Revue de presse marocaine du 26/01/2016

0 commentaires, 26/01/2016, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les quotidiens publiés mardi 26 janvier 2016 :

Le Matin.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message aux participants au Congrès sur « Les droits des minorités religieuses en terre d’Islam : le cadre juridique et l’appel à l’action », dont les travaux se sont ouverts lundi à Marrakech. Dans ce message, dont lecture a été donnée par le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, S.M. le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, souligne que le Maroc a toujours été un pays précurseur en matière de dialogue interreligieux.

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, lundi à la préfecture des arrondissements d’Ain Sbaa-Hay Mohammadi, au lancement de plusieurs projets structurants de transport et de voirie, destinés à améliorer le cadre de vie de la population locale et à accompagner le développement démographique et urbain de la capitale économique du Royaume.

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, lundi à la préfecture de Casablanca-Anfa, au lancement du projet de développement d’un système de vidéosurveillance urbain, intelligent et optimisé, devant garantir une plus grande sécurisation de l’espace public et une régulation dynamique du trafic. Mobilisant des investissements de l’ordre de 460 millions de dirhams, ce projet pilote, le premier du genre au niveau du Royaume, s’inscrit dans le cadre des efforts visant à assurer la sécurité des personnes et des biens, à réduire le taux de criminalité, à réguler les flux de transport et à protéger les bâtiments et installations publics et leurs abords.

L’Opinion.:

– Agadir et son arrière-pays se positionnent chaque jour davantage en termes de durabilité grâce à de nombreuses initiatives en tourisme responsable. En effet, plus de 20 pc des lauréats des trophées nationaux de tourisme responsable ont leur siège à Agadir, soit un total de 5 structures depuis la première édition des trophées en 2008, à savoir l’ONG Migrations et développement en 2008, l’écolodge Atlas Kasbah en 2009, le Club Robinson d’Agadir et Progrès action citoyenne en 2010 et le Réseau de développement touristique rural en 2012.

– Le service préfectoral de la police judiciaire (SPPJ) de Marrakech a réussi à arrêter, dimanche, quatre étudiants pour leur implication présumée dans l’agression d’un agent de sécurité, actuellement dans un état comateux, et ce, lors d’affrontements samedi entre un groupe d’étudiants au sein de la cité universitaire de Marrakech, indique un communiqué de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN). Les quatre prévenus ont été arrêtés dans le cadre des investigations menées par le SPPJ de Marrakech, pour leur implication présumée dans cette affaire de coups et blessures à l’aide d’une barre métallique.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Le parlement néerlandais a mis fin à l’accord de sécurité sociale avec le Royaume. Le projet de loi approuvant la rupture a recueilli 91 voix pour et 56 contre malgré la mise en garde par des responsables locaux sur la détérioration des relations bilatérales. Ce sont des milliers de Marocains qui risquent de perdre leurs allocations après cette décision qui peut peser dans l’avenir sur les relations maroco-néerlandaises.

– L’Union européenne détenait à fin 2014 un stock d’investissements directs étrangers (IDE) au Maroc de 14,5 milliards d’euros (mrds), en baisse de 2,8 milliards d’euros par rapport à l’année précédente, selon des données publiées lundi par l’Office statistique de l’UE (Eurostat). Le Maroc est ainsi le quatrième pays d’Afrique dans lequel l’UE détient le plus important stock d’IDE après l’Afrique du Sud (56,5 mrds d’euros), l’Egypte (54 mrds d’euros) et le Nigeria (29,1 mrds d’euros). En 2012, le stock d’IDE de l’Union européenne au Maroc était de 15 milliards d’euros, soit 1,3 milliard d’euros de plus qu’en 2011.

Libération.:

– Le réveil a été plutôt brutal pour les résidents du préside occupé de Mellilia. Un séisme de magnitude 6,3 s’est produit, hier aux premières heures de la matinée en mer méditerranée, entre le Maroc et l’Espagne. La terre a tremblé à 62 km au nord de la ville d’Al Hoceima et à 164 km au sud-est de Gibraltar. Les secousses ont été ressenties jusqu’au sud de la péninsule ibérique.

– Depuis les premières heures de ce dimanche 24 janvier, Ilyas El Omari est le secrétaire général du PAM. Ainsi ont décidé les 613 membres du nouveau conseil national du PAM qui l’ont fait leader. En succédant à Mustapha Bakkoury, il devient le troisième secrétaire général du parti du Tracteur. Les dernières 24 heures précédant l’ouverture officielle d’un congrès qui a réuni 3.500 congressistes ont été celles de toutes les tractations.

Al Bayane.:

– La culture d’évaluation des politiques publiques reste peu développée au Maroc. Abdeslam Seddiki, ministre de l’Emploi et des affaires sociales, l’a lui-même reconnu lors d’un séminaire organisé par la Banque mondiale. Le déficit relevé en termes d’outils de pilotage de la politique de l’emploi reflète le manque de moyens et de compétences et l’absence d’un cadre formalisé systématique pour la coordination, le suivi et l’évaluation rigoureuse des programmes mis en œuvre, a-t-il souligné.

– Le Forum de la coopération arabo-indienne cadre avec l’orientation stratégique du Maroc de dynamiser et de consolider la coopération Sud-Sud, conformément à la vision clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI, a affirmé le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar. Dans une déclaration à la presse au terme de la première réunion ministérielle de ce Forum, tenue dimanche à Manama, le ministre a indiqué que cette rencontre est en ligne avec les convictions immuables du Maroc et son orientation stratégique claire en faveur de l’activation du rapprochement entre les pays du Sud et de la promotion de la pleine solidarité entre eux en vue de consolider les bases de la stabilité, de la paix et du développement.

L’Economiste.:

– Fini le laisser-aller en matière de logement social à 250.000 DH hors TVA. Les investisseurs qui achetaient ces appartements pour les utiliser comme résidence secondaire vont devoir rendre des comptes. De nombreuses personnes ont profité des failles du système en achetant ce type d’appartement pour le louer ou pour placer leurs économies en pariant sur la hausse de sa valeur. Pour la seule ville de Casablanca, au terme d’une vérification par les équipes de l’administration fiscale, il s’est avéré qu’au moins 1/3 du parc ne sert pas d’habitation principale à l’acquéreur.

– La ville de Salé continue à tirer profit des projets réalisés dans le cadre du grand chantier du Bouregreg. Après le tramway, la marina, le pont Hassan II…, la ville sera dotée d’un grand centre d’affaires multifonctionnel dont les détails seront dévoilés officiellement à la presse dans les prochains jours. Ce projet sera réalisé pour un coût d’investissement dépassant les 1,5 milliard de DH. Au menu, près de 72.000 m2 de planchers construits concernant plusieurs composantes, notamment une clinique, et des postes d’emploi à la clé.

Al Alam.:

– La commission de l’agriculture et des secteurs sociaux à la Chambre des conseillers entame mardi l’examen du projet de loi relatif à l’importation, l’exportation, le raffinage, la reprise en raffinerie et en centre emplisseur, le stockage et la distribution des hydrocarbures. Ce texte énumère plusieurs infractions et les sanctions qui leur seront appliquées. Ainsi l’article 20 de ce projet prévoit que tout raffineur ou importateur, qui livre des hydrocarbures raffinés et/ou du gaz naturel carburant (GNC) à une personne physique ou morale autre que les distributeurs du produit pétrolier liquide et/ou du GNC ou des propriétaires des centres emplisseurs, est assujetti à une amende de 5.000 DH par tonne.

– Au moment où l’Etat s’efforce par sa politique agricole de trouver des terres arables, la politique de l’urbanisme et la cupidité des promoteurs immobiliers viennent, par une urbanisation rampante, s’emparer de 28.000 hectares de ces terres, ce qui rend nécessaire de demander l’avis du ministère de l’Agriculture avant toute mise en place d’une stratégie urbanistique. Selon un rapport publié récemment, le secteur immobilier occupe une large place dans les projets d’habitat, d’infrastructures et d’équipements sociaux. La demande annuelle en foncier dans les villes s’élève à 4.000 hectares.

Assabah.:

– Ilyas El Omari, fraîchement élu secrétaire général du PAM, a affirmé lors d’une conférence de presse que son parti « n’est pas né pour faire main basse sur les élections », expliquant que les élections en général ne sont pas une fin en soi et qu’il a été élu pour contribuer au développement du parti. Concernant son éventuelle candidature pour le poste de chef du gouvernement en cas de victoire de son parti dans les législatives prochaines, El Omari a souligné qu’il n’avait pas visé cet objectif au moment où il s’était porté candidat au poste de secrétaire général du parti, mais qu’il entendait apporter les réponses appropriées aux attentes des citoyens.

– Les professionnels du transport routier des voyageurs ont enfin reçu les détails du contrat-programme pour la réforme du secteur de la part du ministère de l’Equipement et des transports. Ce programme comporte huit axes se rapportant essentiellement à la structuration du secteur du transport routier des voyageurs et l’amélioration des prestations du transport, le développement des entreprises et l’amélioration de l’aspect social, la mise à niveau du cadre légal et institutionnel ainsi que des infrastructures et de l’accueil, la sécurité routière et l’intégration environnementale.

Al Mounaataf.:

– Le secrétaire général du PAM Ilyas El Omari a déclaré que le positionnement politique de son parti est le centre gauche, affirmant que son parti n’a de ligne rouge avec aucun des partis politiques légalement constitués. Il a assuré que le parti du tracteur « n’a de problème avec aucun parti politique ».

Al Haraka.:

– Dans un message adressé aux participants au congrès sur les droits des minorités religieuses en terre d’Islam, dont lecture a été donnée par le ministre des Habous et des affaires islamiques, SM le Roi Mohammed VI a affirmé que « rien ne nous paraît justifier, au Royaume du Maroc, que des minorités religieuses soient privées de l’un quelconque de leurs droits. Nous n’acceptons pas que ce déni de droit soit commis au nom de l’islam, ou à l’encontre d’un musulman, quel qu’il soit. Cette conviction qui nous anime procède d’une juste appréhension des préceptes de la religion. Nous la puisons aussi dans notre patrimoine civilisationnel et dans l’histoire séculaire du Royaume où les musulmans ont vécu en bonne intelligence avec les adeptes des autres religions ».

Bayane Al Yaoum.:

– Le directeur général de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences, Anas Doukkali, déclare que 70.000 chercheurs d’emploi ont été intégrés dans le programme Idamj. Dans un entretien accordé au journal, Doukkali a fait savoir que 78.000 chercheurs d’emploi ont bénéficié d’entretiens et d’une orientation professionnelle, précisant que le secteur des services figure en tête de secteurs employeurs à travers l’agence avec un taux de 47 pc, suivi du secteur de l’industrie (38 pc), puis l’enseignement, la construction et l’agriculture (15 pc).

Attajdid.:

– La commission de contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants a convoqué le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Nizar Baraka, à une séance prévue mercredi, pour débattre du rapport du CESE relatif à la gestion déléguée des services publics. Le débat sur le rapport de Nizar Baraka intervient suite à la publication d’un précédent rapport de la Cour des comptes sur les dysfonctionnements de la gestion déléguée.

Al Massae.:

– Une forte secousse tellurique a été enregistrée lundi à l’aube dans plusieurs villes du Maroc. La plus forte secousse a été enregistrée dans le préside occupé de Melilla, à Nador et à Al Hoceima, et a poussé les habitants de ces villes à descendre dans la rue.

– La coalition nationale qui milite pour le droit à la santé a appelé à retirer toutes les dispositions relatives à la propriété intellectuelle et industrielle de l’accord que l’UE souhaite établir avec le Maroc. La coalition a averti que cet accord dépasse ce qui a été convenu dans l’accord « TRIPS » qui permet une flexibilité aux pays pour reproduire les médicaments et les soins, notant que le texte ambitionne de protéger les intérêts des entreprises européennes et des laboratoires pharmaceutiques sans prendre en considération les dispositions de la loi régissant le commerce international qui garantit l’accès aux médicaments à des prix convenables.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– La présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc, Miriem Bensalah Chaqroun, a indiqué, lors de sa participation au Forum de Davos en Suisse, que la confiance dont jouit le Maroc auprès des investisseurs est due à la stabilité politique du Royaume et aux conditions favorisant le climat des affaires, ajoutant que la stabilité politique au Maroc est le fruit de la relation unissant le Trône et le peuple marocain.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le parlement hollandais a voté, lors d’une séance tenue le 19 janvier, pour l’annulation de l’accord relatif à la sécurité sociale avec le Maroc, par 91 voix pour et 56 contre. La coordination nationale de lutte contre la suspension des allocations a vivement condamné la décision du parlement hollandais, estimant qu’elle fait fi des conventions internationales et européennes relatives à la protection des droits des travailleurs migrants et des droits de l’enfant.

Akhbar Al Yaoum.:

– Le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, a indiqué que le Maroc a accentué ses efforts pour développer le tourisme interne et contrer les fluctuations des arrivées des touristes, notant que le marché intérieur représente actuellement 33 pc du total de l’activité touristique, alors qu’il n’en représentait que 12 pc en 2012. En plus du développement du tourisme interne, le Maroc vise à attirer 200.000 touristes russes chaque année, ce qui représentera 3 pc des touristes qui se rendaient en Turquie et en Egypte, a-t-il dit.

Akhir Saâ.:

– Le président du Conseil de la concurrence, Abdelali Benamor, souligne la nécessité de poursuivre la réforme de la Caisse de compensation pour libéraliser les prix, affirmant que le démantèlement de cette caisse, à l’instar de ce qui est fait dans des pays comme le Brésil et l’Indonésie, doit être une priorité. Benamor a appelé à l’octroi de subventions sociales aux catégories vulnérables pour protéger leur pouvoir d’achat.

Rissalate Al Oumma.:

– La Fédération marocaine des sociétés d’assurance et de réassurance a affirmé, dimanche, que d’autres acteurs ont affiché leur intention de signer des accords avec le ministère de l’Agriculture relatifs à l’assurance agricole couvrant les risques climatiques, à l’instar de celui établi avec Saham Assurance et la MAMDA. La Fédération a estimé que l’expérience accumulée par la MAMDA en la matière depuis 2011 et la réussite de cette démarche a motivé la signature de l’accord avec Saham Assurance, notant que le gouvernement a clairement exprimé sa volonté d’entamer la même démarche avec les autres acteurs du secteur.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *