Revue de presse marocaine du 01/10/2014

0 commentaires, 01/10/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les quotidiens parus mercredi 1er octobre 2014.:

Le Matin du Sahara et du Magreb.:

– Le Maroc et l’Espagne ont réaffirmé, lundi à Rabat, leur détermination à renforcer leur coopération dans le domaine énergétique. Les deux pays soulignent « l’importance de la collaboration dans le secteur énergétique », dans la perspective de soutenir et de renforcer le partenariat et la dynamique déjà engagés entre les deux pays dans ce secteur, a affirmé le ministre espagnol de l’Industrie, de l’Energie et du Tourisme, José Manuel Soria, dans une déclaration à la presse à l’issue d’une réunion avec le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara. Les deux parties ont convenu de se réunir avant la fin du mois d’octobre pour définir les différents aspects relatifs à la coopération énergétique bilatérale.

– Darif critique l’inefficience des partis politiques. Mohamed Darif, président du Parti des néo-démocratiques, fraichement constitué, a mis en garde contre le risque d’augmentation du taux d’abstention qui, selon lui, pourrait atteindre 80% aux prochaines élections. Pour lui, le problème ne réside pas dans la pluralité des partis mais plutôt dans la balkanisation de l’échiquier politique. Darif, invité maridi du forum de la MAP, a mis l’accent sur la nécessité de fixer un seuil limitant le nombre de partis qui accèdent à la Chambre des représentants afin de garantir la formation d’une majorité homogène au sein du Parlement. *Assabah.:- Augmentation du prix du sucre ou relèvement de la subvention? Le gouvernement Benkirane semble s’agiter dans un cruel dilemme: soit réviser les prix du sucre, inchangés depuis 2006, soit augmenter la subvention allouée à cette filière, qui était de l’ordre de 2,90 DH/ le kilo l’année dernière. Les couches défavorisées bénéficient de 50% des crédits affectés au soutien du sucre alors que les industries et les catégories aisées bénéficient du reste. – La Confédération nationale du tourisme (CNT) a souligné la nécessité de booster le budget de promotion alloué à l’Office national marocain du tourisme (ONMT) afin de conforter la visibilité et la crédibilité du secteur touristique aux niveaux national et international. Ce budget s’élève actuellement à 500 millions de dirhams, représentant environ 0,57 pc du total des revenus touristiques (60 milliards de dirhams), une part qui reste en deçà des recommandations de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui place ce budget dans une fourchette variant entre 1,5 pc et 3 pc du chiffre d’affaires du tourisme, a expliqué le président de la CNT Ali Ghannam, dans un entretien accordé à la presse à l’occasion des 11èmes Assises du tourisme.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Réforme des retraites: le syndicat du PJD lâche Benkirane. Les responsables de l’UNTM, bras syndical du PJD, ont adressé un mémorandum au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane dans lequel ils exprimaient leur rejet de la réforme des retraites, basée en gros sur l’allongement de l’âge de départ à la retraite, l’augmentation des cotisations et la diminution des pensions. Jugeant « sévères » les mesures conçues par le gouvernement pour soulager les caisses de la CMR jusqu’en 2022, l’UNTM plaide pour une réduction de la durée de la réforme paramétrique. « Nous pensons à l’UNTM qu’on pourrait prévoir un plan de sauvetage valable jusqu’en 2019 ou 2020 avec une mesure paramétrique forcément moins sévère », a dit Abdesamad Lamrini, secrétaire général adjoint de l’UNTM..

– Nouvelles provocations du polisario déjouées à Dakhla. Les séparatistes du polisario tentent par tous les moyens d’instrumentaliser la mort d’un pensionnaire à la prison locale de Dakhla pour semer la zizanie dans les provinces du Sud. Une manifestation, organisée contre les autorités locales, a donné lieu à une série d’affrontements avec les forces de l’ordre. Des actes de vandalisme ont touché plusieurs quartiers de la ville, sans épargner les établissements publics, dont les locaux du tribunal de première instance. Les manifestants ont également mis le feu dans une dizaine de véhicules. La brigade criminelle de Dakhla a identifié un groupe de personnes impliquées dans ces actes de vandalisme, dont certaines ont déjà des antécédents judiciaires de droit commun.

– Lancement d’une campagne nationale de sensibilisation. Pour la deuxième année consécutive, le Maroc lance ce mercredi une campagne de sensibilisation en faveur des personnes âgées. Cette opération, qui se poursuivra jusqu’au 10 octobre, vise à améliorer la prise en charge de ces personnes. Plusieurs conventions de partenariat portant sur l’amélioration de la qualité de prestations fournies au profit des personnes âgées, la mise à niveau des centres sociaux et la diffusion de la culture de la solidarité seront signées avec plusieurs ONG actives dans le domaine. Le Maroc compte actuellement 3 millions de personnes âgées, dont 6% vivent en dehors de la famille. *Assahra Al Maghribia.:

– Bien que l’offre dépasse la demande, les prix du mouton ne baissent pas. Ce sont les intermédiaires qui sont responsables de cette hausse, selon les correspondants du journal. La diminution du nombre des marchés populaires et l’extension de la « vente dans des garages » ont permis aux spéculateurs de se soustraire aux mesures de contrôle annoncées par le ministère de l’Agriculture.

L’Opinion.:

– Couverture médicale au Maroc: Disparités et insuffisances gangrènent le système. A peine un tiers de la population marocaine dispose d’une couverture médicale et 54% du financement de la santé provient du paiement direct des ménages, un taux fort élevé en comparaison avec d’autres pays. Une offre de soins publics qui manque de qualité. Enfin, le système d’information et de gestion sanitaire (SIGS), et le suivi et l’évolution de la couverture universelle demeurent très limités, marqués par une perte d’informations, une lourdeur de la saisie des données aggravée par une sous-utilisation des données. C’est ce qui ressort de l’atelier sur la couverture médicale organisé récemment par l’Observatoire national du développement humain, en partenariat avec la Banque mondiale.

– L’Istiqlal et l’USFP en rangs de bataille serrés. La rentrée politique et sociale, telle que déjà entamée, préfigure d’une année de bras de fer acharné entre différents acteurs partisans et syndicaux. Majorité gouvernementale et partis de l’opposition s’apprêtent à mener bataille en rangs serrés, ce qui a l’avantage de clarifier la scène politique. Une coalition ultralibérale au pouvoir, menée par le PJD, une opposition sociale-démocrate, avec le binôme Istiqlal-USFP pour centre de gravité, et l’électron libre, le PAM, qui ne semble compatible avec aucun des courants précités. Certains confrères de la presse voient ce dernier parti comme voulant remplir le rôle d’arbitre sur la scène politique nationale et ramasser la mise électorale une fois que les autres protagonistes se seraient épuisés dans la confrontation.

Libération.:

– Driss Lachgar appelle les Ittihadis à renforcer leur présence lors des prochaines échéances. « La présence massive des militants aux différents congrès provinciaux de l’USFP est la meilleure réponse aux sondages d’opinion montés de toutes pièces et aux plumes mercenaires qui tentent de déprécier le rôle des Ittihadis au sein de la société marocaine ». C’est ce qu’a déclaré le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, à l’ouverture des travaux du Vème congrès provincial de Larache tenu dimanche dernier à Laksar Lakbir sous le thème « La moralisation de la vie politique et la valorisation des ressources de la province, clé du développement global ».

– « Article 19 » tance le gouvernement Benkirane. Dans un communiqué qu’elle a rendu public lundi, « Article 19 » a indiqué avoir examiné le nouveau projet de loi n 31.13 sur le droit à l’accès à l’information et conclu que ce texte ne reconnaissait pas ce droit de manière appropriée et que la mouture que le gouvernement Benkirane a adoptée le 31 juillet 2014 est bien inférieure à celles qui l’ont précédée. L’ONG internationale de défense du droit à la liberté d’opinion et d’expression estime que l’un des problèmes majeurs de ce projet de loi réside dans la limitation du droit à l’accès à l’information aux seuls citoyens pouvant démontrer avoir un intérêt juridique direct, au lieu de garantir à chacun le droit à l’information. De plus, sa nouvelle version ne fait plus mention de la création d’une commission d’information indépendante, ce qui constitue une omission significative.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Réunion urgente dans la demeure de Benkirane pour arriver à un compromis sur la réforme des caisses de retraite. Des sources qui ont assisté à la réunion, tenue lundi, ont précisé que l’atmosphère qui y régnait était plutôt positive et que les prévisions qui faisaient état d’un déficit de 140 milliards de centimes de la Caisse marocaine des retraites (CMR) ont été revues à la baisse (le déficit de la CMR avoisinera les 75 milliards de centimes cette année).

– Le Parti de l’Istiqlal et l’USFP demandent une supervision des élections par la justice et s’opposent à toute supervision des échéances locales, prévues en 2015, par le chef du gouvernement et le ministre de l’Intérieur. Une proposition de loi présentée par les deux partis indique que la supervision des élections par la justice serait une introduction principale pour la réforme du système électoral.

Al Massae.:

– Ahmed Zaïdi adresse un camouflet à Driss Lachgar et mène la plus grande scission dans l’histoire de l’USFP. Des sources ont affirmé qu’après les négociations que menaient Ahmed Zaïdi, Ahmed Reda Chami et Abdelali Doumou avec quatre leaders de l’Union nationale des forces populaires (UNFP), dont notamment Mohamed Radi, membre du secrétariat national de cette formation, les deux parties ont convenu de tenir un congrès de l’UNFP au plus tard au mois de décembre de cette année.

– Benkirane appelle à corriger les dysfonctionnements du secteur du tourisme. Le chef du gouvernement a affirmé, à l’ouverture des 11-èmes Assises du tourisme, tenues lundi à Rabat, que le secteur du tourisme qui occupe une place importante dans l’économie nationale, a connu une croissance importante lors des quinze dernières années. Benkirane a regretté la persistance de certaines carences qui empêchent d’atteindre des résultats allant de pair avec les ambitions du Royaume.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Les vols en provenance et à destination de l’Europe se sont accaparé la part du lion (72%) du trafic aérien des aéroports du Maroc au titre du mois d’août dernier qui a enregistré un total d’un million 882 mille passagers, selon les statistiques de l’Office national des aéroports.

– Le Royaume de Bahreïn a réitéré, lundi, devant l’Assemblée générale de l’ONU, son total soutien à l’initiative d’autonomie au Sahara marocain sous souveraineté marocaine dans le cadre de l’intégrité territoriale du Royaume.

Al Alam.:

– Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a indiqué dans des déclarations à la presse que les partis de l’Istiqlal et de l’USFP vont présenter des candidats communs lors des prochaines élections communales.

– Le membre du comité exécutif du parti de l’Istiqlal, Abdessamad Qayyouh, a mis l’accent, lors d’une rencontre avec les cadres et militants du PI à Agadir Ida-Outanane, sur la poursuite de la dynamique organisationnelle et de la mobilisation totale en préparation des prochaines échéances, exprimant l’inquiétude de la direction du parti vis-à-vis de la dégradation de la situation politique, économique et sociale tant au niveau régional que national à cause de la mauvaise gestion du gouvernement.

Al Haraka.:

– Le Maroc a été élu, lundi, en la personne du ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdie, coprésident du comité consultatif du Centre MENA-OCDE de formation en matière de gouvernance. Aux côtés du Maroc, ce comité sera coprésidé par l’Espagne représenté par le secrétaire d’Etat de l’Administration publique, Antonio German Beteta Barreda. Cette élection a eu lieu lors d’une réunion du comité consultatif du Centre MENA-OCDE de formation en matière de gouvernance, tenue au siège de l’OCDE à Paris.

– La ville de Marrakech abritera, du 8 au 11 octobre prochain, la 7e Conférence internationale sur « Les Ressources en Eau dans le Bassin Méditerranéen » (WATMED-7), un conclave d’experts ayant pour objectif d’initier un dialogue entre scientifiques, industriels, opérateurs économiques, décideurs et experts pour relever les défis relatifs à la préservation de cette ressource vitale.

Al Mounaataf.:

– Fin de la trêve entre les avocats et Ramid. Hassan Ouahbi, président de l’association des barreaux du Maroc, regrette que les travaux de la commission mixte composée des représentants de l’association et le ministère de la Justice et des libertés aient été interrompus de manière inattendue et définitive.

– Vers une réorganisation du secteur du gaz domestique. La direction des combustibles et carburants vient de lancer un appel d’offres pour réaliser une étude concernant la chaîne des facteurs qui s’interfèrent pour fixer le prix des bonbonnes de gaz. Le gouvernement n’aura que l’embarras du choix: soit continuer à accorder du soutien aux citoyens, soit lever la subvention. Le premier grèvera son budget alors que le deuxième entrainera le prix de la bouteille de gaz à environ 120 DH.

Bayane Al Youm.:

– Les groupes de la majorité et de l’opposition à la Chambre des représentants ont souligné la nécessité de lutter contre l’image stéréotypée de la femme dans les médias. Le projet de loi complétant la loi relative au secteur de l’audiovisuel à travers un article unique visant la lutte contre l’image stéréotypée de la femme est un grand pas vers une mise en œuvre saine de la Constitution, selon ces groupes, qui ont examiné ce texte lors d’une réunion de la commission de l’enseignement, de la culture et de la communication.

– Le secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), Taleb Rifai, a affirmé lundi que le secteur du tourisme marocain a su réaliser une « incroyable Success Story » malgré une conjoncture internationale difficile, défavorable au développement du tourisme dans le monde. Rifai intervenait lors de l’ouverture de la 11ème édition des Assises du tourisme.

L’Economiste.:

– Import des céréales : La facture s’annonce en forte baisse. Bonne nouvelle pour les finances publiques. La facture céréalière à l’import serait moins salée cette saison, voire en forte baisse. La production mondiale des céréales, notamment de blé tendre et du maïs dont le Maroc est importateur net enregistre, en effet, un niveau record. Et les cours mondiaux sont déjà sur un trend baissier.

– Le ministre de la Justice « réveille » le parquet. Mustapha Ramid a envoyé un message aux procureurs généraux et à leurs substituts. Le ministre de la justice, en sa qualité de chef du parquet, interpelle la magistrature debout à prendre sérieusement en main les plaintes pour torture, à protéger les dénonciateurs de corruption et à être aux aguets pour lutter contre les détournements des deniers publics.

– Recul des accidents mortels. L’hécatombe se poursuit sur les routes, en dépit d’un léger repli des indicateurs des accidents de la circulation. A fin août 2014, le nombre d’accidents a atteint 12.804, enregistrant toutefois une hausse de 1 pc par rapport à la même période de 2013.

– Recours fiscal : le circuit à revoir. C’est un instrument censé rééquilibrer les rapports avec l’administration fiscale. Mais dans son fonctionnement actuel, le circuit du recours fiscal souffre surtout de lourdeurs, en plus d’être inefficace. La commission nationale de recours est critiquée pour son manque apparent d’indépendance. Ses décisions, qui devraient éclairer et orienter le comportement des contribuables, ne sont pas publiées.

Al Bayane.:

– Initiative d’autonomie marocaine dans les provinces du Sud : Le Royaume de Bahrein « réitère de nouveau sa position constante, historique et de principe de solidarité avec le Maroc frère ainsi que son total soutien à son initiative d’autonomie au Sahara sous souveraineté marocaine dans le cadre de l’intégrité territoriale du Royaume, et ce, conformément à la légalité internationale », a affirmé le ministre bahreini des Affaires étrangères, Sheikh Khaled Bin Ahmed Bin Mohamed Al Khalifa, devant les 193 Etats membres de l’ONU, réunis lors du débat général de la 69ème session de l’Assemblée générale de l’ONU.

– Bourse du mouton : Les prix gonflés par l’interminable chaîne d’intermédiaires. A la veille de l’Aïd El Adha, qui sera célébré dimanche prochain, un constat s’impose: tout le monde s’accorde à dire que les prix du mouton sont excessifs cette année. Ceci est d’autant plus troublant que la loi de l’offre et de la demande – qui veut que la première est supérieure à la seconde, le prix à la consommation baisse, et vice versa – n’est apparemment pas opérante quand il s’agit du marché du mouton.

– Un groupe suisse investit 65 millions d’euros dans la bio-agriculture au Maroc. Le groupe genevois Eléphant Vert, leader mondial des bio-fertilisants, s’est implanté au Maroc où il développe trois unités de production à Meknès, Agadir et Berkane pour un investissement de 65 millions d’euros. « Ce projet inédit, d’une capacité de 500 emplois à l’horizon 2017, vise à faire du pays un hub pour exporter les trois-quarts de sa production en Europe et en Afrique », selon la société helvétique.

Attajdid.:

– Sécurité routière : Tous les radars sont opérationnels, selon le ministre délégué chargé du Transport, Najib Boulif. Les radars ont eu un impact positif sur l’amélioration du comportement de certains citoyens, a affirmé le ministre lors d’une rencontre d’information organisée par le Comité national de prévention contre les accidents de la circulation (CNPAC).

– Baisse des prix des carburants à partir du 1-er octobre. Les prix de l’essence super, du fuel N 2, du fuel N 2 ONE et du fuel spécial vont connaitre des baisses à partir du 1-er octobre 2014, alors que le prix du gasoil restera inchangé à 9,69 dhs/litre, a annoncé le ministère chargé des Affaires générales et de la gouvernance.

– Prothèses totales de la cheville, première opération chirurgicale du genre au Maroc. Deux patientes ont eu droit à la pose de prothèses de cheville. Ces deux interventions chirurgicales complexes sur arthroses de chevilles post-traumatiques chez les deux patientes âgées de 55 et 70 ans souffrant d’arthroses traumatiques, ont été réalisées sous la direction conjointe du chef de service de traumatologie orthopédie au CHU Hassan II, Pr Fawzi Boutayeb, et de l’expert espagnol, Pr Xavier Martin de l’université de Barcelone, précise un communiqué du CHU.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Observation des élections : l’USFP et l’Istiqlal déposent une proposition de loi écartant le ministère de l’Intérieur. Ces deux formations politiques estiment que la mise en place d’une instance de supervision des élections vise à garantir la transparence, la neutralité, la crédibilité et l’égalité entre tous les partis politiques et candidats lors des élections.

– Indemnité pour perte d’emploi (IPE) : Les salariés ayant perdu leur emploi bénéficieront d’une indemnité de 2.600 DH à compter de l’année prochaine. Les bénéficiaires de l’IPE garderont les allocations familiales.

Al Assima Post.: 

– L’Association des Barreaux d’avocats du Maroc annonce l’échec du dialogue entamé, il y a un mois, avec le ministère de la Justice et des libertés. « Les travaux de la commission mixte ont été suspendues de manière improvisée, définitive et injustifiée à l’arrivée de l’actuel ministre de la Justice », selon l’Association.

– L’Organisation démocratique du travail (ODT) met en garde contre la détérioration de la situation des personnes âgées au Maroc. Ce syndicat a publié un rapport détaillé sur la situation de cette frange de la société, dans lequel il revendique l’octroi des prestations nécessaires à cette catégorie sociale, et ce, en application des engagements internationaux du Maroc dans ce domaine.

Al Khabar.:

– Le secrétaire général adjoint du parti de la Justice et du développement (PJD), Souleymane Al Amrani a souligné que le plus grand défi lors des prochaines échéances électorales consiste à livrer une bataille sur le terrain. Lors d’une rencontre du parti à Francfort en Allemagne, il a appelé les militants du PJD à se mobiliser en vue de soutenir le parti au cours de ces élections importantes.

– Les problèmes de l’enseignement conduisent Rachid Benmokhtar devant le parlement pour un débat sur la situation dans le secteur. La Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication tient ce mercredi une réunion avec le ministre l’Education nationale et de la formation des cadres, Rachid Benmokhtar consacrée à l’examen des questions en rapport avec la réforme de l’enseignement, des grandes lignes des plans du gouvernement relatifs à la réforme et à la promotion de ce secteur, la rentrée et l’abandon scolaire.

Rissalat Al Oumma.:

– Retraite : Le ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Benmokhtar, lance le ballon d’essai de l’allongement de l’âge du départ à la retraite. Le ministre a publié, le 26 septembre, une note qui a été généralisée à l’ensemble des directeurs des académies et des délégués provinciaux. Cette correspondance appelle les professeurs ayant déjà reçu des lettres de notification de départ à la retraite à partir du 2 septembre dernier de rejoindre leur lieu de travail et à continuer à s’acquitter de leur mission jusqu’à la fin de l’année scolaire en cours.

– Trains : Programme spécial pour Aïd Al Adha. L’Office national des chemins de fer (ONCF) a mis en place un programme spécial de circulation des trains à l’occasion de l’Aïd Al Adha. L’Office prévoit, dans ce cadre, des horaires cadencés durant la période de mercredi 1-er octobre au dimanche 12 du même mois avec des trains renforcés et des trains supplémentaires sur les principaux axes du réseau ferré Casablanca- Rabat- Fès-Marrakech-Tanger-Oujda et Nador.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *