Revue de presse marocaine du 28/04/2015

0 commentaires, 28/04/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres développés par les quotidiens paraissant mardi 28 avril 2015:

Le Matin.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, effectuera, mercredi, une visite de travail et de fraternité au Royaume d’Arabie Saoudite, annonce lundi un communiqué du ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie.

– Le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdellah, a indiqué lundi que son parti n’a pas sollicité le report des élections communales et régionales prévues en septembre 2015. Benabdellah, qui était l’invité du forum de la MAP, a affirmé que le parti du livre aspire à décrocher 3.000 sièges communaux, 200 sièges de présidence de communes sur les 1.053 existants ainsi que la présidence d’un conseil régional sur les douze prévus. Benabdellah a souligné d’autre part qu’un effort de coordination se fait avec les partis de la majorité autour des alliances au niveau local.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, a annoncé lundi à Meknès que la production prévisionnelle des trois céréales principales est estimée à 110 millions de quintaux au titre de la campagne agricole 2014-2015. Les estimations font état d’une répartition de la production pour cette année entre les trois céréales principales de 55 millions de quintaux de blé tendre, 32 millions de quintaux d’orge et 22 millions de quintaux de blé dur. La récole de la campagne 2013-2014 s’était établie à 68 millions de quintaux et celle de 2012-2013 à 97 millions de quintaux.

– Suite aux plaintes déposées contre les émissions de reconstitution des crimes, la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) a publié un rapport dans lequel elle recommandait notamment de prévoir toutes les mesures nécessaires pour la protection du public jeune ainsi que la diffusion des émissions concernées à des plages horaires adaptées avec le changement des signalétiques d’âge sur l’écran qui passe de -12 ans à -16 ans, surtout pour les émissions de reconstitution d’homicide ou de viols. La Haca préconise également l’ouverture d’un débat sur la nature de ces émissions télévisées et leur place dans le service public.

L’Economiste.:

– Les prochaines batailles du plan Maroc Vert. Le Salon international de l’agriculture (SIAM) qui ouvre ce mardi 28 à Meknès est aujourd’hui la plus grande vitrine de l’agriculture du pays. Malgré des obstacles structurels et des résistances au changement, la stratégie de développement définie dans le Plan Maroc Vert est en train d’atteindre la vitesse de croisière. Les bases étant posées, la prochaine étape consistera à accélérer la valorisation dans différentes filières, un domaine où l’on est encore en retard. L’idée est de sortir du schéma de la production brute et d’aller encore plus dans la création de la valeur ajoutée.

– Classement touristique: Refonte de l’offre d’hébergement. Lahcen Haddad veut remettre de l’ordre dans le domaine de l’hébergement touristique. L’idée est de pousser vers un « rehaussement de l’attribution du classement. Parmi les mesures prévues, « la fusion du classement technique provisoire avec la procédure d’octroi du permis de construire ». Des règlements de construction spécifiques aux établissements d’hébergement touristique devront compléter ce dispositif, notamment en termes de « critères d’urbanisme et de standards dimensionnels et fonctionnels ».

Al Bayane.:

– Nabil Benabdellah au Forum de la MAP: Le respect du calendrier électoral est garant de celui des institutions, de la Constitution et de la démocratie. Tout nouveau report des élections communales et régionales prévues en septembre prochain pour permettre le renouvellement de la Chambre des conseillers est inadmissible pour le Parti du progrès et du socialisme (PPS), étant donné qu’il porte un coup dur à la légalité des institutions et partant à la démocratie en cours de consolidation dans le pays, a affirmé, lundi à Rabat, le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdellah, également ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, qui était l’invité du Forum de la MAP.

– Conférence internationale UMT-CERAB: Les mesures économiques prises par le gouvernement sont audacieuses et positives. Une conférence internationale a été organisée samedi dernier par l’UMT en partenariat avec le Centre des études et recherches Aziz Bellal (CERAB) du PPS, sur le thème « les modèles économiques: réalité et perspectives ». Le principal constat qui a fait l’unanimité parmi la communauté des économistes, experts et syndicalistes présents à la conférence renvoie à l’idée selon laquelle l’économie marocaine serait, malgré sa flexibilité, marquée par une fragilité structurelle menaçante.

L’Opinion.:

– Une production prévisionnelle record des céréales de 110 millions de quintaux. Procédant à l’ouverture de la huitième édition des Assises nationales de l’agriculture, lundi à Meknès, en présence du président sénégalais, le ministre de l’Agriculture a fait l’annonce d’une bonne campagne agricole concrétisée par une production prévisionnelle record des céréales de l’ordre de 110 millions de quintaux. Et les estimations font état d’une répartition de la production pour cette année entre les trois céréales principales de 55 millions de quintaux de blé, soit 50 pc du total de la récolte céréalière, 32 millions de quintaux d’orge (30 pc) et 22 millions de quintaux de blé dur (20 pc).

– Le Maroc se positionne comme la première destination des capital-investisseurs en Afrique du Nord, avec plus de la moitié des 1,7 milliard de dollars drainés ces cinq dernières années, selon un rapport de l’Emerging Markets Private Equity Association (EMPEA). « Les fonds d’investissement ont misé plus de 1,7 milliard de dollars en Afrique du Nord entre 2010 et 2014 », précise le rapport dont se fait l’écho l’Agence helvétique ECOFIN. Le Royaume est suivi de l’Egypte (653 millions de dollars), de la Tunisie (180,26 millions de dollars), de l’Algérie (80 millions de dollars) et du Soudan (70,1 millions de dollars) et de la Libye qui n’a attiré que 11,1 millions de dollars.

Libération.:

– Un CDD pour les fonctionnaires: ?La der des ders du gouvernement Benkirane. La Fonction publique pourrait être prochainement squattée par des agents contractuels. Mohamed Moubdi, ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration, a déclaré dernièrement que l’Exécutif était en train de mettre les dernières retouches à un projet de recrutement par contrat qui sera opérationnel au cours de cette année. Pour le ministre, la mise en place de ce système de recrutement insufflera une nouvelle dynamique à l’administration publique puisqu’il va permettre à l’Etat de disposer d’agents motivés à fortes compétences. Pour Abdelhamid Fatihi, secrétaire général de la Fédération démocratique du travail (FDT), les déclarations du ministre délégué à la Fonction publique sont prématurées et il est encore tôt pour évoquer un tel système de recrutement.

– ?Lachgar appelle les citoyens à faire valoir la raison lors des prochaines élections. A l’ouverture du Congrès d’El Jadida avec pour thème « Mobilisation totale, continuité de légitimité et développement territorial pour une régionalisation avancée », le premier secrétaire du parti de l’Union socialiste des Forces Populaires (USFP), Driss Lachgar, a appelé à faire valoir la raison lors des prochaines élections, et ce à travers des approches et des comparaisons politiques rationnelles, une large mobilisation pour une participation massive des citoyens à cette opération et la méfiance envers les slogans.

Assahra Al Maghribia.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, effectuera, mercredi, une visite de travail et de fraternité au Royaume d’Arabie Saoudite, annonce lundi un communiqué du ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie.

– Le Maroc constitue un modèle démocratique à suivre pour plusieurs pays dans la région, a affirmé, vendredi à Rabat, le président de l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA), Kim Young-Mok, à l’issue d’une entrevue avec la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaida. « Nous sommes intéressés par les progrès démocratiques réalisés par le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI. Le Maroc pourrait représenter, ainsi, un modèle démocratique pour un ensemble de pays dans la région », a relevé Young-Mok dans une déclaration à la presse.

Assabah.:

– La CDT dévoile un plan du gouvernement visant la suspension des promotions dans le secteur public. Abdelkader Zaer, secrétaire général adjoint de la CDT, a déclaré au journal que le gouvernement a préparé cette décision sur la base de chiffres « irréels » du ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration qui a avancé que 65 pc des fonctionnaires sont classés dans les hauts grades, se disant « estomaqué » de voir le gouvernement insérer le fonctionnaire touchant 7.000 DH dans le cycle des hauts grades. *Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Une enquête révèle la stagnation de l’emploi dans le secteur de l’industrie. L’enquête, réalisée par Bank Al-Maghrib, relève que les effectifs employés sont restés à peu près les mêmes, et ont même diminué dans certains secteurs. Selon cette enquête, les chefs d’entreprises qualifient leur situation de « difficile » eu égard à la hausse des impôts et à l’augmentation des charges non financières.

Al Massae.:

– Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, suspend deux femmes médecins et demande à l’une d’entre elles de restituer 19 mois de salaires. Les services d’inspection et de contrôle relevant du ministère de la Santé ont surpris en flagrant délit une gynécologue-obstétricienne affectée à l’hôpital de Berrechid qui exerçait de façon illégale dans un cabinet privé, au moment où elle présentait des certificats médicaux pour justifier son absence pendant 19 mois. Il a été décidé également de traduire la femme médecin, propriétaire du cabinet privé, devant l’Ordre national des médecins.

– Le Maroc s’accapare la majorité des investissements dans l’Afrique du Nord. Le Maroc se positionne comme la première destination des capital-investisseurs en Afrique du Nord, avec plus de la moitié des 1,7 milliard de dollars drainés ces cinq dernières années, selon un rapport de l’Emerging Markets Private Equity Association (EMPEA).

Al Alam.:

– Karim Ghellab, membre du comité exécutif du parti de l’Istiqlal, a estimé que « le gouvernement Benkirane a freiné le processus du développement, ce qui a impacté dangereusement les conditions sociales ». Ghellab, qui présidait la session ordinaire du conseil provincial du PI tenu récemment à Kénitra, a souligné que « les prochaines échéances seront décisives pour dessiner l’avenir du Maroc ».

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Don du ciel au gouvernement: 110 quintaux de céréales cette année. Le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, a annoncé, lundi à l’ouverture de de la huitième édition des Assises nationales de l’Agriculture, que la production céréalière au titre de la campagne agricole 2014-2015 devrait atteindre le chiffre record de 110 millions de quintaux grâce aux importantes précipitations enregistrées cette année. La récolte de la campagne précédente (2013-2014) s’est établie à 68 millions de quintaux.

– L’Association nationale des investisseurs touristiques (ANIT) appelle à accorder une attention maximale aux organisateurs de voyages et à revoir la moyenne de prix. L’ANIT a souligné, lors d’un atelier organisé vendredi pour présenter les résultats du baromètre de l’hôtellerie au Maroc que l’Association avait annoncé récemment, que le rendement du secteur hôtelier au Maroc demeure en deçà des attentes et des aspirations des investisseurs.

Al Haraka.:

– Clôture du congrès national de la jeunesse harakie dimanche à Bouznika: Report de l’élection du coordonnateur national de la jeunesse harakie jusqu’à la tenue du Conseil national dans un délai maximum de 15 jours. Concernant le point de discorde relatif à l’âge requis pour adhérer à l’Organisation de la jeunesse harakie, les congressistes ont décidé de le fixer entre 18 et 35 ans.

Rissalat Al Oumma.:

– Le nouveau secrétaire général de l’Union constitutionnelle, Mohamed Sajid, a indiqué que l’étape actuelle est celle du renouvellement des élites et des structures du parti, soulignant l’impératif de consacrer la cohésion et la solidarité entre toutes les composantes de l’UC pour passer avec succès cette étape. Sajid a affirmé, d’autre part, que les militants du parti vont interagir avec sérieux avec les prochaines échéances électorales « afin qu’elles se déroulent dans les meilleures conditions ». *Bayane Al Yaoum.:

– Le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdellah, met en garde contre le report des prochaines échéances électorales. Selon lui, la concertation entre les partis politiques n’implique pas forcément qu’une partie cède à la conception de l’autre. Benabdellah, qui était lundi l’invité du forum de la MAP, a souligné que les préparatifs des élections ne doivent pas empiéter sur les autres chantiers, qui doivent être entrepris dans le cadre de la poursuite du programme de la réforme, notamment l’adoption des lois organiques.

Attajdid.:

Un rapport thématique de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), paru lundi, sur les émissions traitant de la criminalité à la télévision recommande « l’adoption d’une approche juridique et humanitaire globale afin d’éviter toute violation par ces émissions des dispositions relatives aux procédures judiciaires, la protection de la vie privée et la dignité humaine ».

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Des sources informées ont révélé certains détails concernant les propositions du ministère de la Justice et des libertés et du ministère des Habous et des affaires islamiques pour l’amendement du cadre juridique régissant l’avortement. Selon ces sources, les deux ministères seraient en faveur de la légalisation de ce qu’autorise la jurisprudence religieuse et auraient défini des cas précis dans lesquels il est permis de recourir à l’avortement. Il s’agirait de la grossesse résultant du viol ou de l’inceste, de la grossesse d’une mineure ou d’une personne atteinte de troubles mentaux, de la grossesse présentant un danger pour la santé de la mère et du cas où le fœtus est atteint de malformations physiques prouvées par des spécialistes.

– L’actuelle campagne agricole s’annonce exceptionnelle grâce aux précipitations importantes et régulières qu’a connues le Royaume, a affirmé le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch. La production céréalière réalisera ainsi un record de 110 millions de quintaux pour la saison 2014-2015, a fait savoir le ministre, lundi à l’ouverture de la 8ème édition des Assises nationales de l’Agriculture. *Al Assima Post.: Un rapport de l’agence de notation Fitch Ratings souligne l’amélioration du déficit public à 4,3 pc du PIB en 2015, contre 4,9 pc en 2014 et 7 pc en 2012. Le rapport indique également que le déficit du compte courant a reculé à 3,9 pc du PIB en 2015, contre 5,6 pc en 2014 et 9,8 pc en 2012.

Al Mounaataf.:

– Le Syndicat national des professeurs agrégés exprime sa position sur ce qu’il a nommé les nouveautés « absurdes » de la situation de l’enseignement en général, et la défaillance du système de l’agrégation en particulier, en plus du mouvement de mutation des professeurs agrégés et des perspectives du travail. Le Syndicat souligne la nécessité de sauvegarder les acquis et l’avancement durant tout le parcours professionnel, se disant attaché à la reprise du dialogue d’où il a été arrêté et à l’exécution les clauses de l’accord du 19 avril 2011 portant création d’un statut propre aux professeurs agrégés.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *