Revue de presse marocaine du 29/11/2013

0 commentaires, 29/11/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce vendredi 29 novembre:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.
– Le coût de la Compensation en 2013: en baisse de 24 pc par rapport aux 55 milliards de DH de 2012. Pour toute l’année 2013, les charges globales nettes de la Caisse de compensation avoisineraient les 42 milliards de DH, en baisse 24 pc par rapport aux 55 milliards de 2012. Cette amélioration est due, selon le chef du gouvernement, à la baisse des prix mondiaux des produits de base et de la consommation des produits subventionnés.

– Des stades fabuleux pour accueillir le Mondial des clubs et la CAN 2015: cinq milliards de DH investis au total. Les grands stades de Marrakech, Tanger, Agadir et Rabat seront sous les projecteurs à l’occasion de deux évènements d’envergure mondiale pendant les quelques mois prochains: la Coupe du monde des clubs FIFA 2013 et la CAN 2015. Le stade de Casablanca devra mobiliser 2 milliards de DH tandis que les nouveaux fleurons de l’infrastructure sportive du Royaume (les 3 premiers) ont nécessité une enveloppe globale de 3 milliards de DH, afin de correspondre aux normes édictées par la FIFA en termes de sécurité, d’accueil et d’autres caractéristiques techniques.

L’OPINION:.
– Couverture des activités partisanes: l’Istiqlal lésé dans les médias publics. Le président du groupe istiqlalien à la Chambre des conseillers, a soulevé mardi la question de la non-couverture des activités partisanes dans les médias publics, affirmant que le Parti de l’Istiqlal a pâti plus d’une fois de cette situation, puisqu’il a pris plusieurs initiatives pouvant avoir une valeur ajoutée au plan international sans que cela trouve le moindre écho dans les médias publics.

– Basketball: là aussi… La Fédération internationale suspend le Maroc. Après la réception de la lettre du 1-er novembre 2013 émanant du ministère de la Jeunesse et des sports, informant la Fédération internationale de Basket-ball (FIBA) d’avoir nommé un comité provisoire chargé de la gestion de la Fédération Royale marocaine de basket-ball (FRMBB), suite à la dissolution de son bureau et en vertu de la loi marocaine sur le sport, la FIBA a prononcé la suspension immédiate de la FRMBB qui, selon la FIBA, ne l’a pas informée avant de prendre ces mesures et a ainsi enfreint les dispositions de l’article 9 de ses statuts.

L’ECONOMISTE: .
– Bourse: les investisseurs retrouvent l’appétit. L’annonce de la fusion ONA-SNI et du retrait des deux holdings de la cote en 2010 a été suivie de volumes d’échanges historiques en Bourse. Jusqu’à 6,5 milliards de DH de flux transactionnel ont été enregistrés sur le marché central. Les transactions ont dépassé 1 milliard de DH les 26 et 27 novembre et ont atteint 572 millions de DH le 28 novembre.

– La version 2.0 du contrôle fiscal. Cette nouvelle orientation en matière de contrôle fiscal dont l’objectif ne doit pas être seulement de faire rentrer de l’argent au Trésor, mais d’assurer aux opérateurs les mêmes règles de concurrence, est une prescription que vient d’actualiser l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) à l’encontre de tous ses membres et des Etats qui s’inspirent de sa doctrine. La lutte contre le bakchich, versé ou perçu, par les entreprises fait partie désormais de la colonne vertébrale des investigations que doivent mener les inspecteurs du fisc.

– Mobilité: pourquoi l’ascenseur social est de plus en plus coincé. Une étude de la mobilité sociale intergénérationnelle du Haut-Commissariat au plan (HCP) portant sur des personnes âgées de plus de 20 ans, appartenant à 60.000 ménages fait ressortir que le Maroc a connu de grandes mutations dans le cadre de la « mobilité brute » qui est liée aux changements ayant affecté les statuts socioprofessionnels des individus d’une génération par rapport à leurs pères. Ce type de mobilité sociale profite d’abord aux femmes (78,6 pc) et aux citadins (75,1 pc).

LIBERATION:.
– Les Marocaines plus aptes à prendre l’ascenseur social que les Marocains. Selon la première enquête sur la mobilité sociale intergénérationnelle, dressée par le Haut-Commissariat au plan , le taux de mobilité parmi les femmes est de 78,6 pc contre 63 pc pour les hommes, et de 75 pc pour les citadins contre 59,2 pc pour les ruraux. Cela veut dire qu’une seule femme sur 5 (21,4 pc) a la même position sociale que ses parents contre plus d’un homme sur trois (37 pc), ce qui signifie que les femmes prennent l' »ascenseur social » plus que les hommes.

– Les prix des produits alimentaires reculent au niveau mondial mais pas au Maroc. Les prix des produits alimentaires ont enregistré une baisse de 6 pc au niveau mondial, selon la dernière édition du rapport Food Price Watch. Le Maroc importe de grandes quantités de céréales dont le cumul a atteint 32,3 millions de quintaux à fin décembre 2012, une progression estimée à 24 pc par rapport au cumul de la campagne précédente, des prévisions qui risquent d’apporter de l’eau au moulin des boulangers-pâtissiers qui demandent une majoration de 20 à 30 centimes jugée inévitable par eux et pénalisante pour les consommateurs.

– L’austérité frappe de plein fouet la majorité des budgets ministériels. Le budget 2014 fait la part belle aux dépenses de fonctionnement, en revanche les dépenses d’investissements seront cette année soumises à une cure d’austérité sévère. Pour les ministères-clés, l’heure sera alors au pain et à l’eau, en particulièrement les ministères de l’Emploi, du commerce et de l’économie numérique, de l’Agriculture et de la pêche maritime, de la Communication, de la Culture et bien d’autres….

AL BAYANE:.
– Ouverture aujourd’hui du festival international du film de Marrakech: une vitrine de choix pour le cinéma marocain. La 13ème édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM) est une vraie vitrine internationale pour le cinéma marocain dans sa diversité et sa variété », souligne Noureddine Sail, vice-président de la Fondation du festival. Toute une rubrique est dédiée à cette image plurielle du cinéma marocain.

– Projet de loi 34.06 sur le travail domestique: le Conseil national des droits de l’Homme dit son mot. Le CNDH considère que le projet de loi relatif aux conditions d’emploi des travailleurs domestiques ne fait pas référence de manière explicite et précise aux dispositions du code de travail qui garantit le cadre juridique du travail de manière globale, mais y réfère de manière particulière. A ce titre, le CNDH a publié un rapport sur les conditions du travail domestique au Maroc et a émis des recommandations visant à amender ce texte législatif avant son adoption prochaine par le Parlement.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.
– Scandale: 11 élus locaux révoqués. Sept présidents de communes et d’arrondissements dans différentes régions du Royaume figurent dans la liste des révoqués et les autres élus limogés sont des adjoints-présidents. Les sanctions prononcées contre ces élus ont été prises sur la base des rapports effectués par l’inspection générale du ministère de l’Intérieur ainsi que des enquêtes de l’administration qui ont notamment révélé chez certains élus des manquements à la procédure des appels d’offres, des dépenses injustifiées et l’absence de comptabilité ainsi que des recrutements louches. Mais la majorité des fautes commises concerne plutôt l’habitat.

– Les femmes championnes de la mobilité sociale. Dans une étude du Haut-Commissariat au plan, considérée première en son genre, il s’est avéré que le taux de mobilité parmi les femmes est de 78,6 pc contre 63 pc pour les hommes. Ainsi, la mobilité sociale globale brute serait « féminine et urbaine », ajoute l’étude, précisant que les changements socio-économiques à caractère structurel ont constitué le principal facteur de changement dans le milieu rural et parmi les femmes.

– Nationalité: 64.000 Marocains devenus Européens en 2011. D’après un document de l’Office statistique de l’Union européenne (Eurostat), sur les 783.100 personnes ayant acquis la nationalité d’un Etat membre de l’UE, 64.300 étaient des Marocains. Les plus grands groupes ayant acquis la nationalité ont été les Marocains (18,3 pc du total des octrois de nationalité), suivi des Algériens (13,1 pc).
ATTAJDID:.
– Maroc/UE: la commission Pêche du PE vote en faveur du nouveau protocole de pêche. La commission Pêche au Parlement européen à Bruxelles a voté mercredi en faveur de l’approbation du nouveau protocole de pêche entre le Maroc et l’Union européenne. Conclu pour une durée de quatre ans, le nouveau protocole pêche, dont la contrepartie financière totale annuelle se chiffre à 40 millions d’euros, a pour objectif principal d’offrir des possibilités de pêche pour les navires de l’UE dans les eaux du Maroc dans les limites du reliquat disponible.

EL ASSIMA POST:.
– Syndicalisme: la CDT et la FDT préparent-ils leur fusion? Selon des sources du journal, une fusion entre la CDT et la FDT serait à l’agenda du 5è congrès national de la CDT, prévu vendredi à Casablanca. Par ailleurs, ces sources indiquent que Noubir Al Amaoui devrait maintenir sa position à la tête de la centrale syndicale.

AL HARAKA:.
– Le MP salue le bilan positif de la visite de SM le Roi à Washington. Le parti Mouvement populaire (MP) a salué, mercredi, les acquis réalisés lors de la visite de travail effectuée par SM le Roi Mohammed VI aux Etats-Unis d’Amérique. Dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion mardi de son bureau politique, le parti a salué le leadership du Souverain et son rôle dans le renforcement des relations de coopération maroco-américaine dans plusieurs domaines.

BAYANE AL YAOUM:.
– 31 sociétés pétrolières internationales opérationnelles au Maroc. 31 sociétés pétrolières internationales, parmi lesquelles des majors, des Super indépendants et des Indépendants, opèrent actuellement dans les différentes régions du pays tant en offshore qu’en onshore, a indiqué mercredi à Casablanca le ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara.

– HCP: les diplômés sont plus aptes à prendre l’ascenseur social. Selon une enquête du HCP sur la mobilité sociale intergénérationnelle, publiée mercredi, le taux de mobilité parmi les diplômés est de 84,3 pc contre 26,5 pc pour les non-diplômés.

AL MASSAE:.
– L’Intérieur inflige un camouflet aux partis: 7 présidents des conseils communaux limogés. Afin de faire face aux irrégularités qu’auraient commis des présidents des conseils communaux, le ministère de l’Intérieur a décidé de destituer 7 présidents des conseils communaux de leurs fonctions. Selon des sources du journal, il s’agit des présidents des communes d’Afargat (Guelmim), Boubker El Hadj (Kénitra), Sidi Dahbi (Settat), Amoukzane (Al Hoceima), Aït Bazza (Boulemane), ainsi que du président et de ses 1er et 7ème adjoints de la commune de Béni Yakhlaf (Mohammedia).

– Institut américain: la question du Sahara tirée au clair par la visite royale. L’Institut de Washington pour la politique du Proche-Orient a indiqué que la visite de SM le Roi Mohammed VI aux Etats-Unis avait réussi à élucider à la partie américaine plusieurs points relatifs au Sahara marocain, dont l’implication de l’Algérie dans l’achat des voix des organisations des droits de l’homme.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.
– Soutien politique fort de Benkirane à la Caisse de compensation face aux sociétés pétrolières. Salima Bennani, directrice de la Caisse de compensation, a bénéficié du soutien politique fort du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, suite à son rapport faisant état de défaillances dans la subvention octroyée aux sociétés pétrolières. Lors du conseil administration de la Caisse de compensation, Benkirane a salué en particulier la réduction sensible de la durée du traitement des dossiers des subventions, la création d’un site électronique, l’élaboration et la diffusion des rapports mensuels relatifs au soutien ainsi que le renforcement du système de contrôle interne de la Caisse.

– Lahlimi: l’école, facteur clé de la mobilité sociale. Selon les résultats d’une enquête nationale du Haut-Commissariat au plan sur la mobilité sociale intergénérationnelle 2011, l’augmentation d’une année de scolarité améliore les chances d’ascension sociale. L’analyse des déterminants de la mobilité ascendante montre qu’un actif de niveau scolaire fondamental a 1,6 fois de chances de plus que son homologue « sans niveau scolaire » d’occuper une position sociale plus valorisante que celle de son père. Ce rapport de chances s’élève à 4,6 fois par rapport aux actifs de niveau d’enseignement secondaire et à 16,2 fois par rapport à celui ayant un niveau d’enseignement supérieur.

AL MOUNAATAF:.
– La grogne des employés de l’énergie et des mines. Des employés du secteur de l’énergie et des mines comptent observer les 10 et 11 décembre un sit-in à Rabat pour protester notamment contre l’absence de dialogue, les problèmes chroniques du secteur et la suspension de certains cadres.

AL ALAM:.
– Mobilité sociale: les chances des Marocains très réduites. Selon les résultats d’une enquête nationale du Haut-Commissariat au plan sur la mobilité sociale intergénérationnelle 2011, les déplacements des individus sur l’échelle sociale se réalisent entre les catégories socioprofessionnelles les plus proches. Selon l’enquête, les chances des descendants d’un « ouvrier ou manœuvre » d’accéder à la catégorie des « employeurs non agricoles, cadres supérieurs ou membres des professions libérales » demeurent limitées de l’ordre de 1,9pc.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.
– Mobilité sociale: 68 pc des Marocains exercent des professions autres que celles de leurs parents. Selon les résultats d’une enquête nationale du Haut-Commissariat au plan sur la mobilité sociale intergénérationnelle 2011, 68 pc des individus âgés de 35 ans et plus appartiennent un groupe socioprofessionnel différents de celui de leurs pères. L’enquête explique que l’école est le moteur de la promotion sociale, précisant qu’un actif ayant un niveau scolaire quelconque a plus de chances que son homologue « sans niveau scolaire » d’occuper une position sociale plus valorisante.

– Les avocats pestent devant le Parlement contre la politique de Ramid. L’Association des barreaux du Maroc a appelé à manifester devant le Parlement pour protester contre la charte de la réforme du système judiciaire.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.
– Ascension sociale: Les hommes ont plus de chance que les femmes. Une enquête menée par le Haut-Commissariat au plan sur la mobilité sociale intergénérationnelle 2011 a brossé un tableau noir des chances des femmes marocaines dans l’ascension sociale. Les résultats de cette enquête montrent que malgré la forte mobilité structurelle que connaissent les personnes de sexe féminin, leur faible accès à une mobilité sociale ascendante semble être surdéterminé par une discrimination de type genre. C’est ainsi qu’un homme a 7,1 fois de chances de plus qu’une femme d’occuper une position sociale supérieure à celle de son père.

ASSABAH:.
– Transport: Benkirane achète la rente à 930 MDH. Le dossier de la rente dans le transport a refait surface, le ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique ayant décidé d’acheter les agréments des personnes qui en avaient bénéficié auparavant dans des conditions particulières. Le ministère a mis en place une stratégie étalée sur trois ans afin de mettre fin au système de la rente à travers l’indemnisation des personnes physiques qui détiennent une autorisation des services publics de transports en commun de voyageurs sur route non utilisée par elles ou exploitée par une tierce personne et qui désirent y renoncer au profit de l’Administration. Le coût de cette opération s’élève, au titre de la période 2014-2016, à 930 MDH.

– Imposition des grandes exploitations agricoles: des conseillers parlementaires s’opposent. Des conseillers parlementaires s’emploient à mobiliser leurs collègues dans la Chambre des conseillers pour faire front à la décision du gouvernement d’imposer les revenus agricoles, comme stipulé dans le projet de loi de Finances pour 2014.

SAHIFAT ANNAS:.
– Prévarication: des présidents des conseils communaux relevés de leurs fonctions. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a promulgué des décrets portant destitution de sept présidents des conseils communaux et de quatre adjoints. Le PAM est le parti le plus touché par cette décision, avec trois présidents licenciés.

– Les coopératives de l’habitat désormais sous la tutelle du ministère de l’Habitat. Le ministre de l’Habitat et de la politique de la ville Mohamed Nabil Benabdellah a décidé d’inclure dans son département les coopératives de l’habitat, qui étaient sous la tutelle de l’Office du développement de la coopération. Benabdellah a justifié cette décision par l’existence d’une carence législative entachant le statut des coopératives et de l’Office.

AL KHABAR:.
– Le gouvernement Benkirane menacé par un tsunami du chômage en 2014. Comme prévu par le projet de loi de finances pour 2014, le gouvernement a réduit de plus de 60 pc le budget affecté à l’emploi. Des observateurs estiment que la politique d’austérité ne va pas épargner le gouvernement d’une éventuelle tension sociale.

– Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a indiqué lors du conseil d’administration de la Caisse de compensation que la subvention accordée par la Caisse au titre de 2013 aurait frôlé la bagatelle de 42 milliards de dirhams (MMDH), soit une baisse de 24 pc par rapport à l’année précédente (55 MMDH). Benkirane a justifié cette diminution par une baisse des prix des matières premières sur le marché mondial et un recul enregistré dans la consommation des produits subventionnés.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *