Revue de presse marocaine du 29/09/2012

0 commentaires, 29/09/2012, Par , Dans Revue de Presse

les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce samedi:.

+AL MASSAE+:.
-Un scandale d’un pot de vin de 100 millions de centimes secoue la Cour d’appel administrative de Rabat: Un plaignant a filmé une responsable de la Cour en plein acte de chantage en contrepartie d’un jugement en sa faveur. Des sources ont indiqué que cette affaire a atterri sur le bureau du ministre de la Justice, Mustapha Ramid, après que la victime de ce chantage ait déposé une plainte dans ce sens, munie d’un CD attestant de la véracité des faits.

-Le Chef du gouvernement face à une nouvelle impasse: Le ministre de l’Economie et des Finances, Nizar Baraka et le Trésorier général du Royaume Noureddine Bensouda refusent le versement des indemnités et salaires de membres de cabinets du Chef du gouvernement, du ministre de la Justice et des Affaires étrangères et de la coopération, et qui ont déjà bénéficié des indemnités de l’opération de départ volontaire. Baraka et Bensouda imputent ce refus aux dispositions de l’article 8 du décret instituant, à titre exceptionnel, une indemnité de départ volontaire pour les fonctionnaires civils de l’Etat.

-Les conseils de Abbas El Fassi à Hamid Chabat lors de son discours d’adieu: le SG sortant de l’Istiqlal a appelé Chabat et l’ensemble des Istiqlaliens à ne pas trop faire de déclarations afin d’éviter les contradictions et les mauvaises interprétations, mettant en garde contre toute « fuite » pour ne pas ternir l’image de marque du parti. Abbas El Fassi a également appelé les ministres istiqlaliens à être « des hommes politiques » avant d’être « des experts » car l’administration regorge d’experts.

+ASSABAH+:
-Les chioukhs de la salafia refusent de soutenir le PJD dans les élections législatives partielles de la circonscription de Tanger-Asilah et des sources révèlent qu’Abdelilah Benkirane, SG du PJD, et Hakim Benchemmas, président du Conseil national du PAM, vont encadrer des rassemblements de leurs partis à la place Béni Makada sur fond de tensions entre les deux formations.

-Passation de pouvoirs entre Hamid Chabat et Abbas El Fassi: Chabat annonce sa décision de ne pas se porter candidat pour un deuxième mandat à la tête du parti, afin d’absorber la colère du courant pro-Abdelouahed El Fassi et de rassurer les inspecteurs du parti qui craignent pour leurs postes. De son coté, Abbas El Fassi a reconnu la force de Chabat et l’a mis en garde contre l’hégémonie d’un seul courant au sein du parti.

-Nouvelle stratégie sécuritaire de la DGSN pour la lutte contre la criminalité. Cette stratégie repose sur un plan d’action qui vise à lutter contre les crimes les plus répandus ou ayant un impact direct sur la sécurité des citoyens. Selon des sources bien informées, ce plan d’action a permis aux services de police l’arrestation et le placement en garde à vue de 114.675 personnes durant la période allant du 8 avril au 17 septembre derniers, dont 86.086 interpelés en flagrant délit et 28.589 qui faisaient l’objet de mandats de recherche au niveau national.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Istiqlal: Hamid Chabat annonce un remaniement ministériel « imminent » et assure qu’aucun ministre istilqlalien n’est visé. Il par ailleurs accusé le Chef du gouvernement de « parler sans agir » et annonce la normalisation avec le PAM. Par ailleurs, Chabat a exclu le déroulement des prochaines élections communales en juillet 2013.

-Driss Radi, dirigeant à l’UC déclare que les séances mensuelles des questions orales dans les deux Chambres du Parlement sont « dominées par les règlements de comptes politiques et par des discours flous et populistes qui n’ont aucun rapport avec la gestion de la chose publique ou de la politique générale ».

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Nouvelle crise entre les ministères: Nizar Baraka, ministre de l’Economie et des Finances refuse le paiement des indemnités et salaires des conseillers dans les cabinets des ministres PJDistes ayant déjà bénéficié de l’opération du départ volontaire, bien que le Chef du gouvernement lui ait demandé de signer la décision relative au versement de ces indemnités suite aux doléances de ses ministres concernés. De son coté, le Trésorier général du Royaume a également fait part de son rejet en se référant à l’article 8 du décret instituant, à titre exceptionnel, une indemnité de départ volontaire pour les fonctionnaires civils de l’Etat, qui stipule que « sous peine de restitution à l’Etat de l’indemnité de départ, les bénéficiaires des dispositions de ce décret ne peuvent être recrutés, en quelque qualité que ce soit, par les administrations publiques, les collectivités locales, les établissements publics et les organismes dont l’Etat détient au moins 50 de leur capital ».

-Abbas El Fassi, l’ancien SG de l’Istiqlal, appelle les Istiqlaliens, lors de la cérémonie de passation des charges à Hamid Chabat, à ne pas trop faire de déclarations à la presse et à laisser cette tâche à leur nouveau secrétaire général pour éviter toute contradiction dans les propos, soulignant que ce sont ces fuites qui ternissent l’image de marque de tous les partis politiques.

-Le gouvernement anticipe la crise du pain et suscite l’ire des syndicats: L’Exécutif a décidé jeudi de subventionner le prix du pain pour un montant de 1 MMDH, une initiative qui a été considérée par les observateurs comme une mesure de prévention de toute tension sociale à cause de la flambée des prix du blé tendre sur les marchés internationaux, mais la décision de l’ONICL de réduire de 15 pc la subvention au profit des minoteries sur le blé importé au cours du quatrième trimestre de cette année pourrait conduire les minotiers à procéder à une hausse du prix du pain en tant que réaction à la réduction de la subvention.

+AL KHABAR+:.
-La HACA reporte à la semaine prochaine sa décision concernant la réponse du gouvernement concernant les remarques faites par cette instance sur les amendements des cahiers des charges du secteur audiovisuel public. Une source informée indique que ce report vise l’approfondissement des débats entre les membres de la HACA sur la formule juridique à adopter pour le traitement des observations faites par le gouvernement.

-Alerte sécuritaire à l’aéroport Al-Massira d’Agadir après la découverte jeudi d’une lettre révélant l’existence d’une bombe à bord d’un avion de la compagnie « Jet air fly » qui était sur le point de décoller. Des sources informées ont indiqué que les services de police ont diligenté une enquête à ce sujet pour découvrir l’auteur de cette lettre.

-Des agents des douanes comptent intenter un procès contre l’Administration des douanes et des impots indirects suite à la nomination de fonctionnaires techniciens à la tête des subdivisions et brigades nouvellement créées, et qui ne sont pas des douaniers à l’origine. Des sources ont indiqué que ces nominations, qui constituent la première mesure prise par le directeur général des douanes et impots indirects depuis sa nomination en 2009, n’ont pas respecté la loi en vigueur et sont entachées de plusieurs irrégularités.

-Hamid Chabat, le nouveau SG de l’Istiqlal, demande à 83 inspecteurs provinciaux du parti de lui faire dresser un bilan des situations réglementaire et financière du parti, et ce à travers un formulaire mis à leur disposition. Lors d’une réunion tenue jeudi, Chabat les a également appelé à s’exprimer librement et à ne cacher aucun problème.

-La Fédération nationale du secteur de la Justice (UNTM) critique ouvertement la position du bureau central de l’Amicale des fonctionnaires du ministère de la justice, qui a appelé à un sit-in vendredi devant le siège de la Fondation Mohammadia des Âœuvres sociales des juges et fonctionnaires de la justice à Rabat. Elle a ainsi demandé à Mustafa Ramid, ministre de la Justice, de suspendre tout soutien financier à ladite Amicale et de la soumettre à un audit financier.

+AL ALAM+:.
-Accord de pêche: Optimisme européen concernant les prochaines négociations avec le Maroc. Dans ce sens, des médias espagnols ont fait état d’un climat d’optimisme qui règne parmi les membres du Conseil de l’UE au sujet du prochain round des négociations avec le Royaume sur un nouveau protocole d’accord de pêche, prévu dans les prochaines semaines, soulignant que les précédentes rencontres entre les deux parties ont été très satisfaisantes à même d’asseoir des bases solides pour ces prochaines négociations.

-Les autorités marocaines interdisent l’entrée au Maroc de plusieurs publications qui ont reproduit les caricatures insultantes envers le prophète, publiées récemment par le magazine français « Charlie Hebdo ». Il s’agit des journaux français « L’Humanité », « Aujourd’hui la France », « Libération » et « le Figaro »), espagnol « El Pais » et allemand « Der Spiegel ».

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Retrait de 29 conseillers représentant les différents partis politiques et organisations syndicales des travaux de la session ordinaire du mois de septembre du conseil de la région de l’Oriental, en guise de protestation contre des « violations » d’ordre juridique et de procédure commises par le président de la région, relatives notamment au projet du budget du conseil au titre de l’année 2013, et ce après avoir refusé de présenter et de discuter dudit projet avant de le soumettre au vote.

+AL MOUNAATAF+:.
-Le parti néerlandais de droite, le Parti pour la liberté (PVV), prive Khadija Arib, parlementaire néerlandaise d’origine marocaine, de devenir la première musulmane à présider le parlement d’un pays européen, après avoir soutenu Anouchka van Miltenburg, du Parti libéral (VVD), vainqueur des dernières législatives.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Les professionnels du transport appellent le gouvernement à accélérer la réforme du Code de la route sans passer par le parlement. Mustafa El Kihel, SG de la Fédération nationale des professionnels du transport routier, critique l’attitude du ministère de l’Equipement et du transport, qui a envoyé une circulaire aux syndicats et associations du secteur pour leur notifier les réformes, au lieu de les convoquer à une réunion pour exposer les problèmes et trouver des solutions adéquates sans passer par le parlement. Dans ce sens, une rencontre nationale sera organisée, ce samedi à Casablanca, sur la réforme du code de la route, avec la participation des représentants des professionnels du secteur et des responsables du ministère de tutelle.

+LIBERATION+:.
-Effarant: 2 femmes et 54 enfants meurent chaque jour: Les mêmes plans reproduisent forcément les mêmes erreurs. Le Maroc pourra-t-il tenir ses engagements en matière de réduction de la mortalité maternelle et infantile? Malgré les progrès significatifs réalisés ces dernières années, les résultats demeurent en deçà des ambitions. En effet, bien que le ratio de la mortalité maternelle ait diminué de près de 66pc en 20 ans, et que le niveau de mortalité infanto-juvénile a été réduit de 84 en 1992 à 30 décès pour 1.000 naissances vivantes en 2011, soit une réduction de 64pc, le Royaume semble loin de ses engagements internationaux relatifs à la diminution de deux tiers des décès infanto-juvéniles (OMD 4) et trois-quarts des décès maternels (OMD 5) par rapport aux chiffres de 1990. Effectivement, chaque jour, deux femmes et 54 enfants de moins de cinq ans, dont 51 avant l’âge d’un an et 33 avant leur 1er mois de naissance meurent. Houcine El Ouardi va-t-il réussir là où son prédécesseur a échoué?

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *