Revue de presse marocaine du 31/03/2015

0 commentaires, 31/03/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres développés par les quotidiens paraissant mardi 31 mars 2015:

Le Matin.:

– SAR le Prince Moulay Rachid a présidé, dimanche au Golf du Palais Royal d’Agadir, la cérémonie de remise des prix de la 42ème édition du Trophée Hassan II de golf et de la 21ème édition de la Coupe Lalla Meryem, organisées sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI du 23 au 29 mars. Son Altesse Royale a ainsi procédé à la remise du Grand Prix du Trophée Hassan II au vainqueur de la 42ème édition, l’Ecossais Richie Ramsay, et de la Coupe Lalla Meryem à la gagnante de la 21ème édition, la Française Gwladys Nocera. SAR le Prince Moulay Rachid a posé pour une photo-souvenir avec les deux vainqueurs de ces deux éditions, avant de remettre les deuxièmes prix du Trophée Hassan II de golf et de la Coupe Lalla Meryem, ainsi que les premiers prix des classements brut et net de ladite Coupe.

– Dialogue social: les syndicats haussent le ton, le gouvernement temporise. Alors que le dialogue social se trouve dans l’impasse, une nouvelle réunion est prévue aujourd’hui mardi entre les syndicats et le ministre délégué chargé de la fonction publique et de la modernisation de l’administration Mohamed Moubdi. Pour le secrétaire général de l’UGTM Kafi Cherrat, il n’y a pas lieu de parler d’un « dialogue » en bonne et due forme entre les syndicats et le gouvernement du moment que ce dernier refuse de réagir aux revendications des centrales syndicales. Le secrétaire général de l’UMT, Miloudi Moukharik, estime de son côté qu' »on ne peut parler d’un vrai dialogue social sans qu’il soit inscrit à l’ordre du jour une augmentation de revenus de tous les salaires à hauteur de 20 pc ».

Aujourd’hui le Maroc.:

– Le PI se dit prêt pour les élections. Ahmed Taoufiq Hjira, président du conseil national du parti de l’Istiqlal (PI), a affirmé que l’opposition n’a pas demandé un report des élections lors de la réunion tenue avec le ministre de l’Intérieur. « Nous sommes prêts pour les élections », a-t-il dit à l’issue de la réunion du comité central du PI qu’il a présidé. Pour les prochaines échéances électorales, le PI vise la tête du classement. « L’Istiqlal était resté longtemps en tant que numéro un dans les élections locales », a indiqué Hjira.

– La commission parlementaire mixte Maroc-UE, en faveur du plan d’autonomie des provinces du Sud. Le président de la commission parlementaire mixte Maroc-UE, Abderrahim Atmoun, a affirmé que la proposition marocaine d’autonomie des provinces du Sud « fait désormais l’objet d’une large adhésion de la communauté internationale qui la soutient ». Au niveau de la commission mixte, « le sujet est régulièrement abordé et fait l’objet d’un consensus favorable à la position marocaine », a-t-il indiqué dans un entretien au journal.

L’Economiste.:

– Le tiers des Marocains au seuil de la vulnérabilité. Le taux de vulnérabilité: un indice qui permet de mieux mesurer le décrochage entre croissance et création d’emplois. Pour le Centre marocaine de conjoncture (CMC), qui analyse le marché de l’emploi sous cet angle, le seuil de vulnérabilité concernerait le tiers de la population marocaine. Ce qui renvoie au déficit d’impact de la politique du gouvernement sur une frange importante de la population. Les statistiques sur le chômage en 2014 sont alarmantes et révèlent un creusement des déséquilibres avec un taux élevé parmi les jeunes, les diplômés et les femmes. Il s’établit à 20,1 pc chez les jeunes âgés de 15-24 ans et atteint 38,1 pc dans les villes.

– Une nouvelle génération de zones industrielles à Casablanca. Passer à des zones industrielles aux parcs d’activité de dernière génération, c’est le défi que doit relever la capitale économique pour faire face à ses besoins en unités de production. La métropole doit s’attaquer à ce dossier afin d’améliorer les conditions d’installation des investisseurs. Ces zones d’activités économiques se déclinent en un nouveau concept plus structuré avec un aménageur dédié. En tout, une assiette foncière de plus de 5.000 hectares est mobilisée.

Al Bayane.:

– Lors de la « Grande marche contre le terrorisme », organisée dimanche dans la capitale tunisienne, des chefs et représentants de partis politiques réitèrent la solidarité du Maroc avec la Tunisie soeur dans sa lutte contre le terrorisme et le soutien continu du Royaume au processus démocratique et de développement lancé dans ce pays. Dans des déclarations à la presse, ces dirigeants ont souligné que la participation à cette marche d’une haute délégation marocaine conduite par Abdellatif Menouni, Conseiller de SM le Roi Mohammed VI, et à laquelle ont assisté également plusieurs chefs d’Etats, de gouvernements et des délégations officielles, est l’expression de la position déjà exprimée par le Maroc, Roi, gouvernement et peuple, et consacre les principes de solidarité et de soutien à la Tunisie soeur dans sa lutte contre le terrorisme.

– Qualité des soins en milieu hospitalier: Connaître nos forces et nos faiblesses. Si les structures hospitalières se modernisent de plus en plus, si la haute technologie équipe de plus en plus nos hôpitaux, si les professionnels de santé sont de plus en plus compétents et si les prestations sont de meilleure qualité, il n’en demeure pas moins vrai que l’accueil des malades et de leurs familles reste en-deçà de ce que l’on est en droit d’attendre du service public, et plus particulièrement de nos établissements qui sont de plus en plus sollicités. Le nombre de nos concitoyens qui s’adressent aux hôpitaux dépasse 5 millions par an et plus de 80 pc de ces malades sont des citoyens démunis ou économiquement faibles.

L’Opinion.:

– Sécurité oblige: Etablissements scolaires, académies et délégations sous l’œil des caméras. A sa mission d’éducation et d’enseignement publics, le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle vient d’ajouter celle de gardien de la paix et de sécurité sur le territoire abritant les établissements scolaires, les académies, les délégations et les autres unités relevant de ce département, dont les entrées, sorties, autres endroits et clients et visiteurs seront contrôlés par un système de caméras de surveillance. Dans ce but, et en vue de l’organisation de l’utilisation des caméras dans ces lieux, le MEN vient d’adresser une correspondance à l’ensemble des responsables des administrations, services extérieurs, établissements scolaires publics et privés portant à leur connaissance un « guide de procédures d’utilisation des caméras de surveillance ».

– 9ème session ordinaire du Comité central du parti de l’Istiqlal: Les préparatifs des prochaines échéances électorales au centre des débats. Le Comité central du parti de l’Istiqlal a tenu sa 9ème session ordinaire dimanche 29 mars au siège général du parti à Rabat sous la présidence de Taoufiq Hjira, président du Conseil national du PI, en lieu et place du secrétaire général du parti qui se trouvait à Tunis pour participer à une marche internationale contre le terrorisme. L’ordre du jour de cette session comportait plusieurs points, en majorité axés sur les préparatifs en vue des prochaines élections et le renforcement et l’appui à apporter au parti afin qu’il puisse occuper les premiers rangs lors des futures échéances.

Libération.:

– ?Les paradoxes d’autoroutes du Maroc perturbent la circulation: Au lieu de décongestionner, la carte Jawaz pose problème. La petite révolution orange du nom du service Jawaz qui longtemps s’est fait attendre (projet annoncé en 2011 et mis en place vers mai 2014) s’est avérée in fine n’être qu’un trompe-l’œil. Une fois de plus, l’expérience démontre la mauvaise appréciation de la réalité du terrain par la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM). On est loin du fameux « free-flow » ciblé par le gestionnaire du bitume payant. Si les rares utilisateurs bénéficiant du tag peuvent s’enorgueillir de franchir les péages sans perte de temps, ce n’est pas le cas des autres automobilistes qui, souvent aux bifurcations, sont obligés d’attendre parfois longtemps que se libère la seule voie restante sur les deux existantes.

– Les partis politiques marocains réitèrent leur solidarité avec la Tunisie. Plusieurs chefs et représentants de partis politiques marocains ayant participé à la « Grande marche contre le terrorisme », organisée dimanche dans la capitale tunisienne, ont réitéré la ferme solidarité du Maroc avec la Tunisie sœur dans sa lutte contre le terrorisme et le soutien continu du Royaume au processus démocratique et de développement lancé dans ce pays. Dans des déclarations à la presse, ces dirigeants ont souligné que la participation à cette marche d’une haute délégation marocaine conduite par Abdellatif Menouni, conseiller de SM le Roi, et à laquelle ont assisté également plusieurs chefs d’Etat, de gouvernement et des délégations officielles, est l’expression de la position déjà exprimée par le Maroc, Roi, gouvernement et peuple, et consacre les principes de solidarité et de soutien à la Tunisie sœur dans sa lutte contre le terrorisme.

L’Opinion.:

– Sécurité oblige: Etablissements scolaires, académies et délégations sous l’œil des caméras. A sa mission d’éducation et d’enseignement publics, le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle vient d’ajouter celle de gardien de la paix et de sécurité sur le territoire abritant les établissements scolaires, les académies, les délégations et les autres unités relevant de ce département, dont les entrées, sorties, autres endroits et clients et visiteurs seront contrôlés par un système de caméras de surveillance. Dans ce but, et en vue de l’organisation de l’utilisation des caméras dans ces lieux, le MEN vient d’adresser une correspondance à l’ensemble des responsables des administrations, services extérieurs, établissements scolaires publics et privés portant à leur connaissance un « guide de procédures d’utilisation des caméras de surveillance ».

– 9ème session ordinaire du Comité central du parti de l’Istiqlal: Les préparatifs des prochaines échéances électorales au centre des débats. Le Comité central du parti de l’Istiqlal a tenu sa 9ème session ordinaire dimanche 29 mars au siège général du parti à Rabat sous la présidence de Taoufiq Hjira, président du Conseil national du PI, en lieu et place du secrétaire général du parti qui se trouvait à Tunis pour participer à une marche internationale contre le terrorisme. L’ordre du jour de cette session comportait plusieurs points, en majorité axés sur les préparatifs en vue des prochaines élections et le renforcement et l’appui à apporter au parti afin qu’il puisse occuper les premiers rangs lors des futures échéances.

Libération.:

– ?Les paradoxes d’autoroutes du Maroc perturbent la circulation: Au lieu de décongestionner, la carte Jawaz pose problème. La petite révolution orange du nom du service Jawaz qui longtemps s’est fait attendre (projet annoncé en 2011 et mis en place vers mai 2014) s’est avérée in fine n’être qu’un trompe-l’œil. Une fois de plus, l’expérience démontre la mauvaise appréciation de la réalité du terrain par la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM). On est loin du fameux « free-flow » ciblé par le gestionnaire du bitume payant. Si les rares utilisateurs bénéficiant du tag peuvent s’enorgueillir de franchir les péages sans perte de temps, ce n’est pas le cas des autres automobilistes qui, souvent aux bifurcations, sont obligés d’attendre parfois longtemps que se libère la seule voie restante sur les deux existantes.

– Les partis politiques marocains réitèrent leur solidarité avec la Tunisie. Plusieurs chefs et représentants de partis politiques marocains ayant participé à la « Grande marche contre le terrorisme », organisée dimanche dans la capitale tunisienne, ont réitéré la ferme solidarité du Maroc avec la Tunisie sœur dans sa lutte contre le terrorisme et le soutien continu du Royaume au processus démocratique et de développement lancé dans ce pays. Dans des déclarations à la presse, ces dirigeants ont souligné que la participation à cette marche d’une haute délégation marocaine conduite par Abdellatif Menouni, conseiller de SM le Roi, et à laquelle ont assisté également plusieurs chefs d’Etat, de gouvernement et des délégations officielles, est l’expression de la position déjà exprimée par le Maroc, Roi, gouvernement et peuple, et consacre les principes de solidarité et de soutien à la Tunisie sœur dans sa lutte contre le terrorisme.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Le ministère de l’Intérieur s’engage à supprimer la carte d’électeur lors des prochaines élections. Les services du ministère de l’Intérieur ne procéderont pas à la distribution des cartes d’électeurs avant les élections des conseils locaux prévues le 4 septembre prochain comme ce fut le cas auparavant. Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, a annoncé qu’il suffira de présenter la carte d’identité nationale pour voter et ce, à l’occasion d’une rencontre avec les responsables des partis de la majorité, tenue vendredi dernier dans le cadre des consultations menées par la commission centrale des élections.

– « Forte de nombreux atouts », l’économie marocaine est « sur la bonne voie », a relevé Jean-François Dauphin, responsable de la division des pays francophones du Département Moyen-Orient et Asie centrale au Fond monétaire international, notant qu’à moyen terme, « les perspectives restent prometteuses ». Sur la dernière décennie, une diversification considérable s’est accompagnée d’une croissance élevée, associée à un recul notable de la pauvreté, a souligné M. Dauphin dans une tribune publiée vendredi par le site d’information « Al Huffington Post Maghreb ».

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a mis dans l’embarras le gouvernement lors de la réunion entre les dirigeants de l’opposition et la commission gouvernementale de suivi des élections qui a eu lieu en fin de semaine dernière. Lachgar a appelé le gouvernement à révéler au public le nom de ceux qui demandent le report des élections, soulignant que l’opposition avait exprimé sa position pour arriver à une entente à propos de ces échéances. Lachgar s’est interrogé également sur le sérieux du gouvernement en ce qui concerne l’organisation de ces élections, estimant que la manière avec laquelle il se comporte, malgré les concessions de l’opposition, montre qu’il « ne veut pas que ces élections se tiennent aux dates arrêtées ».

– Le secteur industriel a encaissé un coup dur après l’adoption d’une nouvelle augmentation du prix de l’électricité entrée en vigueur en début de cette année. En effet, les factures d’électricité ont enregistré une hausse de plusieurs milliers de dirhams. Une simple comparaison entre les factures de janvier et février 2014 et celles de janvier et février 2015 fait ressortir une augmentation du prix de plus de 12 pc.

Al Alam.:

– Plus d’une cinquantaine de réseaux et d’associations civils ont critiqué le projet de loi relatif à l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination. Ils ont jugé, dans un communiqué, que ce projet de loi ne prend pas en considération les différents avis et propositions présentés par la commission scientifiques et les institutions nationales comme le CNDH, les partis politiques et la société civile, et qui sont le résultat d’un travail qui a duré deux ans.

– Le peuple marocain, et en premier lieu la famille de la résistance commémorent, mardi, le 82ème anniversaire de la glorieuse bataille de Boughafer, menée en 1933 par les tribus de Ait Atta, une bataille qui demeurera à jamais le symbole de la lutte nationale pour l’indépendance et le parachèvement de l’unité territoriale. La célébration de cet anniversaire constitue une occasion de se remémorer les épopées de lutte nationale pour réaliser l’indépendance et l’unité territoriale, précise un communiqué du Haut-Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, qui n’a pas manqué de rendre un vibrant hommage aux tribus d’Aït Atta qui ont mené la bataille de Boughafer contre les forces coloniales, sous la supervision du héros « Assou Baslam ».

Al Massae.:

– La transition vers la technologie 4G « sera nécessaire pour exploiter la demande croissante en matière de services de données et accroître le chiffre d’affaires du secteur », selon une étude publiée sur le portail du cabinet d’intelligence économique Oxford Business Group (OBG). La mise en service du 4G permettra d’avoir un accès facile à l’Internet mobile à l’échelle nationale, indique cette étude publiée sur le portail de l’OBG.

– Des sources informées ont indiqué que les bureaux de coordination entre les trois centrales syndicales UMT, CDT et FDT (aile de Abderahmane Azzouzi) devront tenir une réunion au cours de cette semaine pour préparer une décision unifiée quant à la réponse à apporter au gouvernement. Les mêmes sources ont précisé que cette réunion intervient après un délai de quinze jours accordé par les centrales syndicales au Chef de gouvernement pour répondre aux différents points contenus dans leur dossier revendicatif et à leur tête la question de l’augmentation des salaires et l’amélioration des conditions sociales de la classe ouvrière et salariale marocaine.

Al Haraka.:

– Le Mali a salué la création de l’Institut Mohammed VI de formation des Imams, des morchidines et des morchidates, inauguré par le Souverain à Rabat, soulignant que cette nouvelle structure illustre l’engagement ferme du Royaume pour la promotion des préceptes authentiques de l’Islam. « La création de cet institut vient s’ajouter aux louables actions concrètes entreprises par le Royaume, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, pour la diffusion des nobles valeurs de tolérances, de juste milieu, de modération et d’ouverture prônées par l’Islam », a déclaré à la presse le ministre malien des Affaires religieuses et du culte, Thierno Hass Diallo.

– Le ministre de l’Intérieur a annoncé, lundi, que les commissions administratives arrêteront définitivement les listes électorales générales des communes et arrondissements du Royaume, le 15 avril prochain. Dans un communiqué relatif au dépôt des tableaux rectificatifs à l’occasion de l’opération de révision des listes électorales générales suite à leur traitement informatique, le ministre indique que les commissions administratives et les commissions administratives auxiliaires de chacune des communes et arrondissements ont tenu leurs réunions les 25, 26 et 27 mars courant pour examiner les cas qui leur ont été soumis par la commission nationale technique.

Al Assima Post.:

– Environ 140 personnes ont bénéficié d’opérations chirurgicales dans différentes spécialités au cours des journées de chirurgie organisées la semaine dernière à l’hôpital provincial Moulay Abdellah, par la délégation du ministère de la Santé à Salé en coordination avec l’Association Action Urgence. Ces interventions médicales ont porté notamment sur 30 opérations chirurgicales générales, 40 endoscopies et 60 imageries ultrasonores.

– Dans le cadre de la coopération Sud-Sud, le Maroc veille à ce que la partie congolaise bénéficie de l’expérience du Maroc en matière d’assistance technique dans les projets de construction, de réaménagement et de mise à niveau des infrastructures, a indiqué le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, qui présidait, lundi à Rabat, une rencontre bilatérale avec une délégation officielle de la République du Congo, en visite de travail au Maroc du 29 au 31 mars.

Attajdid.:

– Le Forum annuel des investissements qui a entamé ses travaux lundi à Dubaï constitue une occasion importante de faire connaître les potentialités du Maroc, a souligné le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rebbah. La présence du Maroc à ces rencontres internationales aussi importantes contribue à renforcer la diplomatie économique du Royaume et à accroître son attractivité pour les investissements, d’autant plus que plusieurs pays envisagent sérieusement aujourd’hui d’investir au Maroc, a-t-il indiqué.

– La ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Bassima El Hakkaoui, a plaidé pour l’échange d’expériences entre les secteurs gouvernementaux et la société civile dans les pays maghrébins dans la perspective de mettre en place un partenariat solide et constructif visant la promotion des droits des personnes en situation de handicap. La ministre s’exprimait lors d’un atelier maghrébin organisé lundi par ce département sur « les politiques publiques relatives à la promotion des personnes en situation de handicap dans les pays maghrébins ».

Al Ahdath Al Maghribia.:

– La 132ème Assemblée de l’Union interparlementaire a lancé, dimanche à Hanoï, un appel urgent aux parlements du monde pour conjuguer les efforts afin de faire face aux actes terroristes dans toutes leurs formes. Après des consultations entre plusieurs sections parlementaires, il a été convenu de soutenir cette proposition présentée par la Belgique et l’Australie, indique un communiqué de la Chambre des conseillers, précisant que la délégation marocaine, qui participe à cette Assemblée (28 mars – 1er avril), a mobilisé le soutien des membres pour l’approbation de cette résolution. Et de noter que la décision de la section marocaine de retirer la proposition du Maroc pour l’inclure dans la résolution formulée par la Belgique et l’Australie, telle que exprimée par le conseiller Hamid Couscous, membre de la délégation marocaine, a contribué au renforcement des chances d’approbation de cette résolution, et ce suite à des consultations de la délégation marocaine avec d’autres membres des groupes africain, arabe et islamique.

– La commission parlementaire de contrôle des finances publiques veut promouvoir son rendement. Au cours d’une journée d’étude organisée lundi sur le guide de l’efficience financière de la commission de contrôle des finances publiques, le président de cette commission a affirmé que le bilan de cette instance, moins d’un an après sa création, est « encourageant et important ». Il en veut pour preuve le soutien apporté au parlement par la Fondation Westminster pour la démocratie, pour la création de la commission et le renforcement de son action. La représentante de la Fondation a indiqué qu’après la mise en oeuvre de la première partie de la convention signée avec le parlement, un deuxième accord sera conclu pour promouvoir le rendement de cette commission.

Rissalat Al Oumma.:

– Des dirigeants et représentants de partis politiques marocains ayant participé, à Tunis, à une marche internationale contre le terrorisme, ont réitéré la solidarité et le soutien constant du Maroc à la Tunisie soeur. Pour le secrétaire général de l’Union constitutionnelle (UC), Mohamed Abied, l’ampleur de la participation marocaine à cette marche confirme la ferme position de principe du Royaume contre le terrorisme qui cible les valeurs civilisationnelles et le développement de la région.

– Une vingtaine d’ONG et institutions africaines oeuvrant en faveur de la paix, de la stabilité, de la bonne gouvernance et de la démocratie en Afrique, dénoncent le détournement par le « polisario » et des responsables algériens des aides humanitaires destinées aux populations des camps de Tindouf. Dans une déclaration commune, ces ONG ont exhorté la communauté internationale à intervenir pour enregistrer et recenser les populations des camps de Tindouf afin de déterminer le volume réel de l’aide dont devraient bénéficier les populations séquestrées dans ces camps.

Assahra Al Maghribia.:

– SAR le Prince Moulay Rachid a présidé, dimanche au Golf du Palais Royal d’Agadir, la cérémonie de remise des prix de la 42ème édition du Trophée Hassan II de golf et de la 21ème édition de la Coupe Lalla Meryem, organisées sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI du 23 au 29 mars.

– Dialogue social: le syndicat et le gouvernement en réunion mardi. Le ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdi, a affirmé que le dialogue social « n’est pas dans l’impasse », notant que le gouvernement « prend en compte les revendications des syndicats ». Pour Miloudi Moukharik, secrétaire général de l’UMT, il ne peut y avoir d’accord sans soutien au pouvoir d’achat. Selon Mohamed Kafi Cherrat, président de l’UGTM, le dialogue social n’a abouti à aucun résultat malgré les multiples réunions tenues entre le gouvernement et les syndicats.

Al Mounaataf.:

– Fatima Afid, secrétaire générale de l’Organisation démocratique de l’enseignement, a souligné dans un entretien au journal la nécessité de remplacer les salles de classes présentant un danger pour la santé des élèves par des classes qui respectent les conditions de santé et de sécurité.

– A fin 2014, les étudiants marocains figurent en tête de la liste des étudiants inscrits dans les universités et les instituts supérieurs en France, soit 15 pc de la communauté estudiantine étrangère, selon des chiffres dévoilés par le ministère français de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Assabah.:

– Les membres du comité central du parti de l’Istiqlal ont convenu du renforcement de la coordination entre les militants du parti de la balance et l’UGTM, en vue d’un soutien mutuel en perspective des prochaines élections. Lors de leur réunion tenue dimanche à Rabat, les responsables du PI sont convenus d’une nouvelle méthode pour mandater les candidats. Cette prérogative, qui était l’apanage de l’inspecteur général et des inspecteurs provinciaux du parti, relèvera également du ressort des organisations parallèles. Les responsables du parti de la balance ont par ailleurs souligné le rôle majeur de la mobilisation de la ligue des avocats dans l’accompagnement des candidats afin d’éviter des erreurs pouvant entraîner un recours constitutionnel.

– Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, a affirmé que la lutte contre la tuberculose ne relève pas uniquement du ministère de la Santé, soulignant le rôle central de l’Etat et d’autres départements ministériels dans la réduction de la prévalence de cette maladie. S’exprimant à l’occasion du lancement de la campagne nationale de dépistage, vendredi dernier, le ministre a indiqué que la prévalence de la tuberculose s’exacerbe par plusieurs facteurs, notamment la précarité sociale, la pauvreté et le logement indécent, soulignant la nécessité de multiplier les efforts afin d’éliminer cette maladie.

Bayane Al Yaoum.:

– La CGEM a annoncé, samedi à Laâyoune, la réalisation de plusieurs projets de développement du capital humain dans les provinces du Sud pour un investissement global de quelque 6 milliards de dirhams (MMDH). Il s’agit d’une soixantaine de projets devant générer plus de 10.000 emplois directs, à partir de l’année en cours, dans les régions de Laâyoune- Boujdour-Sakia Lhamra et Guelmim-Smara, selon Miriem Bensalah-Chaqroun, présidente de la CGEM.

– Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a affirmé que l’investissement dans l’autorégulation devient la clé de l’indépendance, de la liberté d’expression et du pluralisme de la presse. Cette autorégulation se déclinera à travers le statut des journalistes professionnels et le Conseil national de la presse, a précisé le ministre dont les propos ont été rapportés par la presse, faisant savoir que son département chapeaute à présent le sixième round de débats sur le projet du Code de la presse qui devra intégrer ces deux mécanismes d’autorégulation.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *