Revue de presse marocaine du 28/08/2012

0 commentaires, 28/08/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce mardi:.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Canicule, flambée des prix des matières premières, surcoût du prix de revient : 23dh le kilo, le poulet se fait trop cher au Maroc!. La volatilité des prix de volailles alarme les consommateurs. La canicule et la hausse des matières premières impactent directement le pouvoir d’achat des Marocains. La situation est tellement préoccupante qu’elle nécessite des mesures rapides et urgentes. Les professionnels ont ainsi dressé une liste de mesures à entreprendre incessamment par l’Etat afin d’atténuer l’ampleur de cette conjoncture, dont la suspension momentanée de la perception du droit d’importation et de la TVA à l’importation appliqués à toutes les matières premières entrant dans la composition des aliments composés.

-4 partis de gauche pour une nouvelle alliance : Abdelkrim Benatik toujours en quête de nouveaux alliés. Le Parti travailliste, le Pari socialiste, le Parti de la gauche verte et le Front des forces démocratiques (FFD) pensent sérieusement à former une alliance en perspective des prochaines échéances politiques. Pour commencer, les quatre formations ont pris l’initiative de participer ensemble à l’Université des jeunes du PS à El Jadida. Par ailleurs, une réunion entre les secrétaires généraux des partis est également programmée le 31 août, affirme le secrétaire général du Parti travailliste, Abdelkrim Benatik.

+L’OPINION+:.
– Suite aux allégations afférentes à une éventuelle pénurie de blé: Le département de l’Agriculture enclenche une enquête pour traquer les spéculations. En attendant les résultats d’une telle enquête, les pouvoirs publics optent pour le maintien des mesures de sauvegarde vis-à-vis de l’importation des céréales, et ce, jusqu’à ce que les producteurs nationaux écoulent les produits de leur récolte. Entretemps, il s’avère inadmissible que de simples rumeurs génèrent tant de bruit dans un marché organisé et dont les activités de commercialisation, de stockage, d’importation-exportation et transformation industrielle sont gérés par la loi. Il va sans dire que soit que le département de tutelle communique peu ou mal, soit que cette catégorie de spéculateurs est dotée d’une grande facilité de manipulation.

+L’ECONOMISTE+:.
-Carrières: les pilleurs dans le collimateur!. Pilleurs du sable, on vous a à l’Âœil. Le ministère de l’Equipement et du Transport, de concert avec les opérateurs privés, planche sur un projet de réforme de la loi relative aux carrières. Un nouveau texte qui s’appliquera à tous les types de carrières. Prochaine réunion : ce jeudi 30 août. L’objectif est de finaliser le texte de loi. Parmi les apports du nouveau dispositif, qui devrait être transmis en septembre au Secrétariat Général du Gouvernement, la libéralisation de l’exploitation, la criminalisation des dérives, le resserrement des controles…le tout sur fond d’un nouveau cahier des charges.

+LIBERATION+:.
-Les chiffres de Mezouar ne sont pas finalement falsifiés : le gouvernement Benkirane s’auto-inflige un démenti et rassure le FMI. La dernière déclaration du ministre délégué en charge du Budget, Driss El Azami El Idrissi, dans laquelle il dément les propos de son propre Chef du gouvernement qui avait parlé devant la Chambre des députés d’une loi de Finances erronée et dont son gouvernement avait hérité, met une pierre dans le jardin de ceux et celles qui pointent la cacophonie de l’Exécutif. Des démentis en série et des coups dans les pattes entre membres du gouvernement, pas forcément des amis qui se veulent de bien: Tel semble être le mode de gouvernance d’un Exécutif qui multiplie les contradictions.

-Mustapha Salma fait part de sa décision de retourner à Tindouf : « Ceux qui prennent la parti du polisario doivent lui imposer de respecter es droits de l’Homme ». Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud en a le ras-le-bol. Depuis qu’il a été expulsé, il y a presque deux ans, des camps de Tindouf pour avoir défié le polisario et défendu le projet d’autonomie marocain, il vit tout seul en Mauritanie loin de sa petite famille, de ses enfants et sa tribu, numériquement la plus importante au sein des camps. Aujourd’hui, il a pris la décision de retourner dans les camps de Tindouf après avoir constaté que le HCR n’a pas pu, jusqu’à maintenant, résoudre son cas. Mustapha Salma a déploré le fait que le HCR n’a pas honoré ses engagements.

+AL BAYANE+:.
-Baisse de 5 points de l’ICM au 2è trimestre, selon HCP : les ménages moins confiants pour leur niveau de vie. L’indice de confiance des ménages (ICM) frole son plus bas, si l’on croit les résultats de l’enquête trimestrielle du HCP. Les ménages, en grande majorité, redoutent une détérioration de leur situation financière. Ils sont moins confiants sur la plupart des thèmes composants l’ICM (situation financière, emploi, épargne, consommation etc). Pour ce deuxième trimestre 2012, ils sont nombreux à être pessimistes sur les perspectives du marché du travail et anticipent une détérioration de leur pouvoir d’achat. Ils jugent moins opportun de faire des achats et préfèrent épargner.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:
-Amendes et controles produisent leurs effets : hausse historique des recettes douanières en 2011 malgré le démantèlement. De manière générale et malgré la multiplication des accords de libre-échange, les ressources douanières ont continué sur le trend haussier après une légère baisse en 2009. La part des recettes douanières dans les ressources fiscales a connu son plus haut niveau en 2011. Un pic qualifié de hausse historique atteignant 42,7 pc et une performance de plus de 5 milliards de DH par rapport à 2010 (78,7 MMDH en 2011 contre 73,6 MMDH en 2010).
+AL KHABAR+:.
-Habitat anarchique: Un « lourd » dossier atterrit sur le bureau du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Cherki Draiss. Selon des sources informées, le dossier en question comporte les noms de plusieurs personnalités influentes impliquées dans la prolifération de l’habitat anarchique dans plusieurs régions du Royaume.

-Le ministère de la Justice effectuera sous la supervision de Mustapha Ramid un tirage au sort pour la nomination des juges dans les ambassades et consulats du Maroc à l’étranger pour se charger des tâches de notariat au sein des représentations diplomatiques du Royaume à l’étranger. Selon des sources au ministère, ce tirage au sort aura lieu le 6 septembre prochain.

-A quelques jours de la date d’élection du nouveau secrétaire général du Parti de l’Istiqlal: La bataille entre Hamid Chabat et Abdelouahed El Fassi bat son plein lors des fêtes de mariage et des funérailles. Les deux candidats en lice pour succéder à Abbas El Fassi à la tête du parti de la Balance n’hésitent pas à profiter de leur présence lors de cérémonies de mariages ou des obsèques de l’un des membres du parti ou de ses proches pour mobiliser des istiqlaliens à les soutenir .

+ASSABAH+:.
-La HACA fait face à une « impasse » d’ordre éthique et constitutionnel. Selon des sources informées, la soumission des cahiers des charges du pole audiovisuel amendés à la HACA a été entachée de plusieurs irrégularités juridiques sur le plan de la procédure, car cette opération a eu lieu suite à de hautes instructions, alors qu’il fallait soumettre lesdits cahiers à la HACA en vertu d’une décision ayant une légitimité juridique et constitutionnelle. Par la même occasion, les partis de l’opposition ont critiqué la décision du gouvernement de renvoyer de nouveau les cahiers des charges à la Haute Autorité de la Communication audiovisuelle, qualifiant cette décision d' »illégitime ».

-L’affaire Khalid Alioua divise le bureau politique de l’USFP. L’hésitation dont a fait preuve le parti de la Rose vis-à-vis de cette affaire a suscité de grandes discordes parmi les dirigeants du parti. Les uns estimant que Alioua n’a plus aucun lien avec le parti, et dont fait partie Abdelhadi Khairat, et les autres, à l’instar de Driss Lachagar et Mohamed El Achâari, tentant de trouver une issue pour la défense de Alioua. Cependant, d’autres caciques du parti craignent de faire impliquer la formation de Bouaabid dans le dossier de l’ancien PDG du CIH de façon à ce que cette position soit exploitée pour des fins politiciennes par les partis de la majorité.

+AL MASSAE+:.
-Evasion « à la hollywoodienne » de 13 malades mentaux de l’hopital psychiatrique de Casablanca en profitant du nombre réduit des membres du staff médical à l’occasion d’Aïd Al-Fitr. Les pensionnaires évadés ont attaqué et menotté les infirmières pour leur dérober les clés avant de prendre la fuite. Une source du centre social de psychiatrie affirme que ses services ont réussi à mettre la main sur 11 patients, assurant qu’aucun incident grave n’a été signalé à cette occasion.

-Aziz Rebbah, ministre de l’Equipement et du Transport, mène, depuis des semaines, une campagne « silencieuse » d’assainissement et procède à un large mouvement d’affectation. Selon des sources informées, cette campagne d’assainissement a concerné des directeurs régionaux et des chefs de service aux différentes directions de l’équipement et du transport, dont l’implication dans des affaires de corruption est avérée. Par conséquent, des mesures disciplinaires ont été prises à leur encontre, variant entre mutations, suspensions et avertissements.

-Le ministère de la Jeunesse et des Sports s’apprête à licencier Hicham El Guerrouj après le silence observé par ce dernier envers trois correspondances du ministère qui lui demandait de mettre en place un plan de travail à soumettre pour approbation au ministère afin d’éviter d’être considéré comme un fonctionnaire fantome, du fait que celui-ci touche un salaire mensuel de 8.000 dirhams sans exercer de fonction. Par ailleurs, le ministre Mohammed Ouzzine a refusé d’accorder à El Guerrouj la somme de 300 millions de centimes pour l’organisation du Meeting International Moulay El Hassan d’Athlétisme à Tanger.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Le gouvernement examine une nouvelle stratégie pour parer aux dysfonctionnements du sport national suite aux mauvais résultats des sportifs marocains lors des JO de Londres. Selon une source proche de la majorité gouvernementale, l’Exécutif pourrait dès la prochaine rentrée politique mettre en place une nouvelle stratégie sportive à long terme, conforme aux principes de la bonne gouvernance tels que prévus par la nouvelle Constitution.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Le Maire de Rabat, Fathallah Oualalou fuit les protestations de dizaines d’habitants de la ville qui ont manifesté devant le siège du Conseil contre la pollution de l’eau potable et Addi Bouarfa, conseiller du parti socialiste, appelle le ministre de l’Intérieur à diligenter une enquête et à dissoudre ledit conseil.

-Said Ameskane, secrétaire général délégué du MP, déclare: « Le Parlement vit au rythme des controverses et des sorties médiatiques des membres du PJD contre le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser ». Ces sorties sont contraires à la Charte de la majorité qui souligne la nécessité de la coordination et de la cohésion entre les partis formant l’Exécutif en vue de servir les intérêts suprêmes du pays.

-Les chiffres de Lahlimi confirment le pessimisme des familles marocaines sur leur avenir sur les plans financier et professionnel. Dans sa note relative aux résultats de l’enquête de conjoncture auprès des ménages au titre du 2ème trimestre 2012, le HCP indique que les ménages sont moins confiants pour leur niveau de vie (chomage, cherté de la vie et endettement) sous l’ère du gouvernement Benkirane.

+RISSALAT AL-OUMMA+:
-Après la « bataille des festins », la course acharnée pour le secrétariat général de l’Istiqlal s’est invitée à la cérémonie de mariage de la fille d’un haut dirigeant du parti à Kenitra. Lors de ce mariage, l’orchestre qui animait cette cérémonie a répété à maintes reprises le nom de Hamid Chabat, ce qui a mis en colère son rival Abdelouahed El Fassi, qui, se sentant visé, a quitté sur le champ la cérémonie. Pour apaiser la situation, le père de la mariée, Abdellah El Ouariti, est intervenu pour remettre les choses à leur place en rappelant au chef de l’orchestre qu’il s’agit du mariage de sa fille et non d’un meeting pour mener une campagne électorale.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Echec des séparatistes à instrumentaliser la visite de la Fondation Robert Kennedy pour la justice et les droits de l’Homme au Maroc et des réactions divergentes des partis à l’égard de cette visite. Ainsi, pour Fathallah Oualalou, vice-premier secrétaire de l’USFP, « le Maroc est un pays ouvert, mais il faut rester vigilant pour ne pas exploiter la liberté pour nuire aux intérêts de la nation ». Pour sa part, Nabila Mounib, SG du PSU, a souligné que « le Maroc ne devrait pas accorder trop d’intérêt à ce genre de visites, mais doit se focaliser sur sa proposition d’autonomie qui vise à trouver une solution politique mutuellement acceptable » à ce conflit artificiel.

+ATTAJDID+:.
-Les habitants de Rabat, Salé et Témara se plaignent du changement du goût et de la couleur de l’eau potable et expriment leurs craintes des effets que cela peut engendrer , alors que les responsables affirment que cela n’a aucune conséquence sur la santé des citoyens.

+AL ALAM+:.
-Rabat vit au rythme de l’anarchie. Le Conseil de la ville ne réussit pas à tenir encore une fois les travaux de la session ordinaire de juillet, reportée sine die, faute de quorum.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Casablanca: 300 maisons menaçant ruine recensées dans l’ancienne médina suite à 2000 expertises réalisées: Les autorités ont fourni 200 appartements pour le relogement des locataires des constructions menaçant ruine et 350 autres seront prêtes fin 2012.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *