Revue de presse marocaine du 03/10/2013

0 commentaires, 03/10/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce jeudi 03 octobre:

AUJOURD’HUI LE MAROC:.
– La campagne agricole 2013-2014 officiellement lancée: les agriculteurs font leur rentrée. La campagne agricole 2013-2014 a été officiellement lancée par le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhennouch, dans la région de Tadla-Azilal. Le démarrage de la nouvelle campagne agricole consolidera les résultats de la précédente, qui fut exceptionnelle en termes de récoltes. Les agriculteurs marocains s’engagent, pour la campagne actuelle, à approvisionner le marché national en quantités suffisantes de semences sélectionnées, soit une prévision de 2 millions de quintaux.- L’USFP et le PI se disent « oui » pour les partielles. Un communiqué des deux partis vient d’annoncer que l’USFP et le PI aborderont les élections partielles prévues aujourd’hui dans les circonscriptions de Settat et de Moulay Yacoub avec des candidats communs. Le scrutin présente un très grand intérêt sur le plan symbolique à la fois pour l’opposition et la majorité. Ainsi, une victoire du PI et de l’USFP sur le PJD aura une très forte valeur symbolique à la veille de l’organisation par le parti de la rose d’un rassemblement de protestation dans le complexe Moulay Abdellah à Rabat contre la politique gouvernementale.

LIBERATION:.
– Un Code qui ne tient pas la route. Les dernières statistiques officielles indiquent que le nombre d’accidents s’est élevé, durant la période allant de la fin du Ramadan jusqu’à aujourd’hui, à 11.543, soit une hausse de 4,03 pc dont 243 accidents mortels (+0.83 pc). En effet, le Code de la route ne semble pas tenir toutes ses promesses. Trois années après sa promulgation, la façon de conduire des Marocains est restée telle quelle et la crainte de se voir appliquer des sanctions en cas de non-respect des règles n’a pas eu l’effet escompté.

LA MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.
– Débrayage des employés du tramway à Casablanca. L’activité du tramway a connu un ralentissement, hier mercredi. Plusieurs salariés de Casa Tram, société chargée de l’exploitation de cette première ligne, ont mis leur menace à exécution, entamant un mouvement de grève qui devait se poursuivre ce jeudi.

– Les villes africaines débattent de leur développement à Rabat. Améliorer l’attractivité des villes d’Afrique, tel a été la grande thématique de la première conférence organisée dans le cadre du 4ème sommet mondial des dirigeants locaux et régionaux. Cependant, l’attractivité des villes ne devrait pas être limitée au seul aspect économique. L’aspect portant sur l’identité du territoire est également déterminant. « Ce qui rend l’attractivité plus complexe », selon le maire de la ville de Rabat, Fathallah Oualalou. Une complexité qui réside dans la nécessité de proposer une offre territoriale qui combine à la fois les éléments d’attractivité économique et ceux liés au cadre de vie.

L’OPINION:.
– La dette extérieure s’alourdit: nouveau record à près de 225 milliards DH. L’économie marocaine est de plus en plus endettée. Le stock de la dette extérieure publique s’est établi à fin juin 2013 à 224,8 milliards DH, en hausse de 12,1 milliards DH par rapport à fin 2012 (+5,6 milliards pour la dette du Trésor et +6,5 milliards pour les établissements et entreprises publics). C’est ce qui ressort du bulletin statistique de la dette extérieure publique publié par la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE). – La production industrielle au Maroc aurait augmenté de 1,6 pc au cours du deuxième trimestre de 2013, selon les estimations provisoires de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI). Les projections de l’ONUDI estiment que le taux de croissance annuel 2013 de la production industrielle sera de 1,16 pc en 2012.

– Energie solaire et énergies nouvelles: vingt et un projets innovants soumis dans le cadre de l’appel à projet Innotherm III au titre de l’année 2013. Vingt-et-un consortiums composés de soixante et une universités, institutions de recherche et entreprises nationales et internationales ont répondu à l’appel à projets Innotherm III lancé par l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies renouvelables (IRESEN) au mois de juin, à travers des projets innovants dans le domaine du solaire thermique.

AL BAYANE:.
– L’année des grandes réformes avec un taux de croissance limité de 4 pc. La lettre de cadrage de la loi de finances 2014 vient d’être dévoilée. 2014 sera incontestablement l’année des grandes réformes. Le gouvernement Benkirane veut s’attaquer à toutes les réformes en même temps, à commencer par celle de la fiscalité pour enchaîner ensuite avec la question de la compensation et de la retraite. – Ramid : la position de l’Association de barreaux du Maroc ambigüe. Le bureau de l’association des barreaux du Maroc, qui a organisé mardi un sit-in devant le siège du ministère de la Justice et des libertés pour exprimer son rejet de la charte sur la réforme de la justice, n’a adressé aucune revendication, de quelque nature que ce soit, au ministère concernant la réforme de la justice, a affirmé le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid.

La position de l’association, ajoute le ministre, demeure ambigüe, infondée et surprenante, ce qui crédite la thèse qu’il s’agit beaucoup plus d’un rejet de la réforme en tant que telle, plutôt que d’un refus de la charte de la réforme de la justice.

L’ECONOMISTE:.
– Fiscalité agricole: les opérateurs réclament un an de transition. La lettre de cadrage du chef de gouvernement indique que les « grands agriculteurs seront imposés dès 2014 ». Or, à moins de 20 jours de la date limite du dépôt du projet de loi Finances au parlement, aucune rencontre n’a eu lieu entre l’administration et les professionnels. « D’où la nécessité de prévoir un an de transition », clament les professionnels.

AL ALAM:.
– Le ministre de la Justice soupçonne l’Association des barreaux du Maroc de faire obstacle à la réforme. Suite au sit-in de protestation observé mardi à Rabat par l’Association des barreaux du Maroc, le ministère de la Justice et des libertés Mustapha Ramid a accusé cette association d’adopter une position « ambigüe et surprenante et de rejeter la réforme en tant que telle, plutôt que de refuser la charte de la réforme ». L’Association avait annoncé son refus absolu de cette charte, notamment le volet qui se rapporte à la profession de l’avocat, et a estimé que les conclusions du dialogue sur la justice étaient catastrophiques pour la profession d’avocat et constituaient une grave régression des acquis des avocats.

AL HARAKA:.
– Le ministre de l’Intérieur Mohand Laenser a affirmé mercredi que le nombre de participants (plus de 3000) au 4ème congrès de l’Organisation « Cités et gouvernements locaux unis » dénote de la confiance faite en l’expérience marocaine en matière d’autonomie locale, notant dans une déclaration à la presse que Rabat, qui abrite ce congrès, est devenue la capitale du monde.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.
– Le premier secrétaire de l’USFP a déclaré dimanche à la chaine Al Oula que tous les sacrifices et réformes pour lesquels a milité l’USFP et la société civile « s’effondrent » à cause du gouvernement, estimant que l’exécutif a fermé la porte du dialogue avec les composantes de la société civile et haussé les prix.

BAYANE AL YOUM:.

– Budget 2014: Benkirane appelle à réduire les dépenses en raison de l’aggravation du déficit public. Dans la note de cadrage pour la loi de finances 2014, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a appelé à la nécessité de prendre en considération l’aggravation du déficit budgétaire lors de la formulation des propositions.

ASSABAH:.- Quatre jours devant les ministres pour présenter leurs propositions sur les budgets sectoriels. La lettre de cadrage du projet de loi de finances 2014 envoyée, mardi aux ministres, par le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, leur accorde un délai n’excédant pas demain vendredi pour présenter leurs propositions sur les enveloppes financières relatives aux secteurs dont ils supervisent la gestion.

AL MOUNAATAF:.

– La lettre de cadrage pour la loi de finances 2014 annonce des mesures douloureuses: la fin de l’exonération fiscale, la poursuite de l’application du système d’indexation. Le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane a adressé cette lettre aux différents départements ministériels pour émettre leurs observations et propositions concernant le budget.
AL MASSAE:.
– Confusion dans l’application du système d’indexation, les citoyens ont vécu une crise de carburant au début du mois. Les stations-services ont réduit leur stock par crainte de subir des pertes en cas de réduction des prix. Le secrétaire général de la Fédération nationale des gérants et propriétaires des stations-service, Zakaria Rebbâa, a indiqué que « plusieurs propriétaires de stations-services commencent à repousser l’opération d’approvisionnement en carburant jusqu’à l’annonce de nouveaux prix (…), ce qui a engendré mardi un épuisement de carburant dans plusieurs stations-services ».

– Le ministre de l’Enseignement, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, relève le doyen de la faculté des lettres de Casablanca de ses fonctions suite à un diagnostic établi sur la situation de cet établissement. Après s’être enquis du rapport, le ministre a donné ses instructions au président par intérim de l’Université Hassan II de Casablanca pour destituer le doyen de sa fonction.

– Le Conseil constitutionnel rend justice à Benkirane contre l’opposition. Le Conseil constitutionnel a rejeté la répartition égale du temps de parole, lors de la séance mensuelle des questions orales relatives à la politique générale, entre le chef du gouvernement, la majorité et l’opposition, déclarant inconstitutionnel l’article 207 sur lequel se sont accordés la majorité et l’opposition pour établir cette répartition .

– Chabat accuse les ministres de mentir au peuple marocain. Le SG du PI, Hamid Chabat, a déclaré que les ministres du gouvernement Benkirane promettent monts et merveilles au peuple marocain, mettant en garde contre les hausses des prix de l’eau et de l’électricité que le gouvernement compte décider. Par ailleurs, lors de sa rencontre avec les militants istiqlaliens à Fès, Chabat a promis au chef de gouvernement une session parlementaire houleuse.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.
– La paralysie touche le gouvernement de minorité et absence d’indicateurs de fin de crise. En dépit de la crise que connait la formation d’une nouvelle majorité et à l’approche de la rentrée parlementaire, le gouvernement, qui continue de tenir son conseil, n’a pas encore entamé la discussion sur le projet de loi de finances, qui doit être discuté dans moins de trois semaines au niveau du Parlement.

– Les employés du Tram de Casablanca observent une grève de 48h renouvelable. Cette grève a été décidée en raison du refus de la compagnie d’ouvrir les voies d’un dialogue sérieux et responsable avec les représentants des employés, selon l’union nationale des conducteurs et professionnels du transport.

– El Otmani : le Maroc apporte une valeur ajoutée à la stratégie internationale de lutte contre le terrorisme. Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération a indiqué, dans une interview accordée au quotidien, que le Maroc est appelé à jouer un rôle d’avant-garde dans le maintien de la paix et de la sécurité. El Otmani a relevé, à cet égard, que le Maroc a apporté une valeur ajoutée à la stratégie internationale de lutte contre le terrorisme de l’organisation des Nations-Unies.

– L’OCP lance sa quatrième campagne agricole pour améliorer le rendement de 3.000 agriculteurs. L’Office chérifien des phosphates a choisi le début de la saison agricole pour lancer sa quatrième caravane agricole dans l’objectif de soutenir les petits agriculteurs. La campagne de cette année, destinée aux producteurs de céréales et de légumineuses, concerne 3.000 petits agriculteurs et cherche à les aider à bien comprendre les spécificités du sol de leur terre et les meilleurs moyens d’augmenter leur rendement à travers un usage rationnel des engrais.

AL KHABAR:.
– Benkirane dévoile les grandes lignes du Budget 2014. La lettre de cadrage pour le projet de la loi de finances 2014 indique que ce projet est basé sur quatre grandes orientations, à savoir l’accélération des grandes réformes structurelles, la stimulation de la croissance et des investissements, le renforcement des mécanismes de cohésion sociale, ainsi que la stabilisation des avoirs extérieurs et le contrôle du déficit budgétaire.

– La grève arrête la marche du tramway de Casablanca. Il parait que le courant ne passe plus entre l’administration de « Casa Tram » , la société en charge du tramway de Casablanca, et le bureau syndical des employés de la compagnie, affilié au syndicat de l’Union des fédérations nationales des conducteurs et professionnels du transport, qui a entamé mercredi une grève de 48 heures renouvelable. Ce débrayage intervient en signe de protestation contre « l’inaction de l’administration envers leur cahier revendicatif ».

ANNAHAR AL MAGHRIBIA:.
– Baisse de la popularité du PJD. La campagne électorale préparée pour le scrutin partiel a révélé un effritement significatif du parti de la lampe eu égard au faible nombre des participants aux sit-in organisés par cette formation politique dans le cadre de la campagne électorale pour l’élection partielle dans la circonscription électorale de Moulay Yacoub à Fès.

– L’indexation augmente le prix des fruits et légumes. Les prix de plusieurs catégories de légumes et fruits ont flambé à des niveaux records, compte tenu de la hausse du prix du transport, outre l’insuffisance de l’offre. Les professionnels attribuent cette situation à l’application du système d’indexation des prix des produits pétroliers liquides, qui a une incidence sur la hausse du coût du transport.

AL AHDATH AL MAGHRIBIYA:.
– Le RNI loin du projet de loi de finances de Benkirane. Une source proche du Rassemblement national des indépendants a affirmé que le RNI n’est pas concerné par la lettre de cadrage pour le projet de la Loi de finances 2014, étant donné que ce document, envoyé par Benkirane à ses ministres, relève de ses prérogatives. Cette lettre ne concerne d’aucune manière les Rnistes qui se considèrent encore comme un parti d’opposition en attendant leur intégration de manière officielle au sein du gouvernement Benkirane II.

– L’Amicale Hassania des magistrats salue la charte de la réforme de la justice, émet des réserves sur les résultats du Conseil supérieur de la magistrature. L’Amicale a salué, lors d’une réunion de son bureau central, les importantes recommandations contenues dans la charte nationale de la réforme du système judiciaire, y voyant une importante feuille de route pour remettre la justice sur la bonne voie. L’amicale a toutefois souligné qu’elle condamne toute atteinte à la liberté et la dignité des magistrats, y compris la publication de mesures de sanction par le Conseil supérieur de la magistrature.

RISSALAT AL OUMMA:.
– Flou autour du gouvernement Benkirane II. Un silence de plomb entoure les résultats des sept rounds de négociations tenus pour la formation d’une nouvelle majorité. Des nouvelles font état de la possibilité de la naissance du nouveau gouvernement après la proclamation des résultats des élections législatives partielles de jeudi.

– Intervention de l’entourage de Benkirane pour désamorcer la crise du pain. Des sources concordantes soulignent que des contacts ont été entrepris, depuis la semaine dernière, par l’entourage du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, pour appeler les propriétaires des boulangeries à suspendre toute forme de protestation dans la perspective de la tenue d’une rencontre avec le chef de l’exécutif afin d’envisager les solutions possibles.

ASSAHARA AL MAGHRIBIA:.
– Face-à-face tempétueux entre le PI et le PJD au cours des élections partielles, qui se déroulent ce jeudi, visant à pourvoir deux sièges vacants dans les circonscriptions de Moulay Yacoub et Settat.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *