Revue de presse marocaine du 31/05/2012

0 commentaires, 31/05/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce jeudi:.

+AL KHABAR+:.

-La CDT et la FDT boycottent la réunion du dialogue social entre le gouvernement et les syndicats les plus représentatifs quelques jours après leur organisation de la marche de la dignité. Une source du ministère de la Fonction publique et de la modernisation des secteurs publics indique que ledit ministère a été surpris par l’absence des deux Centrales syndicales sans présenter des excuses, ce qui peut être considéré comme une dévalorisation du dialogue social.

-De nouveaux dysfonctionnements au sein de l’Office national des pêches (ONP) à cause de la présence d’une société de controle purement formelle: Depuis l’entame de ses activités en 2007, elle n’a jamais soumis de rapports sur ses activités à l’Office surtout qu’elle est chargée du controle des projets initiés par l’ONP, moyennant une enveloppe budgétaire de près de 140 millions de centimes.

-Le ministre de l’Education nationale, Mohamed El Ouafa serre l’étau autour des absentéistes des corps enseignant et administratif. Il a déclaré que son département recourt dorénavant à un tableau électronique reliant le ministère aux délégations, académies et établissements scolaires, ce qui permettra le transfert rapide des informations concernant l’absentéisme, précisant que si au bout de 24 heures, aucune justification n’a été présentée sur le motif de cette absence, il sera procédé à la défalcation sur salaire de l’intéressé, voire même à sa révocation en cas de prolongement de cette absence.

-Les Conseillers USFP et PAM critiquent la situation des droits de l’Homme au Maroc après les critiques essuyées par le Royaume et le ministre de la justice de la part de plusieurs organisations des droits humains lors de la réunion du CDH à Genève. Les deux groupes se sont également élevés contre les déclarations de Abdelilah Benkirane concernant la marche de la dignité organisée par la CDT et la FDT.

+ASSABAH+:.

-Scandales financiers au sein du ministère de l’Enseignement supérieur sous l’ère de l’ancien ministre Ahmed Akhchichine: Il s’agit de contrats entachés de plusieurs irrégularités, dont un contrat pour l’achat de sept stylos pour la somme de 57.000 DH, de frais de déplacements et voyages fictifs et d’autres achats effectués à des prix astronomiques payés par le ministère.

-Des doutes annulent le contrat d’acquisition de vaccins au profit du ministère de la Santé. L’annulation de l’ouverture des plis hier au siège du ministère intervient à la suite de remarques faites par des représentants de sociétés concurrentes sur les conditions techniques « injustes » contenues dans le cahier des charges relatifs à l’acquisition des vaccins anti Rotavirus et anti Pneumo, des conditions qui violent le principe même de la concurrence.

-Le Réseau des Sahraouis en Afrique pour le soutien à la proposition marocaine d’autonomie appelle à la mise en Âœuvre de l’autonomie au Sahara marocain: Le coordonateur du réseau, Naji Lahcen a affirmé également l’appui des membres de ce Collectif à la décision du Maroc de retirer sa confiance à Christopher Ross.

+AL MASSAE+:.

-Aziz Rebbah s’en prend aux Ittihadis et les accusent de soutenir « l’économie de rente ». Lors d’une réunion de la Commission des Infrastructures, de l’Energie et des mines à la Chambre des représentants, le ministre a ainsi évoqué les dossiers de Khalid Alioua (ancien PDG du CIH) et Abdelhanine Benalou (ex-DG de l’ONDA), ce qui a provoqué l’ire d’une députée USFPéiste qui a réagi en lui rappelant l’affaire de Jamaa Moâtassim.

-Hamid Chabat accuse le PAM d’être derrière la campagne qui le vise: Le Maire de Fès a également pointé du doigt Ilias El Omari comme étant le responsable des « harcèlements » dont sont victimes les membres de sa famille et fustigé même la justice à Fès qui, selon lui, commence à perdre de son indépendance. Par ailleurs, Chabat a évoqué l’existence d’un plan visant à faire échouer l’action du gouvernement et à semer la discorde et la zizanie entre l’Istiqlal et le PJD.

-Le Forum marocain Vérité et Equité menace de saisir la Cour constitutionnelle à propos du projet de loi sur l’immunité des militaires s’il n’est pas retiré par le gouvernement.

-Ban Ki-moon se dirige vers le limogeage de Christopher Ross après que le Maroc ait brandi le carton rouge contre lui. Des sources indiquent que le SG de l’ONU s’est concerté avec les grandes puissances concernant la position marocaine du retrait de confiance au médiateur onusien, précisant qu’au terme de ces concertations, il a été convenu de donner suite à la demande du Royaume en mettant fin à la mission de Ross.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.

-Le Maroc intensifie ses relations avec les pays africains après la chute du régime Kadhafi et des responsables africains appellent le Royaume à réintégrer l’UA. Lors de la « journée de l’Afrique au Maroc, organisée par le ministère des Affaires étrangères, des ambassadeurs africains accrédités à Rabat ont exhorté mercredi le Royaume à réintégrer cette organisation panafricaine.

-Craintes de voir le lobby des médicaments profiter d’exonérations fiscales de près de 80 milliards de centimes. A cet effet, le président de la Commission des finances à la Chambre des Représentants, Said Khairoun a mis en garde contre le fait que des sociétés d’importation de médicaments et des pharmacies pourraient tirer profit de ces exonérations pour augmenter leurs bénéfices.

-Une étude du site électronique « bayt.com » sur l’indice de confiance du consommateur dans la région MENA dévoile que 32 pc des Marocains considèrent que leur situation s’est dégradée durant les 5 premiers mois de l’année en cours par rapport à l’année 2011, ajoutant que 60 pc d’eux ont également affirmé que leurs salaires ne sont plus suffisants pour faire face aux dépenses de la vie quotidienne. Selon la même étude, 17 pc des Marocains ont estimé que la situation de l’économie marocaine est devenue plus pire qu’elle ne l’était auparavant.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.

-Réunion houleuse à la Chambre des représentants: Des députés USFP et PJD s’échangent des accusations et des offenses lors d’une réunion de la Commission des Infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement à la Chambre des représentants, consacrée à un exposé du ministre de l’Equipement et du transport Abdelaziz Rebbah sur les agréments de transport et les listes des bénéficiaires ainsi sur ceux de l’exploitation des carrières.

-Après avoir exprimé sa disposition à proposer une nouvelle « recette » pour la réforme de la Caisse de compensation, le gouvernement pourra-t-il arrêter l’hémorragie d’un soutien qui ne profite pas aux personnes démunies? L’actuel Exécutif mène une course contre la montre pour éviter la pire des éventualités surtout qu’il a hérité un lourd fardeau qui a coûté l’année dernière près de 50 milliards de DH au Budget général. Dans ce cadre, le ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Najib Boulif indique qu’avant la fin de l’année en cours, un projet de réforme de la Caisse sera soumis au Conseil de gouvernement.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.

-Noubir Amaoui, SG de la CDT, et Abderrahmane Azzouzi, SG de la FDT dénoncent les propos du ministre de l’Emploi, Abdelouahed Souhail dans lesquels il a qualifié de manÂœuvre « politicienne » l’organisation de la marche de la dignité, dimanche dernier à Casablanca. Des sources indiquent que les deux syndicats ont, lors d’une réunion de coordination, convenu de mettre en place une commission permanente conjointe pour examiner toutes les formes de militantisme et les décisions à prendre pour défendre les droits et les acquis de la classe ouvrière.

+AL ALAM+:.

-L’UGTM appelle Abdelilah Benkirane à mettre en place des commissions pour l’exécution des engagements contenus dans l’accord du 26 avril 2011, soulignant la nécessité de traiter le dossier du régime des retraites au niveau de la Présidence du gouvernement. La centrale syndicale appelle aussi à mettre fin au trébuchement qui marque la mise en oeuvre des dispositions de la décision relative au travail dans les régions éloignées prise il y a quatre années.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.

-Affrontement entre le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et Abdelali Benamour, président du Conseil de la concurrence: Le gouvernement PJDiste compte sur le conseil de la concurrence pour le sauvetage de la Caisse de compensation, et des observateurs estiment que Benkirane tente d’endosser la responsabilité de la situation de la Caisse au Conseil de la Concurrence, ce qui pourrait attiser la tension entre les deux parties.

-Noubir Amaoui, SG de la CDT, et Abderrahmane Azzouzi, SG de la FDT, boycottent les rounds du dialogue social entamés mardi, et ce à la suite du refus par le gouvernement d’une requête présentée par les deux syndicats pour le report de la réunion du secteur public dans le cadre dudit dialogue, alors que des sources indiquent que les deux centrales syndicales ont opté pour l’escalade et même prévu d’autres formes de protestation.

+AL MOUNAATAF+:.

-L’opération « transit 2012 » fait face à de grandes difficultés en l’absence d’une vision gouvernementale très claire: L’opération transit, qui sera entamée durant la première semaine du mois de juin pour se poursuivre jusqu’à fin septembre, augure ainsi d’une situation inédite. Selon plusieurs sources, à l’exception de la réunion de la commission mixte maroco-espagnole chargée de l’opération de transit, aucune autre mesure effective n’a été prise dans ce sens.

-Après la marche de la dignité, l’ODT prépare « la marche de la colère » prévue le 10 juin prochain à Rabat: Des sources au sein de l’Organisation indiquent que cette marche intervient pour appeler le gouvernement à trouver des solutions pour faire face à la détérioration des conditions de vie et à la situation économique délicate, dont les effets influent négativement sur la situation de la classe ouvrière et des autres couches de la société.

+ATTAJDID+:.

-Le Mouvement « Unicité et Réforme » (MUR) observe un sit-in de solidarité, mardi à Rabat, pour dénoncer le massacre de « Houla » en Syrie au cours duquel les manifestants ont appelé le gouvernement à expulser l’ambassadeur syrien au Maroc à l’instar de plusieurs pays occidentaux. Dans le même cadre, Mohamed El Hamdaoui, président du mouvement, a tenu, mercredi en Turquie, une réunion avec des membres du Conseil national syrien au cours de laquelle il a fait part de la solidarité du MUR avec le peuple syrien, tout en appelant le gouvernement marocain à ouvrir un compte bancaire pour le soutien du peuple syrien.

-Aziz Rebbah fait état, devant la commission des infrastructures, de l’Energie et des Mines à la Chambre des représentants, de l’absence d’un véritable soutien de la part de l’opposition au processus de réformes dans lequel s’est engagé le gouvernement contrairement aux slogans brandis par certains députés au sein du Parlement et à travers les médias, soulignant que la réussite de la lutte contre la rente est tributaire de la réforme de la Justice.

+RISSALAT AL OUMMA+:.

-La CDT et la FDT se dirigent vers le boycott des réunions des commissions du dialogue social jusqu’à ce que le gouvernement procède à la mise en application inconditionnelle de ses engagements et particulièrement l’accord d’avril 2011. Dans ce sens, Abderrahmane Azzouzi, SG de la FDT indique que l’actuel gouvernement est appelé à mettre en Âœuvre cet accord afin de compenser le retard de l’agenda du dialogue pour l’année en cours.

 

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *