Revue de presse marocaine du 27/05/2015

0 commentaires, 27/05/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres développés par les quotidiens paraissant mercredi 27 mai 2015:

Le Matin.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné du président sénégalais, Macky Sall, a visité mardi le projet immobilier « Cité des fonctionnaires », réalisé dans le pôle urbain de Diamiadio à Dakar par Peacock Investments, filiale du groupe marocain Holmarcom. Ce projet, fruit d’un partenariat entre un groupe marocain et des opérateurs sénégalais, couvre une superficie globale de 73 hectares et porte sur un programme de logements destinés aux fonctionnaires et aux salariés de la classe moyenne du Sénégal.

– Le Chef du gouvernement exclut toute augmentation salariale. La Chambre des représentants a repris mardi la séance sur la politique générale qui a été suspendue le 28 avril dernier. Concernant le dossier épineux du dialogue social, le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, exclut pour le moment toute augmentation salariale tant dans le secteur public que privé. Pour lui, la valorisation des salaires dans la fonction publique nécessite une enveloppe budgétaire additionnelle annuelle de 27 milliards de DH, soit 3 pc du PIB. Quant à la création d’une nouvelle échelle, elle nécessite quelque 5 à 7 milliards de DH par an. L’augmentation des pensions de retraite de 600 DH, tel que stipulé par les partenaires sociaux, exige une somme annuelle additionnelle de 4,2 milliards de DH.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Maroc et Sénégal: Un modèle de coopération en Afrique. SM le Roi Mohammed VI et le président sénégalais Macky Sall ont présidé lundi la cérémonie de mise en place du Groupe d’impulsion économique maroco-sénégalais. Ce Groupe est une structure mise en place par les deux pays pour structurer et dynamiser leurs relations de partenariat économique, favoriser la co-émergence, promouvoir le partenariat entre les secteurs privés des deux pays et assurer le suivi de réalisation des accords privé-privé et public-privé entre les deux pays.

– Egalité du genre: Le Maroc à la traîne. La Banque africaine du développement (BAD) vient de publier pour la première fois un indice sur l’égalité du genre en Afrique. L’indice de la BAD classe le Royaume parmi les pays où les disparités économiques sévissent entre genre. En évaluant l’égalité des hommes et des femmes au regard des lois et des institutions, le Maroc décroche la 26ème place. La Tunisie et l’Egypte ont atteint la 33ème et la 45ème place.

L’Economiste.:

– Après les accords dans le secteur public, le privé marocain monte au filet. 15 conventions de partenariat public-privé et privé-privé ont été signées lundi devant SM le Roi Mohammed VI et le président sénégalais Macky Sall. Et cela en marge de la mise en place du Groupe d’impulsion économique maroco-sénégalais. L’objectif de cette structure est de redynamiser les échanges économiques et commerciaux entre les deux pays. Ce groupe, qui se réunira tous les 6 mois, sera coprésidé par les présidents des patronats des deux pays. L’idée est de consolider les échanges pour en faire un modèle de coopération bilatérale pour l’Afrique.

– Transport de voyageurs: La réforme en panne. La réforme du transport de voyageurs est-elle reléguée aux calendes grecques? Présentée en fanfare par le gouvernement Benkirane dès les premiers mois de son arrivée au pouvoir, comme levier de lutte contre l’économie de rente, elle reste un effet d’annonce. Des dizaines de rencontres entre la tutelle et les professionnels n’ont finalement abouti à aucun schéma définitif. Pourtant, ce ne sont pas les scénarios qui manquent. Le gouvernement avait proposé une stratégie en cinq axes. Le principe consistait à pousser les opérateurs à se transformer en société, à introduire la formule du cahier des charges, réviser le cadre fiscal et la tarification…

Al Bayane.:

– Abdellatif Ouammou, membre du Bureau politique du PPS au Forum de la MAP: Le nouveau découpage régional est équilibré. Tout en reconnaissant que le nouveau découpage régional est équilibré, le président du Conseil communal de Tiznit, Abdellatif Ouammou, également membre du Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS), a soutenu que les petites et moyennes villes sont censées jouer un rôle meilleur que les métropoles comme Casablanca ou Agadir et autres dont les problèmes économiques et sociaux se compliquent de jour en jour avec leurs ceintures de pauvreté et d’exclusion.

– Météorologie: Le Maroc engagé à faire bénéficier les pays africains de son savoir-faire. Le Maroc est engagé à faire bénéficier les pays africains de son expertise et savoir-faire dans le domaine de la météorologie, a affirmé lundi à Genève la ministre déléguée chargée de l’Eau, Charafat Afilal. S’exprimant à l’ouverture du 17ème Congrès météorologique mondial, Mme Afilal a souligné la forte implication de la Direction de la météorologie nationale en faveur de la coopération Sud-Sud en la matière, surtout en direction des pays subsahariens.

L’Opinion.:

– Où va-t-on avec cette inflation: Flambée des prix des denrées les plus consommées durant le Ramadan. Au moment où le gouvernement atteste de l’approvisionnement de toutes les denrées, ce qui n’est pas à contredire, les ménages s’alarment quant à leur cherté. Comme de coutume, ce qui importe pour l’exécutif, c’est le lait et ses dérivés, parfois facultatifs face à d’autres priorités. Ce qui est à savoir, c’est que les prix ne commencent à baisser qu’au début du mois sacré, alors que 99 pc des citoyens ont tout acheté, concocté et emmagasiné chez soi. Une forme de prévoyance coutumière des Marocains.

– Meeting populaire présidé par Hamid Chabat à Imouzzer Mamoucha: « Le parti place la défense de la région et la protection de ses habitants contre la marginalisation et l’exclusion parmi ses priorités ». Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal a indiqué, à l’occasion de ce meeting organisé dimanche, que la région de Meknès-Fès qui compte pas moins de neuf provinces, dans le cadre de la régionalisation avancée, mérite de connaître un véritable essor et un développement économique conséquent, eu égard aux immenses potentialités qu’elle recèle, d’où, a-t-il ajouté, le souci du PI de placer la défense de la région et la protection de ses habitants contre la marginalisation et l’exclusion parmi les priorités de son programme.

Libération.:

– Atelier sur la dépollution industrielle hydrique à Rabat. Le ministère délégué chargé de l’Eau organise, le 1er juin à Rabat, un atelier sur la dépollution industrielle hydrique qui a pour objectif de sensibiliser les industriels et les acteurs institutionnels à l’importance de cette dépollution, en respect de la réglementation en vigueur. Selon un communiqué du ministère, cet évènement, organisé avec l’appui de la Banque mondiale, de l’Agence allemande de coopération pour le développement (GIZ), vise aussi à se concerter sur les mesures à prendre pour promouvoir les mécanismes incitatifs mis en place à cet égard. Cet atelier, qui sera animé par des experts de la Banque mondiale et des représentants des départements ministériels en charge de l’eau, de l’environnement et de l’industrie, constituera une occasion pour partager les expériences et les savoir-faire en matière de dépollution industrielle hydrique.

– L’autre combat des femmes marocaines: L’accès à des services de santé de qualité. C’est ce jeudi 28 mai que sera célébrée la Journée internationale d’action pour la santé des femmes. Cette journée rappelle un problème des plus préoccupants, celui de l’accès de la femme à des services de santé de qualité, pourtant considérés comme un de ses droits. Il est demeuré faible voire inégalitaire dans de nombreux pays, y compris au Maroc. A titre indicatif, « il y a juste un centre de santé pour une population de 21.000 femmes de tout âge et moins d’un lit pour 500 femmes, un médecin pour 815 et un infirmier pour 550, constat auquel il faut ajouter la mauvaise répartition géographique des institutions sanitaires », relève l’organisation Jossour FFM (Forum des femmes marocaines) citant des chiffres du ministère de la Santé.

Akhbar Al Yaoum.:

– L’ancien chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a indiqué, dans un entretien accordé au journal, que « s’il y a un pays important pour la diplomatie espagnole, c’est bel et bien le Maroc, étant donné que nous avons en partage des dossiers décisifs et cruciaux qui nous imposent de nous entendre et de coopérer dans des domaines tels que la sécurité, l’immigration clandestine et la menace terroriste ».

– Hausse de 12 pc du nombre des passagers africains transitant par les différents aéroports du Royaume. Grâce à la dynamique de certaines compagnies aériennes africaines, le nombre des passagers africains a augmenté de 12,67 pc. Leur nombre a ainsi atteint 81.019 passagers durant le mois d’avril dernier contre 71.910 durant le même mois en 2014, selon les statistiques de l’Office national des aéroports (ONDA).

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le ministère de la Santé affirme que l’opération « Karama » sera lancée prochainement et met l’accent sur ses dimensions médicale, sociale et organisationnelle. Des équipes médicales de différentes spécialités seront mobilisées dans le cadre de cette campagne afin de préserver la dignité des personnes internées au mausolée « Bouya Omar » et leur assurer l’accès aux soins.

– Le Maroc est un modèle de tolérance, d’ouverture et de dialogue dans le monde musulman, a souligné, lundi à l’Université internationale de Casablanca (UIC), l’ancien chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero. S’exprimant lors d’une conférence sur « L’éducation pour la paix et l’Alliance des civilisations », M. Zapatero a indiqué que le Royaume du Maroc est un exemple d’Etat musulman qui s’ouvre sur toutes les civilisations et toutes les religions tout en œuvrant pour la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes.

Al Alam.:

– Les participants à une rencontre autour des Chambres professionnelles, organisée lundi par le groupe istiqlalien, ont appelé à couper la route devant les « samasria » qui sévissent dans ces Chambres. Le président du groupe istiqlalien, Mohamed Ansari, a indiqué que cette rencontre s’inscrit dans le cadre de l’esprit d’ouverture du groupe istiqlalien, attentif aux questions d’actualité, notamment celles ayant trait aux professionnels, à la législation et au découpage territorial dans le cadre de la régionalisation.

– Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Cherki Drais, a présidé, mardi à Rabat, une réunion consacrée au suivi des prix et de l’état d’approvisionnement du marché en produits de forte consommation durant le mois sacré de ramadan, ainsi qu’à l’orientation des interventions des services chargés du contrôle et de la protection du consommateur. Lors de cette réunion, des instructions ont été données en vue de mobiliser les commissions locales de contrôle dans toutes les préfectures et provinces du Royaume, sous la supervision des Walis et Gouverneurs, afin de mener des actions sur le terrain et renforcer les mécanismes de veille nécessaires au déroulement normal des marchés et au suivi permanent de la situation d’approvisionnement.

Al Massae.:

– Le Groupe d’impulsion économique maroco-sénégalais vise la dynamisation des relations économiques entre le Maroc et le Sénégal. La présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Mme Miriem Bensalah-Chaqroun, a indiqué qu’à travers ses 11 commissions thématiques et sectorielles présidées par des acteurs économiques des deux pays, ce groupe d’impulsion cherche à créer des opportunités dans des domaines importants tels que les industries alimentaires, la pêche maritime, les finances, l’industrie, l’immobilier, la logistique, la formation et l’économie numérique.

– Nacer Mettioui, professeur à la faculté de droit de Fès et directeur du Laboratoire de l’enfant et de la famille relevant de la même faculté, a estimé, dans un entretien accordé au journal, que la « situation des droits de l’enfant ne peut s’améliorer avec la persistance de la déperdition scolaire et du travail des enfants ».

Al Haraka.:

– Le secrétaire général du parti du Mouvement populaire (MP), Mohand Laenser, a indiqué, samedi à l’occasion de la tenue du congrès provincial du parti à Ouarzazate, que la gouvernance locale constitue un mécanisme pour une gestion locale et régionale efficace, ajoutant que l’action communale a besoin aujourd’hui de cadres intègres et compétents pour mettre en place des politiques publiques locales à même de répondre aux besoins des habitants.

– La tournée africaine de SM le Roi Mohammed VI témoigne de l’engagement du Maroc en faveur de la coopération avec les pays d’Afrique, dans le cadre de la coopération Sud-Sud, a affirmé le président la Communauté des Africains et Afro descendants établis au Chili « UBUNTU », Prince Isemwami. Dans une déclaration à la presse, à l’occasion de la célébration à Santiago de la journée de l’Afrique au Chili, le président d’UBUNTU a souligné que la tournée royale qui comprend le Sénégal, la Guinée Bissau, la Côte d’Ivoire et le Gabon, confirme également l’orientation africaine du Maroc et son engagement en faveur du développement économique et social des pays du continent, dans le cadre de l’attachement du Royaume à la coopération Sud-Sud dans différents domaines.

Assabah.:

– Un nouveau membre de la cellule terroriste démantelée récemment à Casablanca et Boujniba a été arrêté lundi à Casablanca. L’enquête menée par le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST) a permis l’arrestation de cet individu dont l’implication aux activités terroristes de cette cellule a été confirmée. Les mis en cause planifiaient des attaques visant des casernes militaires et des postes de la police et la gendarmerie et contre des membres des forces de sécurité opérant dans des points de contrôle, en vue de mettre la main sur leurs armes de service afin de les utiliser dans l’exécution de leurs projets criminels.

– Saad Dine El Otmani, président du conseil national du PJD, a appelé le gouvernement Benkirane à adopter les recommandations émises par le Conseil économique, social et environnemental (CESE) au sujet de la réforme des retraites. Le CESE, qui représente les différentes sensibilités et catégories sociales, a pu concilier la vision du gouvernement et les propositions des syndicats, selon lui. El Otmani a tenu ces propos lors d’un meeting organisé par le secrétariat provincial du parti à Oujda.

Al Mounaataf.:

– La visite officielle de SM le Roi Mohammed VI en Guinée-Bissau est porteuse d’espoirs pour l’établissement de partenariats gagnants-gagnants entre les communautés d’affaires des deux pays et le lancement d’investissements structurants dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest qui veut relancer une économie affaiblie par des années d’isolement. Ce déplacement royal démontre la détermination du Souverain à accompagner le gouvernement bissau-guinéen dans sa volonté de consolider la stabilité, la démocratie et l’Etat de droit et dans ses efforts visant à relancer l’économie, qui pâtit d’un retard important en infrastructures, et à combattre la pauvreté qui touche une grande partie de sa population.

– Les activités du groupe séparatiste du « Polisario », artificiellement entretenu et sponsorisé par des pays tiers, sont l’une des principales sources de déstabilisation dans la région du Maghreb et du Sahel, souligne le président de l’Institut africain de géopolitique (IAGEO), Babacar Diallo.  »Des informations concordantes montrent que le Polisario n’est pas seulement impliqué dans les trafics mafieux mais qu’il est, encore et surtout, en parfaite symbiose avec les groupes terroristes, notamment Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) », explique Diallo, également directeur général du Centre d’études diplomatique et stratégique (CEDS) de Dakar, dans une communication relayée par les sites d’information électronique « dakaractu » et « mediafrik ».

Bayane Al Yaoum.:

– Le Bureau politique du PPS, réuni lundi, a souligné la nécessité de se conformer aux délais prévus pour l’organisation des élections. Le Bureau a indiqué que la mobilisation intérieure continue en vue d’une bonne préparation aux prochaines échéances électorales.

– Abdellatif Ouammou, président du Conseil communal de Tiznit et membre du Bureau politique du PPS, appelle à limiter les constructions des grandes villes, qui conduisent à l’exclusion, et opter pour les petites et moyennes villes. Ouammo, qui était mardi l’invité du Forum de la MAP, a souligné que le Maroc connaît une urbanisation galopante et que le domaine urbanistique, qui revêt une importance majeure, est un espace pour tous les contrastes et les antagonismes de la société.

Attajdid.:

– Benkirane expose devant la Chambre des représentants les réalisations sociales de son gouvernement. Parmi ces réalisations, le chef du gouvernement, qui intervenait mardi lors de la séance mensuelle de questionnement sur la politique publique, a mentionné l’allocation d’une enveloppe budgétaire annuelle de 13,2 milliards de dirhams pour l’application des mesures visant l’amélioration des revenus des fonctionnaires et du personnel des établissements publics, conformément aux lois de finances adoptées durant les dernières années. Il a également relevé la mise en place d’une série de mesures pour l’amélioration des conditions de travail et de protection sociale des salariés du secteur privé.

– Un rapport classe le Maroc cinquième en termes d’attractivité pour les investissements en Afrique. Dans un récent rapport, fDi Intelligence, un organisme relevant du journal américain « Financial Times », a classé le Maroc 5ème pays le plus attractif pour les investissements au niveau africain au titre de l’année 2014. Selon ce rapport, le volume des capitaux étrangers au Maroc a atteint l’année dernière plus de 5 milliards de dollars, en hausse de 64 pc.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– SM le Roi Mohammed VI et le président sénégalais mettent en place le Groupe d’impulsion économique maroco-sénégalais. Ce Groupe a été créé dans l’objectif de structurer et dynamiser les relations de partenariat économique, favoriser la co-émergence, promouvoir le partenariat entre les secteurs privés au Maroc et au Sénégal et assurer le suivi de réalisation des accords privé-privé et public-privé entre les deux pays.

– La stratégie africaine de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a entamé une nouvelle tournée dans le continent, se distingue par un « engagement de tous les instants en vue d’intensifier la coopération avec les pays africains », dans le cadre d’une dynamique proactive qui suscite l’admiration des Etats-Unis, qui y voient « une démarche méthodique porteuse d’opportunités prometteuses pour le développement durable dans cette partie du monde », écrit l’influent quotidien US le Huffington Post, dans sa livraison de lundi.

Rissalat Al Oumma.:

– Lors d’une rencontre de communication avec les militants du parti dans la province de Taroudant, le secrétaire général de l’Union constitutionnelle, Mohamed Sajid, a indiqué que « nous avons assumé la responsabilité dans cette région avec beaucoup de conscience au niveau des communes et du Parlement, et l’histoire et la population locale témoignent de l’importance des projets réalisés ».

– Un nouveau membre de la cellule terroriste démantelée récemment à Casablanca et Boujniba et qui s’activait dans le recrutement de combattants marocains pour le compte de l’organisation dite « Etat islamique » en Syrie et en Irak, a été arrêté lundi à Casablanca, indique mardi le ministère de l’Intérieur. L’enquête menée par le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST) a permis l’arrestation de cet individu dont l’implication aux activités terroristes de cette cellule a été confirmée, précise le ministère dans un communiqué.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *