par le gouvernement pour remédier à certains dysfonctionnements économiques.

– Les banques lésinent sur l’octroi des carnets de chèques. Les quatre derniers mois dénotent que les banques sont plus exigeants sur l’octroi des carnets de chèques à leurs clients, notamment à ceux détenant un compte courant avec un faible solde. Le chèque s’accapare 61 pc de la valeur des transactions financières entre particuliers mais également entre établissements. Les banques disent recourir à cette démarche afin de diminuer l’ampleur du problème que l’arsenal juridique actuel n’a pas pu traiter.

Al Mounaataf.:

– Ramid: Les avocats contestent à des « fins électoralistes ». Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, a indiqué que les récentes protestations des avocats contre l’avant-projet de loi relatif au Code de procédure civile ont été décidées pour des motivations électoralistes. Mécontent, le président de l’Association des barreaux du Maroc, Hassan Ouahbi, considère ces propos comme une « offense à la profession ».

– Ali Lotfi, le secrétaire général de l’Organisation démocratique du travail (ODT), a indiqué que c’est le gouvernement qui prend l’après-grève sur son dos, l’appelant à retourner au dialogue social. Lotfi a affirmé que son syndicat « n’acceptera plus » que ses revendications, dont celles relatives à la retraite, soient rejetées.

Assahra Al Maghribia.:

– La Haute sollicitude Royale envers les secteurs de la santé et du sport concrétisée par de nouveaux projets à Benslimane. Le Souverain a procédé au lancement des travaux de construction d’un centre de diagnostic au Centre hospitalier provincial (6,5 MDH) et à l’inauguration d’une salle couverte omnisports (9,2 MDH), deux projets qui viennent répondre aux attentes des populations locales et aux besoins liés à l’évolution urbaine et démographique de la province.

– Les coopératives exclusivement féminines ont connu un bond réel ces dernières années, passant de 738 en 2008 à 1.756 en 2013 avec 31.833 femmes adhérentes. Ces chiffres montrent que les femmes sont de plus en plus nombreuses à adhérer aux coopératives pour exercer des activités génératrices de revenus, selon le rapport sur le budget genre 2015.

Rissalat Al Oumma.:

– L’Union des petits promoteurs immobiliers s’apprête à soumettre un cahier revendicatif au chef du gouvernement et au ministre de l’Economie et des finances, pour leur demander d’adopter une loi réglementant l’implication des promoteurs dans le logement social et élucider les privilèges fiscaux qui leur sont accordés, selon des propos confiés au journal par Mohamed Dahbi, porte-parole de cette Union.

– La coordination des professeurs licenciés exclus de l’avancement de grade par diplôme, menace de renforcer son mouvement de protestation. Une source de cette coordination a affirmé que l’élimination de n’importe quel enseignant de cette promotion est conçue comme une exclusion de tous les professeurs.

Bayane Al Yaoum.:

– L’ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU, Samantha Power, a salué des compagnies aériennes, dont la Royal Air Maroc, pour avoir maintenu leurs vols à destination des pays d’Afrique de l’Ouest touchés par le virus Ebola, qualifiant ce maintien de « bouée de sauvetage » pour les populations de la région. Samantha Power était l’invitée du programme « Newsmaker event » de l’agence Reuters à New York, au lendemain d’une tournée en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia

– Renault Tanger produira plus de 180.000 unités en 2014. Dans un entretien accordé à la presse, le directeur général de Renault-Maroc, Jacques Prost, a toutefois souligné que ce chiffre reste inférieur à la capacité de production de l’usine qui est de 340.000 véhicules par an, expliquant cela par la faible croissance du marché européen, son principal débouché.

Attajdid.:

– Classement Doign Business de la BM: El Azami s’explique. Selon le ministre délégué chargé du Budget, Driss El Azami El Idrissi, le Maroc a bel et bien avancé de 16 places dans le classement Doign Business de la Banque mondiale relatif au climat des affaires, entre le 29 octobre 2013 et le 29 octobre 2014. La polémique autour de cette question n’a pas lieu d’être, a tranché le ministre dans une déclaration au journal, expliquant que les rectifications apportées par la Banque mondiale sont d’ordre théorique et n’influent en aucun cas sur le résultat final de l’année dernière. D’ailleurs, c’est sur la base de ce résultat qu’ont été évaluées la compétitivité de l’économie nationale et l’attractivité du climat des affaires, a-t-il ajouté.

– El Ouardi: La CAN-2015 ne peut être organisée à la date fixée. « Le football est certes un sport qui compte plusieurs millions d’amateurs, mais il n’est, en fin de compte, qu’un jeu. Par contre, la santé et la vie des citoyens, au Maroc comme en Afrique, ne peuvent être mises en jeu », a-t-il affirmé dans une déclaration au journal en marge de la 9ème Conférence de l’Association internationale des instituts nationaux de santé publique ouvert lundi à Marrakech.

Al Assima Post.:

– La balle de la CAN-2015 dans le camp du gouvernement. La Confédération africaine de football (CAF) a décidé que la compétition se tiendrait bien du 17 janvier au 8 février. Le Maroc doit se prononcer d’ici le 8 novembre, en dépit de la demande de report formulée par le Maroc en raison de la propagation inquiétante de l’épidémie Ebola. La CAF a donné au Royaume jusqu’au samedi prochain pour lui communiquer sa décision finale. Autant dire que le dernier mot en la matière revient désormais au gouvernement et pas à la Fédération royale marocaine de football, selon des sources de la Fédération.

– Mustapha El Bakoury: Le PAM n’a contracté aucune alliance avec une autre formation politique en vue des prochaines élections. Il s’agit plutôt, a expliqué le secrétaire général du Parti authenticité et modernité, d’alliances forgées sur le plan parlementaires entre des partis de l’opposition. El Bakoury s’exprimait lors du congrès provincial du parti organisé dans la ville de Fkih Ben Saleh.

Al Khabar.:

– L’Unesco a adopté, lors de la 195ème session de son Conseil exécutif (15-31 octobre à Paris), un projet de décision présenté par le Maroc, et qui souligne que le capital immatériel est une composante fondamentale du développement humain. L’Unesco devient ainsi la première organisation onusienne à faire référence dans ses décisions à la notion du « capital immatériel » mise en valeur dans le discours de SM le Roi Mohammed VI à la 69e session de l’Assemblée générale des Nations unies, indique un communiqué de la délégation permanente du Maroc auprès de l’Unesco.

– Le secrétaire général du gouvernement, Driss Dahak, a présenté lundi soir devant la commission de contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants, un exposé sur « le contrôle de l’appui interne et externe destiné aux associations ». Il a fait savoir que le Secrétariat général du gouvernement a reçu, du 1er janvier au 22 octobre 2013, un total de 456 déclarations de 126 associations relatives aux dons reçus de l’étranger, dont le montant global s’élève à 14,5 milliards de centimes.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *