Revue de presse marocaine du 28/09/2015

0 commentaires, 28/09/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les quotidiens publiés lundi 28 septembre 2015:

Le Matin.:

– En exécution des Hautes Instructions de S.M. le Roi Mohammed VI, données au président de la délégation officielle marocaine pour le Haj et à l’ambassadeur de S.M. le Roi à Riyad, suite au drame survenu après la bousculade à Mina, la mission marocaine a poursuivi l’opération de recherche et a confirmé, jusqu’à présent, le décès de trois pèlerins marocains, alors que six autres ont été blessés, indique samedi un communiqué du Cabinet royal. « En exécution des Hautes Instructions de S.M. le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, données au président de la délégation officielle marocaine pour le Haj et à l’ambassadeur de S.M. le Roi à Riyad, suite au drame survenu après la bousculade à Mina, pour s’assurer de la sécurité des pèlerins marocains et pour prendre toutes les mesures nécessaires en cas de victimes ou de blessés parmi eux, la mission marocaine a poursuivi l’opération de recherche des pèlerins marocains portés disparus et a confirmé, jusqu’à présent, le décès de deux pèlerins, une femme et un homme résidant au Maroc et d’un troisième, installé en Arabie saoudite, dont les familles ont été informées après confirmation de leurs identités », précise la même source. Le communiqué ajoute qu’il a été également confirmé que six autres personnes blessées reçoivent les soins nécessaires dans plusieurs hôpitaux.

– Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, a présidé, samedi à New York, en marge la 70e session de l’Assemblée générale de l’ONU, une réunion extraordinaire du Groupe ministériel de contact de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) pour la défense de la cause de la Palestine et d’Al-Qods Acharif. Cette initiative intervient sur Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, suite à une série de contacts que le Souverain a eus avec les dirigeants des Etats islamiques en vue d’entreprendre des initiatives fermes pour faire face aux récentes agressions israéliennes contre Al-Qods et la mosquée d’Al-Aqsa, et à la menace de judaïsation des Lieux saints en Palestine, vu l’incapacité de la communauté internationale à contrer ces actes provocateurs.

Libération.:

– L’expérience de la police de l’environnement a tourné court. Abdellatif Hammouchi, patron de la DGSN, a décidé de démanteler ses unités et de mettre un terme à ce projet quelques mois après son lancement, ont rapporté certains médias nationaux. Et pour cause: l’inefficacité de cette police chargée d’assurer le suivi des infractions environnementales, de mener des enquêtes et de présenter les contrevenants devant la justice. En fait, ce corps de fonctionnaires était chargé de procéder successivement à des contrôles, inspections, recherches et investigations ainsi qu’à la constatation des infractions et à la verbalisation.

– Des généticiens du Centre de génomique humaine de la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat et du département de génétique médicale de l’Institut national d’hygiène (INH), en collaboration avec des enseignants chercheurs de la Faculté de médecine dentaire de Rabat, sont parvenus à identifier la cause métabolique et le gène responsable d’une maladie génétique rare appelée « syndrome de Heimler « . L’identification d’une anomalie des gènes PEX1 chez deux patients marocains atteints de ce syndrome a suscité l’intérêt de plusieurs laboratoires internationaux qui ont confirmé le résultat des équipes marocaines chez leurs propres malades, a indiqué récemment un communiqué de l’INH.

L’Economiste.:

– A deux mois de l’entrée en vigueur de la libéralisation des prix des produits pétroliers, le ministère de l’Energie veut mettre à niveau l’arsenal juridique sur la disponibilité, la qualité, la fraude et les responsabilités des opérateurs. L’avant-projet de loi soumis à la consultation publique renforce les missions de contrôle du ministère de l’Energie sur la qualité des produits pétroliers liquides, le raffinage, l’importation, le stockage, le transport et le réseau de vente. Un arrêté décrira la procédure d’échantillonnage ainsi que les modalités d’application du contrôle par des agents du ministère et des organismes externes délégués.

– Après les deux baisses successives du taux directeur en 2014, Bank Al-Maghrib s’abstiendra de toute manipulation cette année. Abdellatif Jouahri, le gouverneur de la banque centrale, a fermé la porte à un nouvel assouplissement monétaire après le maintien du taux directeur à 2,5 pc au terme du conseil du 22 septembre. Depuis décembre 2014, le contexte a beaucoup évolué et ne plaide pas pour une révision du taux-mère. La croissance a retrouvé un peu de vigueur et sera de 4,6 pc en fin d’année selon les prévisions de la Banque centrale, soit pratiquement le double de l’année dernière. L’inflation a également accéléré. Elle a été de 1,7 pc en août après avoir atteint un pic de 2,4 pc en juillet.

*L’Opinion.:

– Le Maroc célèbre, à l’instar des autres pays du monde, la journée mondiale du tourisme (27 septembre), à un moment où le secteur touristique marocain réalise des résultats positifs à la faveur de fondamentaux structurels solides et des choix stratégiques judicieux opérés par le Royaume dans le but de traduire dans les faits la Vision 2020, cette stratégie avant-gardiste visant le développement du secteur. L’avenir du secteur du tourisme marocain semble prometteur comme en témoignent les résultats positifs de l’activité touristique au titre de l’année 2014. Selon les chiffres du ministère du Tourisme, quelque 10,3 millions de touristes ont visité le Maroc l’année dernière (+2,4 pc).

– La mission permanente du Maroc auprès de l’ONU à Genève a organisé, vendredi, un débat sur l’éducation et la formation aux droits de l’Homme, en marge des travaux du Conseil des droits de l’Homme (CDH). Cette rencontre, initiée en collaboration avec des pays membres de la Plateforme pour l’éducation aux droits de l’Homme, a été marquée par un échange de vues entre diplomates, experts et représentants d’ONG sur les possibilités de promouvoir cette question au sein de l’ONU et au-delà.

Aujourd’hui le Maroc.:

– A moins d’une année de la fin de son mandat, le gouvernement veut mettre les bouchées doubles pour accélérer les réformes autour de l’emploi. Ainsi, un projet de décret visant à créer une commission ministérielle chargée de l’emploi serait en phase d’être adopté. Le texte, s’il est approuvé, ratissera large pour lutter contre le chômage dans nos contrées. Pas moins de 13 ministères sont concernés par ledit projet. Ils figureront en tant que parties prenantes à la future commission, avec la possibilité d’impliquer également « toute autre autorité gouvernementale ou institution publique concernée par les travaux de la commission ».

– Les magistrats du Conseil constitutionnel tranchent un premier cas de transhumance politique. Quelques semaines après les dernières élections communales et régionales, le Conseil constitutionnel vient de déchoir le premier parlementaire de son mandat de député en raison de sa décision de changer d’appartenance politique. Il s’agit de Said Chabaâtou. Ce dernier avait été élu député de 2011 dans la circonscription de Midelt sous les couleurs de l’USFP (Union socialiste des forces populaires). Mais il y a quelque temps, le parlementaire avait décidé volontairement de rejoindre une autre formation politique. La procédure est enclenchée et la sentence de tarde pas. Sauf que dans ce cas précis, c’est le parlementaire lui-même qui a enclenché la procédure. « Le président de la Chambre des représentants a reçu un courrier explicite de la part du député Said Chabaâtou l’informant de sa décision de changer d’appartenance politique et demandant d’être déchu de son mandat de député », apprend-on auprès du Conseil.

Al Bayane.:

– Dernière ligne droite pour le processus électoral de cette année. Après l’opération d’élection des membres des communes urbaines et rurales, des régions et des assemblées préfectorales et provinciales et de leurs présidents, les projecteurs sont braqués sur la Chambre des conseillers dans sa nouvelle configuration. En effet, le vendredi 02 octobre, les grands électeurs des différents collèges électoraux sont appelés à élire leurs représentants au sein de cette institution. Selon la loi organique relative à cette chambre, le collège des collectivités locales élira 72 conseillers, celui des chambres professionnelles devra choisir, quant à lui, 20 représentants, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) élira 8 membres et enfin les syndicats seront représentés par 20 conseillers. La nouvelle chambre des conseillers sera ainsi composée de 120 membres.

Après les élections des présidents des communes et des régions, c’était le tour des présidents des assemblées préfectorales et provinciales, samedi 25 septembre. Ainsi, Zouhair Zemzami, du Parti du progrès et du socialisme (PPS), a été élu à la tête de l’assemblée préfectorale de Skhirat-Témara. Le candidat du PPS, qui a surclassé son rival du Parti authenticité et modernité (PAM), a obtenu la majorité des voix, soit 15 contre seulement 5 voix pour son adversaire. Contacté par Al Bayane, le militant du PPS a déclaré qu’au-delà des appartenances partisanes, son souci est de travailler en une équipe solidaire, ayant pour objectif de répondre aux attentes de la population locale, surtout lorsqu’on sait que la province est composée de 8 communes rurales.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– L’Association italienne pour la protection des droits humains (PROTEA) a dénoncé, mardi auprès de l’ONU, « la manipulation honteuse » par le polisario des enfants à des fins politiques lors de vacances chez des familles d’accueil en Espagne. « Le projet d’accueillir des enfants serait positif d’un point de vue humanitaire, s’ils n’étaient pas considérés comme un outil de propagande politique comme l’affirment officiellement les organisateurs », a déclaré la présidente de PROTEA, Sara Baresi, qui s’exprimait devant le Conseil des droits de l’Homme. Au cours d’une séance plénière sur les situations qui requièrent l’attention du conseil, Baresi a souligné que « les mineurs devraient être des bénéficiaires de services humanitaires et non pas des promoteurs d’une cause idéologique ou politique ».

– Le Centre marocain de conjoncture (CMC) a publié un nouveau classement des secteurs économiques nationaux au titre de 2014 et 2015. Ce classement a mis le doigt sur les points noirs de l’économie nationale à travers un diagnostic des indicateurs de ces secteurs, notamment le marché du travail, la dette extérieure, le climat des affaires, la compétitivité du secteur industriel, les IDE, le tourisme, l’agriculture et les échanges extérieurs.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Les élections des assemblées préfectorales et provinciales ont provoqué un nouveau différend entre le PJD et le RNI. Le parti de la Lampe n’a pas accepté que son allié au gouvernement vote samedi dernier au profit de la liste de l’opposition lors des élections de l’assemblée provinciale d’Agadir. « Nous avons fait l’objet d’une trahison de la part du RNI », a déclaré Abdellah Oubari, membre du secrétariat provincial du PJD.

– La vision « à long terme » de Sa Majesté le Roi Mohammed VI a consolidé le multipartisme au Maroc, comme en témoigne si besoin est le scrutin du 4 septembre, sur fond d’adhésion volontariste et sans équivoque des différents partis et sensibilités politiques au projet de société démocratique voulu par le Souverain, écrit l’influent magazine américain « National Interest » dans un article publié vendredi. « Le Maroc émerge ainsi comme le seul pays de la région, doté d’un véritable système politique basé sur le multipartisme démocratique ( ) et ce dans une conjoncture où les autres pays de la région se débattent encore avec l’instabilité et l’incertitude sorties des entrailles du printemps arabe », fait observer Ahmed Charai, éditeur et membre du conseil d’administration de plusieurs think tanks US, dans cette analyse intitulée « Le Maroc, un modèle pour une région MENA démocratique ».

Akhbar Al Yaoum.:

– Les magistrats de la Cour des comptes ont entamé l’examen des inventaire des dépenses électorales relatives aux candidatures des mandataires des listes et des candidats aux élections communales et régionales du 4 septembre. Le premier président de la Cour, Driss Jettou, avait tenu, avant le scrutin du 4 septembre, une série de rencontres avec ses équipes afin de discuter de la méthodologie à adopter pour cette opération qui sera couronnée par l’élaboration d’un rapport.

– Après avoir dominé la gestion des conseils des régions et des communes, le Parti authenticité et modernité (PAM) domine également les assemblées provinciales et préfectorales, laissant présager le spectre de nouveaux conflits avec le Parti justice et développement (PJD) qui dirigera certaines villes au sein des préfectures remportées par le PAM.

Al Massae.:

– Le Conseil de gouvernement, réuni mercredi sous la présidence du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a approuvé le projet de loi n 78-14 relatif au conseil consultatif de la famille et de l’enfance. Présenté par la ministre de la Solidarité, de la Femme et du Développement social, ce projet de loi, élaboré en totale collaboration et coordination avec les partenaires gouvernementaux et internationaux, notamment les ministères de la Justice et des Libertés et de la Jeunesse et des Sports, la Délégation Interministérielle des Droits de l’Homme et la commission de Venise relevant du Conseil de l’Europe, intervient en mise en œuvre des dispositions des articles 169 et 171 de la Constitution. Les objectifs de ce projet de loi s’articulent autour de l’instauration des piliers d’une société cohérente et solidaire où tout un chacun, communautés et individus, jouissent de la sécurité, la liberté, la dignité, la parité, l’égalité des chances et la justice sociale en plus de la mise en place des fondamentaux d’une vie digne.

– Le ministre de la Santé, El Hossein El Ouardi, a indiqué dans un entretien au journal que « les lobbies des médicaments sont plus dangereux que les sociétés d’armes ». « Je ne dispose pas d’une baguette magique pour résoudre les dysfonctionnements du secteur qui se sont accumulés depuis l’indépendance », a-t-il dit. El Ouardi a d’autre part assuré que le service sanitaire obligatoire ne sera adopté que par voie de consensus.

Rissalate Al Oumma.:

– Trois ONG internationales ont dénoncé, mardi à Genève, la campagne de harcèlement et d’intimidation orchestrée contre leurs membres par des éléments du polisario. Un groupe de séparatistes mené par la représentante du polisario auprès de l’ONU, Oumaima Mahmud, a tenté d’empêcher deux militantes sahraouies et une autre étrangère d’intervenir lors d’une séance plénière du Conseil des droits de l’Homme (CDH). « J’ai été carrément obligée d’interrompre mon intervention eu égard aux harcèlements répétés en plein débat général sur les situations qui requièrent l’attention du conseil », a déclaré Amina Laghzal, membre de l’ONG africaine DUNENYO. Basée à Laâyoune, Laghzal a dans son allocution pointé du doigt le détournement des aides humanitaires destinées aux populations sahraouies et le cumul illégal des fortunes au grand dam des familles sahraouies.

– Les syndicats du secteur de la santé ont estimé que la décision du ministre de la Santé, El Hossein El Ouardi, de procéder à des retenues sur les salaires des grévistes du secteur constitue « une mesure de représailles » de la part du ministère contre les cadres ayant participé à la grève nationale du 9 octobre dernier.

Assabah.:

– L’ambassadeur américain à Rabat, Dwight L. Bush, a annoncé au chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, l’approbation par le Conseil administratif du Millennium Challenge Corporation (MCC), du deuxième programme de coopération avec le Maroc, à la faveur duquel le gouvernement marocain recevra 450 millions de dollars. Cette annonce intervient suite aux dernières élections dans lesquelles le parti de la lampe avait réalisé des résultats sans précédent. Un communiqué de la primature a indiqué qu’à l’occasion de son entretien avec l’ambassadeur américain, M. Benkirane a eu un appel téléphonique avec la présidente directrice générale du MCC, Dana Hyde, qui a félicité le chef du gouvernement et a fait part de sa satisfaction quant à la qualité de la coopération entre les experts marocains et américains, qui a donné lieu à ce programme important.

– Les cérémonies de passation des pouvoirs entre les anciens et nouveaux présidents des communes se sont déroulées dans des conditions normales, loin des règlements de comptes, notamment de la part des présidents issus du Parti justice et développement (PJD) qui ont respecté les consignes de leur secrétaire général appelant à s’abstenir de créer de tout acte de « blocage » lors de la passation des pouvoirs. Si la majorité des nouveaux présidents des conseils issus du parti de la lampe ont réagi positivement aux orientations de la direction du parti, il n’en demeure pas moins que certains d’entre eux ont procédé autrement, comme ce fut le cas à Tanger où Bachir Abdellaoui a refusé de signer les procès-verbaux relatifs à la passation des pouvoirs avec l’ancien maire Fouad El Ammari.

Assahra Al Maghiribia.:

– En exécution des Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI au président de la délégation officielle marocaine pour le hajj et à l’ambassadeur de Sa Majesté au Royaume d’Arabie Saoudite, suite au drame de la bousculade de Mina, la délégation marocaine a continué de mener l’opération de recherche des pèlerins marocains portés-disparus, et a confirmé, jusqu’à présent, le décès de deux pèlerins, une femme et un homme résidant au Maroc et d’un troisième, installé en Arabie Saoudite, dont les familles ont été informées après confirmation de leurs identités, tandis qu’il a été confirmé que six autres personnes blessées reçoivent les soins nécessaires dans plusieurs hôpitaux. Royaume d’Arabie Saoudite. L’opération de recherche d’autres portés disparus parmi les pèlerins marocains se poursuit en coordination avec les autorités saoudiennes compétentes, sachant que cette opération est très compliquée eu égard à l’ampleur du drame et des conditions entourant l’opération de recherche des victimes et de confirmation de leurs identités, indique un communiqué du cabinet royal, soulignant que SM le Roi suit de près les mesures relatives à cette opération.

– Anass Doukkali, directeur général de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec), a indiqué que l’Agence vise l’insertion de 60.000 chercheurs d’emploi dans le cadre du programme « Idmaj » de cette année. Et d’ajouter que l’ANAPEC maintiendra sa politique de proximité en ouvrant quatre nouvelles agences et en améliorant les services à distance via une application pour tablettes et Smartphones afin de rapprocher ses services aux jeunes. (Entretien).

Al Alam.: 

– L’Union générale des entreprises et des professions (UGEP) proteste contre son écartement des prochaines élections de la Chambre des conseillers, suite à la publication au bulletin officiel de deux décrets du ministère de l’Intérieur portant sur la formation du corps électoral et l’établissement de la liste des organisations professionnelles des employeurs les plus représentatives qui seront invitées à participer aux élections des membres de la Chambre des conseillers. L’UGEP a décidé de faire appel devant la justice, d’organiser une campagne nationale à l’adresse des employeurs et de coordonner avec l’ensemble des organisations professionnelles des petits et moyens employeurs, indique-t-on dans un communiqué.

– Les médecins du secteur libéral accusent le ministre de la Santé de vouloir saboter les secteurs public et privé de la santé et de malmener les cadres de santé afin de servir les intérêts des lobbies des investisseurs dans les secteurs de la santé et de l’enseignement, selon un communiqué du Syndicat national des médecins du secteur libéral.

Al Mounaataf.:

– Le traité de Marrakech visant à faciliter l’accès des aveugles et des déficients visuels aux œuvres publiées est en cours d’examen en vue de sa ratification par l’Union européenne (UE), souligne le Conseil de l’UE. Répondant à une question du Parlement européen sur le retard accusé par l’UE dans la ratification de ce traité, le Conseil a précisé que sa décision sera adoptée une fois que cet examen aura permis d’élaborer un texte susceptible de recueillir le soutien d’une majorité qualifiée des membres de l’Union. Le traité de Marrakech signé en juin 2013 doit être ratifié par vingt pays pour entrer en vigueur.

Al Haraka.:

– La 43e édition de la Foire internationale du tourisme de l’Association brésilienne des agences de voyages (ABAV) s’est ouverte, jeudi soir à Sao Paulo, avec une participation distinguée d’une délégation de professionnels et d’opérateurs de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) et de la Royal Air Maroc (RAM). Ce rendez-vous annuel constitue une occasion idoine pour présenter la vision touristique du Maroc aux professionnels brésiliens et internationaux et s’informer des derniers développements du secteur.

Bayane Al Yaoum.:

– Le Parti du progrès et du socialisme (PPS) se dit fier de son bilan, du renforcement de sa place au sein de la scène politique nationale et de la consécration de sa présence électorale montante. Le bureau politique du parti consacrera le mois d’octobre prochain à la conception et l’exécution du projet visant la restructuration du parti, via l’organisation de meetings régionaux, d’une rencontre nationale des élus du parti le 10 octobre, et d’une réunion du comité central en fin du mois d’octobre.

– L’ensemble des régions du Royaume connaîtront, lundi et mardi, un changement climatique marqué par le retour du climat d’automne, explique El Houcine Youabed, responsable du département de communication de la Direction de la météorologie nationale.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *