Revue de presse marocaine du 04/06/2014

0 commentaires, 04/06/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens parus mercredi 04 juin.: 

AUJOURD’HUI LE MAROC.:

– Education: Le préscolaire agonise. Rien ne va plus pour l’enseignement préscolaire au Maroc. Près de 40pc des enfants de 4-5 ans, soit 458.000, n’ont fréquenté aucun établissement de préscolaire en 2012-2013. Aujourd’hui, le taux national de préscolarisation n’est que de 59,7 pc et il n’a pas évolué depuis 2005-2006. Pire, ce dernier a connu une régression notable de plus de 10 pc. C’est ce qui ressort de l’étude élaborée par le ministère de l’Education nationale en partenariat avec l’Unicef dont les résultats ont été présentés mardi à Rabat.

– Partenariat et dialogue gouvernement-CGEM: Un pas de géant dans la formation des salariés. Un progrès notable a été enregistré au niveau de l’amélioration des mécanismes de soutien à la formation en cours d’emploi. Une réunion, présidée le 2 juin à Rabat par le chef de gouvernement en présence de la présidente de la CGEM, a été consacrée à la signature des avenants des Manuels des procédures des Groupements interprofessionnels d’aide au conseil (GIAC) et des contrats spéciaux de formation (CSF). Un pas de géant en la matière, qui vient répondre à une attente forte des entreprises et notamment des TPME, qui ne profitent plus depuis près d’une décennie des mécanismes de soutien à la formation en cours d’emploi.

Le Matin Du Sahara et Du Maghreb.:

– Subventions: Les arriérés de la Caisse de compensation dépassent les 13 milliards de DH à fin mai 2014. La moitié des arriérés de paiement auprès de la Caisse de compensation concerne les produits pétroliers. Selon le Groupement des pétroliers du Maroc, sur les 14,5 milliards de DH d’arriérés en 2013, quelque 8,4 milliards ont été payés à fin avril. La charge de compensation a atteint 10,18 milliards de DH à fin mars, en baisse de 5pc sur un an, selon le dernier rapport de la caisse.

– Attractivité touristique: Le Maroc au-dessus de la moyenne mondiale. L’indice d’attractivité du pays, défini à partir d’une combinaison de la satisfaction globale, de l’intention de retour, de la recommandation des touristes, ainsi que de l’avantage concurrentiel par rapport à d’autres destinations, ressort à 85 points sur 100 en 2013. Le Maroc dépasse ainsi la moyenne mondiale de dix points. En Effet, 70pc des touristes étrangers ayant visité le pays en 2013 sont très satisfait ou satisfaits de leur séjour. 27pc se sont dits assez satisfaits tandis que 2pc sont insatisfaits de leur expérience. Les villes de Marrakech et Rabat enregistrent les plus forts taux de satisfaction avec respectivement 79 et 77pc des touristes satisfaits et très satisfaits. La ville d’Agadir occupe la troisième place avec 75pc de touristes satisfaits ou très satisfaits.

Rissalat Al Oumma.:

– Les distributeurs de gaz se disent prêts au dialogue et reportent ultérieurement la grève. Mohamed Benjelloun , président de l’Association nationale des distributeurs des bonbonnes de gaz, a souligné que l’association est disposée pour le dialogue avec les parties prenantes afin de mettre au clair la situation et surmonter tout ce qui peut faire préjudice à l’intérêt du consommateur ou professionnel.

– A fin avril 2014, les recettes générées par l’activité touristique se sont élevées à près de 17 milliards de DH, soit une progression de +3,8pc, précise le ministère du Tourisme.

L’ECONOMISTE.:

– Tourisme: Pas encore gagné. 70 pc de taux de satisfaction des touristes étrangers au Maroc ! Lahcen Haddad, ministre du Tourisme, se félicite de la moitié pleine du verre de l’étude de satisfaction menée par son département. Pourtant, le tableau n’est pas si rose que cela. En 2013, un peu plus de 10 millions de touristes ont franchi les frontières marocaines. Si l’on considère que cette étude est plutôt représentative, cela équivaut à 3 millions de touristes qui sont assez satisfaits (difficile faire la nuance) ou insatisfaits ! Un nombre considérable. Les britanniques sont les plus satisfaits avec une part de 79pc, alors que les Italiens le sont beaucoup moins (près de la moitié). Par villes, les étrangers séjournant à Marrakech et Rabat sont les plus satisfaits. C’est Tétouan, Fès et Essaouira qui enregistrent les taux d’insatisfaction les plus importants.

– Contrats spéciaux de formation: La réforme enfin actée. Très attendue aussi bien par les entreprises que les prestataires, la réforme des contrats spéciaux de formation (CSF) a finalement été validée, lundi 2 juin, par le gouvernement, le patronat et les représentants de salariés. Parmi les axes de la réforme, figurent la simplification des manuels de procédures des CSF et des Giac, la sécurisation du budget, la dématérialisation des échanges d’information. Autant de mesures qui devraient permettre à un plus grand nombre de salarié d’accéder à la formation continue et d’améliorer la compétitivité de l’entreprise.

L’Opinion.:

– Coopération: Renforcer le partenariat entre le CESE marocain et espagnol. Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) Nizar Baraka a tenu, lundi à Madrid, une réunion avec son homologue espagnol, Marcos Pena, axée sur les moyens de renforcer la coopération entre les deux institutions. Cette rencontre a pour objectif de raffermir davantage les relations entre les deux Conseils sur la base de l’accord bilatéral de coopération signé en octobre 2011, a indiqué Nizar Baraka à l’issue de cette réunion. Les deux parties ont exprimé leur volonté de créer une commission conjointe qui sera chargée de piloter cette coopération et d’élaborer une feuille de route à même de promouvoir la compréhension entre les deux pays et les deux institutions, ainsi que l’échange d’expériences, de rapports et des projets de lois étudiés par les deux parties.

– Conseil supérieur de l’Education, de la formation et de la recherche scientifique: Le procédé de nomination des membres parmi les parlementaires rejeté par l’Istiqlal. Le comité exécutif du Parti de l’Istiqlal, qui a tenu sa réunion hebdomadaire ordinaire lundi à rabat, a rejeté la manière dont ont été nommés quatre parlementaires des Chambres des représentants et des conseillers comme membres du Conseil supérieur de l’Education, de la formation et de la recherche scientifique, surtout qu’un parti de la coalition gouvernementale y est représenté par deux membres, le président de la Chambre des conseillers ayant insisté et exercé, pour cela, ses prérogatives réglementaires. Les membres du comité exécutif ont insisté sur l’impératif d’unifier les procédures et les critères de nomination à cette instance pour les deux Chambres du parlement, affirmant qu’ils ne tolèreront pas qu’un même parti sur quatre puisse en accaparer deux sièges.

Libération.:

– Prochaines échéances électorales: Le BP de l’USFP dénonce l’improvisation qui marque l’approche gouvernementale. Le Bureau politique de l’USFP, qui a tenu lundi sa réunion hebdomadaire, a dénoncé l’improvisation et la confusion qui marquent l’approche gouvernementale concernant les prochaines échéances électorales. Ce dossier doit donc revêtir un grand intérêt, en vue d’appliquer les principes de la Constitution et pallier les grands dysfonctionnements qui affectent la gestion des communes élues, indique un communiqué du BP du parti de la rose. Le Bureau politique a relevé le grand retard au sujet de ce dossier vu que les préparatifs des élections communales nécessitent de nombreuses mesures et la réalisation de plusieurs réformes aux niveaux des listes électorales, du découpage territorial, des lois réglementant la gestion des communes, ainsi que du mode de scrutin.

– Le SDJ accuse Ramid de vouloir asservir les greffiers. Le Syndicat démocratique de la justice s’en est pris encore une fois au ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid qui a annoncé une réforme des Codes de procédure civile et pénal qui, selon le SDJ, vise à éradiquer professionnellement le corps des greffiers. Lors d’une réunion tenue la semaine dernière à Marrakech, le bureau national de ce syndicat, affilié à la FDT, a vivement critiqué le ministre qui a osé entamer la réforme de ces deux Codes sans consulter le corps des greffiers et leur syndicat le plus représentatif, à savoir le SDJ. Ce corps semble être aujourd’hui la cible d’une sanction collective pour son militantisme et sa résistance , a souligné le syndicat dans un communiqué.

Al Bayane.:

– Après sa réélection, Benabdallah appelle à la préservation de l’indépendance du PPS et au renforcement de son unité. Nabil Benabdallah, qui a été reconduit pour un deuxième mandat à la tête du PPS, lundi 2 juin à l’issue de 9e congrès national du parti du livre, a souligné qu’il est du devoir de tous les militants de préserver l’indépendance du parti et renforcer son unité au lieu de sombrer dans des positions qui n’ont pas de sens et qui ne servent à rien les nobles objectifs du parti. On restera fidèles à nos convictions idéologiques, nos principes et valeurs de gauche et à notre référentiel socialiste », a précisé Benabdallah.

– L’Initiative d’autonomie sous souveraineté marocaine, constitue « la solution idoine » pour un règlement équitable et durable du conflit artificiel autour du Sahara, a souligné l’analyste politique chilien et secrétaire exécutif du « Centre d’études pour la démocratie populaire » ( CEDEPU-CHILE), Antonio Yelpi Aguilar. Pour l’analyste, cette solution est seule à même de réduire les tensions et d’assurer la stabilité dans la région. Aguilar fustige, dans son analyse publiée récemment, l’implication du régime algérien qui empêche toute initiative visant un règlement politique de la question du Sahara et finance les acteurs de l’instabilité dans la région du Maghreb et de la Méditerranée. L’auteur de l’analyse dénonce également le soutien financier d’Alger à la fantomatique « Rasd ».

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Parlement: Les députés PJD critiquent Ali Fassi Fihri. Au cours de leur réunion hebdomadaire, les députés PJD à la Chambre des représentants ont examiné les dysfonctionnements de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE). Leurs 25 interventions ont toutes mis l’accent sur la nécessité de conduire Ali Fassi Fihri à rendre des comptes et de pointer du doigt le responsable de la grave situation à laquelle a été entrainé l’ONEE.

– Les enfants du Maroc en dehors de l’école. Plus 450.000 enfants âgés entre 4 et 5 ans ne sont pas inscrits dans les écoles, et seulement 59 pc d’enfants suivent leurs études dans le cycle primaire. Des salles de classe du primaire en milieu rural ont été supprimées sans qu’elles soient remplacées, indique une étude de l’UNICEF, expliquant que parmi 18.826 classes créées au titre de l’année 2005/2006, seules 14.012 ont été recensées l’année dernière.

Assabah.:

– 40 pc d’enfants n’accèdent pas à l’enseignement préscolaire. Environ 40 pc d’enfants âgés entre 4 et 5 ans, soit près de 458.000 enfants, ne sont inscrits dans aucun établissement préscolaire, selon une étude de l’UNICEF présentée mardi à Rabat.

– Benabdallah mobilise le parti pour améliorer sa position électorale. Nabil Benabdallah, qui a été élu pour un deuxième mandat à la tête du PPS lors du 9ème congrès national, tenu lundi à Bouznika, a déclaré qu’il lui tardait d’améliorer la position électorale du parti lors des échéances électorales prochaines, aussi bien communales que législatives. Benabdallah, qui s’exprimait devant la commission centrale élue, a affirmé que ces élections futures seront l’occasion pour confirmer le poids électoral du parti du livre et lui permettre de s’illustrer dans le champs politique.

Al Massae.:

– Le ministère de la Santé a donné des consignes à ses délégués dans les différentes villes du Royaume pour se tenir sur le qui-vive afin de pouvoir traiter les cas de coronavirus qui risquent de parvenir au Maroc à partir de l’Arabie saoudite ou des autres pays du Golfe. Le ministère, en coordination avec le ministère de l’Intérieur et tous les autres secteurs concernés, a renforcé le contrôle dans les postes-frontières, notamment dans les aéroports, selon une source informée.

– Le Maroc s’apprête à contracter un emprunt de plus d’un milliard de dollars pour faire face à l’aggravation du déficit budgétaire, selon des sources informées. Le ministre de l’Economie et des finances Mohamed Boussaid et le gouverneur de Bank Al Maghrib Abdellatif Jouahri effectuent actuellement des préparatifs pour la vente des obligations, indiquent ces sources, faisant savoir que de grandes banques mondiales vont accompagner cette opération, dont « BNP Paribas » et « Natixis ».

Al Ahdath Al Maghribia.:

– SM le Roi salue le rôle de Juan Carlos dans la transition politique et démocratique en Espagne. Au cours d’un entretien téléphonique avec SM le roi Juan Carlos 1er d’Espagne et SAR le prince Felipe, prince des Asturies, SM le Roi Mohammed VI a rappelé que la famille royale Espagnole a toujours été proche de la famille royale marocaine, indique Communiqué du Cabinet Royal. Le Souverain a également rendu un vibrant hommage au roi espagnol pour son rôle fondamental dans la transition politique et démocratique et en faveur de l’instauration des valeurs de liberté et de paix tout au long de son règne, précise la même source.

– 219 millions de DH pour financer des projets gelés dans la région du Grand Casablanca. Au cours de sa session ordinaire du mois de mai, le conseil régional du Grand Casablanca a été obligé de rééchelonner l’excédent du budget de la gestion de l’année dernière ( environ 219 millions), programmer les crédits financiers affectés au budget de l’équipement et approuver des transferts dans le budget de fonctionnement de l’année en cours. La décision de reprogrammer l’excédent budgétaire a été prise afin de mettre en œuvre les projets sociaux et les conventions de partenariat.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

-. Entretien téléphonique de SM le Roi avec le Roi Juan Carlos 1er et SAR le prince Felipe, prince des Asturies: Au cours de cet entretien, Sa Majesté le Roi a rendu un vibrant hommage au Roi Juan Carlos 1er pour son rôle fondamental dans la transition politique et démocratique et en faveur de l’instauration des valeurs de liberté et de paix tout au long de son règne.

– Une centaine de grandes personnalités américaines visitent Marrakech en 2015. Une forte délégation composée d’une centaine de personnalités, dont des sénateurs, hommes d’affaires, politiciens et membres du congrès, vont effectuer une visite à Marrakech au cours de l’année prochaine, indiquent des sources du journal, précisant que ces personnalités sont connues par leur influence sur la décision politique, économique et financière aux Etats-Unis.

Al Alam.:

– Le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle a décidé de ne pas s’adresser avec clarté et responsabilité à l’opinion publique au sujet du programme informatique Massar, dont des informations indiquent qu’il a été remplacé par un autre.

– Le comité exécutif du Parti de l’Istiqlal, qui a tenu sa réunion hebdomadaire ordinaire lundi, a rejeté la manière dont ont été nommés quatre parlementaires des Chambres des représentants et des conseillers comme membres du Conseil supérieur de l’Education, de la formation et de la recherche scientifique, surtout qu’un parti de la coalition gouvernementale y est représenté par deux membres, ce qui fait que trois partis seulement y seraient représentés à l’exclusion de tous les autres.

Al Haraka.:

– SM le Roi Mohammed VI a plaidé à Tunis pour « la naissance d’un ordre maghrébin nouveau dont le moteur serait les grands projets économiques inclusifs et structurants portés par des jeunes générations débarrassées de leurs préjugés stériles qui les ont longtemps maintenu dans l’immobilisme et l’antagonisme », écrit lundi « Le Huffington Post », dans un article publié sur son site en version française. Sous le titre « Mohammed VI, chantre rationnel de l’unité maghrébine », le journal revient notamment sur le « discours historique » du Souverain devant l’Assemblée constituante tunisienne, notant que SM le Roi « a dévoilé son approche de l’unité maghrébine à base de profondes convictions redites avec fermeté ».

– Le directeur adjoint des études et relations internationales à Bank Al Maghrib Anis Yousfi a déclaré lundi à Laayoune que les rencontres organisées par la banque centrale avec les entreprises dans les différentes régions du Royaume visent à faciliter leur accès au crédit bancaire. Dans une déclaration à la presse, tenue en marge de la 3ème rencontre régionale de Bank Al Maghrib avec les entreprises dans la région de Laâyoune- Boujdour- Sakia El Hamra, Yousfi a affirmé que l’objectif de ces rencontres avec les entreprises est d’établir une commination avec le plus grand nombre d’entre elles et de leur faire connaitre les gestions et les politiques adoptées par la banque centrale en faveur des PME et TPE.

Assahrae Al Maghribia.:

– Sous la présidence effective de SM le Roi Mohammed VI, l’opération d’accueil des Marocains résidant à l’étranger « Marhaba 2014 » débutera le 5 juin et se poursuivra jusqu’au 15 septembre, indique mardi un communiqué de la Fondation Mohammed V pour la solidarité. La Fondation, qui contribue dans la mise en œuvre et l’organisation de cette opération, a mis en service 16 espaces d’accueil pour accompagner l’intensité du trafic maritime et aérien enregistré régulièrement à cette occasion, ajoute le communiqué.

– Entrée en vigueur des nouveaux tarifs abaissés des médicaments à partir de lundi prochain. A partir de la semaine prochaine, les médicaments figurant dans la liste publié dans le Bulletin officiel du 8 avril 2014 vont être soumis à la nouvelle tarification. Plus de 60 millions de boîtes de médicaments ont été réétiquetées pour indiquer les nouveaux prix.

Al Khabar.:

– Les mesures prises par le gouvernement en vue de réformer le secteur fiscal, en harmonie avec les dispositions des assises nationales sur la fiscalité, ont coûté à l’Etat 2,5 milliards de dirhams en 2014, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre de l’Economie et des finances, Mohammed Boussaid qui s’exprimait à l’ouverture d’une rencontre de consultation entre la commission des Finances au Parlement et le ministère de l’Economie et des finances autour de la mise en œuvre des recommandations des assises nationales sur la fiscalité.

– L’enquête de satisfaction client menée par l’Observatoire du Tourisme au titre de l’année 2013 révèle que 70 pc des touristes étrangers interrogés déclarent être très satisfaits ou satisfaits de leur expérience au Maroc, a souligné lundi à Casablanca, le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad. Les villes de Marrakech et Rabat enregistrent les plus forts taux de satisfaction avec respectivement 79 pc et 77 pc des touristes satisfaits et très satisfaits. La ville d’Agadir occupe la 3ème place avec 75 pc de touristes satisfaits et très satisfaits, a-t-il fait savoir lors d’un séminaire pour la présentation des résultats des Enquêtes de Suivi de la demande et de la Satisfaction des touristes au Maroc pour l’année 2013.

Bayane Al Yaoum.:

– SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à Nabil Benabdallah, suite à sa réélection secrétaire général du PPS lors du 9ème congrès national du parti tenu à Bouznika. « Le renouvellement de la confiance en votre personne reflète la considération dont vous jouissez auprès des militantes et des militants du Parti, en raison des valeurs qui vous sont reconnues en terme d’engagement politique fort, de votre parcours exceptionnel de militant et de votre souci à préserver la cote du PPS et à consolider sa position sur la scène partisane nationale », souligne le Souverain dans ce message.

– Abdelilah Benkirane a appelé à prendre des mesures audacieuses et des réformes profondes pour mettre en œuvre les système de la formation continue au profit des salariés. Cet appel a été lancé lors d’une réunion consacrée à la signature d’un avenant amendé du manuel des procédures des contrats spéciaux de formation.

Al Mounaataf.:

– Lors de Sa visite officielle en Tunisie, SM le Roi Mohammed VI était porteur  »d’un projet de résurrection de l’union du Grand Maghreb  » visant à  »mettre fin aux crises artificielles entre les pays membres de l’UMA », écrit le site d’information mauritanien  »Nachra Al Magharibiya ». L’économie, le commerce, les frontières, le libre-échange ont constitué les axes majeurs du discours de SM le Roi eu égard à leur impact sur le renforcement des liens fraternels entre les maghrébins, précise le site. Commentant cette visite, « Nachra Al Magharibiya » fait valoir que la visite du Souverain en Tunisie en cette période post-révolution illustre « clairement la sagesse du Souverain », reflète « Sa prise de conscience » de l’importance « de cette étape, de ses exigences historiques ». SM le Roi Mohammed VI est arrivé en Tunisie en proposant « Son appui aux frères dans le pays maghrébin au moment où ils ont le plus besoin d’assistance », ajoute le site d’information.

– Le Maroc a été élu, lundi à Genève, membre adjoint du groupe des travailleurs au sein du Conseil d’administration de l’Organisation internationale du travail (OIT), en la personne de Mme Amal El Amri, membre du bureau exécutif de l’UMT. Mme El Amri s’est classée cinquième sur la liste des membres adjoints avec 105 voix sur un total de 127 votants, jouissant ainsi d’un large soutien auprès des pays africains et arabes. Cette élection pour un mandat de trois ans est à la fois une reconnaissance et une consécration internationales du rôle du Maroc et du mouvement syndical marocain dans la promotion des libertés et droits des travailleurs, selon des sources du secrétariat de l’OIT.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *