Revue de presse marocaine du 02/09/2013

0 commentaires, 02/09/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des Revue de presse marocaine quotidiens parus ce lundi 2 septembre:

L’OPINION
– Le Royaume du Maroc réitère sa condamnation du « massacre ignoble » survenu à Al-Ghota Est (Banlieue de Damas) « dont le pouvoir syrien assume la responsabilité et les conséquences qui vont en découler », indique dimanche un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

– Opération Transit 2013-Retour: Formes rushs vers les points de traversée. De mémoire d’émigré, jamais l’opération transit (phase retour) vers la destination, n’a connu une telle perturbation dans les points de traversée du Royaume, notamment aux ports de Nador, El Hoceima, Bab Sebta, le port de Tanger-Med et le port de Tanger, et ce depuis le 25 août jusqu’au dernier weekend. Ainsi, on a pu constater de visu, à ces points, de longues files de voitures en attente. Des files atteignant parfois jusqu’à 5km de long comme ce fut le cas entre F’nidq et Bab Sebta.

– Clôture des travaux de la 1ère Conférence des ambassadeurs de SM le Roi: Une réaffirmation d’une conception royale novatrice en matière de politique étrangère. Les travaux de la 1ère Conférence des ambassadeurs de SM le Roi dans le monde ont pris fin dimanche à Rabat, après deux jours de débats au cours desquels les participants ont dressé un bilan des acquis de la diplomatie marocaine et défini les actions à prendre en vue de défendre au mieux les intérêts suprêmes de la nation.

AL BAYANE
– Rentrée sociale: Les priorités des syndicats sur la table du gouvernement. Les syndicats sont sur le qui-vive. Ils attendent toujours une invitation du gouvernement de Benkirane pour prendre part à la session du dialogue social du mois de septembre. Pour cette année, la rentrée sociale ne sera pas si facile, estiment certains analyses, vu d’abord le climat assez tendu régissant les relations entre les partenaires sociaux et l’exécutif, mais aussi les contraintes du contexte économique national et international limitant toute la capacité d’action du gouvernement.

– Rentrée scolaire: La reprise des cours dès le 11 septembre. Les cours vont reprendre cette année le 11 septembre dans le primaire et le 12 septembre dans le secondaire collégial et qualifiant (public et privé), au titre de l’année scolaire 2013-2014, selon le ministère de l’Education nationale, qui ajoute que les classes préparatoires au brevet de technicien supérieur vont débuter leurs cours le 16 septembre.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB
– Politique étrangère: Les nouveaux enjeux de la diplomatie marocaine. Dans un monde en perpétuelles mutation, la diplomatie marocaine fait face à de nouveaux défis. Le message royal adressé à la Conférence des ambassadeurs pose les jalons de la politique étrangère du Royaume, en fixe le cadre global et les priorités pour les prochaines années. SM le Roi insiste sur le renforcement de la diplomatie économique, qui doit mettre en valeur les potentialités du Maroc et développer son attractivité. La concurrence acharnée entre les pays impose aux ambassadeurs d’assumer plus que la traditionnelle mission de représentativité. Ils doivent être des relais de promotion de l’investissement.

– Produits pétroliers: Le schéma de l’indexation finalisé. Le gouvernement s’apprête à mettre en branle cet instrument devant alléger les charges de compensation. Après le lait, le gasoil, le super et le fuel pourraient bien voir leurs prix augmenter, le cours du baril empruntant une tendance haussière. Voilà qui devrait faire grincer des dents le consommateur.

LIBERATION
– L’Algérie poursuit sa campagne médiatique contre le Maroc: Arrestations de citoyens marocains pour raisons fallacieuses. Depuis le début de l’été, les autorités algériennes, que ce soit au niveau central ou local, multiplient les annonces sur les arrestations de citoyens marocains pour « immigration clandestine », aux côtés d’une grande campagne médiatique sur les saisies de drogue en provenance du Royaume ou de produits de contrebande (hydrocarbures et alimentation) à destination du Maroc.

– Un train intempestivement arrêté et ses passagers agressés: Far West à l’entrée de Ksar El Kébir. Deux heures de retard et une grosse frayeur. Les passagers du train Tanger-Marrakech ont été victimes de tout ce qui a l’air d’une attaque, vendredi soir à quelques kilomètres de Ksar El Kébir. Un groupe de jeunes a contraint le train à s’arrêter en pleine voie avant de passer à l’acte et de délester certains voyageurs de leurs bagages.

L’ECONOMISTE 
– Justice: Guerre contre la corruption. Pour ceux qui ne sont pas habitués à suivre de près les débats parlementaires, peu de chances qu’ils puissent apprécier l’ampleur de la récente réforme du code pénal. D’autant qu’elle met en avant l’un des chevaux de bataille de la campagne de l’actuelle majorité: la lutte contre la corruption. Publiés au Bulletin officiel du 12 août 2013, les amendements sont désormais entérinés.

– Bensalah au Medef: Warning sur l’industrie. « Le Maroc bouge et ne cesse d’attirer de nouveaux partenaires de renom international », constate la présidente de l’organisation patronale qui intervenait à la séance de clôture de l’université d’été du Medef. Mais le grand défi tient à l’industrialisation du pays. Le recul du secteur industriel n’a cessé de se creuser sur les dernières années: 14 pc du PIB aujourd’hui contre 17 pc il y a deux décennies. « Or, le socle industriel est un gage de sécurité pour le pays », martèle la patronne des patrons.

AUJOURD’HUI LE MAROC 
– Un vaste programme de l’ONEE pour 2013-2016. 17 milliards DH pour l’eau potable. Les investissements de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable devraient permettre d’augmenter le taux de raccordement de la production pour atteindre 97pc en 2016. Un plan d’action s’étalant sur la période 2013-2016 a été élaboré avec des investissements de l’ordre de 16,9 MMDH dans le but de garantir le renforcement de l’alimentation en eau potable en milieu urbain et la généralisation de l’accès à l’eau potable en milieu rural. L’Office reconnaît l’existence de certaines contraintes liées à une réparation spatiotemporelle inégale et l’impact des changements climatiques.

– Grande réunion des ambassadeurs du Maroc à Rabat: La diplomatie se met au diapason. « La diplomatie parallèle ». Ce nouveau concept a été vivement mis en exergue, vendredi dernier, par le message royal dont lecture a été donnée à l’occasion de l’inauguration des Assises des ambassadeurs du Maroc dans le monde. Trois grands objectifs sont assignés à cette nouvelle diplomatie. Il s’agit, selon la lettre de SM le Roi, de la défense de la cause de l’intégrité territoriale, la promotion du label Maroc et la diversification des liens du Maroc avec ses partenaires.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA
– Une rentrée politique houleuse en perspective: Les syndicats menacent de débrayage. Décidément, la prochaine rentrée sociale ne sera pas différente de ses précédentes. Les syndicats menacent de renouer avec les mouvements de débrayage pour obliger le gouvernement à respecter ses engagements. La décision du parti de l’Istiqlal et de l’UGTM, son bras syndical, de rejoindre le rang des partis et syndicats établis dans l’opposition rendra la rentrée sociale plus difficile.

– Les vacances de Benkirane attisent les critiques. Les partis de la majorité gouvernementale, ainsi que le RNI estiment que le Chef du gouvernement aurait mieux fait d’accélérer le rythme de la formation de la nouvelle équipe gouvernementale.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI
– USFP: Lachgar appelle à l’unité de la gauche. Lors du congrès régional de la jeunesse ittihadie, tenu dimanche à Fès, le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar a appelé à l’unité des composantes de la gauche pour barrer la route aux adversaires des réformes et aux professionnels des élections. Par ailleurs, il a fustigé le gouvernement, qualifiant son action de « cafouillage qui mène à l’impasse et à l’échec ».

AL ALAM
– Le Maroc, une destination privilégiée des touristes algériens. Plus de 90.000 touristes algériens ont visité le Maroc en 2012, selon le ministre marocain du Tourisme. Dans un entretien au journal algérien +Al Watan+, Lahcen Hadad a indiqué qu’il se rendrait prochainement en Algérie pour examiner avec les responsables algériens les moyens à même de renforcer la coopération bilatérale dans ce domaine.

ASSAHRA AL MAGHRIBYA
– FRMF: Ali Fassi Fihri insiste sur sa décision de départ. Malgré les tentatives visant à le convaincre de se présenter pour un nouveau mandat, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a campé sur sa position.

ASSABAH
– Révocation de 4 juges et mise à la retraite de 5 autres. Un communiqué du ministère de la Justice a indiqué, dimanche, que lors de sa session ordinaire, le Conseil supérieur de la magistrature a décidé de révoquer 4 juges et de mettre automatiquement à la retraite 5 autres. Il a aussi décidé de suspendre momentanément du travail 9 juges, de retarder la promotion au grade supérieur d’un magistrat, d’adresser un avertissement à deux autres et de reporter l’examen des cas de deux magistrats.

– Le Festival international du cinéma d’auteur de Rabat intente un procès contre le gouvernement pour récupérer son budget. Dans un entretien, le directeur du festival, Abdelhaq Mantrach, a annoncé avoir intenté une action en justice contre le Chef du gouvernement, le ministre de l’Economie et des finances et le ministre de la Communication pour dénoncer la réduction de 50 pc de la subvention allouée au festival.

– Le secteur du textile: Les professionnels fondent de grands espoirs sur les commandes européennes du printemps. Les professionnels du secteur comptent sur la demande du marché européen lors de la saison du printemps pour remédier à la baisse des exportations (-4 pc) enregistrée aux mois de juin et de juillet.

ATTAJDID 
– L’USFP: Crise à la maison. Des accrochages ont eu lieu entre des partisans du premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, et ceux d’Ahmed Zaidi leur du congrès régional de la jeunesse ittihadie, tenu samedi à Fès. Le spectre de la division plane sur les prochains congrès régionaux du parti de la rose à Larache et à Tétouan.

AL KHABAR
– Le blocage des consultations politiques reporte l’élaboration de la loi de finances 2014. L’impasse actuelle des négociations entre le Chef du gouvernement et le président du RNI sur la constitution de la nouvelle équipe gouvernementale affecte l’élaboration de la loi de Finances 2014, ainsi que la répartition des budgets sectoriels, l’établissement des priorités et la poursuite du dialogue social.

– Enseignement supérieur: le ministère de tutelle prépare un projet de loi pour la création de pôles universitaires. Dans un entretien accordé au site du PJD, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres, Lahcen Daoudi, a indiqué que son département se penche sur l’élaboration de deux projets de lois. Le premier est relatif à la création de pôles universitaires à Rabat et à Casablanca, alors que le deuxième concerne la création d’une agence nationale chargée de l’évaluation de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

– Trois grandes banques marocaines envisagent d’emprunter sur les marchés internationaux en 2013. Attijariwafa Bank, la Banque centrale populaire (BCP) et BMCE Bank seraient en train de se préparer pour émettre des obligations libellées en devises étrangères cette année, selon une analyse de l’Oxford Business Group, un cabinet d’intelligence économique basé à Londres. Ces emprunts devraient permettre à ces trois principales banques marocaines « de lever les capitaux nécessaires pour renforcer le niveau de liquidité et appuyer des projets d’expansion à court terme », soulignent les experts de l’OBG dans cette étude qui vient de paraître.

AKHBAR AL YAOUM
– Révocation de 4 juges. Lors de sa session ordinaire, le Conseil supérieur de la magistrature a décidé de révoquer 4 juges et de mettre automatiquement à la retraite 5 autres, a indiqué dimanche un communiqué du ministère de le Justice et des libertés. Le Conseil a également décidé de suspendre momentanément du travail 9 juges, de retarder la promotion au grade supérieur d’un magistrat, d’adresser un avertissement à deux autres et de reporter l’examen des cas de deux magistrats.

– PJD: EL Otmani appelle la jeunesse du parti à s’exprimer librement. « Le PJD n’est pas un parti stalinien qui impose à ses militants une manière de penser. C’est une formation fondée sur des bases communes, qui sont des principes généraux, mais le reste est ouvert à la discussion », a déclaré Saâd Dine El Otmani à la clôture des travaux du 9ème forum national de la jeunesse du PJD.

– Le patronat souligne la bonne santé de l’économie nationale. Lors de l’université d’été du Medef (patronat français), tenue du 28 au 30 août à Jouy-En-Josas (banlieue parisienne), la présidente de la CGEM, Miriem Bensalah Chaqroun, a mis en exergue les réformes constitutionnelles, l’assainissement du climat des affaires, la lutte contre la corruption et l’économie de rente, le développement des infrastructures et la création de pôles d’excellence dans le secteur de l’industrie et des services.

AL MASSAE
– Nouvelle équipe gouvernementale: Le président de la région Souss-Massa-Drâa pressenti au poste du ministre de l’Agriculture. Ibrahim El Hafidi est considéré comme le meilleur candidat pour succéder à Aziz Akhennouch à la tête du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime lors de la formation de la nouvelle majorité gouvernementale.

– Hausse des prix du lait: Le gouvernement hausse le ton. Le ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Najib Boulif, vient d’annoncer que des mesures nécessaires seront prises si les hausses des prix du lait et de ses dérivés s’avèrent contraires à la loi. Le gouvernement tiendra des réunions élargies avec les différents intervenants pour connaître les raisons de cette hausse imprévue.

ANNAHAR AL MAGHRIBIA 
– Le conseil national du Syndicat des inspecteurs de l’enseignement met en garde contre une crise cardiaque du système éducatif. Le syndicat a critiqué la méthode adoptée par le ministre de l’Education nationale, notamment la suspension de plusieurs projets du programme d’urgence.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *