Revue de presse marocaine du 25/11/2013

0 commentaires, 25/11/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des Revue de presse marocaine quotidiens parus ce lundi 25 novembre:

L’OPINION:.
– La rencontre au sommet entre SM le Roi Mohammed VI et le Président Barack Obama sanctionnée par un communiqué commun. Le président américain s’est engagé à continuer à soutenir les efforts pour trouver une solution pacifique, durable et mutuellement acceptable à la question du Sahara. Conformément à la politique américaine constante durant plusieurs années, les Etats-Unis ont clairement indiqué que le plan d’autonomie présenté par le Maroc est sérieux, réaliste et crédible, et représente une approche potentielle qui pourrait satisfaire les aspirations de la population du Sahara à gérer ses propres affaires dans la paix et la dignité.

– Réunion hebdomadaire du comité exécutif de l’Istiqlal : alerte à la gravité de la situation économique et sociale du fait des décisions irresponsables du gouvernement. Lors de sa réunion hebdomadaire tenue, jeudi 21 novembre, le comité exécutif du parti de l’Istiqlal a tiré la sonnette d’alarme au sujet de la gravité de la situation économique et sociale du fait des décisions irresponsables du gouvernement et de son chef, décisions souvent marquées par l’individualisme et l’égoïsme comme c’est le cas pour les personnes concernées par le procès-verbal du 20 juillet, attitude qui menace la stabilité et amènera forcément des tensions sociales pouvant dégénérer à tout moment.

LA MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.
– En 2020, les énergies renouvelables fourniront 42 pc d’électricité. Les énergies renouvelables devront représenter 42 pc de la puissance électrique totale installée au Maroc à l’horizon 2020, pour un investissement de 12,5 milliards de dollars uniquement dans le solaire et l’éolien.

– Facture énergétique: l’hémorragie continue. Les produits énergétiques auront occupé le premier poste de nos importations avec une facture frôlant les 98 milliards de dirhams. Rapportée au PIB, cette facture a pesé 13 pc du PIB à la fin de l’année dernière, contre 5,2 pc en 2001. Les experts des finances expliquent que cette évolution, alimentée par l’activité économique nationale, est attribuable, surtout, à la montée des prix du baril de 14,5 dollars au titre de l’année 2001 à 112 dollars en 2012, soit une hausse en moyenne annuelle de 14,8 pc.

AL BAYANE:.
– Visite de SM le Roi aux Etats-Unis: le Maroc reconnu en tant que plate-forme importante pour l’Afrique du Nord et l’Afrique subsaharienne. Dans le communiqué conjoint entre les Etats-Unis d’Amérique et le Royaume du Maroc, le président américain, Barack Obama, a reconnu le leadership de SM le Roi et les actions menées par le Maroc dans les domaines de maintien de la paix, de la prévention des conflits, du développement humain et de la préservation de l’identité culturelle et religieuse en Afrique.

– Commémoration du cinquantenaire du Parlement marocain : les deux Chambres du Parlement organisent, ce lundi 25 novembre à Rabat, un colloque international sur le thème « 50 ans de travail parlementaire au Maroc et développement de l’action parlementaire dans le monde », qui s’articulera autour de deux axes en l’occurrence le bilan de 50 ans du travail parlementaire au Maroc à l’épreuve des développements de l’action parlementaire au niveau international et les conditions d’amélioration de l’action parlementaire à la lumière des expériences comparées.

– 4ème congrès national du Forum marocain pour la Vérité et la Justice: ancrer la justice transitionnelle. Lors de ce congrès, qui s’est ouvert vendredi à Rabat, sous le thème « Pour la dignité et contre la reproduction », le président du Forum, Mustapha Manouzi, a souligné que le traitement juste et équitable des violations passées des droits de l’Homme se doit d’instituer un cadre institutionnel qui préviendrait la répétition de ces pratiques et ancrerait la justice transitionnelle.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.
– Les messages forts et lucides de l’administration américaine: la leçon royale en diplomatie. La visite royale a été couronnée par une importante déclaration conjointe entre les Etats-Unis d’Amérique et le Royaume du Maroc qui renforce, désormais, les relations entre les deux pays dans le sens de la durabilité et davantage de proximité en matière de coopération bilatérale. La visite de SM le Roi aux Etats-Unis d’Amérique a également été l’occasion de relancer le dialogue stratégique entre Washington et Rabat et dont la première réunion s’était tenue le 13 septembre 2012 dans la capitale américaine.

– Journée mondiale contre la violence faite aux femmes: l’approche Hakkaoui toujours aussi critiquée. Selon certaines associations, si la ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social a décidé de lancer officiellement la 11ème campagne de lutte contre la violence faite aux femmes ce 25 novembre, journée mondiale dédiée, c’est par la volonté de s’approprier l’aura de la date pour redorer son blason. Ces associations mettent en cause le projet de loi 103.13 sur la violence contre les femmes mais aussi l’approche et toute la stratégie de la ministre dans ce domaine.

– Education nationale et formation professionnelle: les attributions de Belmokhtar et d’El Guerrouj connues. En vertu du décret d’attributions du ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, rendu public par le Secrétariat général du gouvernement, Rachid Belmokhtar combinera, probablement pour la première fois dans l’histoire du pays, l’éducation nationale et la formation professionnelle, un secteur qui était, jusqu’ici, du ressort du ministère de l’Emploi. M. Belmokhtar sera épaulé dans ses missions par un ministre délégué en la personne d’Abdelâdim El Guerrouj, qui a hérité dans le cabinet Benkirane II du portefeuille de la formation professionnelle et qui est notamment habilité à superviser des services ou des dossiers qui lui seront désignés éventuellement.

LIBERATION:. 
– La production industrielle repart à la baisse. En octobre, la production industrielle a repris sa tendance baissière, après avoir été brièvement en amélioration au mois de septembre, a annoncé Bank Al-Maghrib dans son enquête mensuelle de conjoncture. Ainsi, après avoir été 73 pc à déclarer une hausse le mois précédent, seuls 42 pc des industriels ont déclaré une baisse de la production et 30 pc une stagnation.

– Des richesses halieutiques dilapidées au Sud du Maroc. Un autre scandale secoue le secteur de la pêche. A quelques jours seulement du massacre de millions de tonnes poulpes juvéniles, un chalutier de pêche aurait été surpris en train de se débarrasser, au cours de la semaine dernière, de 60 tonnes de sardines au large des côtes de la région de Oued Eddahab-Lagouira.

L’ECONOMISTE:.
– Bouclier contre la fraude fiscale. L’amendement de l’article 246 du Code général des impôts devant être introduit par le projet de loi de Finances 2014 a pour but de traquer efficacement les fraudeurs en matière fiscale en permettant de croiser les fichiers des impôts, de la CNSS, de la Douane… L’amendement de cet article, qui régit le secret professionnel et renvoie implicitement à l’article 446 du code pénal (un mois à 6 mois de prison et 1.200 à 20.000 DH d’amende), va certainement faire beaucoup de bruit.

– Refonte du classement hôtelier, pourquoi faire? A défaut d’apporter une réponse structurelle à l’éternel problème du classement des établissements d’hébergement touristique, la refonte du système existant décidée par le ministère du Tourisme apporte une kyrielle de mesures qui ne seront pas sans effet sur l’offre future. Le nouveau périmètre de classement devrait permettre d’accroître la lisibilité de l’offre sur le plan international et couvrir l’exhaustivité du parc existant.

– Droit de grève: Benkirane recadre Seddiki. Le ministre de l’emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, a hésité à ressortir le projet de loi sur la grève , craignant peut-être de se mettre à dos les syndicats, mais le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, l’a, en quelque sorte, rappelé à l’ordre. Ce projet figure parmi les engagements du gouvernement et devait voir le jour en 2013 déjà.

ASSABAH:.
– Violences contre les femmes: sit-in de protestation devant le Parlement. Des dizaines de femmes ont observé dimanche un sit-in devant le Parlement pour manifester leur mécontentement contre la violence faite aux femmes. Près de 6 millions de femmes ont subi un acte de violence sous une forme ou une autre, selon une enquête menée par le Haut-Commissariat au plan marocain entre juin 2009 et janvier 2010.

– Pêche littorale: accord pour apaiser les tensions. Les associations de pêche littorale et le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime ont conclu un accord, qui a mis fin à la crise qu’a connue le secteur de la pêche littorale depuis des jours. Selon les associations, le ministre de tutelle a promis de répondre aux revendications des pêcheurs.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.
– Obama donne raison au Maroc, dessine les contours d’un partenariat stratégique avec le Royaume. Selon le communiqué conjoint publié à l’issue de la rencontre au sommet entre le président américain Barack Obama et SM le Roi Mohammed VI, le Président « s’est engagé à continuer à soutenir les efforts pour trouver une solution pacifique, durable et mutuellement acceptable à la question du Sahara. Conformément à la politique américaine constante durant plusieurs années, les Etats Unis ont clairement indiqué que le plan d’autonomie présenté par le Maroc est sérieux, réaliste et crédible, et représente une approche potentielle qui pourrait satisfaire les aspirations de la population du Sahara à gérer ses propres affaires dans la paix et la dignité ».

AL ITIHAD AL ICHTIRAKI:.
– Visite réussie de SM le Roi aux Etats-Unis. La visite de SM le Roi Mohammed VI aux Etats-Unis a constitué une percée diplomatique à tous les niveaux. La Maison blanche a annoncé clairement son soutien à l’approche de Rabat pour trouver une solution à la question du Sahara. « Les Etats Unis ont clairement indiqué que le plan d’autonomie présenté par le Maroc est sérieux, réaliste et crédible, et représente une approche potentielle qui pourrait satisfaire les aspirations de la population du Sahara à gérer ses propres affaires dans la paix et la dignité », selon le communiqué conjoint publié à l’issue de la rencontre au sommet entre le président américain Barack Obama et SM le Roi Mohammed VI.

ANNAHAR AL MAGHRIBIA:.
– Pour Washington, le Maroc un marché offrant d’énormes opportunités d’investissement. Intervenant jeudi lors d’un déjeuner-débat sur la politique énergétique adoptée par le Royaume, William Hayes, premier vice-président de la compagnie pétrolière US « Kosmos Energy », a estimé que le Maroc offre d’énormes opportunités d’investissement aux entreprises et compagnies américaines dans le domaine de l’énergie. Il a en outre précisé que le Royaume est en passe de devenir un véritable hub d’investissement sur le continent africain.

ATTAJDID:.
– Le Maroc et les USA engagés à consolider leur coopération. La rencontre au sommet vendredi à la Maison Blanche entre SM le Roi Mohammed VI et le président américain Barack Obama a été sanctionnée par un communiqué conjoint dans lequel les USA et le Maroc se sont engagés à préserver leurs relations séculaires et développer leur coopération bilatérale dans différents domaines, notamment économique et sécuritaire. Le communiqué salue d’autre part le caractère sérieux et crédible de l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc pour résoudre la question du Sahara et relève l’importance du rôle du Maroc dans la stabilité régionale et la lutte contre le terrorisme.

AL ALAM:.
– Visite royale aux Etats-Unis: le plan d’autonomie pour les provinces du Sud salué. Les observateurs internationaux affirment que la visite de SM le Roi Mohammed VI à Washington a constitué une autre occasion pour confirmer les succès de la diplomatie marocaine dans la question du Sahara. Un communiqué, qui a sanctionné la rencontre au sommet vendredi entre SM le Roi Mohammed VI et le président américain Barack Obama, salue de nouveau le caractère sérieux et crédible de l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc pour résoudre la question du Sahara.

AL MASSAE:.
– Sahara: Obama salue le plan d’autonomie. Qualifiant de sérieux, réaliste et crédible le plan d’autonomie des provinces du sud présenté par le Maroc afin de résoudre la question du Sahara, le président Obama a ainsi asséné un coup dur aux adversaires du Maroc. La position de Washington confirme une fois de plus sa confiance au Maroc, en tant qu’allié politique et stratégique.

– Vote des budgets sectoriels: le gouvernement et l’opposition en face à face la semaine prochaine. Le gouvernement Benkirane va passer un test sérieux la semaine prochaine à la Chambre des conseillers. Selon des sources du journal, les groupes de l’opposition, qui dominent la 2ème Chambre, se concertent pour contrer les budgets de certains ministères.

BAYANE AL YAOUM:.
– Dans une rencontre au sommet vendredi à Washington, SM le Roi Mohammed VI et le président américain Barack Obama ont réitéré leur détermination à consolider les relations séculaires d’amitié et le partenariat stratégique qui attachent les deux pays.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.
– Le protocole de pêche, paraphé en juillet dernier par le Maroc et l’Union européenne, va franchir un nouveau pas vers sa concrétisation. Mercredi, il sera soumis au vote à la commission de la pêche du Parlement européen à Bruxelles, puis en séance plénière en décembre à Strasbourg.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.
– Saad Dine El Otmani, ancien ministre des Affaires étrangères et de la coopération, déclare que les Etats-Unis ne présenteraient pas une nouvelle proposition pour étendre le mandat de la Minurso à la surveillance des droits de l’Homme de peur qu’elles essuient un rude échec. Il a, en outre, affirmé que la visite de SM le Roi Mohammed VI à Washington a pu dissiper le brouillard qui avait estompé les relations américo-marocaines suite à la proposition de Washington d’élargir le mandat de la Minurso aux questions des droits de l’Homme.

– PI: une imminente scission. La famille El Fassi conduit le courant « sans répit » pour renverser Hamid Chabat. Ce courant a été officialisé samedi lors d’une rencontre ayant rassemblé 350 adhérents. Son coordinateur général n’est qu’Abdelouahed El Fassi, soutenu par sa famille pour faire front au secrétaire général Hamid Chabat.

AL KHABAR :.
– Visite de SM le Roi Mohammed VI aux Etats-Unis: les acquis. Dans le communiqué conjoint ayant sanctionné la visite de SM le Roi Mohammed VI à Washington, les Etats Unis ont clairement indiqué que le plan d’autonomie présenté par le Maroc est sérieux, réaliste et crédible, et représente une approche potentielle qui pourrait satisfaire les aspirations de la population du Sahara à gérer ses propres affaires dans la paix et la dignité. Les deux pays ont également exprimé leur engagement à consolider les relations politiques et économiques, à lutter contre le terrorisme, à soutenir le développement humain et la stabilité en Afrique et à promouvoir le processus de paix au Proche-Orient.

– Ouahbi convoque quatre ministres pour présenter quatre lois organiques. Le président de la commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants, Abdellatif Ouahbi, a convoqué quatre ministres, dont Abdellah Baha, ministre d’Etat, pour présenter quatre lois organiques relatives au Conseil économique, social et environnemental, à la Cour constitutionnelle, à l’organisation et à la conduite des travaux du gouvernement et aux commissions d’enquête parlementaires.

– La Samir aspire à aplanir ses différends avec les pétroliers au sujet des activités de distribution. La Société anonyme marocaine de l’industrie du raffinage (SAMIR) envisage prochainement de déposer une demande pour obtenir l’adhésion de sa nouvelle section spécialisée dans la distribution pétrolière (CDCC) au sein du Groupement des pétroliers du Maroc, afin de régler ses différends avec les compagnies pétrolières.

SAHIFAT ANNAS:.
– Mohamed Ziane, président du Parti marocain libéral, a déclaré dans un entretien au journal que le gouvernement, manquant de savoir-faire et de compétence, ne peut résoudre la problématique de l’investissement et de la croissance économique. Il a en outre souligné que la Constitution de 2011 aurait préfiguré une nouvelle étape si elle était précédée par des mesures rompant avec le passé.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *