Revue de presse marocaine du 26/03/2015

0 commentaires, 26/03/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant jeudi 26 mars 2015:

Le Matin.:

– Un nouveau programme d’accompagnement pour la valorisation durable des ksours et casbahs dans la région de Zagoura, Ouarzazate, Tinghir et Errachidia vient d’être lancé mercredi par le ministère de l’Habitat et de la politique de la ville avec le soutien financier du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). D’après le département de Mohamed Nabil Benabdellah, le projet vise à enclencher un cercle vertueux afin de favoriser l’appropriation du chantier de valorisation durable de l’habitat en terre et du patrimoine des ksours et casbahs par les acteurs locaux. Doté d’une enveloppe budgétaire de près de 139 millions de dirhams, ce programme s’étalera sur une période de 10 ans (2015-2025) et permettra de réhabiliter une dizaine de ksours et casbahs pilotes tout en améliorant les conditions de vie de leur population.

– Marrakech accueille le championnat du monde de l’informatique. Les génies de l’informatique se donnent rendez-vous dans la ville ocre du 16 au 20 mai prochain pour le championnat du monde de l’informatique. Ce sont quelque 1.200 participants représentant 120 prestigieuses universités qui disputeront les phases finales organisées pour la première fois en terre africaine. Le programme de cette compétition internationale a été révélé dernièrement lors d’une conférence de presse.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Jouahri fait le point sur les banques participatives. Les premiers agréments des banques « islamiques » ne seront pas accordés avant le mois d’avril prochain. Lors d’une conférence de presse tenue à l’issue du conseil d’administration de Bank Al Maghrib, le wali de la banque centrale Abdellatif Jouahri a précisé que ses équipes étaient en phase de mettre en place un fonds de garantie susceptible de limiter les risques sur le marché de la finance islamique. La préparation du lancement de ces banques devra nécessiter une coopération et un échange d’expertises entre la banque centrale et le Conseil des oulémas.

– Près de 700 millions de dirhams ont été investis dans 25 entreprises au Maroc. C’est ce que vient d’annoncer l’Association marocaine des investisseurs en capital (AMIC). Le tableau brossé au titre de l’année 2014 confirme la bonne tenue des investissements en capital. Ce type de financement alternatif porte autour de 5 milliards de dirhams sur les 15 dernières années.

L’Economiste.:

– Investissement au Sahara : Les majors montrent la voie. C’est peut-être un nouveau tournant dans le développement économique des régions du Sud. Une soixantaine d’hommes d’affaires comptent réaliser simultanément pour plus de 3 milliards de dirhams d’investissements à Guelmim, Tan-Tan, Boujdour et Dakhla. C’est la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) qui est à l’organisation, samedi 28 mars, à Lâayoune, d’un forum régional d’investissement. Plusieurs secteurs sont ciblés : pêche, textile, restauration, grande distribution.

– Barrages : Les ouvrages en péril. Les responsables du ministère délégué chargé de l’Eau ne cessent de le répéter : le stress hydrique est l’un des grands défis que le Maroc devra relever dans les prochaines années. Car le déficit en eau devrait atteindre 5 milliards de m3/an en 2030 contre 2 milliards actuellement. Le risque est d’autant plus important quand les barrages qui permettent de stocker cette ressource connaissent des dysfonctionnements. En effet, ces infrastructures pourraient ne plus assurer leur fonction dans la mesure où 64 pc d’entre-elles sont vieilles de plus de 20 ans et 14 pc ont plus de 50 ans, sachant que la durée maximale d’un barrage est de 86 ans.

Al Bayane.:

– Précipitations sur la majeure partie du Maroc: Des retombées positives sur toutes les cultures. La pluie est venue au bon moment et devrait garantir un bon développement des graines. Ces retombées bénéfiques sont nombreuses puisque ces précipitations du printemps arrivent à la fin du cycle des différentes cultures céréalières, agrumes, betterave et canne à sucre. La généralisation des pluies dans toutes les régions du pays devrait également conditionner le bon démarrage de la prochaine campagne agricole.

– TachelhitNews. Le 1er site d’information en tachelhit vient de voir le jour afin de combler le vide qui existe en matière de sites d’information amazighs. Disponible en alphabet latin, le site d’information assure la couverture d’évènements nationaux et internationaux, publie des poèmes et des contes, propose un cadre d’apprentissage de la langue tachelhit. Selon Jamal Saidi, un professeur d’anglais fondateur du site d’information, « le site a pour but de transmettre aux personnes qui parlent le tachelhit au Maroc et à l’étranger, les informations dans leur langue maternelle ». De manière générale, confie-t-il, l’objectif est de préserver la culture amazighe et la langue tachelhit.

L’Opinion.:

– Tourisme: La destination Agadir en perdition. Les handicaps touristiques de la destination balnéaire Agadir sont connus de tous, notamment des responsables: ministère du Tourisme, ONMT, autorités, élus et professionnels du secteur entre autres. Le produit touristique gadiri est resté figé, depuis des années, dans sa forme comme dans son offre et sa qualité. Première destination balnéaire du Royaume, la destination est en train de sombrer d’une année à l’autre et le produit gadiri a besoin d’un vrai lifting et surtout d’une vraie stratégie de sauvetage. En effet, la destination s’enfonce, ces dernières années, dans une perdition regrettable, avec une commercialisation très limitée et une « rentabilité » hôtelière de plus en plus régressive.

– Droits de l’Homme: Les « progrès significatifs » du Maroc reconnus par la Commission européenne. Le Maroc a fait des « progrès significatifs » sur la voie de la consolidation des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, souligne mercredi la Commission européenne. « Le Maroc a fait des progrès significatifs dans la mise en œuvre du plan d’action de la politique européenne de voisinage (PEV) sur la voie de la consolidation des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, surtout par l’adoption d’importants textes réglementaires », relève la Commission dans son rapport 2014 sur la mise en œuvre du plan d’action de la PEV entre le Maroc et l’UE.

Libération.:

– ?Madrid diligente une enquête sur l’origine des armes saisies au Maroc. Le ministère de l’Intérieur espagnol a ouvert une enquête pour faire la lumière sur un éventuel envoi d’armes du préside occupé de Mellilia à la cellule terroriste liée à Daech et qui a été démantelée la fin de la semaine dernière par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), selon une source de lutte antiterroriste en Espagne citée par l’agence Europa Press. Celle-ci a affirmé que la collaboration entre les services secrets marocains et espagnols a permis l’année dernière de démanteler plusieurs cellules terroristes opérant aussi bien au Maroc qu’en Espagne. Citant une source « autorisée », le quotidien espagnol El Pais a, pour sa part, indiqué que les autorités espagnoles enquêteront sur l’origine des armes saisies par la police marocaine, comment et quand ont été transmises du préside occupé au Maroc, et si les membres de la cellule démantelée au Maroc ont des collaborateurs en Espagne.

– ?Le Maroc optera-t-il pour le régime de changes flottants? Le Maroc passera-t-il au taux de change flexible ou régime de changes flottants ? C’est une question de temps, d’après ce qu’a laissé entendre le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, lors d’une conférence de presse tenue mardi dernier à Rabat à l’issue de la réunion trimestrielle de la Banque centrale. Jouahri a indiqué à ce propos que BAM organisera en mai prochain un symposium régional sur le ciblage de l’inflation visant la préparation du passage au taux de change flexible. « Le passage possible au taux de change flexible se fera en concertation avec le ministère de l’Economie et des Finances », a-t-il assuré lors de cette conférence de presse. Il a également souligné la nécessité pour le Maroc d’aller vers un régime de change flexible et une libéralisation progressive du compte capital, pour servir l’ambition du pays d’être un hub financier régional et international.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Les syndicats attendent une décision du chef du gouvernement concernant l’augmentation des salaires pour l’annoncer aux travailleurs le 1er mai. Des sources informées ont indiqué que l’entame de « la bataille des protestations » par les trois syndicats les plus représentatifs n’est que question de temps, face à « l’indifférence du gouvernement vis-à-vis de la demande d’augmentation des salaires ». Le secrétaire général de la Confédération démocratique du travail (CDT), Noubir Amaoui, a indiqué que « Benkirane est tenu d’honorer ses promesses ». De son côté, le secrétaire général de la Fédération démocratique du travail (FDT), Abderahmane Azzouzi, a souligné que les réunions tenues avec les ministres « nous ont montré qu’ils ne détiennent pas le pouvoir de la décision et nous attendons donc l’intervention de Benkirane ».

– Le wali de Bank Al Maghrib (BAM) Abdellatif Jouahri, prévoit un taux de croissance de 5 pc et une régression de 64,3 pc des dépenses de la Caisse de compensation et table sur des transactions islamiques interbancaires pour assurer le financement des « banques islamiques ». Intervenant lors d’une conférence de presse à l’issue de la réunion trimestrielle de la Banque centrale, Jouahri a précisé que BAM s’active pour assurer les conditions de création de ces banques, révélant que des oulémas marocains se sont rendus a Bahreïn et en Malaisie pour tirer profit de leurs expériences en la matière.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le gouverneur de Bank Al Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, a indiqué, dans une déclaration au journal, que les enquêtes trimestrielles réalisées par BAM ont révélé que le taux d’intérêt des crédits a stagné à 6 pc durant le quatrième trimestre de 2014, alors que le taux d’intérêt des crédits immobiliers a augmenté de 11 points pendant la même période.

– Une étude inédite révèle que la « tranquillité d’esprit » constitue le principal facteur de bonheur pour les Marocains. Il ressort de cette étude, première du genre, réalisée par l’Institut international de sondages « Ipsos », que 36 pc des Marocains considèrent la tranquillité d’esprit comme la principale source de bonheur. Le sondage a porté sur un échantillon de 2.100 personnes représentant différentes franges de la société marocaine.

Al Alam.:

– La production du secteur des mines aurait connu une baisse au 4ème trimestre 2014 due, exclusivement, à une régression de la production des « Minéraux non métalliques », selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP). S’agissant du secteur énergétique, les deux tiers des patrons ont fait état d’une hausse de la production qui s’expliquerait par une progression de la production du « Pétrole raffiné », précise le HCP qui vient de publier sa note d’information sur les résultats des enquêtes de conjoncture. La production du secteur de l’industrie de transformation a connu, quant à elle, une stagnation au cours du 4ème trimestre 2014, selon la même source.

– Les retenues des dix barrages de la région Souss-Massa-Drâa ont totalisé, au 24 mars courant, quelque 1264.81 millions de m3 d’eau, soit un taux de remplissage de 85.5 pc de leur capacité globale estimée à 1458.54 millions de m3. Un rapport de l’Agence du bassin hydraulique de Souss Massa Drâa précise que le volume d’eau stockée dans les barrages du bassin de Souss Massa s’élève à 599.83 millions de m3, soit un taux de remplissage de 82.1 pc.

Al Massae.:

– Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Cherki Drais, a indiqué, lors de la discussion du projet de loi organique relatif aux régions au sein de la commission de l’intérieur, que les consultations et négociations sur l’agenda des élections et les conseils communaux se poursuivent entre les acteurs politiques. Des députés ont interprété les propos de Drais comme le signe d’un éventuel report des prochaines élections que l’opposition souhaite repousser à 2016 pour assurer la prolongation du mandat de la Chambre des conseillers.

– La Commission contrôle budgétaire (CONT) au Parlement européen a adopté, mardi à Bruxelles, une résolution appelant la Commission européenne à adapter l’aide de l’UE aux besoins réels des populations des camps de Tindouf, suite au rapport d’enquête de l’Office européen de lutte anti-fraude (OLAF) qui fait état de détournements massifs et organisés de l’aide humanitaire internationale par l’Algérie et le Polisario. Dans une résolution faisant partie du rapport concernant la décharge sur l’exécution du budget général de l’UE pour l’exercice 2013, la Commission CONT prend acte du fait que l’OLAF a rédigé un rapport sur le détournement de l’aide humanitaire accordée aux camps de Tindouf en Algérie et demande à la Commission européenne de « réévaluer et d’adapter l’aide de l’Union européenne aux besoins réels » de la population ciblée.

Al Haraka.:

– Le Maroc œuvre pour intégrer la composante du changement climatique dans toutes les politiques publiques et dans l’ensemble des projets de développement, a affirmé, mardi à Paris, la ministre déléguée auprès du ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, chargée de l’Environnement, Hakima El Haite. Intervenant lors de la 6ème édition du colloque international « Regards croisés des administrations », organisé cette année sous le thème « Coopérer pour répondre au défi climatique », Mme El Haite a mis en avant l’engagement du Maroc en faveur d’un développement durable permettant la création de richesses et d’emplois tout en préservant les ressources et en réduisant l’impact sur l’environnement.

– Le ministre de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire national, Mohand Laenser, a souligné que son département s’attèle à apporter des modifications à un certain nombre de documents d’urbanisme, et ce en vue de réaliser une urbanisation « opérationnelle » à même de préserver les équilibres économiques, sociaux et environnementaux. M. Laenser, qui s’exprimait mardi à Meknès à l’occasion de la 13ème session du conseil d’administration de l’agence urbaine de la Cité ismaélienne, a indiqué que les modifications qui seront apportées aux documents d’urbanisme auront des effets positifs sur les domaines d’interventions des agences urbaines, devenues désormais un premier partenaire des collectivités territoriales.

Attajdid.:

– Le Maroc dans le peloton de tête des pays méditerranéens en matière de lutte contre les incendies de forêts. Le Haut-commissaire Eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, Abdeladim El Hafi, a fait état d’une baisse de 14 pc du nombre de ces incendies de forêts et de 67 pc des superficies incendiées, en comparaison avec la période 2013-2014, ajoutant que la superficie moyenne brûlée par incendie a reculé à 3,4 hectares. El Hafi a livré ces données mardi lors du Forum de la MAP.

– La Commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants a approuvé mardi le projet de loi organique relatif à la nomination aux hautes fonctions, après l’amendement des annexes I et II conformément aux dispositions des articles 49 et 92 de la Constitution.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le mouvement féministe demande à la commission ministérielle, chargée d’inclure les amendements présentés par les départements ministériels concernant le projet de loi sur l’instance de la parité, de combler les lacunes de ce texte de loi. La Ligue démocratique des droits des femmes (FLDDF) a estimé que la mouture soumise au gouvernement « n’a pas tenu compte des différents avis et propositions formulés par les associations de la société civile, la commission scientifique chargée d’étudier les propositions relatives à l’Instance de la parité, les institutions nationales et les partis politiques ».

– La réalité politique n’encourage guère les citoyens à participer à la vie politique et partisane et transforme la scène politique en un lieu d’affrontements acharnés, a affirmé, dans un entretien accordé au journal, Chouaïb Errafii, membre du Conseil national du Mouvement populaire (MP) et vice-coordonnateur provincial du parti dans la ville de Salé.

Rissalat Al Oumma.:

– Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a procédé à Salé à la saisie de près de 1.550 kg de chira et à l’arrestation de trois narcotrafiquants présumés, et ce dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue et ses répercussions négatives sur la société. La drogue avait été soigneusement aménagée dans des sacs en plastique dissimulés dans une voiture de marque Mercedes, portant de fausses plaques minéralogiques et cachée dans le garage d’une maison à Salé, a précisé le ministère de l’Intérieur mardi dans un communiqué.

– Résultats financiers de la Banque centrale populaire: Le groupe bancaire a vu son bénéfice bondir de 12,5 pc en 2014, à 2,2 milliards de dirhams. Le président du Conseil d’administration de la BCP, Mohamed Benchaâboun, a affirmé que le groupe a renforcé son positionnement en tant qu’établissement bancaire citoyen et socialement responsable.

Al Assima Post.:

– Le Maroc est bien placé pour devenir une plateforme pour l’investissement, la construction et la maintenance des navires à la faveur de son emplacement géographique méditerranéen et atlantique, a affirmé le ministre de l’Equipment, du transport et de la logistique, Aziz Rebbah, à l’ouverture, mercredi à Casablanca, de la troisième édition du Med ports, le plus grand événement dédié aux installations portuaires dans le pourtour méditerranéen. L’expérience du Maroc dans les domaines portuaire et de la logistique est à même d’en faire un grand port pour le continent africain et les pays européens et arabes, a ajouté le ministre, précisant que 60 milliards de dirhams ont été affectés au développement des infrastructures portuaires.

– Casablanca Finance City (CFC) classée 42ème place financière mondiale. Casablanca gagne ainsi neuf places dans le 17ème Global Financial Centres Index publié le mois courant.

Assabah.:

– Le ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Benmokhtar, révèle un danger menaçant la santé des élèves. Le ministre a affirmé que 6.000 salles de classe ont été construites en utilisant des « substances toxiques », appelant le ministère de l’Intérieur et les parties concernées à intervenir pour protéger les élèves et les professeurs. Benmokhtar, qui s’exprimait lors d’une rencontre tenue lundi avec les syndicats les plus représentatifs, a indiqué que les matériaux de construction de ces classes, bâties dans les années 90, contenaient des substances toxiques dont la nocivité s’accroît à mesure que la construction se délabre, provoque des maladies respiratoires graves et pourrait même, dans certains cas, causer du cancer.

– L’opposition presse pour un report des élections. Les partis de l’opposition font pression sur le ministère de l’Intérieur afin qu’il repousse à 2016 la date d’organisation des élections communales, indiquent des sources du journal. Ces partis ont souligné que le gouvernement a pris du retard pour soumettre à la délibération du Parlement les projets de lois organiques relatifs aux élections et l’ont accusé d’exercer des pressions sur l’opposition pour qu’elle les vote. En revanche, la majorité accuse l’opposition de s’attacher à des questions « superfétatoires ».

Bayane Al Yaoum.:

– La pluviométrie de mi-mars, signe d’une bonne campagne agricole. Abbas Tanji, chercheur agronome, a déclaré au journal que ces pluies, survenues au moment de l’apparition des épis, vont contribuer fortement à la constitution des céréales, accélérer la croissance végétale et améliorer l’état des terres agricoles labourées et des prairies, notamment dans les régions qui ont connu des semis au début de novembre.

– Le Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) a décidé, lors de sa réunion trimestrielle mardi à Rabat, de maintenir inchangé son taux directeur à 2,5 pc. « Cette décision a été prise au vu d’une prévision d’inflation qui s’établirait à 1,4 pc en moyenne en 2015, de l’amélioration attendue de l’activité et du crédit bancaire », a expliqué le gouverneur de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, lors d’une conférence de presse tenue à l’issue de la réunion trimestrielle de la Banque centrale.

Assahra Al Maghribia.:

– Le Programme d’accompagnement pour la valorisation durable des ksour et kasbah du Maroc, doté de 139 millions DH, a été lancé, mercredi à Rabat, à l’initiative du ministère de l’Habitat et de la politique de la ville en partenariat avec le programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Maroc. Ce programme ambitionne de réhabiliter une dizaine de ksour et kasbah, d’améliorer les conditions de vie de leurs populations et de sensibiliser les acteurs privés, publics, ainsi que les populations locales sur le potentiel que recèlent ces sites et sur les modalités de leur valorisation.

– Le directeur des affaires générales et de la communication de l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif , Mohamed Salem Cherkaoui, a indiqué que l’Agence a financé des projets d’une valeur de 24 millions de dollars entre 2010 et 2014 dans la ville sainte, dont 84 pc alloués par le Royaume.. Intervenant lors d’une rencontre sur « Al Qods, ville de la paix », organisée samedi dernier à Ankara par l’association des industriels turcs en collaboration avec la représentation de la Ligue Arabe, Cherkaoui a fait savoir que ces projets touchent divers secteurs notamment l’éducation, la santé, le logement, la jeunesse et sports, les femmes et l’enfance ainsi que la protection du patrimoine et la préservation de la mémoire.

Al Mounaataf.:

– L’UMT a indiqué dans un communiqué, rendu public à l’issue de son 11ème congrès, que le gouvernement est responsable des conséquences de la dégradation des conditions sociales, l’accusant de se soustraire au devoir d’institutionnaliser le dialogue social et de le vider de son contenu. La centrale syndicale a appelé l’exécutif à répondre sans délai aux revendications économiques et sociales approuvées par le congrès.

– La Commission contrôle budgétaire (CONT) au Parlement européenne prépare un rapport qu’elle compte soumettre au parlement européen en avril prochain. Ce rapport dénonce des détournements systématiques et intensifs de l’aide internationale destinée aux populations des camps de Tindouf et condamne formellement l’Algérie et le Polisario pour ces détournements.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *