Revue de presse marocaine du 26/05/2015

0 commentaires, 26/05/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine  développés par la presse quotidienne paraissant mardi 26 mai 2015:

Le Matin.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le président sénégalais, Macky Sall, ont présidé, lundi au palais présidentiel à Dakar, la cérémonie de mise en place du Groupe d’impulsion économique maroco-sénégalais. Ce Groupe est une structure mise en place par les deux pays pour structurer et dynamiser leurs relations de partenariat économique, favoriser la co-émergence, promouvoir le partenariat entre les secteurs privés des deux pays et assurer le suivi de réalisation des accords privé-privé et public-privé entre les deux pays.

– Les deux Chefs d’Etat ont par ailleurs donné le coup d’envoi des travaux de construction d’un point de débarquement aménagé de pêche artisanale dans le site de Soumbedioune à Dakar. L’enveloppe réservée à ce projet, financé par la Fondation Mohammed VI pour le développement durable, est estimée à 20 millions de dirhams.

– La situation des enfants au Maroc s’est nettement améliorée au cours des dernières années grâce aux différents programmes lancés par les pouvoirs publics. Mais les défis restent importants, notamment au niveau de l’éducation et de la santé. Ces conclusions sont dressées par un nouveau rapport sur la situation des enfants et des femmes au Maroc, établi par l’Unicef et l’Observatoire national des droits de l’enfant.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Entre réforme, instabilité de l’environnement international et évolution erratique des conditions climatiques, le Maroc est en mutation continue. Une situation qui fait du Royaume un vaste chantier de réformes entraînant des mutations structurelles et un dynamisme remarquable de l’activité économique du pays qui n’a cessé de se consolider depuis la fin des années 90. C’est ce qui se dégage de la nouvelle édition du tableau de bord des indicateurs macroéconomiques publiée par la Direction des études et des prévisions financières relevant du ministère de l’Economie et des finances.

– Chabat ouvre un nouveau front avec Laenser. Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a choisi Imouzer Marmoucha, fief de Mohand Laenser, pour organiser un meeting politique juste quelques mois avant les prochaines échéances électorales. Chabat a chargé le chef du parti de l’épi. « La ville fait face à une situation difficile en raison de l’insuffisance du réseau routier, des écoles ainsi que des dispensaires », a-t-il dit.

L’Economiste.:

– Maroc-France: Fini la brouille, place au business. Comment repartir sur de bonnes bases? Aujourd’hui, tout le défi de la coopération Maroc-France consiste à trouver les fondamentaux d’une relation pérenne basée sur la réciprocité et le respect mutuel. C’est le défi que comptent relever politiques et hommes d’affaires lors de la Rencontre de haut niveau France-Maroc, programmée le jeudi 28 mai à Matignon. Un mini-gouvernement marocain fera le déplacement en présence du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane. Au programme: la signature d’une vingtaine de conventions et la formalisation d’une déclaration commune.

– ONEE/Hydroélectrique: 400 millions de DH pour la rénovation du parc. La branche électricité de l’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) poursuit la mise à niveau de son dispositif de production. L’organisme vient de lancer un avis de marché relatif à un important programme de réhabilitation de ses actifs hydroélectriques. Ce projet devrait permettre à l’Office d’améliorer « de manière significative la durée de vie de ses actifs hydroélectriques ainsi que la résilience de ce dispositif au changement climatique, leur efficacité et leur sécurité », explique-t-on auprès de l’ONEE. Coût du programme: 40 millions d’euros entièrement financés grâce à un prêt de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).

Al Bayane.:

– Meeting imposant du PPS à Ouarzazate. Devant une immense assistance estimée à 3.000 personnes, Mohamed Nabil Benabdellah, secrétaire général du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), a exalté, dimanche dernier à Ouarzazate, la justesse du choix du parti, relatif à la participation à l’actuel gouvernement. « Cette position, prise souverainement, est dictée par la conjoncture nationale au lendemain de l’adoption de la nouvelle Constitution. D’autant plus qu’à aucun moment, les acquis du peuple ne sont nullement affectés, en plus des réalisations diverses accomplies dans des moments cruciaux », précise le leader du PPS.

– Nouvelle stratégie nationale de lutte contre la corruption: Cinq principes fondamentaux, deux objectifs majeurs et une enveloppe budgétaire de 35 millions de dirhams. La nouvelle stratégie nationale intégrée de lutte contre la corruption est quasi prête. Commandée par le gouvernement Benkirane, la stratégie nationale de lutte contre le fléau de la corruption vise cinq fondements et fixe deux objectifs majeurs. Il s’agit du renforcement de la confiance du citoyen dans l’administration publique et le regain de confiance de la société internationale dans la transparence et l’intégrité de l’administration marocaine.

L’Opinion.:

– Séminaire international à Bordeaux: Sécurité et développement du Sahara marocain. L’approche de développement mise en œuvre par le Maroc dans ses provinces du Sud enregistre un succès à tous les niveaux, ont souligné, vendredi soir à Bordeaux, les participants au séminaire international placé sous le thème « Sécurité et développement: le cas du Sahara marocain ». Les intervenants lors de la séance de clôture de cette rencontre, organisée par l’Association Ribat Al Fath et l’association AGIREP à Bordeaux, en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, ont relevé les efforts considérables déployés par le Maroc pour le développement de ses provinces du Sud.

– Conseil national des forêts à Ifrane: Validation de la stratégie pour la prochaine décennie. Aujourd’hui mardi, l’Université Al Akhawayne d’Ifrane abritera les travaux du Conseil national des forêts, qui tiendra sa réunion sous la présidence du Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification. Ce Conseil national, qui réunit tous les départements ministériels, a pour vocation de valider la stratégie du Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification pour les 10 années à venir et débattra de différents thèmes dont « Les ressources naturelles: potentiels et fragilités », « la gestion des risques naturels », « l’économie sociale et solidaire dans les espaces naturels » et enfin, la « gouvernance des espaces naturels ».

Libération.:

– Les licenciements collectifs franchissent le Rubicon. Plus de 7.600 entreprises marocaines ont fait faillite en 2014, soit une hausse de 10 pc par rapport à 2013. Et ce chiffre est appelé à augmenter de plus de 4,2 pc en 2015. « Ce phénomène n’a rien de nouveau. Pis, il n’a cessé de s’aggraver depuis trois ans », a précisé à « Libération » Ali Lotfi, secrétaire général de l’ODT. D’après lui, cette situation est due à deux facteurs. En l’occurrence le marasme économique et le refus de l’Etat de payer ses arriérés aux PME/TPE.

– Le WAC, un champion comblé: La page 2014-2015 tournée, les Rouges se projettent d’ores et déjà sur la saison prochaine. Le rideau est tombé, dimanche, sur le championnat national Pro Elite 1 de football, édition 2014-2015, avec la consécration du Wydad de Casablanca qui a garni son copieux palmarès par un 18ème titre, ce qui fait des Rouges le club le plus titré du Maroc. Un sacre amplement mérité du WAC auteur d’une excellente saison, ponctuée de 16 victoires, 11 nuls et 3 défaites. Un club qui a mis donc tous les atouts de son côté en vue de retrouver le chemin des titres qui le fuit depuis 2010.

Akhbar Al Yaoum.:

– Un numéro vert pour recevoir les plaintes des enfants victimes de mauvais traitements. L’Observatoire national des droits de l’enfant, présidé par SAR la Princesse Lalla Meryem, a annoncé qu’il se chargera de mettre en place un mécanisme pour recevoir les plaintes des enfants victimes de mauvais traitements ou d’abus, et ce conformément au 3ème protocole se rapportant à la Convention relative aux droits de l’enfant. Cette annonce a été faite à l’occasion d’une rencontre organisée lundi à Rabat en collaboration entre le ministère de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, l’UNICEF et l’Observatoire national des droits de l’enfant.

– Le ministère de la Santé s’emploie à mettre à niveau ses hôpitaux pour qu’ils soient aptes à abriter les pensionnaires de « Bouya Omar ». Le délégué régional du ministère de la Santé à Marrakech, Khaled Zinjari, a affirmé de façon univoque que le ministère est déterminé à mettre en œuvre l’initiative « Karama » pour évacuer « Bouya Omar » et transférer les personnes qui y sont internées à des hôpitaux psychiatriques.

Al Alam.:

– Intervenant dimanche à l’occasion d’une rencontre à Imouzzer Marmoucha, le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a souligné que la défense des intérêts de la région d’Immouzzer Marmoucha et de ses habitants figure parmi les priorités de son parti.

– Le Conseil d’administration de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP), réuni les 22 et 23 mai courant, a approuvé à l’unanimité une décision portant sur l’augmentation de la contribution de son secteur complémentaire dans le remboursement des soins ambulatoires au profit de plus de 3.600 actes médicaux (produits pharmaceutiques, soins et prothèse dentaires, examens radiologiques, consultations médicales,…), et ce après la décision préliminaire adoptée le 15 février dernier par le même Conseil.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Poursuite mardi à la Chambre des représentants de la séance mensuelle des questions orales sur la politique générale du gouvernement. La première Chambre tiendra mardi une séance plénière consacrée à la poursuite de la séance mensuelle des questions orales sur la politique générale du gouvernement, auxquelles répondra le chef du gouvernement. Selon un communiqué de la Chambre des représentants, les travaux de cette séance débuteront à partir de 14h00, conformément aux dispositions de l’article 100 de la Constitution et au règlement intérieur de la Chambre.

Al Massae.:

– Le ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah, a révélé que le gouvernement envisage de prendre l’initiative dans le domaine de l’habitat destiné à la location en construisant suffisamment de logements et en les louant à bas prix. Benabdellah a précisé, lors d’une conférence initiée par son département lundi à Rabat autour des « politiques relatives à l’habitat destiné à la location », que la gestion de cette piste, toujours en cours d’étude, sera confiée à une société relevant du holding « Al Omrane » ou à l’une des sociétés relevant de la CDG, et ne reposera pas uniquement sur l’initiative du secteur privé.

– Un nouveau rapport met en exergue les potentialités du Maroc en matière de drainage d’investissements étrangers. Le rapport, publié par la revue britannique « Financial Times » sur les investissements étrangers en Moyen Orient et Afrique du Nord, indique que le Maroc se positionne parmi les 10 destinations les plus attractives pour ces investissements avec plus de 5 milliards de dollars.

Al Haraka.:

– Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay El Hassan a présidé, dimanche à Rabat, la cérémonie d’ouverture officielle et de remise des médailles des phases finales de la 5e édition du World Judo Masters Mohammed VI, organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI par la Fédération royale marocaine de judo et arts martiaux assimilés (FRMJ), sous l’égide de la Fédération internationale de judo (IJF) et qualificative aux Jeux olympiques 2016.

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a fait de l’Afrique « une des priorités stratégiques de la politique extérieure du Maroc », a indiqué, dimanche à Rabat, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mme Mbarka Bouaida. « Si ce choix stratégique trouve ses fondements dans l’appartenance géographique du Maroc et dans son histoire millénaire qui a façonné son identité et sa culture, il est conforté par ailleurs par la vocation du Maroc en tant que pôle de stabilité, de développement régional et de rayonnement culturel et civilisationnel », a souligné Mme Bouaida dans une allocution prononcée en son nom par le ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi, à l’occasion de la célébration de la Journée de l’Afrique au Maroc.

Attajdid.:

– Le Parlement examine la proposition de prolongation de la période transitoire pour la régularisation des actes de mariage. La commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants planchera ce mardi sur une proposition de loi visant à proroger de cinq ans le délai d’authentification des actes de mariage. Cette proposition avait été adoptée par la Chambre des représentants le 28 avril dernier.

– Les étudiants africains constituent 80 pc des étudiants étrangers inscrits dans les établissements universitaires marocains, soit un total de 16.000 personnes, a indiqué la ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Jamila El Moussali. Quatre-vingt-dix des étudiants africains sont titulaires de bourses d’études en vertu des conventions de coopération liant le Maroc et certains pays africains, a précisé la ministre lors de la célébration, dimanche dernier, de la Journée de l’Afrique au Maroc.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le Sénégal a exprimé ses remerciements à SM le Roi Mohammed VI pour « le cadeau offert » par le Souverain dans le cadre de la réalisation du quai de pêche dans le village artisanal de Soumbédioune à Dakar, qui a fait l’objet d’une convention signée, jeudi au palais présidentiel dans la capitale sénégalaise, devant SM le Roi et le président Macky Sall. « Au nom du président Macky Sall, nous remercierons vivement SM le Roi Mohammed VI pour ce cadeau combien important pour les populations sénégalaises », a affirmé le ministre de la Pêche et de l’économie maritime, Oumar Gueye, dans une déclaration à la presse peu avant la cérémonie de signature d’une série d’accords portant sur le renforcement de la coopération bilatérale.

– SM le Roi Mohammed VI est un « vrai promoteur d’un nouveau panafricanisme solidaire » à travers une politique « clairvoyante et une vision du futur » en faveur du développement et de la prospérité du continent africain, souligne le journaliste espagnol Ramon Moreno Castilla. SM le Roi est un « grand homme d’Etat » qui a fait part depuis Son intronisation en 1999 de Sa « ferme volonté » de développer les relations du Maroc avec les pays africains et ce à travers plusieurs initiatives, écrit Ramon Moreno dans un article publié dans le magazine espagnol « Atalayar entre dos orillas » sous le titre « Le Maroc, locomotive de l’Afrique ».

Rissalat Al Oumma.:

– Le Bureau politique de l’Union constitutionnelle s’est félicité, dans un communiqué, de l’audience accordée par SM le Roi Mohammed VI au secrétaire général du parti, Mohamed Sajid. Cette sollicitation royale constitue un facteur d’encouragement et d’incitation pour poursuivre l’action visant le développement et la mise à niveau de la pratique politique dans notre pays, indique la même source. Le Bureau politique a, d’autre part, salué les résultats des rencontres de communication menées par le secrétaire général, qui se poursuivront dans d’autres régions du Royaume.

– Lors d’une rencontre de communication avec les militants de l’Union constitutionnelle dans la province de Taroudant samedi dernier, le secrétaire général du parti, Mohamed Sajid, a affirmé que « le parti est déterminé à poursuivre la marche de développement dans la région et à protéger les acquis démocratiques et de développement du pays ».

Bayane Al Yaoum.:

– Le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdellah, lors d’un meeting à Ouarzazate, dimanche: « Le beau succès que le parti recueille est imputable à son sérieux et à sa crédibilité. On repoussera tous les coups. On ne rebroussera pas chemin ».

– L’encours global des crédits attribués au secteur immobilier s’est renforcé de 3,2 pc, en variation annuelle, à fin mars 2015 à 239,7 milliards de dirhams, après +3,5 pc un an auparavant, en lien avec le comportement favorable des crédits alloués à l’habitat (+5,6 pc après +6,2 pc un an plus tôt). En revanche, le volume des crédits accordés aux promoteurs immobiliers a enregistré un recul de 3,8 pc après un retrait de 3,9 pc en mars et de 3,5 pc un an auparavant, selon la Direction des études et des prévisions financières.

Al Mounaataf.:

– La communauté internationale est appelée à exercer des pressions sur l’Algérie pour qu’elle cesse de s’ingérer dans le dossier du Sahara, a indiqué Lahcen Mahraoui, universitaire et membre du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes (CORCAS). Il a souligné que face à l’absence de toute perspective dans les camps de la honte, les jeunes parmi cette population séquestrée risquent de se tourner vers le crime transfrontalier dont le terrorisme et les trafics de tout genre.

– Les professionnels de la comptabilité au Maroc protestent devant le Parlement contre le projet de loi relatif à la profession de comptable agréé. Nabil Annaki, secrétaire général du Forum marocain de comptabilité et de gestion, indique qu’un article du projet de loi réglementant la profession de comptable agréé exclut un segment des comptables car il prévoit que les professionnels qui se sont inscrits au rôle des patentes après le 31/12/2011 sont inadmissibles même s’ils passent avec succès les épreuves de l’examen d’aptitude professionnelle. Ce qui revient à dire, selon M. Annaki, que leur exclusion est définitive et qu’ils doivent fermer boutique dans un délai de 12 mois.

Assabah.:

– Mohamed Cheikh Biadillah, le président de la Chambre des conseillers, s’est dit inquiet d’une possible mainmise du gouvernement sur le Parlement en ce qui concerne l’évaluation objective des politiques publiques et le contrôle des dépenses publiques. Et pour cause, a-t-il expliqué, le Parlement est une institution législative qui ne dispose pas d’experts en raison de sa dépendance dans ce domaine à l’appareil exécutif qui, lui, élabore les projets de lois et les budgets publics. Biadillah, qui s’exprimait vendredi lors d’un forum sur l’évaluation des politiques publiques, a relevé que l’application d’un contrôle performant des politiques publiques souffre de plusieurs insuffisances, en raison de la pluralité des instances de contrôle, l’absence de mécanismes de liaison et d’interaction entre les différentes institutions concernées et le manque d’un cadre juridique et institutionnel.

– Les dépenses de la publicité pendant le premier semestre de l’année en cours ont enregistré une hausse de 7 pc par rapport à la même période une année auparavant. Les investissements des annonceurs ont atteint environ 1,36 milliard de dirhams. Pour les professionnels, il s’agit d’un indicateur de la reprise du marché de la publicité durant 2015 après un recul dû à la crise économique et financière.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *