Revue de presse marocaine du 31/07/2012

0 commentaires, 31/07/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les titres à la Une de la presse quotidienne de ce mardi:.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Discours Royal à l’occasion de la fête du Trone : Des messages forts adressés au gouvernement Benkirane. Dans Son discours, SM le Roi a fait le point sur les réalisations du Royaume durant les treize années du règne du Souverain ainsi que les perspectives nouvelles qui s’offrent pour le peuple marocain dans l’avenir. Dans ce discours, le Souverain a notamment exhorté le gouvernement à faire preuve de créativité pour imprimer une forte impulsion aux stratégies économiques, à répondre de manière judicieuse aux besoins sociaux des citoyens et à mettre l’administration publique en phase avec les exigences de la nouvelle vision territoriale.

-Absentéisme au Parlement : le recours aux sanctions critiqué. Les sanctions contre les absences injustifiées des parlementaires suscitent la polémique au Parlement. La décision du bureau de la Chambre des Représentants de recourir aux sanctions contre les absences répétées des députés semble aujourd’hui diviser les groupes parlementaires. En effet, certains présidents de groupes à la 1ère Chambre disent qu’ils n’ont pas été consultés par les responsables avant l’activation des sanctions.

-La baisse des prix des médicaments sera effective dès décembre 2012 : Plus de 400 médicaments concernés. Chose promise, chose due, la baisse des prix des médicaments sera effective dès le 1er décembre 2012 conformément à un nouvel arrêté qui fixera les prix. Selon la direction des médicaments et de la pharmacie au ministère de la santé, les prix des médicaments vont baisser de 20 à 60 pc.

+L’ECONOMISTE+:.
-Discours du Trone : Les réformes continuent. Le Discours du Trone maintient le cap des réformes. Celle de la justice arrive en tête. Pour le Souverain, la réforme de la justice est une priorité et les conditions sont réunies pour assurer le succès à ce grand chantier que la nouvelle Constitution place au cÂœur de son dispositif.

-Le PPS attaque « son gouvernement ». Les critiques de Nabil Benabdellah et ses camarades adressés au gouvernement se font de plus en plus directes. Après la hausse des prix des carburants, ils mettent le doigt sur le retard de l’Exécutif sur bien des dossiers, avec, en prime, l’absence de mesures rapides pour répondre aux effets de la crise. Cette volée de bois vert émane bien évidemment du PPS, l’un des partis de la majorité.

+LIBERATION+:.
-Les pharmaciens se retirent de la Commission consultative : bataille rangée autour des prix des médicaments. Les pharmaciens se retirent de la Commission consultative du médicament et des produits de la santé. Et pour cause : l’accord négocié entre le ministère de la santé et les laboratoires pharmaceutiques relatif à la baisse des prix de près de 400 produits à la veille de la réunion du 23 juillet. Les pharmaciens disent avoir été surpris par cette réunion considérée comme une démarche unilatérale de la part du ministère.(MAP).

+AL AHADTH AL MAGHRIBIA+:.
-Discours du Trone: SM le Roi passe en revue le processus des réformes et définit les priorités de l’avenir, à savoir la Justice, la régionalisation et la gouvernance territoriale en plus de la mise en place effective des institutions prévues dans la nouvelle Constitution, ayant trait à la bonne gouvernance, à la lutte contre la corruption, et au développement économique et social.

-Abdelouahed El Fassi réunit plus de la moitié des membres du Conseil national de l’Istiqlal autour d’un Iftar au domicile de l’homme d’affaires Hassan Sentissi à Casablanca. Selon plusieurs sources, ce rassemblement, qui a réuni 510 membres du Conseil national, 40 inspecteurs du parti, des représentants de l’Istiqlal venus des différentes régions du Royaume et d’autres invités, a permis au fils de Allal El Fassi de devenir le grand favori dans la course au poste de secrétaire général du parti.

+ASSABAH+ :.
-Le discours du Trone trace la « feuille de route » de l’action gouvernementale et appelle clairement à l’accélération de la mise en Âœuvre de la Constitution à travers la mise en place de mécanismes institutionnels, contenus dans la Loi fondamentale. Le discours royal a également rappelé les grandes priorités qui consacrent l’exception marocaine: la justice, la régionalisation et la gouvernance territoriale.

-Le délégué général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, Hafid Benhachem, souligne que la vidéo diffusée samedi dernier sur des sites électroniques a été filmée il y a très longtemps. Preuve en est, précise-t-il, les uniformes des gardiens de prisons, qui ne sont plus les mêmes à l’heure actuelle. Benhachem a par ailleurs indiqué que bon nombre de personnes souffrant de troubles mentaux sont incarcérés dans les prisons au lieu des établissements hospitaliers spécialisés, à cause du manque de ce genre d’établissements.

-Un inspecteur de police à Témara contraint à faire usage de son arme à feu pour arrêter un criminel dangereux qui a agressé, dimanche, un agent de police avec un sabre le blessant grièvement à la tête. L’inspecteur était contraint de tirer une balle dans le ventre de l’agresseur qui a été évacué vers l’hopital Avicenne à Rabat.

-Le PAM demande à la présidence de la Chambre des conseillers de convoquer le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Taoufiq pour présenter un inventaire précis des biens du ministère, ainsi que les modalités suivies pour la location des terres des Habous, dont certaines sont exploitées, comme dans la province de Ouezzane, pour la culture du cannabis.

-La direction du Mouvement Populaire décide d’avancer l’organisation du 12ème congrès du parti à 2013 au lieu de 2014: La décision intervient pour satisfaire la volonté du SG du parti de l’épi, Mohand Laenser qui veut donner l’exemple en matière de mise en Âœuvre saine de la loi organique sur les partis politiques adoptée en 2011 et son adaptation aux règlements intérieurs des partis.

-Des différends éclatent entre les groupes parlementaires et au sein du bureau de la Chambre des représentants concernant la mise en application des sanctions contre l’absentéisme des députés, alors que les groupes parlementaires de l’opposition refusent l’application de la décision de la présidence de la 1ère Chambre et appelle à cesser de traiter le parlementaire comme un « salarié », ce qui est totalement en déphasage avec le role de controle que doit jouer l’institution parlementaire.

+AL MASSAE+ :.
-Discours du Trone: SM le Roi Mohammed VI exhorte le gouvernement à répondre de manière judicieuse aux besoins des citoyens pour préserver le potentiel de développement du pays et sauvegarder sa crédibilité au niveau international et met en garde contre l’instrumentalisation par des tendances politiciennes du RAMED.

-Rencontre secrète à Marrakech entre Abdelilah Benkirane et l’ancien président français, Nicolas Sarkozy. Des sources proches du Chef du gouvernement, qui n’ont pas dévoilé les raisons de cette rencontre, ont affirmé que Benkirane a rencontré Sarkozy dans le cadre d’une visite amicale après avoir été informé du séjour de l’ex-président français dans le Royaume.

-Fin de la trêve entre les camps de Hamid Chabat et de Abdelouahed El Fassi: Quelques heures seulement après l’appel au « soulèvement » lancé par Abdelouahed El Fassi à ses sympathisants, Chabat contre-attaque en déclarant que le fils de Allal El Fassi n’est pas « l’homme de l’étape » et que « c’est le conseil de la famille El Fassi qui gère les affaires du parti ».

-Abdelhamid Amine, l’un des dirigeants d’Annahj Addimocrati et responsable syndicaliste « expulsé » des rangs de l’UMT déclare: « Nous n’allons pas quitter le syndicat et nous resterons jusqu’à ce que les prévaricateurs dégagent ». Il a ajouté que « la bureaucratie prévaricatrice » au sein de l’UMT a commencé depuis l’élection de feu Mahjoub Benseddik à la tête de la centrale syndicale.

+AL KHABAR+:.
-Discours du Trone: SM le Roi Mohammed VI rappelle les réalisations durant 13 années de règne, soulignant l’attachement du Maroc à la proposition d’autonomie élargie et à la mise en oeuvre de la régionalisation avancée au Sahara marocain.

-Abdelali Hamieddine, le président du Forum « Al Karama pour les droits de l’Homme » continue ses tentatives en vue de convaincre les détenus de la salafia jihadia de suspendre la grève de la faim qu’ils observent de temps en temps au sein des prisons en guise de protestation contre leur condition de détention.

-Réunion d’urgence ce mardi de la majorité gouvernementale: La réunion, qui se tiendra en présence des leaders des partis de la majorité, d’experts dans le domaine économique et des ministres Nizar Baraka et Idriss Azami Al Idrissi, sera consacrée à l’examen de la situation économique à la lumière de l’exposé présenté récemment par M. Baraka lors de la dernière réunion du Conseil de gouvernement et dans lequel il a fait état d’un déficit commercial de 6,6 MMDH.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Discours du Trone: SM le Roi Mohammed VI trace une feuille de route urgente pour le gouvernement et l’appelle à faire preuve de créativité dans la recherche d’alternatives de financement susceptibles d’imprimer une forte impulsion à des stratégies sectorielles dans le domaine économique. Le Souverain a par ailleurs réaffirmé la détermination du Maroc à continuer à s’investir de bonne foi dans le processus de négociations visant à trouver une solution définitive au différend régional artificiel autour du Sahara marocain, sur la base de la proposition marocaine d’autonomie.

-Lutte contre la corruption: Des acteurs des droits de l’Homme dénoncent les récentes déclarations du Chef de gouvernement Abdelilah Benkirane à la chaîne « Al Jazeera ». Ils ont souligné que les crimes économiques, financiers et sociaux dont a été victime le peuple marocain ne doivent pas restés impunis, ajoutant que les auteurs de détournement et dilapidation des deniers publics doivent être traduits devant la justice.

+RISSALAT AL OUMMA+ :.
-Les ingénieurs marocains refusent l’annulation de la gratuité de l’enseignement: Selon eux, la gratuité constitue l’un des acquis du peuple marocain en général, et des couches moyennes et démunies en particulier. Dans ce sens, ils ont appelé le gouvernement à engager un débat national sur le secteur de l’ingénierie au Maroc.

-Vidéo sur la prison Oukacha: Un responsable chargé de l’enquête se rend à l’établissement pénitentiaire pour auditionner des fonctionnaires qui ont été filmés sur la vidéo publiée par « Youtube » samedi dernier. Selon une source, la vidéo en question est très ancienne puisque les fonctionnaires filmés portaient les anciens uniformes qui ont été changés il y a quelques années.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *