Revue de presse marocaine du 31/03/2012

0 commentaires, 31/03/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les sujets qui retiennent l’attention de la presse quotidienne de ce samedi:.


+AL MASSAE+ :.
-Mustafa El Khalfi, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, souligne que l’Exécutif a décidé de procéder à des prélèvements sur les salaires des grévistes et étudie la mise en application de cette décision. De son coté, Hamid Chabat, le secrétaire général de l’UGTM indique que sa centrale syndicale soutient la décision du gouvernement, ajoutant qu’il ne comprend pas le fait qu’un employé observe une grève et perçoit le salaire sur la journée du débrayage.

-Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane convoque les leaders des partis politiques de sa majorité assainir le climat et dépasser les différends enclenchés entre ses composantes à même de menacer sa cohésion à plusieurs reprises. Par ailleurs, les groupes de la majorité parlementaire réagit aux critiques de leurs adversaires en présentant des amendements conjoints concernant le projet de loi de Finances 2012.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Bras de fer entre les PJDistes et les Ittihadis autour du projet de loi organique pour la désignation des responsables des établissements publics. Les groupes parlementaires des partis de la majorité gouvernementale s’abstiennent de présenter aucun amendement du projet après les consignes d’Abdelilah Benkirane.

-Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Cherki Draiss indique que plus de 5 millions de personnes ont bénéficié de plus de 22.000 projets de développement durant la première phase de l’INDH pour un investissement estimé à 14 milliards de DH.

-Les députés de la majorité et de l’opposition, membres de la Commission des Finances et du développement économique appellent le gouvernement Benkirane à augmenter les fonds alloués au Fonds de solidarité sociale afin de renforcer son role dans le développement et consacrer la politique de la cohésion et la solidarité sociale.

-Scandale à El Hajeb: Le gouverneur de la province ordonne la non-délivrance du récépissé provisoire à aucune nouvelle association et impose ses propres règles qui contraires à la loi en conditionnant la délivrance du récépissé à l’accord des autorités centrales du ministère de l’Intérieur.

-Mustapha Khalfi, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement dévoile, lors de l’examen du budget de son département devant la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication, son plan de mise à niveau du secteur de l’information et des médias afin qu’il devienne « public, professionnel, responsable et compétitif » basé sur « des critères de qualité, de pluralité, d’égalité des chances, d’indépendance de la ligne éditoriale et d’initiatives créatives ».

+ASSABAH+ :.
-Scandale d’une école supérieure des ingénieurs non autorisée: Le Parquet général à Rabat appelé à ouvrir une enquête sur cette école spécialisée dans le génie civil et urbain, qui fait l’objet d’une plainte déposée pour escroquerie et falsification. Les étudiants de cette école sont menacés de ne pas recevoir de diplomes de fin d’études après avoir payé des millions de centimes.

-Des sources gouvernementales indiquent que de nouveaux prélèvements sur les salaires des grévistes ayant observé des débrayages récemment : Le gouvernement de Abdelilah Benkirane Âœuvre pour limiter les grèves en appliquant la règle: « salaire = travail ».

-Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustafa El Khalfi corrige le lapsus du ministre délégué chargé du Budget, Driss El Azami, à l’égard de Abdelatif Jouhari, Wali de Bank Al Maghrib, suite aux données statistiques annoncées par ce dernier sur les prévisions du taux de croissance, notant que les déclarations de M. Jouhari s’inscrivent dans le cadre de ses prérogatives légales et que le gouvernement est en train d’étudier les données présentées par le gouverneur de la banque centrale.

+AL KHABAR+ :.
-Des parlementaires tirent à boulets rouges sur les walis et les agents d’autorité (caids) et appellent le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser, à mettre en oeuvre des dispositions légales pour la requalification des agents d’autorité nouvellement promus de l’école de perfectionnement des cadres du ministère de l’intérieur.

-Le budget et le bilan du secteur de l’audiovisuel du pole public suscitent un grand débat au sein de l’hémicycle: Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustafa El Khalfi, considère que le bilan préliminaire du secteur de la Communication pour 2012 est positif. Sa déclaration au sein du Parlement dans laquelle il a indiqué qu’il n’est pas satisfait de ce que la télévision marocaine présente suscite la réserve de plusieurs députés.

-Abdelatif Ouahbi, président du groupe du PAM à la Chambre des représentants soumet la liste des magistrats soupçonnés d’être impliqués dans des affaires de corruption à l’inspection générale au ministère de la Justice et des Libertés afin de procéder à son examen et à l’audition des personnes concernées en vue de prendre une décision adéquate à même de conduire à la réforme de la justice.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+ :.
-Le changement des prévisions relatives au taux de croissance met en péril les engagements sociaux du gouvernement Benkirane et intensifie le débat entre l’Exécutif et Bank Al Maghrib: Abdelatif Jouahri, Wali de Bank Al Maghrib appelle à la maîtrise des dépenses sociales au moment où le gouvernement reste attaché à ses engagements sociaux.

-L’opposition et la majorité brandissent le slogan de la corrélation entre la responsabilité et la reddition des comptes en matière des dysfonctionnements au sein des établissements publics et appellent à ce que les dossiers des établissements et instances épinglés dans le rapport de la Cour des comptes soient déférés devant la justice.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+ :.
-Abdelouahab Rafiqi (Abou Hafs) préside la coordination marocaine de soutien à la révolution syrienne: Le choix d’Abou Hafs a été dicté par son obédience salafiste et le mouvement se dirige vers la collecte de fonds pour soutenir les révolutionnaires syriens.

-Abdelatif Ouahbi, président du groupe du PAM à la Chambre des représentants soumet au ministre de la Justice et des Libertés les dossiers des magistrats impliqués dans des affaires de corruption et tire la sonnette d’alarme sur le danger de la détérioration de la profession d’avocat, de la vieillesse des juges et de l’état vétuste des tribunaux.

+AL ALAM+ :.
-Le gouvernement décide de procéder aux prélèvements sur les salaires des grévistes et à un audit financier et des ressources humaines dans tous les secteurs de l’information.

+RISSALAT AL OUMMA+ :.
-En raison de la connivence des dirigeants du polisario avec les milices de trafic de tous genres, une crise des hydrocarbures menace d’implosion les camps de Tindouf.

+AL MOUNAATAF+ :.
-La crise entre le syndicat démocratique de la justice et le ministère de tutelle se poursuit: Les tribunaux marocains en congé forcé les 4 et 5 avril prochain.

-Débat houleux suscité par la décision du gouvernement relative aux prélèvements sur les salaires des grévistes: Les centrales syndicales dénoncent toute décision unilatérale en dehors du dialogue social.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+ :.
-Driss Lachgar et Mohamed Talbi rejoignent la course lancée pour la direction de l’USFP. La candidature de Habib El Malki a suscité de vives réactions ainsi que l’ire de Mohamed Achaari, membre du bureau politique du parti alors que des sources partisanes écartent que Abdelouahed Radi entre en lice pour pour briguer un nouveau mandat.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Chambres professionnelles : Des appels pour la refonte du code électoral. Un premier pas est franchi en ce qui concerne la modernisation des structures des Chambres de commerce, d’industrie et de services (CCIS). En effet, le projet de loi formant statut des chambres de commerce, d’industrie et des services, a été adopté, jeudi, en conseil de gouvernement. Cependant, les Chambres de commerce et d’industrie demandent à ce qu’il y ait une refonte des textes qui prévalent encore au niveau des élections relatives aux Chambres professionnelles. Elections qui doivent avoir lieu avant celles de la Chambre des conseillers. Les opérateurs économiques estiment que la nature du code électoral peut participer à améliorer le rendement des Chambres professionnelles.

+LIBERATION+:.
Larbi Habchi, membre du Bureau central de la FDT, à propos de loi sur la grève : « Le gouvernement entrave l’exercice du droit syndical ». C’est désormais officiel. Annonce a été faite par le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement à l’issue du Conseil de gouvernement. Mustapha El Khalfi a réaffirmé la décision du gouvernement de procéder à des prélèvements sur les salaires de tous les grévistes et tout particulièrement ceux de l’administration publique et qu’il allait examiner les modalités de mise en Âœuvre de cette décision. Pour Larbi, membre du bureau central de la FDT, il s’agit d’une décision « illégale » en l’étape actuelle, puisque le projet de loi organique sur la grève n’est pas encore examiné dans sa globalité.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *