Revue de presse marocaine du 26/12/2013

0 commentaires, 26/12/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des Revue de presse marocaine quotidiens parus ce jeudi 26 décembre:

L’OPINION:.

– Bateau de transport de carburant échoué au port de Tan Tan: pas de fuite de fuel pour l’instant, mais la crainte demeure. Le bateau de transport de carburant en provenance des Iles Canaries, qui a chaviré lundi soir à l’entrée du port de Tan Tan avec une charge de quelque 5.000 tonnes de fioul industriel, est toujours en attente d’être remorqué après l’échec de deux tentatives mercredi matin. Les responsables n’envisagent pas vider la coque du navire, du moins pas dans l’immédiat, pour des raisons « pratiques », selon nos sources

– 6.000 enseignants en grève escomptent le bon sens du chef du gouvernement. Victimes de l’entêtement du gouvernement, les 6.000 enseignants en grève depuis plus d’un mois vont-ils finir par trouver écho favorable à leurs légitimes revendications? Si ces deux promotions de lauréats des centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation ont joué de malchance en recevant leurs diplômes dans une période charnière entre deux législations différentes, un minimum de bon sens de la part des décideurs politiques pourrait, en effet, mettre fin à leur calvaire.

– Le Maroc condamne l’attentat « abject » contre le siège de la police à Mansoura en Egypte. Le Maroc a condamné, mercredi, l’attentat contre le siège de la police dans la ville de Mansoura en Egypte, le qualifiant d »’acte criminel abject ». « Le Royaume du Maroc condamne cet acte criminel abject qui va à l’encontre des préceptes de l’Islam tolérant et des nobles valeurs humaines défendant le droit à la vie », indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la coopération.

AL BAYANE:

– SM le Roi offre une réception en l’honneur des membres de l’équipe de football du Raja Club Athletic. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a offert, mardi au Palais Royal de Casablanca, une réception en l’honneur des membres de l’équipe de football du Raja Club Athletic. A cette occasion, SM le Roi a décoré le président, l’entraîneur, les joueurs et le staff technique du club du Raja de Ouissams royaux, en considération de l’exploit sportif historique réalisé par cette grande équipe lors de la 10ème édition de la coupe du monde des clubs que le Maroc a abritée, en s’adjugeant avec mérite, la 2ème place lors de ce championnat mondial, indique un communiqué du Cabinet Royal.

– La sécheresse du début du cycle menace sérieusement la campagne agricole: les pronostics tablent sur une récolte céréalière moyenne à faible. L’effet de la sécheresse ou du manque de la pluie en ce début du cycle agricole commence à peser lourdement sur le moral des agriculteurs. La situation dans les zones bours s’avère inquiétante. Les cultures plantées n’ont pas encore levé, la germination est quasi faible et les cultures fourragères tardent à pousser. L’état des lieux reste toutefois rassurant pour le périmètre irrigué grâce notamment au bon niveau des stocks des barrages. Les précipitations du mois de janvier restent déterminantes, voire même salvatrices.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Chambre des représentants: le projet de budget adopté en 2e lecture. Comme attendu, le gouvernement est parvenu à faire passer le projet de loi de Finances 2014 en commission, en deuxième lecture, sans trop de difficultés. L’argentier du Royaume a en effet réussi à introduire l’amendement ayant trait à la contribution libératoire au titre des avoirs détenus à l’étranger, qui a été rejeté par les Conseillers. A souligner, le rejet de l’amendement de l’opposition relatif à l’endettement extérieur, à travers lequel les conseillers voulaient obliger le gouvernement à présenter, tous les trois mois, un rapport sur l’utilisation de l’autorisation du Parlement concernant l’endettement extérieur et à ne pas dépasser la barre de 65pc du PIB dans l’ensemble de ses opérations d’endettement.

– Séance mensuelle sur la politique générale: Benkirane reconnait l’ampleur des déficits sociaux. Le constat sur la question sociale au Maroc est unanime: de grands efforts ont été déployés au cours des dernières années pour promouvoir les secteurs sociaux, mais restent sans impact réel sur le quotidien des Marocains. Lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale du gouvernement, majorité et opposition à la Chambre des conseillers ont abondé dans la même veine.

LIBERATION:.

– Scoop de Benkirane à la Chambre des conseillers. C’est devant des conseillers qui ont rejeté le projet de loi de Finances 2014 de son Exécutif que le chef du gouvernement a passé, mercredi, son traditionnel grand oral. La question sociale était au cœur des débats et des interrogations des parlementaires. Toutefois, la reddition des comptes en prend un sérieux coup face à un chef de gouvernement qui se défausse et fuit ses responsabilités devant les citoyens et les électeurs sur le mode de « ce n’est pas moi, c’est lui ».

– La dégringolade des finances publiques se poursuit. Le déficit de l’Etat vient d’enregistrer un nouveau record à fin novembre et la dette aussi. Des indices alarmants qui renseignent sur la perte constante de la souveraineté économique et financière du Maroc avec la gestion erratique des finances publiques depuis l’investiture des pjdistes. En effet, le déficit budgétaire de l’Etat s’est creusé à fin novembre à 55 milliards de dirhams, contre 46,8 milliards un an plus tôt, soit une augmentation de l’ordre de 17,5pc, selon la dernière publication de la Trésorerie générale du Royaume.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Les côtes du nord sous la merci des rigueurs du climat. Des vents violents et des pluies abondantes ont submergé de mardi à mercredi les rues de la ville de Tanger, entravant ainsi la circulation dans plusieurs axes de la ville.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Chambre des représentants: le projet de budget adopté en 2e lecture. Comme attendu, le gouvernement est parvenu à faire passer le projet de loi de Finances 2014 en commission, en deuxième lecture, sans trop de difficultés. L’argentier du Royaume a en effet réussi à introduire l’amendement ayant trait à la contribution libératoire au titre des avoirs détenus à l’étranger, qui a été rejeté par les Conseillers. A souligner, le rejet de l’amendement de l’opposition relatif à l’endettement extérieur, à travers lequel les conseillers voulaient obliger le gouvernement à présenter, tous les trois mois, un rapport sur l’utilisation de l’autorisation du Parlement concernant l’endettement extérieur et à ne pas dépasser la barre de 65pc du PIB dans l’ensemble de ses opérations d’endettement.

– Séance mensuelle sur la politique générale: Benkirane reconnait l’ampleur des déficits sociaux. Le constat sur la question sociale au Maroc est unanime: de grands efforts ont été déployés au cours des dernières années pour promouvoir les secteurs sociaux, mais restent sans impact réel sur le quotidien des Marocains. Lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale du gouvernement, majorité et opposition à la Chambre des conseillers ont abondé dans la même veine.

LIBERATION:.

– Scoop de Benkirane à la Chambre des conseillers. C’est devant des conseillers qui ont rejeté le projet de loi de Finances 2014 de son Exécutif que le chef du gouvernement a passé, mercredi, son traditionnel grand oral. La question sociale était au cœur des débats et des interrogations des parlementaires. Toutefois, la reddition des comptes en prend un sérieux coup face à un chef de gouvernement qui se défausse et fuit ses responsabilités devant les citoyens et les électeurs sur le mode de « ce n’est pas moi, c’est lui ».

– La dégringolade des finances publiques se poursuit. Le déficit de l’Etat vient d’enregistrer un nouveau record à fin novembre et la dette aussi. Des indices alarmants qui renseignent sur la perte constante de la souveraineté économique et financière du Maroc avec la gestion erratique des finances publiques depuis l’investiture des pjdistes. En effet, le déficit budgétaire de l’Etat s’est creusé à fin novembre à 55 milliards de dirhams, contre 46,8 milliards un an plus tôt, soit une augmentation de l’ordre de 17,5pc, selon la dernière publication de la Trésorerie générale du Royaume.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Les côtes du nord sous la merci des rigueurs du climat. Des vents violents et des pluies abondantes ont submergé de mardi à mercredi les rues de la ville de Tanger, entravant ainsi la circulation dans plusieurs axes de la ville.

L’ECONOMISTE:.

– Butoir TVA: enfin une réforme. Le gouvernement fait amende honorable. Il a introduit un amendement au projet de loi de Finances relatif au règlement du crédit de butoir. La mesure proposée par le gouvernement a été adoptée mercredi 25 décembre par la commission des finances de la première Chambre. Le gouvernement annoncerait que le remboursement progressif du boutoir devrait intervenir dès le 2 janvier. Les TPE et les PME seraient prioritaires dans un premier temps. Un décret devra encore définir les modalités pratiques, les critères, la durée ainsi que le montant de TVA remboursable.

– Marjane: gros appétits de croissance. Plan d’investissement ambitieux pour Marjane Holding à l’horizon 2020, qui compte ouvrir plusieurs hyper et supermarchés par an. Le groupe de grande distribution vient de signer un gros contrat pour le pôle commercial de la ville nouvelle de Zenata, et dont la commercialisation démarre début 2014. Dans ce projet qui s’étend sur 25 hectares, le géant de l’ameublement suédois Ikea sera la première enseigne à y ouvrir ses portes en 2015.

– Diagnostic de la BAD: encore du chemin à faire. La Banque africaine de développement vient de publier un rapport d’évaluation du programme d’appui à la réforme de la couverture médicale au Maroc. Les indicateurs de santé s’améliorent mais pas au rythme espéré, compte tenu du PIB par habitant. La contribution de l’assurance-maladie aux dépenses de santé est de 18,8pc, celle de l’Etat de 25,2pc et celle des employeurs et de la coopération internationale de 1pc chacune.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Le chef de gouvernement traite les conseillers de « menteurs »: les hostilités reprennent. Quelques jours après avoir rejeté le projet de loi de Finances 2014, les conseillers ont de nouveau dégainé hier face au chef de gouvernement. Les séances mensuelles de questionnement sur la politique générale à la Chambre des conseillers ont toujours eu lieu sous grande tension et la séance d’hier n’a pas dérogé à la règle. Dès son entame, les divergences sur la répartition du temps de parole entre l’opposition, la majorité et le chef de gouvernement ont refait surface. Ceci a poussé Abdelilah Benkirane à réagir sur un ton énervé.

– Amnistie sur les biens à l’étranger: la première Chambre donne son feu vert. Les députés se sont prononcés hier pour la proposition gouvernementale visant à amnistier les biens domiciliés à l’étranger. Après le revers essuyé à la Chambre des conseillers qui a rejeté la mesure, le gouvernement a été conforté par la commission des finances de la Chambre des représentants.

– Maroc-Qatar: le retour de confiance. La visite de L’Emir de l’Etat du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani, attendue dès demain au Royaume, atteste de plus en plus des intentions plus économiques que politiques- allant dans le sens d’une consolidation des relations avec ce jeune mais très riche pays du Golfe.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Situation de l’université au Maroc: le syndicat de l’enseignement supérieur sonne l’alarme. Le bureau national du syndicat national de l’enseignement supérieur a dénoncé les conditions déplorables dans lesquelles exercent les enseignants-chercheurs, précisant que cette situation les empêche de s’acquitter convenablement de leurs missions en matière de formation et de recherche.

AL HARAKA:

– Chaîne espagnole: la visite du Roi Juan Carlos au Maroc, l’un des moments forts de l’année 2013 en Espagne. La visite effectuée en juillet dernier au Maroc par le Roi Juan Carlos, à l’invitation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a été l’un des moments forts de l’année 2013 en Espagne, selon la télévision publique espagnole (TVE). La chaîne de télévision, qui revenait mardi soir sur les activités du souverain espagnol durant 2013, juste avant de retransmettre le traditionnel discours du roi la veille de Noël, a mis l’accent sur l’importance de cette visite qui a permis de « renforcer davantage les liens bilatéraux ».

– Hassad: Baisse de 50 pc du taux de pauvreté dans les communes rurales couvertes par les interventions de l’INDH. En réponse à une question orale du groupe RNI à la Chambre des représentants sur « l’évaluation de l’expérience de l’INDH », le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad a affirmé mardi que « le taux de pauvreté a reculé de 50 pc dans toutes les communes rurales ayant bénéficié des interventions de l’Initiative nationale pour le développement humain, contre une baisse de 25 pc dans les autres communes ».

ATTAJDID:.

– Benkirane: le gouvernement entamera la réforme des retraites dans les premiers mois de 2014. S’exprimant lors de la séance plénière mensuelle relative à la politique générale consacrée à « la question sociale dans les programmes et politiques gouvernementaux », le chef du gouvernement a indiqué que la réforme des retraites serait mise en œuvre à l’horizon 2015, faisant savoir que cette réforme passerait notamment par le relèvement de l’âge de départ à la retraite.

EL ASSIMA POST:.

– Des milliers d’enseignants licenciés en grève de faim. Des milliers d’enseignants licenciés, qui se disent exclus de l’avancement de grade grâce à leurs diplômes, ont défilé mercredi en signe de protestation contre leur « exclusion » et ont décidé d’observer une grève de faim de 48 pour faire entendre leurs revendications.

– L’Observatoire national des droits de l’électeur s’insurge contre l’approche unilatérale de Hassad. Dans un communiqué, l’Observatoire a appelé le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, à renoncer à son approche unilatérale dans la fixation des dates des échéances électorales, dans une allusion à sa décision de tenir les élections communales en juillet 2015. Dans ce sens, il a appelé le ministre à revenir sur cette décision, jugée contraire aux dispositions de la Constitution, et à adopter une approche participative dans la prise de décisions.

BAYANE AL YAOUM:.

– Benkirane: la réforme des retraites et de la Caisse de compensation est irrévocable. S’exprimant lors de la séance mensuelle relative à la politique générale consacrée à « la question sociale dans les programmes et politiques gouvernementaux », le chef du gouvernement a souligné la nécessité de mettre en œuvre la réforme des retraites et de la Caisse de compensation.

– L’ONCF: 8 MMDH d’investissements en 2014. Le conseil d’administration de l’ONCF a adopté lundi le projet de budget 2014, qui prévoit des investissements d’une valeur de 8 milliards de dirhams au titre de l’exercice 2014.

AL KHABAR:.

– Enseignement: les syndicats retournent à la table du dialogue. Le ministre délégué auprès du ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Abdelaâdim Guerrouj, a réussi à faire retourner les cinq syndicats les plus représentatifs à la table du dialogue avec le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle. Selon des sources du journal, ces syndicats ont accepté de prendre part à la séance du dialogue, prévue vendredi prochain.

– Les fonctionnaires marocains criblés de crédits. 41,8 milliards de dirhams est la valeur des crédits contractés par les fonctionnaires marocains, dont 21,3 MMDH de crédits de consommation, selon les statistiques de la Trésorerie générale.

ASSABAH:.

– Le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad va divulguer une nouvelle liste de présidents de communes qui vont être destitués de leurs fonctions. D’autres affaires seront déférées aux tribunaux en raison des infractions financières repérées par les commissions d’inspection relevant du ministère de l’Intérieur et les magistrats de la Cour des comptes.

– L’examen en deuxième lecture du budget 2014 à la commission des finances de la Chambre des représentants s’est transformé en « une séance de raillerie » par les députés à l’égard des membres de l’opposition à la Chambre des conseillers, qui avaient rejeté jeudi dernier le projet de loi de finances pour 2014. Pour Abdellah Bouano, président du groupe PJD à la Chambre des représentants, l’opposition à la Chambre des conseillers « manque de crédibilité ».

SAHIFAT ANNAS:.

– Lahcen Sbaï Idrissi, porte-parole de la confrérie religieuse soufie « Zaouia Boudchichia », a déclaré dans un entretien au journal que plus de 150.000 disciples vont gagner Madagh, dans la province de Berkane, pour participer à la 8ème édition de la rencontre mondiale du soufisme, prévue du 12 au 14 janvier 2014.

– Transparency Maroc s’apprête à lancer dans les prochains jours la 2ème édition du projet « Paroles Urgentes », sous le thème « Non à l’Impunité ». Une caravane, prévue le jour de lancement, sillonnera quelques villes dans l’objectif notamment d’encourager les jeunes et les associations locales à adhérer à la lutte contre la corruption, utiliser les différentes expressions artistiques et culturelles et décentraliser le travail de sensibilisation et de mobilisation contre la corruption

AL ALAM:.

– Bouano: la crédibilité de l’opposition à la Chambre des conseillers laisse à désirer. Abdellah Bouano, président du groupe PJD à la Chambre des représentants, a déclaré mardi lors de la réunion de la commission des finances et du développement économique, que l’opposition à la Chambre des conseillers « est moins crédible » que celle à la Chambre des représentants.

– Habitat anarchique: des conseillers communaux sur la sellette. Selon des sources informées, des éléments du parquet se sont rendus récemment à la commune urbaine de Martil pour enquêter sur l’implication présumée de certains conseillers communaux dans les constructions anarchiques.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Les dirigeants de la majorité s’accordent sur les réformes « cruciales » de 2014. Réunis mardi, les dirigeants de la coalition ont concerté les mesures qu’ils comptent mettre en place en matière législatif, économique et politique, de sorte que l’année 2014 soit le « point focal » du mandant du gouvernement Benkirane, selon des sources informées.

– Le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdesslam Seddiki a indiqué que le projet de l' »indemnité pour perte d’emploi » (IPE) entrerait en vigueur à partir des premiers mois de 2014. Le conseil d’administration de la CNSS va proposer le projet d’amendement des statuts de la Caisse afin d’intégrer l’IPE parmi ses prestations et sera soumis dans les prochains jours au conseil du gouvernement en prévision de son entrée en vigueur tel que prévu dans le projet de loi de Finances 2014.

RISSALAT AL OUMMA:.

– La commission des Finances et de développement économique à la Chambre des représentants a adopté, mercredi, le projet de loi de finances 2014. Le gouvernement a usé d’un « artifice politique », en adoptant une proposition de l’opposition à la Chambre des conseillers portant sur le relèvement de la taxe sur les alcools, tout en passant une proposition relative à l’amnistie sur les biens des Marocains à l’étranger.

– Chambre des conseillers: L’opposition condamne les déclarations de Benkirane. Dans un communiqué commun, les présidents des groupes de l’opposition à la Chambre des conseillers (UC, PAM, PI, USFP et le groupe fédéral) ont affirmé que les déclarations de Benkirane et certains dirigeants PJD appelant à la dissolution de la deuxième Chambre « sont hostiles et dénotent de la persistance de leurs auteurs de s’attacher à une mentalité totalitaire ».

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.

– Intervenant mercredi lors de la séance mensuelle, réservée aux questions de politique générale, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a déclaré aux conseillers parlementaires qu’il était de son droit en tant que chef du gouvernement de transmettre des messages à qui il voulait. Benkirane a affirmé avoir trouvé des difficultés dans sa lutte contre la corruption, soulignant qu’il n’allait pas « lever le drapeau blanc face aux corrupteurs ».

– Le mondialito relance le tourisme et l’économie à Marrakech. Les marchands de la place Jamaâ EL Fna ont affirmé que les produits de l’artisanat ont obtenu un succès fou de la part des Brésiliens, venus assister à la coupe du monde des clubs qui s’est déroulée du 11 au 21. Ces commerçants auraient aimé que les supporters de l’Atlético Mineiro, éliminé par le Raja de Casablanca, soient restés jusqu’à la fin de la compétition pour écouler leurs marchandises.

AL MASSAE:.

– PAM: El ouadi démissionne. Selon des sources informées, Salah El ouadi, l’un des dirigeants du PAM, a remis sa démission au secrétaire général du PAM, Mustapha Bakkoury, en signe de protestation contre « la tournure » qu’aurait prise le parti du tracteur, qu’il a qualifiée de « détournement de la voie convenue lors de la création du Mouvement de tous les démocrates ». El Ouadi a également justifié sa démission par l’exacerbation des désaccords survenus entre les le courant de la gauche et le courant des notables au sein du parti.

– Les dirigeants de la coalition définissent leur action pour 2014. Réunis mardi, les secrétaires généraux des partis formant la coalition ont tracé une feuille de route pour l’année prochaine sur les plans économique, social et politique. Par ailleurs, la réforme des régimes des retraites figure à la tête des questions qui seraient traitées lors de leurs prochaines réunions.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *