Revue de presse marocaine du 25/11/2014

0 commentaires, 25/11/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les quotidiens nationaux parus mardi 25 novembre 2014:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Intempéries dans certaines régions du Royaume. Les fortes précipitations ont fait 32 morts dont 24 dans la province de Guelmim. Six personnes sont toujours portées disparues. Les opérations de secours ont permis, jusqu’à présent, le sauvetage de 214 personnes, dont 14 ont été secourues dans la matinée du lundi par les hélicoptères déployés par la Gendarmerie royale.

– Appui à la compétitivité économique. Le Maroc négocie un prêt de 125 millions de dollars avec la BAD. Ce prêt devant être accordé en 2015, s’inscrit dans la stratégie d’intervention de la BAD dans le Royaume pour la période 2014-2016. Cette stratégie fait la part belle à deux axes d’intervention : l’amélioration de la gouvernance et le renforcement des infrastructures de façon à stimuler la compétitivité de l’économie tout en assurant une meilleure redistribution des retombées de la croissance à l’ensemble de la population.

L’Economiste.:

– Inondations : Le plan d’urgence à la peine. C’est du jamais vu. En moins de 24 heures, la région d’Ouarzazate a reçu quelques 170 mm de pluies sous formes d’averses orageuses, soit 5 fois plus que la moyenne actuelle. Du coup, des décès et d’importants dégâts en cultures et infrastructures ont été enregistrées. Pour le moment, une cellule de crise a été mise en place laquelle va se pencher surtout sur les secours d’urgences.

– Prime à la casse. Grands taxis : Démarrage sur fond de tension. C’est effectif. Après plusieurs mois dans l’expectative, la wilaya du Grand-Casablanca a donné, hier lundi, le coup d’envoi de l’opération de renouvellement des grands taxis. Le renouvellement devra concerner 30.000 voitures.

Al Bayane.:

– Pluies meurtrières. Le bilan s’alourdit, un PC interministériel à la rescousse des régions sinistrées. Les pluies diluviennes, qui se sont abattues ce week-end dans les régions de Guelmim-Es Semara, Souss-Massa-Draa et Marrakech-Tensift-Al Haouz ont fait d’une source de bonheur un malheur. Le bilan des morts, rescapés et sinistrés s’alourdit. Face à l’importance des dommages engendrés par ces conditions climatiques exceptionnelles, une décision royale a été rendue publique hier pour venir à la rescousse des zones touchées par ces catastrophes.

– Oxford Business Group. Le Maroc obtient 3,4 milliards de dollars pour financer des projets énergétiques destinés à satisfaire une demande croissante en électricité et à exporter, à long terme, des énergies renouvelables excédentaires vers l’Europe. Les trois accords, signés avec les investisseurs sud-coréens, français, japonais et chinois, financeront la construction d’une centrale solaire et deux centrales thermiques au cours des cinq prochaines années.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Intempéries: Nouvelle alerte ce jeudi. Le bilan des intempéries qui se sont abattues sur les régions du sud du Royaume ne cesse de s’alourdir. Ces précipitations exceptionnelles ont déjà causé la mort de 32 personnes. La Direction de la météorologie nationale annonce un retour des averses orageuses dès ce jeudi. Les régions du Haouz et de Souss-Massa-Darâa seront particulièrement touchées. Les services du ministère de l’Intérieur, les Forces armées royales et la Gendarmerie royale poursuivent leurs efforts en vue de secourir les personnes qui sont encore encerclées par les crues.

– Il a animé un meeting en marge du conseil régional du PJD à Oujda: Benkirane lorgne un fief électoral de l’Istiqlal. Le souci électoral était très présent lors du déplacement du chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, dans la capitale de l’Oriental, Oujda. Sous sa casquette de secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement (PJD), Benkirane a animé un meeting avec les militants dimanche dernier en marge des travaux du conseil régional du parti. Il a notamment appelé les habitants de la région à assumer leurs responsabilités dans l’avenir en évitant toute tentative d’acheter leurs voix dans les prochaines élections.

L’Opinion.:

– Dramatique bilan des intempéries dans le Sud: Des dizaines de morts, plusieurs disparus et des dégâts colossaux. Le nombre des victimes des intempéries qui ont frappé le sud du Maroc s’est élevé à 35 morts et plusieurs disparus, toujours selon un bilan provisoire. L’aggravation du bilan a été suite au dégagement, hier lundi, par des éléments de la gendarmerie royale et de la protection civile de 9 corps qui étaient portés disparus depuis la veille dans la province de Guelmim.

– Marrakech/Droits de l’Homme: Les diplomates arabes en formation. Une session de formation portant sur le renforcement des capacités de diplomates arabes dans le domaine des droits de l’Homme est organisée à partir de dimanche à Marrakech sous le thème « L’approche des droits de l’Homme dans la pratique diplomatique ». Cette rencontre, organisée jusqu’au 27 novembre, vise à présenter une approche fondée sur les droits de l’Homme dans le cadre des systèmes international et régional de protection des droits de l’Homme. Elle a aussi pour objectif de renforcer l’intégration des droits de l’Homme dans l’action diplomatique, afin de rendre les activités diplomatiques plus efficaces.

Libération.:

– Halte à la violence faite aux femmes ! Le 25 novembre de chaque année, la lutte contre la violence faite aux femmes revient au-devant de la scène. De par le monde, les mouvements de femmes réalisent des actions symboliques contre les violences sexistes. Le Maroc n’est pas en reste. C’est dans ce cadre qu’une coalition d’associations féministes organise, aujourd’hui un sit-in devant le Parlement. Une manière de rappeler, si besoin en est, le calvaire que vivent au quotidien des milliers de femmes avec parfois le silence complice des autorités voire de la société.

– Guelmim compte ses morts: Le président de la commune impute la responsabilité des pertes humaines au wali et au département de Rabbah. « La catastrophe n’aurait pas dû avoir lieu si le wali était intervenu à temps ». Les propos d’Abdelwahab Belfkih, président de la commune de Guelmim, sont on ne peut plus explicites. Il impute la responsabilité des pertes humaines enregistrées lors des intempéries « exceptionnelles » qui ont touché la province ce week-end à Mohamed Ali El Admi, wali de la région de Guelmim-Smara et au représentant du ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique. D’après lui, l’obstination de ces deux officiels à ne pas prendre les mesures nécessaires est la première cause de la hausse du nombre de victimes.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– L’Office des changes décide de prolonger le délai final des mesures relatives aux contributions libératoires concernant les biens et fonds détenus à l’étranger, jusqu’au 31 janvier 2015. Les mesures d’exonération fiscales seront également prolongées d’un mois à condition de déclarer les biens détenus à l’étranger avant le 31 décembre prochain.

– Le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Mohamed Abbou, a déclaré dans un entretien accordé au journal, que le nombre des entreprises exportatrices est faible, ne dépassant pas les 5000. Le ministre a affirmé que son département a élaboré et mis en œuvre le Plan national de développement des échanges commerciaux pour la période 2014-2016 pour parer au déficit croissant de la balance commerciale.

Al Massae.:

– Abdelilah Benkirane satisfait du bilan de son gouvernement. Le chef du gouvernement et secrétaire général du PJD a souligné, dimanche lors d’une rencontre en marge des travaux du conseil régional du parti de la lampe à Oujda, que son gouvernement est au début de chemin et qu’il a amorcé un grand projet de réforme.

– Les produits agricoles marocains s’apprêtent à conquérir les marchés arabes et asiatiques. C’est ce qu’a révélé, lundi, le directeur de l’Agence pour le développement agricole, Mohamed Guerrouj, lors de l’ouverture du Salon international de l’agroalimentaire SIAL d’Abu Dhabi (SIAL 2014). Guerrouj a indiqué que la participation marocaine à cet événement a pour objectif de permettre aux produits marocains d’accéder aux marchés arabes et asiatiques, mettre en exergue le produit marocain conforme aux normes internationales ainsi que la diversité des produits de terroir.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Les intervenants lors d’une conférence initiée, vendredi dernier à Casablanca, par la Fondation Abdelhadi Boutaleb en partenariat avec l’Hebdomadaire « Al Aayyam », ont estimé que le Code de la presse qui peine à voir le jour malgré la succession de trois gouvernements, comporte plusieurs points positifs en comparaison avec les lois précédentes. Par ailleurs, ils ont mis l’accent sur certaines carences qui l’entache encore, notamment les peines privatives de libertés qui bien qu’elles ne figurent pas dans le nouveau Code, sont bel et bien mentionnées dans d’autres textes juridiques.

– Le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, a eu, dimanche à Doha, des entretiens avec le gouverneur de la Banque centrale du Qatar, Sheikh Abdullah Bin Saoud Bin Fahd Al Thani. Cette entrevue s’inscrit dans le cadre de la visite de travail qu’effectue M. Jouahri à la Banque centrale du Qatar, à la tête d’une délégation de responsables de Bank Al-Maghrib, à l’invitation du Sheikh Abdullah Bin Saoud Bin Fahd Al Thani, indique un communiqué de BAM. Cette visite de deux jours vise à renforcer les liens de coopération entre les deux banques centrales, dans le sillage de la mise en oeuvre du mémorandum d’entente signé le 23 février 2011, ajoute la même source.

Al Alam.:

– Intervenant au nom des groupes de l’opposition lors de la discussion des budgets sectoriels des départements gouvernementaux relevant de la commission de justice, de législation et droits de l’Homme à la Chambre des représentants, Abdelkader El Kihel a indiqué qu' »il est de notre devoir de soutenir la stabilité de l’Etat de droit en sauvegardant les valeurs et principes pour lesquels les institutions constitutionnelles ont été créées ». Par ailleurs, El Kihel a noté que le gouvernement accuse un retard concernant la concrétisation de ses engagements en matière de législation judiciaire.

– L’Union des Chambres du commerce et de l’industrie des pays du Conseil de coopération du Golfe a fait part de son optimisme concernant l’augmentation des investissements directs du pays du Golfe de 5 milliards de dollars actuellement à 120 milliards de dollars lors des 10 prochaines années. Un nouveau rapport de l’union a indiqué que ces investissements vont se focaliser sur les secteurs de l’industrie, du tourisme, de l’agriculture et de l’énergie.

Al Haraka.:

– SM le Roi Mohammed VI a donné Ses Hautes Instructions aux autorités compétentes pour prendre les mesures urgentes nécessaires afin d’apporter toutes les formes d’aide et de soutien aux populations sinistrées, suite aux inondations qu’ont connues des régions du Royaume, a indiqué, dimanche, un communiqué du Cabinet Royal.

– La femme marocaine a connu une évolution grâce aux réformes introduites dans son statut qui en ont fait un exemple dans la région, a affirmé l’ambassadeur de la République tchèque à Rabat, Mme. Michaela Fronkova. Commentant la tenue à Marrakech de la 5ème édition du Sommet global de l’entreprenariat (GES 2014), la diplomate a déclaré à la radio publique Praha (Prague), que « la femme marocaine est une femme très fière et complétement responsable ».

Assabah.:

– Les avocats s’en prennent au chef du gouvernement. L’Association des barreaux du Maroc a accusé le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, d’ignorer ses correspondances du 17 mars et du 28 octobre dernier dans lesquelles elle étalait ses revendications. L’Association a estimé que la sourde oreille de Benkirane face à ces correspondances confirme « la fausseté des slogans de dialogue et de participation ».

– Le directeur en charge des prestations sociales et familiales à la Caisse nationale de sécurité sociale, Abdelhamid Azouaoui, a indiqué, dans une déclaration au journal, que la Caisse prévoit la réception de 34.000 demandes d’indemnité pour perte d’emploi en une année. Il a ajouté que le conseil d’administration de la Caisse va tenir lors des deux prochaines années des réunions pour assurer la continuité de cette indemnité et faire le suivi du niveau des recettes et des dépenses en vue de garantir l’équilibre du système de cette indemnité.

Al Mounaataf.:

– Le secrétaire général par intérim du Front des forces démocratiques, Mustapha Benali, a indiqué, dimanche lors d’un congrès provincial du parti à Meknès, que sa formation « n’est pas guidée par une logique partisane restreinte » . Par ailleurs, il a souligné que le gouvernement « ne cherche pas à élargir l’assiette fiscale et préfère, par contre, accroître la pression fiscale sur les pauvres ».

– Appel à la mise en place stratégies adéquates pour adapter et unifier la terminologie amazighe. Les participants à la 6ème édition de la Conférence internationale sur les technologies d’information et de communication pour l’amazighe (TICAM) ont mis l’accent sur la nécessité de mettre en place des commissions composées d’experts ayant pour objectifs d’unifier la terminologie amazighe.

Assahrae Al Maghribia.:

– Le président exécutif du groupe émirati spécialisé dans les énergies renouvelables « Masdar », Ahmed Abdullah Belhoul, a affirmé que la feuille de route pour une coopération maroco-émiratie en matière d’énergies renouvelables est bien définie, soulignant que son groupe compte s’implanter davantage au Maroc.

– Le ministre chargé des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et des affaires de la migration, Anis Birou, a indiqué, lundi à Rabat à l’ouverture d’une journée d’étude sur les investissements des MRE, que le Maroc réussit à drainer d’importants investissements étrangers, dont le volume est estimé à 40 milliards de dirhams par an, précisant que le Royaume jouit de la stabilité politique et dispose d’une stratégie claire dans les domaines de l’Industrie, les énergies renouvelables et les services à valeur ajoutée. Cette journée a été marquée par la signature d’une convention de partenariat entre le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration et le Club des investisseurs marocains de étranger.

Attajdid.:

– Les banques participatives face à la dernière épreuve avant leur entrée en vigueur. Le projet de loi relatif aux banques participatives sera soumis aujourd’hui au vote lors d’une séance plénière après la séance consacrée aux questions orales. Il s’agit de la dernière étape avant la publication de cette loi au bulletin officiel.

– Pour la première fois, le Royaume du Maroc est qualifié pour la grande finale du concours international de programmation ACM ICPC 2015 (ACM International Collegiate Programming Contest) grâce à deux équipes, l’une représentant l’Ecole nationale des sciences appliquées relevant de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech et l’autre l’Université Al Akhawayn d’Ifrane. Les deux équipes marocaines prendront part à cette grande finale qui aura lieu en mai prochain aux côtés de 1200 participants.

Rissalat Al Oumma.:

– Les groupes de la majorité à la Chambre des conseillers présentent des amendements communs relatifs aux listes électorales. Les groupes de l’Union constitutionnelle, Authenticité et modernité, de l’Istiqlal et de l’Union socialiste des forces populaires ont proposé 14 amendements portant sur le renouvellement des listes électorales et le remplacement du représentant de l’autorité par un magistrat.

– Le Wali de la région du Grand-Casablanca donne le feu vert au lancement du dialogue avec les syndicats au sujet du renouvellement du parc des grands taxis. Le secrétaire général adjoint du syndicat national des chauffeurs de taxis, Al Machmachi Cherkaoui critique le décret gouvernemental relatif au renouvellement du parc des taxis de première et deuxième catégorie. Le gouvernement, a-t-il souligné, doit tenir compte de plusieurs faits avant de contraindre les professionnels de changer leurs véhicules sachant que la marge de leur gain va se réduire considérablement.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le ministère du Tourisme a consacré 500 millions de DH aux établissements désirant bénéficier des deux programmes « Renovotel » et « soutien touristique ». Ces deux programmes ont pour but d’accompagner les entreprises à rénover et mettre à niveau les infrastructures des unités hôtelières et touristiques. *Al Khabar.:

– Le ministre chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, Lahbib Choubani affirme que l’adhésion de la société civile à la gestion des politiques publiques est un choix prioritaire du Maroc. Présentant dimanche un exposé sur la société civile : notre force d’avenir pour réconcilier l’Etat et la société avec la démocratie dans le cadre du Forum de M’diq du livre et de l’auteur, le ministre a expliqué que les rôles que doit assumer la société civile selon la Constitution sont profonds, conséquents et en concordance avec le bond démocratique que connaît le Royaume, avec les besoins sociaux, économiques, culturels et intellectuels qui vont crescendo.

– Les centrales syndicales accordent au Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane jusqu’à la fin du mois courant pour faire sortir le dialogue social de l’impasse. Les secrétaires généraux des trois centrales syndicales appellent Benkirane à ouvrir un débat et à mettre en application plusieurs points intéressant les travailleurs, au risque d’une riposte plus ferme que celle de la grève du 29 octobre.

Al Assima Post.:

– Les inondations font plusieurs morts dans les régions du Sud et l’armée intervient pour secourir les sinistrés dont des étrangers. Le bilan des pertes humaines et des dégâts matériels s’alourdit.

– L’opposition compte s’attaquer aux projet de loi de Finances 2015 (PLF 2015). Milouda Hazib, dirigeante au sein du parti Authenticité et modernité (PAM) a indiqué que le groupe de ce parti a présenté 70 amendements au budget lors de sa discussion à la Chambre des représentants, précisant que seuls deux amendements ont été acceptés. Elle a affirmé que son parti présentera, à nouveau, ces 70 amendements lors du débat du PLF 2015 à la Chambre des conseillers, promettant de rejeter le PLF au cas où la totalité des amendements ne serait pas acceptée.

Bayane Al Youm.:

– Le programme « Injaz Al Maghrib » ambitionne de former 72.000 jeunes dans le domaine de l’entrepreneuriat à l’horizon 2015-2016, a indiqué Mohamed Abbad El Andaloussi, président de l’association Injaz Al Maghrib. Expérience-pilote, ce programme a été classé parmi les meilleurs dans le monde par le Sommet global de l’entrepreneuriat, a-t-il souligné.

– Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi promet que le Code de la presse et de l’édition répondra aux attentes, en dépit de dix points de divergences entre son département et la Fédération marocaine des éditeurs de journaux et le syndicat national de la presse marocaine. El Khalfi a affirmé qu’il poursuivra le dialogue au sujet de ces questions au cours des débats au Parlement.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *