Revue de presse marocaine du 27/12/2014

0 commentaires, 27/12/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant samedi 27 décembre:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au Premier ministre japonais, Shinzo Abe, à l’occasion de sa réélection à la tête du gouvernement de son pays. Exprimant Sa « profonde satisfaction des relations de coopération fructueuses et de solidarité agissante entre les deux pays », le Souverain réitère Sa détermination à continuer à œuvrer de concert avec Shinzo Abe en vue d’insuffler à ces relations plus de dynamisme et de les étendre à tous les domaines, au service des intérêts communs des deux pays amis et des liens anciens et exemplaires unissant les deux peuples.

– Indexation des produits pétroliers: Le Trésor gagne près de 10 milliards de DH en 2014. Le montant global net des charges de compensation devrait atteindre 33,6 milliards de dirhams à fin 2014, contre 42,5 milliards de dirhams en 2013, soit une baisse de 21 pc. Cette amélioration est due à l’adoption du système d’indexation partielle des produits pétroliers, à la décompensation de l’essence super et du fuel N 2, à la réduction progressive de la subvention accordée au gasoil ainsi qu’à l’abaissement des prix sur les marchés internationaux de certaines matières premières subventionnées, selon le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane.

Al Bayane.:

– Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a affirmé jeudi que l’année qui s’écoule a été distinguée et exceptionnelle pour l’action gouvernementale au vu des réformes et des réalisations accomplies. M. El Khalfi, qui s’exprimait lors d’un point de presse tenu à l’issue du conseil du gouvernement, a cité notamment l’arrêt de la subvention accordée aux produits pétroliers, le « sauvetage » de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable, l’adoption en conseil des ministres du projet de loi organique relatif au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire et le lancement du dialogue sur la réforme des retraites.

– L’Etat et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion de travail (OFPPT) ont signé vendredi deux conventions destinées à renforcer l’offre dans le domaine de la formation qualifiante initiale obligatoire et de la formation continue obligatoire au profit des conducteurs professionnels. Ces conventions s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions du code de la route relatives à la conduite professionnelle.

L’Opinion.:

– Tissu industriel: Plusieurs secteurs en mauvaise posture. Bank Al-Maghrib vient de dévoiler les résultats de son enquête mensuelle de conjoncture du mois de novembre. Une enquête qui est menée auprès d’un échantillon représentatif comprenant 400 entreprises opérant dans le secteur industriel national. Il en ressort que l’activité industrielle aurait enregistré une stagnation pour le deuxième mois consécutif.

– Création d’un réseau des professionnels maghrébins du Canada: Faciliter l’insertion professionnelle. La principale bravade que rencontrent tous les migrants en terre d’accueil est le premier emploi qui, non seulement permet de gagner sa vie, mais de s’intégrer dans son nouvel environnement. Devant cette situation qui freine l’élan professionnel ou empêche carrément de nombreux immigrants de s’intégrer dans le marché du travail au Canada, et plus particulièrement dans la province du Québec, un réseau rassemblant les professionnels maghrébins de tous bords (informaticiens, architectes, professeurs, étudiants, entre autres) vient de voir le jour au Québec.

Libération.:

– Le SDJ peaufine sa mobilisation contre les lois scélérates de Ramid. L’ensemble des parties prenantes du processus judiciaire prochainement en conclave. Le Syndicat démocratique de la justice (SDJ) se mobilise pour faire face aux projets de loi de Mustapha Ramid, à savoir le projet de Code de procédure civile et le projet de loi sur l’organisation judiciaire du Royaume. Selon Charifi Alaoui, membre du Bureau national du SDJ et secrétaire régional de ce syndicat à Casablanca, les deux projets visent à mettre au pas le corps des greffiers, rappelant dans ce sens les luttes acharnées menées durant les trois dernières décennies pour que ce corps de métier soit reconnu comme acteur clé dans le processus judiciaire à l’instar de celui des magistrats ou des avocats.

– La baisse des prix, une menace pour le secteur pétrolier marocain. L’exploration et l’exploitation pourraient être négativement impactées. La compagnie irlandaise Circle Oil et l’Office national des hydrocarbures et des mines (Onhym) ont annoncé récemment la découverte d’un gisement de gaz qu’ils estiment exploitable sur le permis de recherche « Sebou », situé dans le Bassin du Gharb, au nord de Kénitra. Cette nouvelle découverte est une bonne nouvelle pour le secteur bien qu’on ignore, jusqu’à présent, l’estimation exacte des réserves. Mais vu le contexte marqué par la baisse persistante des cours du pétrole, il faudrait cependant s’interroger sur l’avenir du secteur pétrolier et gazier au Maroc. Et pour cause, la chute des prix du pétrole pourrait impacter durablement les recherches et freiner les investissements dans le secteur pétrolier au Maroc. Le plongeon de l’or noir, s’il devait se poursuivre, est de mauvais augure pour ce secteur au Maroc dans ce sens qu’il pourrait inciter les investisseurs à la prudence.

Akhbar Al Yaoum.:

– Le ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique serait en train de préparer un rapport qu’il soumettra au chef du gouvernement, sur les retombées des inondations ayant frappé récemment les régions du sud. Selon des sources bien informées, les experts du ministère auraient estimé à 670 milliards de centimes le coût de réparation des dégâts causés par ces inondations durant les cinq prochaines années.

– Le chef du gouvernement devrait prochainement donner son aval à une mesure « inédite » visant à faire bénéficier de la couverture sociale quelque 200 mille étudiants inscrits dans les universités marocaines. La commission technique issue du comité interministériel de pilotage et de réforme du système de couverture sociale vient de finaliser ce projet qui sera soumis, lundi, au comité interministériel pour adoption. Une source du département du chef du gouvernement a affirmé au journal que cette question a été d’ores et déjà tranchée.

Rissalat Al Oumma.:

– Le gouvernement déçoit les Marocains en esquivant, en conseil de gouvernement, le scandale du stade Prince Moulay Abdellah. Contrairement aux attentes, le chef du gouvernement a évité, lors de la réunion de jeudi du conseil, d’aborder ce scandale qui a fait beaucoup jaser tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Maroc. Benkirane a pris la parole durant quelques secondes pour affirmer que « le gouvernement et tous ses membres assument leurs responsabilités ». Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a, à son tour, refusé d’évoquer ce sujet « jusqu’à ce que l’enquête soit terminée ».

– L’opposition à la Chambre des représentants clôt sa campagne de collecte de pétitions en vue de la formation d’une commission d’enquête parlementaire sur les dernières inondations. Selon des sources citées par le journal, l’opposition a soumis au bureau du président de la première Chambre une requête demandant la mise sur pied de cette commission, après avoir réuni le quorum exigé pour ce faire.

Al Massae.:

– Douze milliards de dirhams: tel est le montant récupéré depuis le lancement, en janvier dernier, de la contribution libératoire au titre des avoirs des Marocains détenus illégalement à l’étranger. Ce montant dépasse largement les attentes du gouvernement qui tablait sur seulement 5 milliards de dirhams. Dans une déclaration au journal, Jaouad Hamri, directeur de l’Office des changes, a estimé à 15 milliards de dirhams le montant total qui pourrait être récupéré à fin décembre courant.

– La commission nationale chargée de faire l’état des lieux du marché de l’emploi au Maroc a signalé la difficulté d’accès aux données relatives aux « caisses noires » à partir desquelles sont financés nombre de programmes dédiés à l’emploi. La commission a, notamment, demandé l’accès aux données financières relatives au fonds de soutien à l’emploi des jeunes et ceux destinés à la lutte contre le chômage et à la couverture des frais d’équipement.

Al Assima Post.:

– La réforme des caisses de retraite toujours dans les starting blocks. Le chef du gouvernement a brillé par son absence lors du dernier conseil d’administration de la Caisse marocaine des retraites (CMR), et a été remplacé par le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid. La réunion ne s’est pas soldée par des résultats significatifs, les participants s’étant contentés d’établir un diagnostic de la crise actuelle et d’évoquer le projet de réforme du gouvernement qui vise à repousser jusqu’en 2022 le risque de déficit, voire de faillite, qui pèse sur les caisses de retraite.

– « L’USFP paie aujourd’hui le prix de son basculement dans l’opposition », selon Driss Lachgar. Invité de l’émission « 90 minutes pour convaincre », diffusée jeudi par Medi1 TV, le premier secrétaire de l’USFP a affirmé que la direction actuelle du parti a subi des pressions qu’aucune autre direction n’a connues auparavant. Lachgar a indiqué que le parti de la rose fait face à des manœuvres ourdies contre lui par des forces qu’il n’a pas souhaité mentionner, lesquelles « redoutent la légitimité historique dont l’USFP jouit auprès des Marocains ».

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le conseil du gouvernement a salué, durant sa réunion de jeudi, les réalisations accomplies dans le cadre des mesures d’amnistie fiscale sur les avoirs des Marocains détenus illégalement à l’étranger. Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a fait savoir, lors d’un point de presse à l’issue du conseil, que cette opération exceptionnelle a permis, à ce jour, de mobiliser un montant de 12 milliards de dirhams.

– Selon Mustapha El Khalfi, l’année 2014 a été « distinguée et exceptionnelle pour ce qui est du rendement du gouvernement » au regard des réformes et réalisations accomplies, notamment dans les domaines social et économique.

Al Haraka.:

– Le ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique lance une application mobile pour la consultation des infractions au code de la route. Les propriétaires des véhicules et les conducteurs peuvent ainsi consulter en temps réel les éventuelles infractions enregistrées à leur encontre, sans se déplacer à l’administration, explique un communiqué du ministère, ajoutant que pour accéder à ce service, les usagers doivent s’identifier moyennant le numéro de la carte nationale d’identité et le numéro du permis de conduire.

– Un vent de fraîcheur souffle sur la Bourse de Casablanca en 2015. Son directeur général, Karim Hajji, a indiqué qu’après une période de vaches maigres, le début de l’année prochaine insufflera du sang neuf dans la bourse qui accueillera deux nouvelles entreprises durant le premier semestre de 2015.

Al Alam.:

– Découverte d’un petit gisement de gaz exploitable. L’Office national des hydrocarbures et des mines a affirmé au journal que les résultats préliminaires de forage du puits KSR-12, effectué par la société Circle Oil dans le permis Sebou onshore situé dans le bassin du Gharb au nord de Kénitra, confirment la présence significative de gaz découvert sur deux niveaux différents. Selon l’Office, les indices préliminaires ont été confirmés suite à l’analyse diagraphique qui a mis en évidence deux intervalles gaziers avec des niveaux de pression qui pourraient rendre possible une exploitation des réserves à l’échelle locale.

– Le plan de développement stratégique de Casablanca (2015-2020) fait débat. Ce plan vise notamment l’amélioration des conditions de vie des habitants, la promotion de l’attractivité économique ainsi que l’amélioration du climat d’affaires pour réussir le positionnement de la région en tant que destination nationale et internationale de shopping et de loisirs. Toutefois, ses détracteurs épousent une autre vision. Pour eux, il aurait fallu accorder de l’intérêt aux préoccupations de la population (bidonvilles, constructions menaçant ruine, développement des équipements collectifs de base, eau potable, électricité et assainissement…).

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a affirmé au cours d’une émission télévisée sur la chaîne Médi1 TV que le « traitement différencié » que le ministre de la Justice et des libertés accorde à certains dossiers pour les déférer aux tribunaux est un « indice inquiétant » et un « grave paradoxe juridique ».

– Le président du groupe du parti de l’Istiqlal à la Chambre des représentants, Noureddine Mediane, a indiqué que les projets de lois organiques et les textes relatifs aux élections suscitent des débats intenses entre l’opposition et le gouvernement. Mediane a dit qu’il faut s’attendre à des échanges vifs entre le gouvernement et l’opposition sur plusieurs projets de lois qui seront soumis à la délibération du parlement en 2015.

Assabah.:

– Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a remis à plus tard les réunions du dialogue social avec les syndicats les plus représentatifs, après des rumeurs relayées en fin de semaine sur un éventuel retour des partenaires sociaux à la table des concertations.

– Tarik Kebbaj, leader USFP et maire de la ville d’Agadir, a relevé que le bureau politique du parti de la rose a tenu sa dernière réunion bien que le quorum nécessaire n’ait pas pu être atteint. La tenue de cette réunion, qui a vu la suspension d’Ahmed Réda Chami et d’Abdelali Doumou, « est grave », a-t-il jugé, notant que le parti est « dirigé à la stalinienne ».

Assahra Al Maghribia.:

– SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au Premier ministre japonais, Shinzo Abe, à l’occasion de sa réélection à la tête du gouvernement de son pays. Dans ce message, le Souverain exprime à M. Shinzo Abe Ses chaleureuses félicitations et Ses meilleurs vœux de succès dans la poursuite de sa noble mission pour réaliser davantage de progrès et de prospérité pour le peuple japonais ami.

– Les groupes de la majorité et le groupe USFP à la Chambre des représentants ont déposé une proposition de loi permettant à la femme marocaine de transmettre sa nationalité à son conjoint étranger. Pour Khadija Rebbah, coordinatrice du Mouvement pour la démocratie paritaire, l’amendement du Code de la nationalité marocaine « est devenu nécessaire » afin qu’il soit adapté aux dispositions de la Constitution.

Bayane Al Yaoum.:

– Une délégation du PPS s’est rendue à Settat pour exprimer la solidarité du parti du livre avec les six étudiants mis en liberté et ceux qui campent au sein de la cité universitaire pour réclamer leur droit à l’hébergement. Loubna Sghiri, avocate et membre du comité central du PPS, a affirmé que la défense a noté que les six étudiants n’avaient subi aucun traitement dégradant lors de leur garde-à-vue.

– Le secteur de l’industrie s’accapare la part du lion des investissements prévus en 2015 au Maroc avec 11,76 milliards de dirhams (MMDH), représentant les trois quart du total des investissements (15,5 MMDH), a affirmé mercredi le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *