Revue de presse marocaine du 29/07/2013

0 commentaires, 29/07/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne paraissant ce lundi 29 juillet:

+AUJOURD’HUI LE MAROC+

– Le Maroc et le Sénégal signent plusieurs conventions à Casablanca: Un nouvel élan pour des relations exceptionnelles. De nouveaux jalons pour le développement des relations bilatérales entre Rabat et Dakar viennent d’être posés. La visite du président sénégalais Macky Sall au Maroc vient de renforcer le partenariat africain et donner un nouvel élan aux échanges maroco-sénégalais. Plusieurs conventions et accords bilatéraux ont été signés, vendredi au Palais royal de Casablanca, en présence de SM le Roi Mohammed VI et le président sénégalais.

AL BAYANE:

– 11e session du Comité central du PPS: Examen de l’évolution de la situation politique et des consultations en cours pour la formation d’une nouvelle majorité. L’évolution de la situation politique au Maroc en relation avec les consultations en cours pour la formation d’une nouvelle majorité gouvernementale, après le retrait du parti de l’Istiqlal du gouvernement, a focalisé l’attention des membres du Comité central du PPS, réuni dimanche à Rabat en sa 11e session, convoquée par le Bureau politique du parti. A l’issue de cette réunion, le CC a donné au BP les pleins pouvoirs en vue de mener à bien les consultations en cours pour la formation d’une nouvelle majorité gouvernementale.

– Le PPS condamne l’assassinat de Mohamed Brahmi, opposant tunisien, député de l’ANC. Le PPS condamne l’assassinat de l’opposant tunisien et député de l’Assemblée nationale constituante (ANC), Mohamed Brahmi. Dans son communiqué, le Bureau politique du PPS condamne avec la plus grande fermeté ce crime qui vise au fond à étouffer les aspirations du peuple tunisien frère à une vie meilleure dans le cadre d’un Etat démocratique jouissant de la liberté et de la stabilité.

+LE SOIR ECHOS+:

– Maroc-Sénégal: Sept nouveaux accords signés. Tous les moyens sont bons pour stimuler les relations économiques entre le Maroc et le Sénégal. A l’occasion de la visite officielle du président sénégalais au Maroc, sept accords et conventions ont été signés vendredi en présence de SM le Roi Mohammed VI et de son hôte Macky Sall.

– Gouvernement Benkirane II: RNI et UC retenus, PAM et USFP écartés. La première semaine de consultations du Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane s’est achevée jeudi soir par la rencontre qui l’a eue avec Mohamed Abied, SG de l’UC. Désormais, ce dernier avec le RNI sont déclarés favoris pour rejoindre la majorité gouvernementale

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:

– Sur fond de polémique politico-constitutionnelle avec le gouvernement: Le Parlement refuse de renoncer à sa proposition de loi sur les commissions d’enquête. La Commission de la justice et de la législation à la Chambre des représentants s’est engagée, jeudi et vendredi, dans une véritable course contre la montre pour adopter la proposition de loi organique sur les modalités de fonctionnement des commissions d’enquête, avant la fin de la session printanière qui s’achèvera dans quelques jours. Et elle a pu ainsi adopter son texte à l’unanimité, en l’absence du gouvernement. Du coup, un bras de fer s’est engagé entre l’Exécutif et l’institution législative, en attendant que le Conseil constitutionnel se prononce et dise, qui du gouvernement ou du Parlement doit retirer son texte.

– Recomposition de la majorité gouvernementale: Effervescence dans les états-majors des partis politiques. Les réunions des partis politiques de la majorité comme de l’opposition se multiplient. Le premier round des concertations menées par le chef du gouvernement en vue de former une nouvelle majorité gouvernementale a pris fin. Dimanche dernier, le PPS a tenu une réunion extraordinaire de son comité central. Le Parti se dit inquiet du climat malsain au sein de la majorité et n’exclut pas le recours à des élections anticipées au cas où ses intérêts seraient menacés.

– Chambre des représentants: L’Istiqlal se range du côté de l’opposition et boycotte la séance mensuelle. Les groupes de l’opposition persistent et signent. Pour la troisième fois consécutive, ils ont décidé de boycotter la séance mensuelle consacrée à la politique générale, programmée aujourd’hui à la Chambre des représentants. Leurs doléances concernant la répartition du temps de parole qui ne sont pas encore satisfaites, en dépit de l’adoption du texte de la réforme du règlement intérieur en commission, la semaine dernière. Seul le Conseil constitutionnel pourrait mettre fin à ce bras de fer qui n’a que trop duré entre l’opposition et la majorité.

+L’ECONOMISTE+:

– Enquête: La crise de paiement s’amplifie. Dans le meilleur des cas, 120 jours, et pour des cas extrêmes, jusqu’à 210 jours, voire au-delà. L’enquête réalisée par L’Economiste confirme les difficultés récurrentes pour se faire payer. Pour la majorité des entreprises interrogées, la situation s’est détériorée depuis le début de l’année. Du transport-logistique au BTP, en passant par l’aviculture et le matériel électrique, pas un secteur n’échappe au problème des impayés. Sur le terrain, la loi n’a pas changé grand-chose.

– Du poison dans nos assiettes. Il a suffi que la traque à la fraude soit renforcée pour qu’on s’aperçoive de l’ampleur du phénomène. Des centaines de tonnes de produits alimentaires que le Maroc consomme tous les jours ont été déclarées impropres à la consommation. Ceci, rien qu’en l’espace de deux semaines. En quinze jours, les inspecteurs de l’Onssa ont saisi et détruit près de 600 tonnes de poissons, 69 tonnes de viandes rouges, 26 tonnes de viandes blanches et 50 tonnes d’abats. Et la liste s’allonge à d’autres produits: eaux minérales, boissons gazeuses, jus de fruits et légumes, dattes, miel, farines et pâtisserie. D’origine locale ou d’importation, ces produits comportent un haut risque pour la santé humaine.

LIBERATION:

– Des centaines de manifestants envahissent le siège du Polisario à Rabouni. Des centaines d’activistes du Forum de soutien à l’autonomie interne des provinces marocaines du Sud ont manifesté devant le siège du Polisario à Rabouni pour protester contre l’arrestation, par la milice du Polisario, de Sidati Ould Moctar et Hamza Ould Bouceif accusés de faits qu’ils n’ont pas commis, rapporte l’Agence mauritanienne d’information Wiam, indiquant qu’au même moment, un groupe de jeunes avait manifesté pour demander le départ de tous les dirigeants du Polisario.

– Des dizaines de migrants irréguliers refoulés du Maroc: Une rafle massive dans le Nord du pays. La chasse aux migrants irréguliers continue. Mardi 24 juillet, les autorités marocaines ont raflé et refoulé près de 150 migrants subsahariens dans les villes de Tanger, Nador, El Hociema, Taourirt, Ksar El Kebir et Oujda. Hommes, femmes enceintes, enfants et réfugiés ont été indifféremment embarqués dans des bus avant d’être reconduits à la frontière maroco-algérienne près d’Oujda. Cette descente qualifiée de musclée a fait un blessé grave et d’autres moins graves sans compter les cas non hospitalisés.

L’OPINION:

– Maroc-Sénégal: Signature de sept accords et conventions bilatéraux. Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid, et le Président de la République du Sénégal, M. Macky Sall ont présidé, vendredi au Palais Royal de Casablanca, la cérémonie de signature de sept accords et conventions bilatéraux.

AL ALAM

– Hausse éventuelle des prix du pain après l’adoption du mécanisme d’indexation sur les prix du pétrole et du sucre. Une source du journal indique que le ministère de l’Intérieur garde une certaine réserve sur toute hausse et appelle au respect du contrat-programme, conclu en 20111 entre le gouvernement Abbas El Fassi et les professionnels, stipulant que ces prix devaient rester inchangés entre 2011 et 2014.

– La Commission de justice, de législation et des droits de l’homme à la Chambre des représentants a adopté, vendredi dernier, la proposition de loi organique relative aux modalités de fonctionnement des commissions d’enquête parlementaires après avoir voté les amendements introduits par les groupes de la majorité et de l’opposition. En outre, des sources bien informées affirment que le ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile Lahbib Choubani, qui a pris part à la réunion, a demandé aux députés du groupe parlementaire de son parti de « s’acquitter de leur tâche », sous-entendant ainsi la poursuite du traitement de ce texte en faisant front au gouvernement qui avait récemment adopté un projet de loi organique portant sur le même sujet.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI

– Un milliard et 700 millions de centimes « égarés » entre le ministère de la Santé et ses établissements à Casablanca. Une enquête est encore en cours en vue de trouver une somme estimée à un milliard et 700 millions de centimes enregistrée dans les relevés de l’hôpital Mohammed V de Hay Mohammadi à Casablanca. Selon des sources informées proches du service d’accueil à l’hôpital, ce montant se rapporte à des frais de prélèvements, examens, opérations chirurgicales et médicaments, soulignant que ce dossier, qui a été visé par le directeur de l’hôpital entre 2007 et 2010, est entre les mains du ministère de tutelle.

– Zaidi: la majorité poursuit l’exclusion de l’opposition. Ahmed Zaidi, président du groupe parlementaire socialiste à la Chambre des représentants, a indiqué que la majorité avait manifesté son arrière-pensée de continuer à exclure et faire la sourde oreille aux revendications de l’opposition, précisant que le groupe socialiste ne prendra pas part à la séance mensuelle consacrée aux questions orales, prévue lundi, et qu’elle pourrait déposer un recours auprès du Conseil constitutionnel.

ATTAJDID

– Le journal a appris que le ministère de la Justice et des libertés avait reçu, depuis quelques jours, la liste des remarques de l’ONU auxquelles le Maroc devrait inclure dans le 5ème rapport périodique qu’il va présenter avant le 25 novembre 2015 au comité de l’ONU contre la torture, précisant que cette liste comporte 48 remarques.

ANNAHAR

– Le secrétaire général du PPS Nabil Benabdellah défend son alliance avec Abdelilah Benkirane malgré les divergences idéologiques. Lors d’une réunion avec les militants du parti, vendredi dernier, Benabdellah a noté que des parties- qu’il n’a pas nommées, avait tenté par différents moyens de faire pression sur les dirigeants de sa formation pour quitter la coalition gouvernementale, se félicitant des efforts déployés par le PJD dans le but de contrer ces tentatives.

AL MASSAE

– Le PJD oppose son véto contre un remaniement ministériel global. Lors d’une réunion samedi, les membres du secrétariat général du parti de la lampe ont appelé le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane à ne pas procéder à un remaniement ministériel global, mais à un remplacement des ministres istiqlaliens démissionnaires, selon des sources au sein du secrétariat.

– Nouvelle majorité: l’UC lie sa participation à celle du RNI. Lors d’une réunion du bureau politique du parti de l’Union constitutionnelle, des dirigeants du parti du cheval ont indiqué que leur participation à la nouvelle majorité « dépend d’abord » de la décision que va prendre le RNI à ce sujet, notant qu’ils vont ensuite attendre une proposition de la part du chef du gouvernement.

ASSABAH

– Benkirane pourrait créer de nouveaux ministères pour satisfaire ses alliés. Des sources ayant assisté samedi à la réunion du secrétariat général du parti de la lampe ont indiqué que les dirigeants du parti avaient discuté de la possibilité d’augmenter le nombre de portefeuilles ministériels prévus dans le gouvernement Benkirane II, à travers la transformation des Haut-commissariats en des ministères délégués, évitant ainsi le recours à un remaniement ministériel global comme le laissent entendre certains partis.

– Le Parti de l’Istiqlal se range du côté de l’opposition pour boycotter les séances mensuelles de la Chambre des représentants consacrées à l’interpellation du chef du gouvernement. Le comité exécutif du parti de la balance a indiqué que le groupe istiqlalien allait boycotter la séance mensuelle de lundi, en protestation contre l' »offensive menée par le chef du gouvernement contre le groupe istiqlalien, lors de la dernière séance des questions mensuelles à la Chambre des conseillers, lui reprochant d’avoir fait usage d’un « discours irrévérencieux » à leur égard. Le comité a en outre affirmé que les groupes parlementaires du parti demeurent engagés à voter les projets et propositions de loi dans l’attente de la formation d’une nouvelle majorité.

– Le RNI examine l’offre de Benkirane. Lors d’une réunion extraordinaire, tenue vendredi à Rabat et consacrée à l’examen de la proposition du chef du gouvernement. Salaheddine Mezouar, président du parti de la Colombe, a fait l’objet de critiques des membres du groupe parlementaire du parti à la Chambre des conseillers, qui l’ont mis en garde contre la nomination de candidats qui n’entretiennent aucune relation avec le RNI. Les députés ont tenu à rappeler que la scène politique a connu des changements et que l’opinion publique sanctionnerait le parti s’il présentait des candidats « peints en bleu ».

AL MOUNAATAF

– Chambre des représentants: le PI décide de boycotter la séance mensuelle de lundi. Le Parti de l’istiqlal a renforcé les rangs de l’opposition en décidant de boycotter la séance mensuelle de la Chambre des représentants consacrées aux réponses du chef du gouvernement, prévue lundi, en raison de l' »offensive menée par le chef du gouvernement contre le groupe istiqlalien, lors de la dernière séance des questions mensuelles à la Chambre des conseillers », au moment où les groupes parlementaires du parti continueront de voter les projets et propositions de loi dans l’attente de la formation d’une nouvelle majorité.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA

– Secrétariat général du PJD: le parti ne se soumettra pas aux conditions du RNI. Les dirigeants du PJD ont anticipé les conditions du RNI qui avait réclamé la nécessité de reconsidérer le programme et la structure du gouvernement, en affirmant, lors de sa réunion samedi à Rabat, qu’il n’accepterait pas de présenter de concessions majeures en faveur de Salaheddine Mezouar en contrepartie de son intégration au gouvernement Benkirane II.

– Le PPS menace de quitter le gouvernement en cas d’intégration de plus d’un allié. Dans une déclaration au journal, le secrétaire général du PPS, Nabil Benabdellah, a indiqué que « tout ce qui a trait avec l’architecture du gouvernement peut être discuté, à l’exception des alliances avec des partis autres que le RNI ».

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA

– Le PJD dévoile son plan relatif aux concertations avec le RNI. Lors d’une réunion du secrétariat général du PJD, samedi à Rabat, des dirigeants du parti de la lampe ont indiqué que les consultations avec le RNI seront basées sur le nombre de sièges dont ils disposent à la Chambre des représentants qui ne lui permettent pas de disposer du même quota des ministres istiqlaliens dans le gouvernement Benkirane II (RNI: 54, PI:60 sièges). D’autre part, certains leaders Pjdistes ont appelé le PI à présenter de nouveaux visages.

– Le chef du gouvernement insiste sur la tenue de la séance mensuelle de lundi malgré le boycott de l’opposition. Le président de la Chambre des représentants Karim Ghellab sera dans « une situation délicate » après la décision du parti de la balance de boycotter cette séance et l’appel des députés Pjdistes pour qu’il présente sa démission.

– Majorité: l’UC face à un veto du PPS. Des sources au sein de la majorité ont indiqué que l’entrée de l’Union constitutionnelle « est confronté à un veto » de la part du PPS, soulignant que le parti du livre « ne veut pas davantage de partis de la droite administrative au sein du gouvernement ».

– Des magistrats de la Cour des comptes réexaminent les dossiers de l’ONDA, suite aux révélations d’Abdelhanine Benallou. Selon une source informée, la nouvelle enquête ne concerne pas uniquement les dossiers qui entrent dans le cadre des missions de discipline financière de l’actuel DG de l’ONDA, mais également la période de l’ancien DG, précisant qu’il s’agit des indemnités financières relatives aux missions et déplacements.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *