Revue de presse marocaine du 30/01/2014

0 commentaires, 30/01/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce jeudi 30 janvier:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Refoulement de réfugiés syriens: la fuite en avant de l’Algérie. Les actes de provocation algériens envers le Maroc se suivent mais ne se ressemblent pas. Après le message très hostile adressé par Abdelaziz Bouteflika, le 28 octobre dernier à une réunion à Abuja, Alger revient à la charge, mais cette fois-ci en instrumentalisant sans vergogne le drame humanitaire de plusieurs familles en détresse. Les autorités d’Alger n’ont en effet pas hésité à multiplier ces derniers temps les opérations de refoulement de réfugiés syriens vers le territoire marocain, faisant fi des règles de bon voisinage et sans la moindre considération pour la souffrance de plusieurs dizaines de réfugiés dont des bébés.

– Les ressources du Fonds Hassan II atteignent 48 MMDH pour des dépenses de 37 MMDH. Les chiffres viennent d’être révélés relativement aux activités du Fonds Hassan II pour le développement économique et social, au titre des exercices 2012-2013. Outre sa participation au développement du projet du complexe portuaire et énergétique « Nador West Med », pour 1 milliard de DH, il a aussi le programme d’appui à l’investissement dans certains projets industriels pour un montant global de 2,5 milliards de DH. Ces chiffres ont été annoncés par Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement, qui s’exprimait mardi dernier lors de la séance mensuelle des questions orales à la Chambre des représentants.

AL BAYANE:.

– Expulsion inhumaine de réfugiés syriens vers le Maroc: la cruauté du régime algérien. Le ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération a convoqué, mardi, l’ambassadeur d’Algérie à Rabat pour lui exprimer la forte désapprobation du Maroc à la suite de l’expulsion de plus de 70 ressortissants syriens par les autorités algériennes vers le sol marocain, indique un communiqué du ministère.

– Les prix du gaz, du sucre, de la farine et de l’électricité restent inchangés. Le gouvernement se veut rassurant et déterminé à ne pas toucher les prix de certains produits subventionnés. Selon El Ouafa, ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé des Affaires générales et de la gouvernance, les prix des bonbonnes de gaz, du sucre, de la farine et de l’électricité ne connaitront aucune hausse en 2014. La réforme touchera uniquement les produits pétroliers.

L’OPINION :.

– Adoption de la nouvelle Constitution tunisienne: le Maroc accueille favorablement « un pas important dans le processus de transition démocratique ». Le Maroc a accueilli favorablement l’adoption de la nouvelle Constitution tunisienne, la qualifiant de « pas important dans le processus de transition démocratique dans la République sœur de Tunisie ». « Le Royaume du Maroc se félicite, à cet égard, de l’esprit d’entente et de consensus ayant marqué ce processus démocratique, et salue l’ensemble des potentialités politiques tunisiennes pour leur sens patriotique constructif, et leurs efforts sérieux et continus pour traverser cette étape historique délicate », indique mardi un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

– Des réfugiés syriens expulsés vers le Maroc: la lâcheté d’Alger n’a pas de limites. L’Algérie s’adonne à son sport favori: provoquer la tension avec le Maroc. Cette fois, l’outil utilisé est l’expulsion de réfugiés syriens vers le Maroc. Ne disposant d’aucune politique migratoire, encore moins de fibre humanitaire, les responsables algériens chercheraient à faire d’une pierre deux coups: se débarrasser de réfugiés encombrants et alourdir le fardeau pour le Maroc.

LIBERATION:.

– Benkirane continue de parler pour ne rien dire. Une autre séance mensuelle relative à la politique générale du gouvernement mardi à la Chambre des représentants. Un autre triste show de celui qui se trouve être pour le malheur des millions de citoyens, chef du gouvernement en place. Benkirane ne peut plus tromper personne ni convaincre.

– Faisant fi de toute considération humanitaire, Alger refoule des dizaines de Syriens vers le Maroc. Pour la seule période allant du 26 au 28 janvier, les autorités algériennes ont refoulé pas moins de 77 ressortissants syriens, dont femmes et enfants (certains) sont âgés de moins de deux mois) d’Algérie vers le Maroc via les frontières terrestres. Abandonnés à leur sort par l’Algérie, le Maroc les a recueillis dans la province d’Oujda dans l’attente d’un statut de « protection temporaire » qui leur permettait, de demeurer légalement sur place voir de bénéficier d’un programme d’assistance à l’instar des milliers et plus de réfugiés syriens qui se trouvent actuellement sur le sol marocain.

– Réunion historique entre la FDT, la CDT et l’UMT. C’est une réunion historique qui a été tenue, hier, entre trois centrales syndicales, à savoir la FDT, la CDT et l’UMT et ce, en présence de leurs secrétaires généraux Noubir El Amaoui, Abderrahman Azzouzi et EL Miloudi Moukharik. Les dirigeants des trois centrales ont présidé au siège de la CDT à Casablanca, la réunion de la Commission de coordination tripartite. Selon une source syndicale, l’objectif de cette réunion consiste à élaborer un mémorandum comportant leurs revendications et définir un programme de protestation contre la politique antisociale du gouvernement Benkirane.

L’ECONOMISTE:.

– Remboursement cotisations CNSS: un demi-million de personnes concernées. Près de 500.000 personnes, d’anciens salariés à la retraite, pourraient récupérer leur contribution à la CNSS. Mais à condition que la mesure validée par le conseil d’administration de la Caisse et le conseil de gouvernement soit adoptée par le Parlement. Cette disposition s’adresse aux personnes qui ont atteint l’âge de départ à la retraite, mais ne remplissant pas les conditions nécessaires pour avoir droit à une pension, soit les fameux 3.240 jours de cotisations.

– 23 ans pour appliquer une loi! Enorme mauvaise volonté contre la pollution. La loi sur l’eau a été publiée au Bulletin officiel en 1995 et son décret, dix ans plus tard. Il aura fallu attendre autant pour la publication du dernier arrêté (novembre 2013) auquel était suspendue l’application de la loi. Le texte qui fixe les valeurs limites de pollution de l’eau n’entrera en vigueur que le 1er janvier 2018. Soit 23 ans pour appliquer la loi. En attendant, les unités industrielles ont tout le loisir de polluer l’eau au moment où certaines régions souffrent d’un grave déficit hydrique.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– 52.000 enquêteurs pour le recensement. Dans un entretien accordé à ALM, le haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami, affirme que le gouvernement a consulté le HCP une seule et unique fois sur la compensation et ses effets. Lahlimi a expliqué que l’indépendance du HCP est une constante depuis la création de cette institution par SM le Roi et quel que soit le gouvernement en place, l’indépendance du HCP doit rester nécessaire et respectée. Le haut-commissaire au plan a par ailleurs annoncé le recensement de la population en septembre 2014, soit dix années après le dernier recensement qui eut lieu en septembre 2004.

– Investissements: le Maroc, champion des IDE en Afrique du nord. Le Maroc a attiré 3,5 milliards de dollars d’investissements directs étrangers (IDE) en 2013, une performance qui consolide sa place de champion de l’Afrique du Nord où les flux de capitaux sont en berne, selon une agence de l’ONU. « Alors que l’Afrique du Nord voit ses flux se tarir suite aux crises politiques persistantes, avec une régression de 1,8 pc, le Maroc demeure le champion régional avec une croissance solide de ses IDE de 24 pc », précise un rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) présenté à Genève.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– La coordination entre les syndicats, début d’une nouvelle perspective politique. Réunies mercredi, l’UMT, la CDT et la FDT ont jugé leur réunion d’historique, précisant qu’elle représente un nouveau début d’une perspective politique qui préfigure le retour d’une nouvelle coordination dans l’action syndicale, surtout que cette rencontre entre les secrétaires généraux de ces syndicats intervient après quarante ans de rupture.

– La coordination des mutuelles marocaines décide de renvoyer un mémorandum au Chef du gouvernement et aux deux Chambres du parlement concernant le projet de réforme de la mutualité à partir de la première semaine du mois de février. Cette action survient conformément aux recommandations énoncées dans le rapport présenté par le Conseil économique, social et environnemental concernant ce projet. La décision a été prise par la Coordination lors de sa réunion tenue lundi à Rabat.

ATTAJDID:.

– Adoption en commission du projet de loi organique relatif aux travaux du gouvernement. La commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme de la Chambre des représentants a adopté, mardi, le projet de loi organique relatif à l’organisation et à la conduite des travaux du gouvernement. Ce texte, présenté par le ministre d’Etat Abdellah Baha, définit, notamment, les règles relatives à l’organisation et la conduite des travaux du gouvernement, et au statut de ses membres. Il détermine également les cas d’incompatibilité avec la fonction gouvernementale, les règles relatives à la limitation du cumul des fonctions, ainsi que celles régissant l’expédition par le gouvernement sortant des affaires courantes et les missions du nouveau gouvernement avant son investiture par la Chambre des représentants.

– Laenser plaide pour le renforcement de la démocratie interne des partis. Le secrétaire général du MP Mohand Laenser a appelé à la nécessité de renforcer la démocratie interne au sein des partis politiques. S’exprimant mardi lors d’une table ronde sur la gouvernance des partis politiques, Laenser a appelé à la mise en place des moyens nécessaires à l’application de la démocratie interne des partis, faisant remarquer que cette culture n’a pas encore été dûment ancrée dans les pratiques politiques marocaines.

AL MOUNAATAF:.

– Les professeurs affiliés à la coordination des enseignants titulaires de licence et de masters, qui veulent bénéficier d’un avancement de grade par diplôme, ont organisé mardi une manifestation de protestation à Rabat, portant des bandages autour des mains et des pieds dans une allusion aux interventions musclées dont ils avançaient avoir fait l’objet de la part des agents de la force publique.

AL ALAM:.

– Mohamed El Bachir, secrétaire général de la Confédération nationale de la pêche artisanale au Maroc, a déclaré lundi, au cours d’une rencontre avec le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, que 120.000 familles des professionnels de la pêche artisanale seraient menacées par les décisions du gouvernement. Il a en outre estimé que les agréments d’exploitation de carrières de sable portent préjudice aux ressources halieutiques et détruisent l’environnement maritime.

– La modestie du bilan du gouvernement dans le secteur financier démontrée par les chiffres. Les données communiquées mardi lors de la séance mensuelle des questions orales sur la politique générale ont révélé que les banques ont octroyé à fin novembre 2013 des crédits d’un montant global de 722 MMDH, soit une hausse de 2,7 pc par rapport à la même période une année auparavant et que le nombre des prêts octroyés dans le cadre des fonds de garantie du logement ont atteint les 115.000 prêts couvrant 150 villes, tandis que le nombre des bénéficiaires des micro-crédits s’élève à plus de 800.000, ce qui signifie que le citoyen marocain est étranglé par les dettes.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Les réfugiés syriens ravivent la tension entre Rabat et Alger. Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération a indiqué, dans un communiqué, que la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaïda, a convoqué, mardi matin au siège du ministère, « l’ambassadeur d’Algérie à Rabat pour lui faire part de la forte désapprobation du Royaume du Maroc, suite à l’expulsion par les autorités algériennes vers le territoire marocain, entre dimanche 26 et mardi 28 courant, de plus de 70 ressortissants syriens ».

– Le salaire des ministres restera intact. La commission de la Justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants a adopté, mardi, à l’unanimité le projet de loi organique relatif à l’organisation et à la conduite des travaux du gouvernement et au statut juridique de ses membres. La majorité a rejeté une proposition d’amendement de l’article 29 de ladite loi organique réclamant la baisse des salaires des ministres.

EL ASSIMA POST:.

– Trois centrales syndicales se liguent contre le gouvernement. Dans une déclaration commune distribuée lors d’une conférence de presse à l’issue de leur réunion tenue mercredi, l’UMT, la CDT et la FDT ont imputé au gouvernement la responsabilité du blocage du dialogue social et de la négociation collective ainsi que de la dégradation des conditions sociales, affirmant leur détermination à prendre toutes les actions et mesures militantes qu’impose la situation. Elles ont également émis l’espoir de former une union syndicale autonome.

– Laenser: les partis politiques n’ont pas encore atteint un niveau acceptable en matière d’exercice de la démocratie interne. Le secrétaire général du Mouvement Populaire, Mohand Laenser, a souligné, mardi soir lors d’une réunion tenue à Rabat, la nécessité de renforcer la démocratie interne au sein des partis politiques et a mis l’accent sur l’importance de consentir des efforts pour concrétiser cette démocratie interne, dont la culture n’est pas encore suffisamment ancrée dans la pratique politique marocaine.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Opposition: vers un nouveau G8. Les dirigeants des partis de l’UC, de l’USFP, du PI et du PAM ont décidé, à l’issue de leur réunion tenue lundi dernier, de coordonner avec l’UMT, l’UGTM, la CDT et la FDT afin de mettre un terme aux décisions impopulaires du gouvernement, au monopole de la législation et à l’autoritarisme du chef du gouvernement qui tend à marginaliser l’opposition et mésestimer son rôle.

– L’opposition boycotte la réunion de la commission de la Justice, de la législation et des droits de l’homme à la Chambre des représentants. Les groupes de l’opposition ont boycotté la réunion de la commission de la Justice, de la législation et des droits de l’homme, consacrée au vote des amendements introduits au projet de loi organique relatif aux modalités de fonctionnement des commissions d’enquêtes parlementaires. Selon une source de l’opposition, cette décision a été prise en signe de protestation contre l’attitude du gouvernement et de la majorité à l’égard du droit de l’opposition à la législation.

SAHIFAT ANNAS:.

– La loi sur le droit de grève divise les magistrats. Le secrétaire général du Club des magistrats du Maroc, Abdellah Chentouf, a déclaré au quotidien que le projet de loi organique relatif au droit de grève qui exclut les magistrats et leurs confrères de la Cour des comptes est inadmissible car il tente de contourner la dynamique judiciaire que connait le Maroc. Le président de l’Amicale hassania des magistrats estime, quant à lui, que le magistrat doit être exclu du droit de grève. Le projet de ladite loi organique met l’accent sur la nécessité de la continuité du travail dans les juridictions marocaines, allusion faite aux sit-in observés par les avocats et les greffiers qui ont engendré la suspension de plusieurs audiences.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– El Ouardi: la marge bénéficiaire de certains médicaments atteint 4.700 pc. Le ministre de la Santé a révélé, lors d’une réunion tenue mardi à Témara, que les prix des médicaments seraient publiés pour la première fois au Bulletin officiel, ajoutant que son département s’est engagé à assurer la transparence des prix et va les comparer avec ceux en vigueur dans d’autres pays.

– Baisse de 23 pc des prix des communications mobiles. Les prix des communications mobiles ont accusé une baisse de 23 pc à fin décembre 2013, selon l’Agence nationale de réglementation des télécommunications. A fin 2013, le prix des communications mobiles, s’est établi à 0,41 dirham hors taxe par minute, contre 0,53 DHHT/min à fin 2012, explique l’Agence qui vient de publier les chiffres sur l’évolution du marché des télécommunications au 4ème trimestre 2013.

BAYANE AL YAOUM:.

– RAMED: poursuites judiciaires contre 220.000 personnes. Le ministre de la Santé El Houssaine Louardi a assuré, mardi lors d’une réunion à Témara, que son département allait engager des poursuites judiciaires à l’encontre de 220.000 personnes qui avaient contourné la loi pour bénéficier du régime d’assistance médicale (RAMED).

– Villes nouvelles: signature de 13 conventions. Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a indiqué mardi lors de la séance mensuelle relative à la politique générale du gouvernement, que 13 conventions ont été signées pour une enveloppe globale d’environ 18 milliards de dirhams et que 5 autres conventions sont en cours de signature relatives à plusieurs projets de villes nouvelles qui sont en cours de réalisation, ajoutant que le Maroc a initié la politique des nouvelles villes en tant qu’une expérience qualitative en vue d’absorber le déficit de production de logement et lutter contre le logement anarchique et insalubre.

AL KHABAR:.

– Un prêt de 65 millions d’euros octroyé par la BERD à l’ONEE. L’ONEE et la BERD ont signé, mercredi à Rabat, un contrat de prêt d’un montant global de 65 millions d’euros. Le projet a pour objectif le renforcement de l’approvisionnement en eau potable dans les villes d’Ouarzazate et Benguerir ainsi que le renforcement de l’accès à l’eau potable dans 260 centres ruraux de la province d’Azilal au profit d’une population estimée à plus de 480.000 habitants.

– Caisse de compensation: El Ouafa dénonce une manipulation des factures. Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa a indiqué, mardi lors de la séance des questions orales à la Chambre des conseillers, qu’un audit effectué sur la Caisse de compensation a dévoilé plusieurs irrégularités, dont la manipulation des factures d’achat des combustibles, du sucre et de la farine subventionnée, annonçant qu’un code secret unique va être mis en place pour accéder au programme informatique dédié au dépôt des factures qui devient inaccessible une fois fermé.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *