Revue de presse marocaine du 31/10/2012

0 commentaires, 31/10/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce mercredi:.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Le CNDH met en évidence la complexité et la gravité de la crise dans les établissements carcéraux, en la qualifiant de structurelle: El Yazami pointe du doigt le recours à l’incarcération automatique. « Le surpeuplement est la source originelle de la plupart des maux dont souffre le système pénitentiaire ». C’est l’une des problématiques sur lesquelles s’est focalisé le CNDH dans son rapport sur l’état des prisons au Maroc présenté hier mardi à Rabat. Le surpeuplement demeure donc, selon le Conseil, une responsabilité partagée, précisant qu’il s’agit d’une crise structurelle dont le coût social et financier est effarant. La surpopulation impose au système judiciaire de ne recourir à l’emprisonnement automatique des justiciables que dans le cas de nécessité absolue, d’accélérer le déroulement des procès et de renouer avec la tradition de la liberté conditionnelle.

+L’ECONOMISTE+:.
-Habitat à risque: Encore des morts à Casablanca! Encore un mardi noir au Maroc. Si ce n’est pas les accidents de la route, ce sont les constructions menaçant ruine qui font des morts. Deux effondrements ont eu lieu en la seule nuit de lundi à mardi, coûtant la vie à deux personnes. Avec des précipitations aussi fortes et des structures très vieilles et usées, il n’a fallu qu’un laps de temps pour que deux constructions s’écroulent à Casablanca. Le dossier des constructions menaçant ruine semble, en effet, avancer lentement. Après la série des effondrements survenus cet été, des opérations de recensement ont été certes lancées mais peu d’opérations concrètes ont réellement vu le jour.

-Campagne agricole: Il pleut…un alibi en moins! Tous les indicateurs sont au vert pour la nouvelle campagne céréalière. A commencer par des pluies aussi précoces qu’abondantes. Du coup, les agriculteurs ont renoué avec le sourire après la morosité qui régnait avec la persistance de la sécheresse. Le soulagement devrait aussi gagner le gouvernement et les opérateurs économiques, puisque l’un des hypothèses du projet de loi de finances se trouve confortée: la réalisation de 70 millions de quintaux de céréales.

+LIBERATION+:.
-Les premières pluies inquiètent les céréaliers et réjouissent le ministère de l’Agriculture. Les prochains jours s’annoncent pluvieux au Maroc. La météo prévoit un temps perturbé et instable avec des pluies continues et des averses. De fortes précipitations qui ne font pas le bonheur des agriculteurs mais suscitent également l’inquiétude de certains d’entre eux. En effet, ces derniers estiment que les fortes pluies qui ont arrosé le Royaume ces derniers jours risquent d’impacter négativement les superficies agricoles emblavées en blé et en farine. Notamment celles qui ont été semées au cours de la semaine dernière. Des propos qui sonnent mal notamment au sein du gouvernement qui semble plutot optimiste.

+L’OPINION+:.
-Campagne agricole: la moyenne nationale des précipitations en hausse d’environ 49 pc et la superficie emblavée a atteint un million d’hectares à la mi-octobre. La nouvelle campagne agricole démarre dans de bonnes conditions climatiques et cette tendance favorable au monde rural ne manquerait certainement pas de se répercuter favorablement sur l’état d’avancement de l’actuelle campagne agricole. Les agriculteurs et fellahs redoubleront d’efforts pour tirer au maximum profit de cette aubaine en termes d’emblavement et de travail du sol. Déjà, à la mi-octobre, la superficie emblavée a atteint un million d’hectares.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Affaires: La coopération économique maroco-allemande monte en régime. L’Agence allemande de la coopération internationale (GIZ) annonce le lancement d’un nouveau programme destiné à promouvoir les relations entre le Maroc et l’Allemagne. Le programme intéresse au premier plan les entreprises marocaines, PME surtout, souhaitant renforcer leur compétitivité, entrer en contact avec des partenaires allemands et entamer une coopération opérationnelle fructueuse sur le long terme.

+AL BAYANE+:.
-Nouvelle tournée de Ross: Une mission recadrée. Après un break qui aura duré de la mi-mai à fin octobre 2012, Christopher Ross est de retour dans la région nord-africaine. Un retour qui sera certainement marqué par un meilleur recadrage de sa mission, qui consiste, ni plus ni moins, à trouver une « solution politique mutuellement acceptable » au conflit artificiel qui prévaut depuis plus de trois décennies au Sahara. C’est en tout cas ce qui lui ont clairement signifié, et à l’unanimité, les autorités et nombreuses personnalités marocaines qu’il a eu à rencontrer lors de son séjour à Rabat, rehaussé par une audience royale.

+AL MASSAE+:.
-Le rapport du CNDH dévoile une situation « choquante » au sein des prisons marocaines: Le Délégué général de l’Administration pénitentiaire, Hafid Benhachem au banc des accusés. Le rapport du Conseil reconnaît la persistance des traitements cruels, dégradants et inhumains à l’encontre des détenus dans les établissements pénitentiaires. Ces exactions se manifestent par des coups portés aux moyens de bâtons et de tuyaux, la suspension sur des portes à l’aide de menottes, les coups administrés sur la plante des pieds (Falaqa), les pincements à l’aide d’aiguilles, les brûlures, les coups de pied et le déshabillage forcé au vu et au su des autres prisonniers.

-Youssef Amrani, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, dément catégoriquement les informations faisant état de la suppression du visa en faveur des citoyens marocains, précisant qu’il s’agit seulement de la suppression du visa pour les titulaires de passeports de service.

-La France brouille les cartes des concurrents potentiels pour le rachat des actions de « Maroc Telecom » détenues par le Français Vivendi: La société « France Telecom » entre en lice et exprime sa disposition à verser plus de cinq milliards d’euros promis par l’opérateur qatari « Qtel pour le rachat de ces actions.

-Rachid El Filali, ancien wali, attaché actuellement à l’administration centrale du ministère de l’intérieur et ancien ministre de la privatisation au gouvernement El Youssoufi, surprend l’administration et le corps enseignant de l’établissement scolaire « Al Azhar » à Casablanca en leur demandant la récupération de ce bien, affirmant que cet établissement est la propriété de son père, ancien inspecteur de l’Istiqlal à Casablanca et non pas du parti. Cette action intervient quelques jours après la décision du Tribunal administratif de Rabat de saisir tous les biens du parti en attendant la décision finale concernant la plainte déposée par les opposants de Hamid Chabat relative à l’annulation de l’élection du nouveau secrétaire général et de membres du comité exécutif.

+ASSABAH +:.
-Driss El Yazami, président du CNDH, reconnaît la persistance de la torture dans les prisons : Dans son rapport thématique sur l’état des prisons, le CNDH indique qu’il s’agit d’une véritable crise à cause des violations des droits des détenus qui peuvent aller jusqu’à la pratique de la torture et l’existence de lieux de torture au sein de plusieurs prisons.

-Deux morts dans l’effondrement mardi d’une maison à l’ancienne médina de Casablanca et le président de l’association « Awlad Al Madina » indique que « le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane n’a pas honoré ses engagements et le ministre de l’Habitat doit présenter sa démission ».

-Le syndicat démocratique de la Justice (SDJ) convoque une réunion extraordinaire de son Conseil national qui sera consacrée à l’examen des récentes déclarations du ministre de la Justice, Mustapha Ramid, devant la Chambre des représentants concernant les actes de violences dont ont été victimes les greffiers dernièrement, et Fakhreddine Benhaddou, SG adjoint du syndicat, indique que « le ministre de la Justice a personnalisé le conflit en vue de le dévier de sa teneur ».

+AL KHABAR+:.
-Un nouveau rapport du CNDH révèle des traitements cruels et dégradants à l’encontre des détenus au sein des prisons marocains, et Hafid Benhachem, délégué général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion déclare avoir pris des mesures disciplinaires à l’encontre des auteurs de tels agissements, tel que le licenciement de responsables de prisons, affirmant qu’il n’assume pas à lui seul la responsabilité, ajoutant que celle-ci est collective puisque d’autres intervenants sont concernés.

-Le Syndicat des techniciens aéronautiques du Maroc fait état, dans un nouveau rapport, de nouveaux dysfonctionnements et irrégularités à l’ONDA. Le syndicat a adressé des copies de ce rapport au chef du gouvernement et aux ministres du Transport et de l’Intérieur.

-La succession de Mohamed El Abied à la tête de l’UC hante l’esprit de la direction du parti, puisqu’aucun membre du bureau politique ou des autres structures de cette formation n’a exprimé son intention de se porter candidat au poste de Secrétaire général. Pour sa part, le SG sortant ne s’est pas encore prononcé en faveur d’un deuxième mandat.

-L’Espagne promulgue une décision qui permet aux parlementaires, responsables et hauts commis de l’Etat marocain de rester 180 jours en Espagne chaque année. Cette décision s’applique uniquement aux porteurs de passeports diplomatiques et de service.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-L’opposition mobilise ses groupes parlementaires pour passer au peigne-fin le projet de loi de Finances 2013. Elle a ainsi prévu des rencontres de ses groupes parlementaires au sein du Parlement qui seront consacrées à l’examen du contenu dudit projet de loi et l’élaboration d’une vision globale à ce sujet avant l’examen du projet en commission et lors des séances plénières des deux Chambres du parlement.

-Le rapport du CNDH sur la situation des prisons au Maroc révèle que le surpeuplement est la principale cause de la crise que vit les établissements pénitentiaires. A ce titre, Mohamed Sebbar, SG du CNDH, indique que plus de 40 pc des détenus sont en détention provisoire et que 17.000 détenus ont purgé les deux tiers de la durée de leur peine sans bénéficier des mesures de grâce.

-La CNOPS accuse trois cliniques à Rabat, Casablanca et Khouribga d’être impliquées dans des affaires de fraude et de falsification. La Caisse a déposé une plainte auprès du Parquet général contre ces trois cliniques privées pour avoir déposé des demandes fictives de prise en charge pour des opérations chirurgicales et autres traitements médicaux dont les paiements ont été effectués par la CNOPS.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Le Syndicat démocratique de la Justice (SDJ) tient, samedi prochain, une réunion de son Conseil national qui s’annonce « chaude » pour l’annonce de nouvelles mesures contre les décisions du ministre de la Justice Mustapha Ramid. Le SDJ accuse le ministre de surenchère politique, affirmant que le Secrétaire général du syndicat, Abdessadek Saaidi, a été blessé au cou lors du sit-in des greffiers à Ifrane.

-Deux personnes tuées dans l’effondrement d’une maison à Casablanca suite aux fortes précipitations qui se sont abattues sur la métropole. Cet incident met à nu les allégations du gouvernement et son manque de sérieux pour trouver une solution pratique aux constructions menaçant ruine dans l’ancienne médina. Suite à cet effondrement, les habitants ont exprimé leurs inquiétudes quant à l’écroulement de nouvelles maisons, alors que des observateurs attendent la démission du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville, Nabil Benabdellah, qui avait promis de présenter sa démission en cas d’incident similaire à celui que l’ancienne médina de Casablanca avait connu en mai dernier et qui avait fait 11 morts.

+AL ALAM+:.
-Nouveau pas sur la voie du renforcement des relations maroco-espagnoles: Les gouvernements des deux pays en les personnes de leurs ministres des Affaires étrangères ont signé, le 3 octobre dernier, un accord sur la suppression de visa pour les titulaires de passeports de service des deux pays, sachant que cette mesure ne concerne pas les détenteurs de passeports ordinaires. Cet accord entrera en vigueur le 2 novembre prochain.

-Le CNDH jette la lumière sur l’état des prisons au Maroc: Dans son rapport réalisé suite à des visites effectuées à 15 établissements pénitentiaires durant la période allant du 31 janvier au 19 juin 2012, le CNDH affirme que les traitements cruels, inhumains ou dégradants persistent toujours dans ces établissements.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Le rapport du CNDH dresse un tableau sombre de la situation des détenus dans les prisons, soulignant qu’ils sont victimes de mauvais traitements, d’insultes et de l’utilisation d’expressions malveillantes et dégradantes, d’abus dans le recours au transfert administratif comme mesure disciplinaire et de punitions collectives.

+AL MOUNAATAF+:.
-Le CNDH émet 100 recommandations pour la protection des droits des détenus et considère que le surpeuplement est la principale cause des nombreuses violations des droits de l’Homme dans les établissements pénitentiaires. Pour Driss El Yazami, président du Conseil, ces établissements vivent une crise structurelle à travers les violations individuelles commises par le personnel de ces établissements à l’encontre des prisonniers.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Le rapport du CNDH dévoile plusieurs dysfonctionnements au sein des prisons marocaines et les conclusions des visites de terrain effectuées par le groupe de travail du Conseil révèlent la persistance des exactions et des excès à l’encontre des détenus, commis par le personnel des établissements pénitentiaires.

-Les fortes précipitations sèment la peur et la panique parmi les habitants des constructions menaçant ruine à l’ancienne médina de Casablanca suite à la mort de deux personnes dans l’effondrement d’une maison sise à Derb Loubila.

+BAYANE AL YAOUM+:
-Le groupe « France Telecom » rentre dans la course pour le rachat des actions de Vivendi dans Maroc Telecom, après l’annonce des groupes qatari Qtel et émirati Etisalat de leur intention de racheter ces actions. Selon des sources médiatiques proches de France Telecom, le groupe français a exprimé son intention de racheter les parts de Vivendi vu la position géopolitique du Maroc, d’autant plus que Paris cherche à renforcer sa présence en Afrique du nord et en Afrique sub-saharienne.

-Deux personnes trouvent la mort dans l’effondrement d’une maison à Derb Loubila à Casablanca: Les prévisions météorologiques annonçant de fortes pluies durant les prochains jours suscitent l’inquiétude des Casablancais quant à de nouveaux effondrements des maisons menaçant ruine dans l’ancienne médina.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *